Connaissances et perspectives sarl
M. Georges Robert Quétard

E-mail : connaissances.et-perspectives@orange.fr

Mobile : 06 89 34 53 59

Sub topics

See also :
Number of results : 23

Reference : 2485

‎BEAUHARNAIS (Eugène). Paris, 1781 - Munich, 1824. ‎

‎Billet autographe remerciant son interlocuteur pour sa diplomatie dans une affaire délicate et lui conseillant de faire "éviter les rencontres de figaro".‎

‎Billet in-8° non signé. Joint plusieurs correspondances qui lui sont adressées. Détail sur demande. ‎

‎Prince Eugène vice roi d'Italie, puis duc de Leuchtenberg. Figaro est une figure populaire, ce personnage représente un des thèmes qui préfigure la Révolution. Mozart utilisa le personnage pour son opéra Les Noces de Figaro avec le livret de l'italien Da Ponte. ‎

Reference : 2532

‎BELLANGE (Joseph Louis, Hyppolyte).‎

‎Scène de soldats de l'Empire au bivouac. ‎

‎Dessin original à la mine de plomb, non signé. Donné par sa veuve, avec un envoi à l'encre sous le dessin, à un ami, Mène (Pierre Jules) peintre animalier. Pliure au centre du dessin.‎

Reference : 3164

‎BERNARD (Capitaine Fernand).‎

‎L'INDO-CHINE. Erreurs et dangers. - Un programme. Bibliothèque Charpentier, Paris, 1901. ‎

‎In-12, relié demie percaline vert bouteille à coins, imitation chagrin, titre doré au dos encadré de deux filets dorés. Couverture conservée, une carte dépliante en frontispice. III et 305 pages. Six petites taches sombres sur la couverture qui ont légèrement imprégnées les quatre premières pages de garde et de titre précédent le texte. Bon état général.‎

Reference : 2948

‎D'ORIENT (Marcel).‎

‎Souvenirs d'une campagne au Soudan (1892-1893). Besançon, Imprimerie et lithographie Dodivers, 1899.‎

‎Plaquette in-8°, brochée, couverture fragile usagée. Envoi autographe de l'auteur, au crayon de papier, signé de son vrai nom. ‎

‎Extrait des Mémoires de la Société d'Emulation du Doubs, (année 1899). ‎

Reference : 2703

‎DRIANT (Emile). ‎

‎L.a.s. Driant demandant à son interlocuteur en l'absence de M. Calmette "d'envoyer ce 1er article sur les manoeuvres cyclistes. Il a pour but d'attirer l'attention sur ceux qui suivront..." Puis il explique qu'il a choisi le pseudonyme de Marcellus qu'il utilise déjà dans le périodique "La science française" par discrétion en particulier pour le Ministère. Il rappelle ce qui lui était arrivé avec le Ministre Freycinet en 1888 lors de la publication de "La guerre de demain", et il ne voudrait pas "[avoir] le verbe coupé ou [sa] nomination de Chef de Bataillon ...[subir] un fâcheux retard".Joint 1 carte de visite autographe "Emile Driant Capitaine Instructeur, St. Cyr" dans laquelle il demande à son interlocuteur "de donner satisfaction à ce pauvre abbé Lanusse, la crème des hommes." N'ayant point trouver son correspondant, il lui a laissé cette carte.‎

‎2 pages et demi in-12° à l'en-tête de l'Ecole Spéciale Militaire, Cercle des officiers de Saint Cyr, 29 août 1896, d'une écriture fine. Joint un article de journal du 28/09/1888 signé Charles Chincholle lors de la publication de "La guerre de demain" sous le pseudonyme de Capitaine Danrit.‎

‎Driant, pseudonymes : Marcellus et Capitaine DANRIT. Fin 1892, Driant prend huit jours darrêts pour avoir défendu la mémoire de son beau-père, le général Boulanger, dans le Figaro. Ecrivain militaire populaire, il sera député de Nancy. Chef de bataillon depuis 1896, le commandant Driant est nommé en juillet 1899 chef de corps du 1er bataillon de chasseurs à pied en garnison à Troyes. Il exerce son commandement avec mérite relatent ses subordonnés et la presse locale, et fait du premier bataillon, le bataillon délite connu dans toute larmée française sous le nom de « Bataillon Driant » très populaire en Champagne. Neufchâtel-sur-Aisne, 1855 - Verdun, février 1916. Son premier livre paru en 1892, La Guerre de forteresse, met en avant la valeur stratégique des forts construits sur la frontière est de la France, forts qui préservent le pays dune attaque surprise et qui, en résistant quelques jours, permettent aux armées françaises de se mobiliser et de rejoindre les frontières. Le fort de Liouville quil décrit dans son livre connaîtra effectivement le feu en septembre 1914. Son deuxième roman, La Guerre en rase campagne, donne un exemple de mobilisation, de transport des troupes par mer et par voie ferrée. Le troisième, La Guerre en ballon, apporte un peu dapaisement à sa préoccupation majeure qui est la prochaine guerre. Cette trilogie porte le nom générique de La Guerre de demain.‎

L.a.s. Driant demandant à son interlocuteur en l'absence de M. Calmette "d'envoyer ce 1er article sur les manoeuvres cyclistes. Il a pour but ... L.a.s. Driant demandant à son interlocuteur en l'absence de M. Calmette "d'envoyer ce 1er article sur les manoeuvres cyclistes. Il a pour but ...

Reference : 2856

‎DUC D'ORLEANS.‎

‎Récits de Campagne 1833 - 1841 Publiés par ses Fils, le Comte de Paris et le Duc de Chartres. Paris, Calmann-Lévy Editeur, A la Librairie Nouvelle, 1890. ‎

‎In-8° broché, à relier. 513 pages, intérieur frais. Complet des deux cartes dépiantes : Itinéraire de l'expédition de Mascara (Nov-Déc 1835) et Itinéraire de l'expédition des Portes de Fer 1839.‎

‎Première édition complétée des Lettres sur l'Algérie. ‎

Reference : 3176

‎DUPEROUX (Marcel). ‎

‎La route des barbelés. Histoire d'une Section de Marsouins en 39-40. La 4ème de la 10ème compagnie du 23ème Régiment d'Infanterie coloniale. Préface du Lieutenant Lious Commandant la 10ème compagnie. Imprimerie Maugenest - Marines (S. et O.), (1949). ‎

‎IN-8° carré, broché, couverture illustrée, 263 pages. Au milieu de la marge latérale, les 42 premières pages ont été rognées sur 2 cm de hauteur. Sinon bon exemplaire. ‎

‎La date et l'heure des faits décrits sont mentionnées au crayon de papier, en marge, tout au long de l'ouvrage. ‎

Reference : 3248

‎GODILLOT (Alexis ).‎

‎L.s. à l'entête de la société "Alexis Godillot Fournitures des armées Usines", Paris le 13 juin 1879. Il n'est pas acheteur pour le moment des nouvelles offres qui lui sont faites. ‎

‎1 page in-8° tampon de la signature doublé de la signature autographe d'Alexis Godillot. Une page in-8°. Joint la réponse signée Eugène Haussmann à une invitation pour visiter "l'établissement industriel" qu'Alexis Godillot lui a envoyée, du 9 octobre 1862.‎

‎Alexis Godillot, né le 15 mars 1816 à Besançon et mort le 13 avril 1893 à Paris, est un entrepreneur et manufacturier français, surtout connu pour les chaussures militaires que son entreprise produisait et auxquelles il laissa, par antonomase, son nom, les « godillots ». En 1879, après le décès de sa femme, il se retire progressivement des affaires, et comme ses fils ont choisi dautres carrières, lentreprise devient une société anonyme (1881). Désormais, il consacre toute son énergie à Hyères où il est désormais installé. (Extraits de Wikipéda). ‎

Reference : 2637

‎GUILLAUME (Albert).‎

‎5 albums dont 2 entièrement inédits : 1/Mon sursis, album militaire inédit en couleurs. Préface de Richard O'Monroy. H. Simonis Empis Editeur, Paris, 1901. E.O.2/P'tites Femmes. Album entièrement inédit. Préface de Fernand Vanderem. H. Simonis Empis Editeur, Paris, 1893. E.O.3/Faut Voir. Album en couleurs, préface de Auguste Germain. H. Simonis Empis Editeur, Paris, (1897). E.O.4/Etoiles de Mer. Album inédit (en couleurs). Préface par Abel Hermant. H. Simonis Empis Editeur, Paris, (1896). E.O.5/Ya Des Dames. Album en couleurs. Préface de Willy. H. Simonis Empis Editeur, Paris, (1900). ‎

‎1 volume grand in-folio (360x280). 5 albums en première édition, reliés demi percaline verte, dos lisse avec pièce de titre noire et fleuron doré. Complet avec titre et faux titre, couvertures. ‎

‎Albert Guillaume est célèbre pour ses dessins satiriques publiés dans des magazines humoristiques parisiens. Un grand nombre de ses illustrations sont publiées en albums par des éditeurs tels que Jules Tallandier, Ernest Maindron et Henri Simonis. ‎

Reference : 2043

‎MARLBOROUGH (John Churchill, Prince et 1er Duc de). Ashe, 1650 - Crambourn Lodge, 1722.‎

‎Après les batailles d'Audenarde et de Malplaquet, il informe son allié de la prise de Mons et que "cette nouvelle conquête doit finir notre Campagne" pour permettre de "séparer les troupes pour les envoyer en quartier d'hyver afin qu'elles puisssent d'autant mieux se remettre pour l'année prochaine". ‎

‎Lettre signée Le Pr. et duc de Marlborough, datée " au camp de Havré ce 21 octobre 1709 à Son Altesse Electorale palatine", le Prince Eugène. In-4° , 1 feuillet recto-verso, ( 2 pages manuscrites), filigrane à la couronne.‎

‎Marlborough chargé du commandement en chef de l'armée dans la guerre de succession d'Espagne, il remporta une suite d'importantes victoires avec le Prince Eugène, un brillant stratège qui fut un des plus grands chefs militaires de son époque. Eugène de Savoie-Carignan dit Le Prince (Paris, 1663 - Vienne, 1736), a eu pour mère Olympe Mancini (1639-1708) l'une des nièces de Mazarin, qu'aima Louis XIV. D'abord destiné à l'état ecclésistique, il préfère embrasser une carrière militaire et demande un régiment à Louis XIV, qui refuse, faisant peu de cas de cet homme. Eugène conçoit alors un violent ressentiment, contre la France et contre son roi, qui déterminera toute son activité. ‎

Reference : 2929

‎MAZARIN (Cardinal) - BEAUFORT (Duc de) - NEMOURS (Duc de).‎

‎"ADVIS nécessaire donné aux parisiens sur le sujet de la bataille qui doit être donnée devant Chartres, entre l'armée de Messieurs les Ducs de Beaufort & de Nemours, & celle du C. Mazarin. 1652".‎

‎Plaquette d'époque XVIIème, petit in-quarto en feuilles, couverture dominotée, 8 pages. Rare.‎

‎Beaufort (François de Vendôme duc de). Né à Paris en 1616, tué u siège de Candie en 1669. Fils de César de Vendôme, bâtard d'Henri IV et de la duchesse Françoise de Mercoeur. Quand la Fronde éclate, Beauort devient l'allier du Cardinal de Retz. Il est l'idole des pus humbles qui l'avait surnommé le Roi des Halles. Il tua en duel son beau-frère, le duc de Nemours, en 1652. Nemours (Charles Amédée de Savoie duc de). Il se laissa entraîner dans la Fronde par sa maîtresse la duchesse de Châtillon. La période de la Fronde s'étale de 1648 à 1653.‎

"ADVIS nécessaire donné aux parisiens sur le sujet de la bataille qui doit être donnée devant Chartres, entre l'armée de Messieurs les Ducs de ...

Reference : 2730

‎MORES (Antoine Amédée Marie Vincent Maurice de VALLOMBROSA marquis de). Paris, 1858 - El Ouatia, 1896. ‎

‎Suite à des informations à caractère confidentielles qui n'avaient pas été revues par l'interessé avant d'être confiées à M. Gaston Calmette, qui les a publiés dans le Figaro, le supérieur de Mores, le Colonel de Polignac dont les paroles sont à l'origine de cette affaire, l'a "durement pris à parti à propos de son travail sur l'Algérie". "Monsieur Cambon en a eu connaissance" (de l'affaire). Mores s'apprête à demander des explications au directeur du Figaro. Joint portrait imprimé. ‎

‎L.a.s. Mores, 2 pages et demi, in-8°, du Château de Bel Air le 26 septembre 1894, avec enveloppe indiquée "personnelle", marques postales. ‎

‎Après plusieurs expériences d'entrepreneur aux Etats-Unis puis au Tonkin, contrées par des lobies financiers et politiques, Morès rentre en France en 1889. Il se lance alors dans la politique. Jules Cambon (1845 - 1935) est nommé gouverneur général de l'Algérie en 1891. Il publiera "Exposé de la situation générale de l'Algérie" (2 volumes) entre 1895 et 1897. Colonel Prince de Polignac (1828-1904) : Discours en faveur du canal des Deux-mers, prononcé à Clermont-Ferrand le 12 août 1895. Il préfacera le livre de Paul Vuillot "L'exploration du Sahara : étude historique et géographique" paru en 1895.‎

Reference : 2710

‎NIEL (Maréchal Adolphe). Muret, 1802 - Paris, 1869.‎

‎Nomination de M. Gondy à Pontarlier, ancien Sous-officier de cavalerie au grade de Capitaine dans la garde nationale mobile du département du Doubs le 24 avril 1869 (3ème bataillon 7ème compagnie). ‎

‎Double page in folio, papier filigrané, préimprimée aux armes de l'empire, à l'en-tête du Ministère de la Guerre, 1ère Direction, Bureau de la Garde nationale mobile, complétée par un secrétaire le 20 mai 1869 et signée Niel. ‎

‎Ministre de la Guerre en 1867, il entreprend une réforme de l'armée en vue de la moderniser malgré des oppositions, c'est la Loi Niel, mais il meurt avant de l'avoir achevée. Il institue notamment la Garde mobile, créé par la loi du 1er février 1868. Un des derniers documents que le Maréchal signa en temps que Ministre de la Guerre puisqu'il mourait le 13 août de la même année. Beau document. ‎

Reference : 3052

‎ROUEN (Conseil municipal).‎

‎"Procès verbal du 4 décembre 1870. Le Conseil municipal de Rouen s'est réuni, à l'Hôtel de ville, sur une convocation urgente... à trois heures de l'après-midi... M. Barrabé, adjoint, annonce que le général Briand désire être entendu par le Conseil, afin de connaître ses intentions sur la question de défense..." ‎

‎In-4° broché, 30 pages, petite mouillure claire marginale en première et en dernière page. Joint une notice sur : L'exposition d'art et d'archéologie de Rouen par alfred Darcel. ‎

‎Débats et extraits des délibérations du Conseil municipal relatives à la défense. ‎

Reference : 3190

‎TOUTAIN (Jules) - GOURAUD (Général).‎

‎Les opérations militaires de César autour du Mont Aussois et less principaux épisodes du siège d'Alésia démontrés par l'archéologie par M. J. Toutain. - Ce que nous apprennent les commentaires de César par M. le général Gouraud. Semur-en-Auxois, A. Bordot, 1928. ‎

‎Plaquette grand in-8° brochée, 42 pages. Dos usagéeUne trace de scotch en marge des deux plats de la couverture. Joint la carte de visite de Jules Toutain, Président de la Société des Sciences de Semur (Côte d'or), Directeur des fouilles d'Alésia. ‎

‎La réunion solennelle du 28 août 1927. ‎

Reference : 2131187

‎WEBER (Robert)‎

‎La Suisse - Son importance stratégique dans les campagnes du siècle écoulé et au seuil du 20ème siècle . Charles Lavauzelle, Paris, 1898. Ouvrage traduit avec l'autorisation de l'auteur par le Capitaine Thiry du 79° régiment d'infanterie. ‎

‎In-8°, relié demi basane, dos orné du titre et de filets dorés. 112 pages. ‎

‎2 parties dont 70 pages sur les campagnes du 19ème siècle, empire et guerre de 1870 en particulier. L'auteur était Chef d'Etat-Major du III° Corps d'armée Suisse‎

Number of results : 23