7 livres pour « Gravure print; 17ème »Modifier

Trier par

‎[Bible (figures ). 1679]- KÜSEL Melchior (Kusel, Melchior. Bible Engravings)+ Johann Baptista Croph et Georg Laub‎

Référence : 18679

(1679)

‎ICONES BIBLICAE VETERIS ET NOVI TESTAMENTI. Figuren biblischer Historien Alten und Neuen Testaments [FIGURES DE L'HISTOIRE BIBLIQUE DE L'ANCIEN ET DU NOUVEAU TESTAMENT]‎

‎Augsburg Melchiore Kysel 1679 in-4 plein-veau Trois parties en un volume, reliure plein veau (binding full calfskin) havane petit in-quarto, dos à nerfs (spine with raised band) décoré or, pièce de titre (label of title) sur fond rouge fonçé avec double filet "or", entre-nerfs à fleurons central dans un encadrement de deux filets or avec rinceaux aux angles, premier plat décoré à froid d'un encadrement d'un filet à froid, coins émoussés, toutes tranches lisses rouges, manque de papier au coin de la première page de garde peignée, petite restauration ancienne, Ex-Libris manuscrit avec trés nombreux commentaires sur les deux pages de gardes à la mine de plomb : Baron De WISMES, orné comme suit : Illustration gravée sur cuivre par Melchiore Kysel (Melchior KÜSEL), comprenant 2 frontispices et 241 vignettes dans le texte, [1] frontispice gravé , [1] f., 51 pl. ; [1] f., 51 pl. ; [1] f., 50 pl. ; [1] front. gr., [1] f., 47 pl. ; [1] f., 42 pl., [1] f. (gravures sur bois en noir imprimées d'un seul côté par Melchior KÜSEL), complet des gravures mais avec parfois un manque de papier n'atteignant pas les gravures mais parfois les textes en latin ou en allemand des vers au pied des gravures (restaurations anciennes), MDCLXXIX (1679) [Augsburg] Proprio aere aeri incisae, et venales expositae a Melchiore Kysel, Augustano. Augustae Vind. Editeur,, ‎


‎Note(s) : Gravures de Melchior Küsel au recto des ff., accompagnées de six vers latins et six vers allemands. Front. général et front. pour le N.T. Entièrement gravé. - Marque au titre (Référence(s) : Bibles Paris, 1322. - Hollstein, German, t. 20, p. 117, N. 1036-1286)........Brunet III, 704 : "Recueil de bonnes planches gravées à l'eau-forte". F. du F. 1837 ; Jantz 1551 ; Hollstein XX, 117, 1036-1286 ; Schmidt, Die Illustr. d. Lutherbibel 392f. Premier tirage de cette suite d'illustrations des scènes de la Bible, gravées à l'eau-forte. Les illustrations sont légendées en latin, puis en allemand ; le texte est lui aussi entièrement gravé sur cuivre. Certaines des planches sont tirées d'oeuvres de Rembrandt, de Bruegel, du Titien, de Véronèse, de Raphaël, etc. "Latin and German verses by Johannes Crophius are engraved on each leaf. In all 241 leaves with scenes from the Old and New Testaments? (Kusel) is less of a book illustrator than a maker of large books of plates, and he was particularly famous as a designer of allegorical figures. He worked with great neatness and accuracy, yet without pettiness, for he was still a master of the great Baroque line" (F. du F.). Melchior Küsel (1626-1683) commença son éducation à Augsbourg, puis alla à Francfort travailler avec Mérian, dont il épousa la fille. Traces de restaurations anciennes en bas de certains feuillets, petite mouillure ancienne sur les tranches affectant quelques marges, sans gravité ................RARE.....en bon état malgré les défauts signalés. ‎

Librairie Guimard

Téléphone : 06 81 28 61 70

1 000,00 EUR

‎[Fabrizio] Hieronymi Fabricii ab Aquapendente :‎

Référence : 8536

(1666)

‎Opera chirurgica in pentateuchum, et operationes chirurgicas distincta. Cum indice locupletissimo capitum, et rerum. Accedunt instrumentorum chirurgicorum, tan auctoris, iam recentiorum accurata dolincatio. Necnon De Abusu cucurbitularum in febribus putridis, dissertatio et museo ejusdem.‎

‎Patavii (Padoue - Padova), Matthaei de Condorimis, 1666 ; in-folio ; demi-veau fauve à coins, dos à nerfs, fleurons dorés, pièce de titre grenat, tranches rouges (reliure ancienne) ; (8), 364, 31 pp., 9 grandes planches gravées d'instruments hors-texte.‎


‎Né à Aquapendente (1537-1619), Fabricius vint à Padoue étudier la médecine où il fut l'élève de Falloppe surnommé "l'Esculape de son temps" et qui l'orienta vers l'anatomie. Il succéda à son maitre en 1562, dans la chaire d'Anatomie. Son enseignement eut un succès tel qu'il construisit, à ses frais, un Theatrum anatomicum où se pressait une foule d'élèves venus de toute l'Europe. Anatomiste, embryologiste et chirurgien réputé, on lui doit la découverte des valvules des veines qu'il a décrit avec une rare précision mais il n'alla pas plus loin et c'est son élève, Harvey, qui comprendra leur rôle dans la circulation sanguine. On lui doit quantité d'inventions et de découvertes, comme la tracheotomie et divers appareils orthopédiques.Petit manque à la pièce de titre et petite usure aux coins et à la coiffe supérieure, sinon bon exemplaire, l'intérieur est très frais et le tirage des planches fort beau. (Waller, 2890 autre édition ; Dezeimeris, II-1ere partie-261 et s.). Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine.‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Téléphone : 04 78 37 21 35

2 600,00 EUR

‎[Joan Cornelius Galle] - ‎ ‎[Galle, Joan ; Théodore et Cornelius le Vieux]‎

Référence : 11321

(1630)

‎Vita et miracula S.P. Dominici, praedicatorii ordinis primi institutoris.‎

‎Antverpiae, Joan Galle, (circa 1630) ; F. Ioannes Nys invenit, Peter de Jode figuravit, Theodor Galle sculpsit et excudit ; titre gravé, portrait et 32 planches légendées. SUIVI de 4 planches gravées par JOAN GALLE : I- Prudentia, II- Justitia, III- Fortitudo, IV- Temperantia (les 4 vertus cardinales). SUIVI de 14 planches de sujets religieux, gravées par CORNELIUS GALLE le Vieux : Silva sacra, Fugit familia sacra, S. Barbara, S. Ianvarius Neapolis patronis, S. Lucia, S. Leontius martyr miraculis gloriossus in Muris Helvetiorum, S. Iacobus Maior, Benedicite omnes bestiae et pecora domino, S. Hieromymus, Vierge à l'Enfant, etc. Soit en tout 52 planches, reliées en 1 volume petit in-4 ; plein vélin ivoire, titre au dos, tranches rouges (reliure du XIXe).‎


‎RARE RECUEIL DE GRAVURES FLAMANDES D'ANVERS. Tirage d'une grande qualité. Le Frère Joannes Nys, dominicain à Anvers, fils légitime de Joannis Nys, reçut la tonsure le 9 avril 1599 de Monseigneur Guillaume de Berghis, évêque d'Anvers ; c'est lui qui créa cet ouvrage, pour le compte du Père F. Augustino Galaminio Brasichellensi, Professeur de Théologie et Général en chef de tous les Ordres Prêcheurs. Dessinateur et graveur au burin, Théodore Galle (1571-1633) est né et a travaillé à Anvers, il était le fils de Philippe Galle. Joan Galle (1600-1676), né à Anvers, était le fils ainé de Théodore Galle, il fut reçu Maître à Anvers, en 1627. Peter de Iode, dessinateur et graveur (Anvers vers 1570-1634), inscrit à la guilde d'Anvers en 1600, il en fut le doyen en 1608, il était le beau-frère de Brueghel de Velonis.Petites traces de doigts dans les marges, rares petites rousseurs ou taches, bel ensemble magnifiquement dessiné et gravé au burin avec une très belle qualité de tirage, La Vie et les Miracles de Saint Dominique est bien complète et rare. On ajoute : portrait de S. Dominicus, Philipp Galle inven. et excud., Hieronymus Wierix sculpsit (12,4 x 14,4) ; Philipp Galle (Harlem, 1537-1612) et Hieronymus Wierix (Anvers, 1553-1619). Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine.‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Téléphone : 04 78 37 21 35

2 600,00 EUR

‎Boodt, Ansèlme Boèce de :‎

Référence : 9413

(1644)

‎Parfaict (Le) joillier ou histoire des pierreries ; où sont amplement descrites leur naissance, juste prix, moyen de les cognaistre et se garder des contrefaites, facultez medicinales, et propriétez curieuses. Et de nouveau enrichi de belles annotations, indices et figures par André Toll.‎

‎Lyon, Jean-Antoine Huguetan, 1644 ; in-8, réemboité dans un vélin ancien du XVIIe siècle ; (32), 746 pp., (plus 2 pages répétées : 95 et 96), (34) pp. de table et 2 tableaux dépliants ; fleuron gravé de titre "à la sphère" et 45 figures gravées sur bois représentant un ou plusieurs sujets.‎


‎Edition originale de la traduction française (due à Jean Bachou) de cet ouvrage considérable, véritable premier et fondamental traité de minéralogie et gemmologie, paru en latin sous le titre de "Gemmatum et lapidum historia" en 1609.Médecin à la cour de Rodolphe II, Anselme Bocce de Boodt (env. 1550 - 1632) fait un premier essai de description systématique des minéraux, il en énumère au moins 600 et en donne les propriétés physiques et médicales, leur valeur, imitation et pour les pierres précieuses, les méthodes de taille et polissage avec le dessin des appareils ou machines utilisés à son époque.Exemplaire qui fut rerelié, un peu court de marges mais en très bon état général. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine.‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Téléphone : 04 78 37 21 35

2 800,00 EUR

‎Böckler, Georg Andreas (1617-1687)‎

Référence : C-0079

(1662)

‎Theatrum machinarum novum, exhibens aquarias, alatas, ivmentarias, manuarias; pedibus, ac ponderibus versatiles, plures, et diversas molas. Variis frumentis commolendis, Chartæ, & nitrato pulveri apparando, diversis tundendis, ferrandis, terebrandis, panno constipando, decorando, aliisquè usibus destinatas, adaptatas... Annexis praetereà organorum, utensilium necessariorum, & utilium, ad haec apparanda, figuris & explicationibus... Per Georgium Andream Bocklerum, architectum & ingeniarium. Ex Germania in Latinum recens translatum Operâ R. D. Henrici Schmitz, ...‎

‎Coloniae Agrippinae: Sumptibus Pauli Principis, Technempolaei Noribergici, 1662.- // 1ª ed. en latín.- Folio, (330x220mm.); [14], 55, [1] p.; 154 h. de grabados de mecánica e hidráulica; sign.: [2], [calderón]4, [2calderón], A-G4; doble portada, con la impresa precedida por otra grabada por V. Sommer, con diseño del propio Böckler; 154 grabados, 30 de ellos firmados de diferentes maneras por Balthasar Schwan y 8 por Eberhard Kieser.- // Encuadernación del s. XVIII (posiblemente 1709) en plena piel; lomo de seis nervios, con cuajado y tejuelo dorados; cantos dorados a rueda; cortes jaspeados; estupendos márgenes. Leve rozadura en plano delantero; cortes débiles; mínima remarginación del margen lateral en folio [calderón]4.- // Proc.: Encolado en contraplano delantero, exlibris grabado de la biblioteca del aeronauta Charles Dollfus (1827-1907); dos exlibris manuscritos, el primero 'Dalton', fechado en 1709, en folio [1], y, fechado en julio de 1884, ilegible, en contraplano delantero, el segundo.- // Refs.: Brunet, I, 1024; Graesse, I, 459‎


‎[Pour les commandes à livrer hors d'Espagne, s'il vous plait, voyez les conditions de vente et de livraison, type B].- // Célebre compilación perteneciente al subgénero de los teatros de máquinas, que tuvo un gran éxito editorial a partir del finales del s. XVI, por su combinación de imagen, ciencia y variedad. Los Teatros de máquinas se acogían al género mayor de los Teatros, elencos que podían serlo de cualquier asunto (cabe recordar el Teatro Moral con los grabados de van Veen, ver nuestras refs. C-0393 y C-0592 ), cuyo común denominador era ser colecciones de grabados que deseaban ilustrar al lector sobre el asunto compendiado. Georg Böckler, arquitecto e ingeniero en Nüremberg, quiso presentar en esta obra la mecánica práctica conveniente para diferentes actividades centrándose especialmente en los molinos y las máquinas hidráulicas, sobre todo, las bombas de agua. Para ello acudió, como el mismo señala en el prólogo, a tener en cuenta dos obras. La primera, la obra de Jacobo de Strada (romano afincado al servicio de los emperadores Maximiliano II y Rodolfo II), que hizo publicar su sobrino Octavio de Strada -aunque apareció años después de muerto este- con el título de Kunstliche Abriß allerhand Wasser Wind Roß und Handt Mühlen(1). En este caso, Böckler no solo tuvo en cuenta la obra, sino que además recuperó parte de las planchas con las que se había impreso para emplearlas en la suya propia. Por ejemplo, el grabado de Eberhard Kieser que figura como 133, o el grabado de Schwan que figura como número 8, que aparecían con los números 67 y 86, respectivamente, en el tomo 2 de la obra de los Strada. La segunda obra a la que había acudido Böckler era la tercera parte del Theatri machinarum que Heinrich Zeising publicó en Leipzig entre 1607 y 1614, dedicada a los molinos. En estas obras y, por ende, en la recuperación llevada a cabo por Böckler, los grabados se presentan de un modo novedoso, incorporándole un escenario a las máquinas, así como manipuladores y observadores, para que el lector pudiera hacerse una idea de cómo serían en su aplicación real y pudieran admirarla(2). El propio frontispicio diseñado por Böckler muestra a Arquímedes y a Mecánico abriendo un telón tras el que se aparece una población que se beneficia de numerosos ingenios hidráulicos. El compendio de Böckler incluía también el diseño de máquinas que pudieran garantizar el perseguido 'movimiento perpetuo' (véanse los grabados 150 a 153) o la aplicación de la bastante novedosa bomba contra incendios (grabado 154) inventada unos pocos años antes. Como quiera que las obras de Strada y de Zeisling se habían publicado solo en alemán, tuvieron un mercado y una difusión reducidas, por lo que el éxito obtenido por la obra de Böckler cabría atribuirlo al hecho de que él publicase la suya también en latín. Por eso, siendo que la obra solo se editó en alemán y en latín, el ejemplar que ofrecemos resulta de lo más atractivo porque presenta, por delante de cada grabado, en el verso del grabado anterior, una traducción manuscrita al francés, con letra del s. XVIII, del texto explicativo latino que aparece en la parte impresa de la obra, de modo que su propietario podía cotejar el grabado de la maquinaria con la descripción que Böckler había hecho de ella, permitiendo la lectura de esta obra en una lengua, la francesa, en la que no lo permite ningún otro ejemplar. Formalmente, en este ejemplar el frontispicio que aparece no es el que le correspondería, con la cartela impresa en latín con fecha de 1662, sino el frontispicio con la cartela impresa en alemán, correspondiente a la primera edición con fecha de 1661. No obstante, la cartela impresa en latín, "Exhibens Opera Molaria et Aquatica Constructum Industria. Georg Andreae Böcklerg Architecti & Ingeniarii Norbergae Sumptibus Pauli Fürstii Technipragmatiei MDCLXII", aparece, recortada de otro frontispicio, encolada en el contraplano delantero.- // (1) Jacobo de Strada: Kunstliche Abriß allerhand Wasser Wind Roß und Handt Mühlen.- Franckfurt am Mayn: Paulo Jacob, 1617-1618, 2 v.- (2) Para interesados en la ilustración científica y la presentación de las máquinas en el s. XVII, Helmar Schramm, Ludger Schwarte, Jan Lazardzig: Instruments in Art and Science: On the Architectonics of Cultural Boundaries in the 17th Century.- Berlin; New York: Walter de Gruyter, 2008.‎

Andarto B.

Téléphone : +34 600 450 767

4 500,00 EUR

‎Descartes :‎

Référence : 6387

(1677)

‎Homme (L') de René Descartes, et la formation du foetus, Avec les remarques de Louis de La Forge. A quoi l’on a ajouté Le Monde ou Traité de la Lumière du même auteur. Seconde édition, revue et corrigée.‎

‎Paris, Charles Angot, 1677; in-4 ; plein veau havane foncé, dos à nerfs décoré et doré, tranches mouchetées de rouge (reliure de l’époque) ; (64), 511, (7) pp., 52 figures gravées sur bois pour L’Homme et 32 pour le Traité de la Lumière. La Préface occupe les pages [9 à 64] ; L’Homme les pages 1 à 154; Remarques de Louis de La Forge, docteur en Médecine, sur le Traité de l’Homme de René Descartes, et sur les figures par lui inventées, pp. 155 à 368 ; Version de la Préface que Monsieur Schuyl a mise au devant de la version latine[...], pp. 369 à 404 ; Le Monde, ou Traité de la lumière, pp.405 à 511.‎


‎Deuxième édition française, publiée également par Michel Bobin ou Nicolas Le Gras ou Théodore Girard (Guibert, p.205; Tchemerzine, II-799). Fleuron de titre aux initiales de Charles Angot entrelacées.L’Homme fut écrit en français par Descartes qui se préparait à le publier lorsque Galilée fut condamné ; retrouvé dans ses papiers après sa mort, il fut traduit en latin et publié par les libraires hollandais en 1662, mais la traduction était si fautive que cette édition fut rejetée et c’est l’édition de 1664 qui est considérée, à juste titre, comme l’originale. Pour Descartes, les règles qui régissent la physiologie sont les mêmes que celles qui règlent les mathématiques. Le Traité de la Lumière était paru séparément en 1664, il est ici en secondé édition, solidement corrigée.Restauration ancienne aux coiffes, mors et coins, sinon bon exemplaire ; la reliure de l’époque est bien solide, quelques rousseurs, une petite mouillure dans l’angle supérieur droit, relativement discrète, un peu plus étendue et présente sur la fin, globalement l’intérieur est très correct. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine.‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Téléphone : 04 78 37 21 35

2 500,00 EUR

‎Menestrier, le P. Cl. Fr. :‎

Référence : 6757

(1694)

‎Divers (Les) caractères des ouvrages historiques. Avec le plan d'une nouvelle histoire de la ville de Lyon.‎

‎Lyon, J. Bapt. et Nicolas De Ville, 1694 ; in-12 ; plein veau havane moucheté, dos à nerfs décoré et doré, pièce de titre grenat, roulette sur les coupes (reliure de l'époque) ; (14), 559, (3) pp., et 2 vignettes gravées dont 1 au titre, 2 planches gravées dépliantes (tables d'airain) et quelques figures dans le texte.‎


‎EDITION ORIGINALE de cet ouvrage très érudit du père Menestrier qui passe en revue tous les ouvrages anciens consacrés à Lyon et en corrige les multiples erreurs ; dans une secoinde partie, il traite de la fondation de la ville de Lyon. Cet ouvrage constitue l'introduction indispensable à "L'Histoire civile et consulaire de Lyon" parue en 1696.Bel exemplaire, avec juste une petite usure à deux coins. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine.‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Téléphone : 04 78 37 21 35

600,00 EUR
Téléchargez l'application sur Google Play Téléchargez l'application sur l'AppStore
Rechercher - Gravure print; 17ème

L'article a été ajouté à votre panier

Vous venez d'ajouter :

-

Il y a 0 article(s) dans votre panier.
Total : 0,00 €
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !