3 livres pour « Grammaire; 16ème »Modifier

Trier par

‎Estienne (Henri) :‎

Référence : 16296

(1579)

‎Project du livre intitulé De la precellence du langage François.‎

‎A Paris, Mamert Patisson, 1579 ; in-8 ; maroquin vert foncé, dos à nerfs décoré et doré aux petits fers, triple filet sur les plats, large dentelle intérieure, double filet sur les coupes, tranches dorées sur marbrure (Amand) ; (32) dont le titre, l’Epistre au Roy et la Préface, 295, (1) pp. (à,è 8, A - S 8, T 3 absence du dernier feuillet blanc).‎


‎EDITION ORIGINALE de cet ouvrage qui connut un très grand succès à sa parution. Exemplaire avec l’ex-libris gravé "Ex-musaeo Elz. Pin" qui représente un livre ouvert avec le chiffre EP à gauche et les armes à droite. Cet ouvrage, commandé à Estienne par le Roi Henri III est le troisième consacré par l’auteur à la défense de la langue française, qu’il jugeait supérieure à toutes les autres. Rédigé en trois mois, De la Précellence du langage français faisait partie d’un plus vaste projet, d’où le titre de Project de livre, qui ne fut pas mené à son terme (Renouard, 181 ; "En français dans le texte", 62). Mamert Patisson, qui était le beau-frère par alliance de Henri II Estienne, imprimait dans l’atelier familial, l’ouvrage sort des presses des Estienne. Très bel exemplaire, absolument frais, dans une luxueuse reliure fort bien établie. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Téléphone : 04 78 37 21 35

8 000,00 EUR

‎Louis MEIGRET‎

Référence : YTB-0

(1550)

‎LE TRETTE DE LA GRAMMERE FRANCOEZE‎

‎MEIGRET, Louis. LE TRETTE DE LA GRAMMERE FRANCOEZE. Suivi de : LA REPONSE DE LOUIS MEIGRET A L’APOLOJIE DE JAQES PELLETIER. Suivi de : DEFENSES DE LOUIS MEIGRET TOUCHANT SON ORTHOGRAPHIE FRANÇOEZE, contre les censures e calônies de Glaumalis du Vezelet, e de ses adherans. Paris, Chrétien Wechel, 1550. 3 ouvrages en 1 volume in-4 de 144 ff. ; 10 ff. ; (18 ff.). Vélin souple à recouvrement, dos lisse, restes de liens de cuir. Reliure de l'époque. 232 x 157 mm. EDITION ORIGINALE EXTREMEMENT RARE DE LA PREMIERE GRAMMAIRE DE LA LANGUE FRANÇAISE, « rédigée en français » par Louis Meigret ; cette œuvre « étant de ces grands textes qui ne laissent pas indifférent » (Cendrine Pagani-Naudet). Louis Meigret (vers 1510-1558) était un grammairien lyonnais et un réformateur de la langue française. Charles-Louis Livet, dans son livre La Grammaire française et les grammairiens du XVIè siècle, 1859, disait de lui qu’il était « le père de la grammaire française » et non Dubois ou Henri Estienne. Il était le premier à penser qu’il fallait offrir à l’usage populaire des traités composés en français et mettre ainsi « la science au service du vulgaire ». L’ouvrage est divisé en 11 parties : l’abondance en voix de la langue françoise (voyelles, consonnes, syllabes, diction, langage, articles) - les noms - les pronoms - les verbes - la préposition - les adverbes - les conjonctions l’intersection - les accents ou tons des syllabes et les dictions - les poins d’amiracion, d’interrogation et l’apostrophe - les poins de soupir, de semi-poze le point final et la parenthèse. Dans la partie consacrée aux verbes, il donne la conjugaison des verbes avoir, être, aimer, voir, lire et bâtir. La recherche universitaire contemporaine vient de consacrer une longue étude à cette œuvre fondatrice de la langue française et notamment à l’apport de cette grammaire de Louis Meigret imprimée en 1550 au Traicté de la grammaire française de Robert Estienne qui paraitra en 1557. En voici les extraits marquants : « L’histoire de la grammaire française offre à sa naissance une redondance dans les titres, sur laquelle il convient de s’interroger. La première grammaire du français rédigée en français paraît en 1550 sous le titre « Le Tretté de la grammere francoeze », elle est l’œuvre de Louis Meigret. Sept ans plus tard Robert Estienne fait publier à son tour un Traicté de la grammaire francoise. Singulière succession qui invite, quoi qu’on en ait, à comparer l’obscur grammairien lyonnais et l’« illustre typographe ». Pour Meigret, la langue se parle, la langue s’entend, la langue « sonne ». Le jugement de grammaticalité se fait donc aussi au niveau de la performance orale, de « l’oreille ». Voilà pourquoi Meigret est si attentif à la prosodie, et en propose une description, essentiellement consignée dans les dernières pages de son Tretté. L’aspect le plus spectaculaire de cette analyse consiste dans ces portées musicales destinées à modéliser l’intonation. On entretient aussi l’idée qu’un amendement de notre code graphique est irréalisable. Ce combat-là, Meigret l’a perdu, à moins qu’on ne s’efforce de le lire dans sa version originale, pour s’apercevoir qu’elle est finalement « lisable ». Mais peut-être est-ce encore là un parti pris, l’œuvre de Meigret étant de ces grands textes qui ne laissent pas indifférent » (Cendrine Pagani-Naudet. Sophia Antipolis 2012). On trouve plusieurs notes sur les gardes du présent exemplaire dont une en français du XVIè siècle qui indique que l’exemplaire a appartenu à Pierre Bertrand de Chatronnières : « A Pierre Bertr. De Chatronnières, à ses amis, & a(utres) ? larrons. Bert. De Chatronières. » Aucun autre exemplaire ne semble avoir été proposé à la vente depuis plusieurs décennies. Avant la réévaluation de cette œuvre fondatrice, Brunet écrivait déjà au XIXè siècle : « Cette grammaire est recherchée à cause de sa singularité, mais on la trouve difficilement ».‎


Librairie Amélie Sourget - Paris

Téléphone : 014224809

99 000,00 EUR

‎Vives (juan Luis)‎

Référence : 003035

(1551)

‎De Disciplinis Libri XX in tres tomos distincti, quorum ordinem versa indicabit, cum indice copiosissimo‎

‎Lugduni, Apud Ioannem Frellonium, 1551‎


‎In-12 (16,3 X 10,5 cm), 37+1 bl.+613 pp.+1bl., plein veau vert pomme, dos orné, filet d'encadrement autour des plats et armoiries au centre (reliure du dix-neuvième siècle). Marque d'imprimeur sur la page de titre, belles lettrines. Rare édition Lyonnaise. Quelques annotations manuscrites anciennes et surlignages à l'encre dans les marges , sur le titre et sur le dernier feuillet blanc. Nom d'un ancien possesseur du livre : D. Fernandez de 0ro. Juan Luis Vives (Valence 1492 - Bruges 1540), humaniste espagnol, étudia à la Sorbonne à Paris avant de s'installer à Bruges en 1512. Il a écrit beaucoup d'ouvrages pédagogiques, philosophiques, etc. Cet ouvrage décrit les vices des principales disciplines enseignées dans les écoles et universités (grammaire, dialectique, rhétorique, philosophie et droit civil) et reprend les reformes proposées par Vives et les règles de philosophie. La première édition date de 1531. Provenance : exemplaire aux armes et avec l'ex-libris de D. Joachim Gomez de La Cortena, marquis de Morante, né au Mexique le 6 septembre 1805, mort à Madrid le 13 juin 1868. Il avait été docteur en droit à l'Université d'Alcala de henares, ancien recteur de l'Université de Madrid, et membre du Tribunal suprême et du Conseil de l'Instruction publique. Le marquis de Morante mourut d'une chute qu'il fit au milieu de ses livres. Paul Lacroix, dans son intéressante étude sur ce bibliophile, cite plusieurs amateurs ou bibliothécaires qui périrent de la même façon : entre autres le P. L. Jacob, auteur des plus belles bibliothèques ; Frederic Adolphe Ebert, directeur de la Bibliothèque de Dresde ; et l'Helleniste Coray ; nous ajouterons le savant Rufus dont parle Pline le Jeune dans ses Lettres. (GUIGARD. Manuel du bibliophile, tome II, page 372).‎

Henri Picard et Fils - Paris

Téléphone : 01 43 59 28 11

1 800,00 EUR
Téléchargez l'application sur Google Play Téléchargez l'application sur l'AppStore
Rechercher - Grammaire; 16ème

L'article a été ajouté à votre panier

Vous venez d'ajouter :

-

Il y a 0 article(s) dans votre panier.
Total : 0,00 €
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !