4357 books for « voltaire »Edit

Sort by
1 2 3 4 ... 46 88 130 172 ... 175 Next Exact page number ? OK

‎VOLTAIRE (François-Marie Arouet de).‎

Reference : 6068

(1769)

‎L'Evangile du jour.‎

‎Londres (Amsterdam, Marc-Michel Rey) 1769-1778 5 Londres (Amsterdam, Marc-Michel Rey), 1769-1778. 15 tomes en 5 vol. in-8., basane brune marbrée, dos orné à nerfs, pièces de titre et de tomaison en maroquin rouge et vert, tranches rouges (reliure de l'époque). ‎


‎Très rare recueil des quinze premiers tomes sur les dix-huit que compte la série imprimée à Amsterdam par Marc-Michel Rey de 1769 à 1780. Publiés sur les dix dernières années de sa vie, Voltaire lui-même édita une grande partie des titres rassemblés ici, qui avaient paru une première fois séparément - généralement dans les deux ou trois années qui précédaient leur réimpression dans l'Evangile du Jour, voire l'année même. « Les années 1768 à 1772 comptent parmi les plus fécondes de son existence (…) le gros des activités du patriarche demeure la charge toujours renouvelée contre les superstitions et l'obscurantisme. La pluie de brochures dont il fustige l'Infâme conforte sa confiance dans une proche victoire de la philosophie » (R. Trousson). Les tomes I et II sont en deuxième édition (1772 et 1775), les tomes III à XV en première édition (de 1769 à 1778). Bengesco, 1904 ; L'Oeuvre imprimé de Voltaire à la B.N., 5204 ; Beuchot n'avait réussi qu'à rassembler 16 des 18 parties de cette collection. Bel exemplaire provenant de la bibliothèque du vicomte de Noailles avec son ex-libris. Tome I : Seconde édition augmentée. Londres , 1772. In-8 de (4)-184 pp. Les Colimaçons - Conseils raisonnables à M. Bergier - Discours aux Confédérés catholiques de Kaminiek en Pologne - Les Droits des hommes et les usurpations des autres - L'Epître aux Romains - Homélie du Pasteur Broun - Fragment d'une lettre de Lord Bolingbroke - La confession de foi des théistes - Remontrances du corps des Pasteurs du Gévaudan - Sermon du Pappa Nicolas Charisteski - Le Tocsin des Rois. Tome II : Seconde Edition. Londres, 1775. In-8 de 191-(1) pp. L'examen de la nouvelle histoire de Henri IV - Le Président de Thou justifié contre les accusations de M. de Buri - Lettres de Henry IV à Corisande d'Andoin, comtesse de Grammont sur la mort du Prince Heri de Condé en 1588 - L'A, B, C en XVI. Entretiens ou Dialogues curieux traduits de l'anglais de M. Huet. Tome III : A Londres, 1769. In-8 de (4)-207 pp. Le Marseillois & le Lion - Les trois Empereurs en Sorbonne - Lettre du Marquis d'Argence - Lettre de Voltaire au Marquis d'Argence - Réponse de Voltaire au marquis d'Olivet - Lettre à Elie de Beaumont - Déclaration juridique de la servante de Mad. Calas - Lettre d'un membre du Conseil de Zurich - Anecdote sur Bélisaire - Seconde anecdote sur Bélisaire - Lettre de l'archevêque de Cantorberi - Lettre pastorale à l'archevêque d'Auch - La prophétie de la Sorbonne - Instruction pastorale de l'évêque d'Alétopolis - A Warburton - Essai historique et critique sur les dissentions des Eglises de Pologne - Lettre d'un avocat à l'ex-jésuite Nonnotte - Lettres à son Altesse Monseigneur le Prince de *** Tome IV : A Londres, 1769. In-8 de (4)-91-94-(2) pp. Le Pirronisme de l'Histoire par l'Abbé Big… - Les singularités de la nature. Tome V : A Londres 1769. In-8 de (4)-114-62-(2) pp. Discours de l'Empereur Julien contre les Chrétiens - La canonisation de Saint Cucufin - Lettres de l'évêque d'Annecy à Voltaire - Confession de Foi de Voltaire - Vme homélie prononcée à Londres - Le cri des Nations 1769. Tome VI : A Londres, 1769. In-8 de (4)-176 pp. Lettres d'Amabed - Histoire de la Félicité - Supplément aux causes célèbres - Adam & Eve Poeme 1769 - Les trois Epitres. Tome VII : A Londres, 1770. In-8 de (4)-148-55 pp. Dieu et les Hommes, oeuvre théologique mais raisonnable - De la Paix perpétuelle par le docteur Goodheart - Instruction du gardien de capucins de Raguse - Tout en Dieu, commentaire sur Malebranche. Tome VIII : A Londres, 1770. In-8 de (2)-60-60 pp. Réflexions philosophiques sur l marche de nos idées - Lettre d'un avocat à Mr d'Alembert - Le Symbole d'un laïque - diverses epitres écrites à la campagne - les adorateurs où les louanges de Dieu - Requête à tous les magistrats du Royaume - Défense de Louis XIV - Pensées détachées de Mr l'abbé de St. Pierre. Tome IX : A Londres, 1773. In-8 de (4)-92-112-48 pp. Jean Hennuyer - Le Dépositaire - Les systèmes - les Cabales - La Begueule - Jean qui pleure et qui rit -) sur le procès de Mademoiselle Camp - Réponse à l'abbé de Caveyrac - Vers pour le 24 août 1772 - Lettre de Mr l'abbé Pinzo au surnommé Clément XIV. Tome X : A Londres, 1773. In-8 de (4)-XIII-82-179 pp. Les Loix de Minos, tragédie, avec des notes - Épître à Boileau, ou Mon testament - Épître à Horace - Réponse d'Horace à M. de Voltaire, par M. de La Harpe - Épître à l'auteur du nouveau livre des Trois imposteurs - la Loi naturelle, poème en quatre parties, au roi de Prusse, avec des notes - le Père Nicodème et Jeanot- Quelques petites hardiesses de M. Clair, à l'occasion d'un panégirique de St-Louis - Lettre à M. Thiriot - Discours en vers sur les disputes par M. de Rulière - [discours] de Me Belleguier ancien avocat - Prière à Dieu - Le Philosophe, par M. Du Marsay -Éloge des beaux-arts et de Louis XIV, par M. le Mis de Chimène, poème - Lettre de M. Thiriot à M. de Ville, de la Martinique - Extrait d'une Lettre de M. Clément de Dijon à M. de Voltaire - Lettre du roi de Prusse à M. d'Alembert - Lettre de l'impératrice de Russie Catherine II - Pièces authentiques annexées à cette lettre - Dialogues aux Champs-Élisées entre Descartes et Christine, reine de Suède - Lettre de M. de Voltaire à M. Pigal - Ode sur la mort de S.A.R. Mme la Pcesse de Bareith, avec des notes - Lettre de M. de Voltaire au roi de Prusse - Déclaration de M. de Voltaire sur le procès entre M. le Cte de Morangiès et les Verron - Réponse d'un avocat à l'écrit intitulé Preuves démonstratives en fait de justice - Nouvelles probabilités en fait de justice dans l'affaire d'un maréchal de camp. Tome XI : A Londres, 1774. In-8 de (4)-134-34 pp. Le Taureau Blanc - Fragments sur l'Inde, sur le Général Lalli & sur le comte de Morangiés - Oraison funèbre de Charles-Emmanuel roi de Sardaigne & Duc de Savoye. Tome XII : A Londres, 1775. In-8 de (4)-108-70-(2) pp. Don Pedre, roi de Castille, tragédie. Nouvelle édition - Eloge historique de la Raison - De l'Encyclopédie - Petit écrit sur… le libre commerce des bleds dans le royaume - La Tactique, augmentée d'une note très intéressante - Histoire de Jenni où le Sage & l'Athée. Tome XIII : Londres, 1778. In-8 de 182-(2) pp. Lettres chinoises, indiennes et tartares - Dialogue de Maxime de Madaure - Lettres du chevalier de Bouflers - Lettres de M. de Voltaire à M. l'abbé d'Olivet - Le mois d'Auguste, Epître à Mr de Voltaire - Sentiment d'un Académicien sur Corneille - Fragment d'un poeme par M. le chevalier de Cubières - Vers sur un bref attribué au Pape Clément XIV - Les Finances en vers - Fragment d'une lettre sur les dictionnaires satyriques - Réponse à cette lettre, par M. de Morza - Le dimanche ou les filles de Minée, Poeme - Diatribe à l'auteur des Ephémérides. Tome XIV : Londres, 1778. In-8 de (4)-188 pp. Un chrétien contre six jufs. Poésies de M. de Voltaire &c. Tome XV : Londres, 1778. In-8 de (6)-132-(32) pp. Douze dialogues d'ephémère. Lettre à Messieurs de l'Académie Française sur Shakespeare. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR3,000.00

‎VOLTAIRE (François-Marie Arouet de).‎

Reference : 16022

(1765)

‎Doutes nouveaux sur le Testament attribué au cardinal de Richelieu.‎

‎Genève, Paris Duchesne 1765 1 Genève, Paris, Duchesne, 1765. In-8 de 71 pp. Relié en tête : [FONCEMAGNE (Étienne Lauréault de)]. Lettre sur le Testament politique du cardinal de Richelieu, Imprimée pour la première fois en 1750, et considérablement augmentée dans cette seconde édition. Paris, Le Breton, 1764. In-8 de (2)-II-153 pp. 2 pièces reliées en 1 vol. in-8, demi-vélin à coins, dos muet à nerfs, tranches rouges (reliure du XIXe siècle). ‎


‎1. Edition originale de la réponse de Voltaire à Étienne de Foncemagne relative au testament politique du cardinal de Richelieu. Exemplaire de tout premier tirage sans les trois cartons (*B3, *D3, *D4) qui se trouvent dans tous les exemplaires rencontrés. Une note manuscrite à l'encre du temps en tête d'exemplaire signale que ce tirage n'a compté que 4 exemplaires : « donné par l'Auteur M. de Foncemagne A H.H. Rolipedies. Il n'a été tiré que quatre exemplaires de cette édition, l'un a été donné à Mad. la Duchesse d'Aiguillon, l'autre à M. le M.al de Richelieu, le 3e a été envoyé à M. de Voltaire, et le dernier à moi ». Réponse à la Lettre sur le Testament politique du cardinal de Richelieu, publiée par Foncemagne en 1750. À la suite, dans une seconde partie intitulée Nouveaux doutes sur l'authenticité du Testament attribué au cardinal de Richelieu et sur les remarques de M. de Foncemagne, et datée à la fin : "aux Délices, près de Genève, le 23 octobre 1764" Voltaire répond à la Préface de la nouvelle édition du Testament politique, publiée chez Le Breton à Paris, cette même année, 1764, avec une nouvelle édition très augmentée de la Lettre de Foncemagne. L'ouvrage se termine par une lettre d'envoi, intitulée : Lettre écrite depuis l'impression des Doutes. Malgré la date de 1765, donnée à l'adresse, on sait, par la correspondance de Voltaire, que cette édition parisienne fut imprimée à la fin de novembre 1764 ; mais elle n'est pas l'originale, cette dernière ayant été faite à Genève et Voltaire ayant fait parvenir plusieurs exemplaires à ses amis au début du même mois de novembre. On sait en outre que d'Argental, qui s'était occupé de l'impression avec le censeur Marin, qui en confia le soin à l'éditeur Duchesne, y introduisit, en dépit des protestations de Voltaire, plusieurs corrections, qu'on ne retrouve d'ailleurs dans aucune des éditions postérieures faites par Voltaire. Bengesco, n° 1706,1; L'Oeuvre imprimé de Voltaire à la B.N., 3828.2. Deuxième édition de la Lettre de l'érudit Étienne Lauréault de Foncemagne publiée une première fois en 1750 pour défendre face aux accusations de Voltaire l'authenticité du Testament de Richelieu dont il établit l'édition critique en cette même année 1764. « L'authenticité fut très vivement attaquée et non moins vivement défendue au XVIIIe siècle : les deux adversaires furent Voltaire et Foncemagne. Voltaire émit le premier des doutes et fit paraître successivement Des Mensonges imprimés à la suite de la tragédie de Sémiramis (Paris, 1749) et Doutes nouveaux sur le testament, (Paris, 1765) ; mais Foncemagne lui prouva que Richelieu était bien l'auteur du Testament, ce qui est aujourd'hui entièrement admis : Lettre à un anonyme sur le testament politique, 1750, 2e édition, 1764 ».Bourgeois et André II, 702. De la bibliothèque du comte de Shelburne avec son ex-libris armorié. Reliure frottée avec perte de vélin en pied, rousseurs. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR800.00

‎VOLTAIRE (François-Marie AROUET, dit).‎

Reference : 22757

(1821)

‎Correspondance générale de Voltaire + Voltaire à Ferney, sa Correspondance avec la Duchesse de Saxe-Gotha + Correspondance avec d'Alembert + Correspondance avec le Roi de Prusse + Correspondance avec l'Impératrice de Russie [in Oeuvres complètes].‎

‎ A Paris, chez Antoine-Augustin Renouard / de l'Imprimerie de Crapelet, 1821 / Paris, Librairie Didier et Cie, 1860 (pour le volume Voltaire à Ferney). 18 forts vol. au format in-8 (212 x 128 mm) de 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 587 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 607 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 581 pp., 1 f. n.fol. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 552 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 556 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 559 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 555 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 580 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 624 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 600 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 468 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 476 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., vii - 495 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 756 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 472 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 455 pp. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 442 pp., 1 f. n.fol. et 1 f. bl. ; 1 f. bl., 2 ff. n.fol., 323 pp., 104 pp., 2 ff. n.fol. et 1 f. bl. Reliures uniformes de l'époque de demi-veau glacé fauve, dos à nerfs ornés de filets gras en noir, chaînette dorée sur les nerfs, doubles caissons d'encadrement dorés, filets dorés, entrelacs de petits hexagones dorés, fleurons dorés, pièces de titre de maroquin vieux-rouge, pièces de tomaison de maroquin émeraude, tranches mouchetées.‎


‎ Ensemble sous reliures décoratives du temps comportant l'intégralité des 12 volumes formant la Correspondance générale de Voltaire, à laquelle est ici adjointe sa Correspondance avec le Roi de Prusse, celle avec l'Impératrice de Russie ainsi que celle avec la Duchesse de Saxe-Gotha (formant quant à eux 6 volumes). Belle impression sur vergé d'édition dont chacun des volumes s'ouvre sur la jolie marque de l'imprimeur à l'ancre marine. L'ensemble recèle quatre portraits gravés ainsi qu'une planche dépliante (fac-similé d'une lettre manuscrite de Voltaire). ''Cette édition, imprimée chez Crapelet et sur bon papier, est plus complète et plus correcte que celles de Beaumarchais, et, avant l'édition Beuchot, c'était la meilleure qu'on eût des Oeuvres de Voltaire''. (in Brunet). ''Ces lettres embrassent un espace de plus de soixante années, et Voltaire, jeune et peu connu, dans la force de l'âge et soumis à persécutions, vieux et au comble de la gloire, y parait toujours le même. On le voit s'occuper de ses ouvrages avec une activité infatigable, en riant le premier de l'importance qu'il y attache ; plaisantant sur leurs défauts, mais sérieusement passionné pour les progrès et les intérêts de l'humanité ; prodiguant les railleries à ses critiques, ou se livrant contre eux à sa colère, mais haïssant les oppresseurs et les fanatiques bien plus que ses ennemis. Violent et bon, sensible et gai, unissant enfin une philosophie profonde à quelques petitesses que les gens du monde lui reprochaient avec amertume, et qu'il avait prises en vivant à leurs côtés. Alors qu'il agonise, le comte de Lally-Tollendal lui fait part de la cassation de l'arrêt du parlement qui avait condamné son père à la mort ; il semble alors se ranimer pour écrire le billet suivant, le dernier de sa main : « le mourant ressuscite en apprenant cette grande nouvelle ; il embrasse bien tendrement M. de Lally ; il voit que le roi est le défenseur de la justice ; il mourra content ». Il retombe alors dans un état semi-conscient et expire trois jours après ce mot d'esprit où l'autodérision est aussi présente que la joie sincère de voir un innocent enfin réhabilité. On a dit de lui avec raison que de tous les hommes célèbres dont on a imprimé les lettres après leur mort, il est le premier qui n'ait pas ennuyé, et qui ait pu être lu pour le seul plaisir de lire. On aimera cet ensemble pour sa provenance et pour son contenu et le seul regret du lecteur bibliophile sera qu'il ne se trouve personne aujourd'hui pour écrire comme Voltaire.'' (in Avertissement des éditeurs de l'édition de Kehl). L'Oeuvre imprimé de Voltaire à la Bibliothèque nationale I, 221 - Graesse VII, Trésor de livres rares et précieux, p. 390 - Vicaire VII, Manuel de l'amateur de livres du XIXème, 1137 - Quérard X, La France littéraire, p. 378 (pour une édition de 1805, également chez Renouard) - Brunet V, Manuel du libraire et de l'amateur de livres, 1355 - Cioranescu III, Bibliographie de la littérature française du XVIIIème, 63892 - Rahir, La Bibliothèque de l'amateur, p. 679 - Cohen II, Manuel de l'amateur de livres à gravures du XVIIIème, 1047. Angles légèrement élimés. Infimes altérations pouvant affecter les dos. Légers frottements pouvant parfois affecter le papier marbré des plats. Feuillets parfois légèrement oxydés. Quelques rousseurs dans le texte (davantage marquées sur le volume intitulé Voltaire à Ferney). Infime déchirure en marge d'un feuillet. Nonobstant, bel ensemble ; très décoratif. ‎

Babel Librairie - Bayeux

Phone number : 06.84.15.59.05

EUR450.00

‎[Chez E. A. Lequien] - ‎ ‎VOLTAIRE‎

Reference : 55344

(1820)

‎Oeuvres complètes de Voltaire (70 Tomes - Complet) Tome 1 : Vie de Voltaire par M. le Marquis de Condorcet ; Tomes 2 à 10 : Théâtre ; Tome 10 : La Henriade ; Tome 11 : La Pucelle d'Orléans ; Tomes 12 à 14 : Poésies ; Tomes 15 à 18 : Essai sur les Moeurs ; Tomes 19 et 20 : Siècle de Louis XIV ; Tome 21 : Siècle de Louis XV ; Tome 22 : Histoire de Charles XII ; Tome 23 : Histoire de Russie ; Tome 24 : Annales de l'Empire ; Tome 25 : Histoire du Parlement ; Tomes 26 et 27 : Mélanges historiques ; Tomes 28 et 29 : Politique et Législation ; Tome 30 : Physique ; Tomes 31, 32, 33 et 34 : Philosophie Générale, Métaphysique, Morale et Théologie ; Tome 35 : Dialogues et Entretiens philosophiques des Oeuvres de Voltaire ; Tomes 36 à 42 : Dictionnaire Philosophique ; Tomes 43 et 44 : Romans ; Tome 45 : Facéties ; Tomes 46, 47, 48 : Mélanges Littéraires ; Tomes 49 et 50 : Commentaires sur Corneille ; Tomes 50, 51, 52 : Correspondance avec Frédéric, Roi de Prusse ; Tome 53 : Correspondance avec l'Impératrice de Russie, plusieurs Souverains et les Princes de Prusse ; Tomes 54 et 55 : Correspondance avec d'Alembert ; Tomes 56 à 69 : Correspondance Générale ; Tome 70 : Table analytique des Oeuvres de Voltaire par J. B. J. Champagnac‎

‎ 70 vol. in-8 reliure de l'époque demi-basane marron, dos lisse orné en long, Chez E. A. Lequien, Paris, 1820-1826, avec portrait de Voltaire gravé par Balechou en frontispice Rappel du titre complet : Oeuvres complètes de Voltaire (70 Tomes - Complet) Tome 1 : Vie de Voltaire par M. le Marquis de Condorcet ; Tomes 2 à 10 : Théâtre ; Tome 10 : La Henriade ; Tome 11 : La Pucelle d'Orléans ; Tomes 12 à 14 : Poésies ; Tomes 15 à 18 : Essai sur les Moeurs ; Tomes 19 et 20 : Siècle de Louis XIV ; Tome 21 : Siècle de Louis XV ; Tome 22 : Histoire de Charles XII ; Tome 23 : Histoire de Russie ; Tome 24 : Annales de l'Empire ; Tome 25 : Histoire du Parlement ; Tomes 26 et 27 : Mélanges historiques ; Tomes 28 et 29 : Politique et Législation ; Tome 30 : Physique ; Tomes 31, 32, 33 et 34 : Philosophie Générale, Métaphysique, Morale et Théologie ; Tome 35 : Dialogues et Entretiens philosophiques des Oeuvres de Voltaire ; Tomes 36 à 42 : Dictionnaire Philosophique ; Tomes 43 et 44 : Romans ; Tome 45 : Facéties ; Tomes 46, 47, 48 : Mélanges Littéraires ; Tomes 49 et 50 : Commentaires sur Corneille ; Tomes 50, 51, 52 : Correspondance avec Frédéric, Roi de Prusse ; Tome 53 : Correspondance avec l'Impératrice de Russie, plusieurs Souverains et les Princes de Prusse ; Tomes 54 et 55 : Correspondance avec d'Alembert ; Tomes 56 à 69 : Correspondance Générale ; Tome 70 : Table analytique des Oeuvres de Voltaire par J. B. J. Champagnac‎


‎Belle série bien complète des 70 volumes, en bon état (qq. minimes frott., rares rouss. et belle fraîcheur intérieure générale) pour ce bel et impressionnant ensemble, de belle présentation. "Imprimée par P. Didot, l'édition Lequien joint au mérite d'une belle exécution typographique celui de quelques heureuses restitutions de texte, d'après les éditions originales. C'est M. Lequien qui a publié pour la première fois (dans le tome 9 de son édition) les Originaux, ou Monsieur du Cap Vert, l'une des rares comédies vraiment gaies de Voltaire". Bengesco, IV, 2150 ; Vicaire, VII, 1137‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR1,950.00

‎VOLTAIRE (François-Marie Arouet de).‎

Reference : 15915

(1740)

‎Recueil de cinq ouvrages.‎

‎ 1740-1744 1 1740-1744. La Mérope française, avec quelques petites pièces de littérature. A Paris, chez Prault fils, 1744. In-8 de (4)-XXIV-(2)-115-(1) pp. Lettre à M. Norberg, chapelain du roi de Suède Charles XII, auteur de l'Histoire de ce monarque. A Londres [Paris, Prault], 1744. In-8 de (2)-16 pp. Mahomet, tragédie. Par M. de Voltaire. Représentée à Paris pour la première fois le jeudi 10 août 1742. (Paris), 1742. In-8 de (2)-89 pp. Conseils à M. Racine sur son poème de la religion par un amateur des belles-lettres. Sans lieu, (1742). In-8 de 14 pp. Recueil de pièces fugitives en prose et en vers. Par M. de V***. (Rouen), 1740. In-8 de (4)-IV-223 pp. 5 pièces reliées en 1 vol. in-8, veau blond glacé, dos orné à nerfs, pièce de titre en maroquin rouge, tranches rouges (reliure de l'époque). ‎


‎1. Édition originale. 1 fleuron sur le titre par Boucher, gravé par Duflos ; Portrait de l'auteur d'après de la Tour en frontispice et 2 planches hors-texte dont une gravée par Duflos et l’autre dessinée et gravée par Fessard. Bengesco, I, 152 ; L'Oeuvre imprimé de Voltaire à la BN,1057. 2. Édition originale. La Lettre à M. Norberg quoiqu'imprimée avec une page de titre et une pagination séparée, fait partie intégrante de l'édition princeps de Mérope. Cette lettre, écrite dès la publication de la traduction française par Warhmholtz de l'Histoire de Charles XII du chapelain Jöran Anders Nordberg, dans l'édition de Hondt, est datée par Besterman de mai 1742, alors que Beuchot l'a classée à la date de février 1744. Bengesco, III, 1925 ; L'Oeuvre imprimé de Voltaire à la BN,1057. 3. Édition française donnée sans l'aveu de Voltaire faite d'après le manuscrit de la représentation parisienne, avec les noms des acteurs de la Comédie française indiqués pour chacun des personnages. Bengesco, I, 135 ; L'Oeuvre imprimé de Voltaire à la BN,1008. 4. Édition originale. Vraisemblablement parisienne. D’après Wagnière, Voltaire ne serait pas l’auteur de cet ouvrage. Bengesco, II, 1585 ; L'Oeuvre imprimé de Voltaire à la BN, 3777. 5. Contrefaçon de la deuxième édition parisienne chez Prault fils, fait à Rouen, comme en témoigne le filigrane du papier petit raisin au nom de Duval, Généralité de Rouen. L’Essai sur le siècle de Louis XIV paraissait ici pour la première fois. Condamné et mis au pilon par l'arrêt du Conseil d'Etat du 4 décembre 1739, ce " recueil de pièces fugitives ", en prose mais surtout en vers, offre un condensé de l'insolence du premier Voltaire. Par delà la diversité de cet ensemble de productions mondaines, philosophiques, critiques, se dessine, jusque dans les pièces familières, une cohérence idéologique qui rappelle le projet dont les Lettres philosophiques (1734) ont fourni un précédent essai tonitruant. Voltaire met ici à profit l'effet de recueil, qui permet aussi d'effectuer le lancement d'oeuvres majeures comme Le Siècle de Louis XIV, tout en conférant un plus large retentissement à d'autres pièces jusque-là disséminées et réservées à un public restreint. Il affiche et met en scène à plus grande échelle une sociabilité essentielle pour la diffusion de ses textes (Olivier Ferret, Myrtille Méricam-Bourdet). Bengesco, IV, 2193 ; L'Oeuvre imprimé de Voltaire à la BN, 371. Bel exemplaire. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR1,000.00

‎VOLTAIRE ‎

Reference : 35600720

‎Recueil de 15 ouvrages du XVIIIè s. Reliés en 1 volume, in-8, veau brun, dos orné (Reliure de l'époque)‎

‎ Remarquable ensemble de pièces constitué par un amateur de XVIIIè s. Plusieurs textes du recueil sont de Voltaire, ou concernent Voltaire. 1) FOLARD (Melchior de). Lettre critique sur la nouvelle tragédie d'Œdipe (de Voltaire). Paris, Monge, 1719 ; 30 pp., 1 f.. ÉDITION ORIGINALE.2) LONGEPIERRE (H. B. de.) Lettre à M. de Voltaire sur la nouvelle tragédie d’Oedipe. Paris, Guillaume, 1719 ; 35 pp. ÉDITION ORIGINALE. Beuchot a attribué cette lettre à Louis RACINE.3) ANONYME. Sentiments d’un spectateur françois sur la nouvelle tragédie d’Inès de Castro. Sl, nd, 15 pp. Inconnu de Barbier.4) ANONYME. Réflexions faites par M... sur les sentiments d’un spectateur françois à l’occasion d’Inès de Castro, Tragédie nouvelle. Paris, Mazuel, 1723. 1 f., 10 pp., 1 f. Inconnu de Barbier.5) ANONYME. Réponse à Monsieur... sur les Sentiments d’un spectateur françois sur la nouvelle tragédie d’Inès de Castro, Tragédie de M. de La Motte. Paris, Mazuel, 1723. 1 f, 22 pp. (qq. ff. intervertis). Pas dans Barbier.6) DOMINIQUE. Agnès de Chaillot. Comédie. Paris, Flahault, 1723. 45 pp. ÉDITION ORIGINALE.7) VOLTAIRE. Herode et Marianne. Tragédie. Paris, Pissot, Flahault, 1725. 10 ff., 95 pp., 2 ff. ÉDITION ORIGINALE Bengesco 19, Sans le f. blanc, ni le f. dédié à la Reine signalé par Bengesco.8) PELLEGRIN. Pélopée. Tragédie. Paris, Le Breton, 1733. 6 ff., 69 pp., 3 pp. ÉDITION ORIGINALE dédiée au Marechal de Villars.9) BOISSY (de.) La surprise de la haine. Comédie. Paris, Prault, 1734. 2 ff., 100 pp. ÉDITION ORIGINALE.10) VOLTAIRE. Alzire ou les Américains. Paris, Bauche, 1736. 7 ff., VIII pp., 79 pp. ÉDITION ORIGINALE. Bengesco 106.11) BOISSY (de.) Les dehors trompeurs, ou l’homme du jour. Comédie. Paris, Prault, 1740. 2 ff., 118 pp., 1 f. ÉDITION ORIGINALE.12) FAVART. La chercheuse d’esprit. Paris, Allouel, 1741. 61 pp., 1 f., 4 pp. de musique gravée.13) VOLTAIRE. Mahomet. Tragédie. A Bruxelles, 1742. 1 f., 71 (1) pp. Une des éditions à l’adresse de Bruxelles et à la même date que l’originale. C’est celle citée en 3e position par Bengesco 131.14) [VOLTAIRE.] La Mérope française, avec quelque petites pièces de littérature. Paris, Prault fils,1744 ; Portrait de Voltaire par Delatour, 1 f. de titre avec vignette de Boucher, 1 f. avis au lecteur, XXIV pp., 1 f., 115 pp., 2 figures h-t par Duflos et Fessard. ÉDITION ORIGINALE. Bengesco 152.15) [VOLTAIRE.] Lettre à Mr Norberg, chapelain du Roy de Suède Charles XII Auteur de l’Histoire de ce Monarque. A Londres (Paris Prault), 1744. 1 f., 16 pp. ÉDITION ORIGINALE. Édit. en 16 pages mais contrairement à ce que dit Bengesco ne suivant pas la foliotation de la Mérope. Les cahiers commencent à A.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR1,200.00

‎[Voltaire]‎

Reference : DEZ-4718

(1777)

‎La Bible enfin expliquée par plusieurs Aumôniers de S.M.L.R.D.P. [Sa Majesté le Roi de Prusse]. Troisième édition revue, corrigée et augmentée.‎

‎Londres [Genève], ss éditeur, 1777. 2 tomes en un volume in-8 en plein veau marbré au dos à nerfs orné de fleurons dorés. Tranches Marbrées. 2 ff, 274 pp; 2 ff, 260 pp. Ex-Libris Manuscrit en page-de-garde et en page-de-titre. Coiffe supérieure arasée, épidermures sur les plats. Manque de cuir sur 1 cm au niveau du mors du plat inférieur. Mouillure dans la marges supérieure des 9 derniers feuillets du tome 1, et sur les 6 premiers feuillets du tome 2.‎


‎« On lit dans la Correspondance littéraire de Grimm : « Le patriarche de Ferney s'est enfin décidé à nous donner la Bible expliquée par les aumôniers de sa Majesté le Roi de Prusse. On nous a assuré que cet ouvrage était depuis longtemps dans le portefeuille de M. de Voltaire, et que c'était le fruit des Loisirs de Cirey, où on lisait tous les matins, pendant le déjeuner, un chapitre de l'Histoire Sainte, sur lequel chacun faisait ses réflexions à sa manière; et le chantre de la Pucelle s'était chargé d'en être le rédacteur ». Selon Beuchot, madame du Châtelet s'était, de son côté, exercée sur la Bible. Son travail, ajoute Beuchot, n'a pas vu le jour; mais le manuscrit autographe existait encore en 1829. Il n'y a pas, ce me semble, grande témérité à croire que Voltaire n'avait pas été étranger à cet écrit de madame du Châtelet ; et il ne serait pas étonnant que les deux ouvrages continssent quelquefois les mêmes remarques 2 ». Dès le 20 avril 1776, Frédéric annonce à Voltaire qu'il a reçu « des remarques sur la Bible : il soupçonne, dit-il, d'où ce présent peut lui venir ». Cependant, c'est seulement quelques mois plus tard, qu'il est question dans les Mémoires secrets et dans la correspondance de Condorcet, de Voltaire et de d'Alembert, de la Bible enfin expliquée, etc. Les Mémoires secrets font mention de l'ouvrage le 26 juillet 1776. Condorcet en parle, le 6 octobre (lettre 9857 de l'édition Moland); — Voltaire, le 18 octobre (lettre à Condorcet). Ouvrage publié anonymement par Voltaire comme celui de : plusieurs aumôniers du roi de Prusse. Devant l'attitude menaçante prise par le nonce du Pape à Paris , et par l'avocat général Séguier , Voltaire ne se sentit pas rassuré. Il fit écrire par d'Alembert à Frédéric, pour que le roi donnât l'ordre à son ministre à Paris, de dire au premier président et aux gens du roi que l'ouvrage était bien celui de ses aumôniers : « On a imprimé, je ne sais comment, écrit d'Alembert à Frédéric le 30 décembre 1776, et je ne sais où, un ouvrage assez curieux intitulé : La Bible enfin expliquée par plusieurs aumôniers de Sa Majesté le roi de P. Vous devinez, Sire, qui est ce roi-là. On s'est avisé, je ne sais pourquoi, de croire et de dire que Voltaire était le sacristain de ces aumôniers, et on ajoute que nos seigneurs du parlement, gens aussi éclairés que la Sainte-Hermandad, et qui n'aiment pas que la Bible soit expliquée par des hérétiques, veulent brûler solennellement cette explication, qui n'en sera pas meilleure, et sont assez malintentionnés pour le sacristain, qui pourtant est bien bon de les craindre. V. M. ne pourrait-elle pas lui rendre le service de faire dire par son ministre au premier président du roi et aux gens du roi que cet ouvrage maudit est en effet celui de ses aumôniers, qui se sont amusés à cette besogne, pour soulager l'oisiveté profonde où V. M. les laisse ». — Frédéric répondit à d'Alembert que : « si l'on parlait sérieusement en France de ses chapelains, on rirait au nez de son ministre », et c'est alors que Voltaire, pour donner le change à l'opinion, fit précéder la Troisième édition revue, corrigée, etc., de la Bible enfin expliquée, de l'Avertissement où il mettait l'ouvrage sur le compte de « quatre théologiens du palatinat de Sandomir » Voltaire : bibliographie de ses oeuvres. T. II. 186‎

Librairie Lang - Caen

Phone number : 02-31-86-52-18

EUR400.00

‎HUME, ROUSSEAU, VOLTAIRE, D'ALEMBERT, etc.‎

Reference : 27869

(1766)

‎Réunion de 3 ouvrages : 1. Monsieur de Voltaire peint par lui-même ou Lettres de cet écrivain, dans lesquelles on verra l'histoire de sa vie, de ses ouvrages, de ses querelles, de ses correspondances, & les principaux traits de son caractère, avec un grand nombre d'anecdotes, de remarques et de jugements littéraires. Première et seconde partie. A Lausanne, par la Compagnie des Librairies, 1767, iv-212 et 70 pp. 2. Exposé succinct de la contestation qui s'est élevée entre M. Hume et M. Rousseau, avec les pièces justificatives. A Londres, 1766, xiv-127 pp. 3. VOLTAIRE. Le Docteur Pansophe, ou Lettres de Monsieur de Voltaire. A Londres, 1766, 46 pp [contenant la Lettre de monsieur de Voltaire à monsieur Hume et la Justification de J.J. Rousseau dans la contestation qui lui est survenue avec M. Hume].‎

‎ Lausanne et Londres, 1766-1767, in-12, reliure plein veau marbré, dos lisse, triple filets et caissons dorés ornés, pièce de titre basane bordeaux, tranches rouges (rel. de l'époque), dos et plats frottés, coiffes abîmées, état correct‎


‎Intéressant recueil réunissant deux des principaux ouvrages publiés autour de la rupture de Hume et de Rousseau. Ce dernier, poursuivi par la censure sur le continent, était venu s'installer en Angleterre à l'invitation du célèbre philosophe écossais mais la discorde n'avait pas tardé à naître entre les deux hommes. 1. Edition restée inconnue à Bengesco, de cette compilation des lettres publiée du vivant de lauteur, due sans doute à Angliviel de la Beaumelle, et qui selon Grimm "a fait mourir de rire, et qu'on ne prend pas plus mauvaise opinion de l'homme illustre pour lequel le compilateur non illustre a voulu témoigner de l'aversion". 2. Edition originale, publiée en français par Suard d'après le manuscrit anglais de Hume. L'édition anglaise "retraduite" du français, parut quelques mois plus tard. Cet ouvrage de Hume contient la version du philosophe écossais sur sa brouille avec Rousseau. Le 9 janvier 1766, par un temps glacial, deux des intellectuels les plus importants du siècle sembarquent ensemble à Calais pour lAngleterre : Jean-Jacques Rousseau et David Hume. Le philosophe écossais a décidé de prendre Jean-Jacques, persécuté, sous sa protection. Depuis plus de trois ans Rousseau est en effet en exil, après que son Émile ait été par jugement lacéré et brûlé sur les marches du Palais de Justice de Paris. David Hume na alors en France presque que des amis, Jean-Jacques presque que des ennemis. Le 21 mai de lannée suivante, hagard, au bord de la folie, Rousseau fuit lAngleterre après une folle querelle, venimeuse, acharnée, avec le « bon David ». Que sest-il passé ? Tout Paris bruit des éclats de la querelle. Hume décide, sous la pression des philosophes français, de rédiger un compte-rendu de cette pénible affaire, intitulé Exposé succinct de la contestation qui sest élevée entre M. Hume et M. Rousseau, avec les pièces justificatives. Il paraît à Paris au cours de lautomne 1766. DAlembert en a supervisé la traduction. Deux mois plus tard, il est publié en Anglais à Londres, prétendument « traduit du français ». Entre les deux éditions, Hume a rajouté des notes, en a supprimé dautres. Au-delà de lanecdote, qui a son importance, ce petit livre éclaire la vie quotidienne et le comportement de deux des génies de ce XVIIIe siècle européen qui en compta beaucoup. Sattacher profondément à leurs uvres nourrit la curiosité envers les hommes qui les ont créées. Lorsquil sagit de Hume et de Rousseau, rien à leur sujet ne peut nous être indifférent. 3. Edition originale. Ayant appris la rupture survenue entre Rousseau et son protecteur, le grand philosophe écossais David Hume, Voltaire écrit à ce dernier le 24 octobre 1766 pour lui relater ses propres démêlés avec le Citoyen de Genève. Le pamphlet se termine sur une Lettre de M. de Voltaire au docteur Jean-Jacques Pansophe, texte dont Voltaire nia la paternité, inventaire cumulé des exemples démonstratifs de labsence de bonne foi, de bon sens et de modestie chez Jean-Jacques... Bien que Voltaire ait toujours nié être l'auteur du pamphlet, ses contemporains furent unanimes à le lui attribuer, de même que les bibliographes. ‎

Pages d'Histoire - Librairie Clio - Paris

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR250.00

‎Voltaire / Anonyme‎

Reference : AMO-3296

(1776)

‎Lettres Chinoises, Indiennes et Tartares. A Monsieur Paw. Par un Bénédictin. Avec plusieurs autres Pièces intéressantes. Essai contre l'abus du pouvoir des souverains, et juste idée du gouvernement d'un bon Prince. Suivi du Tocsin contre le despotisme du souverain. Par M **, Avocat. Opuscules politiques et Moraux. ‎

‎Voltaire] Lettres Chinoises, Indiennes et Tartares. A Monsieur Paw. Par un Bénédictin. Avec plusieurs autres Pièces intéressantes. Londres, s.n., 1776 (4)-182-(2) pages Relié à la suite : [Anonyme] Essai contre l'abus du pouvoir des souverains, et juste idée du gouvernement d'un bon Prince. Suivi du Tocsin contre le despotisme du souverain. Par M **, Avocat. Opuscules politiques et Moraux. A Londres, s.n., 1776 (4)-214 pages 2 ouvrages reliés en 1 volume in-8 (21 x 12,5 cm). Reliure de l'époque plein veau marbré, dos lisse richement orné aux "soleils dorés", tranches mouchetées de rouge, doublures et gardes de papier à la colle bleu. Quelques légères marques à la reliure restée très fraîche. Intérieur très frais.‎


‎Le premier ouvrage de Voltaire répond au livre de Monsieur Paw (ses Recherches philosophiques sur les Egyptiens et les Chinois parues pour la première fois en 1774). "J'ai lu vos livres, écrit Voltaire. Je ne doute pas que vous n'ayiez été longtemps à la Chine, en Egypte, et au Mexique : de plus vous avez beaucoup d'esprit ; avec cet avantage on voit et on dit tout ce qu'on veut" (Lettre III). Cette deuxième édition de ce texte de Voltaire est enrichie de plusieurs autres pièces (Le Dimanche ou les Filles de Minée et la Diatribe à l'auteur des Ephémérides"). "Malgré toutes ses erreurs, le témoignage de Voltaire est respectable : son admiration pour la Chine s'imposant par ses idées mille fois répétées fit retrouver à la Chine sa juste place dans l'histoire universelle, diffusa la pensée chinoise, contribuant ainsi à la Révolution de 1789." (Trousson, Dic. général de V.). Voltaire définissait lui-même ses propres lettres sur les Chinois etc comme des "Lettres assez scientifiques, assez ridicules". 12 lettres au total, un Dialogue de Maxime de Madaure, des Lettres de Monsieur le chevalier de Boufflers pendant son voyage en Suisse à Madame sa mère en 1764 (9 lettres), une Lettre de M. de Voltaire à M. l'abbé d'Olivet sur la langue française (1767), un Fragment d'une autre Lettre de M. de Voltaire à M. d'Olivet, Sentiment d'un académicien, divers fragments, etc. Références : Bengesco II, 1859. Le deuxième ouvrage est resté désespérément anonyme. Aucun bibliographe, aucun catalogue n'ose une attribution à ce texte pourtant très intéressant. Quel avocat faut-il chercher derrière ce pamphlet ? Les quelques recherches que nous avons pu faire nous indiquent que ce texte aurait été imprimé par Christian Friedrich Voss à Berlin. Le livre imprimé se trouvait au catalogue du libraire Barthelemy Vlam d'Amsterdam (catalogue de 1781). Nous avons trouvé un exemplaire de ce texte relié en même temps que le livre de M. Gin, avocat (hasard) intitulé Les vrais principes du gouvernement français démontrés par la raison (1777). Hasard ? Peut-on accorder à M. Gin cet ouvrage engagé ? Une étude approfondie de cet Essai contre l'abus du pouvoir des souverains permettrait sans doute d'émettre quelques hypothèses sérieuses sur son auteur. Voici quelques extraits choisis parmi d'autres du même style : "Comme donc l'esclave est tenu de servir son maître, écrit l'auteur, de même le maître est indispensablement obligé, par le droit des gens, de donner la vie à son esclave. Que si le maître manque à ses engagements, et qu'il maltraite si fort son esclave, que la vie devienne pour celui-ci un supplice et un supplice plus cruel que la mort même ; l'esclave est alors quitte de toute obligation, puisqu'il ne s'était engagé que pour son bien et nullement pour rendre sa condition insupportable. Etant donc rentré dans les droits de l'état de nature, il peut ou se sauver ou tuer même son ennemi." (extrait p. 32). "Les Princes sont rarement instruits de leurs devoirs, et les premières teintures d'une bonne éducation sont bientôt effacées. Ils se livrent au plaisir de régner, sans s'informer des justes bornes de leur autorité. L'orgueil, qui est le venin secret de la souveraine puissance, les porte à ne plus demander conseil, ou à ne le plus suivre. Ils reçoivent sans précaution les erreurs de ceux qui les flattent. Ils deviennent indifférents pour la vérité, ou même ses ennemis. Ils s'accoutument à confondre la raison et la justice avec leurs volontés. Ils s'amollissent par les délices, et ils abandonnent à d'autres le poids de l'état et des affaires. Ils se bornent aux seules choses qui ne demandent ni application, ni travail. Ils sont absorbés par la volupté. Ils ne veulent être instruits que de ce qui ne trouble point leur repos ou leurs plaisirs [...] C'est la même chose, d'être à la République et d'être Roi ; d'être pour le peuple, et d'être souverain. On est né pour les autres dès qu'on est né pour leur commander, parce qu'on ne leur doit commander que pour leur être utile. [...] L'adulation maligne, jointe à la dépravation du coeur de la plupart des Princes, conduit infailliblement au Despotisme. Le Despotisme, a dit Montesquieu, ne peut se soutenir que par la crainte. La doctrine de l'obéissance aveugle, sans faire aucun bien aux Princes, a été source fatale de maux pour les peuples. [...]" (extrait p. suiv.). Nous avons retrouvé par hasard la mention manuscrite suivante sur un autre exemplaire de ce livre : "Le jeune homme qui lira ce livre est un homme perdu !" (ex. du Catalogus van de Openbare Bibliotheck te Arnhem). Admirable ouvrage qui mériterait une redécouverte officielle (mesdames et messieurs des universités ...). Provenance : 2 ex libris. Ex libris C. Y. M. Suffran (moderne). Ex libris B. H.-R. avec la devise "aucun livre ne t'appartient" (moderne). Bel exemplaire pour la réunion de ces deux textes très intéressants pour l'histoire des idées progressistes dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. ‎

Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Phone number : 06 79 90 96 36

EUR1,150.00

‎Voltaire Marie Francois Arouet de‎

Reference : 22363

(1770)

‎LA HENRIADE NOUVELLE EDITION ‎

‎ 1770 Paris: Chez la Veuve Duchesne..., Paris: Chez la Veuve Duchesne, Saillant, Desaint, Panckoucke et Nyon [de l'imprimerie de Barbou], 1770. "Nouvelle édition,"- 1770 en pied..,2 volumes IN8 demi maroquin rouge à coins,reliure posterieure milieu XIXe siécle,tetes dorées,dos à caissons dorés Un frontispice, un titre gravé avec un portrait-médaillon de Voltaire, 10 figures et 10 vignettes dessinées par Eisen et gravées par de Longueil.Le tome II renferme les variantes, les notes, l’Essai sur la poésie épique et diverses pièces poétiques de l’auteur.Two volumes. Octavo. First this edition, containing in the first volume a pictorial title, a frontis, ten plates, and ten headpieces, all engraved by de Longueil after drawings by Charles Eisen. There are no illustrations in the second volume, which concludes with a number of additional poems and documents by Voltaire. Voltaire's letter to Eisen, written after seeing his designs, opens the first volume, and affirms his belief that the edition will be "plus recherchee." RAY, ART OF THE FRENCH ILLUSTRATED BOOK, 30. COHEN-DE RICCI 1026/7. SALOMONS, p. 172. first edition with Eisen's illustrations. Engraved frontispiece and title with medallion portrait of Voltaire, 10 plates and 10 head-pieces engraved by Longueil after Charles Eisen, all bound in vol. I. xl, 272; 316, [4] pp. 2 vols. 8vo. Contemporary full red morocco, covers tooled in gilt with triple fillet border and floral tool stamped in corners, flat spine divided into 6 compartments, 2 with black morocco lettering-pieces, the rest with gilt with floral and small tools, star-patterned Dutch gilt endpapers, a.e.g. Covers slightly rubbed, contents fine. Eisen, Charles. "Nouvelle édition," first edition with Eisen's illustrations. Engraved frontispiece and title with medallion portrait of Voltaire, 10 plates and 10 head-pieces engraved by Longueil after Charles Eisen, all bound in vol. I. xl, 272; 316, [4] pp. 2 vols. 8vo. First Eisen Edition. The first edition illustrated by Charles Eisen of Voltaire's epic poem on the life of Henry IV. Voltaire was so pleased with the illustrations that he wrote a complimentary letter to the artist, printed here in volume I. Cohen-De Ricci 1026; Bengesco 384; Ray, French, 30 1770. Chez la Veuve Duchesne, Saillant, Desaint, Panckoucke et Nyon [de l'imprimerie de Barbou]See Bengesco: 384 The Schiff Sale: (1938) Lot # : 2266-67. 1770. La Veuve Duchesne, Saillant, Desaint, Panckoucke et Nyon. ‎


‎bon etat,a marges grandes, ‎

Livres Anciens Komar - Meounes les Montrieux

Phone number : 33 04 94 63 34 56

EUR350.00

‎VOLTAIRE, François-Marie Arouet, dit Voltaire.‎

Reference : 107832

‎Monsieur DE VOLTAIRE peint par lui-même, ou LETTRES de cet Ecrivain, Dans lesquelles on verra l'histoire de sa Vie, de ses Ouvrages, de ses Querelles, de ses Correspondances, & les principaux Traits de son Caractère ; avec un grand nombre d'Anecdotes, de Remarques & de Jugements Littéraires -/- LETTRES SECRETTES de Mr. DE VOLTAIRE publiées par Mr. L. B. ‎

‎ A Lausanne, Par la Compagnie des Libraires, 1772 (Voltaire peint par lui-même), 1f.blanc, viij-291 pages, -/- A Genève, 1765 (Lettres secrettes), faux-titre, titre, 1f. (avertissement), 210 pages, 1f.blanc, 2 textes reliés en 1 volume in-12 de 175x100x30 mm environ, plein veau cognac, dos à nerfs portant titres dorés sur pièces de titre en maroquin bordeaux, orné de caissons à fleurons et motifs dorés, encadrement des plats d'un triple filet doré avec petit fer doré aux angles, coupes dorées, gardes marbrées, tranches rouges. Reliure restaurée, quelques rousseurs, une coiffe ébréchée, sinon bon état. Lettres secrettes, 1765, Edition originale des Lettres à Berger principalement, publiées par J.B. René Robinet.‎


‎François-Marie Arouet, dit Voltaire, né le 21 novembre 1694 à Paris et mort dans la même ville le 30 mai 1778 (à 83 ans), est un écrivain, philosophe et homme d'affaires français qui a marqué le XVIIIe siècle. Merci de nous contacter à l'avance si vous souhaitez consulter une référence au sein de notre librairie.‎

Librairie Diogène - Lyon

Phone number : 33 04 78 42 29 41

EUR200.00

‎VOLTAIRE‎

Reference : 37584

(1752)

‎Le Micromégas.‎

‎ 1752 1 In-12 (78 x 138 mm), plein veau blond marbré, dos à nerfs guillochés or, garni de compartiments fleuronnés et cloisonnés, filets à froid d'encadrement sur les plats, roulette sur les coupes (rel. du XIXe dans le goût de l'époque), (1) f. de titre gravé, 92 p. A Londres [i.e. Paris, Michel Lambert, 1752].‎


‎Edition originale du chef d'oeuvre de Voltaire, exemplaire de premier tirage, reconnaissable à l'absence de cartons aux feuillets paginés 69-70 et 83-84.(Bengesco, 1429. Le Petit, 545. Voltaire à la BN, n°2902. Wade, n°1).Relié avec :1 - SAXE (maréchal, comte de). Traité des Légions, (). La Haye, Aux Depens de la Compagnie, 1753. (1) f., 152 p., 3 planches dépl. h.-t. (cachet au titre, qqs notes et soulign. au crayon). Edition à la date de l'originale de ce traité attribué par l'éditeur au maréchal de Saxe, dont l'auteur véritable serait le comte d'Hérouville (1713-1782), militaire de carrière, membre de plusieurs académies.2 [VOLTAIRE]. La Querelle. S.l.n.d. [1753]. vii, 60 p. Recueil qui contient: "Précis" -- "Extrait des Oeuvres de M. de Maupertuis" () [par Voltaire] -- "Lettre de M. de Voltaire à M. Koënig. A Postdam" (Besterman, 4449) -- "Reponse d'un academicien de Berlin à un academicien de Paris ()" [datée de Berlin, 18 sept. 1752, par Voltaire. (Besterman, 4395) -- "Diatribe du Docteur Akakia medecin du pape; Decret de l'Inquisition ()" sous page de titre propre à l'adresse: "Rome. 1753" "Jugement des professeurs du college de la Sapience". (Bengesco, 1621 et 1624 notes).3 [VOLTAIRE]. Defense de milord Bollingbroke : par le docteur Good Natur'd Vellvisher ().. S. l., Novembre 1752. [39]-60 p. (Bengesco, 1622 notes).Provenance: André Marie Jean Jacques Dupin (1783-1865), avec son grand ex-libris armorié, lithographié par Janson. Dit "Dupin aîné", célèbre avocat, magistrat et homme politique, il joua un rôle décisif dans l'histoire politique et économique de la France de la période.Bel exemplaire, très frais, très bien relié. ‎

Librairie Hatchuel, Livres anciens et rares - Paris

Phone number : 33 01 47 07 40 60

EUR4,500.00

‎VOLTAIRE‎

Reference : 37730

(1738)

‎Elémens de la philosophie de Neuton, mis à la portée de tout le monde.‎

‎ 1738 1 In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné d'un décor de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, filet d'encadrement à froid sur les plats, coupes et coiffes filetées, tranches rouges, (1) f., 399 p., (1) p. d'errata, planche allégorique gravée, portrait de Voltaire, 7 planches dont une dépliante, nombreuses figures in texte, vignettes. Amsterdam, Etienne Ledet & Compagnie, 1738.‎


‎Edition originale. Portrait de Voltaire et une planche allégorique (Madame Du Châtelet tient un miroir qui éclaire le visage de Newton), gravé par J. Folkema d'après Dubourg. Vignette de titre par Duflos, 27 vignettes et 22 culs-de-lampe gravés par L. F. Dubourg, J. Folkema, G. Kendet, F. M. La Cave, B. Picart et J. van Scley, 61 figures dans le texte, 7 planches gravées dont une dépliante."On ne comprendra ce texte qu'en le replaçant dans le combat que Voltaire mène dès son retour d'Angleterre contre le cartésianisme encore dominant en France (). Il s'agit de gagner l'opinion au newtonianisme et de jouer contre le grand cartésien Fontenelle de ses propres armes. Aidé par Madame du Châtelet qui connaissait mieux que lui le corpus newtonien, Voltaire entreprit de rendre la philosophie de Newton aussi intelligible qu'elle peut être pour ceux qui ne sont pas géomètres" (Inventaire Voltaire, Gallimard, 1965, p. 465).Au fil de réédition, Voltaire apporta des modifications à cet ouvrage. (Babson, 'Newton, n° 120. Bengesco, II, 1570. 'L'oeuvre imprimée de Voltaire à la B.N.', 3744. Cohen, 1037 et supplément, 556).Coins légèrement émoussés, petite galerie de vers sur les 3 premiers feuillets (1,5 cm) se prolongeant par un infime trou.Ex-libris gravé armorié "De la bibliothèque de M. de Gourgue" (XVIIIe siècle). Bel exemplaire. ‎

Librairie Hatchuel, Livres anciens et rares - Paris

Phone number : 33 01 47 07 40 60

EUR2,500.00

‎VOLTAIRE - JANIN, Jules‎

Reference : 22189

‎"Le dernier volume des oeuvres de Voltaire : contes, comédie, pensées, poésies, lettres, oeuvres inédites ; précédées du testament autographe de Voltaire, du fac-similé de toutes les pièces relatives à sa mort et de l'Histoire du coeur de Voltaire par Jules Janin ; préface par Édouard Didier ; portrait en taille-douce de Madame Du Châtelet. Paris. Plon. 1862."‎

‎"1 volume in-8° relié pleine percaline lie de vin, dos lisse, date et fleuron dorés, pièce de titre de basane verte, 436 p. - Portrait frontsipice, fac-similés. Rousseurs et serpente roussie sinon très bon état. Comprend : [Le Comte de Boursoufle, conte ; Mademoiselle de La Cochonnière, comédie en 3 actes ; Candide, 2e partie ; Pensées philosophiques ; Lettres sur les arts (commentaires publiés dans ""L'Artiste"", sur les idées artistiques de Voltaire exprimées dans ses oeuvres) ; la Sibylle ; Portrait de la Mise Du Châtelet (""Vous voulez donc de notre Émilie..."") ; Fragment sur le pouvoir temporel ; Note autographe de Voltaire sur ses oeuvres ; Pensées littéraires ; l'Académie bénédictine ; Pensées politiques ; Lettres inédites ; Appendice : Prédiction tirée d'un vieux manuscrit (sur La Nouvelle Héloïse, par Ch. Borde) ; À Mme Du Châtelet (Si vous voulez que j'aime encore) ; Parodie en bouts-rimés ; Billets et poésies ; les Derniers jours de Voltaire à Ferney, racontés par le Mis de Villette ; Voltaire et Rousseau, en 1861, par Édouard L'Hôte. La plupart des pièces de ce recueil proviennent de la succession du secrétaire de Diderot, Roland-Girbal " ‎


Comptoir du Livre Ancien et Moderne - Librairie MESNARD

Phone number : 05.45.22.48.08

EUR70.00

‎Voltaire - François-Marie Arouet sur Newton et Madame Emilie du Chatelet‎

Reference : 85648

(1825)

‎Oeuvres Complètes de Voltaire - Physique (Tome XXX, 30) - (Eléments de philosophie de Newton donnés en 3 parties - Pièces relatives à la philosophie de Newton - Essai sur la nature du feu et sur sa propagation - Doutes sur la mesure des forces motrices, présentés à l'Académie des Sciences de Paris en 1741 - Exposition du livre des institutions physiques dans laquelle on examine les idées de Leibniz - Mémoire sur un ouvrage de physique de Madame la Marquise du Chatelet - Relation touchant un maure blanc ramené d'Afrique à Paris en 1744 - Dissertation sur les changements arrivés dans notre globe - Digression sur la manière dont notre globe a pu être inondé - Des singularités de la nature, 1768 - Les colimaçons du révérend père L'Escabotier)‎

‎P. Dupont, Libraire-Editeur à Paris Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1825 Book Condition, Etat : Moyen relié , pleine toile noir moderne, simili-cuir, plats conservés, titre au dos fort et grand In-8 1 vol. - 667 pages‎


‎8 planches hors-texte en fin d'ouvrage (complet) édition de 1825 dans la série des Oeuvres Complètes de Voltaire chez Dupond Contents, Chapitres : Avertissement des éditeurs de l'édition de Kehl, Avant-propos à Madame la Marquise du Chatelet, épitre dédicatoire à Madame la Marquise du Chatelet, Eclaircissements nécessaires donnés par M. de Voltaire le 20 mai 1738 sur les Eléments de la philosophie de Newton - Eléments de philosophie de Newton donnés en 3 parties - Pièces relatives à la philosophie de Newton - Essai sur la nature du feu et sur sa propagation - Doutes sur la mesure des forces motrices, présentés à l'Académie des Sciences de Paris en 1741 - Exposition du livre des institutions physiques dans laquelle on examine les idées de Leibniz - Mémoire sur un ouvrage de physique de Madame la Marquise du Chatelet - Relation touchant un maure blanc ramené d'Afrique à Paris en 1744 - Dissertation sur les changements arrivés dans notre globe - Digression sur la manière dont notre globe a pu être inondé - Des singularités de la nature, 1768 - Les colimaçons du révérend père L'Escabotier "reliure récente en très bon état bien qu'ordinaire, en simili-cuir noir, titre au dos (Voltaire - Physique), intérieur assez propre mais il y a une mouillure claire sur une grande partie de l'ouvrage, et quelques rousseurs éparses, le texte reste toujours très lisible, ce volume des oeuvres de Voltaire regroupe la plupart de ses écrits scientifiques, et notamment son essai sur les ""Eléments de philosophie de Newton"", publié en 1738. Voltaire fut l'un des pionniers du Newtonisme en France, comme d'ailleurs Madame Emilie du Chatelet, 1706-1749 dont Voltaire était très proche et qui fut l'éditrice d'une partie des oeuvres de Newton (et la première traductrice des Principia Mathematica en français). Notre exemplaire est bien complet des 8 planches hors-texte qui ont été relativement bien épargnées des problèmes de mouillure. - reliure moderne ordinaire"‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR75.00

‎VOLTAIRE - Abbé BAZIN (pseudonyme de Voltaire)‎

Reference : 29017

‎Les pensées de Monsieur de Voltaire (2 parties), suivies de La Philosophie de l'Histoire par l'abbé Bazin‎

‎"Les pensées de Monsieur de Voltaire" (2 parties), sans mention d'éditeur, 1766 et "La Philosophie de l'Histoire", A Utrecht, aux dépens de la Compagnie 1765, sont réunies en un volume. In-12 relié plein veau (16,5 x 9,7 cm), titre doré sur pièce de basane rouge, ornements, tranches rouges, 138-176 pages & 276 pages pour le second titre. - 390g.C. - "La philosophie de l'histoire" a été publié pour la première fois en Russie en 1763 et sous le pseudonyme de Bazin en 1765 dans trois endroits différents en Europe. Cet ouvrage fondamental a été écrit au plus fort du célèbre combat de Voltaire pour "écraser l'Infame", qui dénotait le fanatisme, la superstition et l'intolérance Léger manque à la coiffe supérieure, intérieur très frais, reliure en très bon état‎


Phone number : +33 (0) 4 94 53 89 34

EUR280.00

‎VOLTAIRE‎

Reference : 69129

(1756)

‎Essay sur l'histoire générale, et sur les moeurs et l'esprit des Nations, depuis Charlemagne jusqu'à nos jours. ‎

‎S.n. [Cramer], s.l. [Genève] 1756, In-8 (11,5x20cm), (6) 399pp. (1) et (4) 380pp. (1) et (4) 391pp. (1) et (4) 328pp. (1) et (4) 335pp. et (4) 308pp. et (4) 320pp., 7 volumes reliés.‎


‎Edition originale. le choix du titre définitif par Voltaire ne verra le jour que dans l'édition de 1771 : Essai sur les moeurs et l'esprit des nations. L'oeuvre a bien évidemment été éditée à part mais s'intégrait dans le premier corpus des oeuvres de Voltaire édité par Cramer et formait les tomes XI à XVII de la Collection complète des oeuvres (ainsi qu'en attestent les faux-titre). L'ensemble est bien complet des feuillets d'errata à la fin des 4 premiers volumes. Reliures en pleine basane marbrée d'époque. Dos à nerfs ornés. Pièces de titre en maroquin grenat, pièces de tomaison en maroquin vert. Coiffes de tête des tome III, V, VI et VII élimée. Petit manque en tête du tome I, et également au mors inférieur en tête. Coiffes de queue des tomes I, V, VI élimées. Manques en queue du tome I. Mors inférieur du tome I fendu en queue. Ensemble frotté. Coins émoussés. L'ouvrage est bien davantage qu'une histoire du monde depuis Charlemagne. On sait par ailleurs que toutes les éditions du Second Empire jusqu'à aujourd'hui même ont été expurgées des idées défendues par Voltaire et contraires à l'image de l'auteur construite par la modernité. Une des thèses centrales du livre est la perversité de la religion chrétienne, et plus particulièrement catholique, dont l'enseignement est manifestement erroné. Les races selon Voltaire ne pourraient découler d'une seule source, elles sont trop hétérogènes. L'essai sur les moeurs contient en effet toutes les thèses d'un racisme et d'un antisémitisme qui s'épanouira au XXe siècle et Voltaire s'y montre non seulement mysogine mais également antisémite et xénophobe. Or cette oeuvre est importante, composée par l'auteur lui-même de plusieurs ouvrages antérieurs, et Voltaire ne cessera durant quinze années d'y travailler, et s'il se montre en faveur d'un despotisme éclairé, ce choix est mûrement réfléchi. L'ouvrage de Voltaire est fort important, car il montre les paradoxes d'un homme épris de justice (Le Traité sur la tolérance), un homme des Lumières, mais agité lui-même des préjugés de son époque. Le premier volume débute par une étude des Chinois, puis des Arabes, avec de longs chapitres sur Mahomet et l'Islam."Il est difficile de mesurer ce que l'histoire doit à l'Essai sur les moeurs. La présence de V. dans l'évolution historiographique est certaine. Son influence est plus délicate à circonscrire ; elle varie selon les générations et selon les écoles » (L. Trenard). - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR1,200.00

‎VOLTAIRE, BOULAINVILLIERS (Henri de)‎

Reference : 36251

‎1- Le dîner du comte de Boulainvilliers par Mr. St. Hiacinte [Voltaire]. S.l., 1728 [i. e. Hollande, 1768]. (2) f. de faux-titre et titre, 60 p.2- Relation du bannissement des jésuites de la Chine. S.l.n.d. [Amsterdam, Marc-Michel Rey, 1768]. 31 p.3- Relation de la mort du chevalier de La Barre : par Monsieur Cass*** [Cassen], avocat au Conseil du Roi, à M. le marquis de Beccaria. Le 15 juillet 1766. S.l.n.d. [Amsterdam, Marc-Michel Rey, 1768]. 24 p.‎

‎ 1 3 ouvrages reliés en un volume in-12, plein veau havane de l'époque, dos à 5 nerfs orné, pièce de titre de maroquin amande, tranches bleutées. ‎


‎Intéressante réunion de ces trois ouvrages de Voltaire, qui confirme leur origine commune: tous trois à lannée 1768 et sans doute publiés à Amsterdam chez Marc-Michel Rey.1- Edition "en gros caractères", publiée lannée de loriginale, avec un faux-titre suivi d'un titre, qui porte le nom de Saint-Hyacinthe. Bengesco la distingue par le feuillet en tête duquel se trouve le titre de départ, paginé 1-2. Les interlocuteurs du "Dîner" sont le comte et la comtesse de Boulainvilliers, l'abbé Couet et Nicolas Fréret. - Les "Pensées détachées de M. l'abbé de Saint-Pierre" sont de Voltaire. (Bengesco n°1750, p. 216. Loeuvre de Voltaire à la B.N., n°4141). 2- Edition publiée lannée de loriginale à Amsterdam chez Marc-Michel Rey selon le catalogue de la BnF, qui renvoie, au sujet de cette édition, au billet de Voltaire à H. Rieu, Besterman, n°14003. Cette édition se caractérise par le fait quelle ne comporte quun titre de départ. (Bengesco, n°1758/2. Loeuvre de Voltaire à la B.N., n°4161).3- Edition originale. Titre de départ. Imprimé à Amsterdam chez M.M. Rey, selon le catalogue de la BnF: "C'est par erreur que Beuchot avait considéré comme date d'édition celle du 15 juillet 1766, mentionnée au titre de départ, comme l'a montré Bengesco". (Bengesco, n°1722. Loeuvre de Voltaire à la B.N., n°4195).Bel exemplaire, frais, dans une jolie reliure anglaise ou hollandaise de lépoque. ‎

Librairie Hatchuel, Livres anciens et rares - Paris

Phone number : 33 01 47 07 40 60

EUR700.00

‎VOLTAIRE (François-Marie Arouet de).‎

Reference : 10466

(1765)

‎Nouveaux Mélanges philosophiques, historiques, critiques, etc., etc.‎

‎Genève, Cramer 1765 2 Sans lieu [Genève, Cramer], 1765. 3 parties en 2 vol. in-8 de 376-388 pp. et 432 pp., [VOLTAIRE (François-Marie Arouet de)]. Avis au public sur les parricides imputés aux Calas et aux Sirven. [Genève, 1766]. In-8 de 34 pp. [VOLTAIRE (François-Marie Arouet de)]. Le philosophe ignorant. [Genève, Cramer], 1766. In-8 de VII-(1)-171 [sic pour 169] pp. Ensemble 1 vol. in-8, veau moucheté, dos orné à nerfs, pièces de titre maroquin rouge et de tomaison en maroquin brun, roulette dorée sur les coupes, tranches jaspées, petites épidermure sur les plats (reliure de l'époque). ‎


‎1. Edition revue et augmentée. Ces trois premiers volumes des Nouveaux mélanges édités par Cramer à Genève, ont paru avec sans aucun doute le consentement de Voltaire et sa participation, avec un assez grand nombre d'éditions originales, et de pièces revues et corrigées de sa main. L'Avertissement rédigé par Voltaire et envoyé à Cramer pour être placé en tête du premier volume ne figure pas dans cette édition. Cette entreprise éditoriale connue une seconde et troisième étapes (cinq volumes publiés de 1768 à 1769, et onze publiés entre 1770 et 1776) qui marqua une certaine dérive avec des textes qui n'était pas de Voltaire et qu'il désavoua (J. Vercruysse, Les Mélanges : Le Cabas de M. Voltaire). 2. Edition originale. 3. Edition originale. Titre et texte encadrés. De la bibliothèque de M. Brossays Duperrays (Avocat à Rennes ) avec son ex-libris armorié. L'Oeuvres imprimé de Voltaire à la BN, 111, 3955, 4075 ; Bengesco, 1723, 1731, 1732, 2212 ; Quérard, X, 340 (270). ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR800.00

‎VOLTAIRE (François-Marie Arouet de).‎

Reference : 10636

(1753)

‎[Recueil de pièces publiées autour de 1760].‎

‎ 1753-1767 1 1753-1767. 13 pièces reliées en 1 vol. in-12, veau havane marbré, dos orné à nerfs, pièces de titre en maroquin rouge, tranches rouges (reliure de l'époque). ‎


‎Recueil annoté à l'encre du temps, précédé d'une table des titres manuscrite. Toutes les pièces sont de Voltaire, sauf mention contraire. 1. Le Huron, ou l'Ingénu. Seconde édition. À Lausanne, 1767 (Paris, Lacombe). 2 parties en 1 vol. in-12 de (2)-118-120 pp. Deuxième édition publiée l'année de l'originale, la première sous le titre du Huron. Relié sans les deux faux-titres (parties I et II). L'Oeuvre imprimé de Voltaire à la Bibliothèque Nationale, 2824 ; Bengesco, n° 1471. 2. [GIRAUD (Claude Marie)]. Épître du diable à M. de V***, à Genève. Sans lieu, 1760. In-12 de 21 pp. Edition originale. Vignette gravée sur le titre. Bengesco, 2330. 3. Réponse de M. de Voltaire aux Épîtres du Diable. Sans lieu, 1762. In-12 de 8 pp. Deuxièmé édition. Relié sans le feuillet de titre. Oeuvre imprimé, 5575 ; Bengesco, 2330 4. Relation de la maladie, de la confession, de la mort et de l'apparition du jésuite Bertier, avec la Rélation du voyage de Frère Garassise, et ce qui s'ensuit, en attendant ce qui s'ensuivra. Sans lieu (Genève, Cramer), 1760. In-12 de 54 pp. Troisième édition. Facétie qu'on attribua aussi à Grimm mais qui est bien de Voltaire. L'Oeuvre imprimé de V., 3882 ; Bengesco,1641. 5. [COYER (Gabriel-François)]. Lettre au R. P. Berthier, sur le matérialisme. A Geneve (Paris), 1759. In-12 de 77 pp. Edition originale. 6. Les Quand, notes utiles, sur un discours prononcé devant l'Académie françoise, le 10 mars 1760. Sixième édition, augmentée des Si et des Pourquoi (de l'abbé Morellet). À Genève, (1760). In-12 de 20 pp. Contrefaçon imprimée en rouge, vraisemblablement lyonnaise car imprimée sur papier du Forez. Libelle dirigé contre Le Franc de Pompignan. L'Oeuvre imprimé de V., 3900 ; Bengesco, 1644. 7. Les VII "quand" en manière des VIII de M. de V***, ou Lettre d'un apprenti bel-esprit qui ne manque pas de sens commun, à M. son père, en province, pour lui donner bonne opinion de lui. S.l.n.d. (1760.). In-12 de 11 pp. L'Oeuvre imprimé de V., 3906. 8. Les Car, à M. Le Franc de Pompignan. Par M. de V… S.l.n.d. (Genève, Cramer, 1761). In-16 de 4 pp. Premier tirage. Titre de départ seulement. Écrit à l'occasion de la publication par Le Franc de Pompignan de l'Éloge historique de Mgr le duc de Bourgogne (Paris, 1761). L'Oeuvre imprimé de V., 3882 ; Bengesco,1665. 9. Le Codicile de Monsieur de Voltaire, trouvé dans ses papiers après son décès. Genève, 1762. In-12 de 13 pp. Edition originale. Oeuvre imprimé, 5434 ; Bengesco, 2385, 2. 10. Le Russe à Paris. Sans lieu, 1760. In-12 de 16 pp. Tirage publié l'année de l'originale. Le titre de départ indique petit poème en vers alexandrins, composé à Paris au mois de mai 1760 par M. Ivan Alethof, secrétaire de l'ambassade russe. Le poème est suivi de notes. L'Oeuvre imprimé de V., 2382 ; Bengesco, 688. 11. Lettre de M. de Voltaire, de l'Académie Française, à M. l'abbé d'Olivet, chancelier de la même Académie au Château de Ferney, 20 août 1761. S.l.n.d. (Paris, 1761). In-12 de 15 pp. Tirage parisien publié l'année de l'originale. Titre de départ. Au sujet du Commentaire sur Corneille, des conditions de souscription et des principaux souscripteurs. L'Oeuvre imprimé de V., 5033 ; Bengesco, 1937. 12. [Oeuvres mêlées d'un auteur célèbre, qui s'est retiré de France. Berlin (Paris), 1753.] In-12 de 45 pp. Tirage inconnu de Bengesco et l'Oeuvre imprimé - relié sans la page de titre. Recueil à pagination continue, qui contient : Diatribe du Docteur Akakia ; Décret de l'Inquisition, et Rapport des professeurs de Rome, au sujet d'un prétendu président, Le Jugement des professeurs du Collège de la sapience ; Défense de Milord Bollingbroke, par le Docteur Good Natur'd Wellwisher, chapelain du comte de Chesterfield, traduit de l'anglois. L'Oeuvre imprimé de V., 3869 et Bengesco, 2180 pour un tirage de 60 pp. 13. Lettre civile et honnête à l'auteur malhonnête de la Critique de l'Histoire universelle de M. de V***", qui n'a jamais fait d'Histoire universelle, le tout au sujet de Mahomet. À Genève, 1760. In-12 de 44 pp., titre encadré. Edition originale. Réponse à l'ouvrage anonyme Critique de l'Histoire universelle de M. de Voltaire, au sujet de Mahomet et du mahométisme. L'Oeuvre imprimé de V., 5033 ; Bengesco, 3897. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR3,500.00

‎Voltaire, François-Marie Arouet Dit‎

Reference : 4366

(1738)

‎Elémens de la philosophie de Neuton (Newton), Mis à la portée de tout le Monde (1738). Suivis De La Métaphysique De Neuton ou Parallèle des Sentiments De Neuton et De Leibnitz (1740)‎

‎ Amsterdam 13 x 20 Jacques Desbordes Edition Originale 1738 Volume in-8, reliure plein veau glacé de l'époque, dos à cinq nerfs orné de filets dorés, pièce de titre "Neuton" de maroquin rouge, plats encadrés d'un filet doré décoré au quatre coins d'une tige florale, tranches rouges, gardes peignées, coupes guillochées, signet de soie rose, comprenant le second état de l'édition originale des "Eléments de la philosophie de Neuton" (page de titre noir et rouge ornée d'une vignette gravée surmontée de la devise "Serere ne dubites", page de faux titre, 3-399 pp., [1] p. d'errata, et reliée à la suite l'édition originale de "La métaphysique de Neuton" parue également à Amsterdam chez Jacques Desbordes en 1740 (page de titre, [4]-71 pp.). L'ouvrage, composé de vint-cinq chapitres, est illustré de 25 vignettes, de 25 culs-de-lampes finement gravés par Folkema, J. V. Schley, Decave, B. Picart et G. Konder et comprend 7 planches hors texte sur papier fort dont une dépliante, ainsi que de nombreuses figures mathématiques in-texte. Les premières pages sont dédiées à la Marquise du Ch **. La Marquise du Chatelet (1706-1749), "Emilia Neutonia", maîtresse de Voltaire, entreprendra la traduction en français des "Principia" de Newton, qui ne paraitra qu'en 1759. Notre exemplaire constitue l'édition originale de l'ouvrage de Voltaire, qui introduit en France, où dominent encore Descartes et Malebranche, la pensée de Newton (1642 - 1727), cinquante ans après la publication à Londres des "Principia Mathematica" (1687). Il est également un bon témoignage du système éditorial de l'époque et de la censure de la librairie française : poursuivi et jouant double jeu vis à vis des autorités depuis la parution des "Lettres philosophiques" en 1734, Voltaire avait remis à des libraires d'Amsterdam (Ledet et Desbordes) les chapitres des "Eléments". Ledet les fit compléter par un mathématicien local et ajouta au titre donné par Voltaire les mots "mis à la portée de tout le monde". L'ouvrage - notre exemplaire - parut en 25 chapitres. Voltaire tenta alors de faire imprimer son livre en France. D'Aguesseau lui accorda une "permission tacite", c'est à dire l'autorisation de le réimprimer en France, mais sous le nom d'un pays étranger : c'est l'édition de la même année qui porte pour adresse "Londres", à laquelle Voltaire ajouta un vingt-sixième chapitre. Notre exemplaire est par ailleurs unique, car il associe aux "Eléments" l'édition originale de la "Métaphysique de Newton" en neuf chapitres parue chez Desbordes à Amsterdam en 1740 et qui deviendra dans les éditions ultérieures la première partie des "Eléments". Belle reliure de l'époque en bon état, belles vignettes et culs-de-lampe, mais absence du portrait de Voltaire et du frontispice allégorique, intérieur frais, petit manque de papier au coin inférieur de la planche située entre les pages 68 et 69, bref complément manuscrit de l'époque p. 289, page 271 paginée 371 par erreur, légère auréole sur un cm à la marge supérieure des pages 269 à 286, auréole d'humidité aux coins inférieurs des pages de la "Métaphysique de Neuton", mention manuscrite (XIXe) en haut de la page de garde blanche. Rare. (EvB40).PHOTOS NUMERIQUES DISPONIBLES PAR EMAIL SUR SIMPLE DEMANDE-DIGITAL PHOTOGRAPS MAY BE AVAILABLE ON REQUEST Livre ‎


Histoire et Société

Phone number : 06 23 64 99 61

EUR2,000.00

‎Anonyme ( Charles Louis RICARD ) - VOLTAIRE‎

Reference : 021660

(1776)

‎Voltaire parmi Les Ombres . Ergo Erravimus - Voltaire De Retour Des Ombres et sur Le Point De Retourner Pour N'en Plus Revenir a Tous Ceux Qu'il a Trompés - Ergo Erravimus & Errare Fecimus - Épitre De Monsieur Voltaire Aux Parisiens Pour Servir De Suite ‎

‎ A Paris et A Liège Chez Bassompierre A Bruxelles Chez Van Den Berghen In 12 Couverture Rigide 1ère Édition 1776 Reliure en veau marbré de l'époque . Dos à 5 nerfs orné de fleurons et titre - Voltaire - Trois tranches rouges . Gorge fendue au 1er plat mais bonne reliure . Imprimé sur bon papier vergé . Quinze entretiens prêtés à Voltaire , attribués généralement au Dominicain Ch. Louis Ricard . " Véritable réquisitoire contre la pensée ( anti-cléricale ) de Voltaire " . 379 p. + 91 p. ( retour des ombres + puis 12 p. ( Epitre ) . Les trois titres parus en 1776 reliés ensemble . Littérature . Religion Spiritualité . - 450 gr . Livre ‎


‎Bon État . ‎

Au vert paradis du livre - Aumes

Phone number : 04 67 98 96 91

EUR100.00

‎VOLTAIRE .//. François-Marie Arouet, dit Voltaire (1694-1778).‎

Reference : 10176

(1751)

‎Histoire de Charles XII, roi de Suède. Par M. de Voltaire. Nouvelle édition, corrigée & beaucoup augmentée.‎

‎Sl (Paris), sn (M. Lambert), 1751, 1 volume, petit in-8 (selon le chiffrage des cahiers), relié, XXIV-380 p.. Page de titre en noir et rouge. Cartons pour la préface et le discours préliminaire, table alphabétique des matières en fin de volume. Reliure d'époque, plein veau fauve, dos lisse avec caissons et fleurons dorés, titre doré, filet doré sur les coupes, tranches marbrées, coiffes accidentées, usure à trois coins, page de faux-titre manquante, plusieurs ex-libris manuscrits et un cachet sur les gardes, la page de titre et à la fin de la préface.‎


‎T. IX de l'édition des "Oeuvres de M. de Voltaire", publiée la même année chez M. Lambert [n° 40], pour lequel a été impr. un titre particulier, tandis qu'on en retranchait le cahier contenant les "Anecdotes sur le czar Pierre le-Grand". Les pièces limin. comprennent : "Préface de cette édition de 1751 ; Discours sur l'Histoire de Charles XII ; Table des livres". La préface avait paru sous le titre de "Préface de cette édition de 1748" pour l'"Histoire de Charles XII" dans le t. VII de l'édition des "Oeuvres de M. de Voltaire", publiée à Dresde en 1748 [n° 28], et elle se retrouve sous le titre : "Pirronisme" [sic] "de l'histoire", comme pièce limin. n° 4 dans l'"Histoire de Charles XII", au t. VI de la nouvelle édition des "Oeuvres de M. de Voltaire" de Dresde, 1752 [n° 36], titre reproduit dans les éditions données par Cramer, et leurs dérivées. À la fin se trouve : "Table des matières contenues dans le tome IX" Bon état. ************* Remise 20 % pour toute commande supérieure à 100 €, frais d'envoi gratuits en courrier suivi et assurance à partir de 30 € d'achat (France seulement).‎

Yves Oziol

Phone number : 04 73 91 84 71

EUR100.00

‎[Veuve Pierre Ribou, Veuve Pissot] - ‎ ‎VOLTAIRE, M. de ; CHOMPRE, Pierre‎

Reference : 13050

(1730)

‎Le Brutus de Monsieur de Voltaire avec un discours sur la Tragédie. A Milord Bolingbroke [Précédé de : ] La Vie de Brutus, Premier Consul de Rome, A Madame de G*** [ édition originale ]‎

‎1 vol. in-8 relié , rel. d'époque pleine basane mouchetée, dos à 5 nerfs orné, tranches rouges, La Vie de Brutus : Claude Prudhomme, Veuve Pierre Ribou, Veuve Pissot, Paris, 1730, titre, 35 pp. et 1 f. n. ch. (privilège) ; Le Brutus de Mr. de Voltaire, Chez Je. Fr. Josse, 1731 : xxix pp. (dont le titre), 2 ff. n. ch. (catalogue et acteurs), 110 pp. et 2 ff. n. ch. (privilège et errata)‎


‎Rare exemplaire de l'édition originale du Brutus de Voltaire. Fort peu jouée en France, le Brutus de Voltaire est sa pièce "qui a été traduite en plus de langues, et que les nations étrangères aiment le mieux". Elle fut représentée pour la première fois le 11 décembre 1730 ; "dans les Oeuvres de l'Auteur, elle est fort différente des premières éditions". Elle est ici précédée d'une rare étude (anonyme mais attribuable à Chompré) sur la Vie de Brutus ; cet essai, dont l'approbation et le privilège datent de décembre 1729, se conclut ainsi : " Voilà, Madame, en abrégé ce que j'ai pû recueillir de la vie de Brutus que vous m'avez demandée Je ne sçai si cela suffira pour vous en donner une juste idée, & pour augmenter la curiosité que vous avez de voir la Tragédie que M. de Voltaire a faite sur ce sujet". Voltaire avait en effet lu la pièce chez lui, aux comédiens, dès le mois de décembre, mais l'accueil assez froid qu'il en reçut l'incita à la retirer pour un temps. Etat satisfaisant (rel. frottée avec mq. en mors et coiffes, anc. mouill., piq. de ver au dos avec petit travail en marge intérieure n'affectant pas le texte). Bengesco, I, 34 ; Quérard, X, 310‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR290.00

‎VOLTAIRE, FREDERIC II, MACHIAVEL‎

Reference : 37544

(1740)

‎Anti-Machiavel, ou Essai de critique sur le Prince de Machiavel, publié par Mr. de Voltaire.‎

‎ 1740 1 In-8, broché, cartonnage beige d'attente d'origine, xvi, 191, (3) p. titre inclus., vignette de titre, texte sur 2 colonnes, non rogné. Bruxelles, Chez R. François Foppens, 1740.‎


‎Première édition autorisée, partagée avec celle de La Haye, imprimée par Pierre Paupie, sous une nouvelle page de titre à ladresse de Foppens. Titre rouge et noir.Les conditions de distribution de cette édition bruxelloise n'ont jamais été entièrement éclaircies. J. Vercruysse, dans sa notice pour le catalogue de l'exposition Voltaire (Biblio. Royale Albert 1er, 1978, n°22), présente les différentes hypothèses.La "Préface de l'éditeur" signée : "F. de Voltaire", est datée: "A La Haye, ce 12 octobre 1740".Les autres pièces liminaires comprennent: "Avant-propos de l'auteur de l'Essai de critique sur le Prince de Machiavel" (Frédéric II) - La "Préface du Prince de Machiavel par Amelot de La Houssaye" - L'épître dédicatoire de "Nicolas Michiavel [sic]" à Laurent de Médicis. Texte de l'ouvrage sur 2 colonnes: traduction française du Prince par Amelot de La Houssaie en regard du texte des commentaires de Frédéric II, revu et modifié par Voltaire. Page 192, un "Avis de l'éditeur" dénonce comme fautives et "très différentes du manuscrit original" les éditions de Londres, Jean Mayer [sic] et La Haye, Van Duren.Les éditions bruxelloises avouées de Voltaire au XVIIIe s. sont peu nombreuses: seulement dix-huit ont été recensées.(Bengesco, 1892. Voltaire à la B.N., n° 5354. Vincent, 'Typographie bruxelloise', IV, 30).Quelques rousseurs et piqûres éparses.Petite signature ex-libris de l'époque au titre: "Vogué".Bon exemplaire, tel que paru, entièrement non rogné, dans son cartonnage d'attente de livraison. ‎

Librairie Hatchuel, Livres anciens et rares - Paris

Phone number : 33 01 47 07 40 60

EUR600.00
1 2 3 4 ... 46 88 130 172 ... 175 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - voltaire

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !