178 books for « lacan jacques »Edit

1 2 3 4 ... 8 Next Exact page number ? OK

‎LACAN (Jacques)‎

Reference : 7344

(1955)

‎Correspondance intime adressée à Madeleine Chapsal‎

‎9 décembre 1955-12 mars 1974 18 LAS et 1 CAS formant un ensemble de 21 pp. œ principalement aux formats in-8 (12,5 pp.) et in-4 (8 pp.) Correspondance intime composée de 18 lettres autographes signées et une carte autographe signée (4 enveloppes conservées), formant un ensemble de 21 pp. œ principalement aux formats in-8 et in-4, adressée par le psychanalyste Jacques Lacan à la journaliste Madeleine Chapsal. Écrivaine née à Paris en 1925, Madeleine Chapsal, débuta sa carrière dans la presse en tant que journaliste littéraire, notamment à LExpress, créé en 1953 par son époux, Jean-Jacques Servan-Schreiber et Françoise Giroud. Responsable des pages littéraires du magazine pendant plus de vingt ans, elle y publia régulièrement ses entretiens avec de nombreux écrivains et intellectuels. Celui avec Jacques Lacan parut le 31 mai 1957. Après son divorce en 1960 et une liaison amoureuse malheureuse, elle entama une analyse. Elle refusa les soins de Jacques Lacan, qui, selon ses propres termes, lui faisait la cour... Quinze des lettres de cette correspondance ont été adressées de la fin de lannée 1955 à 1957, période durant laquelle les relations entretenues par Madeleine Chapsal et Jacques Lacan semblent avoir été les plus suivies. Ces lettres laissent entrevoir de fréquentes rencontres durant cette période, de grands espoirs puis des peines et une tendresse profonde et durable. Le 9 décembre 1955, Lacan semble confiant lorsqu'il déclare « qu'il y a de l'avenir entre nous ». Chapsal est alors l'épouse de Servan-Schreiber, mais leur mariage n'est pas sans ombres. Le 28 du même mois, Lacan écrit : « Qu'importe le nombre de tes amants si nul d'entre eux ne te donne l'univers. ». Dans plusieurs lettres, Lacan révèle franchement son affection : « Laissant place à l'envie de vous voir, d'entendre votre voix - que j'aime assez pour préférer ne pas l'entendre au téléphone. Comment faire ? Un verre chez moi ce soir à huit heures. » En mars 1956, il déclare sans ambages : « Il me semble qu'on ne peut plus clairement vous dire le plaisir qu'on a de vous voir. » D'autres lettres témoignent d'une relation tourmentée : « Je vous aime toujours bien - détruisez le contenu du dernier pneumatique qui dans cette figure de pieuvre furieuse qu'il présente maintenant est aussi déshonorant pour vous que pour moi », ou encore, le 13 février 1956 : « Pour me trahir, vous avez l'instrument suprême : cette loyauté qui est la vôtre et à qui vous savez que je me confiais pour ne pas me faire déclarer les sentiments qui veulent dire pour vous la guerre ». En janvier 1956, puis en décembre 1957, Lacan adresse un poème à Chapsal. Le premier sous forme de calligramme représentant une coupe : « Visite dun visage / vaillante à mon invite / - mais veillant au virage / un vu tu las fait vite / un vu de ta voix sage / un vu / - avant laveu / que jévite (Octain pour répondre à une lettre de lundi) Venez que je vous revoie quand vous voudrez. JL. Le 18. I. 56 / Octain en forme de coupe, remarquez-le comme je viens de le faire moi-même ». Le second donnant voix à ses désirs : « Le 20. XII. 57 / Pour que puisse demain rimer rêve avec Ève / Et que vive lamour, imaginaire pur / Viennent mes désirs, délicieux élève / Le paradis promis au ftrs du futur ». Lacan fait également référence à ses publications et ses séminaires, offrant également un aperçu de sa méthode de travail : « Je crois que je n'ai pas fait aujourd'hui un trop mauvais séminaire. Ce qui prouve qu'il m'est possible de me coucher à 4 h et 1/2 du matin. Et pourtant à 9 h et 1/2 je n'avais encore rien planifié de ce qui devait m'y servir d'appui. Je leur ai donné rendez-vous pour le prochain le 14 mars, vous y êtes cordialement invitée []. » Même si Lacan naborde pas en détails lobjet de ses recherches dans ses échanges épistolaires avec Chapsal, comment ne pas percevoir le psychanalyste derrière la question qui apparaît dans sa lettre du 6 janvier 1956 : « Comment pouvez-vous méconnaître chez l'interlocuteur que je suis, ce besoin de reconnaître dans celui qui m'intéresse avant tout ce qu'il n'est pas - et ce qu'il frémit d'être ? ». À deux reprises, le 1er mars 58 et le 9 août 1956, Lacan évoque lexemplaire de Paludes d'André Gide, que Chapsal lui avait fait parvenir. « Nos lettres se sont-elles croisées ? demande-t-il. Ce serait bien - et dans ce cas assez "paludes" en leur symétrie (mais ce petit bouquin vous fait-il de l'effet ?) ». Lacan se réfèrera plusieurs fois au livre dans ses écrits, notamment dans un article pour la revue Critique, publié en avril 1958. Dans une lettre non datée et sur un ton plus léger, Lacan semble faire allusion à un néologisme imaginé par une Chapsal espiègle : « "le Féminus" est digne de figurer dans le séminaire sur le trait d'esprit que je leur fais cette année et qu'ils ont l'air d'apprécier - même s'ils n'en mesurent pas encore l'importance. » Lacan y fait de nombreuses références à la commune de Guitrancourt, où en 1951, il faisait l'acquisition d'une maison secondaire. Cest à Guitrancourt quétait accroché au mur, derrière un panneau peint par André Masson, la pièce maîtresse de sa collection de tableaux, « LOrigine du monde » de Gustave Courbet acquis en 1955, et probablement dévoilée à Madeleine Chapsal lors dune probable visite dont nous navons trace. Le tableau est maintenant conservé au Musée dOrsay. Dans sa biographie du psychiatre, Elisabeth Roudinesco nous apprend que « jusqu'à sa mort, il s'y réfugiait le dimanche pour travailler, y recevoir des patients, et y donner de somptueuses réceptions. Il adorait jouer la comédie devant ses amis, se déguiser, danser, faire la fête et porter des tenues extravagantes » (Jacques Lacan, Fayard, 1993). Le 28 février 1956, Lacan écrit d'ailleurs à Chapsal à propos dun bal organisé chez Marie-Laure de Noailles où il se rendit déguisé en chouette : « Tiens ! Si vous pouviez me dire en quoi je pourrais me costumer pour un bal chez Marie-Laure [], je vous en serais reconnaissant, n'en ayant à l'heure qu'il est aucune espèce d'idée. [] Si vous en avez une, téléphonez-la alors à coup sûr et n'en parlez pas. » Lacan laisse également libre cours à sa facétie langagière, mentionnant par exemple, le 20 décembre 1957, le "wékande" approchant. Il arrive aussi à Lacan de dévoiler sa peine : « Ce dimanche soir où je me sens très las. » écrit-il dans une lettre non datée, et le 18 octobre 1960 : « J'ai perdu mon père il y a quelques jours et le deuil douloureux que j'en ressens ne m'empêche pas d'être sensible à la rectification que vous m'apportez []. » Le 28 novembre 1972, il admet même : « Vous avez bien raison, ma chère Madeleine, avec moi "rien n'est simple ni ne va de soi". ». On joint un aérogramme adressé à Madeleine Chapsal par Thibault Lacan, fils de Jacques Lacan et de sa première épouse Marie-Louise Blondin. Retranscription complète disponible sur demande‎


‎. Sommaire : Retranscription complète : 1. LAS, 1 p. in-8 datée du 9 décembre 1955, rédigée à lencre noire sur papier à en-tête à ladresse 5, rue de Lille, VIIe. Retranscription : « J'aime votre efficacité, entendez ce qui l'a fait vôtre, et c'est qu'il y a de l'avenir entre nous. Voilà, chère Madeleine, ce que je voulais vous dire après hier. Ce vendredi 9. XII. 55 / JL / Demain à G. [Guitrancourt] pour le cas où ». Note : Jacques Lacan avait acheté en 1951 une résidence secondaire à Guitrancourt à proximité de Mantes en Seine-et-Oise où il passait la plupart de ses week-end. Cest là-bas quétait accroché au mur, derrière un panneau peint par André Masson, la pièce maîtresse de sa collection de tableaux, « LOrigine du monde » de Gustave Courbet maintenant conservé au Musée dOrsay. 2. LAS, 1 p. in-4 datée du 28 décembre 1955. Retranscription : « Gentille amie, je ne sais ce qui s'est passé avec le Naomi-Levinson (1) mais je ne l'ai pas reçu ou il ne m'a pas été remis avant mon départ. Je m'en console en pensant que je j'en tiens de votre plume l'essentiel. Qu'importe le nombre de tes amants si nul d'entre eux ne te donne l'univers. Et tous les hommes ne seront pas moins vains à te faire reconnaître ton désir si tu ne l'obtiens pas d'un seul. Car ce n'est ni d'un ni de tous ce que tu l'entendras mais daucun, - si aucun ne peut te le dire par la voix de tous les couples, à commencer par ceux que tu peux former avec lui. Et je tavertis là qu'il en faudrait plus d'un. Car ce n'est jamais quen nous même que le couple obstrue l'univers. Bon article l'autre jour sur Samuel Beckett me donnant de vos nouvelles avant celles de votre lettre. Pour ce qu'elle me dit de moi, me voilà averti. C'est à votre réserve que je mesurerais désormais ce que vous en entendez. Sachez que je vous vouerai le jour de l'an à tous les moyens de parvenir à vos fins. Et rentrerais le soir, mon discours est parti lundi. Votre style et du goût de Sylvia (2) : je dis celui de votre personne. Ce 28. XII. 55 / JL ». Notes : (1) Naomi Levinson est lauteur dun roman - Les chevaux de bois d'Amérique qui parut en français en 1955 chez Julliard, traduction de Colette Thomas et préface Jean Wahl. (2) Lactrice Sylvia Maklès épousa Jacques Lacan en 1953, en seconde noce. Elle sétait unie auparavant à Georges Bataille en 1928 dont elle divorça en 1946. 3. LAS de 1 p. in-8, rédigée à lencre noire sur papier à en-tête du Dr Jacques Lacan 8, rue de Lille, VIIe Retranscription : « Comment pouvez-vous méconnaître chez linterlocuteur que je suis, ce besoin de reconnaître dans celui qui mintéresse avant tout ce quil nest pas et ce quil frémit dêtre ? Et quand je dénonce une erreur, cest en faveur de vos goûts Mais quimporte ce que je dirai ici. Je vous ai lue ce matin avec plaisir. Cest avec Sylvia que je compte aller vous chercher lundi en sortant de cette séance de Ciné Club qui massomme. Vous me plaisez bien. Je pars pour Guitrancourt. JL. Ce 6.1.56 ». 4. LAS d1 p. in-4, rédigé à lencre noire sur papier quadrillé. Retranscription : « Nos lettres se sont-elles croisées ? Ce serait bien et dans ce cas assez « paludes » en leur symétrie (mais ce petit bouquin vous fait-il de leffet ?). Les puissances météorologiques averties sans doute de mon écoeurement quant à la séance que je devais conduire ce soir sont venues à mon aide en sopposant à larrivée de plus. Résultat : je serai chez moi ; retournant au vice du labeur. Mais si vous vous ennuyez à attendre lheure prévue pour mon appel : soit 11., appelez vous-même à votre gré à Littré 78.37. Selon toute vraisemblance cest un tête-à-tête qui nous est promis ce soir. Ce qui nest pas mal au point où nous en sommes du dialogue. Mais que voulez-vous de moi ? Mon dernier soupir. JL Ce 9. I. 56 ». 5. LAS d1 p. in-8, rédigée à lencre noire sur papier à en-tête à ladresse du 5, rue de Lille VIIe : Retranscription : « Visite dun visage / vaillante à mon invite / - mais veillant au virage / un vu tu las fait vite / un vu de ta voix sage / un vu / - avant laveu / que jévite (Octain pour répondre à une lettre de lundi) Venez que je vous revoie quand vous voudrez. JL. Le 18. I. 56 / Octain en forme de coupe, remarquez-le comme je viens de le faire moi-même ». 6. LAS de 2 pp. in-4, rédigé en grande partie à lencre rose, recto verso sur papier fin transparent. Retranscription : « Je me souviens maintenant de ma confidence : impasse (vous savez la suite). Ce dépit secret aura rejoint en vous quelque blessure d'orgueil et vous avez voulu voir si je subissais votre perfidie - elle aussi impunément. Pour me trahir, vous avez l'instrument suprême : cette loyauté qui est la vôtre et à qui vous savez que je me confiais pour ne pas me faire déclarer les sentiments qui veulent dire pour vous la guerre. (Et ceci non sans raison). Oui, c'est avec le meilleur de vous-même que vous me faites défaut. Avec quoi leussiez-vous pu faire ? Le trait est beau et le coup porte. Ma devise [?] t-elle la première fois (N'oubliez pas ça) que je l'ai révélée. L'amour est une malédiction, dites-vous. Et bien soutenez la mienne si vous êtes le prince à l'image de qui vont vos complaisances. Je vous envoie le jardin qui me plaît et sil ne vous plaît pas, plaignez-moi. Car déjà le temps me fuit qu'il me faudrait pour vous donner le goût de ce que le temps apporte. Jacques Ce 13. II 56 Je viens de recevoir votre pneumatique. Je vous enverrai pourtant ce billet malgré l'écart de ton qui ne manquera pas de vous apparaître. Car je crois que ce ton est celui qui convenait à la véritable rupture que je dénonce dans la vôtre. Et c'est justement d'une faute dans le peu de temps quil sagit la certaine forme de rigueur il faut un certain temps pour la faire sentir et même il faut consentir à sennuyer un peu. Demandez-la, mais vous le savez, dêtre que très intimement ailleurs. Mais comment ne pas aimer ceux qui viennent vous le demander ? et ne pas les aimer plus encore sils laffectionnent ? Et aimer donc au [?] maudit quelquun qui sannonce comme en ayant un besoin primordial et qui laisse apparaître un don qui fait quon anticipe et donc quon risque gros ». Et pour finir à lencre noire : « Le pardon viendra donc quand même et tenez ; là je vous laccorde. La fleur de la Chaume mériterait que vous en parliez comme de plus [?] banal de la conduite fade. Je reconnais que là jai mis trop peu de soin. Sûrement trop de désinvolture pour vous. Il est huit heures et demi. Ce sera pour demain. ». 7. LAS de 1 p. in-4 rédigée à lencre noire. Retranscription : « Quoi de Madeleine cette semaine ? Je ne partirai pas pour Guitrancourt avant, ce soir, 11 heures œ au Littré 78.37, ayant les Koyré (1) à dîner. Un coup de téléphone est donc possible ici ou là. Retour dimanche milieu de laprès-midi. Mais pris jusque tard le soir et pas chez moi. Rien dautre à vous dire ce qui métonne. Jacques Lacan Le 28. 2. 56 Tiens ! Si vous pouviez me dire en quoi je pourrais me costumer pour un bal chez Marie-Laure qui semble promettre le pire, je vous en serais reconnaissant, nen ayant encore à lheure quil est aucune espèce didée. Javais pourtant cru que ça mamuserait. Si vous en avez une, téléphonez-la alors à coup sûr et nen parlez pas. (Jallais oublier : lundi 14 00. 19 00 un personnage mâle bien entendu et non imaginaire, intéressant lhistoire des arts en général. Donc plutôt artiste jusquà écrivain-architecte, etc. Une allusion à mon [?] médicale serait bien venue mais non obligatoire. Dans ce genre je naime pas la prétention.) ». Notes : (1) Il s'agit du philosophe Alexandre Koyré, dont Lacan adoptera la conception discontinuiste de l'histoire des sciences, qui identifie une coupure épistémologique entre les sciences anciennes et les sciences nouvelles (Séminaire II, 1954-1955). (2) Bal organisé chez Marie-Laure de Noailles où Lacan se rendit déguisé en chouette 8. LAS de 1 p. in-8, rédigée à lencre noire sur papier à en-tête à ladresse du 5, rue de Lille VIIe. Retranscription : « Ce soir je travaillerai au 3 (3ème) après le dîner. Si vous nêtes pas de service vous-même quelque part, venez my tenir compagnie. Ce nest pas un travail incompatible avec un bout conversation. Ou mieux dîner demain soir. Mieux encore (à mon goût) les deux ! Il me semble quon ne peut vous plus clairement le plaisir de vous voir. Jacques Lacan / Le 4. 3. 56 ». 9. LAS d1 p. in-8, rédigé à lencre noire sur papier à en-tête à ladresse du 5, rue de Lille VIIe. Retranscription : « Quelque consentement Laissant place à lenvie de vous voir, dentendre votre voix que jaime assez pour préférer ne pas lentendre au téléphone. Comment faire ? Un verre chez moi ce soir à huit heures (jai des élèves à 10). Je ne veux en tout cas pas partir pour Guitrancourt sans une des choses de vous presque promises assez pour que jy compte. A Guitrancourt au reste quand vous montrerez-vous ? JL Jeudi 12 11h15 ». 10. LAS d1 p. in-8, rédigée à lencre noire sur papier à en-tête à ladresse du 5, rue de Lille VIIe . Retranscription : « Le 25, 9h45 / Reçu votre lettre à 9 heures. Appelé. Impossible vous rappeler entre 10h œ et 11. Une seule solution possible : que vous veniez me chercher 5 rue de Lille à 20 heures ce soir et que nous dînions quelque part, avant que je parte pour Guitrancourt. Car je tiens à y coucher le vendredi soir, raison travail le lendemain. Donc, sauf contrordre ou avertissement dun retard possible je vous attends jusquà huit heures chez moi doù je pars si rien ne me donnait signe de vous. Plus intéressé par vous que par le sujet en question : ceci à garder pour vous. Jacques Lacan Demain et dimanche 11 à Guitrancourt (Mantes, S. et O.) ». 11. LAS d1 p. in-4 rédigée à lencre noire. Retranscription : « Ma chère Madeleine / Suis-je un homme tel quon ne puisse même songer que ce quil accueille est pour lui de prix que même ce quil peut se refuser, que ce quil se refuse habituellement il en ait besoin Quon puisse pour lui dominer son humeur dun soir, son ennui. Que dis-je, peut-être seulement sagissait-il de la crainte den avoir de lennui Alors cest bien peu me faire confiance. Ou peut-être ennuyeux, le suis-je déjà pour vous, volage. Pouvais-je plus avant me montrer votre « égal » que ce soir où je venais trouver près de vous quelque choses et même si cétait un divertissement. Cest beaucoup vous savez de croire quon peut être digne quà vous divertir. Je vous dis tout cela avant de le dominer ; me disant que peut être pouvez-vous lentendre. A moins quil ny ait que vous. Dans ce cas, oui, il ny a que vous. Jacques (comme vous mappelez) / Ce dimanche soir où je me sens très las ». 12. LAS de 2 pp. in-4 rédigée à lencre noire. Retranscription : « Bien chère amie, / Tenez, histoire de tenir ma promesse je vous envoie tous les jardins japonais possibles à la fois, sous une forme aussi portable que peu gênante. Puisque vous pouvez les remiser sur l'un de ses rayons où vous oubliez Crébillon fils - voire les jeter directement au panier, ou les donner à qui il vous plaira et à qui ils pourront plaire. (Supériorité du symbolique sur le réel, comme je le leur enseigne - dans ce qui deviendra le modelage de la prochaine génération.) Je crois que je n'ai pas fait aujourd'hui un trop mauvais séminaire. Ce qui prouve qu'il m'est possible de me coucher à 4h1/2 du matin. Et pourtant à 9h1/2 je n'avais encore rien [?] de ce qui devait my servir dappui. Je leur ai donné rendez-vous pour le prochain le 14 mars ; vous y êtes cordialement invitée, si lidée dont vous vous laissiez traverser lautre jour dy apparaître, vous paraît encore « justifiée ». La revue va paraître pendant mon absence, cest-à-dire pas avant le 23 au matin. Jai appris cela de [Jaunard?] hier soir le dernier bon à tirer celui des pages de titres. Pas mal composées ce qui ma mis de bonne humeur. Jen confierai donc les premiers jours de vigilance pour sa sortie à quelques-uns des miens au nombre desquels je vous compte éventuellement. Je reviendrai vers le 8. Je vous aime toujours bien. Détruisez le contenu du dernier pneumatique qui dans cette figure de pieuvre furieuse quil présente maintenant est aussi déshonorant pour vous que pour moi. Je vous embrasse (au sens où on lentend dans les Femmes Savantes). Jacques Lacan ». 13. LAS de 1 p. in-8, rédigée à lencre noire sur papier à en-tête à ladresse du 5, rue de Lille VIIe, probablement rédigée le 6 décembre [1956]. Retranscription : « Ce 6. XII. Une heure du matin / Petite Madeleine chère, Je travaille tellement que je peux aussi bien lire lExpress avec 8 jours de retard. Cest donc avec le même (retard) que je me trouve au point de vous écrire que « le Feminus » est digne de figurer dans le Séminaire sur le trait desprit que je leur fais cette année et quils ont lair dapprécier même sils nen mesurent pas encore limportance. Il y a longtemps que je nai pas rencontré votre oreille. Quand il vous plaira jen serai content. Jacques Lacan ». 14. LAS de 1 p. in-8, rédigée à lencre bleue, enveloppe conservée adressée à Madame Madeleine Servan-Schreiber : Retranscription : « Le 20. XII. 57 / Pour que puisse demain rimer rêve avec Eve / Et que vive lamour, imaginaire pur / Viennent mes désirs, délicieux élève / Le paradis promis au ftrs du futur ». Pardon ! ma chère Madeleine. Jai reçu [?] quon vous portera demain Et je viens daligner ce vers en écoutant dune oreille André Malraux parler de Genet. De lautre. Dieu sait qui. [?] Bon Noël dit-il / J. Lacan ». 15. CAS, titrée « Effet de givre », illustrée en noir et blanc, 1 p. in-16, adressée à Madame Madeleine Servan-Schreiber à propos de Paludes dAndré Gide. Retranscription : « Ce 1er mars 1958. Bien chère Madeleine, il faut que je vous remercie de la gentille peine que vous avez prise de m'envoyer Paludes. Arrivé à la fin d'un travail - où j'ai trouvé beaucoup de satisfaction - et relu (toujours) avec un plaisir particulier. Je reviens et serai heureux de vous voir. Jacques L. ». 16. LAS de 1 p. 1/2 in-8, rédigée à lencre noire sur papier à en-tête du Dr Jacques Lacan 8, rue de Lille, VIIe, enveloppe conservée. Retranscription : « Ma chère Madeleine, Jai perdu mon père il y a quelques jours et le deuil douloureux que jen ressens ne mempêche pas dêtre sensible à la rectification que vous mapportez de mon erreur singulière. Javais des raisons de pouvoir penser que le personnage que javais vu était celui dont jentendais, après un certain temps passé, croître la notoriété. Je pouvais même me demander avec laide de qui il avait réussi. Et pour le dire, lidée ma passé lautre jour que ce nétait pas tout à fait de cette binette que javais le souvenir. Merci pour la référence du Balzac. A bientôt. Jacques. Le 18. X. 60 ». 17. LAS, 1 p. in-8, à propos de Écrits qui venait de paraître aux éditions du Seuil. Retranscription : « Ce 19 XII 66 / Madeleine chère, Voici le bouquin mais les papiers (Figaro littéraire, lettres françaises) je men suis laissé alléger - là aussi. Mais ce sera pour vous un jeu de les avoir j'espère. Ceci dit, je vous fais envoyer un autre exemplaire par Le Seuil - je vous le dois. Jai contrôlé, vous l'aurez dédicacé le premier jour. Votre JL ». 18. LAS de 1 p. in-8, rédigée à lencre bleue, enveloppe conservée. Retranscription : « Vous avez bien raison, ma chère Madeleine, avec moi « rien nest simple ni ne va de soi ». Et cest bien parce que vous le savez (et que je vous le rappelais en vous disant mon étonnement que rien ne paraisse, à procéder comme tout le monde), - cest pour cela que je vous ai envoyé le papier-communiqué à votre propre adresse. Votre / J. Lacan / Le 28. XI. 72 Informez moi de la réponse que vous fera Françoise [Giroud] ». 19. LAS de 1 p. in-8, rédigée à lencre noire sur papier à en-tête du Dr Jacques Lacan 8, rue de Lille, VIIe. Retranscription : « Le 12. III. 74 / Vous imaginez, bien sûr, chère Madeleine, que je vous en ai il y a déjà longtemps dédicacé le « livret » (si jose en désigner ainsi lédition). Vous ne lavez surement pas encore reçu grâce aux bons soins du Seuil. Mais vous allez Si ça narrive pas dites-le moi. Tout reste possible avec ceux-là. Vôtre Jacques ». On joint un aérogramme autographe signée de Thibault Lacan, fils de Jacques Lacan et de sa première épouse Marie-Louise Blondin, adressé à Madeleine Chapsal le 28 juillet 1967 : « Bien chère Madeleine, Merci de tes bienfaits. Je ne pense pas à avoir à user de ton crédit. [] Mais cétait bien gentil à toi de penser à moi de cette façon. Je ne sais pas encore ce que je ferai à partir du 4 août, mais jirai probablement chercher la mer et le soleil. Alors il se pourrait que je passe dans tes parages et dans ce cas je viendrai te voir. Jai fait pas mal de choses que je te raconterai un peu [] Love. Thibault ».‎

Librairie Faustroll - Paris

Phone number : 06 67 17 08 42

EUR12,000.00

‎"LACAN, JACQUES. ‎

Reference : 59832

(1932)

‎De la Psychose ParanoÃaque dans les rapports avec la personnalitÃ. - [MAGNIFICENT PRESENTATION-COPY WITH AN EXCEPTIONAL PROVENANCE]‎

‎Paris, 1932. 8vo. Original grey printed wrappers with signs of reading, but overall very good. A bit of wear along hinges (with very neat, barely noticeable professional restoration), a few smaller creases to front wrapper and an old owner's inscription in red crayon. A small closed tear to back wrapper. Many notes and underlinings (by Mijolla - see note below) and inlaid are sevaral leaves with notes. Inscribed to half-title. (14), XIII, (1), 381, (3) pp. Housed in a custom-made blue cloth box with see-through front board and gilt lettering to spine. ‎


‎Very rare first edition, presentation-copy with an exceptional provenance, of Lacan's groundbreaking doctoral thesis, which constitutes the foundation of all his later work and inaugurated a new era in psychology and psychiatry. The copy is inscribed and signed by Jacques Lacan to professor Hesnard - highly important fellow psychiatrist famous for introducing Freud in France - in November 1932 (""à monsieur le professeur Hesnard en signe de ma respectueuse sympathie, Jacques Lacan, Ce 26 novembre 1932""). Furthermore, the copy has been in the possession of the important psychoanalyst and historian Alain de Mijolla (1933-2019) and bears his extensive notes and underlinings. Lacan, who is often referred to as ""the most controversial psycho-analyst since Freud"", ""the father of French psychoanalytical thinking"", and a towering intellectual giant of the twentieth century, plays as dominant a role in modern psychology and the development of psychological thought as Freud. It is his doctoral dissertation (the present work) that constitutes the inaugural moment in his work. ""Lacan's theoretical engagement with psychosis constitutes a central platform for his ventures into psychoanalysis"" from his doctoral thesis on paranoia in the 1930s through to his seminar on Joyce in the 1970s, the question concerning the psychoanalytic treatment of psychosis was at the forefront of his clinical work."" AimÃe, Lacan's patient and subject of his thesis, bears the same importance for the history of psychology as Anna O., the patient in Freud and Breuer's ""Stydies of Hysteria"". AimÃe was a thirty-eight-year-old woman, who had tried to stab the celebrated actress Huguette Duflos and was thus imprisoned, in April 1931. The story immediately reached the press, and ""AimÃe"" (Lacan's pseudonym for her) became famous in the whole country. Lacan began to see her one month later at the Sainte-Anne Hospital. Through biographical inquiry, Lacan established a classic picture of her and noticed a development that would come to play a central role in his psychological theory: after three weeks of incarceration, AimÃe was almost completely out of her delusional state, which Lacan considered evidence of the acute nature of her paranoia. This connection, which according to Lacan meant that she found consolation only in her punishment, not in the act itself, caused Lacan to propose a new diagnostic category, namely ""self-punishment paranoia."" ""It [i.e. ""De la Psychose ParanoÃaque""] took on the importance that had previously been accorded to studies in hysteria in the rise of the international movement. Just as Freud had given hysteria its patents of nobility in endowing it with full-fledged existence as an illness, so Lacan, forty years later, gave paranoia, and more generally psychosis, an analogous place within the French movement"" (E. Roudinesco: La Bataille de cent ans, l'histoire de la psychanalyse en France, Vol. 2, p. 114). With Lacan's doctoral dissertation, AimÃe quickly became a cause celebre for the surrealists. In the ""De la Psychose ParanoÃaque"", Lacan also included a selection of Aimee's copious writings, which were produced at the height of her psychosis. This also contributed to the immediate importance of the work and to the spreading of Lacan's novel theories. ""Certainly it was this feature which was seized upon by its first surrealist readers, and which gave to this medical thesis right from the start a position in contemporary, even avant-garde thinking, which was markedly different from the usual dustgathering oblivion that is the fate of such work."" (Olga Cox-Cameron: Lacan's Doctoral Thesis: Turbulent Preface or Founding Legend?) ""Jacques Lacan is regarded as the father of French psychoanalytical thinking. He trained in mainstream psychiatry and his doctorate thesis was supervised by GaÃtan de ClÃrambault. After the Second World War he became a cult figure in French intellectual circles, mixing Freudian ideas with social comment. As with many French intellectuals, he founded an ephemeral one-man movement with many followers"" (Preface to the English translation (1986)). ""Jacques Lacan (April 13, 1901 to September 9, 1981) was a major figure in Parisian intellectual life for much of the twentieth century. Sometimes referred to as ""the French Freud,"" he is an important figure in the history of psychoanalysis. His teachings and writings explore the significance of Freud's discovery of the unconscious both within the theory and practice of analysis itself as well as in connection with a wide range of other disciplines. Particularly for those interested in the philosophical dimensions of Freudian thought, Lacan's oeuvre is invaluable. Over the course of the past fifty-plus years, Lacanian ideas have become central to the various receptions of things psychoanalytic in Continental philosophical circles especially."" (SEP). Provenance: Angelo Louis Marie Hesnard (1886-1969) was an extremely important early French psychonanalyst and psychiatrist famous for his contributions to French sexology in the 30'ies and his groundbreaking early studies on Freud. He was a founding member of the SociÃtà psychanalytique de Paris, founded in 1926, and he occupies a central role in the history of modern psychoanalysis, being the co-author of the first French work on psychoanalysis and the person who introduced Freudian psychoanalysis to France. In the fifties he debated with Jacques Lacan over the meaning of Freud's saying ""Where It was, shall I be"""" but when debarred by the IPA from the roster of training analysts as a representative of the chauvinist wing of French psychoanalysis, he followed Lacan into the Ãcole Freudienne de Paris in 1964. ""HESNARD, ANGÃLO LOUIS MARIE (1886-1969)A psychoanalyst, doctor with the French Navy, and professor at the Ãcole Principale du Service de Santà de la Marine... He was coauthor of the first French work on psychoanalysis and one of the founding members of the SociÃtà Psychanalytique de Paris (SPP). He was the son of AngÃlo ThÃodose Hesnard and LÃlia CÃlÃnis Rosalie Blancon, from a family of judges. His brother Oswald, who had a degree in German, helped him understand Freud's writings.After completing his studies in Pontivy, he entered the Ãcole de Santà de la Marine et des Colonies in Bordeaux on October 20, 1905. A student of Albert Pitres, then of Emmanuel RÃgis, he wrote his dissertation in 1909 on ""Les troubles de la personnalità dans lesÃtats d'asthÃnie psychique,"" in which there is a reference to Freud. He continued his military career in Toulon, then, from 1910 to 1912, on the armored cruiser ""Amiral Charner"" in the Middle East.Upon his return in 1912 he was appointed assistant at the Clinique des Maladies Mentales at the University of Bordeaux, where he rejoined Emmanuel RÃgis, who encouraged Hesnard to study Freud. On January 2, Freud wrote to Karl Abraham, ""Today I received a letter from a student of RÃgis, in Bordeaux, written on his behalf, apologizing in the name of French psychiatry for its present neglect of Ya."" According to a letter to Ernest Jones on January 14, the reference is to the ""apologies from the French nation"" that Freud received. This was followed in 1913 by the publication of ""La doctrine de Freud et de sonÃcole"" by Emmanuel RÃgis and AngÃlo Hesnard in ""L'EncÃphale""."" La Psychanalyse des nÃvroses et des psychoses "" appeared in 1914. It was a lengthy prÃcis-and as faithful as it was possible to be at the time-of Freud's principal theories, as Sándor Ferenczi noted in the review of the book he wrote in 1915. This was followed by an examination of the criticisms the theories had received from various authors, and finally by several commentaries, of which Hesnard claimed, after RÃgis' death, that he-RÃgis-was the principal author.They recognized that ""Freud's system seems to constitute, regardless of what one may say, one of the most important scientific movements of the current psychological period."" Nonetheless, their remarks essentially referred to what appeared to them to be no more than ""ingenious assumptions"" that were both original and well understood, since-and this is an argument that would be repeated for decades to come-""Freud's method of conception is based on that of Janet, whom he has constantly been inspired by. Transforming the term 'psychological analysis,' employed by Janet, into psychoanalysis has changed nothing in the method used by both students of Charcot."" The causal importance given to sexuality or symbolism was also criticized. While Freud, in his ""On the History of the Psychoanalytic Movement"" (1914d), concluded that ""RÃgis and Hesnard (Bordeaux) have recently [1914] attempted to disperse the prejudices of their countrymen against the new ideas by an exhaustive presentation, which, however, is not always understanding and takes special exception to symbolism,"" he reproached Hesnard for years for this type of finding. In France the work remained the only extensive essay on psychoanalysis for nearly twenty years and was reprinted in 1922 and 1929."" (Encycl.). Alain de Mijolla (1933-2019) was a psychoanalyst in the Societe psychanalytique de Paris in 1968, and by 2001 a training analyst there. He also created and chaired the International Association of History of the Psychoanalysis (AIHP) and received the Mary S. Sigourney Award in 2004 (stating about him: A renowned author and lecturer, editor and influential researcher of the history of psychoanalytic ideas, Dr. de Mijolla conceived and has directed and edited an authoritative Dictionnaire International de a Pysychanalyse in French and now in English. This dictionary, which has received widespread acclaim in Europe, is an extremely important undertaking for the whole psychoanalytic community. More than four hundred scholars have contributed to this dictionary, which is a landmark in its field. This dictionary of analytic concepts and terms includes commentaries on international psychoanalysis as well as brief biographies of the major pioneers of psychoanalysis. He has also contributed widely in the field of psychoanalytic history and is President of the International Association for the History of Psychoanalysis, which received a Sigourney Award in 2001.He wrote numerous articles and important works in the history of phychoanalytic and edited psychoanalytical collections at several publishers, including the three volumes of the ""International Dictionary of Psychoanalysis."" He is famous for his studies of Freud that shed new light on the history of psychology and on Freud himself, and he drew Freud into contemporary times, famously stressing the difficulties of representing the psychoanalytic setting in cinematic terms. The first edition of ""De la Psychose ParanoÃque"" is of great scarcity, especially in wrappers and fully complete as here, with the half-title and the 7 unnumbered leaves with printed dedication to family, friends, and mentors. Furthermore, presentation-copies of this landmark work are of extreme scarcity, and the provenance of the present copy is very hard to beat.‎

Herman H. J. Lynge & Son - Copenhagen

Phone number : +45 33 155 335

DKK155,000.00 (€20,788.90 )

‎"LACAN, JACQUES.‎

Reference : 51421

(1957)

‎Situation de la psychanalyse et formation du psychanalyste en 1956. - [THE REVIVAL OF FREUD]‎

‎(Vendome), Presses Universitaires de France, (1957). 8vo. In the original stapled printed wrappers. Offprint from ""Les Ãtudes Philosophiques"", October-December, 1956. Has been bended vertically and has some minor miscolouring to extremities, otherwise a very fine and clean copy. Pp. 567-584.‎


‎Scarce first edition, off-print in the original wrappers, of Lacan's famous work on psychoanalysis, in which he revived Freudian psychoanalysis. The present publication marks a major turning point in Lacanian and French psychoanalysis in general with the split between Lacan and The International Psycho-Analytical Association (IPA) and the later founding of Lacan's own 'SCHOOL' in 1964.Lacan's famous ""return to Freud"" emphasizes a renewed attention to the original texts of Freud, and included a radical critique of Ego psychology. Lacan has been called ""the most controversial psycho-analyst since Freud"" mainly because of his (selective) revival of Freud and his quarrel with the IPA - the present publication not only marks the revival of Freud, it also initiates the split with the IPA.The main reason for the split between between the IPA and Lacan was Lacan's use of sessions of variable duration which the IPA did not advocate:""After (Lacan's) resigning from the IPA-affiliated SociÃtà Psychanalytique de Paris (SPP) in 1953, to join the newly founded SociÃtà Francaise de Psychoanalyse (SFP), Lacan was informed by letter that this also meant that he was no longer a member of the IPA. From that moment on Lacan until his dead Lacan and the IPA were at loggerheads. Lacan criticized both the institutional structure and the dominant theoretical tendencies of the IPA. [...]. Lacan argued that Freud had organized the IPA in such a way because that was the only way to assuring that his theories, misunderstood by all his first followers, remain intact for someone else (Lacan) to disinter and resuscitate later on. The IPA was, in other words, like a tomb whose only function was to preserve Freud's doctrine despite the ignorance of the members of the association, the implication being that once Lacan had breathed new life into the doctrine [which he did with the present publication], the IPA no longer had any valid function at all. (Evans, An Introductory Dictionary of Lacanian Psychoanalysis).‎

Herman H. J. Lynge & Son - Copenhagen

Phone number : +45 33 155 335

DKK20,000.00 (€2,682.44 )

‎Lacan Jacques (1901-1981)‎

Reference : 6742

(1975)

‎Jacques Lacan, le séminaire livre XX : Encore 1972-1973, texte établi par Jacques-Alain Miller‎

‎aux éditions Du Seuil à Paris, collection Le champ freudien, 1975 Couverture souple rempliée et illustrée. in 8 (24 x 16 cm), 132 pages. ‎


‎Edition de ce 20ème volume de l'enseignement de Jacques Lacan (1901-1981). Du fait que l'enseignement de Jacques Lacan soit resté essentiellement oral, la retranscription de ses séminaires, qui se sont déroulés de 1950 à 1980, a été confiée à Jacques-Alain Miller, gendre et exécuteur testamentaire - Très bon exemplaire.‎

Les Temps Modernes

(CAB)

Phone number : 06 98 82 90 42

EUR15.00

‎SIBONI (Jacques) - [LACAN (Jacques)].‎

Reference : 21993

(1996)

‎Les Mathèmes de Lacan - Anthologie des assertions entièrement transmissibles et de leurs relations dans les écrits de Jacques Lacan.‎

‎ S.l., Lysimaque, (1996). Un vol. au format in-8 (242 x 162 mm) de xii - 303 pp., broché.‎


‎ ''L'oeuvre de Lacan, en particulier ses écrits, nécessite de multiples entrées pour suivre les divers files que tisse la psychanalyse. Cet ouvrage en fournit quelques clefs : à la fois l'accès et la façon de s'y introduire ; nouant les concepts pour dépasser l'aphorisme vers le mathème''. Très belle condition. ‎

Babel Librairie - Périgueux

Phone number : 06.84.15.59.05

EUR45.00

‎LACAN Jacques‎

Reference : 033320

(1981)

ISBN : 2020060264

‎Le Séminaire de Jacques Lacan - Livre III : Les Psychoses (1955-1956)‎

‎ Le Seuil Grand in 8° broché Couverture Editeur Paris 1981 LACAN Jacques - Le Séminaire, Livre III : Les Psychoses (1955-1956) - texte établi par Jacques-Alain Miller - collection "Le Champ Freudien" - Paris, éditions du Seuil, 1981 - grand in 8° de 363 pages - broché, couverture éditeur crème rempliée imprimée, plat supérieur illustré (portrait de Lacan), couverture jaunie - quelques schémas dans le texte - complet - bon état - FRAIS DE PORT EN FONCTION DES TARIFS POSTAUX EN VIGUEUR ET SELON POIDS, DIMENSION ET DESTINATION V 2 02 00 6026 4‎


‎Bon État ‎

Librairie Remy - Nancy

Phone number : 33+ 03 83 35 64 23

EUR15.00

‎Lacan Jacques‎

Reference : 6867

(1973)

‎LE SÉMINAIRE - LIVRE XI‎

‎ Seuil Grand In-8° , broché , couverture souple rempliée de l'éditeur 254 pages , bon état et peu fané .‎


‎ Bon Etat Règlement immédiat de vos achats avec Paypal en renseignant l'adresse - https://paypal.me/Artlink?locale.x=fr_FR ou par virement bancaire EBAN N° FR76 1027 8072 4400 0617 8520 193. Port payé pour vos commandes à partir de 30 euros d'achat **** Expédition par MONDIAL RELAY pour les paquets supérieurs à 700 grammes renseigner si possible votre point de retrait HABITUEL **********‎

Librairie Artlink

Phone number : +33477870476

EUR18.00

‎Lacan (Jacques) - Jacques-Alain Miller, eds. - Benoit Jacquot, réalisateur‎

Reference : 87179

(1990)

‎Télévision - Psychanalyse I et II - Deux émissions préparées par Jacques-Alain Miller, réalisation Benoit Jacquot (Cassette vidéo V.H.S. - VHS SECAM) - dans la collection Inconscient et Culture, n°6 (Désir de toute-puissance, culpabilité et épreuves dans la formation - Oedipe supposé conquérir le groupe : Du désir de savoir dans l'histoire d'un groupe de moniteurs - L'analyse du contre-transfert comme source de créativité - La position fantasmatique de l'observateur d'un groupe - Essai sur le savoir préalable dans les groupes de formation, A corps perdu dans le langage - L'analyse inter-transférentielle)‎

‎Vision Seuil Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1990 Book Condition, Etat : Bon Cassette , Etui illustré blanc et bleu, illustré d'une photographie de Jacques Lacan cassette VHS 1 vol. - 95 pages‎


‎ édition de 1990 Contents, Chapitres : 95 minutes d'un film réalisé en 1973 pour le service de recherche de l'O.R.T.F., entretien avec des questions de Jacques-Alain Miller, le texte est paru aux éditions du Seuil en 1973 sous le titre Télévision, nous proposons la cassette VHS. Lacan y présente sa théorie devenue classique du signifiant et de ses effets de signifié par la prise en compte de ses effets de jouissance, joui-sens au sens joui. jaquette en bon état, boitier également, intérieur propre - NB : il s'agit d'une cassette VHS et non du livre homonyme‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR35.00

‎LACAN, Jacques.-‎

Reference : 94421aaf

‎Jacques Lacan.- Ens. de 2 livres‎

‎ in-8vo, 1) RIFFLET-LEMAIRE, Anika: Jacques Lacan. 419 p./ 2) MILLER, Gérard: Lacan. 188 p. brochures originales.‎


Harteveld Rare Books Ltd. - Fribourg

(SLACES, NVVA)

Phone number : 41 (0)26 3223808

CHF30.00 (€28.30 )

‎LACAN (Jacques) - MILLER (Jacques-Alain) - ‎

Reference : 32641

‎Le Séminaire de Jacques Lacan - Livre XI - Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse - ‎

‎ Texte établi par Jacques-Alain Miller - Paris : Editions du seuil, 1973 - 256 pages sous couverture illustrée en couleurs, à rabats - bon état - ‎


Le Livre à Venir - Cuisery

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR15.00

‎LACAN (Jacques) - MILLER (Jacques-Alain) - ‎

Reference : 28969

‎Le Séminaire de Jacques Lacan - Livre II - Le moi dans la théorie de Freud et dans la technique de la psychanalyse (1954-1955) - ‎

‎ Texte établi par Jacques-Alain Miller - Paris : Editions du seuil, 378 pages sous couverture illustrée en couleurs, à rabats - bon état - ‎


Le Livre à Venir - Cuisery

Phone number : 03 85 40 17 88

EUR30.00

‎LACAN Jacques‎

Reference : 033329

(1975)

‎Le Séminaire de Jacques Lacan Livre XX : Encore (1972-1973)‎

‎ Seuil Grand in 8° broché Couverture Editeur Paris 1975 LACAN Jacques - Le Séminaire, Livre XX : Encore (1972-1973) - texte établi par Jacques-Alain Miller - collection "Le Champ freudien" - Paris, éditions du Seuil, 1975 - grand in 8° de 133 pages ; quelques passages soulignés au feutre jaune - figures dans le texte - broché, couverture éditeur rempliée crème imprimée, plat supérieur orné d'une reproduction en couleurs, dos jauni - complet - bon état - FRAIS DE PORT EN FONCTION DES TARIFS POSTAUX EN VIGUEUR ET SELON POIDS, DIMENSION ET DESTINATION V ‎


‎Bon État ‎

Librairie Remy - Nancy

Phone number : 33+ 03 83 35 64 23

EUR15.00

‎LACAN Jacques‎

Reference : 033327

(1973)

‎Le Séminaire de Jacques Lacan Livre XI : Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse (1964)‎

‎ Seuil Grand in 8° broché Couverture Editeur Paris 1973 LACAN Jacques - Le Séminaire, Livre XI: Lesquatre concepts fontamentaur de la psychanalyse - texte établi par Jacques-Alain Miller - collection "Le Champ Freudien" - Paris, éditions du Seuil, 1973 - grand in 8° de 254 pages - broché, couverture éditeur crème rempliée imprimée, plat supérieur illustré tableau, couverture jaunie - quelques figures dans le texte - complet - bon état - FRAIS DE PORT EN FONCTION DES TARIFS POSTAUX EN VIGUEUR ET SELON POIDS, DIMENSION ET DESTINATION V ‎


‎Bon État ‎

Librairie Remy - Nancy

Phone number : 33+ 03 83 35 64 23

EUR20.00

‎LACAN Jacques‎

Reference : W4351NLW

ISBN : B01M9E39FQ

‎L'amour [Paperback] LACAN Jacques‎

‎ BROCHE BON ETAT . INTERIEUR TRES PROPRE . PHOTOS SUR DEMANDE . JACQUES LACAN L'AMOUR.‎


Livre au trésor - Bazoche Gouet

Phone number : 02.36.35.94.34

EUR70.00

‎NASIO (Juan David) - [LACAN (Jacques)].‎

Reference : 24023

(1928)

‎Cinq leçons sur la théorie de Lacan.‎

‎ S.l., Editions Rivages / Coll. ''Psychanalyse'', (1992). Un vol. au format pt in-8 (210 x 141 mm) de 262 pp., broché.‎


‎ ''Ce livre est une introduction claire et rigoureuse à l'oeuvre de Jacques Lacan. A travers des exemples cliniques, et dans un style vivant et dialogué, ces leçons introduisent immédiatement à l'essentiel de la théorie lacanienne : l'inconscient et la jouissance.'' Très belle condition. Bandeau à parution conservé. ‎

Babel Librairie - Périgueux

Phone number : 06.84.15.59.05

EUR10.00

‎SCHNEIDERMAN (Stuart) - [LACAN (Jacques)].‎

Reference : 23850

(1986)

‎Jacques Lacan, maître zen ?‎

‎ S.l., Presses Universitaires de France [PUF] / Coll. ''Perspectives critiques'', (1986). Un vol. au format pt in-8 (203 x 138 mm) de 218 pp., broché, sous couverture à rabats rempliés.‎


‎ ''Ce portrait de Lacan en ''hystérique parfait'' mâtiné de maître Zen que nous livre ici l'auteur tranche délibérément avec les hagiographies ou les entreprises de démolition pour renouer avec la tradition des ''tombeaux littéraires''. L'ouvrage se présente comme le double bilan d'une expérience personnelle et d'une page - ô combien mouvementée - de l'histoire intellectuelle française post-soixante-huitarde''. Rousseurs sur la tranche et dans le texte. Du reste, très belle condition. ‎

Babel Librairie - Périgueux

Phone number : 06.84.15.59.05

EUR20.00

‎ALLOUCH (Jean) - [LACAN (Jacques)].‎

Reference : 22460

(1990)

‎132 [Cent trente-deux] bons mots avec Jacques Lacan.‎

‎ S.l., Editions Erès / Coll. ''Littoral'', (1988). Un vol. au format in-8 (238 x 148 mm) de 173 pp., broché, sous couverture à rabats rempliés.‎


‎ ''Conversation de bistrot entre deux analysants : Deux analysants de Lacan se connaissent. L’un d’eux, au bistro le plus proche du 5, rue de Lille, attendaitl’heure de son prochain rendez-vous lorsqu’il vit se pointer l’autre qui, à en juger d’après sa mine catastrophée, devait tout juste sortir d’une éprouvante séance.Aimablement il lui propose sa table et s’inquiète auprès de lui, de son état. Et l’autre d’y aller d’un discours où s’épanchait son abattement. C’est alors que l’idée lui vient qu’il fallait comme il le formula aussitôt, qu’il y retourne – entendez : à son analyse. Sitôt dit sitôt fait. Le premier resta au bistro. Il voit bientôt revenir l’autre, l’humeur complètement transformée, un large sourire aux lèvres. Ce changement si spectaculaire et si brusque, excite – bien entendu – la curiosité du premier. Que s’est-il donc passé ? Et comme l’autre semble-t-il ne demande qu’à le lui dire, il l’interroge sans détour :– Et alors. Qu’est ce que tu lui a dit ?– Que j’avais le sentiment d’être foutu !– Oui ? Et qu’est ce qu’il t’a répondu ?– Il m’a dit : « Mais VOUS ÊTES foutu . » Quelques rousseurs affectant la gouttière ainsi que le premier feuillet (blanc). Du reste, très belle condition. Peu courant. ‎

Babel Librairie - Périgueux

Phone number : 06.84.15.59.05

EUR30.00

‎LACAN (Jacques)]. Cercle d'épistémologie de l'Ecole Normale Supérieure.‎

Reference : 84162

(1966)

‎Cahiers pour l'analyse, publiés par le Cercle d'épistémologie de l'Ecole Normale Supérieure. N° 1 : La vérité.‎

‎Paris Société d'Etudes et de Recherches 1966 1 vol. broché in-4, agrafé, 96 pp., texte dactylographié. Edition originale du premier numéro des Cahiers pour l'analyse, comprenant "La science et la vérité" de Jacques Lacan (première conférence de son séminaire de l'Ecole Pratique des Hautes-Etudes) et des contributions d'Y. Duroux, J.A. Miller, S. Leclaire, etc. Petite déchirure sans manque à la couverture et aux premiers feuillets, sinon en bonne condition. Peu courant.‎


‎ 3 ‎

Vignes Online - Eymoutiers

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR60.00

‎LACAN (Jacques)‎

Reference : 55783

‎Séminaire 1960-61. Sur le transfert‎

‎s.l, s.n, [ca. 1960], in-4, 149 ff. foliotés 1 à 148 du fait d'une page numérotée "130 bis", exemplaire en feuilles avec deux attaches métalliques pour tenir l'ensemble, couvertures jaunes et oranges, imprimées en noir, Fac-similé de notes de cours anonymes dactylographiées du séminaire que J. Lacan donna entre 1960 et 1961. En reprenant le concept freudien du "transfert", Lacan essaie de cerner la relation qui s'établit entre l'analyste et son patient. De plus, en fondant sa réflexion sur le Banquet de Platon, il en propose une longue et stimulante étude détaillée. Ces prises de notes sont aussi particulièrement intéressantes puisqu'elles retranscrivent les interventions orales de l'enseignement lacanien : les digressions, les prises de position personnelle et les jugements de valeur propres au contexte du cours magistral, et qui s'avèrent donc absents des éditions de ce huitième séminaire. Pour exemple, à la page 3, cette note, entre crochets : "Que Socrate ait résisté à Alcibiade laisse Lacan pantois". Un grand texte de psychanalyse dans une version unique. Couverture rigide‎


‎Bon 149 ff. foliotés 1 à 148 du‎

Librairie Alain Brieux - Paris

Phone number : 331 42 60 21 98

EUR600.00

‎[PSYCHANALYSE] - LACAN (Jacques)‎

Reference : 200701785

(1974)

‎Télévision. ‎

‎Paris, Seuil, 1974; grand in-12, 72 pp., broché, couverture illustrée. Edition originale dont il n'a pas été tiré de grand papier. 1974‎


Librairie de L'Amateur - Strasbourg

Phone number : 33 03 88 32 11 72

EUR20.00

‎LACAN (Jacques) - [MILLER (Jacques-Alain)].-‎

Reference : 33965

‎Le Séminaire de Jacques Lacan. Texte établi par Jacques-Alain Miller. Livre XI : Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse. 1964.‎

‎ P., Le Seuil (Collection "Le Champ Freudien"), 1973, in 8° broché, 255 pages ; schémas in-texte ; couverture illustrée en couleurs ; quelques rousseurs sur les tranches. ‎


‎PHOTOS SUR DEMANDE. ****************Photos sur demande*************‎

Librairie ancienne le Bouquiniste Cumer-Fantin - Saint-Etienne

Phone number : 04 77 32 63 69

EUR18.00

‎LACAN Jacques‎

Reference : 033488

(2016)

ISBN : 275786291

‎Encore (Le Séminaire Livre XX 1972-1973)‎

‎ Éditions Du Seuil In 12° broché Couverture Editeur Paris 2016 LACAN Jacques - Encore, Le Séminaire, Livre XX (1972-1973) - texte établi par Jacques-Alain Miller - n°398 de la collection "Points", série "Essais" - Paris, Editions du Seuil, 2016 - in 12° de 186 pages - broché, couverture éditeur blanche imprimée, plat supérieur illustré en couleurs (peinture de Gian Lorenzo, "L'Extase de sainte Thérèse") - complet - bel état - FRAIS DE PORT EN FONCTION DES TARIFS POSTAUX EN VIGUEUR ET SELON POIDS, DIMENSION ET DESTINATION V 978 2 7578 6297‎


‎Bel Etat ‎

Librairie Remy - Nancy

Phone number : 33+ 03 83 35 64 23

EUR5.00

‎LACAN (Jacques).-‎

Reference : 47564

‎Le séminaire de Jacques Lacan. Livre XX. Encore. Texte établi par Jacques Alain Miller.‎

‎ P., Le Seuil, 1975, in 8° broché, 137 pages. ‎


‎PHOTOS sur DEMANDE. ****************Photos sur demande*************‎

Librairie ancienne le Bouquiniste Cumer-Fantin - Saint-Etienne

Phone number : 04 77 32 63 69

EUR20.00

‎SAFOUAN Mustafa / GUERIN Guite / RAIMBAULT Ginette / ARRIGHI Charles-Bastien / WILDER Françoise / LECLAIRE Serge / LEVY Philippe / GUEY José / PEPIN Nicole / ROUY Colette / DIAMANTIS Irène / DURANDEAUX Jacques / TOSTAIN René / DIDIER-WEIL Alain / THIS Bernard / CLAVREUL Jean / LACAN Jacques‎

Reference : 102514

(1978)

‎Lettres de l'Ecole Freudienne, 23, avril 1978 : assises de l'Ecole Freudienne, l'expérience de la passe (samedi 7 et dimanche 8 janvier 1978, Deauville).‎

‎ Ecole Freudienne de Paris 1978 Bulletin Intérieur de l'Ecole Freudienne de Paris, Congrès et Journées, 1978, 181 p., broché, environ 26x18cm, page de titre détachée, bon état pour le reste. ‎


‎Sommaire : Safouan, La propositoin d'octobre 1967, dix ans après / G. Guérin et G. Raimbault : La passe actuelle / C.B. Arrighi, Passe et tiercité / F. Wilder, Expérience de passeur / S. Leclaire : Heimlichkeiten / P. Lévy, Quoiqu'il en soit / J. Guey, Passe à l'analyse infinie / N. Pépin, Une expérience de passante / C. Rouy, De l'objet (a) comme pivot / Irène Diamantis, Passe encore ! / J. Durandeaux, L'éthique de la passe / R. Tostain, Un fantasme "passe" dans l'Ecole ? / A. Didier-Weil, Intervention / B. This, Passe-passant-passeur / J. Clavreul, La passe à l'Ecole Freudienne / J. Lacan, conclusions. Merci de nous contacter à l'avance si vous souhaitez consulter une référence au sein de notre librairie.‎

Librairie Diogène - Lyon

Phone number : 33 04 78 42 29 41

EUR50.00

‎ROUSTANG (François) - [LACAN (Jacques)].‎

Reference : 23541

(1986)

‎Lacan : de l'équivoque à l'impasse.‎

‎ S.l., Les Editions de Minuit / Coll. ''Arguments'', (1986). Un vol. au format in-8 (218 x 137 mm) de 118 pp., broché.‎


‎ ''Dans son entreprise de fondation de la psychanalyse comme science du réel, Lacan manifeste la plus grande prudence. Il évite constamment les formules qui permettraient de réduire sa pensée et de saisir clairement les résultats auxquels il aboutit. En un sens, il progresse avec une incontestable rigueur, mais c'est une rigueur qui se maintient paradoxalement grâce à une systématisation des équivoques. Celles-ci voilent d'une part les sauts du raisonnement et d'autre part les assimilations intempestives. Son style est tout entier orienté vers l'extraposition de termes nécessaires à rapprocher pour conclure. Mais cette dernière opération doit être interdite à l'auditeur, qui risquerait alors de découvrir les incohérences, la futilité de la preuve, voire les tricheries exemplaires. impossible de ne pas reconnaître, dans cette forme imparable de cohérence contradictoire en elle-même, la marque du génie le plus inventif et le plus certain de son pouvoir d'ensorcellement.'' Infimes marques d'usage affectant la couverture. Rares passages surlignés ou accolés. Nonobstant, belle condition. ‎

Babel Librairie - Périgueux

Phone number : 06.84.15.59.05

EUR18.00
1 2 3 4 ... 8 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - lacan jacques

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !