4754 books for « franz »Edit

Sort by

Topics

1 2 3 4 ... 50 96 142 188 ... 191 Next Exact page number ? OK

‎VON PAPEN Franz ..//.. Franz von Papen.‎

Reference : 8378

(1953)

‎Mémoires.‎

‎Paris, Flammarion, 1953, 1 volume, in-8, broché, 323 p.. Couverture légèrement défraichie.‎


‎Franz Joseph Hermann Michael Maria von Papen (29 octobre 1879 - 2 mai 1969) fut un officier, diplomate et homme politique allemand. Monarchiste à l'origine, catholique conservateur, il est exclu du Zentrum pour avoir provoqué la chute du gouvernement Brüning. Il aide Adolf Hitler à accéder au pouvoir, mais se retrouve marginalisé après 1934, à des postes d'ambassadeur. Il est jugé non coupable à Nüremberg, mais condamné en 1946, avant d'être relâché en appel. Il publie ensuite de nombreux ouvrages pour se disculper. Très bon état. ************* Remise 20 % pour toute commande supérieure à 100 €, frais d'envoi gratuits en courrier suivi et assurance à partir de 30 € d'achat (France seulement).‎

Yves Oziol

Phone number : 04 73 91 84 71

EUR20.00

‎KAFKA Franz ..//.. Franz Kafka (1883-1924).‎

Reference : 8448

(1946)

‎La métamorphose.‎

‎Paris, Gallimard, 1946, 1 volume, in-12, broché, 221 p.. Traduction d'Alexandre Vialatte.‎


‎ Bel exemplaire. ************* Remise 20 % pour toute commande supérieure à 100 €, frais d'envoi gratuits en courrier suivi et assurance à partir de 30 € d'achat (France seulement).‎

Yves Oziol

Phone number : 04 73 91 84 71

EUR20.00

‎KAFKA Franz ..//.. Franz Kafka (1883-1924).‎

Reference : 8451

(1963)

‎Le procès.‎

‎Paris, Gallimard, 1963, 1 volume, in-12, broché sous jaquette, 351 p.. Nouvelle édition enrichie des variantes du texte original, traduit de l'allemand avec une introduction par Alexandre Vialatte, préface de Bernard Ghoethuysen. Petits défauts à la jaquette.‎


‎ Bel exemplaire. ************* Remise 20 % pour toute commande supérieure à 100 €, frais d'envoi gratuits en courrier suivi et assurance à partir de 30 € d'achat (France seulement).‎

Yves Oziol

Phone number : 04 73 91 84 71

EUR20.00

‎Franz Toussaint‎

Reference : 3096

(1931)

‎zorka‎

‎État : Très bon état - Année : 1931 - Format : in 12° - Pages : 284pp - Editeur : Albin Michel - Lieu d'édition : Paris - Type : Broché - Divers : Edition originale sur alfa - Commander rapidement : https://www.bons-livres.fr/livre/franz-toussaint/3096-zorka?lrb‎


‎Franz Toussaint est connu et apprécié comme écrivain orientaliste, traducteur et adaptateur des poétes arabes, japonais et persans. Il nous donne ici un ˮroman exotiqueˮ. Edition originale, non numérotée, sur alfa après 12 exemplaires sur pur fil Mongolfier. ‎

Bons Livres du général au particulier

Phone number : 09 63 58 85 14

EUR20.00

‎Franz Toussaint‎

Reference : 2979

(1930)

‎Moi, le mort...‎

‎État : Parfait état. - Année : 1930 - Format : in 12° - Pages : 321pp - Editeur : Albin Michel - Lieu d'édition : Paris - Type : Broché - Divers : Un des 15 exemplaires numérotés sur Montgolfier de l'édition originale. - Commander rapidement : https://www.bons-livres.fr/livre/franz-toussaint/2979-moi-le-mort?lrb‎


‎Un roman ˮd'inspiration colonialeˮ qui se déroule au Sahara et qui souligna à travers de la vie des personnages l'attrait des pays exotiques et les difficultés avec Paris par Franz Toussaint aujourd'hui presque totalement inconnu mais qui, avant guerre, connu un certain succès avec ses ouvrages orientalistes: traductions, poèmes, récits et romans. Un des 15 exemplaires numérotés sur vergé pur fil de Vincent Montgolfier (n°15), deuxième grands papiers, après 10 Hollande, et avant les exemplaires sur alfa, de cette édition originale de 1930 en excellent état.‎

Bons Livres du général au particulier

Phone number : 09 63 58 85 14

EUR70.00

‎Revue LES CAHIERS BLANCS- N° 02- Rolland de Reneville, Geo Norge, Franz Briel, Franz Hellens, Dr. R. Allendy, Franz Briel, Marc Eemans, Michel de Smet, Marcel Proust‎

Reference : 940002

‎Revue LES CAHIERS BLANCS- N° 02-‎

‎ Bruxelles, Avril 1937, In 8°, br, 48 pp.-Au Sommaire : Rolland de Reneville, La pensée et les objets- Geo Norge, Le poéte- Franz Briel, Sur Franz Hellens- Franz Hellens- Dr. R. Allendy, L' Alchimie et l' origine de l' evolutionnisme- Franz Briel, Poéme- Marc Eemans, Aspects d' une poésie- Michel de Smet, Marcel Proust- Excellent état-‎


La Licorne

Phone number : 06 11 24 36 78

EUR20.00

‎HAYDN ( Franz Joseph)‎

Reference : 18052

‎Recueil factice de 4 partitions XVIIIIe pour VIOLINO secondo:,HAYDN ( Franz Joseph)- Six Quatuors à deux Violino Alto et Basse Composés par G. Hayden Oeuvre 17e.suivi de HAYDN ( Franz Joseph)-Sept Quartetti pour deux Violons, Alto, et Basse sur les Sept Dernières Paroles de Notre Seigneur Jesus-Christ sur la Croix. par Giuseppe Hayd Oeuvre 51e.suivi de :HAYDN ( Franz Joseph)- Trois Quatuors pour deux Violons, Alto et Violoncello Composés (et Dediés à Monsr. le Comte Antoine d'Appony) par Joseph Haydn Oeuvre 74/1 suivi de Haensel, Pierre . Trois Quatuors pour deux Violons, Alto, & Violoncelle, Composés et dediés a Mr.le Comte STARZENSKI‎

‎ IN4 demi reliure defraichie dos velin lisse epoque ,etiquette titre manuscrit : VIOLINO secondo sur le premier plat cartonne,HAYDN ( Franz Joseph)- Six Quatuors à deux Violino Alto et Basse Composés par G. Hayden Oeuvre 17e. à Paris chez le Sr. Sieber Editeur de Plusieurs Ouvrages de Musique 17/1 Hob:III:25 1771 Quartetto per archi n. 25 in mi maggiore, taches en marge titre grave,15p.,1bl .suivi de HAYDN ( Franz Joseph)-Sept Quartetti pour deux Violons, Alto, et Basse sur les Sept Dernières Paroles de Notre Seigneur Jesus-Christ sur la Croix. par Giuseppe Hayd Oeuvre 51eà Paris chez Le Duc, Successeur de Mr. de la Chevardière sans date ;1;10p 51/1 Hob:III:50 1785 101 1787 Quartetto per archi n. 50 in si bemolle maggiore Le ultime sette parole di Cristo sulla croce - Quartetto n. 1;10p.suivi de :HAYDN ( Franz Joseph)- Trois Quatuors pour deux Violons, Alto et Violoncello Composés (et Dediés à Monsr. le Comte Antoine d'Appony) par Joseph Haydn Oeuvre 74/1 Hob:III:72 1793 Quartetto per archi n. 72 in do maggiore Appony-Quartette n. 4 PLEYEL enregistre a la bibliotheque Nationale pagine 266 a 281,1bl.suivi de Haensel, Pierre . Trois Quatuors pour deux Violons, Alto, & Violoncelle, Composés et dediés a Mr.le Comte STARZENSKI Paris : Imbault, [1803] 4 partijen (19, 17, 15, 15 p.) ; 32 cm‎


‎reliure usee, taches et rousseurs aux textes,dans l’etat -Photo et description sur demande.Picture and description upon request. ‎

Livres Anciens Komar - Meounes les Montrieux

Phone number : 33 04 94 63 34 56

EUR500.00

‎HAYDN ( Franz Joseph), Boccherini, Luigi, Fiorillo, Federigo, Pleyel Ignace‎

Reference : 18050

‎Recueil factice de 6 partitions XVIIIIe pour ALTO HAYDN ( Franz Joseph)- Six Quatuors concertants pour deux violons, alto et basse... Composés et Dediés à Sa Majesté Frédéric Guillaume II Roi de Prusse par Ioseph Haydn Oeuvre 50me. suivi de HAYDN ( Franz Joseph) :-Sept Quartetti pour deux Violons, Alto, et Basse sur les Sept Dernières Paroles de Notre Seigneur Jesus-Christ sur la Croix.par Giuseppe Haydn Oeuvre 51e ,à Paris chez Le Duc, Successeur de Mr. de la Chevardière 1785,suivi Fiorillo, Federigo titre Six Quatuors concertants a deux Violons Alto et Basse : dédiés a Son Altesse Royale Monseigneur le Prince de Prusse. . Oeuvre Ire, revue et corigé par l'auteur A Paris : Chez le Sr Sieber, [ca 1792],13, [1] ; ; musique g.s.c ; 2° (31,2 cm),suivi de Pleyel Ignace - Six quatuors concertans pour deux violons alto et basse, dédiée à S.A. Monseigneur le Prince de Galles » ;Chez Imbault, Mte de Musique,sans date (mais fin XVIIIe in-folio comprenant l, 24 pages, Édition originale des ces oeuvres. Partie alto uniquement. suivi de Boccherini, Luigi - VI Quartetti per due Violini, Alto, e Violoncello : dedicati a S.A.R. Dn Luigi Infante di Spagan. . Opera XIII, Libro secondo di Quartetti A Paris ; Chez M. Venier [2], 21, [1] ; (31,2 cm)Titre, catalogue et partition entièrement gravés sur cuivre Imprimée par Richome;suivi de Pleyel Igna - Quintetti Concertants Pour Deux Violons, Deux Alto et Basse, Composes Par. Jgna. Pleyel, Paris: Sieber rue St.Honore....N°92;1,5 (1)p‎

‎ IN4 demi reliure dos velin lisse epoque ,etiquette titre manuscrit : ALTO sur le premier plat cartonne,:titres gravés et musique gravée Rare réunion de ces 6 partitions d'époque XVIIIe Paris : HAYDN ( Franz Joseph) Six Quatuors concertants pour deux violons, alto et basse... Composés et Dediés à Sa Majesté Frédéric Guillaume II Roi de Prusse par Ioseph Haydn Oeuvre 50me. Sieber, [1788][Titre,22p., partition entièrement gravés sur cuivre suivi de HAYDN ( Franz Joseph) :-Sept Quartetti pour deux Violons, Alto, et Basse sur les Sept Dernières Paroles de Notre Seigneur Jesus-Christ sur la Croix.par Giuseppe Haydn Oeuvre 51e ,à Paris chez Le Duc, Successeur de Mr. de la Chevardière 1785, ecrit par RIBIERE,10p.,suivi de Fiorillo, Federigo - Six Quatuors concertants a deux Violons Alto et Basse : dédiés a Son Altesse Royale Monseigneur le Prince de Prusse. . Oeuvre Ire, revue et corigé par l'auteur A Paris : Chez le Sr Sieber, [ca 1792] 13, [1] ; ; musique g.s.c ; 2° (31,2 cm) Date d'après Devriès-Lesure I 144 (adresse correspondant aux dates 1782-1792,13p.+blsuivi dePleyel Ignace - Six quatuors concertans pour deux violons alto et basse, dédiée à S.A. Monseigneur le Prince de Galles » ;Chez Imbault, Mte de Musique,sans date (mais fin XVIIIe in-folio comprenant l, 24 pages, Édition originale des ces oeuvres. Partie alto uniquement.suivi de Boccherini, Luigi titre VI Quartetti per due Violini, Alto, e Violoncello : dedicati a S.A.R. Dn Luigi Infante di Spagan. . Opera XIII, Libro secondo di Quartetti A Paris ; Chez M. Venier [2], 21, [1] ; (31,2 cm)Titre, catalogue et partition entièrement gravés sur cuivre Imprimée par Richome;suivi de Pleyel Igna -Quintetti Concertants Pour Deux Violons, Deux Alto et Basse, Composes Par. Jgna. Pleyel, Paris: Sieber rue St.Honore....N°92;1,5 (1) p‎


‎bon etat,beaux titres graves,texte tres frais,planches gravees bien noires,tres rare ‎

Livres Anciens Komar - Meounes les Montrieux

Phone number : 33 04 94 63 34 56

EUR900.00

‎LISZT Franz & SEGUR Anatole de‎

Reference : 51195

(1866)

‎Le poëme de Saint-François‎

‎Librairie Poussielgue et fils, Paris 1866, 12x19cm, relié.‎


‎Édition originale. Reliure en demi maroquin rouge à coins, dos à cinq nerfs, date en queue, plats de couvertures conservés comportant quelques menues restaurations, tête dorée sur témoins, reliure non signée attribuée à Canape. Précieux envoi autographe signé de Franz Liszt à «Madame la Comtesse de Fleury - respectueux hommage d'un pauvre franciscain de tiers ordre». Bel exemplaire agréablement établi. Provenance: bibliothèque du poète Armand Godoy. Cette pieuse dédicace rédigée sur l'ouvrage d'un tiers réunit, sous son apparente humilité toute franciscaine, les trois composantes essentielles de l'âme romantique de Liszt: le mysticisme, l'art et surtout l'amour. Figure fondatrice de l'osmose entre l'homme et la nature, Saint-François d'Assise séduit très tôt les Romantiques en quête d'icône médiévale. Chateaubriand lui consacre de très belles pages du second volume des Mémoires d'outre-tombe, Hugo, Lamartine, Vigny s'en inspirent et Liszt qui rejoint l'ordre franciscain en 1865 compose plusieurs uvres qui lui sont dédiées dont le Cantico del sol di Francesco d'Assisi et Saint-François, la prédication aux oiseaux, toutes deux contemporaines de l'ouvrage d'Anatole de Ségur que Liszt offre à la comtesse de Fleury. Le Poëme de Saint-François constitue d'ailleurs un des premiers ouvrages consacrés au «Poverello» qui connut plusieurs siècles de désaveu avant cette renaissance Romantique. Liszt, très attentif aux études et représentations artistiques de Saint-François, conservera dans sa bibliothèque plusieurs ouvrages d'importance sur les Franciscains dont un exemplaire de cette vie du Saint dédicacé par Ségur à «l'abbé Liszt» en «hommage de reconnaissante admiration» (l'ouvrage fut référencé dans la bibliothèque de Liszt après sa mort). Alliant spiritualité et poésie, cette hagiographie en vers ne pouvait que séduire le compositeur des Harmonies poétiques et religieuses tout juste ordonné clerc des frères mineurs. Pourtant ce pieux ex-dono d'un «pauvre franciscain» à une comtesse elle-même dévote retirée du monde ranime un feu plus ancien et sulfureux qui consuma la jeunesse de l'auteur des Réminiscences de Robert le diable et des Méphisto-valses. La «Comtesse de Fleury» est en réalité «Duchesse» de Fleurymais Liszt la connut surtout sous le titre de Comtesse puisque, lorsqu'il la rencontre en janvier 1831 dans un Salon parisien, Adèle-Joséphine Quarré de Chelers est alors la comtesse Adèle de La Prunarède. Après une importante crise mystique, Liszt, âgé de dix-neuf ans, connaît alors ses premiers émois amoureux. Si «on sait peu de choses sur [c]es diverses aventures sentimentales [...] un nom se détache toutefois de cette succession d'amourettes: celui de la comtesse Adèle de la Prunarède» (cf. Serge Gut, in Correspondance Franz Liszt et Marie d'Agoult). Cette «capiteuse personne» de quinze ans son aînée fut ainsi la première liaison véritable du jeune compositeur. «à peine six mois après être sortie de sa léthargie contemplative, Liszt se plongeait dans les délices et les tourments de la passion sensuelle et fiévreuse» (op. cit.) qui ne sera interrompue qu'en 1832 par la rencontre avec Marie d'Agoult. Bien que Liszt ait passé avec Adèle plusieurs mois dans le château de Marlioz en Haute-Savoie, cette relation reste mal connue des biographes et historiens. Pourtant, l'importance de cette amante est attestée par la vive jalousie qu'elle inspirera à Marie d'Agoult tout au long de sa relation avec Liszt, comme en témoignent sa correspondance et son journal. Dès les premières années, les lettres de Liszt et de Marie d'Agoult sont traversées par ce fantôme menaçant. Les craintes de Marie d'Agoult, qui souffre du passé galant de Liszt, se portent particulièrement sur Adèle (la seule à n'être citée que par son prénom). Malgré les soins de Marie pour ne pas laisser paraître ses sentiments, les réponses de Liszt sont explicites: «Mlle Boscary épouse Miramon, j'en suis content. Adèle à Genève est écrasée de douleur. Cela aussi est bien.». La réponse de Marie d'Agoultest entièrement mutilée dupassage concernant Adèle: «Parlez-moi d'Adèle. Que peut-on donc encore lui faire souffrir. Vous savez que je l'aime» (la suite est découpée, comme souvent pour les passages trop délicats). Dans les lettres du couple entre 1833 et 1834 les références à cette Adèle sont aussi fréquentes qu'énigmatiques: «Il est en votre pouvoir de me rendre un immense service; ma pauvre et misérable destinée est entre vos mains [...] ce n'est point de vous ni de moi qu'il s'agit mais d'Adèle» (Liszt à Marie, août 1833). En mai 1834, répondant à une demande explicite: «dites-moi ce que vous avez écrit à Adèle», Liszt confirme à Marie d'Agoult ses craintes au sujet de l'affection qu'il porte à Adèle: «J'ai cru mieux de ne pas lui répondre à présent. [...] Le besoin de la voir, de lui parler du profond de l'âme me tourmente quelquefois... mais rarement.». Peu après, une nouvelle crise de jalousie de Marie contraint Liszt à revenir une fois encore sur sa douloureuse rupture avec Adèle: «Temps de lutte, d'angoisse et de tourments solitaires - temps où je brisais, détruisais, anéantissais violemment l'amour d'Adèle. C'est alors que j'écrivais: je suis et je voudrais n'être pas - je dois souffrir, souffrir seul...» De lettre en lettre, il confie à Marie ses regrets coupables: «Je n'ai été qu'un lâche et misérable poltron [Liszt souligne ces deux mots] pour Adèle». Puis il redevient cruel: «Qu'ai-je à lui dire ?... et ce que je lui dirais, le comprendrait-elle?», parfois sarcastique: «Wolf m'a raconté une petite histoire scandaleuse de Mr Ginestous et d'Adèle. Il y a pour dénouement des coups de cravache humblement endurés par Adèle [...] Cela m'a amusé.». Certaines missives paraissent même cyniques, comme ici à propos d'une autre conquête éconduite: «Je l'entendais qui me criait du fond des entrailles: "Aimez-moi, sauvez-moi", comme autrefois Adèle.». Adèle semble disparaître un temps de la vie de Liszt et d'Agoult mais en 1837 lors de leur installation en Italie, sa présence dans le pays inquiète immédiatement Marie (elle avait l'année précédente déjà noté dans son journal le «Pèlerinage d'Adèle à Rome»): «Mme Pictet saurait-elle dans quelle ville d'Italie se trouve à l'heure qu'il est [...] Mme de la Prunarède ?» (Lettre à A. Pictet, octobre 1837) Dès lors et jusqu'à leur rupture en 1839, la proximité de cette rivale sera une constante menace pour le couple: «Mme de la Prunarède est ici avec les Cadore. Elle est séparée de son mari et se partage entre les amants et les confesseurs.» (Lettre à Louis de Ronchaux, Rome 18 mars 1839) Durant leur séjour commun en Italie, Marie évite de croiser Adèle, mais sa correspondance témoigne que Liszt, à son grand dam, la fréquentait plus assidûment. Ainsi cette lettre amère adressée à Adèle en juillet 1839: «Ainsi que vous disiez hier à Franz, vous êtes très considérée dans le monde. Ce même monde qui vous considère, ne me considère pas du tout et ce qui est plus épouvantable c'est que je ne m'en soucie en aucune façon. [...] Cette considération que vous avez acquise est le fruit d'une certaine prudence qu'il ne faut pas compromettre en la heurtant au choc de mon insolite sincérité. à la vérité ! on dit aussi que vous convertissez les pécheurs, que vous marchez victorieusement dans les voies du salut, entraînant avec vous les âmes subjuguées. Peut-être subirais-je, comme d'autres, l'éloquence irrésistible de vos beaux yeux bleus, je crains que non pourtant.» Peu après, son journal nous révèle clairement la crainte que ce premier amour de Liszt provoque encore chez Marie: «Adèle vient [...]. Je la reçois dans ma chambre. Mon cur battait horriblement. Je me remets en la regardant. Elle est horriblement changée. Sa taille est déformée, ses yeux louches, ses traits grossis, son teint brouillé. Elle a l'air excessivement faux. [...] Franz la croit grosse.» (Journal, juillet 1839 in Marie D'Agoult, Correspondance Générale Tome II) Mais plus encore que la beauté d'Adèle, ce qui effraie Marie, c'est son mysticisme. En effet, l'ancienne maîtresse de Liszt suit le même parcours que son amant de jeunesse et, ayant connu comme lui «une vie sentimentale assez tumultueuse, elle passe ses dernières années dans une profonde piété.» (op. cit. p. 562) Ainsi la dédicace de Liszt témoigne-t-elle d'une complicité profonde avec cette femme dont la sensualité l'éloigna de la religion et qu'il retrouve trente-cinq ans plus tard dans cette foi commune. En 1877, Liszt résumera ainsi sa vie: «Après m'être douloureusement privé pendant trente années, de 1830 à 1860, du sacrement de pénitence, c'est avec une pleine conviction qu'en y recourant de nouveau j'ai pu dire à mon confesseur [...]: "Ma vie n'a été qu'un long égarement du sentiment de l'amour". J'ajoute: singulièrement mené par la musique - l'art divin et satanique à la fois - plus que tous les autres il nous induit en tentation.» Superbe et rarissime dédicace réunissant les trois grandes passions qui ont consumées le cur du compositeur romantique, la musique, la spiritualité, l'amour. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR10,000.00

‎REVUE DES ARCHEOLOGUES ET HISTORIENS D'ART DE LOUVAIN. - Paul Culot - Eric De Waele - Franz De Ruyt - André Stevens - Ingrid Alexander - Franz Mairinger - Roger Van Schoute - Françoise Van Hauwaert - Philippe Mercier - Kalman Dobos - Bernard Van den Driessche - Valentin Denis. ‎

Reference : 10227

‎REVUE DES ARCHEOLOGUES ET HISTORIENS D'ART DE LOUVAIN (XI - 1978). - Entre autres : Sur le bas-relief sassanide de Tang-e Quandil et le "bas-relief au couple" de Barm-e Delak. - / L'importance des critères historiques autant que stylistiques pour l'identification des portraits romains. Exemples peu connus d'Alba Fucens. - / Fernand Mayence. Apamée 1930. Première campagne. - / Le dessin sous-jacent chez van der Goes. Le diptyque du Péché originel et de la Déploration du Kunsthistorisches Museum de Vienne. - / La copie chez Pierre Brueghel le Jeune. - / Les écrits littéraires du musicien liégeois Henri Hamal (1744-1820). Essai de classification. - / La musique hongroise des trente dernières années. - / Regard d'ensemble sur la vie et l'oeuvre d'Olivier Messiaen. - / Le dessin au service de l'archéologie. Bibliographie annotée... ‎

‎Publication des Anciens et des Etudiants de l'Institut supérieur d'archéologie et d'histoire de l'art de l'Université catholique de Louvain. - Broché in-8 (16x24cm). Couverture illustrée. 228 + 37 + 25 pages. Illustrations photos et figures nb in et hors-texte. Bon état. ‎


‎ Sommaire / Editorial, par Paul Culot (1 page). - / Etudes : Sur le bas-relief sassanide de Tang-e Quandil et le "bas-relief au couple" de Barm-e Delak, par Eric De Waele (24 pages). - / L'importance des critères historiques autant que stylistiques pour l'identification des portraits romains. Exemples peu connus d'Alba Fucens, par Franz De Ruyt (12 pages). - / Fernand Mayence. Apamée 1930. Première campagne, par André Stevens (28 pages). - / Le dessin sous-jacent chez van der Goes. Le diptyque du Péché originel et de la Déploration du Kunsthistorisches Museum de Vienne, par Ingrid Alexander - Franz Mairinger - Roger Van Schoute (11 pages). - / La copie chez Pierre Brueghel le Jeune, par Françoise Van Hauwaert (17 pages). - / Les écrits littéraires du musicien liégeois Henri Hamal (1744-1820). Essai de classification, par Philippe Mercier (13 pages). - / La musique hongroise des trente dernières années, par Kalman Dobos (11 pages). - / Regard d'ensemble sur la vie et l'oeuvre d'Olivier Messiaen, par Philippe Mercier (20 pages). -- / Notes et documents : Le dessin au service de l'archéologie. Bibliographie annotée, par Bernard Van den Driessche (13 pages). - / La Tchécoslovaquie, berceau de la musique classique. Premiers résultats de mon séjour à Prague en février 1978, par Valentin Denis (5 pages). -- / Comptes rendus d'ouvrages (8 pages). - / Mémoires présentés en vue de l'obtention des grades de docteur ou de licencié en archéologie et histoire de l'art, année académique 1977-1978 (35 pages) - / Chroniques (23 pages). - / Revue des archéoloques et historiens d'art de Louvain : Tables syxtématiques I. 1968 - XI. 1978 (37 pages). - / Publications d'histoire de l'art et d'archéologie de l'université catholique de Louvain (25 pages). ‎

Bouquinerie Bastien Chenal

Phone number : 09 53 41 72 06

EUR20.00

‎[BIBLIOPHILIE] - TOUSSAINT (FRANZ), GIRAUDOUX - ‎

Reference : 201808401

‎GIRAUDOUX et GIRAUDOUX. ‎

‎Paris, AUDIN, 1948; in-4, LXXA, br. En très bon état broché - Edition originale est justifiée exemplaire sur pur fil Lana exemplaire n°733 -Audin Editeur, 1948, 1 volume de 230x185 mm environ, lxx pages, broché sous couverture rempliée. Feuillets non coupés, non rognés. Edition originale, Exemplaire N° 788, un des 600 exemplaires sur pur fil Lana, numérotés de 401 à 1000, enrichi d'un portrait en couleurs par Vuillard reproduit au pochoir par Jacomet, et du fac-similé autographe de Jean Giraudoux à Franz Toussaint à La Jeune Fille bleue. Couverture très légèrement insolée avec infimes frottements sur le haut et le bas du dos, sinon bon état. Franz Toussaint (1879–1955) est un écrivain et orientaliste français, également scénariste, auteur de nombreuses traductions de l'arabe et du persan, du sanskrit et du japonais. Sa traduction la plus connue, elle-même adaptée dans plusieurs autres langues, est celle des Rubaiyat d'Omar Khayyam.‎


‎En très bon état broché - Edition originale est justifiée exemplaire sur pur fil Lana exemplaire n°733 -Audin Editeur, 1948, 1 volume de 230x185 mm environ, lxx pages, broché sous couverture rempliée. Feuillets non coupés, non rognés. Edition originale, Exemplaire N° 788, un des 600 exemplaires sur pur fil Lana, numérotés de 401 à 1000, enrichi d'un portrait en couleurs par Vuillard reproduit au pochoir par Jacomet, et du fac-similé autographe de Jean Giraudoux à Franz Toussaint à La Jeune Fille bleue. Couverture très légèrement insolée avec infimes frottements sur le haut et le bas du dos, sinon bon état. Franz Toussaint (1879–1955) est un écrivain et orientaliste français, également scénariste, auteur de nombreuses traductions de l'arabe et du persan, du sanskrit et du japonais. Sa traduction la plus connue, elle-même adaptée dans plusieurs autres langues, est celle des Rubaiyat d'Omar Khayyam.‎

Librairie Lire et Chiner - Colmar

Phone number : 03 89 24 16 78

EUR42.00

‎Kafka, Franz‎

Reference : KN6223

ISBN : B0014UV7B6

‎Les maîtres du XXe siècle. Franz Kafka. Journal, année 1911. Notes de voyage. Lettre au père : . Traduction et postface de Marthe Robert [Unknown Binding] [Jan 01, 1964] Kafka, Franz‎

‎L. Mazenod impr. Lang-Grandemange Les maîtres du XXe siècle. Franz Kafka. Journal, année 1911. Notes de voyage. Lettre au père : . Traduction et postface de Marthe Robert. Franz Kafka ED. MAZENOD 1964 RELIE SOUS TOILE DE L EDITEUR EN TRES BON ETAT. ILLUSTRATION ET TEXTE IMPECCABLES. COUVERTURE TRES PROPRE.‎


Livre au trésor - Bazoche Gouet

Phone number : 02.36.35.94.34

EUR19.00

‎[W. Schade, J. Ulrich et M. Weinholdt] - ‎ ‎Franz Abt, Anton Bruckner, Ernst Herzog von Sachsen-Coburg-Gotha, Leopold Damrosch, Fr. Gernsheim, Ferd. Hiller, Bruno Hilpert, Bolko Graf von Hochberg, Heinrich Hofmann, Hans Huber, Gg. Kastner, Eduard Kremser, Edmund Kretschner, Dincenz Lachner, Ed. Lassen, Franz Liszt, J. Lubicz, Victor E. Metzler, Heinr. Pfeil, Rob Radecke, Karl Reinecke, Carl Reinthaler, Jos. Rheinberger, Bernh. Scholz, Wilh. Speidel, Franz Wüllner, Carmen Sylva, Felix Dahn, Rob. Hamerling, Hans Herrig, Wilh. Jordan, Alberta von Puttkamer, Emil Rittershaus, Victor von Scheffel, Aug. Schricker, Theod. Dulpinus, Wera , Herzogin von Württenberg‎

Reference : 1266

(1886)

‎Strassburger Sängerhaus. Sammlung bisher ungedruckter musikalischer und poetischer Blätter in autographischer Darstellung dem Strassburger Männer-Gesangverein gewidmet von : (...) ‎

‎ 1886 Strassburg (Strasbourg), Selbstverlag des Strassburger Männer-Gesangvereins, 1886. 43 x 32 cm, in-folio, 105 pp. - 1 f. n. ch., nombreuses illustrations en noir dans le texte et parfois à pleine page par W. Schade, J. Ulrich et M. Weinholdt, musique notée manuscrite reproduite en fac-similé par P. Meisenbach, cartonnage de l'éditeur de toile havane orné d'une large composition dorée et à froid sur le premier plat, tranches rouges. ‎


‎Edition originale et unique. Une double page illustrée présente le vieux Strasbourg et le "nouveau Strasbourg" (les principaux bâtiments de l'architecture monumentale allemande). La plupart des illustrations sont des portraits des compositeurs reproduits en médaillon dans de très larges encadrements gravés. Coiffes endommagées et coins un peu émoussés, pour le reste un fort bon exemplaire. (Prévoir des frais de port pour 2 kg) ‎

Julien Mannoni livres anciens - Paris

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR140.00

‎Franz Schubert‎

Reference : L142KLW

ISBN : B00L71633O

‎[(Franz Schubert: Shorter Works for Pianoforte Solo )] [Author: Franz Schubert] [Jun-1970]‎

‎ Broché bon état. Annotations au crayon de papier . 1970.199 pages . [(Franz Schubert: Shorter Works for Pianoforte Solo )]. PHOTOS SUR DEMANDE‎


Livre au trésor - Bazoche Gouet

Phone number : 02.36.35.94.34

EUR25.00

‎BERWALD Franz‎

Reference : 12707

(1856)

‎Partition. Quintetto pour Pianoforte. 2 violons, Alto et Violoncelle.‎

‎Composé pour Mademoiselle Hilda Thegerström.EDITION ORIGINALE RARE d'un concerto composé en 1855 pour son élève Hilda Thegerström qui ne fut jouée en public qu'en 1904. Composé d'un titre, une préface au verso, 45 pp. gravées de partitions pour le pianoforte, 7 pour le premier violon, 7 pour le second, 7 pour l'alto et enfin 7 pour le violoncelle. Hambourg, Leipsic & New York, Schuberth & Cie. 1856.Broché un peu sali. Dos renforcé. Découpe de papier dans la marge au titre. Quelques rousseurs. Assez bon état. Format in-folio (35x27).Franz Berwald est un compositeur suédois, né à Stockholm le 23 juillet 1796 et mort à Stockholm le 3 avril 1868. En Suède, Berwald est souvent considéré comme l'un des meilleurs compositeurs de cette génération, dont fait partie Franz Schubert. Son oeuvre fut entre autres admirée par Franz Liszt.‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR117.00

‎HELLENZ (Frédéric van Ermengem, dit Franz).‎

Reference : 4918

‎Né à Bruxelles. 1881-1972. Romancier, poète, essayiste et critique d’art, belge. L.A.S. « Franz Hellens » à « Mon cher ami » [Léopold Survage]. La Celle-St-Cloud, 11 avril 1966. 1 page grand in-4.‎

‎ Franz Hellens affirme quil était …bien décidé à me rendre à Paris pour le vernissage de ton exposition rétrospective. Linvitation restait sur ma table pour men rappeler la date… Cependant …une fatigue de tous les membres ma empêché de me mettre en route pour aller prendre le train… Puis dévoquer leur amitié et le passé ...Il y a bien longtemps que nous ne nous sommes vus, vieux et fidèles amis que nous sommes depuis Nice en 1916-1917, te souviens-tu, sous ce beau soleil en un temps si dramatique, dont la rumeur même narrivait pas jusquà la Place Masséna !... Il lui promet …jirai visiter tes tableaux (dont la plupart sans doute me sont connus) avant mon départ très prochain pour Bruxelles (…). Quand je serai de retour (…) une de mes premières visites parisiennes sera pour toi…Fils du bactériologiste Emile van Ermenger, Franz Hellens est lun des représentants majeurs de la littérature fantastique en Belgique. En 1921, il fonde la revue Signaux de France et de Belgique qui en 1922 devient Le Disque Vert, auquel collabore Henri Michaux.Léopold Survage est né à Moscou 1879. En 1901, il commence à recevoir un enseignement artistique aux Beaux-Arts de Moscou et participe aux expositions de lAvant-Garde Russe (1907 et 1910). Il sinstalle à Paris où tout en peignant, il est accordeur de pianos jusquau 1915. Après une période dexpérimentation où il sintéresse aux règles de la construction cézannienne et au Cubisme, il peint des aquarelles abstraites. Il réalisera des fresques, des illustrations douvrages, une œuvre sur papier. Léoplod Survage, qui tient une place originale parmi les créateurs de lEcole de Paris, est mort à Paris en 1968. ‎


Galerie Paul Blaizot - Paris

Phone number : 01 43 59 36 58

EUR190.00

‎[FRANZ] - ‎ ‎FRANZ‎

Reference : 2916363716

(1990)

‎Pouoée d'ivoire - tome 3 - La reine oubliée‎

‎ Glénat 1990 1990, éditions Glénat, album in-4 cartonné de 48 pages, couverture illustrée couleur, édition originale, album tout en couleurs‎


‎Excellent état ‎

Les Kiosques - Toulon

Phone number : 04 94 913 130

EUR12.00

‎VAN EYCK (Maximilian Emmanuel Franz).‎

Reference : 11336

(1755)

‎Registre de ma correspondance tant avec l'Electeur de Bavière qu'avec son ministre, & toutes autres personnes, relativement aux affaires & négociations dont j'ai été chargé, pendant tout le tems que j'ai été employé à la Cour de France, avec le caractère d'envoyé extraordinaire de Son Alt. Sér[énissi]me Electorale, à commencer du 26 février 1755.‎

‎[Paris] 1755-1776 36 Sans lieu [Paris], 1755-1776. 36 vol. in-folio et un portrait peint de l'auteur, texte entièrement calligraphié d'une écriture fine et lisible, dans un encadrement de simple filet noir (volumes XXV à XXVII) ou de guirlandes florales au pochoir (tous les autres volumes, avec des variantes selon les années), avec des titres ornés ou coloriés à la main, et 24 planches hors-texte (13 tableaux dépliants, 3 cartes en couleurs, 8 planches ou portraits), adjoint au portrait de l'époque en buste de l'auteur, peint sur toile et sous cadre doré ancien, veau fauve marbré du XVIIIe siècle [volumes I-XXIX] ou du XIXe siècle à l'imitation [volumes XXX-XXXVI], dos lisses ornés de semis de grotesques, pièces de titre et de tomaison cerise et prune ou bouteille (à partir du volume XXX), encadrement de triple filet doré sur les plats (volumes I & II seulement), double filet doré sur les coupes, tranches dorées sur marbrure, contreplats et gardes doublés de papier étoilé doré (dominotage d'Augsbourg pour les volumes I-XXIX (reliure de l'époque). ‎


‎Exceptionnel registre de la correspondance diplomatique active et passive du représentant de l'Electeur de Bavière auprès de la Cour de France. Appartenant à un genre de documents très rarement conservés en mains privées, l'ensemble que nous proposons renferme la presque totalité de la correspondance diplomatique officielle échangée entre la Cour de Bavière et son représentant à la Cour de France de 1755 à 1776, constituant une source de premier ordre pour les relations du Royaume avec le principal Electorat de l'Empire, et ce, entre la Guerre de Sept Ans et les prodromes de la Guerre de Succession de Bavière (1778-1779). La rédaction en est particulièrement soignée, avec une grande homogénéité des graphies et des ornements, ce qui suppose un travail régulier, sans doute confié régulièrement par l'ambassadeur à un secrétaire ou un groupe de secrétaires particuliers. A. Les personnages. 1) Le Prince représenté tout au long de la période couverte par le documents est le dernier Electeur de la branche cadette des Wittelsbach, régnant depuis le XIVe siècle sur la Bavière : Maximilien III Joseph (1727-1777), qui avait succédé en 1745 à son infortuné père Charles [VII, pour l'Empire]. Un des représentants allemands de ce que l'on a appelé le "despotisme éclairé", il hérita surtout du lourd contentieux entre les Maisons de Habsbourg-Lorraine et de Wittelsbach remontant à la candidature de son père à l'Empire contre François de Lorraine, indépendamment même des visées anciennes de l'Autriche sur l'Electorat. Dans cette configuration, l'alliance traditionnelle avec la France apparaissait plus que jamais nécessaire. Bienveillant mais vigilant et autoritaire, il alternera avec son envoyé périodes de flatterie et reproches plus ou moins fondés, en fonction de l'avancement des affaires (surtout financières, où il aime traiter en personne) et du sentiment qu'il a d'être bien informé ou pas (cf. au début de XXIV, l'échange un peu vif sur la nature des rapports transmis par Van Eyck, et le secret de la correspondance particulière entre le Prince et le ministre). A la fin, les relations des deux hommes, patinées par le temps, semblent se transformer en familiarité confiante (Van Eyck s'autorise des remarques, l'Electeur condescend à la plupart de ses demandes). 2) Le Ministre en charge des relations extérieures de la Bavière sur la même période fut surtout Johann Maximilian IV Emanuel von Preysing (1687-1764), qui cumulait les fonctions de Obristhofmeister (depuis 1737, donc avant l'avènement de Maximilien III), Obristkämmerer (1738), et enfin Oberhofmeister (1746), avec la direction des affaires étrangères. Ce fut naturellement d'abord le principal correspondant de Van Eyck, avec le diplomate palatin Johann Adam von Schroff, qui travaillait sous ses ordres. Après la mort subite de Preysing, survenue le 12 mai 1764, il fut remplacé dans le département des affaires étrangères par le comte Johann Joseph Franz Albrecht von Paumgarten (1713-1772), qui en profita pour réorganiser le service bavarois sur le modèle de la France, et reçut en 1766 la charge de Grand Maréchal de la Cour de Munich, en 1767 celle de Grand Chambellan. Ce dernier mourut également de façon subite le 12 mai 1772, après une précédente attaque en avril, ce qui ouvrit une période d'un mois et demi où Van Eyck dut adresser directement ses dépêches à l'Electeur, contre les usages, mais à la demande expresse de Maximilien. A la fin juin, le département des Affaires étrangères fut transmis au comte Josef Franz Maria Ignaz von Seinsheim (1707-1787) qui avait jadis collaboré avec Preysing à la signature du traité franco-bavarois de 1757. Il faut ajouter qu'après la mort de Paumgarten, et jusqu'en 1776, la correspondance directe de Van Eyck et de l'Electeur, souvent non numérotée, et échappant aux secrétaires privés, ne s'interrompit plus, doublant parfois curieusement les dépêches officielles adressées au ministre. Elle se montre particulièrement nourrie pour toutes les matières sensibles touchant la maison de Wittelsbach elle-même. Il est difficile de dire si une intimité plus forte s'était établie entre le Souverain et l'un de ses plus anciens représentants à l'étranger, mais le fait mérite d'être noté. 3) Le représentant enfin, dont nous présentons la correspondance, fait partie des plus beaux exemples de longévité en poste : en effet, Maximilian Emanuel Franz Van Eyck, né en septembre 1711 dans une famille des Pays-Bas fut d'abord au service d'Espagne jusqu'en 1743, avant de passer à celui des Wittelsbach. Il fut d'abord le représentant à Paris de Jean-Théodore de Wittelsbach, cardinal de Bavière (1703-1763) et Prince-évêque de Liège de 1744 à sa mort. Ce fut lui qui recommanda Van Eyck à son neveu l'Electeur, et ce dernier le prit comme "envoyé extraordinaire" (les représentations entre la France et la Bavière n'ont pas le rang d'ambassade) à partir de février 1755, en remplacement du baron de Grewenbroch. Il demeura en poste jusqu'au 20 octobre 1777, date de sa mort, soit deux mois avant celle de Maximilien III. Les 36 volumes de sa correspondance ne vont pas jusque là, mais s'arrêtent brusquement au 29 juillet 1776, avec manque de texte (cf. infra), sans que l'on puisse savoir la raison de cette lacune. A partir de 1759, Van Eyck résida à Paris à l'Hôtel de Beauvais (actuellement rue François-Miron), d'abord loué, puis acheté (en 1769), et la petite histoire se souvient qu'il y a reçu le jeune Mozart et son père Léopold du 18 novembre 1763 au 10 avril 1764. A sa mort, l'hôtel passa à ses deux filles survivantes (nées de son second lit, cf. infra). 4) Ses homologues représentant Louis XV à la Cour de Munich, et avec lesquels il échangea aussi quelques correspondances, furent, sur la période : l'abbé comte de Guébriant (de 1751 à 1755), qui initia le rapprochement des deux Cours ; et surtout son successeur le chevalier Hubert de Folard (1709-1799), neveu du célèbre Jean-Charles, que l'Electeur avait spécialement demandé auprès de sa personne : accrédité en 1755 comme Van Eyck, il fut aussi un exemple de longévité diplomatique. Très apprécié à la Cour de Munich, il sut établir de bonnes relations entre le Royaume et l'Electorat, négocia avec succès le Traité d'alliance et de neutralité du 21 juillet 1756, épousa une demoiselle de la noblesse bavaroise et ne quitta son poste qu'en 1776 (un an avant Van Eyck). 5) Enfin, du côté français, il eut affaire successivement à sept ministres chargés des Affaires étrangères, pour Louis XV, puis Louis XVI : Antoine-Louis Rouillé (de 1755 à 1757) ; François-Joachim de Pierres de Bernis (de 1757 à 1758) ; Choiseul-Stainville (peu apprécié de l'Electeur à la suite de son ambassade à Vienne ; de 1758 à 1761, puis de nouveau de 1766 à 1770) ; son cousin Choiseul-Praslin (1761-1766) ; Saint-Florentin, qui ne fit que passer de à décembre 1770 à juin 1771, cumulant brièvement ce département avec celui de la Maison du roi pour faire face au départ des Choiseul ; le duc d'Aiguillon, nommé par suite de l'insistance de Madame Du Barry en juin 1771 et entraîné en juin 1774 dans l'effacement général des politiques de l'ancien règne, ainsi que par son traitement du différend entre Guines et Tort de la Sonde ; enfin, le comte de Vergennes, car on ne peut qu'à peine mentionner le passage de Bertin dans ce département (un peu plus d'un mois, juste un intérim). B. Le document. Il a été soigneusement rédigé et tenu, selon les principes exposés dans les Observations liminaires du volume I : toutes les dépêches sont numérotées selon leur destinataire, avec en frontispice les noms de l'auteur et du destinataire, la date, et souvent un résumé fidèle du contenu ; une table des dépêches assez détaillée est placée à la fin de chaque volume, et permet de s'orienter efficacement dans l'ensemble d'une période. Il faut cependant noter que les derniers volumes, à partir du XXXII sont dépourvus de table (et, en partie, de pagination), ce qui les rend plus malaisés à la consultation. De nombreuses notes complémentaires donnent des précisions, notamment sur l'omission volontaire de certaines pièces (par exemple, parce qu'elles ont fait l'objet d'une impression), ou sur l'ordre adopté dans la présentation des dépêches, qui n'est pas toujours le strict ordre chronologique, mais surtout dans les premiers volumes à vrai dire. Tout confirme donc un travail de rédaction élaboré fait à loisir à partir des minutes. Il n'est pas douteux que, sur une aussi longue période, il ait été rédigé à plusieurs mains, et les variations de graphie que l'on peut y déceler en attestent, mais elles se tiennent dans le même style calligraphique, avec somme toute des écarts minimes, dont certains sont attribuables plutôt à la différence des instruments. On joint à la correspondance : [Portrait de M. E. F. vander Eycken, Cte d'Eyck et du St Empire], huile sur toile de l'époque, cadre doré, 68 x 90 cm (pour le portrait), non signé, ca 1760. Représentant le diplomate en buste. Il porte son ruban bleu et ce qui semble être l'ordre de Saint Hubert (croix de malte rayonnante). Fiche complète sur demande. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR135,000.00

‎LISZT (Franz).‎

Reference : 3952

‎Né à Doborjan (Empire autrichien). Compositeur et pianiste virtuose. Brouillon de L.A.S. "F L" à "Excellence" (Charles-Alexandre de Saxe-Weimar-Eisenach ?). S.l.n.d. 1 page 3/4 in-8.‎

‎ Brouillon de lettre concernant l'Allgemeiner Deutscher Musikverein, l'association musicale fondée par Franz Liszt en 1861 à Weimar avec Franz Brendel pour incarner les idéaux musicaux de la nouvelle école allemande Liszt le remercie pour lui avoir transmis le legs d'une généreuse donatrice ...Madame de Muchanow en faveur de l'«Allgemeine Deutsche Musik Verein» et la «Beethoven Stiftung» [Fondation Beethoven]...J'aviserai à l'emploi le plus conforme aux nobles intentions de l'illustre donatrice qui mérite au-delà des plus brillants hommages qu'on était heureux de lui rendre que nous révérons de cœur : Prochainement le Comité qui a l'honneur de compter V. E. parmi ses membres Notre Musik Verein aura l'honneur de vous adresser ses plus reconnaissants remerciements et d'informer Votre Excellence de la répartition des deux mille Thalers que je garde en dépôt jusqu'à mon retour à Weimar ( au commencement d'août) . Prochainement le Comité de notre Musik Verein aura l'honneur d'exprimer ses plus reconnaissants remerciements à Votre Excellence et de l'informer de la répartition des deux mille Thalers que je garde en dépôt jusqu'à mon retour à Weimar, - au commencement d'avril... Maria Kalergis, comtesse de Muchanow (1840-1874) était une généreuse mécène et une pianiste polonaise (elle fut l'élève de Chopin qui l'appréciait beaucoup). Son Salon à Paris était fréquenté par de nombreux artistes français et européeens (Chopin, Wagner, Liszt, Rossini, Heine, Gautier, Musset...) et s'est grâce à son intervention que Wagner pu faire jouer son opéra "Tannhaüser" à Paris. Elle est à l'origine de la création de l'Institut de Musique à Varsovie (devenu plus tard le Conservatoire de Musique) et de la Société Musicale de Varsovie (plus tard la Philarmonie). Franz Liszt lui dédicaça plusieurs pièces entre Petite Valse Favorite (Souvenir de St Pétersbourg) en 1842 et composa, à l'annonce de son décès en 1874, l'Elégie pour Piano N°1.En octobre 1842, Liszt avait été nommé à Weimar « Kapellmeister in außerordentlichen Diensten» (maître de chapelle des services extraordinaires) par le grand-duc Charles-Frédéric de Saxe-Weimar-Eisenach l'un des protecteurs de Richard Wagner et de Liszt. À cette époque, Liszt fait des voyages en tant que virtuose au piano, en tournée avec des concerts en Europe. Au début de 1848, il s'était installé de nouveau à Weimar. Le projet de l'Allgemeiner Deutscher Musikverien naquit de la tentative avortée de création dune Fondation Goethe pour soutenir les arts. La tentative de Liszt fut au contraire un réel succès. Les statuts de la nouvelle association furent déposés en 1861. Au fil des ans l'association devint le dépositaire de plusieurs fondations dont la Beethoven-Stiftung (Fondation Beethoven) (1871) financée par Sophie et Robert Pflughaupt et enrichie par les dons de Liszt et du grand-duc Charles-Alexandre de Saxe-Weimar. ‎


‎19475‎

Galerie Paul Blaizot - Paris

Phone number : 01 43 59 36 58

EUR3,800.00

‎Franz Masereel - Romain Rolland.‎

Reference : 25205

(1949)

‎La Révolte des Machines ou La Pensée Déchainée / Die Revolte der Maschinen oder Der Entfesselte Gedanke. ( Tirage unique à 5000 exemplaires numérotés sur vélin ).‎

‎ Editions Buchergilde Gutenberg - Zurich 1949. In-8 cartonnage éditeur de 102 pages au format 16 x 22,5 cm. Couverrture illustrée par Franz Masereel. Dos carré un peu insolé. Plats assez frais, malgré de petites brunissures au 4ème plat. Intérieur assez frais. Version bilingue allemand / français. Tirage unique à 5000 exemplaires numérotés sur vélin blanc ( n° 3788 ). Edition originale suisse, accompagnée d'extraits de lettres et notes inédites de Romain Rolland. Livre édité d'après l'édition de 1947, parue chez Pierre Worms qui contenait 33 bois gravés de Franz Masereel, reproduit, d'après les bois originaux de l'édition originale publiée en 1921 par les Editions du Sablier. Complet de la feuille explicative sur l'origine de la création de " La Büchergilde Gutenberg " . Rare en bel état de fraicheur.‎


‎ Port gratuit pour la France ( En raison des nouvelles normes postales, les livres dont l'épaisseur dépasse les 3 cm seront expédiés obligatoirement en Colissimo avec un forfait ajouté de 7 € ) Port à la charge de l'Acheteur pour le reste du monde. Pour destinations extra-planétaire s'adresser à la NASA. Membre du Syndicat Lusitanien Amateurs Morues - Vente exclusivement par correspondance ! Le libraire ne reçoit que sur rendez-vous. Il est préférable de téléphoner avant tout déplacement.A PARTIR DU 1er JANVIER 2020 LES ENVOIS SERONT MAJORÉS DE 1,9 % ET SUITE AUX NOUVELLES TAXES MISES EN PLACE PAR LE GOUVERNEMENT AMÉRICAIN, ET À CAUSE DU BREXIT, LES ENVOIS SERONT MAJORÉS DE 7,50 € SUPPLÉMENTAIRES POUR LES ÉTATS-UNIS, ET DE 4,90 € POUR LE ROYAUME-UNI.‎

Librairie Victor Sevilla

Phone number : 33 01 43 15 01 09

EUR150.00
Free shipping

‎KAFKA (Franz).‎

Reference : L8255

‎Oeuvres complètes.‎

‎ Cercle du livre précieux, 1963. 8 volumes in-8. Reliure simili maroquin ébène, auteur, titre, tomaison et filets dorés au dos, lettre K dorée au centre des premiers plats. Edition critique établie sous la direction de Marthe Robert, illustrée de 189 planches hors texte de L. Mitelberg (TIM). Vol. 1 : L'Amérique, traduit par A. Vialatte, avec fragments et notes, et précédé de " Franz Kafka et la loi de son oeuvre " par M. Robert. Vol. 2. Le Procès, traduit par A. Vialatte, avec chapitres inachevés et notes, et "A propos de Kafka" par B. Groethuysen en préface. Vol. 3. Le Château, traduit par A. Vialatte, avec variante, fragments et notes. Vol. 4. Récits I (récits publiés par l'auteur et récits de jeunesse posthumes), traduits par A. Vialatte et M. Robert, avec notes et variantes. Vol. 5. Récits II (suite des récits posthumes), traduits par A. Vialatte et M. Robert, avec notes et variantes. Vol. 6. Journal, traduit et introduit par M. Robert, avec notes et variantes, chronologie de la vie de l'écrivain et index. Vol. 7. Carnets, traduits et annotés par M. Robert. Vol. 8. Lettres à Milena, traduites par A. Vialatte, avec introduction de W. Haas, postfaces de M. Robert : Franz Kafka et le "procès" de la littérature et de L'échec de Milena par Maurice Blanchot. Ex. num. ‎


la Librairie Les Autodidactes - Paris

Phone number : 01 43 26 95 18

EUR200.00

‎FRANZ, Franz Drappier dit ‎

Reference : 132

‎Poupée d'ivoire‎

‎ Planche originale n°9 à l'encre de Chine de l'épisode "Nuits sauvages" publié aux Editions Glénat en 1988. Composition empreinte du graphisme sensible de l'artiste et illustrant un épisode de la lutte entre l'empire chinois et les tribus nomades à l'orée du XIIe siècle. Dimensions : 34 x 48cm. ‎

‎[Franz (1948-2003) reprend en 1976 Jugurtha, série originellement dessinée par Hermann, puis en crée d'autres, avec ou sans scénaristes : Hypérion en 1979, Lester Cockney en 1980, Thomas Noland en 1982, Poupée d'ivoire en 1988]. ‎


Poupée d'ivoire. FRANZ, Franz Drappier dit
Librairie Métamorphoses - Paris

Phone number : 0660877546

EUR650.00

‎[HELLENS Franz]. [COLLECTIF].‎

Reference : 8006

‎FRANZ HELLENS. " Recueil d'études, de souvenirs et de témoignages, offert à l'écrivain à l'occasion de son 90e anniversaire ". Publié sous la direction de Raphaël de Smedt.‎

‎Bruxelles. André de Rache, éditeur. 1971. Grand in-8° broché. Couverture illustrée d'un portrait de Franz Hellens dessiné par Dominique Rolin. 294 pages. E.O. 1/1.200 du tirage numéroté. Bon état.‎


‎Textes de Michel Décaudin, Hubert Juin, Robert Guiette, Léopold Sédar Senghor, Alexandre Vialatte, René Etiemble, Paul Neuhuys, Dominique Aury, Joseph Delteil, Robert Goffin, Louis Guilloux, Vladimir Nabokov, Vercors, Jean Follain, Marcel Jouhandeau, Norge, André Pieyre de Mandiargues, Philippe Soupault, Marguerite Yourcenar‎

Librairie du Scalaire - Lyon

Phone number : 06.10.17.78.84

EUR32.00

‎BLONDEL, Spire - ( FRAIPONT, Gustave ) - [ OSTERMANN, Franz ].‎

Reference : 67260

‎Le Tabac. Le livre des fumeurs et des priseurs.‎

‎Paris, éd. Henri Laurens, 1891, EDITION ORIGINALE, expl. n° VI / 30 expl. sur Japon, seul grand papier, imprimé pour André Ferroud (1849 - 1921), éditeur français qui fonda en 1878 (au 210 bld Saint-Germain) à Paris "la Librairie des Amateurs", in-4 (21 x 28,5 cm), demi maroquin à gds. coins avec auteur - titre dorés sur deux très forts nerfs ainsi que filets en noir, décor de rectangles brun et rouge en prolongement du dos, plats papier marbré dans les bruns, tranche de tête dorée, couverture originale complète conservée, la reliure est d'époque et d'inspiration "Art déco" réalisée par Franz OSTERMANN, la couverture est ill. en coul. par Gustave FRAIPONT, XVI - 296 pp., 16 pl. en coul. pleine page et 113 ill. en noir de Gustave FRAIPONT, préface du baron Oscar de Watteville, justificatif du tirage, très bonne bibliographie, table des matières, Charles Spire Blondel (1836 - 1900) est connu comme écrivain d’art. Il participe notamment à La revue des Beaux-arts, à partir de 1860, et dès 1878 au Dictionnaire encyclopédique et biographique de l’industrie et des arts. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages à la frontière entre les arts, la technique et le savoir-vivre.Très bon ouvrage sur l'histoire, la culture et la préparation du tabac sous toutes ses formes : le tabac à fumer, la pipe, le cigare et la cigarette et le tabac à priser et sur la tabatière. Le dernier chapitre étant consacré au "pour ou contre", sur les inconvénients et les avantages du tabac. Très belle reliure de Franz Ostermann (184. - 1938), relieur français d'origine alsacienne, signant ses reliure par son prénom seul. Il vient à Paris après 1870 où il fonde son atelier (1872) au 80 bld Malesherbes puis au 28 rue Ampère en 1902. Très belle illustration de Gustave Fraipont (1849 - ?), peintre et graveur belge. Les planches hors texte sont présentes sous deux formes, en couleur et en noir. Un des très RARE grand papier sur Japon (30 exemplaires) ! Très bon état de la reliure; la couverture, la page de pré-titre et la dernière page de la table des matières présentent quelques rousseurs éparses. Le corps du livre et les gravures en couleur sont très saines, sans rousseurs ni salissures ! ‎


Le Festin de Babette - Montmorillon

Phone number : 05 49 91 99 48

EUR1,800.00

‎Abel Hermant, Franz Gravernau, Roger Simonet‎

Reference : R110376083

(1931)

‎Le miroir du monde n° 82 - Esquisse d'une psychométéorologie par Abel Hermant, Le conflit sino-japonais, La crise financière en Angleterre par Franz Gravernau, La vie et l'oeuvre de Michel Faraday par Roger Simonet, Un soir avec Selma Lagerlof‎

‎Bureau du journal. 26 septembre 1931. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. Paginé de 353 à 382. Nombreuses photographies en noir et blanc dans et hors texte.. . . . Classification Dewey : 70-Journalisme, édition. Journaux‎


‎Sommaire : Esquisse d'une psychométéorologie par Abel Hermant, Le conflit sino-japonais, La crise financière en Angleterre par Franz Gravernau, La vie et l'oeuvre de Michel Faraday par Roger Simonet, Un soir avec Selma Lagerlof par Christian de Caters‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR29.80
1 2 3 4 ... 50 96 142 188 ... 191 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - franz

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !