2016 books for « carco francis »Edit

Sort by
1 2 3 4 ... 23 42 61 80 ... 81 Next Exact page number ? OK

‎CARCO Francis‎

Reference : 99936619

(1946)

‎JESUS LA CAILLE‎

‎ Monte Carlo Aux Editions du Livre 1946, In-8 broché couverture à rabats, sous double emboitage. 278 pages. Illustrations de G. BARRET. Exemplaire numéroté sur Grand Vergé. Trés bon état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR30.00

‎CARCO Francis ‎

Reference : 99916915

(1930)

‎LA RUE ‎

‎ Abin Michel 1930, In-8 broché, 254 pages. Bon état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR7.00

‎CARCO Francis‎

Reference : 99927394

(1953)

‎JESUS LA CAILLE‎

‎ Club Français du Livre 1953, In-8 relié toile éditeur, 244 pages. Exemplaire numéroté. Trés bon état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR5.00

‎CARCO Francis‎

Reference : 99947356

(1965)

‎L'HOMME TRAQUE ‎

‎ Cercle du Bibliophile 1965, In-8 reliure éditeur, 195 p. Bon état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR7.00

‎CARCO Francis‎

Reference : 111906

(1935)

‎LA DERNIERE CHANCE‎

‎ Broché A. Michel 1935, In-8 broché. 252 pages. Bon état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR6.00

‎CARCO Francis ‎

Reference : 99921334

(1922)

‎L'HOMME TRAQUE ‎

‎ Albin Michel 1922, in-8 broché, 220 pages. Bon état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR5.00

‎CARCO (Francis). ‎

Reference : 108265

‎Complémentaires. ‎

‎ Paris, Hazan, 1929. Grand in-8, 157 pp. broché.‎


‎Première édition collective, en partie originale, illustrée de plusieurs documents inédits : 4 portraits photographiques, 2 aquarelles et un dessin par Dignimont. Talvart 45. Un des 1000 exemplaires sur vélin. Minimes défauts au dos. ‎

Jacques Chaminade

Phone number : 06 87 10 26 56

EUR25.00

‎CARCO Francis ‎

Reference : 9998356

(1942)

‎NOSTALGIE DE PARIS ‎

‎ Editions du Mileu du Monde 1942, In-8 broché, 246 pages. Bon état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR10.00

‎CARCO Francis ‎

Reference : 152284

(1948)

‎Poèmes en prose‎

‎ Paris, 1948. In-8 carré broché, couverture rempliée de 214 pages non coupées. Tirage limité numéroté. Bon état‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR14.00

‎CARCO Françis ‎

Reference : 145217

(1942)

‎Mémoires d'une autre vie ‎

‎ Editions du Milieu du Monde, 1942. Grand in-8 carré broché de 477 pages. Edition definitive avec une preface de l'auteur et huit planches en noir et blanc hors-texte. Mémoires d'une autre vie. A voix basse. De Montmartre au quartier latin. Montmartre à vingt ans. Bohème d'artiste. Légères rousseurs sinon bon état‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR20.00

‎CARCO (Francis).‎

Reference : 130024

‎De Montmartre au Quartier Latin. ‎

‎ Paris, Albin Michel, 1927. In-12, 247 pp. broché. ‎


‎Edition originale ; un des 320 exemplaires sur vergé pur fil (seul grand papier avec 160 Hollande). Enrichi d'un envoi autographe de l'auteur. ‎

Jacques Chaminade

Phone number : 06 87 10 26 56

EUR50.00

‎CARCO (Francis).‎

Reference : 130025

‎Les vrais de vrai. Récit illustré d'eaux-fortes hors-texte gravées par Pierre FALKE. ‎

‎ Au Sans Pareil, 1928. Petit in-8, 60 pp. broché. ‎


‎Edition originale illustrée de 6 eaux-fortes hors texte. Un des 1200 exemplaires sur vélin.Dos insolé, comme toujours dans cette collection. ‎

Jacques Chaminade

Phone number : 06 87 10 26 56

EUR50.00

‎CARCO Françis ‎

Reference : 142137

(1935)

‎Ténèbres ‎

‎ Paris, Albin Michel, 1935. In-12 broché de 254 pages. Exemplaires sur Vélin supérieur. Bon état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR10.00

‎CARCO Francis‎

Reference : 99925936

(1942)

‎Nostalgie de Paris ‎

‎ Ediutions du Milieu du Monde 1942, In-8 broché, 246 pages. Bon état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR6.00

‎CARCO Francis‎

Reference : 122026

(1932)

‎LE ROMAN DE FRANCOIS VILLON‎

‎ Albin Michel 1932, In-8 broché, couverture à rabats, sous double emboitage. Illustré de bois gravés en couleurs de Jean LEBEDEFF. Exemplaire sur papier Johannot filigrané. Non coupé, trés bel état.‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR40.00

‎CARCO FRANCIS‎

Reference : 17727

(1951)

‎L'EQUIPE‎

‎ Paris Fayard 1951. In-12 carré broché sous jaquette illustrée rempliée de 185 pages + table. Couverture illustrée par R de Lavererie. ‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR6.00

‎CARCO FRANCIS ‎

Reference : 28507

(1940)

‎JESUS LA CAILLE ‎

‎ Paris, Fayard vers 1940. In-12 broché de 375 pages; Déchirure sans manque à la couverture. ‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR5.00

‎CARCO FRANCIS ‎

Reference : 36900

(1947)

‎BLUMELEIN 35. CONFIDENCES DU LIEUTENANT S DE BARRIERE‎

‎ Albin Michel 1947. In-12 broché de 252 pages. Bon état‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR6.00

‎CARCO FRANCIS ‎

Reference : 43943

(1955)

‎JESUS LA CAILLE ‎

‎ Paris Albin Michel 1955. In-12 broché de 250 pages. Bon état‎


Librairie Gil - Artgil SARL - Rodez

Phone number : 05 65 42 95 21

EUR5.00

‎CARCO (Francis‎

Reference : 108267

‎Le destin de François Villon. ‎

‎ P., A la Cité des Livres, 1931. Petit in-8, 64 pp. broché. ‎


‎Edition originale. Un des 1000 exemplaires sur vergé dArches. Quelques infimes piqûres. ‎

Jacques Chaminade

Phone number : 06 87 10 26 56

EUR20.00

‎CARCO, Francis‎

Reference : 54593

(1921)

‎Belle lettre autographe signée de Francis Carco adressée à Tristan Derème, auquel il communique des vers de Paul Jean Toulet, Francis Eon et Jean Marc Bernard : "Vieux Frère, Voici les vers que tu me demandes. Qu'ils me rappellent de souvenirs !... Toulet et Jean-Marc !... Enfin, notre tour viendra aussi... n'en faisons pas un plat ! Mais c'est triste quand même... pas vrai ? Je te serre bien affectueusement la main."‎

‎2 pages autographes signées Francis Carco, datées du 2 février 1921, sous l'enveloppe adressée à "Monsieur Tristan Derème, 19 rue de la Pompe, Paris". Belle lettre autographe signée de Francis Carco adressée à Tristan Derème, auquel il communique des vers de Paul Jean Toulet, Francis Eon et Jean Marc Bernard : "Vieux Frère, Voici les vers que tu me demandes. Qu'ils me rappellent de souvenirs !... Toulet et Jean-Marc !... Enfin, notre tour viendra aussi... n'en faisons pas un plat ! Mais c'est triste quand même... pas vrai ? Je te serre bien affectueusement la main."‎


‎Belle et émouvante L.A.S de Francis Carco adressée à Tristan Derème, pour lequel il a recopié les vers suivants : "Les Aliscamps. Dans Arle, où sont les Aliscamps / Quand l'ombre est rouge... (Toulet)", "Jean-Marc, inquiet voyageur / Si le ciel d'Arle offre la joie / A votre coeur / Sous le changeant azur, qui noie / L'hirondelle et l'oiseau de proie / Qu'est-il resté / Dans cette allée aux tombes closes / Du soir où Toulet a chanté l'ombre des roses ? (Francis Eon)" / "Que voulez-vous qu'il soit resté / D'un soir où mourut la dernière / Rose d'été ? / C'est tout au plus sir dans l'ornière / Poudreuse de blanche poussière / Aux Aliscamps / J'ai vu l'empreinte recouverte / Par l'oubli moins que par le temps / Des pas de Nerte" (Jean Marc Bernard, lettre datée du 5-6-13)". Les trois extraits évoquent Arles ou les Alyscamps, et les poètes Francis Eon (1879-1949), Paul-Jean-Toulet (1867-1920) et Jean-Marc Bernard (1881-1915), lequel fut avec Toulet et Carco l'un des animateurs de la revue poétique Les Guêpes. Il composait avec eux et d'autres dont Tristan Derème le groupe des "Fantaisistes" ou "Ecole Fantaisiste".‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR590.00

‎CARCO (Francis).‎

Reference : 3568

‎Né à Nouméa (Nouvelle-Calédonie). 1886-1958. Poète et romancier. MS autographe signé « Francis Carco de l’Académie Goncourt ». S.l.n.d. [Paris, 1945]. 9 pp. 1/2 au total, in-8 sur papier vélin vert, numérotées au crayon bleu de typographe (« 1 à 4» et « 1 à 5 »). Quelques biffures, quelques corrections au crayon.‎

‎ S.D. COMPTE-RENDU DU PROCÈS DE LAMIRAL JEAN-PIERRE ESTEVA DEVANT LA HAUTE COUR DE JUSTICE EN MARS 1945 PAR FRANCIS CARCO RÉDIGÉ SOUS LA FORME DUNE NARRATION PROSODIQUE INTITULÉE « IMPRESSIONS DAUDIENCE ». Jean-Pierre Esteva. Né à Reims en 1880. Mort en 1951. Jeune officier pendant la Première guerre mondiale, il est affecté à la flotte en Méditerranée. Promu contre-amiral en 29. Il devient vice-amiral en 35. Prend le commandement des Forces navales du Sud. Après lArmistice de juin 1940, il rejoint le Maréchal Pétain dont il deviendra très proche. Il est envoyé par le Gouvernement de Vichy en Tunisie où il met à la disposition des Allemands les bases aériennes françaises. Arrêté en septembre 1944, son procès souvre le 15 mars 1945 devant la Haute Cour de Justice recréée par ordonnance du gouvernement provisoire en novembre 1944 afin de juger le Chef de lEtat, le Chef du Gouvernement, les Ministres, les Gouverneurs généraux, les Hauts fonctionnaires, les Militaires, etc.Ayant épousé après la guerre Eliane Négrin, une jeune femme dorigine juive, Francis Carco fut contraint à lexil dès lexécution des premiers décrets anti-juifs imposés par le gouvernement de Vichy. Le couple fuit la France et se réfugie en Suisse dans le Valais où les Carco feront la connaissance de Jean Graven, un professeur de droit de luniversité de Genève qui fut chargé après la guerre par les Nations Unies de la poursuite et de l'extradition des auteurs de crimes de guerre et crimes contre l'humanité, terme dont on lui doit la paternité. Il sera le représentant officiel de la nation helvète lors des procès de Nuremberg. Est-ce sous son influence que Carco se rendit au procès Esteva ?...Au premier jour du procès Esteva devant la Haute Cour de Justice, Carco dépeint en quelques lignes non pas lenceinte du tribunal comme on sy attendrait, mais la couleur lumineuse des sièges qui lui rappelle la Tunisie, le pays où lamiral perpétra sa forfaiture ...Est-ce en souvenir de lavenue de Carthage et de ses terrasses de café que les sièges quon nous destine sont constitués par une double rangée de chaises pliantes dun vert pistache assez inattendu ? Ce serait pousser un peu trop loin le goût de la couleur locale. Toutefois, dans le cadre austère où va se dérouler le procès Esteva, ce vert mérite quon en savoure la note pimpante dont la présence nous aide à évoquer latmosphère de Tunis. Résident général, lamiral Esteva que la chambre daccusation a déféré le 7 du mois dernier devant la haute Cour de Justice, prend place avec un garde au banc doù il devra répondre des faits retenus contre lui (...) Le regard de Carco se porte ensuite sur laccusé lui-même qui arbore croix et médailles militaires ou honorifiques ...Cest un homme avec sa plaque de commandant (grand officier) de lOrdre de la Légion dHonneur, sa médaille militaire, sa croix de guerre à palmes, les cinq étoiles de bronze quil porte sur ses manches, cest un homme de près de soixante cinq ans (chauve) qui, très digne, réclamera (de ses juges), de sortir le front haut (ainsi quil y a droit, dit-il) de cette salle où il doit, pour le moment faire figure de prévenu. Chauve et barbu, sans sa casquette aux dorures rutilantes il a moins lair dun grand marin que dun (brave homme) bourgeois (de la belle époque) cossu que sa bonne foi met à labri (des pires) de toute compromission. Carco juge demblée à lattitude du Président de la Haute Cour envers le prévenu que ...Cest entre ces deux hommes que le drame se noue. On le sent dès le début. Un drame qui passe et de beaucoup la personne de laccusé pour prendre de plus vastes, de plus effarantes proportions. En effet ni les instructions qua reçues Esteva lors du débarquement des troupes de laxe en Tunisie, ni son empressement à leur venir en aide contre les forces alliées, ne constituent aux yeux du Premier Président le fond même du procès (...) Cest de Vichy quil est question. De son gouvernement qui na pas su ou qui plutôt na pas voulu se dégager de létreinte mortelle du Reich. (Le reste ne compte guère. Lamiral a beau protesté) Et tout est là, (lheure des comptes approche uniquement) pour cette première audience, alors labjecte trahison, (à Tunis), le crime (inexpiable) dont il faudra pourtant un jour payer le prix...Dans le deuxième temps du texte, Carco reprend la question essentielle posée par le premier Président au Procureur général, une question éthique qui pose souvent débat ...Victime ou complice ?... avait dit le premier Président au sujet dEsteva. Les deux, répond dès le début de son réquisitoire le Procureur Mornet qui, réfutant lun après lautre les arguments de lamiral, établit que par fétichisme envers Pétain, il abdiqua de bonne heure toute sorte de dignité. La consigne dobéissance jurée au maréchal, la perdu. La question est épineuse, elle sera de même posée lors des procès des Nazis : celle de lobéissance infaillible à la hiérarchie ...« Nous devons préparer les revanches futures », écrivait en 40 lamiral. Or lidée même de ces revanches a bien vite disparue. Lannée suivante, exécutions massives dotages, déclaration de la guerre par le Führer à la Russie, recrutement en masse douvriers pour lAllemagne. Est-ce quun français naurait enfin point où se ressaisir en présence de pareils faits ? Son devoir le lui commandait. Mais non; Les ordres que reçoit Esteva de Vichy (néveillent) le trouvent toujours pris à les suivre ou à les faire exécuter. Voilà le crime. (Car la pire trahison consiste dans lavilissement. Et Esteva, sciemment, y a participé. « Messieurs, conclut lavocat général, jai mis mes dernières forces au service de mon pays et ce nest pas sans lêtre longuement interrogé quen mon âme et conscience, je vous propose de refuser les circonstances atténuantes à un homme qui, pour se couvrir, vous dit quil a prêté serment au maréchal... » Et plus bas (sans plus) comme sil sadressait à lui-même : « Il nest pas de serments qui tiennent devant une trahison ! »...Lamiral Esteva échappa à la peine de mort ; il fut condamné à la prison à vie. Gracié en août 1950, il décéda quelques mois plus tard.‎


‎18684‎

Galerie Paul Blaizot - Paris

Phone number : 01 43 59 36 58

EUR950.00

‎CARCO Francis (Pseudonyme de François CARCOPINO-TUSOLI)‎

Reference : 7540

(1942)

‎MEMOIRES D'UNE AUTRE VIE mémoires d'une autre vie, à voix basse, de Montmartre au quartier latin, Montmartre à vingt ans, bohème d'artiste‎

‎ 1942 reliure signée (Albert Coulon) demi-chagrin rouge (binding half shagreen) in-quarto, dos 4 nerfs (spine with raised bands) - titre frappé or (gilt title), papier marbré aux plats (cover with marbled paper), tête jaspée (top edge marbled), marque-page en tissu (bookmark in tissue), dos et couverture conservés (spine and cover preserved), illustrations : 8 planches hors-texte (8 plates full page engraving), 480 pages, 1942 à Genève Editions du Milieu du Monde,‎


‎édition définitive (final edition) préface de l'auteur (author's preface) Pièces-Jointes : 4 articles de journaux (4 articles of newspapers) - "Bouquet pour Francis Carco" de Philippe Chabaneix (les Nouvelles Littéraires 5-6-1958) + "Bouquet pour Francis Carco - le destin nous liait" par Pierre-Mac Orlan et "Bouquet pour Francis Carco - tu ne seras plus là pour chanter" par Roland Dorgelès (les Nouvelles Littéraires 5-6-1958) + "Adieu à Francis Carco" par Aragon et par Jean Marcenac (Lettres Françaises numéro 724 du 29 Mai au 4 Juin 1958) + "Le temps n'est plus de la bohème - Carco est mort" (Arts numéro 673 le 4 Juin 1958) - belle reliure (beautiful binding) en très bel état (fine condition) ‎

Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR80.00

‎CARCO Francis / MANOLL Michel‎

Reference : 11182

(1953)

‎Francis Carco vous parle... (l'auteur et ses personnages)‎

‎ 1953 éditions Denoël 1953 1953, éditions Denoël, in-8 broché de 251 pages, série des Entretiens de la Radiodiffusion française, une photographie noir et blanc en frontispice, propos recueillis par Michel Manoll.‎


‎Bon état général ‎

Les Kiosques - Toulon

Phone number : 04 94 913 130

EUR20.00

‎CARCO (Francis Carcopino-Tusoli, dit Francis).‎

Reference : 5426

‎Né à Nouméa (Nouvelle-Calédonie). 1886-1958. Poète, journaliste, parolier français. Poème A.S. "F. Carco", titré "Bohème", rédigé au verso de papier à lettre de l'Hôtel Restaurant du Cabouillet à L'Isle-Adam. 1 page 2/3 in-8. Rature et correction.‎

‎ Ce poème, composé d'octosyllabes, figure dans l'ouvrage de Carco intitulé La Bohème et mon coeur qui a été publié par Emile-Paul Frères à Paris en 1929. BOHÊMEÀ Maurice Utrillo...La rue avec ses maisons blêmes,Ses débits, ses trottoirs luisantsEt ses hasards, toujours les mêmes,Nous savons trop pourquoi il l'aime,Depuis le temps de sa bohème,D'un cœur qui muse et va gueusant...L'aigre bise aux soirs de misère,Montmartre. L'hiver. Le printempsFleur mâchonnée entre les dentsDes gigolettes de quinze ansEt des rôdeurs [marlous] au cœur de pierreQui le guettaient en complotant...Sous le métro de la Chapelle,Près des garnis à vingt-cinq sous,C'est toujours lui, cet homme saoul,Qui bat les murs et qui appelleOn ne sait qui, d'on ne sait où...Son étoile était de la fête.Il la voyait dans le ruisseauCraintivement [Trembler] comme un regard de bêteBattue et portant bas la têteSous les coups qui tombent d'en haut,Sans se douter que c'était cettePauvre étoile, dans le ruisseau,Qui le suivait, comme un poète.Une nuit, il la ramassaEt, l'essuyant contre sa manche,S'aperçut bien qu'elle était blancheMais ne brillait pas tant que ça...« Carco est un poète en demi-teintes, il bannit le verbiage, le clinquant, le faux lyrisme. Jusque dans ses poèmes les plus simples, on sent une sorte d'arrière-tremblement, de frémissement. Sa couleur est le gris, celui des murs, des jours, des souvenirs. Ses paysages campagnards ou urbains sont mouillés de pluie. Les bonheurs charnels sont courts et sans lendemain. On voit des bars, des ombres, des pas solitaires, un univers triste et las. Ce sont les amours de rues sans joie comme dans les chansons des chanteuses réalistes, de Damia à Fréhel, mais Carco excelle à jouer des airs tristes et tendres, à composer même sur un air de java.» (Robert Sabatier) _‎


Galerie Paul Blaizot - Paris

Phone number : 01 43 59 36 58

EUR450.00
1 2 3 4 ... 23 42 61 80 ... 81 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - carco francis

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !