1217 books for « apollinaire guillaume »Edit

Sort by
1 2 3 4 ... 15 26 37 48 ... 49 Next Exact page number ? OK

‎[APOLLINAIRE Guillaume]‎

Reference : 17734

‎Cahiers du Sud : Sur Guillaume Apollinaire.‎

‎ Marseille, Cahiers du Sud, N°386. Un volume In-8 broché, de 32 feuillets, 175 et (1) pages, et 8 feuillets. Petit manque angulaire au coin inférieur du premier plat. Intérieur propre. Exemplaire en partie non coupé. ‎


‎Correct. ‎

Librairie Niçoise - Nice

Phone number : 04 93 85 36 69

EUR10.00

‎NERCIAT Andrea de - APOLLINAIRE Guillaume‎

Reference : 22310

‎Le diable au corps. Oeuvre posthume. Du tres recommandable Docteur Cazzone membre extraordinaire de la joyeuse Facult2 Phallo-coÎro-pygo-glottonomique. Avec figures. SUIVI DE : Introduction à l'oauvre d'Andréa de Nerciat.‎

‎ Cercle du Livre Précieux, 1960. Un volume de 215x130 mm, de X, 253, 252 et 234 pages; et 66 pages.Cartonnage pleine toile noire de l'éditeur. Toile détendue sur le premier plat. Ors du dos estompés. Rousseurs sur les tranches. Intérieur propre avec de très rares rousseurs claires en début et fin d'ouvrage. Exemplaire N°984/1400 sur velin blanc.‎


‎Correct ‎

Librairie Niçoise - Nice

Phone number : 04 93 85 36 69

EUR30.00

‎Apollinaire, Guillaume,‎

Reference : 3212

‎Le Bestiaire ou Cortège d'Orphée,‎

‎ Orné de 30 bois gravés, certains en plusieurs états sur calque, par Raoul Dufy, troisième volume de la Collection des Fermiers Généraux, édition hors commerce, tirée à 30 ex. destinés aux membres fondateurs et 6.000 à l'intention exclusive des sociétaires,Monte-Carlo, Editions du Cap, 1955-1956, 1 volume reliure éditeur, toile de soie, dos lisse, 210 x 150 mm., non paginé, exemplaire numéroté.rares rousseurs sur la tranche de tête et pages de garde, du reste excellente condition.‎


Brision Denis - Livres Anciens

Phone number : 02.31.77.03.74

EUR45.00

‎APOLLINAIRE (Guillaume)‎

Reference : 23073

(1908)

‎Apollinaire bibliographe et jeune écrivain-chercheur : quatre pages de notes de lectures à la Bibliothèque Mazarine‎

‎ S.l.n.d. (Paris, Bibliothèque Mazarine, circa 1900]. 4 pp. en deux ff. (195 x 298 mm), ) encre noire et crayon. ‎


‎Passionnantes notes de travail du jeune Apollinaire, qu'il utilisera dans des oeuvres futures - vraisemblablement l'Enchanteur pourrissant -, issues des romans du cycle des Chevaliers de la Table Ronde ou d'autres ouvrages et recettes magiques. " Il en est pour qui les catalogues de bibliothèques et les bibliographies sont d'inépuisables motifs de rêverie. Les listes codées d'italiques, les litanies alphabétiques et chnonologiques, les théories de ponctuation complexes et d'abréviaitons normées n'ennuient que l'individu dépourvu d'imagination. Tout jeune encore, Apollinaire se laissa saisir par le vertige des catlaogues. Chaque référence était un univers qui s'offrait et un mystère un puissance. Que de noms aimés ou inconnus, de titres curieux, de vignettes gracieuses, de lieux tenus secrets ! " (Laurence Campa, in Guillaume Apollinaire). En avril 1899, les Kostrowicki quittent Nice pour s'installer à Paris, près de l'Etoile. Guillaume Apollinaire, Wilhem de Kostrowicki, a lors tout juste dix-huit ans. Le jeune homme sur les quais, harcèle les bouquinistes et, devant le Pont des Arts et le coupole de l'Institut, ose franchir les portes de la bibliothèque Mazarine, où il décide alors de passer son temps à explorer ses domaines préférés et poursuivre ses recherches dans la littérature médiévale : " Roman de la Charrette, Romans d'Alixandre, Les Quatre fils Aymon, Carmina Burana, dont la frénésie érotique l'enivrait... La plupart du temps, Wilhem parcourait les ouvrages pour glaner une anecdote, un épisode, un personnage. La fée Morgane apparaissait par mille détours dans son castle du Mont Gibel. Des forts volumes surgissaient plusieurs avatars de Messire Gauvain et de l'Enchanteur Merlin... "C'est exactement ce type de notes que nous livrent ces quatre pages, premiers contacts avec l'univers médieval, et premières armes pour la rédaction de ce qui deviendra L'Enchanteur pourrissant et plusieurs contes qui intégreront L'Hérésiarque & Cie. Après un bref séjour dans les Ardennes entre juillet octobre 1900, Apollinaire regagne Paris, qu'il ne quittera plus. Il fera la connaissance, en février 1901, à la Mazarine, de Léon Cahun, son conservateur en chef, qui prend le jeune homme sous son aile et le présente à Marcel Schwob, son neveu. Un an plus tard, les contes de l'Hérésiarques paraissent dans La Revue blanche. L'Enchanteur pourissant sera quant à lui mis de côté, refait, remanié, avant sa parution en 1909 (et une première version de dans Le Festin d'Esope, revue qu'il a crée, en 1904) avec des bois d'André Derain. C'est une réécriture merveilleuse du mythe arthurien, où l'enchanteur Merlin, captif de Viviane, est enfermé dans un tombeau : bien que mort, il reste conscient, capable de dialoguer et de susciter des visions, tandis que son corps pourrit lentement.Après un premier feuillet portant sur d'autres recheches, où se mêlent ouvrages de démonologie, de "poésie satanique", de biographes (" Discours véritable sur le fait de Marthe Brossier, de Romorantin, prétendue démoniaque [...] Paris, Mamert Patisson, 1599" et d'autres références renvoyant à la cote de la Mazarine 37231, qui renvoient bien à ces ouvrages sur le sujet : procès d'Urbain Grandier, 1634 ; Diables exorcisés, 1634 ; Discours des marques et des sorciers, 1611, Cinq histoires admirables (...) de Beelzebud... avec plusieurs autres démons, 1582) et d'autres seules références d'ouvrages (avec cotes de la Mazarine), extraits de formules et breuvages ("Prenez du soufre, de l'assa-foetida, du galbanum, de l'hyperiate..."), Apollinaire concentre ensuite ses recherches sur les personnages des romans des Chevaliers de la table ronde (Perceval, Galaad, Arthur, Tristan, Lancelot,... ) et de références aux textes, notant bribes, citations et noms, d'Yseut, "la blonde aux blanches mains" à Gauvin, porteur d'Excalibur et modèle de courtoisie, "chevalier aux demoiselles, invincible et invaincu, et son cheval Gringalet", copiant l'épisode où "Gauvain ne vit pas Merlin sous le buisson d'aubépine", en passant par "l'Orgueilleux Delalande, "le chevalier Guengasouin", les "150 chevaliers de l'Echauguette", Morgane bien sûr, "la fée du Mont Gibel", "Ygern, mère d'Arthur" et "Uther Pendragon, frère [sic, pour père] d'Arthur", ce dernier étant à nouveau cité pour sa présence dans "Le Chevalier du Papegau" où Arthur, comme le reprend Apollinaire, est surnommé "Chevalier au perroquet" et se démène d'une activité inhabituelle puisqu'il combat plusieurs êtres venus de l'Autre Monde. L'enchanteur Merlin est évidemment présent : une note "Merlin / prison de verre" (Viviane se cacha derrière un buisson d'aubépines, fit tourner son voile neuf fois autour du magicien, l'endormi et l'enferma dans une prison de verre pour le temps infini) en cotoie une autre : "Merlin fut retenu par Viviane dans la forêt de Betagne dans un cercle magique". Apollinaire note également une cote ("54663"), qui renvoie également à Merlin : elle concerne l'ouvrage d'Arthur Le Moyne de la Borderie, Les véritables prophéties de Merlin : examens des poèmes bretons attribués à ce barde (Paris, Champion 1863) : autant d'éléments issus des lectures effrénées du poète, alors âgé d'à peine dix-huit ans et qui, à l'évidence, découvre totalement ces romans médiévaux, qui exerceront très vite sur lui une véritable fascination. Apollinaire pioche également dans d'autres univers, puiqu'il note la référence de "la Belle Armide" (magicienne musulmane qui attire les chevaliers par sa beauté pour les changer en animaux dans son île, emprûntée à La Jérusaleme délivrée de Torquato Tasso) ainsi qu'une mention de Nerciat (roman libertin du xviiieme), d'un recueil de musiques et chansons de la même époque, "Le Tribut de la toilette", titre qu'il note et dont il donne la cote un peu plus loin ("46544", ed. de 1750, exemplaire aux armes de Le Rebours, président du Parlement) ou encore d'une occurence, sous la cote 45.570 de la Mazarine, de Casanova : cette cote existe touours, et renvoie bien aux Mémoires de Casanova, dans l'édition publiée à Bruxelles en 1863. Une autre ("42099") renvoie elle à L'Elite des poesies heroïques et gaillardes de ce temps (1669). Tous ces volumes, majoritairement conservés à la Réserve des livres rares de la Bibliothèque Mazarine, ont donc été eux aussi étudiés par Guillaume Apollinaire ! N'oublions pas qu'un peu plus tard, après une rencontre décisive avec Louis Perceau et Fernand Fleuret, Apollinaire signera avec eux en 1913 L'Enfer de la Bibliothèque nationale, catalogue donnant une bonne image de la culture et des méthodes de ces bibliographes érudits, cherchant à voir le plus grand nombre de volumes et les dissséquant au possible. Ces notes sont révélatrices de son talent baroque et d'une méthode de travail, pêle-mêle en apparence, mais ces éléments coordonnées le mèneront aux deux seules incursions dans le monde arthurien : l'Enchanteur pourissant et les contes de l'Hérésiarque, plus un dernier paru dans le Poète assassiné, Arthur, roi passé, roi futur, qu'Apollinaire avait dédié à Blaise Cendrars pour le remercier de son aide et de ses travaux sur le sujet, qui ne trouveront leur aboutissement éditorial que cinq années plus tard, en 1918, lorsque paraît chez chez Payot, dans la collection "Nouvelle Bibliothèque Bleue", une Tres plaisante et recreative hystoire de Perceval le Galloys. La couverture, qui reprend une gravure de Perceval à cheval extraite de l'édition Galliot du Pré (1530) indique Guillaume Apollinaire comme auteur, qui en est effectivement l'instigateur. Mais le vrai rédacteur de ce remaniement est en réalité Blaise Cendrars. Apollinaire l'avait "embauché", en 1913, encore une fois à la Mazarine, pour compiler les romans de chevalerie pour les réadapter, "[...] Pour le compte d'Apollinaire, qui le faisait pour le compte de Payot, l'éditeur. À ma connaissance, un seul de ces romans de la Table ronde a été publié : Perceval-le-Galloys, dans la collection de la Ribliolhèque Bleue. Mais j'ai livré à Apollinaire une demi-douzaine de volumes prêts à l'impression : Lancelot du Lac, Mélusine...". Tout ça pour gagner "cent francs par incunable ! [...] Et c'est tout de même Apollinaire qui mettait le nom sur la couverture " (in Blaise Cendrars vous parle). Dans l'exemplaire qu'Apollinaire lui offrira en 1918, Cendrars pourra lire : « À Blaise Cendrars son ami Guillaume Apollinaire », que Cendrars enrichira dans des corrections qui semblent vouloir remettre les choses en place : il rajoute au-dessus du sous-titre (« publié par Guillaume Apollinaire») « et Blaise Cendrars », et rectifiant également la date « 1918 », en inscrivant « 1913 ». "Signalons enfin un joli petit dessin d'un chevalier en armure, légendé "Lancelot du Lac" ou le chevalier, épée à la main, s'apprête à renter dans une salle d'un donjon. ‎

Librairie Walden - Orléans

Phone number : 09 54 22 34 75

EUR4,000.00

‎Apollinaire, Guillaume (1880-1918) ‎

Reference : KXI-34626

(1924)

‎Apollinaire ‎

‎Paris Editions de l'Esprit nouveau, Librairie Jean Budry & Cie [1924] [98] p. fac-similés d'autographes, portraits, dessins, illustrations en noir, bibliographie sommaire en fin de volume in-8, 16,8 x 25,8 cm Broché, couverture crème de l'éditeur sous papier cristal, portrait de Guillaume Apollinaire par Picasso sur la première de couverture (1916, portrait repris au 9ème feuillet dans l'ouvrage) Petite déchirure à la couverture, dernier cahier détaché, exemplaire à l'intérieur en bon état ‎


‎[Recueil de poèmes, lettres, etc. de Guillaume Apollinaire, et d'articles sur Guillaume Apollinaire, par Roch Grey, André Salmon, Pierre Albert-Birot, Marinetti, et al.], [portraits par Picasso et Marcoussis, dessins de Guillaume Apollinaire] Edition originale de ce recueil entièrement consacré à Guillaume Apollinaire. Contributions de Guillaume Apollinaire et de différents auteurs. Exemplaire bien complet du portrait de Guillaume Apollinaire par Marcoussis‎

Jean-Denis Touzot Libraire - Paris

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR80.00

‎APOLLINAIRE (Guillaume) - TROYES (Chrétien de).‎

Reference : 003761

(1918)

‎TRÈS PLAISANTE ET RECREATIVE HYSTOIRE DU TRÈS PREULX ET VAILLANT CHEVALLIER PERCEVAL LE GALLOYS, jadis chevallier de la Table Ronde, lequel acheva les adventures de Sainct Graal, au temps du noble Roy Arthus. Avec les illustrations de l'édition ancienne. Publié par Guillaume APOLLINAIRE.‎

‎ 1918 Paris, Payot et Cie, 1918. In-12 (123 X 185) demi-maroquin noir à coins, dos cinq nerfs sertis de filets à froid, auteur et titre dorés, date en queue, tête dorée, plats de la couverture illustrée conservés (P. GOY & C. VILAINE) ; (1) f. blanc, 335 pages (dont faux-titre et titre), (1) page.‎


‎ÉDITION ORIGINALE de cette édition publiée par Guillaume APOLLINAIRE dans la "Nouvelle Bibliothèque Bleue" ; il n'a pas été tiré de grand papier. Les plats de la couverture sont illustrés de la reproduction de bois gravés anciens. Exemplaire comportant un ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ de Guillaume APOLLINAIRE sur le premier feuillet : « A madame Paul Dupuy / Hommage très respectueux / Guillaume Apollinaire ». Le patron de presse et homme politique français Paul DUPUY (1878-1927) rencontra Miss Helen Browne à New-York, lors d'un séjour qui devait lui permettre d'étudier l'impression des journaux aux États-Unis ; il l'épousa le 9 juillet 1908. A la mort de son mari en 1927, Hélène Dupuy se retrouva en charge du "Petit Parisien", l'un des journaux les plus importants et les plus puissants de la Troisième République, et prendra la direction du quotidien "L'Excelsior", racheté par son mari en 1917, et dans lequel Apollinaire fit paraître ses premiers articles. (TALVART, I, page 81, n°16). BEL EXEMPLAIRE, frais, présenté dans une fine reliure de Patrice Goy, dorée par Carine Vilaine, en PARFAIT ÉTAT. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST. ‎

Librairie ancienne & Moderne Eric Castéran - Toulouse

Phone number : 06 21 78 12 79

EUR1,500.00

‎APOLLINAIRE Guillaume‎

Reference : 53972

(1913)

‎Alcools. Poèmes 1898-1913‎

‎Mercure de France, Paris 1913, 11,5x18,5cm, relié sous étui.‎


‎Édition originale, un des exemplaires de première émission numérotés à la presse, il n'a été tiré que 23 Hollande en grands papiers. Reliure souple à la bradel en plein papier gaufré noir à motifs floraux, dos lisse, pièce de titre de maroquin prune, date dorée en queue, gardes et contreplats de papier à motifs floraux et argentés, couvertures conservées, reliure signée de P. Goy & Vilaine. Ouvrage illustré, en frontispice, d'un portrait de Guillaume Apollinaire par Pablo Picasso. Un infime manque angulaire en pied de la première garde où figure l'envoi. Rare envoi autographe signé de Guillaume Apollinaire: « A édouard Gazanion, son ami, Guillaume Apollinaire». Notre exemplaire comporte, en outre, sept corrections à la plume de la main d'Apollinaire. Edouard Gazanion, pour sa part, a effectué au crayon de nombreux ajouts de ponctuation et une correction textuelle correspondant aux versions pré-originales de certains poèmes parus précédemment dans la revue littéraire La Phalange. Poète de la bohème montmartroise du début du siècle dernier, pilier du Lapin Agile, familier du Bouscarat de la place du Tertre ou du Bateau-Lavoir, Gazanion est tour à tour le bon copain et l'intime des écrivains, poètes et peintres de la Butte à leurs débuts, Max Jacob, Pierre Mac Orlan, Roland Dorgelès, Gaston Couté, André Salmon, Pablo Picasso, André Warnod, Louis Marcoussis ou Francis Carco qui admire ses Chansons pour celle qui n'est pas venue (Vers et Prose, 1910) et crèche souvent chez lui les jours de dèche. Sa rencontre avec Apollinaire remonte au Soleil d'Or, du temps où celui-ci y récite pour la première fois sa Nuit rhénane - on est en 1903. Poètes, ils ne se perdront plus de vue. Gazanion se distinguera pour la défense des Mamelles de Tirésias lors du mémorable chahut de leur représentation. Agréable exemplaire joliment établi dans une élégante reliure signée et comportant un rare envoi autographe du poète. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR20,000.00

‎Apollinaire (Guillaume) :‎

Reference : 17574

(1952)

‎Tendre comme le souvenir.‎

‎Paris, Gallimard, 1952 ; in-12, demi-chagrin réglisse à coins, dos lisse, titre doré, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (reliure d'époque). ‎


‎Edition originale, un des 20 hors commerce sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, numérotés de «a» à «t», celui-ci «j». Lettre autographe signée de Guillaume Apollinaire (in-12, 2pp.) est montée sur onglet, datée du 18 janvier 1915, adressée à Henri Duvernois. «Il y a bien plus de vingt ans que nous ne nous sommes vus... Mais tenez-moi pour un homme extrêmement fatigué qui n'a pas la force de vous écrire pour vous envoyer ses voeux [...] Cela vient de ce qu'une occupation nouvelle me force à me lever le matin à 4h 1/2 et il a fallu m'accoutumer à cette nouvelle existence. Pardonnez-moi... Guillaume Apollinaire». Ex-libris illustré et gravé de Simone André Maurois. Le 1er janvier 1915, dans le train de Nice à Marseille, Guillaume Apollinaire, alors en permission, fait la connaissance de Madeleine Pagès qui habite l'Algérie. Ils tombent rapidement amoureux l'un de l'autre et cet amour épistolaire les conduira à se fiancer en août 1915. Ici, sont rassemblées quelque 200 lettres émaillées de nombreux poèmes dont 21 sont inédits et n'ont jamais été repris par le poète et «sont parmi les plus beaux d'Apollinaire» (Marcel Adémas dans sa présentation). Très bel exemplaire. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR3,300.00

‎[REVUE]. [APOLLINAIRE Guillaume].‎

Reference : 8104

‎LA REVUE DES LETTRES MODERNES. Série : " GUILLAUME APOLLINAIRE ". Directeur : Michel Décaudin. N° 1 à 9.‎

‎In-8° brochés. Volumes d'environ 150 pages. Les 9 numéros proposés ici sont entièrement consacrés à Guillaume Apollinaire et font tous partie de la série " Guillaume Apollinaire ", dirigée par Michel Décaudin, paraissant au rythme d'un volume par an. Ensemble très propre.‎


‎N° 1 (Printemps 1962). [N° 69-70 de la R.L.M.]. " LE CUBISME ET L'ESPRIT NOUVEAU ", par Michel Décaudin, L.-C. Breunig, Scott Bates, J.-C. Chevalier, Pär Bergman, R. ShattuckN° 2 (Automne 1963). [N° 85-89 de la R.L.M.]. " LE CINQUANTENAIRE D'ALCOOLS ", par Michel Décaudin, N. Blumenkranz-Onimus, Marguerite Bonnet, Marie-Jeanne Durry, S. I. Lockerbie, M. Pavlovic, M. PironN° 3 (1964). [N° 104-107 de la R.L.M.]. " APOLLINAIRE ET LES SURRÉALISTES ". Lettres d'Apolinaire à Tristan Tzara et à André Breton. Textes de Michel Décaudin, Marguerite Bonnet, J. H. Matthews, Michel SanouilletN° 4 (1965). [N° 123-126 de la R.L.M.]. " LES MAMELLES DE TIRÉSIAS - L'HÉRÉSIARQUE & Cie ". Textes de Michel Décaudin, Louis Ducreux, L. C. Breunig, Jacqueline Bellas, Pierre-Marcel Adéma, Louis LelanN° 5 (1966). [N° 146-149 de la R.L.M.]. " ÉCHOS DE STAVELOT ". Textes de Michel Décaudin, Marc Poupon, Louis Lelan, Jacqueline Bellas, Raymond PoulliardN° 6 (1967). [N° 166-169 de la R.L.M.]. " IMAGES D'UN DESTIN ". Textes de Michel Décaudin, Antoine Fongaro, Marc Poupon, Louis Lelan, M. Pavlovic, Jean RicherN° 7 (1968). [N° 183-188 de la R.L.M.]. " 1918 - 1968 ". Textes de Michel Décaudin, Robert Guiette, Marc Poupon, Antoine Fongaro, René Louis, Louis Lelan, Jean BurgosN° 8 (1969). [N° 217-222 de la R.L.M.]. " LE COLLOQUE DE VARSOVIE ". Textes de Michel Décaudin, Marie-Jeanne Durry, Marciej Zurowski, Pierre-Marcel Adéma, Pascal Pia, Jean Levaillant, Zdzislaw Rylko, Jean BurgosN° 9 (1970). [N° 249-253 de la R.L.M.]. " AUTOUR DE L'INSPIRATION ALLEMANDE ET DU LIED ". Textes de Michel Décaudin, Madeleine Boisson, Pierre-Marcel Adéma, Alex de Jonge, Antoine Fongaro, Viola Cigerova‎

Librairie du Scalaire - Lyon

Phone number : 06.10.17.78.84

EUR100.00

‎Apollinaire, Guillaume (1880-1918) ‎

Reference : KXI-36854

(1962)

‎La Revue des lettres modernes. Guillaume Apollinaire n° 69-70, printemps 1962 (1) ; n° 104-107, 1964 (3) ; n° 123-126, 1965 (4) ; n° 146-149, 1966 (5) ; n° 166-169, 1967 (6) ; n° 217-222, 1969 (8) ; n° 249-253, 1970 (9) ; n° 276-279, 1971 (10) ‎

‎Paris Lettres modernes 1962-1971 110 , [1] , 191 , [1] , 158 , [2] , 161 [3] , 192 , [4] , 252 , [4] , 227 , [5] , 172 , [4] p. 8 volumes in-8, 14 x 19 cm Brochés, couverture blanc cassé, titre en noir Ensemble en très bon état La Revue des lettres modernes. Guillaume Apollinaire ‎


‎sous la direction de Michel J. Minard Tête de collection de la revue ""Lettres modernes-Guillaume Apollinaire" publiée à partir de 1962 avec une périodicité irrégulière . Sans les numéros 2 (1963) et 7 (1968)‎

Jean-Denis Touzot Libraire - Paris

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR90.00

‎APOLLINAIRE (Guillaume)‎

Reference : 11528

‎Ombre de Mon Amour. Poèmes. Avec de nombreux documents et dessins inédits et un portrait d'Apollinaire par Picasso.‎

‎ Genève, Pierre Cailler, (1948).In-8 br., 171pp., [1]f. dos partiellement bruni, intérieur très frais, ‎


‎Troisième tirage. 171pp., portrait d'Apollinaire par Picasso, quelques reproductions de poemes idéogrammatiques et quelques dessins de Guillaume Apollinaire ‎

Livres Anciens Komar - Meounes les Montrieux

Phone number : 33 04 94 63 34 56

EUR25.00

‎APOLLINAIRE (Guillaume)]‎

Reference : 85367

(1964)

‎Guillaume Apollinaire.‎

‎La Louvière (Belgique) numéro spécial de la revue "Savoir et beauté" (n° 2-3) 1964 1 vol. broché in-4, broché, couverture illustrée, p. 2673 à 2732, reproductions. Au sommaire : Michel Decaudin "La Blanche Neige", Anatole jakovsky "La collusion de deux églises", Marcel Thiry "note sur Apollinaire en Ardenne", M. Piron "Le cahier stavelotain de Guillaume Apollinaire", etc. Bon état. ‎


‎ 2 ‎

Vignes Online - Eymoutiers

Phone number : 05 55 14 44 53

EUR20.00

‎APOLLINAIRE (Guillaume). ‎

Reference : 16536

(1924)

‎Images de Paris. Revue libre de littérature et d'art paraissant tous les mois à Paris. Guillaume Apollinaire Première et 2e partie. Ve année. Janvier-Février 1924 ( N°49-50) et Septembre 1924 ( N° 56-57). ‎

‎ 1924 P., Imprimerie G. Subervie, 1924, 2 volumes, In-12, agrafé. ‎


‎Deux numéros spéciaux consacrés à Guillaume Apollinaire.Textes de Apollinaire ( (Sanglots, Bleuet, Fagnes de Wallonie, Lettres inédites), Paul Dermée, Florent Fels, Roch Grey, Elie Richard, Eugène Montfort, Dr Jean Vinchon, Jean Royère, etc... Illustrations de Raymond Thiollière ( dont un portrait gravé sur bois) et de Guillaume Apollinaire( dont des calligrammes). ‎

Librairie Pages Volantes - Paris

Phone number : 33 01 40 59 88 46

EUR100.00

‎Apollinaire, Guillaume (1880-1918) ‎

Reference : KXI-35247

(1965)

‎Nuovi Testi di Guillaume Apollinaire presentati da Raymond Warnier Estrato dal volume "la Fortuna di Apollinaire in Italia" [Pasquale Aniel] Jannini‎

‎Sans lieu Cisalpino [1965] pages 3-96 bibliographie pages 95-96 in-8, 13,3 x 19,6 cm Broché, couverture gris clair, titre en noir Exemplaire en bon état ‎


‎[textes de Guillaume Apollinaire concernant l'Itale publiés par Raymond Warnier] Sans la page de titre (titre d'après la première de couverture)‎

Jean-Denis Touzot Libraire - Paris

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR12.00

‎Apollinaire, Guillaume (1880-1918) ‎

Reference : KXI-39131

(1965)

‎Nuovi Testi di Guillaume Apollinaire presentati da Raymond Warnier Estrato dal volume "la Fortuna di Apollinaire in Italia" [Pasquale Aniel] Jannini‎

‎Sans lieu Cisalpino [1965] pages 3-96 bibliographie pages 95-96 in-8, 13,3 x 19,6 cm Broché, couverture gris clair, titre en noir Exemplaire en bon état ‎


‎[textes de Guillaume Apollinaire concernant l'Itale publiés par Raymond Warnier] Sans la page de titre (titre d'après la première de couverture)‎

Jean-Denis Touzot Libraire - Paris

Phone number : 01 43 26 03 88

EUR12.00

‎APOLLINAIRE (Guillaume).‎

Reference : 004058

(1910)

‎L'HÉRÉSIARQUE ET CIE.‎

‎ 1910 Paris, Stock, 1910. In-12 (122 X 185) demi-maroquin noir à coins, dos cinq nerfs, auteur et titre dorés, date en queue, tête dorée, plats de la couverture conservés (GOY et VILAINE) ; (1) f. blanc, (3) ff. de faux-titre, titre et dédicace, 288 pages. Mention fictive de «Troisième édition » sur le premier plat et le titre. ‎


‎ÉDITION ORIGINALE sur papier d'édition, après 21 Hollande, seul tirage en grand papier. C'est la quatrième nouvelle qui devait donner son titre au livre, qui échoua au prix Goncourt au profit de l'ouvrage de Louis Pergaud, "De Goupil à Margot". Exemplaire comportant un ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ de Guillaume APOLLINAIRE sur le premier feuillet : « A Madame Paul Dupuy / Hommage respectueux / de son reconnaissant / Guillaume Apollinaire ». Le patron de presse et homme politique français Paul DUPUY (1878-1927) rencontra Miss Helen Browne à New-York, lors d'un séjour qui devait lui permettre d'étudier l'impression des journaux aux États-Unis ; il l'épousa le 9 juillet 1908. A la mort de son mari en 1927, Hélène Dupuy se retrouva en charge du "Petit Parisien", l'un des journaux les plus importants et les plus puissants de la Troisième République, et prendra la direction du quotidien "L'Excelsior", racheté par son mari en 1917, et dans lequel Apollinaire fit paraître ses premiers articles. (TALVART, I, page 79, n°2). BEL EXEMPLAIRE, frais, du deuxième ouvrage publié par Guillaume Apollinaire, dans une fine reliure de Patrice Goy, dorée par Carine Vilaine, en PARFAIT ÉTAT. FINE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST. ‎

Librairie ancienne & Moderne Eric Castéran - Toulouse

Phone number : 06 21 78 12 79

EUR2,500.00

‎APOLLINAIRE Guillaume‎

Reference : 3386

(1922)

‎L'hérésiarque et Cie‎

‎ 1922 Delamain, Boutelleau & Cie éditeurs 1922 1922, Delamain, Boutelleau & Cie éditeurs, 8eme édition, in-12 broché de 288 pages. L'ouvrage comporte 23 contes.‎


‎Bon état général, bas du dos légèrement abîmé, J2382 ‎

Les Kiosques - Toulon

Phone number : 04 94 913 130

EUR20.00

‎ APOLLINAIRE, Guillaume. ‎

Reference : 16732

(1923)

‎Les inédits de Guillaume Apollinaire. [In] : Images de Paris n° 56-57, revue libre de littérature et d'art de septembre 1924. [Et, du même :] Allons plus vite. [In] : Images de Paris n° 48, revue libre de littérature et d'art de décembre 1923.‎

‎Deux numéros in-8, 13-20 feuillets. Brochés, couvertures imprimées. Paris : Images de Paris, 1923 -1924‎


‎Les plats de couverture du n° 48 se détachent ; les pages du n° 56-57 sont non coupées avec feuillets d'annonce. Le n° 48 de décembre 1923 comprend aussi : Pizzio, musicien en disgrâce de Léon Lafage, Adhésion au monde de L. Charles Beaudouin, Le pigeonnier (bois gravé) de Geneviève Rostan, Le bilan d'un demi siècle de peinture d'Elie Richard, La Bièvre à Bièvre (bois gravé) de Henri Boulage, Parenthèses de Henri Chabaneix, Un chapitre de roman de Robert Boudry, Le jardin des supplices de E. Richard, Nouvelles des arts de "Les huit".Le n° 56-57 se consacre entre autres à des "inédits de Guillaume Apollinaire" (2e partie) comme Linda, La force du miroir, Le Trésor… Elie Richard et Jean Royère introduisent les poèmes, les illustrations sont d'Apollinaire et de Raymond Thiollière. Au sommaire : Sagesse et folie d'Eugène Marsan, Une correspondance d'Apollinaire d'Yves Blanc, Le jardin des supplices d'Elie Richard et les nouvelles des arts par Le Pal. Il existe une première partie dédiée à G. Apollinaire, elle concerne le n° 49-50 des Images de Paris. 16732‎

Librairie Michel Bouvier - Paris

Phone number : +33 (0)1 46 34 64 53

EUR50.00

‎APOLLINAIRE Guillaume‎

Reference : 964774

‎APOLLINAIRE enregistré et filmé en 1914. Reproduction des 50 images en reconstitution de la petite machine animée.‎

‎André Dimanche - Harmonia Mundi Marseille 1992 In-8 oblong "à l'italienne" ( 145 X 185 mm ), coffret illustré comprenant le livre de 31 pages de texte et 50 Illustrations hors-texte, reproduction des cinquante images en reconstitution de la petite machine animée qui a photographié APOLLINAIRE et ROUVEYRE, dans une fête foraine en 1914, le jour-même de la Mobilisation. Avec le CD d'Apollinaire enregistré sur disque aux Archives de la Parole en 1913: "Le pont Mirabeau", "Marie", "Le voyageur". Exemplaire neuf sous blister de cet ouvrage épuisé. "Ceux qui ont pu écouter, comme levée derrière la vie, derrière la mort, la voix métallique et lointaine de Guillaume APOLLINAIRE, enregistrée sur disque, savent dans quelle atmosphère de charme magique s'opère, malgré l'insuffisance technique des moyens, la mystérieuse résurrection du "Poète Assassiné". La couleur d'une voix, souvent à peine un souffle, un reflet de vie. Il existe un document unique, aussi imparfait, aussi évocateur et émouvant que ce disque. C'est un carnet composé de cinquante photographies qui, vite feuilletées, donnent une image en mouvement. On y voit, en compagnie d'André ROUVEYRE, Guillaume APOLLINAIRE revivre, rire et gesticuler. Mais ce lambeau de rêve, cette vision brouillée et palpitante ne dure que l'espace d'un éclair" [Tristan TZARA]. D'autres photos sur www.cazitel.com ‎


Librairie Tiré à Part - Marseille

Phone number : 04 91 42 63 17

EUR60.00

‎[PICASSO ;] - ‎ ‎APOLLINAIRE (Guillaume).‎

Reference : 004055

(1918)

‎CALLIGRAMMES. Poèmes de la paix et de la guerre (1913-1916). Ondes - Étendards - Case d'Armons - Lueurs des titres - Obus couleur de lune - La Tête étoilée. Avec un portrait de l'auteur par Pablo Picasso gravé sur bois par R. Jaudon.‎

‎ 1918 Paris, Mercure de France, 1918. In-8 (149 X 230) demi-maroquin bordeaux, dos lisse orné de deux caissons dorés, l'un contenant l'auteur et le titre dorés, l'autre décoré en long de filets perlés, fers dorés et à froid, tête dorée, plats et dos de la couverture conservés (reliure de l'époque) ; 205 pages, (1) page d'achevé d'imprimer. Traces de frottements au mors supérieur, infime manque à la coiffe supérieure, papier jauni.‎


‎ÉDITION ORIGINALE avec le bon achevé d'imprimer à la date du «15 avril 1918 ». En frontispice, un portrait de l'auteur par PICASSO, gravé sur bois par R. Jaudon. Il représente le poète en buste, de profil, avec le sommet de la tête enserré dans un bandage. La plupart de ces poèmes ont été écrits pendant la guerre 1914-1918. À côté des "Poèmes de guerre" qui constituent une des parts les plus belles de l'oeuvre d'Apollinaire, et des "Calligrammes" qui le montrent dans son aspect de novateur infatigable, on trouve aussi dans ce volume quelques "Poèmes-conversations" faits de phrases de conversation banales mises bout à bout, chargées d'une singulière vertu poétique. Cette oeuvre qu'Apollinaire situait au-delà de toute sa production, est dédiée à René Dalize, pseudonyme de René Dupuy, son camarade de classe au collège Saint-Charles à Monaco, co-fondateur de la revue "Les Soirées de Paris", qui fut tué sur le front en 1917, au Chemin des Dames.Exemplaire comportant un ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ de Guillaume APOLLINAIRE sur le premier feuillet : « A madame Dupuy / Hommage respectueux / Guillaume Apollinaire ». Le patron de presse et homme politique français Paul DUPUY (1878-1927) rencontra Miss Helen Browne à New-York, lors d'un séjour qui devait lui permettre d'étudier l'impression des journaux aux États-Unis ; il l'épousa le 9 juillet 1908. A la mort de son mari en 1927, Hélène Dupuy se retrouva en charge du "Petit Parisien", l'un des journaux les plus importants et les plus puissants de la Troisième République, et prendra la direction du quotidien "L'Excelsior", racheté par son mari en 1917, et dans lequel Apollinaire fit paraître ses premiers articles. (Talvart, I, page 80-81, n°15A). SÉDUISANT EXEMPLAIRE, dans une reliure attribuable à Bellevallée, de ce titre toujours précieux avec envoi autographe signé de l'auteur. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST. ‎

Librairie ancienne & Moderne Eric Castéran - Toulouse

Phone number : 06 21 78 12 79

EUR6,500.00

‎Le Flaneur des deux rives, bulletin d'études apolinariennes - [Apollinaire, Guillaume]‎

Reference : 2323

(1955)

‎Le Flaneur des deux rives, bulletin d'études apolinariennes. N° 5, mars 1955.‎

‎ 1955 Paris, Le Flaneur des deux rives, 1955. 24 x 16 cm, 34 (3) pp., plaquette agrafée.‎


‎Sommaire : Guillaume Apollinaire, André Derain / Henri Matisse / Lettre à Maurice Raynal - André Derain, Guillaume Apollinaire - Maurice Raynal, Les Peintres cubistes, par G. A. - André Billy, Un successeur des Templiers - Gabriel Fournier, Souvenirs sur Apollinaire - Dominique Combette, Entretien avec Michel Décaudin - Bernard Guillemain, Mémorial pour rire - Raymond Warnier, Louis Perceau critique d'Apollinaire - Pierre-Marcel Adéma, Ephéméride apollinarien. Bulletin de souscription joint. Bon exemplaire. ///// ATTENTION ! La librairie sera fermée du 10 décembre 2019 au 11 janvier 2020. /////‎

Julien Mannoni livres anciens - Paris

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR20.00

‎APOLLINAIRE Guillaume‎

Reference : 54821

(1913)

‎Méditations esthétiques. Les Peintres cubistes‎

‎Eugène Figuière & Cie, Paris 1913, 18,5x24cm, broché sous chemise et étui.‎


‎Édition originale sur papier courant en dépit d'une mention de deuxième édition, poinçon du service de presse sur le deuxième plat. Précieux envoi autographe signé de Guillaume Apollinaire: «à Lucien Rolmer, au chantre, au psychologue, son ami». Ouvrage illustré de 46 portraits et reproductions d'uvres de Georges Braque, Pablo Picasso, Juan Gris, Francis Picabia, Marcel Duchamp... Comptant parmi les rares défenseurs du cubisme dès ses débuts, Apollinaire uvre à sa diffusion et sa compréhension à travers ses chroniques et préfaces dont celle du catalogue de l'exposition du Cercle de l'art moderne du Havre, intitulée Les Trois vertus plastiques, repris en introduction des Méditations esthétiques.Al'insu du poète, l'éditeur Eugène Figuière met en exergue le sous-titre Les Peintres cubistes. Cette modification opportune sera déterminante pour la réception de l'ouvrage. Ainsi, au lieu de simples «méditations», le texte acquiert, pour les lecteurs, le statut de véritable Manifeste du cubisme et suscite à ce titre des réactions parfois violentes (plus encore de la part des milieux avant-gardistes que des opposants naturels à la peinture moderne). Mais il devient, par la même occasion, un des premiers écrits d'importance sur le cubisme, «définissant les caractères propres au nouveau mouvement pictural: son ''climat'' spirituel, ses ambitions, sa nécessité historique» et sa portée internationale. Un mois plus tard, Apollinaire faisait paraître Alcools, avec en frontispice un portrait cubiste de l'auteur par Picasso. Grand ami d'Apollinaire, le poète Lucien Rolmer, d'un mois son aîné, n'a pas suivi le même parcours esthétique que son compagnon de bohème. D'expression plus classique, Rolmer est sans doute moins sensible que le futur poète d'Alcools et de Calligrammes aux formes artistiques nouvelles que défend Apollinaire. Cependant les deux poètes partagent une ambition esthétique commune, la recherche d'un nouveau souffle créatif. C'est au nom de cette quête de ce qu'il nomme «la Grâce», que Rolmer fonde une école littéraire et une revue, La Flora, Revue de la Grâce dans les Lettres et dans l'Art. Apollinaire, de son côté, cherche une expression plus radicale qu'il trouve notamment dans le cubisme et dans les arts primitifs. Ainsi adresse-t-il au «chantre» de la Grâce ces Méditations esthétiques sur des uvres dont les «vertus plastiques: la pureté, l'unité et la vérité maintiennent sous leurs pieds la nature terrassée». Ce faisant, il interroge implicitement le «psychologue» sur cette expression nouvelle «qui n'est pas un art d'imitation, mais un art de conception qui tend à s'élever jusqu'à la création». L'année précédente déjà, il initiait son ami à l'Art Nègre en l'invitant à nourrir son «art gracieux» de la contemplation d'une grande statue métallique dahoméenne représentant le dieu de la guerre, «l'objet d'art le plus imprévu et un des plus gracieux qu'il y ait à Paris». Etrange présage de leur destin tragique commun, puisque c'est la guerre, dont ils surent pourtant décrire l'absurde beauté, qui emporta pareillement les deux poètes. En mai 1916, refusant sa reddition, Lucien Rolmer, simple soldat, est exécuté d'une balle dans la tête. Deux mois avant, le sous-lieutenant Kostrowitzky était atteint par un éclat d'obus dans le crâne auquel le «poète assassiné» ne survécut que peu de temps. Dans son dernier ouvrage,Le Flâneur des deux rives, paru l'année de sa mort, Apollinaire évoque ses pérégrinations parisiennes avec son ami disparu: «La dernière fois qu'avant la guerre, j'ai passé rue Berton, c'était il y a bien longtemps déja et en la compagnie de René Dalize, de Lucien Rolmer et d'André Dupont, tous trois morts au champs d'honneur». Notre exemplaire est présenté sous une chemise à rabats en demi maroquin vert, plats de papier peigné, date dorée en queue, dos lisse et un étui bordé de maroquin vert, plats de papier peigné. Précieuse et émouvante dédicace d'un poète à l'autre, témoin de l'effervescence intellectuelle et artistique d'une jeunesse bientôt sacrifiée au Léviathan de 14-18. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR6,000.00

‎COLLECTIF & APOLLINAIRE Guillaume‎

Reference : 38297

(1917)

‎L'éventail revue de littérature et d'art. Collection complète du n°1 du 15 novembre 1917 de la première année au n°9 du 15 octobre 1919 de la deuxième année‎

‎L'éventail, Genève 15 novembre 1917 - 15 octobre 1919, 19x23,5cm, 21 fascicules brochés.‎


‎Edition originale. Collection complète des 21 numéros brochés, du n°1 du 15 novembre 1917 de la première année au n°9 du 15 octobre 1919 de la deuxième année : - n°1, 15 nov. 1917 : "Baudelaire - Opinions inédites réunies par l'Eventail" par Guillaume Apollinaire, Rachilde, Henri de Régnier, Jules Romains, J.-H. Rosny et Willy notamment.- n°2, 15 déc. 1917 : "Cézanne et Zola" par William Vogt.- n°3, 15 janv. 1918 : "Vers inédits" par Stéphane Mallarmé (édition originale)- n°4, 15 fév. 1918 - n°5, 15 mars 1918 : "La jolie rousse" par Guillaume Apollinaire (édition originale)- n°6 , 15 avril 1918 : "Curiosités littéraires" par Henri Gauthier-Villars- n°7, 15 mai 1918 : "L'invocation à Merlin" par Paul Fort- n°8, 15 juin 1918 : "Fragments sur Francis Jammes" par Jacques Rivière- n°9, 15 juillet 1918 : "Chant de moi-même" et "Ruisseaux d'automne" par Walt Whitman (traduction inédite d'André Gide)- n°10, 15 oct. 1918 : "Auguste Rodin" par Mario Meunier, "Guillaume Apollinaire" par André Breton- n°11, 15 nov. 1918 : "Les Veillées du Lapin agile" par Francis Carco- n°12, 15 déc. 1918 : "Rencontres" par André Gide- n°1, 15 janv. 1919 : "André Lhote" par Andre Salmon- n°2, 15 fév. 1919 : "Poème" par Francis Carco, "Thème de la nostalgie pastorale" par Max Jacob, "Cinéma-Palace" par Philippe Soupault, "Eclairage à perte de vue" par Louis Aragon, "Décembre" par André Breton, "La ligne des noms et des figures" par Pierre Reverdy, - n°3, 15 mars 1919 : "Poèmes" par Kunimoto Kawakami, "Les préceptes de Whistler" par Paul-Jean Toulet- n°4, avril-mai 1919 : "Quelques fleurs" par Rachilde, "Fougère" par Jean Cassou- n°5, 15 juin 1919 : "Héloïse" et "La main qui se pose" par Paul-Jean Toulet- n°6, 15 juillet 1919 : "Modigliani" par Francis Carco- n°7, 15 août 1919 : "Casa de Hospèdes" par René Bizet- n°8, 15 sept. 1919 : "Poèmes" par Guy-Charles Cros- n°9, 15 oct. 1919 : "Retour à Remy de Gourmont" par André RouveyreIllustrations de Bressler, Barraud, Blanchet, Appenzeller, Barth, Buchet, André Rouveyre, Egger, bois originaux de François, Appenzeller, Prina, Modigliani, lithographies originales de Barraud. Nombreuses reproductions hors-texte contrecollées. Certaines couvertures détachées et quelques traces de scotch sur certains numéros, sinon exemplaires frais. Rare collection complète. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR780.00

‎APOLLINAIRE, Guillaume.‎

Reference : 103707

‎Le Poète assassiné.‎

‎ Gallimard, 1947, 1 volume in-12 de 180x115 mm environ, 235 pages, cartonnage de l'éditeur d'après une maquette de Paul Bonet. Exemplaire numéroté sur Alfa, N° 414/1040. Dos légèrement insolé, petits frottements sur les coiffes sinon bon état.‎


‎Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire, est un poète et écrivain français, critique et théoricien d'art qui serait né sujet polonais de l'Empire russe, le 26 août 1880 à Rome. Il meurt à Paris le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole, mais est déclaré mort pour la France en raison de son engagement durant la guerre. Merci de nous contacter à l'avance si vous souhaitez consulter une référence au sein de notre librairie.‎

Librairie Diogène - Lyon

Phone number : 33 04 78 42 29 41

EUR100.00

‎APOLLINAIRE, Guillaume.‎

Reference : 103708

‎Moeurs et Merveilles du Temps, La Femme assise. Chroniques de France et d'Amérique.‎

‎ Gallimard, 1948, 1 volume in-12 de 180x115 mm environ, 155 pages, cartonnage de l'éditeur d'après une maquette de Mario Prassinos. Exemplaire numéroté sur Alfa, N° 973/1040. Dos légèrement insolé, petits frottements sur les coiffes, sinon bon état.‎


‎Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire, est un poète et écrivain français, critique et théoricien d'art qui serait né sujet polonais de l'Empire russe, le 26 août 1880 à Rome. Il meurt à Paris le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole, mais est déclaré mort pour la France en raison de son engagement durant la guerre. Merci de nous contacter à l'avance si vous souhaitez consulter une référence au sein de notre librairie.‎

Librairie Diogène - Lyon

Phone number : 33 04 78 42 29 41

EUR100.00
1 2 3 4 ... 15 26 37 48 ... 49 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - apollinaire guillaume

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !