3 books for « Military arts; Old pap... »Edit

Sort by

‎collectif‎

Reference : 9857

(1795)

‎CONGE LIMITE DONNE AU CITOYEN JACQUES HOUDET DE LA GARDE NATIONALE DE NANTES, BATAILLON DE L'EGALITE, COMPAGNIE LEBRUN, AN 3 (1795)‎

‎ 1795 document imprimé en noir et manuscrit à l'encre brune sur papier velin ligné filigrané, format : 31,5 centimètres de large par 25 centimètres de haut, orné d'un encadrement gravé en noir aux motifs "républicains", congé limité (60 jours)donné pour aller à Angers (Maine-et-Loire) pour affaires, donné à Jacques Houdet natif de Chalonnes (49) pour six décades, fait à Nantes le 20 Fructidor An 3 (1795), signature manuscrite A.B. Le Brun, Capitaine, ‎


‎traces de plis, mais bel état de l'ensemble (good condition). ‎

Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR120.00

‎GENERAUX D'EMPIRE DE VILLATTE Alexandre & DE VILLATTE D'OULTREMONT Eugène Casimir ‎

Reference : 5132.05.19

(1800)

‎BIOGRAPHIES & DOCUMENTS MANUSCRITS des GENERAUX ALEXANDRE Baron de VILLATTE & Baron DE VILLATTE Comte d'OULTREMONT EUGENE CASIMIR‎

‎CARRIERES DES DEUX FRERES, GENERAUX de la REPUBLIQUE, DE L'EMPIRE ET DE LA RESTAURATION ETABLIS PAR LE COMTE D'OULTREMONT SUR UN ENSEMBLE DE DOCUMENTS ORIGINAUX d'époque dont certains joints. - NOTICE MANUSCRITE sur le Général ALEXANDRE VILLATTE, (LONGWY 1780 - 1858 à Bains-les-Vosges) 4 pp. 21/27 & 2 ff. tapuscrits. - BIOGRAPHIE TAPUSCRITE DE 5 ff. du LIEUTENANT GENERAL Comte d'OULTREMONT (1770 à LONGWY - 1834 à Nancy). tapuscrit 21/27 avec envoi de l'Auteur Comte d'OUTREMONT à G. IMBAULT vers 1950. - ENTETE de l'ARMEE DU DANUBE, feuillet in-8 bleuté, Birsmendorf 29 prairial an 7 (17 juin 1799) nomination de son frère comme Ordonnance "Je Soussigné Adjudant Général employé à l'Armée du Danube et Commandant la Seconde Brigade de la Division aux ordres du Général SOULT, certifie qu'ALEXANDRE VILLATTE sert près de lui comme Ordonnance depuis la suppression de l'Armée d'OBSERVATION, époque à laquelle il a quitté la dite armée pour le rejoindre et qu'en ce moment il est en pleine activité de service : pourquoi lui ai délivré le présent pour lui servir et valoir à ce que de raison. SIGNE VILLATTE". - 1 f. in-folio avec un très beau cachet de cire rouge d'ADJUDANT GENERAL de la REPUBLIQUE FRANCAISE, cachet à froid Secrétariat Général. 2 textes en colonne à droite et à gauche ; à Gauche : ALEXANDRE VILLATTE né le 10 décembre 1780 à LONGWY MOZELLE Hussard au 6e Régiment de HUSSARD, Maréchal des Logis dans la Compagnie des gardes du Général en Chef de l'Armée de l'ouest, le 5 prairial an huit nommé Sous Lieutenant par arrêté du Général en Chef de l'Armée de l'Ouest dans la Légion à Cheval de la Loire Inférieure. Le 1er Messidor an 8 passé avec le même grade dans le 14e Régiment de Dragons par ordre du Général BERNADOTTE Commandant en chef l'Armée de l'Ouest en date du premier Thermidor an huit. Signé ALEXANDRE VILLATTE" ; en colonne de gauche Certifié sincère et véritable le présent état de service par moi Adjudant Général employé par le Général en Chef de l'Armée de l'Ouest, RENNES, le 1er Thermidor an huit de la République francaise. SIGNE VILLATTE. NOTE en filigranne bien centrée, très rare coquille St Jacques. - Deux Documents à entête de BERNADOTTE Général en Chef de l'Armée de l'Ouest l'une adressée à ALEXANDRE VILLATTE l'autre au Citoyen VILLATTE Adjudant Général mais signées toutes deux du Général EUGENE VILLATTE Pour copie de l'Ordre du Général BERNADOTTE selon lequel le SOUS LIEUTENANT ALEXANDRE VILLATTE prendra la fonction d'Adjoint de l'Adjudant Général VILLATTE. - L.A.S. EMOUVANTE & BELLE LETTRE du 15 août 1830 du Général Eugène Casimir VILLATTE d'OULTREMONT, feuillet double manuscrit sur 3 pages in-quarto adressée au GENERAL Marquis de la CHASSE de VERIGNY : TEXTE : " Mon Cher Général, J'ai pris congé du Général GERARD et je quitte ce matin Paris. Si votre lettre m'étais parvenue plus tôt j'aurais certainement une autre détermination, j'aurais retardé mon départ car j'aurais mis beaucoup d'empressement à aller présenter mes hommages respectueux à Madame la Mise de la Chasse de Vérigny et à revoir cet excellent et respectable M. le Bon Faucheux dont j'ai eu l'honneur e faire la connaissance dans des temps plus prospères, plus glorieux et plus heureux. Soyez mon interprète près d'eux.... Vous connaissez le coup qui m'a frappé ... on a ôté mon sabre de mon côté et on l'a planté à un clou. Soldat de Cincinnatus, je me résigne, et sans observation, sans réclamation aucune, je vais regagner une chaumière que depuis de trop longues années j'ai négligé. Là dans la journée je travaillerai à la terre, je tâcherai de diriger la charrue, le soir je me délasserai au milieu de mes enfants, où dans mon cabinet mes souvenirs, mes livres et mes rêveries. Voilà les projets d'un vieux soldat, qui a toujours bien et loyalement servi son pays. Si c'est là conspirer, c'est au moins une conspiration bien innocente. J'ignore ce que me réserve l'avenir, je ne solliciterai pas d'activité, mais si la PATRIE ETAIT MENACEE, JE MARCHERAI AU RANG DES GRENADIERS. J'avoue que si j'avais eu 1000 francs de rente, je serai plus à mon aise. Et si comme certains hommes j'avais été comblé de biens, de grâces et d'honneur par les Bourbons .. je ne me conduirai point en ingrat, mais heureusement cette révolution me trouve ce que m'avait trouvé celle de 1814 aussi je me retire sans ... et sans être tourmenté de ces sentiments pénibles qui doivent affliger le coeur d'un parjure .... SIGNE COMTE DE VILLATTE". - L.A.S. de NANCY le 26 décembre 1833, du Baron VILLATTE, 1 f. 2 p. manuscrites "Mon Cher Colonel, La division de Cuirassiers dont je commandais une brigade se trouvant dissoute, je rentre sans doute en disponibilité. Mr Hantz, mon aide de Camps subira le même sort, mais il ne peut lui convenir de s'y soumettre longtemps et d'ailleurs la pénurie d'Officiers d'Etat-Major lui donnerait promptement une destination.Vous vous rappelez la demande que j'ai faite en sa faveur à Mr le Lieutenant Général PAJOL et l'engagement qui en a été la suite. Vous m'avez promis formellement tout ce qui dépendrait de vous pour en assurer la réalisation, j'ose donc y compter avec d'autant plus de certitude que je connais vos sentiments pour moi. Il ne saurait tarder de se présenter une vacance, veuillez alors reproduire sous les yeux du Général Pajol la demande faite en avril dernier et solliciter qu'il y donne une suite favorable. Mon neveu est un officier spécialement apte aux divers services de votre division et vous le connaissez assez pour qu'il ne soit pas nécessaire de s'étendre à son sujet. Croyez... Signé Bon VILLATTE". - 4 COURRIERS TAPUSCRITs de M. d'OUTREMONT vers 1933/34, diverses notes manuscrites et 4 catalogues des Libraires PICARD, SAFFROY, ARNA, de 1936 à 42. ‎


‎GENERAL MARQUIS DE LA CHASSE DE VERIGNY,(Edme-Nicolas-Jean-Baptiste-Marie) (1775-1835), Volontaire de 1792, 5e Bataillon de l’Yonne, ADJUDANT-COMMANDANT, MARECHAL DE CAMP, Commandeur de la Légion d’honneur. ‎

Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR850.00

‎Pièce signée / CAILUS [Pierre-Joseph-Hiacinthe..., Marquis de ROUAIROUX, dit le Marquis de CAILUS ou CAYLUS (1675?-1736), Chevalier de la Toison d'Or, Lieutenant-Général au Gouvernement de Roussillon & de Cerdagne, ...], Cairol, Le Blanc ou Leblanc.‎

Reference : 53202

(1721)

‎P. S. / Pièce signée / LE MARQUIS DE CAILUS, Lieutenant Général des Armées du Roy, Commandant pour sa Majesté en Provence - Reglement que nous avons jugé a propos de faire entre les officiers des troupes du Roy et les seigneurs, Consuls et bureaux de santé des lieux ou elles sont en quartier pour eviter les disputes et les cas qui pourroient arriver [...]. I ‎

‎ 1721 CASTELET - 28 Août 1721 - Pièce signée en un double feuillet [35,5x23,5 cm] manuscrit sur 4 pages, en-tête aux armes de France et titre imprimés en noir; papier vergé filigrané à la couronne et grappe de raisin. Pliures horizontales et verticales, coupure à la pliure horizontale du 2e feuillet. Bon état par ailleurs.‎


‎[titre imprimé] LE MARQUIS DE CAILUS, Lieutenant Général des Armées du Roy, Commandant pour sa Majesté en Provence. [texte manuscrit] Reglement que nous avons jugé a propos de faire entre les officiers des troupes du Roy et les seigneurs, Consuls et bureaux de santé des lieux ou elles sont en quartier pour eviter les disputes et les cas qui pourroient arriver. I L'officier qui se retrouvera commander des troupes dans les villes et lieux de cette province aura le Commandement sans difficulté tant sur les troupes que sur toutes les gardes bourgeoises qui seront employées pour la garde des lieux, tout le temps quelles seront en fonction, c'est à dire qu'il ne pourra avoir le detail ny commander aucun habitant pour monter la garde et que ce sera aux seigneurs et aux Consuls de les choisir et commander a tour de rolle sans que led officier puisse avoir aucune inspection a cet egard et il ne pourra commander aucun habitant pour faire le service tant dans le dedans que dans les dehors des lieux sans un ordre exprès de nous. II Les clefs des portes des villes et lieux de cette province seront toujours sous la garde de l'officier commandant des troupes a qui nous enjoignons de faire ouvrir les portes demy heure avant le jour et de les faire fermer une heure après que la nuit sera tombée pour donner la facilité aux habitans de vacquer a la culture de leurs terres. III Led officier ne se meslera en aucune maniere de la police n'y de decider de ceux qui devront entrer ou sortir desd villes ou villages dont nous donnons la connooissance entiere aux seigneurs des lieux conjointement avec les Consuls et bureau de santé, Enjoignons aux seigneurs Consuls et bureaux de santé de donner des billets de santé dans la forme qui a été prescritte par nos ordces precedentes et de travailler de concert pour la seureté et santé de leur lieu observant neantmoins de donner avis au Commandant des troupes de leur administration et de tous les cas qui pourroient arriver afin quil soit en etat de nous en rendre compte IV Lorsque les troupes ne seront pas assez nombreuses pour faire le service dans les villes et les villages de cette province, nous ordonnons aux seigneurs Consuls et bureau de santé de fournir le nombre suffisant d'habitans pour monter la garde conjointement avec les trouppes comme nous l'avons expliqué cy dessus. V Que si lesd trouppes sont suffisantes pour faire le service, les seigneurs Consuls et bureau de santé, commettront deux habitans qui se tiendront pendant les 24 heures aux portes pour verifier les billets de santé et reconnoitre tous ceux qui entreront ou sortiront des lieux. VI Nous ordonnons par ce meme reglement au Commandant des trouppes de donner mainforte, secours et assistance aux habitans dans tous les cas quils en seront requis tant pour la seureté desd lieux que pour arretter les contrevenants a nos ordces et en cas quil se commict quelq'abbus de la part des seigneurs Consuls et bureau de santé nous chargeons le Commandant des trouppes de nous en donner avis sur le champ, et tout de mesme sil arrivoit quelque cas par la negligence et par le manque dattention des Commandants des trouppes ou des officiers de garde nous ordonnons auxd seigneurs Consuls et bureau de santé d'en dresser des procés verbeaux bien certifiés et de nous les envoyer pour y mettre lordre que nous jugerons a propos. Ordonnons atous les officiers des trouppes du Roy a tous les seigneurs Consuls et bureau de santé des villes et lieux de cette province de se conformer au present reglement et de les executer selon sa forme et teneur. Fait a Castelet le 28 aoust 1721. [signé] CAILUS.Par Monseigneur CAIROL.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxCopie de la lettre ecrite par m le blanc ami de Cailus au sujet. du reglement quil a fait ... des troupes, seigneurs et habitants a loccasion du comandement pendant la contagion dont le contenu est cy joint.Datté a paris le 17 7bre 1721 signé leblanc.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxj'ay receut la lettre que vous mavé fait ... ... leq de ... ... ... le reglement qui y estoit joint que vous avé sinyé apropos de rendre ... soutenir ... des officiers des troupes du roy dans les p... que vous leur avé confié sous nos ordres sans preiudicier aux droits des seigneurs et aux fonctions des consuls, ce reglement a esté lu en netier dans l'assemblé du conseil des a...é et y a este approuve dans touts ses points ainsy vous pouvé tenir ? la main a son execution ... ... avec un parfait attachement. [signé illisible] ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎

Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR80.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Military arts; Old pap...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !