14 books for « Alsace ; Autograph »Edit

Sort by

‎Antoine Claude Gerboin (1758-1827) Médecin, titulaire de la chaire de matière médicale et de pharmacie à l'Ecole de médecine de Strasbourg.‎

Reference : 4567

(1820)

‎Le professeur Gerboin en mauvaise santé.‎

‎Gerboin explique ses retards par le mauvais état de sa santé. «Je pensais que, d'après l'état où vous m'avez vu à Nancy, vous auriez présumé que ma santé était dans une situation fâcheuse. Cela n'est malheureusement que trop vrai. Depuis l'approche de l'hiver, j'ai constamment gardé la chambre, souvent le lit, et le travail le plus léger m'a été interdit. Si ma santé se remet, je profiterai de cette circonstance pour me rendre aux séances de notre faculté afin de lui présenter votre demande que j'appuirai fortement [...]».‎

‎En-tête du professeur-commissaire de la faculté de Médecine de Strasbourg. Adresse et marque postale au dos.. Destinataire : M. Christophe, officier de santé, à Mirecourt.. Date : 01/03/1820. Lieu : Strasbourg. Format : In-4. Etat : petite déchirure en marge. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 p. 1/2‎


Le professeur Gerboin en mauvaise santé.. Antoine Claude Gerboin (1758-1827) Médecin, titulaire de la chaire de matière médicale et de pharmacie à ... Le professeur Gerboin en mauvaise santé.. Antoine Claude Gerboin (1758-1827) Médecin, titulaire de la chaire de matière médicale et de pharmacie à ...

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

‎Antoine-Pierre Chaumont de la Galaizière (1759-1846) Avocat, conseiller au Parlement de Lorraine, maître des requêtes, dernier descendant de cette famille.‎

Reference : 3210

(1789)

‎Chaumont de la Galaizière s'oppose à la Bourgeoisie.‎

‎«Le magistrat, monsieur, a la plus grande raison et le plus grand intérêt à soumettre toutes les parties de son administration à l'examen le plus rigoureux ; c'est l'unique moyen d'éclairer la Bourgeoisie, de détruire ses préventions et de la porter à reconnaître l'injustice des moyens violents dont elle s'est servi pour obtenir cet éclaircissement [...]». Il adresse, au nom de son père Antoine, ancien intendant d'Alsace qui vient d'émigrer, la somme de 720 livres pour le receveur de l'hôpital. «Si cet objet échappait encore à l'avenir à la mémoire de mon père ou à la mienne, chargez, je vous prie, le receveur de me prévenir de l'échéance de cette pension qui sera régulièrement acquittée».‎

‎. Destinataire : Charles Mathieu Silvestre de Dartein (1749/1814), avocat au Conseil souverain d'Alsace et prêteur royal.. Date : 02/08/1789. Lieu : Strasbourg. Format : In-4. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 2‎


Chaumont de la Galaizière s'oppose à la Bourgeoisie.. Antoine-Pierre Chaumont de la Galaizière (1759-1846) Avocat, conseiller au Parlement de ... Chaumont de la Galaizière s'oppose à la Bourgeoisie.. Antoine-Pierre Chaumont de la Galaizière (1759-1846) Avocat, conseiller au Parlement de ...

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

‎Armand Gaston Maximilien Rohan (cardinal de) (1674-1749) Evêque de Strasbourg, cardinal (1712), grand aumônier de France (1713), membre du Conseil de Régence, il est élu à l'Académie française.‎

Reference : 9884

(1749)

‎Le cardinal de Rohan refuse de payer une religieuse de Popincourt.‎

‎Le cardinal de Rohan refuse catégorique de payer la somme demandée par la supérieure du monastère de Popincourt. "Je réclame, madame, votre religion et votre conscience, je n'ay nulle idée de vous avoir promis mil écus payables en deux termes pour votre Religieuse. Je pillerois le bien des pauvres pour le porter à des personnes qui ne le sont pas, ce que ma mémoire me fournit c'est que je vous ay offert une pension viagère pour laditte Religieuse et une somme de mil francs payable en deux termes pour les ameublements, et c'est ce que je puis faire de plus favorable [...]".‎

‎. Destinataire : la supérieure du monastère de Popincourt [à Paris].. Date : 02/01/1749. Lieu : Saverne (Bas-Rhin). Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 2 pages œ‎


Le cardinal de Rohan refuse de payer une religieuse de Popincourt.. Armand Gaston Maximilien Rohan (cardinal de) (1674-1749) Evêque de Strasbourg, ...

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR320.00

‎François Laurent Xavier Levrault (1762-1821) Editeur, imprimeur-libraire, recteur de l'Académie de Strasbourg. Il fut aussi échevin, procureur général syndic du département, adjoint au maire de Strasbourg.‎

Reference : 7307

(1799)

‎François Levrault intervient auprès du ministre.‎

‎Brouillon de deux lettres de François Levrault sur les affaires financières du département du Bas-Rhin. «Voici aussi un avis très favorable du département sur les 20 000 #. Veuillez sonder le terrain et surtout empêcher la décision dans un mauvais moment, et puis me dire franchement votre avis sur la chose même. Vous voyez que le département parle aujourd'hui d'argent, au lieu de livrer ; ils auront de la peine à donner des écus ; s'ils se décident pour les livrer, que ce ne soit pas au moins tout de la liturgie. Voici une lettre pour le ministre lui-même ; s'il est nécessaire de voir le C. Geofroy, son secrétaire, faites-lui bien mes compliments, et dites-lui que j'ose compter sur sa bienveillance [...]».‎

‎Datées des 2 et 29 floréal an 7.. Destinataire : le citoyen Kugler.. Date : 21 avril - 18 mais 1799. Lieu : Strasbourg. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 6‎


François Levrault intervient auprès du ministre.. François Laurent Xavier Levrault (1762-1821) Editeur, imprimeur-libraire, recteur de l'Académie de ...

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

‎Gustave Croy-Solre (prince de) (1773-1844) Evêque de Strasbourg (1817), grand aumônier de France (1821), archevêque de Rouen (1823), cardinal (1825).‎

Reference : 6020

(1822)

‎L'évêque de Strasbourg appuie une demande du sous-préfet de Saverne.‎

‎Le prince de Croÿ, évêque de Strasbourg, adresse une pétition de M. Reiss, ancien sous-préfet de Saverne, qui sollicite une pension de retraite. «Je me plais à vous assurer qu'il est digne, sous tous les rapports, de la faveur qu'il sollicite [...]».‎

‎En-tête de la Grande Aumônerie de France.. Destinataire : le Comte de Corbières (1756/1853), ministre de l'Intérieur de Louis XVIII.. Date : 17/12/1822. Lieu : Paris. Format : In-folio. Etat : petite déchirure en coin. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


L'évêque de Strasbourg appuie une demande du sous-préfet de Saverne.. Gustave Croy-Solre (prince de) (1773-1844) Evêque de Strasbourg (1817), grand ...

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR140.00

‎Gustave Croy-Solre (prince de) (1773-1844) Evêque de Strasbourg (1817), grand aumônier de France (1821), archevêque de Rouen (1823), cardinal (1825).‎

Reference : 7039

(1822)

‎Rémunération des chanoines du chapitre de Saint-Denis.‎

‎"Etat du traitement de MM. les chanoines du 2ème ordre, des autres ecclésiastiques et des frais d'entretien ordinaire du chapitre royal de Saint-Denis, pendant le deuxième trimestre de 1822, à ordonnancer sur le crédit de 200.000 f. ouvert par les ordonnances du 23 décembre 1816, 17 mars 1819 et 10 août 1820". Présenté sous forme de tableau qui répertorie le nom, la qualité et l'émargement des chanoines, ainsi que la durée de fonction, le montant du traitement et la "somme à ordonner à raison du service effectif". Chaque chanoine a signé le document en échange de son traitement. Sont également détaillées les "dépenses de la maison des clercs" : emploi des professeurs, entretien des jeunes clercs, des enfants de choeur, etc. Le document est en outre approuvé et signé par le grand aumônier de France, le prince de Croÿ.‎

‎. Date : 17/06/1822. Lieu : Paris. Format : In-folio. Etat : trou en bas du document.. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce manuscrite signée. Nombre de pages : 2‎


Rémunération des chanoines du chapitre de Saint-Denis.. Gustave Croy-Solre (prince de) (1773-1844) Evêque de Strasbourg (1817), grand aumônier de ...

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

‎Jean Pascal Raymond Carlenc (1743-1828) Général d'Empire, il fut décrété d'arrestation et emprisonné après la perte de Wissembourg, en octobre 1793.‎

Reference : 10114

(1792)

‎Intéressant dossier sur l'arrestation du maire de Strasbourg, Philippe-Frédéric de Dietrich.‎

‎Intéressant dossier sur l'arrestation du maire de Strasbourg, Philippe-Frédéric de Dietrich (1748/1793), décrété d'arrestation par la Convention nationale et sommé par elle de venir s'expliquer, à la suite de ses protestations contre les journées insurrectionnelles du 20 juin et du 10 août 1792. Cet ensemble est formé de la copie d'époque de 4 lettres de De Dietrich, Hippolyte Collombel (commissaire civil à l'armée du Haut-Rhin) et du général Ferrier (commandant le camp d'Hesingen), signées pour copies conformes par le futur général Carlenc, alors aide de camp du général Ferrier, et délégué pour accomplir la mission d'arrêter De Dietrich et de le conduire jusqu'à la barre de la Convention. Dans sa lettre, De Dietrich justifie sa fuite à Bâle, accepte de se constituer prisonnier et se fait un honneur de régler lui-même tous les frais "[...]. Je vous demande au nom de la loi, de l'exécuter en ma personne, au jour et à l'heure que je vous somme de m'indiquer. Je viendrai à St Louis me constituer en état d'arrestation entre vos mains [...]. C'est à moi et non à l'état à faire les frais de ma translation à Paris, ainsi ne soyés point arrêté par la crainte de la dépense". Ordre donné par Collombel au général Ferrier "de donner demain cinq du courant, sept heures du matin, secours et protection au requérant Frédéric Dietrich [...] pour la santé de sa personne dans sa route depuis St Louis jusqu'à la barre de la Convention nationale [...]". Lettre du général Ferrier servant de laissez-passer pour emmener Dietrich jusqu'à Paris et nommant Carlenc pour cette mission. "Je nomme et institut à cet effet, le citoyen Carlenc, mon premier aide de camp, auquel je délègue le pouvoir de faire et demander relativement à l'objet de sa mission, dans les circonstances qui l'exigeraient tout ce qui pourrait être fait et ordonné par moi même, si j'étais sur les lieux [...]". Laissez-passer dressé par Collombel à destination de tous les maires et administrateurs des villes que devront traverser De Dietrich et son escorte. Les différents documents sont signés et apostillés par Carlenc, pour copie conforme. [Robespierre, qui considérait le maire de Strasbourg comme un homme dangereux, faisant pression sur le tribunal, le fera condamner à mort].‎

‎. Date : 2-5 novembre 1792. Lieu : Bâle et Saint-Louis. Format : In-folio (grand). Etat : bon. Nombre de documents : 3. Type de document : pièces signées. Nombre de pages : 4‎


Intéressant dossier sur l'arrestation du maire de Strasbourg, Philippe-Frédéric de Dietrich.. Jean Pascal Raymond Carlenc (1743-1828) Général ...

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,300.00

‎Louis de Brancas (1672-1750) Maréchal de France (1740) ; il fut aussi ambassadeur de France en Espagne et gouverneur de Bretagne.‎

Reference : 11496

(1742)

‎Intéressante lettre du maréchal Louis de Brancas‎

‎Belle lettre de recommandation signée par le maréchal Louis de Brancas. Arrivé en Bretagne "où j'auray souvent occasion de vous écrire et de vous recommander des officiers de cette province, qui s'adressent à moy pour solliciter les graces qu'ils demandent et qu'ils croient mériter par leur services [...]". M. de Tavignon de Ker Tanguy, commandant du Fort blanc à Strasbourg, neveude M. Le Marchal Dubourg. Il souhaite obtenir un bon poste en Bretagne, et remplacer M. de Vauborel " vieux et cassé" au Fort de Saint-Malo. "M. de Tavignon vous demande, Monsieur, la survivance de la maintenance du Roy de Saint Malo de M. de Vauborel, dont il remplacera les fonctions sans appointements [...]. Je scay, Monsieur, que le Roy & M. le Cardinal n'aiment pas à donner des survivances, mais c'est ici un cas particulier, un homme qui quitte un commandement actuel pour une simple survivance [...]". En1738, le marquis deBrancas fut nommégouverneur deNanteset commandant deBretagne.Louis XV le fit maréchal de France,en1740. François-Victor Le Tonnelier de Breteuil(1686-1743)futdeux foisministre de la GuerresousLouis XV. Il mourra trois mois après ce courrier.‎

‎Encre brune sur feuillet double de papier vergé avec deux grands filigranes.. Destinataire : M. le marquis de Breteuil. Date : 5 octobre 1742. Lieu : Rennes. Format : In-folio. Etat : Bon, pliures centrales. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 4 pp. ‎


Intéressante lettre du maréchal Louis de Brancas. Louis de Brancas (1672-1750) Maréchal de France (1740) ; il fut aussi ambassadeur de France en ...

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

‎Louis Georges Érasme de Contades (1704-1795) Maréchal de France. Il futcommandant en chefd'Alsace, puisgouverneur de Lorraine.‎

Reference : 12196

(1781)

‎Les pensions des commandants successifs du château de Landskron‎

‎Copie d'une lettre du marquis de Ségur, adresséeauMaréchal de Contades, alors commandant en chefd'Alsaceet contre-signée par lui pour attester de sa conformité. A été porté "sur le Trésor Roïal la pension de six cent livres dont le S. [Claude Philippe] de Mauny étoit chargé en faveur du S. [Antoine Henry] Le Charron son prédécesseur dans le commandement du château de Landskron, et qu'ainsi le S. [Virot] de Sombreuil qui a succédé au S. de Mauny ne sera point chargé de cette pension, non plus que les enfants du S. de Mauny. Je suis etc. Signé Ségur. Pour copie conforme à l'originale [...]".‎

‎Encre brune sur papier vergé filigrané "Van der Ley".. Date : 26 avril 1781. Lieu : S.l. . Format : In-folio. Etat : Bon. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 1 p. ‎


Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

‎Louis Spach (1800-1879) Littérateur et archiviste, auteur de nombreux ouvrages sur l'Alsace.Alexandre Straub (abbé) (1825-1891) Chanoine et archéologue. Il se consacre à l'étude des monuments anciens.‎

Reference : 1910

(1866)

‎La Société des Monuments Historiques d'Alsace décerne un diplôme.‎

‎Diplôme de la Société pour la Conservation des Monuments Historiques d'Alsace, décerné au comte de Reiset. Il porte les signatures autographes de Louis Spach (président) et du chanoine Alexandre Straub (secrétaire). [La Société pour la Conservation des Monuments Historiques d'Alsace est fondée en 1855, par plusieurs érudits alsaciens, dont Spach et Straub].‎

‎. Destinataire : le comte Gustave de Reiset (1821/1905), diplomate.. Date : 07/02/1866. Lieu : Strasbourg. Format : 33 x 45 cm. Etat : plié en quatre. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée. Nombre de pages : 1‎


La Société des Monuments Historiques d'Alsace décerne un diplôme.. Louis Spach (1800-1879) Littérateur et archiviste, auteur de nombreux ouvrages sur ...

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

‎Léon Gambetta (1838-1882) Homme politique français.‎

Reference : 12744

(1873)

‎Gambetta souhaite la condamantion à mort de Bazaine et la revanche‎

‎Très belle lettre de Gambetta, intransigeant et révolté, surl'ouverture du procès deBazaine:"Votre coeur si généreux ne peut désarmer devant ce souvenir qui pèserait sur la nation comme une honte si justice n'était pas rendue. L'Histoire ne peut plus avoir le même respect pour un peule où est né un tel traître s'il ne le condamne à mort. Vous allez suivre avec votre âme ces débats qui seront la revanche du Droit et de l'Honneur à défaut d'inauguration de l'ère de la sécurité définitive et de restauration de l'Ordre. Cette condamnation sera le prélude éloigné de la Revanche. La Revanche ! Il nous la faut ! Nous ne voulons pas abandonner l'Alsace et la Lorraine au peuple germain [...]". La vie matérielle et morale de ces deux provinces n'est pascompatibleà son sens. Il ajoute "Pensons y constamment, en silence en raison de nos divisions qui nous affaiblissent. Plus que jamais je suis haï. Coquelin qui vous apportera ses réflexions sur la Pologne vous dira que je ne puis me confier ni à Clemenceau ni même àBrisson. [...] quand pourrons-nous travailler utilement ? [...]". La capitulation dumaréchal François Achille Bazaine (1811-1888),à Metz, le27 octobre 1870, livreraaux Allemands 3 maréchaux, 6000 officiers et plus de 170 000 soldats. Il sera condamné fin 1873 par un conseil de guerre à la peine de mort avec dégradation militaire.Sa peine seracommuée en 20années de prison, sans dégradation, sentence qu'il abrégera en s'évadant et en gagnant l'Espagne. On joint lacopie d'une intéressante lettre de Gambetta, datant de la première partie de XXe siècle "[...]chaque progrès de l'humanité est dû aux rivalités des hommes entre eux [...]". Il évoque la diplomatie, les colonies françaises, etc. 3 pp. grand in-4.‎

‎Encre brune sur feuillet double de papier vergé filigrané. En-tête imprimé du journal de Gambetta "La République française".. Destinataire : "Mon cher ami" . Date : [Début octobre 1873]. Lieu : [Paris]. Format : In-8. Etat : Bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 p. 2/3 ‎


Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,200.00

‎Odilon Barrot (1791-1873) Monarchiste, chef de la gauche modérée, initiateur, malgré lui, de la Révolution de 1848, Barrot, séduit par le Prince-Président, accepte le ministère de la Justice, en 1848.‎

Reference : 12787

(1863)

‎Odilon Barrot répond à loffre de Strasbourg de renouveler son mandat de député‎

‎Brouillon d'une longue lettre de 15 pages d'Odilon Barrot (1791-1873), homme dÉtat, président du Conseil, adressée à son"cher et honorable ami". Nombreuses corrections. Longue réponse faite à loffre de Strasbourg, de redevenir son député (il avait été député du Bas-Rhin, de 1831 à 1834). "[...] Je trouve à mon retour du voyage que je viens de faire en Espagne, les lettres qui vous ont été adressées de Strasbourg à loccasion de la candidature qui mest offerte dans cette ville pour lélection prochaine. Que jaie gardé religieusement le souvenir du mandat que les Strasbourgeois mont confié il y a plus de 30 ans, cela nest pas surprenant, ce mandat avait déjà été illustré par Benjamin Constant et Lafayette []". Cette lettre semble avoir été imprimée dans un journal.‎

‎Encre brune. Notes et paginations dimprimeur.. Date : 17 mai 1863. Lieu : S.l.. Format : In-4. Etat : Quelques petites taches. . Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 15 pp.‎


Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

‎Sombreuil (Charles-François-Virot, marquis de) :‎

Reference : 8128

(1791)

‎Feuille de route de l'Hôtel des Invalides‎

‎in-folio, 1 p. imprimée et complétée à la main, signature autographe de Sombreuil, en date du 28 août 1791 ; elle accompagnait le Brevet nominatif du bénéficiaire, invalide resté anonyme ; "ayant demandé à se retirer à Pont-à-Mousson et partant aujourd'hui de l'Hôtel...", l'intéressé a reçu quatre livres pour son trajet, à raison de huit sous par lieue pour dix lieues ; mention en dessous et au verso de divers versements qu'il a reçus à Meaux, Châlons, Château-Thierry, Saint-Dizier et Toul.‎

‎Né à Ensisheim en Alsace (1727 - 1794), Général, Gouverneur des Invalides. Maréchal de camp commandant à Lille, Charles Sombreuil fut appelé en 1786 pour remplacer M. de Guibert comme Gouverneur des Invalides. Arrêté sous le prétexte d'avoir défendu les Tuileries au 10 août, il fut enfermé à l'Abbaye et n'échappa aux massacres de Septembre que grâce au courage de sa fille ; la scène de ce dévouement et d'amour filial est universellement connue, bien que fortement enjolivée ; il n'en reste pas moins que les survivants de cette boucherie furent plutôt rares. Arrêté de nouveau en 1794, le marquis de Sombreuil fut traduit devant un tribunal révolutionnaire, condamné à mort et exécuté le jour même. Beau document. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎


Feuille de route de l'Hôtel des Invalides. Sombreuil (Charles-François-Virot, marquis de) : Feuille de route de l'Hôtel des Invalides. Sombreuil (Charles-François-Virot, marquis de) :

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR300.00

‎Timothée Colani (1824-1888) Pasteur, professeur à la faculté de théologie de Strasbourg.‎

Reference : 3351

(1864)

‎L'inquiétude du pasteur Colani.‎

‎Le pasteur Timothée Colani, très inquiet pour une femme de Sainte-Marie-aux-Mines, partie avec sa fille en Algérie travailler chez un propriétaire à Shénovah, près de Marengo, demande l'aide et l'assistance de son correspondant, installé à Alger, pour l'accueil et le rapatriement des deux femmes. Il envisage même leur enlèvement si elles ne donnent pas signe de vie rapidement.‎

‎. Date : 20/07/1864. Lieu : Strasbourg. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 4‎


L'inquiétude du pasteur Colani.. Timothée Colani (1824-1888) Pasteur, professeur à la faculté de théologie de Strasbourg. L'inquiétude du pasteur Colani.. Timothée Colani (1824-1888) Pasteur, professeur à la faculté de théologie de Strasbourg.

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR80.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Alsace ; Autograph

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !