29 livres pour « Bourgogne ; Autographe... »Modifier

Trier par
1 2 Suivant N° de page précis ? OK

Référence : 10399

(1864)

‎- Seurre / réquisitions. 9 bons de réquisition de fourrage, rédigés par des officiers prussiens. Seurre, 1814. - « Arrest du Conseil d'Estat du Roy qui supprime le droit de péage par terre, prétendu par les Jésuites de Dijon, au lieu de Pourland en Bourgogne ». 1730. 2 exemplaires. - Certificat signé par Pierre Genreau, procureur général en la chambre des comptes de Bourgogne. Beau sceau armorié intact. 1698. - Relation du commissaire de police de Gevrey, Duval-Destin, sur l'hostilité dont il a été victime. Manuscrit autographe signé. 4 pp. in-folio, 1854. - Manuscrit de chansons patriotiques et révolutionnaires par Chaboseau « directeur de forges, candidat des ouvriers (en 1848) dans l'aristocratique Côte d'Or et baptisé Tribun du peuple ». 4 pp. in-8. Manuscrit autographe signé, 1850. - Manuscrit : « Octrois non patrimoniaux de la communauté de Nolay ». Copie d'époque des « Comptes que rendent par devant nosseigneurs de la Chambre des comptes de Bourgogne et Bresse, les magistrats de la communauté de Nolay, à cause de la recette et dépense faites par les causes cy-après ». 21 pp. in-folio. 1711. - [Mozart à Dijon]. Notes et articles de presse du début du XXe, sur le concert que donna Mozart à Dijon, en 1766, en particulier une copie de l'invitation au concert. - 8 actes divers XVIIe/XVIIIe - ensemble de lettres anciennes : Chasot (L.A.S. au grenetier au magasin à sel de Semur, Chastillon, 1616) ; Mynard, avocat du roi à Saulieu (2 L.A.S., 5 pp. in-4. Saulieu, 1756) ; Ligier, prieur de la Grenade (L.A.S à son frère lieutenant particulier au bailliage de Dijon. 2 pp. in-4, 1764) + une autre lettre de Semur (1799). - Debays, avocat et député de la ville de Nuits. Imprimé : « Discours prononcé le 5 avril, en la chambre du Tiers-Etat, avant la lecture du Cahier général, par M. Debays, avocat et l'un des députés de la ville de Nuits » + 4 L.A.S. (dont une sur le commerce du vinaigre et de la moutarde) et 1 P.S. (expédition de rames de papier de la papeterie de Nuits, 1775). - Affiche de 1864. - Charles Chabot, comte de Charni (mort en 1621), lieutenant général en Bourgogne. 2 P.S. 1620. Rare.‎

‎. Date : 1616-1864. Lieu : Seurre, Gevrey, Châtillon, Nuits, etc.. Format : Divers. Etat : bon. Nombre de documents : 39. Type de document : divers‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

750,00 EUR

Référence : 3683

‎Brevet par lequel Gilbert de Bourbon, dauphin d'Auvergne et lieutenant général du roi, nomme messire Guy de Beaulieu, conseiller et chambellan du roi, «cappitaine du chastel, chastellenie et mandement de Roure lez Dijon [Rouvres-en-Plaine, Côte d'Or, résidence favorite des ducs de Bourgogne] au duché de Bourgongne, pour dicelui office ensemble des droiz gages confiés et esmolumens acoustumés [...] tant qu'il plaira à mondit seigneur en déboutant tout autre détenteur dudit office [...]». Cette nomination intervient en plein conflit entre Charles le Téméraire et le roi Louis XI.‎

‎Reste de queue de parchemin (manque le sceau). Contreseing sur le revers "par monseigneur le dauphin d'Auvergne".. Date : 18/03/1470. Format : 16 x 32 cm. Etat : mouillures claires, rognure au pli central. Nombre de documents : 1. Type de document : parchemin‎


Brevet de capitaine du château de Rouvres délivré en 1470.. Brevet de capitaine du château de Rouvres délivré en 1470..
Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

1 400,00 EUR

Référence : 10396

(1831)

‎- Manuscrit : "Règlement du comité de salubrité publique de l'arrondissement de Beaune". 2 pp. œ in-folio. 1831. - 2 intéressantes lettres de Gélicot, procureur de la commune de Beaune, sur le commerce de la boucherie à Beaune, le prix et les taxes perçues sur la viande. Beaune, 1790. 4 pp. in-4. On joint 3 lettres du sous-préfet de Beaune sur l'organisation de réunions. Février 1848.‎

‎. Date : 1790-1831. Lieu : Beaune. Format : in-folio et in-4. Etat : rousseurs en marge des lettres. Nombre de documents : 3. Type de document : manuscrit et lettres. Nombre de pages : 7‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

200,00 EUR

Référence : 8147

(1794)

‎Affiche manuscrite d'une proclamation du représentant du peuple Calès, relative à la réunion en assemblées générales des sections de la ville avant la fête projetée le 30 vendémiaire.‎

‎Datée du 29 vendémiaire an 3.. Date : 20/10/1794. Lieu : Dijon. Format : 58 x 45 cm. Etat : pliures. Nombre de documents : 1. Type de document : affiche manuscrite‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

350,00 EUR

Référence : 10395

(1724)

‎Octroi de l'office de conseiller au parlement de Bourgogne pour Jean-Baptiste Bazin en remplacement de Charles de Brosses. Le parchemin est signé par 6 « présidents trésoriers généraux de France intendants des finances en Bourgogne et Bresse ».‎

‎. Date : 07/07/1724. Lieu : Dijon. Format : 25 x 36 cm. Etat : pliures. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce signée sur parchemin. Nombre de pages : 1‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

300,00 EUR

Référence : 1971

(1767)

‎Diplôme de licence en droit, décerné à maître Melchior Antoine Monnier de Belley (Ain). Il porte les signatures autographes d'Antoine Guyton (père du chimiste Guyton-Morveau), Jean-Marie Arnoult (avocat au parlement de Dijon, avocat de Voltaire, qui signe à deux reprises avec la mention "reçu le droit de chapelle"), Micault, Bernard et Nault.‎

‎Ruban de soie bleue (sceau manquant).. Date : 01/07/1767. Lieu : Dijon. Format : 23 x 37 cm. Etat : pliures, petit trou en coin.. Nombre de documents : 1. Type de document : Pièce imprimée sur vélin. Nombre de pages : 1‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

120,00 EUR

Référence : 4769

(1794)

‎Lettre signée par le président de l'administration du département de Yonne, relative à la nomination d'un nouvel ingénieur des Ponts-et-Chaussées. «Nous voyons avec satisfaction que par cette mesure le service des routes de ces deux districts [Auxerre et Avallon] se continuera avec succès [...]».‎

‎Datée du 7 nivôse an 3. En-tête et vignette de l'administration du département de l'Yonne.. Destinataire : la commission des Travaux publics. Date : 27/12/1794. Lieu : Auxerre. Format : In-4. Etat : rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

120,00 EUR

Référence : 10393

(1557)

‎Liasse de 7 parchemins concernant la rivière banale de La Rochette près de Blagny (Côte d'Or). 1549. Arrêt du parlement de Dole déclarant les particuliers de Blagny non recevables dans l'appel émis de la sentence de Gray aux dépens et amande[...]. 1550. Exécution de la sentence touchant la réparation à faire au Mrs de La Rochette au devant du chasteau où les condamnés ne s'estant pas trouvés ledit jour ils furent réassignés [...] ». 1551. Exécutoire du parlement de Dole. 1551. Lettres d'attache levées à la chancellerie de Dijon [...] contre les habitants de Blagny. 1557. Sentence rendue au baillage de Gray déclarant la rivière banale à La Rochette, depuis celle de Champagne jusqu'à celle d'Oisilly amandable [...] ».‎

‎. Date : 1549-1557. Format : divers dont deux grands de 46 x 80 cm. Etat : quelques petits défauts sans gravité. Nombre de documents : 7. Type de document : parchemins‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

580,00 EUR

Référence : 8152

‎Manuscrit titré : "Mémoire pour la ville de Dijon, concernant le chemin projetté depuis St Seine Les Moines, à la ville de Beaune". L'auteur justifie cet aménagement par la nécessité de faciliter l'approvisionnement de la capitale bourguignonne en vins et denrées. «La ville de Dijon n'a donc de ressource pour se procurer le bled et les bois nécessaires pour la nourriture et le chauffage de ses habitans que dans les villages situés sur la rivière d'Ouche, l'Auxois et une partie du bailliage de la Montagne, et tous ces villages habitués, forcés même par le défaut d'autres débouchés, à apporter leur bled à Dijon en approvisionnant abondamment les marchés, d'où il refluoit dans la partie méridionale de la province, par le concours de grand nombre de voituriers, qui ne conduisent du vin à l'Etape que parce qu'ils étoient certains de ramener par contrevoitures du bled dans le lieu de leur demeure. Il est de fait que les vins qui fournissent essentiellement l'Etape de Dijon, viennent de Nolay, Decize, Santenay, St Gilles, De Nevy, St Léger, Couche, Chagny, Remigny, Demigny, Fontaine, Corpeau, etc. que ce qui décide les voituriers de ces différents pays à se charger de conduire des vins à l'Etape, c'est la certitude qu'ils ont de ramener en contrevoitures des bleds, froment, Cousceaux, orge et avoine pour leurs besoins [...]».‎

‎. Date : seconde moitié du XVIIIe. Format : In-folio. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit. Nombre de pages : 11‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

450,00 EUR

Référence : 5423

‎Guillaume Bataille, chevalier bachelier, confesse avoir reçu du trésorier des guerres du roi, Macé Héron, la somme de 257 livres et 10 sols tournois, pour ses gages et ceux de 17 autres écuyers «de nostre chambre et compaignie» au service du dauphin de Viennois [le futur Charles VII], «en ses guerres à l'encontre des Anglois et noz ennemis et autres rebelles désobéissants et par tout ailleurs où il plaira ordonner à nostre compaignie et soubz le gouvernement de mondit seigneur et lieutenant du nombre et revue de cent hommes d'armes par luy à nous ordonner pour ladite cause [...]».‎

‎Charte scellée par un sceau de cire rouge sous simple queue (2,5 cm, complet, empreinte faible).. Date : 16/09/1418. Lieu : Ruffey. Format : 9 x 27 cm. Etat : brunissures. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce manuscrite sur vélin. Nombre de pages : 1‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

1 300,00 EUR

Référence : 8121

(1762)

‎Deux très jolis manuscrits parfaitement calligraphiés et ornementés, relatifs à la condamnation du livre anonyme de Jacques de Varenne, secrétaire en chef des Etats de Bourgogne (1750-1763), intitulé : Mémoire pour les Elus Généraux des Etats de Bourgogne contre le Parlement Cour des Aydes de Dijon. Il s'agit de la copie d'époque de deux textes sur cette affaire, le premier étant la préface de l'ouvrage, le second est l'Arrêt de la Cour des Aydes de Paris qui condamne la seconde édition du livre de M.V.S.E.C.D.E.D.B. à être lacéré et brûlé par l'Exécuteur de la Haute-Justice du 5 mai 1762.‎

‎. Date : 1762. Format : In-4. Etat : très bon. Nombre de documents : 2. Type de document : manuscrits. Nombre de pages : 36‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

600,00 EUR

Référence : 1710

‎Vue de la ville de Tournus, la Saône au premier plan. Gravée par Dubercelle, d'après un dessin de Fontaine.‎

‎. Date : première moitié du XVIIIe. Lieu : Tournus. Format : 36 x 24 cm. Etat : pliures verticales. Nombre de documents : 1. Type de document : gravure. Nombre de pages : 0‎


Vue de Tournus au début du XVIIIe siècle.. Vue de Tournus au début du XVIIIe siècle..
Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

180,00 EUR

‎Anatole France (1844-1924) Ecrivain. Prix Nobel (1921).‎

Référence : 11547

(1905)

‎Manuscrit de travail autographe signé d'Anatole France, contenant un chapitre de sa célèbre biographie Vie de Jeanne d'Arc. Il est intitulé "[La Véritable] Histoire de Jacquet Guillaume, parisien".Nombreuses ratures, corrections et ajouts. Long et passionnant récit relatif aux combats de Jeanne d'Arc. Cette biographie Vie de Jeanne d'Arcfait toujours autorité. Ce chapitre de la Vie de Jeanne d'Arc (1908), fut toutd'abord publié dans le New York Herald, le 16 avril 1905. Le récit se déroule enmai 1430, à Lanny-Sur-Marne, ville sou l'obéissance de Charles de Valois, dirigée par Ambroise de Loré, après un violent combat où Jeanne la Pucelle et le capitaine Barrette écrasèrent une troupe de partisans des Bourguignons, composée de picards et de champenois. « [...] Les bourguignons avaient grand peur de la Pucelle, parce qu'ils croyaient qu'elle était sorcière et gouvernait des charretées de diables. Pourtant ils combattent avec une belle vaillance. Deux fois les français furent repoussés [...]».Parmi les prisonniers, Jeanne la Pucelle voulutéchanger le capitaine Franquet d'Arras, contre Jacquet Guillaume, dit le « Seigneur de l'Ours », aubergiste parisien, qu'elle pensaitprisonnier des Anglaiset qui avait, en fait, été pendu en 1416.‎

‎Encre noire.. Date : [Ca 1905]. Lieu : S.l.. Format : In-folio. Etat : Pliures et piqûres. Bords effrangés, parfois avec atteinte au texte. . Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe signé. Nombre de pages : 15 pp. in-folio et deux fragments.‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

1 400,00 EUR

‎Carnot (Lazare Nicolas ; Nolay (Côte d'Or) 1753-1823) ; Comte, officier général, législateur, membre du Directoire, surnommé "l'organisateur de la victoire".‎

Référence : 9995

(1814)

‎"le Général de division Carnot", in-folio, 1 p. adressée à M. le Général Ambert, datée de Anvers (rayé) Dunkerque le 6 mai 1814 ; "désirant connaitre la situation actuelle des colonnes qui formaient la garnison d'Anvers [...]. D'après une instruction adressée de Lille par le Général Maison au Général Borel commandant à Dunkerque [...] les troupes de la garnison d'Anvers doivent être réparties dans les places voisines ; le Général Ambert ira à St Omer et le Général Bruny à Bergues...".‎

‎Après une brillante carrière sous la Révolution, Lazare Carnot, opposé à Bonaparte, se retira de toute activité publique. En 1814, apprenant l'invasion de la France, il offre ses services à Bonaparte qui le charge de la défense d'Anvers avec le grade de Général de Division. Très organisé, Carnot fit beaucoup de mal à l'ennemi dans sa défense. Lors de la seconde Restauration, il dut s'exiler comme régicide. Intéressant et rare document, le poste de Général de Division de Carnot fut bref. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎


Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Téléphone : 04 78 37 21 35

300,00 EUR

‎Charles André Dupin (1758-1843) Jurisconsulte et magistrat nivernais, député à l'Ass. législative et au Conseil des Anciens ; il est le père des "trois Dupin".‎

Référence : 4350

(1789)

‎Dupin ayant entrepris des démarches auprès de la commission intermédiaire provinciale, il doit en attendre le résultat avant d'aller plus loin. Il lui retourne, par la même occasion, ses rôles des tailles [pour Varzy]. «Vous verrez, par l'art. XXXII de notre mandement, qu'après en avoir déposé une expédition au greffe de l'assemblée municipale, les deux autres seront remises au greffier de la municipalité pour être par lui présentées aux officiers de l'élection. Les collecteurs doivent remettre aux assemblées municipales les 2° p. L. attribués à ces assemblées municipales pour les frais de la confection de leurs rôles ; mais cette remise ne paraît devoir s'effectuer que sur les premiers deniers de leur recette [...]».‎

‎Ancienne collection V. Jacob, avec son cachet.. Destinataire : M. Sellier, échevin à Varzy.. Date : 15/01/1789. Lieu : Clamecy. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 2‎


Charles André Dupin, magistrat pointilleux.. Charles André Dupin (1758-1843) Jurisconsulte et magistrat nivernais, député à l'Ass. législative et au ... Charles André Dupin, magistrat pointilleux.. Charles André Dupin (1758-1843) Jurisconsulte et magistrat nivernais, député à l'Ass. législative et au ...
Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

150,00 EUR

‎Charles de Caylus (1669-1754) Hommed'Église français, janséniste, évêque d'Auxerre de 1704 à 1754.‎

Référence : 10977

(1710)

‎Charles de Caylus, évêque d'Auxerre, sollicite une faveur pour son diocèse auprès de Madame de Maintenon : "Les bontés Madame dont vous m'avez toujours honoré et la reconnaissance véritable que j'en ai ne me permettent pas de faire aucune démarche qui aille jusqu'au Roy sans avoir l'honneur de vous en rendre compte". Caylus souhaite placer son grand vicaire, l'abbé de Visnich, à la tête de "L'abberie de Roche qui vaut dix huit cent francs de revenu". Après avoir passé neuf ans au séminaire de St Sulpice, le prélat est de bonnes meurs et de bonne doctrine. Dans la seconde lettre Charles de Caylus lui assure à nouveau son "inviolable et respectueux attachement" et sa "vénération" en remerciement de ses bons soins. L'Abbaye des Roches, située dans la Nièvre étaitune ancienne abbaye cistercienne.‎

‎Encre brune sur papier vergé filigrané.. Destinataire : Madame de Maintenon. Date : 5 et 31 décembre [vers 1710].. Lieu : Cosne (Nièvre) et Auxerre. Format : In-4. Etat : Bon . Nombre de documents : 2. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 6‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

600,00 EUR

‎Claude Philibert Fyot de La Marche (1694-1768) Premier président au Parlement de Bourgogne, condisciple et grand ami de Voltaire.‎

Référence : 5184

(1761)

‎Fyot de La Marche annonce à son correspondant que sa lettre au Parlement de Dijon n'a pas produit l'effet désiré, le Parlement s'opposant à tout nouvel impôt. «La Compagnie est intimement convaincue que les peuples de son ressort sont dans une impossibilité entière de païer plus longtems les impôts qui les accablent. Elle est sans doute vivement touchée des malheurs de la guerre et des besoins de l'Etat, mais la crainte d'achever la ruine d'une province qui lui paroît épuisée l'emporte sur tous ces motifs. Le parlement a même cru devoir supplier le Roi de retirer sa déclaration [...]». Il demande des aménagements et «la prorogation d'un impôt si rigoureux».‎

‎. Date : 10/08/1761. Lieu : Dijon. Format : In-folio. Etat : bords brunis. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

450,00 EUR

‎Emile Martin (1824-1915) Ingénieur, il travaille avec son père aux forges de Fourchambault (Nièvre) qui fabriquent, au XIXe siècle, la moitié de la production mondiale d'acier. Inventeur d'un procédé de fabrication de l'acier par décarburation.‎

Référence : 646

(1864)

‎Lettre amicale. «Mon fils Georges Martin m'ayant dit toutes les bontés que vous avez eues pour lui & le souvenir que vous avez bien voulu conserver de moi, lorsque j'ai eu l'honneur de vous voir à Fourchambault, permettez-moi de saisir l'occasion de vous témoigner pour lui et pour moi mes sentiments de gratitude [...]».‎

‎. Date : 04/12/1864. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : carte autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Lettre du métallurgiste Emile Martin.. Emile Martin (1824-1915) Ingénieur, il travaille avec son père aux forges de Fourchambault (Nièvre) qui ... Lettre du métallurgiste Emile Martin.. Emile Martin (1824-1915) Ingénieur, il travaille avec son père aux forges de Fourchambault (Nièvre) qui ...
Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

135,00 EUR

‎Etienne Jules Marey (1830-1904) Médecin et physiologiste français, créateur de la chronophotographie.‎

Référence : 11269

(1871)

‎Jolie lettre d'Étienne-Jules Marey, rédigée à Paris, durant la Commune et adressée à Edmond About : " [...]J'ai vu que notre pauvreBourgogne est occupée par les Prussiens.J'espère que cette occupation faite pendant l'armistice exclut les réquisitions et les dévastations.J'ai peu de goût toutefois àrevoir ce pays, bien que certaines questions d'intérêt m'y rappellent[...]". Il doit y mener sa mere, mais il attend que les trains de la ligne de Nevers fonctionnent mieux. Ils'inquiètede leur ami Albanel qui "a quitteParis sac au dos et àpied, maigre a faire peur et inquiet de certains crachements de sang comme il en a eu jadis. [...] J'essaie de travailler et de donner signe de vie scientifique avant de quitter Paris qui me semble le plus inhabitable endroit du monde [...]". En 1871, Marey effectuait des travaux de recherche dans le but de décomposer et donc de figurer le mouvement, qui aboutirons à la chronophotographie, appliquée par Muybridge.Il futprofesseur auCollège de France, titulaire de la chaire d'Histoire naturelle des corps organisés, de1869à1904. Marey évoque son ami et confrère, le professeur de médecine David-Jérôme-Nathalie [ou Natalis]Albanel (1832-1914). Ce dernier partira en Orient avec Alexandre Dumas et fréquenta le photographe Le Gray. Edmond About (1828-1885) était unécrivain,journalisteetcritique d'artfrançais, membre de lAcadémie française.‎

‎Encre noire sur double feuillet de papier vergé.. Destinataire : Edmond About. Date : 15 février 1871. Lieu : Paris. Format : In-8. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 4 pp.‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

500,00 EUR

‎Guillaume Fourier (1853-1928) Archéologue, membre de la Commission départementale des Antiquités de la Côte d'Or, il s'est particulièrement intéressé au site d'Alésia, qu'il a fouillé à plusieurs reprises.‎

Référence : 10397

(1919)

‎- Alésia. Manuscrit signé de Guillaume Fourier avec corrections autographes : « Note sur le retranchement du Mont Réa à propos de l'attaque des lignes romaines par 60.000 hommes de l'armée gauloise de secours, commandés par Vergasillaune ». 6 pp. in-folio. Il est indique : « Note lue à la séance de la commission des antiquités du département de la Côte d'Or, du samedi 1er juin 1901 ». Accompagné d'un feuillet donnant les « détails des travaux romains à Alésia ». - Brochure de G. Fourier : Le Siège d'Alésia Note sur le retranchement du mont Réa ». Imprimé à Semur-en-Auxois. 1907. - Manuscrit avec additions et corrections de G. Fourier : « Alésia et les fouilles de la Société des sciences historiques et naturelles de Semur-en-Auxois ». 6 pp. in-4. 1914-1919. Accompagné de quelques coupures.‎

‎. Date : 1901-1919. Lieu : Dijon. Format : in-folio et in-4. Etat : bon. Nombre de documents : 2. Type de document : manuscrits avec additions et corrections autographes. Nombre de pages : 12‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

500,00 EUR

‎Henri II de Bourbon (1588-1646) Henri II de Bourbon, IIIe prince de Condé, est un prince de sang français,fervent opposant àla régente Marie de Médicis. Il fut gouverneur de Bourgogne etdu Berry, duc de Montmorency, duc d'Albret, duc d'Enghien, et de Bellegarde, premier prince du sang etcomte de Sancerre. Il est le père du "Grand Condé".‎

Référence : 11554

(1630)

‎Lettre signée d'Henri II de Condé, adressée à M. Bouilhat, "lieutenant général en mon duché et pairye de Chasteauroux". Intéressante lettre relative au duché de Châteauroux, dans laquelle il est question d'un différent entre la comtesse de Saint-Aignan et de la comtesse de Fiesque. "Monsieur le lieutenant, jay jugé à propos auparavant que vous accordez la permission que m'a demandé de bastir un moulindans les marests de Coings et de Nau destre informé de l'interest que je peux y avoir, ensuite de quoi jay faict expédié mon ordonnance que je vous envoye après l'exemtion de laquelle je feray volontiers tout ce qui descendra de moy po[ur] vo[us] donner contentement. Jay veu ce que vous me mandez touchans madame la Comtesse de Fiesque &la response qu'elle vous a faict. Je seray tres aise que vous fassiez en sa faveur tout ce qui se pourra en justice aux occasions qui s'offriront, et que vous en usiez de mesme envers les personnes de condition qui ont leur bien dans le ressort de mon duché de Chasteauroux pour le different qu'elle a avec Madame la Comtesse de Saint-Aignan pour raison de Bauldre auquel je suis interessé je ne juge pas en debvoir escripre a pnt a lade dame Comtesse de Saint-Aignan, mais je désire que vous lui en escriviez comme de vous mesmes et lui fassiez connoistre par la coppie de mes arrests de Dijon et transactions faicte avec les officiers de Blois [...]". Si la comtesse de Fiesques'entête, il attentera une action auprès du Parlement de Dijon.‎

‎Encre brune sur papier vergé. Adresse au verso avec deux cachets de cire rouges conservés.. Destinataire : M. Bouilhat. Date : 11 novembre 1630. Lieu : Bourges. Format : In-folio. Etat : Mouillures et pliures. Petits manques de papier marginaux. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 1 p.‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

500,00 EUR

‎Henri II de Bourbon (1588-1646) Henri II de Bourbon, IIIe prince de Condé, est un prince de sang français,fervent opposant àla régente Marie de Médicis. Il fut gouverneur de Bourgogne etdu Berry, duc de Montmorency, duc d'Albret, duc d'Enghien, et de Bellegarde, premier prince du sang etcomte de Sancerre. Il est le père du "Grand Condé".‎

Référence : 11551

(1628)

‎Pièce signée avec apostille autographe d'Henri II de Bourbon, père du Grand Condé. Reçu de 6000 livres pour sa charge de gouverneur et lieutenant du roi de Berry. "Nous Henry de Bourbon Prince de Conde gouvernr et lieutent gnal pour le Roy de Berry confessons avoir reçu contant [...]la somme de six mil livres [...]".‎

‎Encre brune sur vélin souple.. Date : 28 octobre 1628. Format : In-4 oblong. Etat : Quelques pliures. Nombre de documents : 1. Type de document : Reçu signé avec apostille. Nombre de pages : 1 p.‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

480,00 EUR

‎Henri II de Bourbon (1588-1646) Henri II de Bourbon, IIIe prince de Condé, est un prince de sang français,fervent opposant àla régente Marie de Médicis. Il fut gouverneur de Bourgogne etdu Berry, duc de Montmorency, duc d'Albret, duc d'Enghien, et de Bellegarde, premier prince du sang etcomte de Sancerre. Il est le père du "Grand Condé".‎

Référence : 11557

(1615)

‎Copie d'époque du traité signéentre Henri II prince de Condé et les députés protestants de l'Assemblée générale de Nîmes, durant lesGuerres de religion en application de l'Edit de Nantes. "Articles accordez entre Monseigneur le Prince & les députez de l'assemblée générale de Nismes au nom de ceux de la Religion de ce Royaume & du pays et souveraineté de Bearn, après que les députez aud. nom ont protesté de ne se départir jamais en aucune sorte de la très humble obéissance qu'ils doivent au Roy qu'ils recognoissent estre leur souverain Prince et seigneur, ny de l'affection qu'ils ont à la paix de l'estat et tranquilité publique à laquelle il supplie très humblement mond. seigneur le Prince de rapporter tous ses conseils délibérations et action comme tous les désirs de lad. assemblée y sont entièrement portez [...]". Suit l'exposé des différents points de l'accord, en exécution "de tous ce qui leur a esté ci-devant promis et accordé tant par l'édict de Nantes & art. par. à la mesme forme qu'ils furent premièrement accordez et expédiez audit Nantes en lan 1598 que par les brevets faits depuis en leur faveur [...]". Se concluant ainsi : "Es villes tenues par Mond. seigneur le Prince et autres princes et seigneurs joincts avec luy, esquelles se seront refugiez ceux qui en hayne de lad. religion ou du present traicté auroient esté chassez de leurs maisons et spoliez de leurs biens, sera assigné aux. refugiez provision suffisante et revenu ou deniers pour y vivre et subsister sur les biens de ceux qui se seront absentez et auront esté chassez des. villes pour navoir voulu adhérer aux résolutions de Mond. Seigneur le Prince". Le document original fut signé "au camp de Sansais en Poitou" par Henry de Bourbon d'une part,Josias Mercier, Le Cruzol, La Nouaille, "députez de l'assemblée généralle de Nismes" d'autre part. ‎

‎Encre brune sur doubles feuillets de papier vergé.. Date : 27 novembre 1615. Lieu : Sansais. Format : In-folio. Etat : Bon, pliures et petites brunissures à la dernière page. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit. Nombre de pages : 6 pp.‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

1 200,00 EUR

‎Henri-Charles Tavanes (Saulx, comte de) (1686-1761) Lieutenant général du roi en Bourgogne, de 1736 à 1761.‎

Référence : 5176

(1751)

‎Le comte de Tavanes, lieutenant général de Bourgogne, rappelle les règles de la prise d'armes par les habitants et le tir du canon, soumises à son autorisation. Il veut éviter tout abus, toute prise d'armes générale par les habitants. Dans les cas exceptionnels et d'urgence, il faut en référer à l'état major. «Il peut arriver des cas pressés où pour le bien et l'utilité de la ville et pour arrêter quelque désordre, il convient de mettre quelques habitants sous les armes, les armes devant prêter main forte à la justice ; ces cas arrivant, si vous avés dans votre ville, un état major, soit un lieutenant du roy ou un major, comme ils ont le commandement des armes, vous devés vous adresser à luy pour les prier de les faire prendre ; ils ne peuvent ni ne doivent le refuser dans ces cas sur votre réquisition [...]. Il y a bien des villes où lors des Te Deum, on fait prendre les armes aux habitants, ce qui ne doit pas être quand la lettre du Roy ne l'ordonne pas et quand les ordres que je vous adresse en conséquence de ceux de Sa Majesté ne le prescrivent pas ; je vous prie que cela n'arrive plus [...]». Dans la seconde lettre, il accepte de mettre quelques habitants sous les armes pour la procession de la fête Dieu, à Bourbon-Lancy. «Vous pouvés en faire mettre un petit nombre, mais il n'est pas nécessaire d'y faire mettre tous les habitants».‎

‎Une lettre avec adresse au dos et cachet de cire (brisé).. Destinataire : Gay, à Bourbon-Lancy.. Date : avril - mai 1751. Lieu : Dijon. Format : In-4. Etat : mouillure importante sur une lettre. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres signées. Nombre de pages : 5‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

380,00 EUR

‎Hugues Maret (1726-1786) Médecin, savant et érudit dijonnais, correspondant de l'Académie des sciences, il fut secrétaire perpétuel de l'Académie de Dijon de 1764 à sa mort. Il est le père du futur duc de Bassano, et a fourni plusieurs articles pour l'Encyclopédie de Diderot.Jean-François Durande (1732-1794) Médecin et botaniste dijonnais, auteur d'une Flore de Bourgogne dans laquelle il décrit 1300 espèces.François Chaussier (1746-1828) Chirurgien et anatomiste, membre de l'Académie des Sciences et de l'Académie de Médecine, auteur de travaux sur la médecine légale.‎

Référence : 9000

(1781)

‎Belle réunion de 6 certificats dressés de grands médecins et savants dijonnais du XVIIIe, en faveur de Claude Miellet, étudiant en chirurgie à Dijon. Hugues Maret (signée également par Guyton de Morveau, Durande (pour les cours de chimie) et Le Roux, chirurgien en chef de l'hôpital de Dijon) ; Jean-François Durande (pour les démonstrations et herborisations) ; le chirurgien Philippe-Jean Pelletan (1747/1829), pour les leçons d'anatomie ; François Chaussier (pour les cours de chirurgie et anatomie chirurgicale) ; le chirurgien et obstétricien Joseph Enaux (Dijon 1726/1798) pour les cours sur la théorie et la pratique des accouchements. il est joint un document d'époque révolutionnaire pour Claude Miellet "officier de santé".‎

‎. Destinataire : Claude Miellet, médecin dijonnais.. Date : 1778-1781. Lieu : Dijon. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 6. Type de document : pièces autographes signées. Nombre de pages : 9‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

600,00 EUR
1 2 Suivant N° de page précis ? OK
Téléchargez l'application sur Google Play Téléchargez l'application sur l'AppStore
Rechercher - Bourgogne ; Autographe...

L'article a été ajouté à votre panier

Vous venez d'ajouter :

-

Il y a 0 article(s) dans votre panier.
Total : 0,00 €
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !