16 livres pour « Espanha; Autógrafo »Modificar

Classificar por

Referência : 9081

(1937)

‎Lettre d'un patriote espagnol, Tonio de Las Nives, qui se bat dans les milices au service de Franco, durant la Guerre civile espagnole. Il reproche le silence de son ami. "Je ne pense pas que le travail t'ait empêché de penser quelque peu à ce pauvre ami qui depuis bientôt un an souffre et peine pour une plus grande Espagne. Ma dernière lettre t'a été envoyée de Quinto, et maintenant me voilà à un autre pont très proche de Huesca, toujours avec l'unique mission de supporter le choc des hordes marxistes dans l'attente que le jour de notre avance impétueux arrive [...]". Sa mère et sa soeur l'ont rejoint, ce qui le comble de bonheur. "Te dire ma joie est impossible. Tu ne peux te l'imaginer car jamais tu n'as été éloigné de ta mère ayant à supporter nos périls... J'ai pu décrocher une perme... de dix jours et j'ai eu l'occasion de voir M. F. ainsi que son fils retour de Bilbao où il est entré victorieux [...]. Ici calme absolu, les Rouges ne sont bons que pour beugler ; depuis une belle raclée reçue en avril il ne savent que dire que bientôt ils attaqueront et s'empareront de Zaragoza "pobrets" ; nous les attendons [...]".‎

‎Papier à en-tête nationaliste (aigle bicéphale et croix de Bourgogne, devise "Una Fe - Una Patria - Un Imperio").. Destinataire : "cher Pierre". Date : 21/08/1937. Lieu : Almudévar (Huescas, Espagne). Format : In-4 oblong. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre. Nombre de pages : 2‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 160,00

Referência : 9835

(1783)

‎Journal (semble-t-il incomplet du début) d'un officier des armées navales pendant le siège de Gibraltar, écrit vers 1781-1783. « Le 12. Il paraît, par le rapport qu'on a fait aux princes, que Mr Howe a changé vers les huit heures du soir l'ordre de sa marche, il a fait filer son convoi au centre et les vaisseaux de guerre sur une même ligne. Vers les minuit, les vaisseaux de la tête étaient près du mouillage, il a fait un grain terrible, alors il a craint de s'abandonner au mouillage ou de n'être pas suivi par toute la flotte, il a préféré donner en entier dans la Méditerranée. A la pointe du jour, nous avons aperçu toute son armée qu'il tachait de rallier. Trois ou quatre frégates ou bâtiments légers étaient les seuls qui fussent mouillés devant Gibraltar, une de ces frégates a remis tout de suite à la voile pour aller rejoindre son armée. Cependant la nôtre se trouve hors d'état de sortir, parce que plusieurs vaisseaux ont besoin de se réparer [...]. Les ennemis, témoins de notre inaction, ont essayé de faire entrer dans l'après-midi quelques uns de leurs transports qui se sont avancés sous l'escorte d'un vaisseau léger, et dont quatre ou cinq sont venus à bout en louvoyant de doubler la pointe d'Europe. Il y en a encore quelques uns le long de la côte qui entreront vraisemblablement cette nuit. Les forts qui terminent nos lignes du côté de l'est leur ont tiré des bombes et du canon sans pouvoir les atteindre. On dit que M de La Motte-Piquet a demandé d'aller mouiller sous Ceuta avec les sept vaisseaux qui composent son escadre légère [...] ».‎

‎Transcription jointe.. Date : [1781-1783]. Lieu : [Gibraltar]. Format : In-8. Etat : mouillure. Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit. Nombre de pages : 14‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 450,00

Referência : 2773

(1824)

‎Correspondance du colonel Paul Berthier (1801/1845), fils du général César Berthier et neveu du maréchal. Longues et intéressantes lettres sur l'intervention française en Espagne.‎

‎Une lettre avec adresse et marque postale au dos.. Destinataire : Sa mère, la comtesse Berthier.. Date : 6 mars-29 avril 1824. Lieu : Irun, Villareal, Briviesca, Aranda et Madrid.. Format : In-4. Etat : très bon. Nombre de documents : 3. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 11‎


Paul Berthier prend part à la guerre carliste.. Paul Berthier prend part à la guerre carliste..
Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 240,00

‎Antoine de Bourbon (1518-1562) Prince du sang de la maison capétienne de Bourbon, membre de la branche cadette de Bourbon-Vendôme.Duc de Vendôme, premier prince du sang etroi de Navarre par son mariage avec Jeanne d'Albret, sa vie est marquée par son oscillation entre le catholicisme et leprotestantisme.‎

Referência : 11220

(1561)

‎Belle lettre avec septlignes autographes de la main d'Antoine de Bourbon, adressée à M. de Limoges, ambassadeur de Navarre en Espagne, auprès du roi Philippe II. "[...] Monsr de Limoges, le sieur Dozansm'a tant et si avantsatisfaict et contenté du bon et grand devoireque vousavezfaites en mon affaire et dit avecques quelle affection vous l'embrassez que je ne scauroys a mon gré vous assurer? comment je m'en tient obligé à vous. Et neseray jamais aise que je ne vous aye fait congnoistre et sentir ce que vous avez mérité dema bonne grâce. Cependant je vous prye Monsr de Limoges ayant si biencommencé ? vous lassé et avecques voz moyens et votre activité faire que je puisse tirer quelque fo? de ma juste cause et vous l'espérance du labeur et de la peyne que vous pouvez pour la promouvoir. Ne voyant poinct qu'il y ayt de quoi plus s'excuser estant mes deppartemens action et ma volonté en ce que désir leRoy catholique telz que Ch? sery? et ne tient pas à moy que les choses ne vont mieulx mais j'espère au bon ordre que sa ? par tout que le temps ra? ce qui y sera de mal. Pour le momen se peult il ass? il n'y aura rien qui le regarde et concours que je n'y mette toute la considération et le rapport que j'auray toujours envers ung prince que j'honore et duquel j'espèrefaveur et gratification laquelle ayant receue j'enauraiencore plus d'occasion. Comme je vous prye lui faire bien entendre et que nous sachions au plus tost ce que aura puavancer en cet endroit l'arméepar dela Dalmede pryant Dieu monsr de Limoges vous donner ce que plus désiré. A St Germain en Laye le 6 janvier 1561. Lignes autographes : "Monsr l'ambassadeur vous prenestant de peine pour moy ? ? vous estes que je ne seroisassezvous remercier. Je serois très ayse que par dessa il se présenta occasion pour m'en revencher et me tiendra a faulte de vous que je ne vous en de mener envers vous[...].Vostre très bon amy [...]". Adresse au verso : "A Monsr de Limoges conseiller du Roy medes reqtres son hôtel etambassadeur en Espaigne" et d'une autre main "Le rde Navarre le 6 janvier 1561". Sébastien de l'Aubespine, évêque de Limoges, conseiller, maître des requêtes de l'hôtel du roi et ambassadeur en Espagne en1561. Il était frère de Claude de l'Aubespine, secrétaire d'État. Antoine de Bourbon, avait espéré quePhilippe IIlui permettrait de réunifier laHaute-Navarreet laBasse-Navarre.‎

‎Encre brune sur papier vergé filigrané. Adresse au verso avec encadrement de papier fort contrecollé.. Destinataire : Sébastien de l'Aubespine, évêque de Limoges, son ambassadeur auprès du roi d'Espagne Philippe II. Date : 6 janvier 1561. Lieu : Saint-Germain-en-Laye. Format : In-folio. Etat : Pliures centrale, minimes taches. Nombre de documents : 1. Type de document : Lettre signée avec 7 lignes autographes . Nombre de pages : 1 p.‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 3.500,00

‎Edwin Bonaventure Bosquillon de Frescheville (1780-1830) Colonel, décapité par les Arabes lors de la conquête de l'Algérie.‎

Referência : 6786

(1823)

‎Lettres du colonel Bosquillon de Frescheville, relatives à l'intervention française durant la guerre carliste. Stationné dans Bayonne avec son régiment, il attend les ordres pour intervenir en Espagne, donne des nouvelles des bataillons qui sont intervenus sur la Bidassoa «au son de la musique et au cri de Vive la Constitution», évoque les inquiétudes de l'armée ; «on pense aussi que les discours des ministres d'Angleterre ne fassent changer de système au Roi, et qui, je pense, pourrait perdre la monarchie, la légitimité, le trône et la France [...]». Le ministre de la Guerre est arrivé à Bayonne avec Son Altesse Royale ; «On a rendu au Prince tous les honneurs dus à son rang ; aujourd'hui il a reçu les visites de corps. On parle d'entrer le 5 ou le 6 avril en Espagne. On a arrêté cette nuit quelques individus [...]». De retour à Brest, il raconte son périple en Espagne : nommé colonel par «son Altesse Royale le général en chef, le 21 août», il quitte San Sebastian. «Le 27 et le 28 septembre, nous avions l'espoir de nous signaler, mon régiment était désigné pour faire la tête de la colonne qui devait attaquer l'île de Léon [...] quand le 29 la lettre du Roi d'Espagne nous ravit cette espérance. N'ayant rien de mieux à faire à notre entrée dans l'île de Léon, j'ai recueilli les bronzes de la Pierre de la Constitution que les sapeurs de mon régiment abattirent. Cette Pierre était la Mère-pierre de la Révolution d'Espagne, c'est sous elle que les complots les plus noirs avaient été tramés et que les serments les plus odieux avaient été prêtés [...]».‎

‎Adresses et marques postales au dos.. Destinataire : Alexandre Des Moulins, directeur des Douanes à Bordeaux.. Date : février - décembre1823. Lieu : Citadelle de Bayonne et Brest. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 3. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 7‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 350,00

‎FERDINAND (Prince) - [FERDINAND VII (roi d'Espagne)].‎

Referência : 2104

(1811)

‎In-folio. En filigrane de la première page l'aigle impérial entouré d'un double filet contenant la devise, et en seconde page, l'effigie de l'empereur, entourée d'un double filet contenant "NAPOLEON GRAND EMPEREUR ET ROI 1811". Très beau document. ‎

‎Fils ainé de CHARLES IV (arrière petit fils de LOUIS XIV) et de MARIE LOUISE de Parme. Suite à un mouvement populaire , il détrona son père qui fit appel à l'arbitrage de NAPOLEON 1er. Après les négociations de Bayonne (1808), ce fut Joseph Bonaparte qui fut proclamé Roi, et Ferdinand fut installé provisoirement au Château de Valençay avec une rente d'un million de francs. ‎


Image-Ecrit

Número de telefono : 06 89 34 53 59

EUR 350,00

‎Fernando Valera (1899-1982) Homme politique espagnol et écrivain. Il fut le dernier président du gouvernement espagnol en exil.‎

Referência : 11665

(1956)

‎Lettre dactylographiée signée du ministre des affaires étrangères espagnol, Fernando Valera, exilé à Paris. "Cher Monsieur, J'ai bien reçu votre aimable lettre du 28 février avec les documents concernant les récents évènements d'Espagne. J'ai lu avec plaisir dans l'Express l'admirable reportage que vous avez rédigé, dont nous avons acquis plusieurs exemplaires pour les introduire en Espagne. Permettez-moi, au nom du Gouvernement Républicain en exil et de l'Espagne libre, de vous exprimer notre gratitude pour ce que vous venez de faire au service de la vérité informative, qui est identifiée avec la liberté et l'intérêt de notre pays [...]".‎

‎Encre noire. En-tête imprimé de la République espagnole "El Ministro de Estado - 35 avenue Foch - Paris (XVIe)".. Destinataire : Jean Boch-Michel. Date : 2 mars 1956. Lieu : Paris . Format : In-4. Etat : Une minime déchirure sans atteinte à la pliure centrale. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre dactylographiée signée. Nombre de pages : 1 p.‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 250,00

‎Gabriel Hugelmann (1828-1888) Journaliste et aventurier, plusieurs fois condamné, fondateur de la Revue espagnole et portugaise, qui deviendra la Revue des races latines.‎

Referência : 5896

(1857)

‎Gabriel Hugelmann vient de fonder (février 1857) la Revue espagnole et portugaise, qui deviendra le plus important des organes de liaison entre le public français et le monde hispanique au XIXe. Il accuse réception de l'article sur les origines du Roman comique. «Je l'insèrerai dans le prochain numéro de la Revue, au front de laquelle il brillera. La Revue devenant politique dans peu, va acquérir une importance qui me permettra de lui acquérir des collaborations dignes du but que je veux atteindre. La vôtre est une de celles auxquelles j'attache le plus de prix [...]».‎

‎En-tête de la Revue espagnole et portugaise.. Date : 08/05/1857. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : petite déchirure en coin. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 120,00

‎GENERAL BARON DE VILLATTE D'OULTREMONT Eugène Casimir - PREMIER EMPIRE‎

Referência : 5128.05.19

(1812)

‎STE MARIE, le 13 février 1812. - 2 ff. folio et 3 pages manuscrites. - LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE adressée par le Général de Division VILLATTE à Monseigneur (Roi d'Espagne Joseph Bonaparte) - Monseigneur, J'ai reçu la nouvelle Organisation de l'Armée, elle sera de suite mise à exécution en ce qui concerne le corps des troupes devant CADIX. Je suis, Monseigneur aussi honoré que flatté et reconnaissant de la haute confiance que votre Excellence daigne avoir en moi ; je ferai tout ce qui dépendra de moi pour y répondre en lui prouvant que je ne suis pas indigne. Mon dévouement, Monseigneur est connu de votre Excellence et je n'ai rien plus à coeur que de lui donner des preuves certaines. Mon bonheur sera de voir votre Excellence recevoir de la part des Troupes devant CADIX le tribut de respect, de vénération, d'attachement et d'entier abandon, que depuis longtemps ces mêmes troupes lui ont consacrés. Puissai-je, Monseigneur, mériter toujours l'estime et les bontés de votre Excellence, c'est ce qu'en mon particulier j'ambitionne le plus. Daignez Monseigneur Agréer le profond respect avec lequl je suis de votre Excellence le très humble et très obéissant serviteur. SIGNE LE GENERAL DE DIVISION VILLATTE.". ‎

‎- Siège de Cadix (1810-1812). Le Général de Villatte s'illustrera avec vaillance notamment contre Wellington en mars et mai 1812 à la Bataille de Chiclana et près de Salamanque. Il ne pourra éviter la défaite française aux Arapiles remportée par Wellesley, contribuant ainsi de façon décisive à la fin de l'occupation militaire française et amorcera le début de la libération de l'Espagne. Réalisant que son armée menace d'être coupée, Soult ordonne un repli général. Le départ des forces stationnées devant Cadix est fixé au 24 août. Après avoir bombardé la ville toute la nuit, les Français détruisent leurs canons et se retirent, poursuivis par les Espagnols. - BARON GENERAL DE VILLATTE COMTE D'OULTREMONT. (14 avril 1770 à Longwy- 14 mai 1834 à Nancy). Général de la République puis de l'Empire. Il refuse le Bâton de Maréchal. Suit la restauration comme Inspecteur Général. Biographie complète : Biographie de la Moselle, ou histoire par ordre alphabétique de BEGIN Nicolas Jules Metz chez Verronais. ‎


L.A.S. DU GENERAL DE VILLATTE AU ROI D'ESPAGNE JOSEPH BONAPARTE CONCERNANT LE SIEGE DE CADIX. 1812 - PREMIER EMPIRE. GENERAL BARON DE VILLATTE ... L.A.S. DU GENERAL DE VILLATTE AU ROI D'ESPAGNE JOSEPH BONAPARTE CONCERNANT LE SIEGE DE CADIX. 1812 - PREMIER EMPIRE. GENERAL BARON DE VILLATTE ...
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Número de telefono : 06 09 82 43 86

EUR 330,00

‎Joan Miro (1893-1983) Peintre et sculpteur.‎

Referência : 11474

‎Belle carte autographe de Juan Miró, avec belle compositionlithographiée etsignéeen pied. "[JoanMiró] vous remercie de tout coeur par [sic] votre gentillesse et vous envoie ses meilleurs voeux pour l'an nouveau".‎

‎Stylo à bille noir. Signature de la lithographie au crayon à papier.. Date : S.d.. Lieu : S.l.. Format : In-12 oblong. Etat : Bon. Nombre de documents : 1. Type de document : Carte autographe avec lithographie signée. Nombre de pages : 2 pp.‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 1.700,00

‎Louis de Brancas (1672-1750) Maréchal de France (1740) ; il fut aussi ambassadeur de France en Espagne et gouverneur de Bretagne.‎

Referência : 11496

(1742)

‎Belle lettre de recommandation signée par le maréchal Louis de Brancas. Arrivé en Bretagne "où j'auray souvent occasion de vous écrire et de vous recommander des officiers de cette province, qui s'adressent à moy pour solliciter les graces qu'ils demandent et qu'ils croient mériter par leur services [...]". M. de Tavignon de Ker Tanguy, commandant du Fort blanc à Strasbourg, neveude M. Le Marchal Dubourg. Il souhaite obtenir un bon poste en Bretagne, et remplacer M. de Vauborel " vieux et cassé" au Fort de Saint-Malo. "M. de Tavignon vous demande, Monsieur, la survivance de la maintenance du Roy de Saint Malo de M. de Vauborel, dont il remplacera les fonctions sans appointements [...]. Je scay, Monsieur, que le Roy & M. le Cardinal n'aiment pas à donner des survivances, mais c'est ici un cas particulier, un homme qui quitte un commandement actuel pour une simple survivance [...]". En1738, le marquis deBrancas fut nommégouverneur deNanteset commandant deBretagne.Louis XV le fit maréchal de France,en1740. François-Victor Le Tonnelier de Breteuil(1686-1743)futdeux foisministre de la GuerresousLouis XV. Il mourra trois mois après ce courrier.‎

‎Encre brune sur feuillet double de papier vergé avec deux grands filigranes.. Destinataire : M. le marquis de Breteuil. Date : 5 octobre 1742. Lieu : Rennes. Format : In-folio. Etat : Bon, pliures centrales. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre signée. Nombre de pages : 4 pp. ‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 280,00

‎LOUIS XV, Roi de France. (1710 - 1774) - CAYLUS (Claude Abraham de Tubières-Grimoard, Duc de). ‎

Referência : 2045

‎Billet écrit à la troisième personne, daté en guise de signature 22 octobre 1723, à la fin duquel LOUIS XV a écrit "Bon". Petit in-4° avec en haut à gauche le timbre gaufré aux armes du Duc de Caylus. Petit trous d'épingle en dessous du texte. Deux petites charnières de papier collées, par un collectionneur, au dos de la feuille, sans dommage au document. ‎

‎Le Duc de Caylus (1675-1759) rejoignit Philippe V en Espagne. Il fut nommé Capitaine général du Royaume de Galice en 1722 et obtint en Espagne les titres de Duc puis Vice Roi du Pérou. Son frère aîné, Jean Anne (1665-1704), fut marié à Marthe Levallois Villette de Mursay (1671-1729), petite fille d'Aggripa d'Aubigné et nièce protégée de la Marquise de Maintenon. L'un de ses fils fut le Comte de Caylus, archéologue, bien connu comme antiquaire et collectionneur, homme de lettres et graveur français. 1723, l'année de la fin de la Régence (23 février), de la mort du Cardinal Dubois (10 août 1723) et du Régent Philippe Duc d'Orléans (2 décembre 1723). Louis XV gouverne avec son précepteur le Cardinal Fleury. ‎


Image-Ecrit

Número de telefono : 06 89 34 53 59

EUR 500,00

‎Manuel Palau Boix (1893-1967) Chef d'orchestre et compositeur espagnol, il a travaillé avec Ravel lors de son séjour en France.‎

Referência : 6450

(1929)

‎Manuel Palau Boix adresse à Straram la partition d'orchestre de son oeuvre symphonique Siluetas. «Quant à la partition de "Gongoriana", je regrette ne pas pouvoir vous l'envoyer qu'après le 10 mars. Cela obéït à ce que cette oeuvre sera jouée ce jour au Teatre Liceo à Barcelona dans un concert de musique espagnole. Ce sera le quatrième festival de Quarème ; les autres sont consacrés aux musiques allemande, russe, et italienne. Les chefs d'orchestre qui y seront sont Mrs Erich Kleiber, Ottorino Respighi, Juan Lamote de Grignon et Al. Glazunov [...]». Un mois plus tard, il a reçu la partition de Gongoriana qui avait été égarée dans un bateau, et la lui transmet. «Quoi que je considère que votre série de concerts est déjà très avancée, je me permets de vous demander s'il vous intéresse de lire mon oeuvre. Elle pourrait aller (si elle vous plaisait) l'année prochaine [...]».‎

‎Une lettre à son en-tête, l'autre sur papier de deuil.. Destinataire : Walther Straram (1876/1933), chef d'orchestre.. Date : février - mars 1929. Lieu : Moncada [Valence, Espagne]. Format : In-8 oblong. Etat : petite mouillure en coin d'une lettre. Nombre de documents : 2. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 3‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 250,00

‎Maurice Paléologue (1859-1944) Descendant des Empereurs de Byzance et Constantinople, il est diplomate. Il est également écrivain et historien, membre de l'Académie française (1928).‎

Referência : 5816

(1929)

‎«Je me serais fait un devoir d'assister demain au service religieux qui sera célébré pour le repos de l'âme de Sa Majesté la Reine Christine. J'en serai empêché malheureusement par une forte grippe [...]. J'ai du moins à coeur de vous témoigner par écrit toute la part que je prends au deuil qui afflige si cruellement Sa Majesté le Roi et dont toute l'Espagne se montre si émue [...]».‎

‎En-tête à son adresse.. Destinataire : [José-Martin Quinonès de Léon, ambassadeur d'Espagne à Paris].. Date : 10/02/1929. Lieu : Paris. Format : In-8. Etat : papier jauni. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 140,00

‎Thiébault (Paul-Charles-François, baron) :‎

Referência : 8137

(1809)

‎1- L.A.S., in-4, 2 pp. du quartier général à Briviesca le 26 juin 1809 ; le Général Thiébault, gouverneur de la Vieille-Castille au Maréchal Duc de Trévise (Maréchal Mortier), pour l'informer des opérations militaires en cours vers Pontelara, Miranda, Aguilar, etc.2- Note manuscrite, in-8, 1/3 p., au Duc de Trévise pour l'informer des opérations militaires près de Santander, d'Aranda et de la Navarre, non signée.3 et 4- 2 brouillons de lettre destinée au Comte d'Hunebourg, Ministre de la Guerre (une in-4 de 2 pp. et une note in-8, 1 p.), concernant le capitaine Vidal, blessé. Note manuscrite indiquant qu'il s'agit de "papiers trouvés dans le livre de la correspondance générale du Gal Thiébault avec Kellermann".‎

‎Né à Berlin (1769 - 1846), Général de Division. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎


4 pièces manuscrites.. Thiébault (Paul-Charles-François, baron) : 4 pièces manuscrites.. Thiébault (Paul-Charles-François, baron) :
Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Número de telefono : 04 78 37 21 35

EUR 150,00

‎Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928) Écrivain et journaliste espagnol, l'un des plus grands romanciers de langue espagnole.‎

Referência : 11001

(1924)

‎Carte autographe signée "V.B.F." relative àla traduction d'un de ses romans, en français.Vicente Blasco Ibáñez s'emporte contre son traducteur, Alfredo deBengoechea, qui avait apporté peu de corrections à ses épreuves. « [...] Ne vous inquiétez pas de Bengochea. Précisément je l'avais envoyé une lettre pour le dire qu'on ne le envoyerait pas : des épreuves, car nous étions très pressés et il m'a répondu en me dissant qu'il se résignait à ne lire pas les épreuves. Comme après il a reçu les dittes épreuves, il a voulu se donner de l'importance et faire quelques corrections, pour faire voir qu'il fassait quelque chosse. Je considère tout ça sans importance. Je vous enécrit bien longuement [...] ». Le colombien Alfredo deBengoechea (1877-1954),avait traduit deux ouvrages deVicente Blasco Ibáñez, publiés chez Calmann Lévy :Les Ennemis de la femme, en1921 etLa Femme nue de Goya, en1923. Il s'agit ici, très probablement, des épreuves deMare nostrum, de Blasco Ibáñez, que Marcel Thiébaut avait traduit et qui fut publié, toujours chez Calmann Lévy, en 1924. ‎

‎Carte avec en-tête imprimé à son nom, suivi de l'adresse "Villa Fontana Rosa Menton (Alpes-Maritimes)".. Destinataire : Marcel Thiébaut (1897/1961), critique littéraire, directeur de la Revue de Paris.. Date : "Mercredi" [1923 ou 1924]. Lieu : [Menton]. Format : In-12 oblong. Etat : Bon . Nombre de documents : 1. Type de document : carte autographe signée. Nombre de pages : 2‎


Traces Ecrites - Paris

Número de telefono : 01 43 54 51 04

EUR 220,00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Buscar - Espanha; Autógrafo

O artigos foi acrescentado ao carrinho

Vous venez d'ajouter :

-

Tem 0 artigo(s) no seu carrinho.
Total : € 0,00
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !