14 books for « Fine arts; Autograph »Edit

Sort by

‎BONNARD (Pierre) (1867-1947)‎

Reference : TUH-84

‎L.A.S. le Cannet, 9 novembre 1936 « lundi », 2p.in-8°. Adresse « Villa du Bosquet, Le Cannet A. M. »‎

‎« Mon cher Rodrigues, Je vous fais un second envoi de dessin et une aquarelle. Il faudrait faire encadrer le tout s’il est encore temps. J’ai mon encadreur Borin 2 rue Pierre Haret qui s’en chargerait – des sous verre avec bordure de bois blanc – Il connaît mon genre – Téléphonez-lui – Je pense que tout ira bien. Peut être serai je à Paris pour voir l’exposition si elle dure encore en décembre. RSVP. » Au dos « Pour les prix demandez de 4 à 600 F vous prendrez votre commission – Pour l’aquarelle je veux 2.500 – Un dessin n’est pas à vendre je l’ai marqué derrière. » ‎


. BONNARD (Pierre) (1867-1947)
Galerie Frédéric Castaing - Paris

Phone number : 01 43 54 91 71

EUR750.00

‎BROWN (John-Lewis) peintre français d’origine écossaise (1829-1890) ‎

Reference : 18C20

‎Lettre autographe signée. Paris, 12 mai 1879. 2 pp. in-12.‎

‎Belle lettre. « Je reviens à l’instant du Salon et vois avec regret que je ne pourrai jamais être prêt pour l’ouverture de votre très intéressante exposition. J’ai entrevu à l’Exposition une foule d’œuvres que j’ai besoin de revoir et d’étudier et dans la disposition d’esprit où je me trouve il m’est de toute impossibilité de penser à autre chose. Je vous préviens à temps pour céder ma place au catalogue et ne pas indiquer un objet qui ne figurerait pas à l’exposition. Pareil fait s’est produit à l’exposition de MMrs les Indépendants et n’a pas produit bon effet. Je ne veux point de mon fait vous attirer cette sorte de désagrément… ».‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR230.00

‎CABANEL (Alexandre).‎

Reference : 3074

‎Autographe. ‎

‎Lettre autographe signée Alex Cabanel du 1er septembre (18)84 dans laquelle il intervient pour faire inscrire une de ses connaissances à l'Ecole des Beaux-arts. 1 page sur un feuillet de 4 pages in-12°, papier à lettres à son en-tête, bordé d'un filet noir de deuil. ‎

‎Alexandre Cabanel, (Montpellier, 1823-Paris, 1889) est un artiste peintre, considéré comme l'un des grands peintres académiques du Second Empire, dont il est l'un des artistes les plus admirés. En 1864, il est nommé professeur-chef d'atelier de peinture à l'École des beaux-arts de Paris. Ses uvres sont recherchées par les célébrités européennes et les collectionneurs américains qui lui commandent leurs portraits.‎


Image-Ecrit

Phone number : 06 89 34 53 59

EUR50.00

‎COLLECTIF‎

Reference : b32695

(2007)

‎LA BIBLE DE L'ART SINGULIER INCLASSABLE ET INSOLITE‎

‎lelivredart 2007. Collection artension; un volume petit in-4°(27x21cm); Broché. 191p; très nombreuses reproductions couleurs; bon exemplaire.‎

‎Artistes. cartes de l'art. Galeries et évènements. classification artrinet; Collection artension.‎


LA BIBLE DE L'ART SINGULIER INCLASSABLE ET INSOLITE. COLLECTIF
Librairie Merolle - Lyon

Phone number : 04-37-45-07-31

EUR19.00

‎DEGAINE (Edouard) peintre français, considéré comme l’un des précurseurs de la rénovation de la tapisserie (1887-1967) ‎

Reference : 40C40

‎Le conservateur Bruno Ythier, précédemment, conservateur de la Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson, l’avait remarqué pour sa technique et dont le modernisme de ses tapisseries et de ses cartons, l’avait particulièrement intéressé. Ensemble de 16 lettres autographes signées des « Degaine », au libraire et éditeur Georges Courville, libraire actif à Angers. 6 lettres ou cartes autographes signées du peintre Edouard Degaine, 3 lettres autographes signées de son épouse Marguerite Degaine et 7 lettres autographes signées de leur fille « Riquette ». Paris et Vallière, principalement de 1938 à 1947. Plusieurs enveloppes conservées avec affranchissements. ‎

‎Belle correspondance amicale et professionnelle. Plusieurs lettres font état de rencontres et invitations partagées avec l’éditeur. L’une d’elle, a été particulièrement appréciée par les Degaine revenant de Bretagne, où leur séjour a été magnifique, « magnifique à tous points de vue et je pense que nous aurons plaisir a en parler ensemble car c’est bien souvent que les "Courville" étaient évoqués… Nous devions vous envoyer une ou plusieurs cartes les trois hommes Zunz (Robert, banquier et mécène), Briant (Théophile, son galeriste pendant plusieurs années) et moi, mais en mer, il n’y a pas encore de boite aux lettres et sur terre il faut rouler ! ». 1947. Il lui avoue qu’il prend conscience de son « affreuse déficience amicale ? C’est un peu comme si elle se matérialisait, je la palpe, je la considère et écœuré, je la rejette à l’écart ». Il continue à travailler dans « son coin » et ne vois pour ainsi dire personne. « Lors de mon séjour à Paris, en 45 mon ami Briant….m’informait que Robert Rey (l’historien d’art et conservateur de musée), qui fréquentait dans les temps anciens sa galerie et aimait ma peinture, venant d’être nommé, directeur des Arts Plastiques à l’Education nationale, Briant l’avertissait de ma présence à Paris et lui parlait de mes portes laquées ; a la suite de ça, Rey venait me voir et se déclarait fort intéressé, il me donne la certitude d’importantes commandes. En attendant le Mobilier national me commande un petit paravent et c’est ce dernier que j’ai livré il y a une quinzaine. Il fut fort bien accueilli par M. Fontaine administrateur du Mobilier National qui me dit qu’il irait sans doute à l’Elysée ou à Rambouillet ; Mme Auriol et sa belle fille étant deux femmes de goût…». Il est très sensible de la bonne volonté de son ami éditeur au sujet d’illustrations possibles, « mais il faut que cette sorte de travail, être en contact avec éditeur, imprimeur et collaborer et s’entendre sur la conception que l’on a de l’illustration ; pour ma part je ne la conçois que comme une sorte d’accompagnement plastique très loin du descriptif… ». Il a vu également à Paris, le relieur Bernasconi et l’interrogea pour une éventuelle collaboration concernant « La Mort de Venise ». Il lui demande des nouvelles de Zunz, car sa mère l’avait poussé à solliciter « Bernasconi à faire quelque chose ». Très certainement, il pourrait participer à la création de « très intéressantes reliures, mais il faut-il encore trouver de nouveaux amateurs dans le genre de Robert Zunz… ». Marguerite, son épouse, très attachée à son mari et à ses filles conseille, aux Courville, en septembre 1939, de ne pas « s’exposer à Paris ni de remonter le courant. Quels remous ! ». Elle l évoque à l’épouse du libraire, leurs difficultés du quotidien et précise que son mari n’a pas travaillé du tout dehors. « Il dit que cette période est révolue et que le calme de l’atelier lui est nécessaire – Il a peint qqs natures mortes et fait 2 têtes de laque. Il se plait beaucoup ici (à Vallière), loin des ascenseurs, chauffage central, concierge etc… Zunz lui avait demandé en effet d’illustrer un manuscrit de G. Marcel, il ne se sentait pas au moment même dans l’atmosphère souhaitable, mais ça peut venir, l’inspiration étant une grande fantasque… ». Quant à Riquette qui entretient avec la jeune « Luce » des Courville, une correspondance soutenue, on constate qu’une réelle amitié est installée entre les deux jeunes filles et un échange constructif concernant leur scolarité y est présent. Une de ces lettres est terminée par quelques lignes autographes du peintre, en signe d’amitié.‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR850.00

‎ DELAUNAY Sonia ( née Sophia Illinitchna Stern), Gradshik (Ukraine),peintre 1885- Paris, 1979.‎

Reference : 10902

‎ Lettre autographe signée au critique d’art Pierre Imbourg, de Paris, le 4 mars (vers 1969). 2 pages in-8°‎

‎ Elle a signé “Son. de Launay “. Elle convie Imbourg à visiter son exposition chez Marcel Bernheim, “c'est la première exposition personnelle que je fais à Paris aussi serai-je enchantée de connaître votre appréciation sur mes toiles…“. Pierre Imbourg (né en 1903) fut directeur de la Revue l'Amateur d'art à partir de 1968.‎

‎Peintre comme son mari Robert Delaunay, Sonia Delaunay participa aux mouvements d'avant-garde du XXème siècle, fauvisme, orphisme, puis abstraction. Elle fut aussi illustratrice, affichiste et décoratrice.(Reu-Bur) Je suis absente du 9 au 16 mai Inclus. Vos commandes seront enregistrées, mais je n'y répondrai qu'à partit du 17 mai. Merci pour votre patience.‎


 Lettre autographe signée au critique d’art Pierre Imbourg, de Paris, le 4 mars (vers 1969). 2 pages in-8°.  DELAUNAY Sonia ( née Sophia Illinitchna ...  Lettre autographe signée au critique d’art Pierre Imbourg, de Paris, le 4 mars (vers 1969). 2 pages in-8°.  DELAUNAY Sonia ( née Sophia Illinitchna ...
Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR180.00

‎Dubois (Paul)‎

Reference : UUI-11389

(1889)

‎Lettre autographe signée‎

‎Lettre de format 21/13,5cm, à en-tête de l’École Nationale & spéciale des Beaux-Arts, datée du 22 août 1889, à Dieppe, dans laquelle le sculpteur Paul Dubois explique à son correspondant qu’il a quitté Paris souffrant et qu’il ne peut rien envisager d’autre pour l’instant que de prendre le repos nécessaire avant de "reprendre exclusivement" les "grands travaux" qu’il a été obligé d’interrompre. Petites éraflures, bon état général. ‎


Lettre autographe signée. Dubois (Paul)
Les Livres du Pont-Neuf - Romainville

Phone number : 06 79 72 90 42

EUR120.00

‎[Leonor Fini] - ‎ ‎Fini, Leonor (1908-1996, peintre)‎

Reference : 2608

(1971)

‎Lettre autographe signée à l'écrivain Christian Maurel [14 février 1971] avec un petit dessin original signé‎

‎ 1971 14 février 1971. 1 p. in-8, 5 lignes signées avec, en guise d'en-tête le petit dessin d'un chat fait à la plume et signé.‎

‎Elle remercie Maurel pour son livre (Les Canaris en queue de poisson), qu'elle a beaucoup aimé. ‎


Lettre autographe signée à l'écrivain Christian Maurel [14 février 1971] avec un petit dessin original signé. Fini, Leonor (1908-1996, peintre)
Julien Mannoni livres anciens - Paris

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR200.00

‎GUIRAUD-RIVIERE (Maurice), peintre et sculpteur français (1881-1947). ‎

Reference : 62C40

‎Lettre autographe signée à son avocat. S.l.n.d. 2 p. et demi in-8.‎

‎Il lui adresse des éléments qui lui permettront d’apporter la preuve d’une contrefaçon. « Voici 2 statuettes pour faire facilement la preuve du délit, celle qui est enveloppée de papier de soie était en ma possession et provient de ma commande à Limoges, et l’autre est celle qui a été achetée par moi-même au printemps ; elle porte encore des étiquettes probantes ». Il lui adresse également le catalogue relatif à l’achat par l’Etat de sa statuette « Hiver », ainsi que la nomenclature de la manufacture nationale de Sèvres. ‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR180.00

‎LACRETELLE (Jacques de) écrivain français, membre de l’Académie française en 1936 (1888-1985)‎

Reference : 78C20

‎2 lettres autographes signées adressées au peintre Yves Brayer. 1 p. et demi in-4 et 1 p. et demi in-8 oblong. Paris, 14 septembre et 27 décembre 1966. Une enveloppe conservée. ‎

‎Belles lettres à propos de l’exposition de Brayer, exposition à laquelle le peintre avait demandé à Lacretelle d’organiser la présentation du catalogue. « Voici la présentation que vous m’avez demandée pour votre prochaine exposition. Je l’ai écrite avec un rare plaisir en regardant une à une les photos de vos aquarelles et en me rappelant tout ce que vous m’avez montré dans votre atelier ». Il lui retourne les photos, mais conserve le catalogue, « préparé par Chamson, d’abord à cause des excellentes images et aussi à cause du texte… ». Plus tard en décembre, il lui assure que dans quelques semaines il pourra admirer de nouveau « les aquarelles d’Egypte que j’ai vues dans votre atelier. Et vous m’avez comblé en parlant de ma collaboration à cette exposition et en me faisant don d’un des plus beaux paysages… ».‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR230.00

‎Lettre autographe signée / FAVIER (Pierre)(1899-1969) / Vigouroux.‎

Reference : 18894

(1948)

‎L. A. S. / 2 lettres autographes signées de Pierre FAVIER [Peintre figuratif né à Saint-Just-sur-Loire (Loire). École française. Élève de Le Fauconnier. Expose au Salon des Indépendants, au Salon populiste et au Salon Vilolet] à un certain Vigouroux, pour attribution d'essence. ‎

‎ 1948 LYON - 1948 - 2 lettres autographes signées en un feuillet simple [21,5x14 cm & 27,5x21 cm], 1 page manuscrite à chaque feuillet; papier à en-tête vert et marron 'Pierre Favier / Vorey sur Arzon / Haute-Loire'. Pliures horizontale et verticale. Perforation pour classeur. Bon état général. ‎

‎Lyon 26 cours Albert Thomas Lyon ce 13/2/48 Cher Monsieur Ne devant rentrer a Vorey que dans une dizaine de jours, je vous serais très obligé de bien vouloir passer a la mairie prendre mon attribution d'essence que je vous prie de me mettre de coté. Vous espérant ainsi que votre famille en bonne santé je vous prie d'agréer avec mes remerciements mes salutations [signature] Pierre Favier °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°Lyon 26 cours Albert Thomas ce 18/11/48 Cher Monsieur Vigouroux Mon retour a Vorey étant retardé. Je vous serais très obligé de bien vouloir passer a la mairie pour y retirer mes bons d'essence que monsieur Robe vous remettra certainement sur présentation de cette lettre. Je vous en remercie tous les deux et vous prie d'agréer l'expression de mes meilleurs sentiments [signature] Pierre Favier ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎


L. A. S. /  2 lettres autographes signées de Pierre FAVIER [Peintre figuratif né à Saint-Just-sur-Loire (Loire). École française. Élève de Le ... L. A. S. /  2 lettres autographes signées de Pierre FAVIER [Peintre figuratif né à Saint-Just-sur-Loire (Loire). École française. Élève de Le ... L. A. S. /  2 lettres autographes signées de Pierre FAVIER [Peintre figuratif né à Saint-Just-sur-Loire (Loire). École française. Élève de Le ...
Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR30.00

‎MAC-AVOY (Edouard Georges) peintre et portraitiste français (1905-1991) ‎

Reference : 87C20

‎Intéressante réunion de 3 lettres autographes signées au rédacteur en chef d’une revue d’Art. Paris, les 5, 11 février et 14 mars 1955. 5 p. et demi gd. in-quarto.‎

‎Ces belles lettres sont relatives à des séances de pose organisées par Mac-Avoy, pour la réalisation des portraits de Montherlant, de Gide, de Somerset Maugham, de Honegger et Tristan Bernard. 5 février 1955. Il lui adresse ses notes prises en espérant que ces « conversations, lors des séances qui sont d’involontaires séances d’aveu » partagées, auront un intérêt et pourront être publiées. Il lui adresse donc son premier article qu’il titrera : « Séance de pose avec Henry de Montherlant à cause de l’actualité toute particulière de l’auteur de Port-Royal ». Etant bien entendu que si ce projet était accepté, et approuvé par Montherlant, « car je ne voudrais pas manquer à la délicatesse en relatant des propos tenus par lui sous le signe de l’amitié, et qu’il pourrait désirer ne pas voir imprimés », il poursuivrait ses articles pour les autres conversations. Pour terminer, il lui conseille afin d’étayer l’article, d’y ajouter les croquis ayant servi « à l’élaboration d’un portrait » et qui ne sont d’ailleurs, « jamais montrés au public ». 11 février 1955. Son ressenti selon la réponse de son correspondant à sa lettre, laisse percevoir de la part du rédacteur, une légère réticence à publier cette relation concernant Montherlant, même si cette réponse lui apparait bien sympathique. « Elle est, à l’égard de Montherlant, "très confiante", si vos relations avec lui le sont moins. Dois-je conclure de ce que vous me dites que vous ne tiendrez pas à publier "la relation" de mes séances de pose avec lui, même s’il y consentait ?». Ne renonçant pas malgré cette petite contrariété, il lui adresse quelques notes sur ses séances ave Gide. « Au moment de rédiger pour vous un article en bonne règle, j’ai relu ces notes, et j’ai eu l’impression qu’elles avaient un côté direct, vivant, vrai, que des remaniements, des retouches et des bichonnages risqueraient de tuer. J’ai fait profit des conseils que Gide même me donnait dans une lettre absolument inédite que vous verrez citée… ». Il lui avoue que sincèrement, « ces notes ont le mérite d’avoir été rédigées, si je puis dire, à "chaud" – et les paroles de Gide d’être citées mot à mot… ». Il lui recommande toutefois de lui indiquer au crayon en marge de son texte, « ce qui pourrait paraître de trop ? ou inopportun ? ». Il termine en lui indiquant qu’il tiendra à sa disposition pour illustrer son article sur Gide en premier lieu, « la reproduction du portrait », puis « la reproduction d’études » et enfin « les photos inédites « dont je parle, prises à St Paul ». 14 mars 1955. Il pense que le décès de Paul Claudel (23 février 1955), « et la pressante actualité Claudel » a dû accaparer le rédacteur et ne lui a pas permis de se prononcer au sujet des notes concernant Gide, qu’il lui avaient adressées. Il lui demande toutefois de prendre connaissance de son « bref manuscrit », incluant la lettre inédite de Gide. « Il me semblait qu’elles gagneraient, en vérité et en pittoresque, à être publiées telles que je les rédigerai au moment même où j’exécutais son portrait – et je vous demande votre avis ». Il l’interroge de nouveau. « Où bien n’avez-vous pas répondu parce que, ayant demandé que je vous communique d’autres textes, sur mes séances avec Somerset Maugham, Honegger etc. Vous les attendiez pour vous prononcer sur l’ensemble ? De mon côté, j’attendais de savoir si le ton de Gide vous agréerait pour poursuivre… ». ‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR850.00

‎PRINCESSE PALATINE - ANNE DE BAVIERE Princesse Douairière d'HENRI JULES DE BOURBON CONDE‎

Reference : 3812.07.18

(1725)

‎CHATEAU D'ESCOUEN - INVENTAIRE ORIGINAL DES MEUBLES D'ANNE DE BAVIERE ENTRE LES CONDE ET LES CONTI - PIECE ORIGINALE AVEC EVALUATION. 1725 - CONCERNE NOTAMMENT LE CHATEAU D'ESCOUEN ‎

‎- CAHIER in-folio manuscrit, daté du 25 octobre 1725. - 35 pages manuscrites avec descriptif et estimation, 10 p. vierges, complet, relatif au partage des meubles meublant le Chateau d'ESCOUEN résidence de campagne habituelle de la Princesse qu'elle tenait des Condé et échut aux Charolais. "PARTAGE DES MEUBLES ESCHEUS à LL. AA. SS. Monseigneur le Duc et les princes et Princesses, ses frères de la succession de S.A.S. Madame la Princesse leur ayeule, tant par le lot de bienséance que par le lot qui leur est venu par le sort, y compris ceux qui ont été inventoriez au Château d'ESCOUEN, suivant l'acte passé devant LORIMIER et son confrère notaire à Paris le 24 juillet 1725. - On joint une épreuve de la note faite à ce sujet par Joseph Piere, parue dans la Revue du Berry en 1912 dont il nous dit que cet inventaire ne représentait que le tiers des meubles de la princesse. ‎

‎- Anne de BAVIERE (1648-1723), petite-fille de Frédéric V et de Jacques Ier Roi d'Angleterre, fille d'Anne de Gonzague de CLEVE et cousine germaine de Charlotte-Élisabeth, épouse de Henri Jules de Bourbon-Condé (1643-1709), prince de Condé et premier prince du sang.‎


Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR680.00

‎[René MAGRITTE] Tract publié par Marcel Marien « Grande Baisse et la fête continue ». ‎

Reference : 89C20

‎Ce tract fut distribué la veille du vernissage de la grande rétrospective de Magritte au casino de Knokke en 1962. ‎

‎Marien souhaitait contrer Magritte qui voulait rentabiliser ses œuvres et en distribuant ce tract, il réussi à tromper la plupart des lecteurs et amateurs, dont André Breton. Imprimé seulement au recto, il est illustré d’un photomontage de Léo Dohmen, représentant le billet de 100 francs belges à l’effigie du peintre ayant pour titre : « René Magritte : Les travaux forcés », légendé d’un texte caricatural signé de Magritte, avec un barème des œuvres à des prix dérisoires. (33,5 x 16,4 cm) 2 petits trous de classement, pliages d’expédition, légères imperfections.‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR240.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Fine arts; Autograph

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !