27 books for « Policy; Autograph »Edit

Sort by
1 2 Next Exact page number ? OK

‎ALPHONSE DE LAMARTINE‎

Reference : 5028.01.19

(1858)

‎ALPHONSE DE LAMARTINE désabusé au GENERAL de COURTAIS à propos de ses rhumatismes et de sa déception de la politique.‎

‎- Sans date, vers 1858. - 1 f. double in-8 à entête gauffré d'une couronne et de son monogramme, 3 p. manuscrites. Sans date, probablement vers 1844. - Il évoque ses rhumatismes, la perfidie sournoise de l'homme qui lui doit tout, et ses abonnements. ‎

‎- TEXTE : Mon Cher Général, Je suis bien sensible à votre obligeance, à votre intérêt, à vos bons avis. Recevez mes remerciements. Vous les "auriez en photos si je n'étais depuis un mois aux prises avec un Rhumatisme qui ... la plume mais non les ... Je me souviens bien de ce (Poujol ?), mais je ne puis croire à une perfidie sournoise de l'homme qui nous devait tout ; je crois plutôt à sa faiblesse sous sa rudesse. En tout cas n'y pensons plus, nous avons fait tous honnêtement (.) pour sauver notre patrie. Notre seul seigneur à présent c'est Dieu. Vivez dans votre paix comme moi dans mon labeur. Il sera bien temps de payer les abonnements quand vous viendrez à Paris. J'y gagnerai le plaisir de vous voir. Mille affectueux souvenirs. Signé : LAMARTINE PS. Si vous voyez M. Thevenet votre voisin parlez lui de ma fidèle estime. (Griffe de Lamartine). - Jacques-Marie-Adolphe POUJOL dit Poujol fils, né à Paris, 1811-1898, auteur dramatique, écrivain et chansonnier français. - GENERAL DE COURTAIS Amable. vicomte 10 janvier 1790 à Montluçon et mort le 10 juin 1877 (à 87 ans) à Doyet, est une personnalité de la 2e République et de l’Allier. Député sous la Monarchie de Juillet (élu en 1842 et 1846), il siège parmi les républicains radicaux. Il est nommé général, commandant de la Garde nationale après la Révolution française de 1848. Elu de la Constituante en avril 1848. Son indécision face aux manifestants parisiens du 15 mai 1848, lui vaut d'être mis en accusation, démis de ses fonctions (le 26 mai), arrêté, et traduit devant la Haute Cour de Bourges pendant l'hiver 1849. Il est finalement acquitté et reprend son siège à l’Assemblée. Il se retire ensuite à Montfermeil . En 1871, Conseiller général de l’Allier il devient président. Il meurt le 10 juin 1877 à la Chassignole. - Jacques-Marie-Adolphe PPOUJOL dit Poujol fils, 1811-1898, un auteur dramatique, écrivain et chansonnier français. ‎


ALPHONSE DE LAMARTINE désabusé au GENERAL de COURTAIS à propos de ses rhumatismes et de sa déception de la politique.. ALPHONSE DE LAMARTINE ALPHONSE DE LAMARTINE désabusé au GENERAL de COURTAIS à propos de ses rhumatismes et de sa déception de la politique.. ALPHONSE DE LAMARTINE
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR580.00

‎ANATOLE FRANCE‎

Reference : 2568.2015.03

(1876)

‎LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE A ENTETE DU SENAT D'ANATOLE FRANCE à DEWEZ ‎

‎Lettre autographe signée d'Anatole France à ENTETE DU SENAT, datée de Versailles 187., 1 f. in-12 par laquelle il demande à son Cher Dewez de remettre au Rédacteur en Chef de la Jeune france les livres nouveaux dont il peut disposér. "Versailles, Mon Cher Dewez, Seriez vous asez aimable pour remettre au Chef de la Jeune France les livres nouveaux dont vous pouvez disposer. Je suis heureux d'avoir l'occasion de vous recommander tout spécialement cette revue, Tout à Vous, Signé Anatole France (Il est probable que son ami DEWEZ travaille chez l'éditeur LEMERRE à vérifier) ‎

‎ANATOLE FRANCE, né le 16 avril 1844 à Paris et mort le 12 octobre 1924 à Saint-Cyr-sur-Loire, Ecrivain, conscience sociale de la littérature de la IIIe République. En 1876, il publie Les NOCES CORINTHIENNES chez Lemerre, éditeur. La même année, il devient COMMIS SURVEILLANT à la BIBLIOTHEQUE DU SENAT, poste qu'il conserve jusqu'à sa démission, le 1er février 1890. Il est lauréat en 1921 du prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre, et le reçoit à Stockholm le 10 décembre.‎


LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE A ENTETE DU SENAT D'ANATOLE FRANCE à DEWEZ 
. ANATOLE FRANCE LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE A ENTETE DU SENAT D'ANATOLE FRANCE à DEWEZ 
. ANATOLE FRANCE LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE A ENTETE DU SENAT D'ANATOLE FRANCE à DEWEZ 
. ANATOLE FRANCE
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR148.00

‎Arnaud, Georges (pseudonyme de Henri Girard) - (1917-1987, écrivain, journaliste et militant politique)‎

Reference : 2589

(1971)

‎Lettre dactylographiée signée à l'écrivain Christian Maurel (Alger, 29 octobre 1971)‎

‎ 1971 Alger, 29 octobre 1971. 1 p. in-4p, 19 lignes dactylographiées signées, deux corrections et un ajout autographes.‎

‎Belle et tendre lettre. Il relit depuis six mois la lettre que l'écrivain Christian Maurel lui a écrite. "[Ce qu'il] relit aussi, plusieurs fois, et ce n'est pas fini, ce sont les Canaris", un livre qu'il trouve riche au-delà de sa beauté formelle et qui "a la densité du creux des mains, appliquée à la chair d'autrui". Il lui commande de publier ce qu'il a écrit d'autre que les Canaris car "la beauté est faite pour être donnée à voir, c'est vrai des livres aussi bien que des corps, et d'ailleurs que c'est charnel ce que tu écris." Avant de signer, il ajoute à l'encre "et je t'embrasse". ‎


Lettre dactylographiée signée à l'écrivain Christian Maurel (Alger, 29 octobre 1971). Arnaud, Georges (pseudonyme de Henri Girard) - (1917-1987, ...
Julien Mannoni livres anciens - Paris

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR100.00

‎BALLANCHE Pierre Simon‎

Reference : 5393.02.20

(1829)

‎L.A.S. de BALLANCHE à la PRINCESSE de BETHUNE 1829 a PROPOS DE LEURS RELATIONS AMICALES AVEC MADAME RECAMIER‎

‎- 8 septembre 1829, Paris, Rue du Cherche Midi n° 23, Date sur le cachet de la poste. - 2 ff. in-8, -TEXTE : "Madame, Madame Récamier s'est empressé de remplir la très obligeante commission dont j'étais l'objet. Elle savait trop combien un suffrage tel que le vôtre devait m'être précieux. J'ose espérer, Madame que vous ne repousserez pas ma prière et que vous ne dédaignerez pas d'accepter les exemplaires que j'ai eu l'honneur de vous envoyer. Lorsque vous serez de retour à Paris,, j'aurai une nouvelle prière à vous adresser, celle de vouloir bien accepter également un exemplaire d'un autre ouvrage dont les deux premiers volumes sont seulement imprimés. Mada. Réacamier a bien vivement regreté, Madame d'être partie avec tant de précipitation. Elle a éprouvé un véritable chagrin d'avoir quitté Dieppe sans avoir obtenu de vous la promesse que les conversations interrompues par ce départ subit pourraient se continuer à Paris. Quant à Moi, Madame,permettez-moi de me féliciter d'un attrait réciproque entre vous et Mad. Récamier, qui ne peut manquer de vous rapprocher l'une de l'autre ; et de conserver ainsi l'espérance que le bonheur de vous avoir rencontré à Dieppe ne soit pas un bonheur tout à fait fortuit et passager. Daignez agréer.... Signé Ballanche". - Essais de palingénésie sociale (1820). Ils parurent en 1827-1829, ils sont l'introduction du projet Palingénésie sociale. - BALLANCHE est l'ami de Juliette RECAMIER et de Chateaubriand. Cette lettre consacre l'acte de naissance d'une profonde amitié entre les deux femmes. ‎

‎- PIERRE SIMON BALLANCHE, Ecrivain, (1775-1847), Philosophe, Académie des Sciences et Académie Française. Revue des Deux Mondes. Contre-révolutionnaire progressiste ». Dans son Essai de palingénésie sociale (1827-1829), avait posé les bases de la régénération collective par l'accumulation des rédemptions individuelles. Ses écrits se rattachent à une seule et même pensée, l'histoire des destinées du genre humain et la rénovation sociale. Pendant la Restauration, il est lié au mouvement ultraroyaliste. Écrivain, philosophe et un temps imprimeur, Ballanche voit la Révolution comme un chaos cosmique (Essais de Palingénésie sociale, 1827-1829)‎


L.A.S. de BALLANCHE à la PRINCESSE de BETHUNE 1829 a PROPOS DE LEURS RELATIONS AMICALES AVEC MADAME RECAMIER. BALLANCHE Pierre Simon
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR250.00

‎BATAILLE (Henri), dramaturge et poète français (1872-1922). ‎

Reference : 11C20

‎Lettre autographe signée à l’homme politique français André Marty. [Information d’une autre main, au crayon] 1 p. un quart in-8.‎

‎Il recommande à son correspondant, « jeune étranger […] assez connu dans son pays comme caricaturiste », mais ne connaissant personne à qui l’adresser. A cet effet, il lui demande son aide afin de permettre à ce jeune artiste d’avoir une chance de se faire connaitre. « Soyez bon et indulgent ».‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR80.00

‎BERMONT (Comte de).‎

Reference : 2734

‎AUTOGRAPHE. ‎

‎Lettre autographe signée au sujet d'une tentative d'assassinat du Duc de Bordeaux dans le bois de Boulogne. Un homme a été arrêté. Un fusil à deux coups chargé a été retrouvé ainsi qu'un "chapeau [qui] paraît appartenir à un domestique du général Kellermann, d'après une note du chapelier". Ils ont été portés à Bagatelle. Le Comte "...a été sur pied une partie de la nuit passée pour faire partir le détachement...". Une page et demi in-4° le 12 - 9bre (05 ?), feuille détachée d'un cahier cousu, quelques rousseurs fines en marge. ‎


Image-Ecrit

Phone number : 06 89 34 53 59

EUR120.00

‎CLEMENCEAU (Georges). ‎

Reference : 2398

‎AUTOGRAPHE. ‎

‎ Lettres autographes signées à Etienne Winter, Rédacteur en chef du journal "La justice" qui fait office de secrétaire et qui sera Chef de Cabinet du Ministre Clémenceau. Correspondance avec son secrétaire Etienne Winter, avant et après 1900, principalement lorsqu'il n'avait qu'un rôle de journaliste. 17 lettres adressées d'Aunay en Bazois (château du comte et de la comtesse d'Aunay), de Karlstadt, d'Athènes, de Rome ou de Paris, qui accompagnent ses articles pour la presse, et contribuent à gérer les problèmes quotidiens de ses affaires à Paris. Renseignements et photos à la demande. Joint une enveloppe ayant voyagée, avec le cachet de cire rouge parfaitement conservé au dos. ‎

‎Mouilleron en Pared (Vendée), 1861 - Paris, 1929. ‎


Image-Ecrit

Phone number : 06 89 34 53 59

EUR400.00

‎Comte BACHASSON de MONTALIVET Marthe, Camille‎

Reference : 5085.03.19

(1832)

‎L.A.S. DU COMTE DE MONTALIVET AU COMTE DE ST AULAIRE AMBASSADEUR à ROME‎

‎1 f. in-4 recto verso - TEXTE : "Paris 26 août 1832. Monsieur l'Ambassadeur et excellent collègue. Mon frère plus heureux que moi, va passer les Alpes, pour se distraire dans un beau pays au gré de son caprice. A u nombre des regrets que je puis avoir de ne pas l'accompagner après tant de fatigues diverses, mettez en première ligne, mon excellent collège, celui de ne pouvoir aller vous toucher la main, et la serrer en vous remerciant de tout ce que vous avez fait pour nous dans les graves et si difficiles affaires d'Italie, que votre habileté nous a si puissamment aidé à rapprocher de leur terme. Mon frère du moins vous dira en mon nom tout ce que je sens pour vous. Ce jeune homme mérite je vous l'assure votre attention. Il s'est conduit ici d'une manière très distinguée. Mais mon excellent collègue, je n'ai pas besoin d'insister sur ce point. Je sais d'avance toute la bienveillance du père et toute l'amitié du fils. Recevez... SIGNE MONTALIVET.". PS : Sa nomination à l'Ambassade de France à Rome est antérieure à cette lettre (22 mars 1831 cf. Liste officielle des ambassadeurs à Rome jusqu'en 1875).‎

‎- COMTE DE SAINT AULAIRE ou ST AULAIRE Louis-Clair, politique français, né à Baguer-Pican le 9 avril 1778 et mort à Paris le 13 novembre 1854. Ponts et Chaussées, Polytechnique, Chambellan de Napoléon Ier, Ambassadeur à Rome le 22 mars 1831 par Louis-Philippe, puis Vienne et Londres. Académicien. Historien. Pair de France. -- COMTE de MONTALIVET : 1801 à Valence (Drôme) 4 janvier 1880 à Saint-Bouize (Cher), au château de Montalivet-Lagrange, plusieurs fois ministre de l'Intérieur et de l'Instruction Publique et des Cultes, Pair de France, ami de Louis-Philippe dont il a été l'exécuteur testamentaire, il ne siége à la chambre haute qu'en 1826, et se montre défenseur ardent des idées constitutionnelles et fait paraître en 1827 la "Lettre d’un jeune pair de France aux français de son âge". - REFERENCES LITTERAIRES ET HISTORIQUES : - MONTALIVET, M.C. BACHASSON DE. - MANUEL DU JURE, (plus probablement Aide-toi, le ciel t'aidera. - Manuel de l'électeur-juré... Aux électeurs des différents départements, Paris : Cesson, 1827, texte imprimé 14 p., in-8). ‎


L.A.S. DU COMTE DE MONTALIVET AU COMTE DE ST AULAIRE AMBASSADEUR à ROME. Comte BACHASSON de MONTALIVET Marthe, Camille L.A.S. DU COMTE DE MONTALIVET AU COMTE DE ST AULAIRE AMBASSADEUR à ROME. Comte BACHASSON de MONTALIVET Marthe, Camille
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR125.00

‎EMILE ZOLA‎

Reference : 5457.07.20

(1890)

‎CARTE AUTOGRAPHE d'INVITATION‎

‎- Carte Autographe (15/6.5) à son entête et adresse de MEDAN par VILLENNES (Seine et oise) ‎

‎TEXTE : "Je serai heureux de recevoir M. Joseph Renaud à Paris 21 bis rue de Bruxelles le matin qu'il lui plaira de choisir à onze heures à partir de lundi prochain".‎


CARTE AUTOGRAPHE d'INVITATION. EMILE ZOLA
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR530.00

‎Eugène FOURNIERE - [Paris 1857 - 1914] - Ecrivain et Homme politique français ‎

Reference : CX2122

‎Lettre Autographe Signée à "Mon cher Descaves" [Lucien Descaves] - Paris le 29 juin 1900 -‎

‎ 1 page in8 - bon état - En tête: Chambre des Députés -‎

‎Il le remercie de l'envoi de "Clairière" puisque, pris tous les soirs il n'a pu aller la voir - Sa lecture l'a réconforté - Ses personnages si humains au sens complet du mot, nous disent quelle tâche longue et pénible nous attend - "Ils justifient d'une part mon modérantisme et d'autre part mon ferme propos de faire dans le socialisme une place moins grande à la politique et une plus grande à l'éducation et à l'action spontanée - non hors les lois, cependant, mais par les lois de liberté" - ‎


Librairie CHARMOY - Nyons

Phone number : 0686182277

EUR125.00
Free shipping

‎GENERAL DE COURTAIS Amable Gaspard Henri‎

Reference : 5262.10.19

(1842)

‎L.A.S. à GUYARD INSPECTEUR DES ECOLES A MONTLUCON 1842 à propos des Interventions Politiques dans les nominations administratives.‎

‎L.A.S. 1 f. in-12, Monogramme couronné, 2 pp. manuscrites, du 4 novembre 1842. Petite déchirures et salissure en bas de page. - COURTAIS y donne son opinion sur l'interventionnisme des députés sur les nominations administratives. ‎

‎- TEXTE : "Monsieur, J'étais absent de chez moi lorsque votre lettre m'est parvenue. J'ai le regret de vous annoncer que les démarches du Comité supérieur d'Instruction de Montluçon a été infructueuse, je vous en envoie la triste preuve. en vous adressant la lettre de Mr le Ministre de l'Instruction, je vous engage à la garder comme pièce à l'appui pour une autre demande en temps plus opportun. Je serais Monsieur, assez de l'avis de M. Méchin que les députés ne s'occupassent que de la confection des lois sans venir se mêler des différentes nominations administratives .... les ministres se servent de ces dernières comme moyen de corruption mais il faudrait qu'il fut bien entendu que L.L. E.E. se boucheront fortement des oreilles toutes les fois pour une place à donner. D'un autre côté, il n'y aurait pas si grand mal à consulter le représentant de l'Arrdsmt sur la moralité d'un candidat........les préfet la possibilité de faire du favoritisme et d'influencer les électeurs... mais que Monsieur Méchin dorme en paix, ni ministres, ni députés, ni préfets ne veulent abandonner cette voie, nous autres pauvres diables de la gauche en ferions sans peine le sacrifice parce que nous n'exploitons pas ce champs là avec succès. Je suis bien au regret du retard que vous allezéprouver dans un avancement si bien mérité. Croyez Monsieur que je serai toujours à votre disposition dans toutes les circonstances. Signé M. de COURTAIS en PS il demande son opinion personnelle sur Ballanger instituteur à Verneuil". - GENERAL DE COURTAIS Amable. vicomte 10 janvier 1790 à Montluçon et mort le 10 juin 1877 (à 87 ans) à Doyet, est une personnalité de la 2e République et de l’Allier. Député sous la Monarchie de Juillet (élu en 1842 et 1846), il siège parmi les républicains radicaux. Il est nommé général, commandant de la Garde nationale après la Révolution française de 1848. Elu de la Constituante en avril 1848. Son indécision face aux manifestants parisiens du 15 mai 1848, lui vaut d'être mis en accusation, démis de ses fonctions (le 26 mai), arrêté, et traduit devant la Haute Cour de Bourges pendant l'hiver 1849. Il est finalement acquitté et reprend son siège à l’Assemblée. Il se retire ensuite à Montfermeil . En 1871, Conseiller général de l’Allier il devient président. Il meurt le 10 juin 1877 à la Chassignole.‎


L.A.S. à GUYARD INSPECTEUR DES ECOLES A MONTLUCON 1842 à propos des Interventions Politiques dans les nominations administratives.. GENERAL DE ... L.A.S. à GUYARD INSPECTEUR DES ECOLES A MONTLUCON 1842 à propos des Interventions Politiques dans les nominations administratives.. GENERAL DE ...
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR125.00

‎GENERAL DE DIVISION MORTEMART - Casimir Louis Victurnien de ROCHECHOUART de MORTEMART PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRE D'UN JOUR.‎

Reference : 4090.12.18

(1848)

‎LETTRE AUTOGRAPHE SIGNE DU GENERAL OFFRANT SES SERVICES le 16 mai 1848‎

‎- Lettre Autographe signée, - 1 f. in-quarto daté de Paris "le 16 mai 1848". Contrecollé sur un papier blanc vierge. - TEXTE : Citoyen Ministre, Dans des moments de crise tout homme de cœur se doit entièrement à sa patrie. J'offre tous les services dont je suis capable à la république, n'importe dans quel rang ou quelle qualité, gratuitement et à mes frais. Je suis bien monté, bien entouré, et tout à vos ordres. Salut et Fraternité. Signé Le Gal de Don MORTEMART Rue de Lille 92" En bas à gauche "Au citoyen Ministre de la Guerre" NB / Il est en retraite comme Général de Division le 17 avril 1848 et admis le 8 juin 1848. ‎

‎- Casimir-Louis-Victurnien de Rochechouart de Mortemart, Prince de Tonnay-Charente, puis baron de Mortemart et de l’Empire, 11ème duc de Mortemart et pair de France, né le 20 mars 1787 à Paris, mort le 1er janvier 1875 est militaire, diplomate et homme politique français. - Le 29 juillet 1930, on se battait dans les rues de Paris et CHARLES X offre à M. de Mortemart la PRESIDENCE DU CONSEIL DES MINISTRES. Le duc ne céda qu'avec l'assurance que les ordonnances seraient reportées et les Chambres immédiatement convoquées : mais le temps passé n'avait pas arrêté la marche des évènements et quand M. de Mortemart se présente à la réunion des députés, il n'obtient de M. Bérard que cette réponse : « Il est trop tard. » Il s'installe néanmoins au Luxembourg, mais, devant l'attitude de l'Hôtel de Ville, il fallut bien se rendre à l'évidence et il rejoint le roi à Saint-Cloud. 8 juin 1848 (17 avril 1848) Admis en retraite‎


LETTRE AUTOGRAPHE SIGNE DU GENERAL OFFRANT SES SERVICES le 16 mai 1848. GENERAL DE DIVISION MORTEMART - Casimir Louis Victurnien de ROCHECHOUART de ... LETTRE AUTOGRAPHE SIGNE DU GENERAL OFFRANT SES SERVICES le 16 mai 1848. GENERAL DE DIVISION MORTEMART - Casimir Louis Victurnien de ROCHECHOUART de ... LETTRE AUTOGRAPHE SIGNE DU GENERAL OFFRANT SES SERVICES le 16 mai 1848. GENERAL DE DIVISION MORTEMART - Casimir Louis Victurnien de ROCHECHOUART de ...
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR350.00

‎HOUBIGANT (Armand Gustave) parfumeur et homme politique français, beaufrère du Maréchal Grouchy, fils du grand parfumeur Jean-François Houbigant. Il fut maire de Nogent sur Oise pendant plusieurs années (1790-1863). ‎

Reference : 159C19

‎Minute d’une lettre autographe signée au fils du Maréchal Grouchy, Victor, comte puis marquis de Grouchy. Paris, 3 décembre 1847. 2 pp. in-8 avec nombreux repentirs et corrections. On joint la lettre autographe signée de la réponse du marquis de Grouchy. Paris, le 6 janvier 1848. 1 pp. in-8. ‎

‎Très intéressant ensemble. « Dans une lettre que Madame la Maréchale de Grouchy vient d’adresser à sa sœur (Céleste Houbigant), elle me prie de réclamer auprès de vous deux objets qui étaient autrefois dans ses appartements et auxquels elle attache un intérêt tout particulier. Le premier est un médaillon en bronze, par David le sculpteur qui a le mérite de rappeler parfaitement les traits du Maréchal dans les dernières années. Vous savez qu’on peut très facilement multiplier ces médaillons-bas-reliefs, alors qu’on possède un premier modèle. Soyez donc assez bon pour faire faire à son intention un exemplaire de ce médaillon et si vous ne vouliez pas nous donner cet exemplaire, je me chargerai de le faire faire […] Le second objet est une petite table en bois de spa décorée de quelques fleurs peintes par ma femme. Comme objet d’art, cette table est sans valeur ; elle a été donnée par ma femme à sa sœur Fanny… ». En réponse, le fils du maréchal regrette que la maréchale se soit manifestée si tardivement. « La petite table en bois de spa a malheureusement été vendue à l’hôtel des Commissaires priseurs, ou envoyée à la campagne parmi quelques meubles que ma femme a gardée […] Notre intention est de faire trois lots : 1° du portrait de mon père ; 2° de son buste ; 3° de la statuette et du médaillon en bronze par David. Ces lots seront tirés au sort, et celui qui obtiendra le médaillon en bronze, « s’empressera, sans nul doute de la mettre à la disposition de Madame la Maréchale, pour en faire une copie… ». ‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR780.00

‎JOHNSON (Lyndon Baines) homme d’Etat, 36ème président des Etats-Unis (1908- 1973). ‎

Reference : 160C19

‎Photo couleur signée. (20x 25 cm). ‎

‎Belle image le représentant entouré de sa famille. ‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR380.00

‎LESSEPS (Ferdinand de) diplomate et entrepreneur français (1805-1894) ‎

Reference : 131C19

‎Manuscrit autographe. S.l.n.d. [décembre 1881, d’après une notre au crayon] 1 p.3/4 in-4. Brouillon de son discours prononcé à l’occasion de sa nomination à la présidence de la Société de géographie après le décès de l’Amiral de la Roncière, en mai 1881. ‎

‎Exceptionnel manuscrit de Ferdinand de Lesseps, indiquant l’origine et les pourparlers relatifs à la construction du canal de Panama, discours que nous citons dans son intégralité, afin d’en apprécier les fondements, entreprise dont l’échec provoqua le scandale politique et financier de Panama. « Je ne puis me défendre d’une vive émotion en occupant, la présidence de la première assemblée de notre société après la perte de notre ancien et illustre président l’amiral de la Roncière. C’est à lui que l’arrivée des Sociétés de géographie de l’Europe a conquis une place si importante parmi les sociétés de géographie du monde et qu’elle a eu du succès. Parmi les actes de la Présidence de l’Amiral, je me permets de signaler le projet de la communication interocéanique, c’est lui qui a organisé la réunion des savants de tous les points de l’Europe pour former un congrès universel afin de déterminer les conditions d’émission d’un canal américain à travers l’Amérique centrale. Le voisinage de la ligne de chemin de fer de Colón à Panama a été choisi à une grande majorité. Les études commencées sur les lieux depuis plus d’un an viennent de se terminer. Notre confrère Mr Reclus (Armand Reclus, ingénieur naval et géographe français qui fut un des concepteurs du projet du canal de Panama), agent supérieur de la compagnie du canal interocéanique vient de partir avec les projets d’exécution étudiés par nos principaux ingénieurs des Ponts et Chaussées, […] et j’espère que dans quinze mois nous pourrons percer une partie du canal maritime partant de l’océan atlantique dans la baie de Limón jusqu’au 15ème kilomètre et dès à présent je fais l’invitation à tous les membres de la Société d’entreprendre le voyage, de se joindre à moi vers le mois de février 1883 afin de participer à cette première inauguration et de parcourir la ligne des travaux entre les deux océans ». ‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR1,850.00

‎LITTRE Emile ..//.. Emile Littré / à Hippolyte Carnot.‎

Reference : 3812

(1864)

‎[Autographe] - Lettre manuscrite adressée à Hippolyte Carnot.‎

‎Paris, 1864, 1 document, in-8, 1 p.. Littré demande l'adresse de Dupont-White. Emile Littré est le créateur du célèbre dictionnaire qui porte son nom. Hippolyte Carnot était un homme politique proche des saint-simoniens, il fut ministre de l'instruction publique en 1848.‎

‎ Superbe exemplaire. ************* Remise 20 % pour toute commande supérieure à 100 €, frais d'envoi gratuits en courrier suivi et assurance à partir de 30 € d'achat (France seulement).‎


[Autographe] - Lettre manuscrite adressée à Hippolyte Carnot.. LITTRE Emile ..//.. Emile Littré / à Hippolyte Carnot.
Yves Oziol

Phone number : 04 73 91 84 71

EUR80.00

‎MONTALIVET (Camille de) homme d’Etat français (1801-1880). ‎

Reference : 166C19

‎Lettre signée avec deux lignes autographes, dans le texte. Paris, 19 avril 1841. 1 pp. 1/3 in-folio. ‎

‎Il précise que le collectionneur anglais Frank Hall Standish, mort à Cadix en décembre 1840, a légué à titre personnel et exclusif tous les tableaux, livres et autres objets d’art lui appartenant, détenus soit en Angleterre ou par ailleurs, à sa majesté le roi Louis-Philippe. Il indique que les caisses contenant ces objets seront dirigées sur le Louvre « pour être déposées provisoirement d’après les intentions du Roi dans les anciens appartement qu’occupait Mr le duc de Choiseul. Mr Rouchet muni de pouvoirs nécessaires pour représenter le domaine privé se rendra sur les lieux au moment de l’ouverture des caisses… ». L’Inspecteur principal du mobilier de la couronne assistera également à cette ouverture, Montalivet, précisant de sa main, « ainsi qu’il l’a été lorsque les tableaux achetés par le roi en Espagne ont été déposés au Louvre au nom du domaine privé… ». A noter que les tableaux ont été exposés dans la galerie Standish au Louvre et ont augmenté le nombre de tableaux de l'école espagnole du musée, faisant mieux connaître cette école de peinture en France. Après la Révolution de 1848, le roi Louis Philippe en a demandé la restitution comme étant sa propriété privée et l'ensemble a été vendu en 1852/1853, les dessins et autres objets, à Paris et les peintures à Londres. ‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR380.00

‎POINCARE RAYMOND‎

Reference : 5173.06.19

(1905)

‎L.A.S. POINCARE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A BIENVENU MARTIN MINISTRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE DES BEAUX ARTS ET DES CULTES - 1905‎

‎- 20 novembre 1905. - 1 f. double in-huit à entête du Sénat par laquelle il insiste sur une croix d'officier de la Légion d'Honneur au profit d' ADRIEN BERNHEIM. TEXTE : "Paris le 20 XI 1905, Mon Cher Ministre, Voulez vous me permettre de vous rappeler la promesse que vous avez bien voulu me faire en faveur d'Adrien BERNHEIM, à SARDOU, à BARTHOU au Pdt du Conseil et à moi. Je ne doute pas, n'est-ce pas que sa nomination d'officier de la Légion d'Honneur ne soit signée ces jours-ci. Je n'ai pas besoin d'insister auprès de vous sur les titres, vous les connaissez mieux que personne, Votre Bien dévoué, Signé RAYMOND POINCARE". ‎

‎- ADRIEN BERNHEIM Commissaire du Gouvernmenet aurpès des Théatres Subventionnés. Joua un rôle majeur autour de l'Art lyrique et dramatique. Ecrivain avec son ouvrage "Trente ans de Théatre". - RAYMOND NICOLAS LANDRY POINCARE, 10e Président de la République de 1913 à 1920, né le 20 août 1860 à Bar le Duc décédé en 1934 à Paris. Radical, marié à Henriette BENNUCCI, Avocat et Journaliste, Catholique. Il sera le prédécesseur de Bienvenu et de Combe au Ministère de l’Instruction Publique, des Beaux-Arts, des Cultes. Jean baptiste BIENVENU MARTIN, Homme politique, Radical socialiste, né le 22 juillet 1847 à Saint Bris le vineux dans l’Yonne est mort le 10 décembre 1843 dans sa ville. Avocat jusqu’en 1877, Sous Préfet de Sens, Conseil d’Etat, il battra Paul DOUMER au Conseil Général de l’Yonne. Il lui succédera ensuite comme député.. Il dirigera la COMMISSION DES CULTES ainsi qu’à celle du groupe de la Gauche Radicale dès 1904. Ministre des Beaux-Arts et des Cultes du 24 janvier 1905 au 14 mars 1906 dans les gouvernements Rouvier. Rédacteur d’une partie de la loi sur les Association et Congrégations. Il sera Ministre de la Justice de décembre 1913 à août 1914 dans les Gouvernement DOUMERGUE et VIVIANI. Il sera Ministre du Travail et de la Prévoyance Sociale de 1914 à 1916. Élu au Sénat en 1905, Il devient président de la commission des Finances de 1911 à 1913. En 1921, il est vice-président du Sénat. De 1924 à 1940, il est président du Groupe de la Gauche Démocratique‎


L.A.S. POINCARE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A BIENVENU MARTIN MINISTRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE DES BEAUX ARTS ET DES CULTES - 1905. POINCARE RAYMOND
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR150.00

‎Prince de BOURBON CONTI, (Louis François )‎

Reference : 5513.10.20

(1720)

‎L.A.S. DU PRINCE DE BOURBON CONTI à M. de MALEUVRIER ‎

‎- 1 f. in-quarto à M. de Maleuvrier du 37bre. Le Prince n'est pas surpris de l'avis qu'il lui donne mais qu'il ne peut suivre, lels Espagnols sont en chemin de faire ce qui leur plait ; je ne peux consentir à ce que vous envoyez des mignons à SAMBRE l'ordre étant expédié de les faire venir à BURGO, mais j'ai suppléé par l'envoi du Bataillon pour lequel l'ordre est parti ; vous connaissez Monsieur l'estime parfaite et l'amitié véritable que j'ai pour vous/ Signé L. F. de BOURBON A M. le mis de maleuvrier)‎

‎- Jean-Baptiste Louis Andrault, marquis de MAULEVRIER-Langeron, dit Maréchal de LANGERON, 1677/1754 fut maréchal de France en 1745 et ambassadeur extraordinaire de France en Espagne en 1720. On peut dater cette lettre des guerres d'Espagne de 1720. ‎


L.A.S. DU  PRINCE DE BOURBON CONTI à M. de MALEUVRIER . Prince de BOURBON CONTI, (Louis François ) L.A.S. DU  PRINCE DE BOURBON CONTI à M. de MALEUVRIER . Prince de BOURBON CONTI, (Louis François )
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR298.00

‎PYAT Félix (EUGENE SUE) (CHRISTOPHE TRESSE)‎

Reference : 5038.2.19

(1842)

‎MATHILDE OU LES MEMOIRES D'UNE JEUNE FEMME, 2 LETTRES & 1 BILLET AUTOGRAPHE SIGNES A PROPOS DES REPRESENTATIONS AU THEATRE DE LA PORTE SAINT MARTIN à l'EDITEUR CHRISTOPHE TRESSE.‎

‎- L.A.S. 2 ff. in-8 du 26 9bre 1842 adressée a son éditeur CHRISTOPHE TRESSE Editeur au Palais Royal, signée deux fois, réclamant pour la cinquante cinquième édition de la Pièce MATHILDE la somme de 700 fr. et reçu de la somme de 350 frs pour la cinquantième représentation. - L.A.S. 2 ff. in-8 adressée au même , datée du 28 septembre 1842 réclamant 150 frs pour la 83me représentation. (Joint découpis descriptif de vente). - Billet Autographe signé daté du 29 xbre réclamant 150 frs pour solde définitif de sa part de Mathilde. Ces trois documents confirment bien l'implication de PYAT dans la conversion du Roman en Pièce de Théatre.‎

‎MATHILDE, Mémoires d’une jeune femme est un roman français publié en feuilleton par Eugène Sue dans La Presse entre le 22 décembre 1840 et le 26 septembre 1841. Il fait rapidement l’objet d’une adaptation théâtrale, réalisée en grande partie par Félix PYAT et jouée au théâtre de la Porte Saint-Martin du 24 septembre 1842 au 15 janvier 1843 (soit 93 représentations). Le mélodrame connaît deux éditions dès sa première année – une édition parisienne chez Christophe TRESSE et une édition bruxelloise chez Gambier et Neirinckx. Le travail de transposition, du roman à la pièce, semble avoir été réalisé en grande partie par le REPUBLICAIN FELIX PYAT – selon le témoignage de ce dernier. Selon lui, la conversion au socialisme de l’auteur de Mathilde n’était pas encore effective et le républicain eut à cœur de « socialiser » la pièce tout en « humanisant » ses personnages.‎


MATHILDE OU LES MEMOIRES D'UNE JEUNE FEMME, 2 LETTRES & 1 BILLET AUTOGRAPHE SIGNES A PROPOS DES REPRESENTATIONS AU THEATRE DE LA PORTE SAINT MARTIN à ... MATHILDE OU LES MEMOIRES D'UNE JEUNE FEMME, 2 LETTRES & 1 BILLET AUTOGRAPHE SIGNES A PROPOS DES REPRESENTATIONS AU THEATRE DE LA PORTE SAINT MARTIN à ... MATHILDE OU LES MEMOIRES D'UNE JEUNE FEMME, 2 LETTRES & 1 BILLET AUTOGRAPHE SIGNES A PROPOS DES REPRESENTATIONS AU THEATRE DE LA PORTE SAINT MARTIN à ...
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR230.00

‎QUINETTE (Nicolas-Marie) homme politique français, élu à la Convention nationale du 4 septembre 1792 au 26 octobre 1795, (département de l’Aisne). Il fut également un des commissaires chargé d'enquêter sur Dumouriez (1762-1821). ‎

Reference : 167C19

‎Lettre autographe signée à Mr Sicard, adjudant de la Garde Nationale, à Amiens. 1 p. in-8. Adresse. ‎

‎Des amis communs lui ont donné de ses nouvelles, « vous avez bien voulu m’en donner vous-même….N’allez pas m’en vouloir si je ne fais point tout ce que désire la personne qui m’a remis votre lettre. Vous savez combien il m’a toujours été agréable d’entrer dans vos vues. Je n’ai point changé et me faire dire maintenant que vous avez renoncé à la capitale et ne faut plus compter sur vous pour les dissertations savantes de la table et pour les bonnes conversations du soir… ». ‎


Librairie Monogramme - Paris

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR130.00

‎RAMBAUD (Alfred).‎

Reference : 2988

‎Autographe. ‎

‎Carte autographe signée Alfred Rambaud à une dame qui lui a confié "une adaptation" à faire imprimer. Carte à l'entête de la Revue bleue datée Paris, le 2 juillet 1890. ‎

‎Alfred Rambaud est né à Besançon en 1842, professeur d'histoire et homme politique (il fut ministre de l'éducation nationale), il succéda au duc d'Aumale à l'Académie des sciences morales et politiques.La Revue politique et littéraire est une revue hebdomadaire, fondée en 1863, publiée sous des titres divers jusqu'en 1939. Plus connue sous le nom de Revue bleue, de la couleur de sa couverture, sise 111 boulevard Saint Germain à Paris. ‎


Image-Ecrit

Phone number : 06 89 34 53 59

EUR20.00

‎ROLLINAT FRANCOIS‎

Reference : 5545.01.21

(1850)

‎L.A.S. DU DEPUTE ROLLINAT A UN COLLEGUE DEPUTE. CHATEAUROUX. GEORGE SAND‎

‎- L.A.S. Datée de Paris le 28 février 1850. - 2 ff. in-8, 1 p. manuscrite. - Le député ROLLINAT s'adresse à un collègue lui demandant d'intervenir auprès du Préfet au profit de Mme Labbé pour pouvoir aboutir. ‎

‎- François Rollinat républicain, adjoint au maire de Châteauroux Il se présente aux élections de l'Assemblée nationale constituante en avril 1848 et est élu. Il fascine George Sand qui le rencontre en 1831 à Nohant. Ils auront une forte relation entre amour et amitié et chaste, toute leur vie. Sa vie politique très à gauche sera courte mais riche. - Cette lettre est écrite en 1850 en plein procès politique de Bourges, (Blanqui, Blanc etc..)‎


L.A.S. DU DEPUTE ROLLINAT A UN COLLEGUE DEPUTE. CHATEAUROUX. GEORGE SAND. ROLLINAT FRANCOIS
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR125.00

‎SCHUMANN (Robert). Luxembourg, 1886 - Scey-sur-Chazelles(Moselle), 1963. ‎

Reference : 2448

‎AUTOGRAPHE. ‎

‎2 lettres autographes signées, sous 2 enveloppes, à un libraire parisien pour refuser ses offres. Deux in-12° à l'en-tête de la Chambre des députés, datées par les timbres 1936 et 1940. ‎

‎Homme politique considéré comme l'un des pères de l'Europe. ‎


Image-Ecrit

Phone number : 06 89 34 53 59

EUR120.00

‎SERGENT MARCEAU, Antoine François Sergent dit Marceau ( Chartres 1751- 1847),graveur, dessinateur, homme politique, beau-frère du Général Marceau.‎

Reference : 11127

‎Longue Lettre autographe signée à Noël Parfait, de Nice 4 octobre 1845, adresse et cachet postal (du 8 nov.) sur le pli.‎

‎ Lettre de 5 pages 1/2 in-4°, d'une écriture très serrée et très lisible au journaliste, écrivain et homme politique Noël Parfait ( Chartres 1813 - Paris 1896), dans laquelle il évoque le général Marceau,(François Séverin Marceau-Desgraviers), né le 1 mars 1769 à Chartres et mort le 21 septembre 1796 à Altenkirchen, général français de la Révolution, mort à 33 ans. Sergent Marceau, épousa Emira, la soeur du général, il fut député Montagnard à la Convention, fit partie du Comité des Arts et de l'Instruction et contribua à la Création du Musée Français et du Conservatoire.‎

‎Au début de la lettre Sergent Marceau parle du séjour qu'a fait Noêl Parfait en Algérie. Il a appris par les journaux l'admission de Parfait “dans l'Etat-major du Diable de Bugeaud qui partait pour aller sabrer des Kabiles…“ Il s'interroge sur ses motivations,pourquoi a -t il abandonné sa plume et leur monument . Il regrette qu'il ne soit pas revenu dans “ le Grand bâtiment Algérien qui a baigné trois jours sous mes fenêtres… mais sur un bâtiment qui apportaient des Arabes condamnés aux iles Ste Marguerite… “. Rassuré de savoir son ami de retour il évoque MMe Rassoin également de retour qui a cherché à joindre Noel Parfait. Il est ensuite question d'une lettre de M. de La Châtre dont il sait qu'il a invité Parfait à sa campagne près de Paris, “ il m'a fait cadeau d'un de ses écrits…Les Crimes des papes“… et parlant des Empereurs et des Rois “…il ne ménage ni les uns ni les autres…“. La Châtre a fait pour Sergent Marceau une demande de Pension de 600fr. au Ministre de l'Intérieur pour “le titre de créateur du Musée“ ( français). Quant au général Marceau il en évoque divers portrait . Il est le détendeur d'un seul autographe de lui et le léguera à la municipalité Puis il parle d'Emira, sa femme (soeur du Général Marceau). Il a envoyé à Noel parfait son texte “ Enfance de Marceau“, “je la continue mon coeur y est attaché , vous en tirerez ce qui vous conviendra pour le héros et la sublime femme qui l'a préparé pour être un modèle…“. Sa lettre se termine par des questions d'ordre personnel quelles sont les occupations de son correspondant : est -il dans la poésie, la littérature générale, écrit-il ? est-il attaché à un journal ou quelque administration… “ Pouvez-me favoriser de quelque chose qui vous fasse connaître tout entier? …“. Très belle lettre. (2 petites déchirures , l'un sans manque et l'autre manque deux lettres sans gêne pour la compréhension du texte). Je suis absente du 9 au 16 mai Inclus. Vos commandes seront enregistrées, mais je n'y répondrai qu'à partit du 17 mai. Merci pour votre patience.‎


Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR200.00
1 2 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Policy; Autograph

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !