21 books for « History; Autograph »Edit

Sort by

‎CHARLOTTE DE BEAUNE‎

Reference : 5523.11.20

(1608)

‎GROSSE MANUSCRITE SIGNEE de CHARLOTTE DE BEAUNE MARQUISE DE NOIRMOUTIERS et FRANCOIS DE MONTHOLON - 1608‎

‎- Très beau document à caractère historique. - 19 novembre 1608, 4 ff. in-folio datés du 6 novembre 1608, manuscrit signé en marges et en fin avec deux signature majeures CHARLOTTE de BEAUNE & François (III) de MONTHOLON Gardes des Sceaux. - Charlotte devient la maîtresse du roi de Navarre (le futur Henri IV de France) en 1572 et reste sa maîtresse jusqu'en 1577. - Personnage haute en couleurs connue pour sa conduite effrénée. - Charlotte de Beaune-Semblançay, baronne de Sauve et marquise de Noirmoutier, née le 26 octobre 1551 et morte le 30 septembre 1617 à Paris, dame d'honneur de la reine Catherine de Médicis. Elle est connue pour avoir été la maîtresse de plusieurs personnages célèbres de la cour de France : François d'Anjou, Henri de Navarre et Henri de Guise. Elle épouse en 1569 Simon Fizes, baron de Sauve, secrétaire d'État de Charles IX et Henri III, qui décède en 1579. Elle se remarie avec François de La Trémoïlle, marquis de Noirmoutier en 1584 à qui elle donne en 1586 un fils, Louis Ier de La Trémoïlle, lui-même père de Louis II de La Trémoille, premier duc de Noirmoutier. - Dans son roman historique La Reine Margot, Alexandre Dumas dépeint Charlotte de Beaune comme "une oie blanche manipulée par la reine mère et follement amoureuse du roi de Navarre".‎

‎- Le roi Henri III donna les sceaux à François de Montholon, fils du garde des sceaux de Montholon, ancien avocat de la cour et avocat de Ludovic. - Princesse Mary de Bourbon fille du défunt et puissant HENRY DE BOURBON pair de france, duc de Montpensier etc.. - Charlotte de Beaune, François de la Tremouille. ‎


GROSSE MANUSCRITE SIGNEE de CHARLOTTE DE BEAUNE MARQUISE DE NOIRMOUTIERS et FRANCOIS DE MONTHOLON - 1608. CHARLOTTE DE BEAUNE GROSSE MANUSCRITE SIGNEE de CHARLOTTE DE BEAUNE MARQUISE DE NOIRMOUTIERS et FRANCOIS DE MONTHOLON - 1608. CHARLOTTE DE BEAUNE GROSSE MANUSCRITE SIGNEE de CHARLOTTE DE BEAUNE MARQUISE DE NOIRMOUTIERS et FRANCOIS DE MONTHOLON - 1608. CHARLOTTE DE BEAUNE
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR480.00

‎COMTE DE LA MARCHE PRINCE DE CONTI & MARIE FORTUNEE D'ESTE SON EPOUSE‎

Reference : 5515.11.20

(1775)

‎CONVENTION MANUSCRITE DE SEPARATION ENTRE MARIE FORTUNEE D'ESTE, D'AVEC SON MARI LE COMTE DE LA MARCHE PRINCE DE CONTI (AVEC LE DUC DE PENTHIEVRE POUR TIERS DE CONFIANCE)‎

‎21 et 24 novembre 1775. - 4 pages manuscrites in-quarto vélin bleuté. - Convention titrée entre le Comte et la Comtesse de la MARCHE en 8 articles instituant les conditions matérielles de la séparation. - CONVENTIONS : La Comtesse e la Marche se retire avec toute sa suite le premier avril 1776 à PASSY dans la maison de M. le Duc de Penthievre avec lequel les arrangements sont pris à cet égard ou en un tel lieu quelle voudra mais ne pourra revenir habiter.. dans l'une des maisons de M. le Comte de la Marche. 2/ Mise en place d'une pension de 150 000 Livres... ; 3/ elle devra payer toutes ses dépenses et elle consent que les 30 mille livres par an qui lui ont été payéspour ses menus plaisirs chabre et garde robe en fasse partie et dont elle se tient pour contente ; 4/ Il ne sera pas responsable de ses dettes ; 5/ Il consent qu'elle occupe l'appartement de Versailles et son contenu et statue sur le logement de sa suite ; 6/ Etat des effets pour le service de bouche et d'écurie qu'il prête mais ne redemandera pas ; 7/ Revient sur le sort des 30 mille livres, la désignation du Duc de Penthièvre comme tiers de confiance, ; 8/ qu'elle pourra vendre ses bijoux et conserver ceux du Comte en usufruit, qu'il sera fait état et estimation par expert du duc de Penthièvre des meubles. Daté du 24 novembre 1775. Ajout signé de Fortunée d'Est à propos du sort d'une Table de toilette de vermeil. ‎

‎- Le prince est baptisé à Versailles, avec pour parrain Louis XV et pour marraine la reine Marie Leszczyńska. Il épouse sa cousine utérine Marie-Fortunée d'Este, princesse de Modène. Cette union sera compromise par la naissance de 3 enfants naturels du prince et la princesse se séparera de son mari en 1775 quand il lui imposera la présence d'un fils naturel à ses côtés. Le comte de La Marche refuse de s'associer aux protestations des princes du sang contre la suppression des parlements et reste fidèle au Roi. Cette attitude lui vaut une brouille durable avec son père et à sa mort il se retrouve à la tête d'une fortune très compromise par les dilapidations de son père. Il doit vendre de nombreux biens. Il décède le 13 mars 1814 à Barcelone‎


CONVENTION MANUSCRITE DE SEPARATION ENTRE MARIE FORTUNEE D'ESTE, D'AVEC SON MARI LE COMTE DE LA MARCHE PRINCE DE CONTI (AVEC LE DUC DE PENTHIEVRE POUR ... CONVENTION MANUSCRITE DE SEPARATION ENTRE MARIE FORTUNEE D'ESTE, D'AVEC SON MARI LE COMTE DE LA MARCHE PRINCE DE CONTI (AVEC LE DUC DE PENTHIEVRE POUR ... CONVENTION MANUSCRITE DE SEPARATION ENTRE MARIE FORTUNEE D'ESTE, D'AVEC SON MARI LE COMTE DE LA MARCHE PRINCE DE CONTI (AVEC LE DUC DE PENTHIEVRE POUR ...
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR350.00

‎DEFFOUX Léon‎

Reference : 10754

(1922)

‎UN COMMUNARD‎

‎ 1922 broché (paperback) in-douze (duodecimo), dos et couverture oranges imprimés (spine and cover printed), tranches non rognées (edges no smooth), envoi autographe manuscrit de l'Auteur sur la page de faux-titre (author's autograph on the half title page) à Paul Léautaud, sans illustration (no illustration), 112 pages, 1922 à Paris Bibliothèque des Marges - à la Librairie de France,‎

‎bon état général (good condition) ‎


Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR80.00

‎DUC DE BETHUNE-CHAROST Armand Joseph ‎

Reference : 3410.2016.04

(1746)

‎ L.A.S. du Duc de BETHUNE CHAROST CONCERNANT L'HOTEL DIEU ET LA CURE DE MAREUIL DEMONTRANT SON ALTRUISME ET SA GENEROSITE‎

‎Paris ce 21 avril 1746, - 2 ff. in-quarto dont 3 pages autographes manuscrites, PROBABLEMENT à son homme d'affaire concernant des bien d'église et son souhait de DONNER PLUTOT QUE RETENIR. - TEXTE : "Je vous envoye Monsieur un mémoire que j'ay fait en abrégé sur ceux que le Sr Toubeau Ancien Curé de Mareuil m'a envoyé sur plusieurs chefs qui concernent l'Hotel Dieu de Mareuil et la Cure du Dit Lieu : comme je ne veux profiter rien qu'à bon titre et justement et quoique il y a lieu de croire que feu mon beau père et mon beau-frère n'estoient point des usurpateurs du bien d'autruy et intérêts de celuy de l'église, je vous seray bien obligé si vous voulez bien avoir la bonté de vous adresser aux Srs Laure Procureur fiscal de la Cure à Mr Gaillard Curé ... Concierges et autres que vous jugerez à propos pour qu'ils vous donnent les éclaircissements nécessaires pour pouvoir décider sur tous les faits avancés par le Sr Toubeau. Je me conformeray à ce qu'il vous réglerez, et à ce que vous jugerez équitables dans les cas ... j'ayme mieux donner que retenir, je vous prie d'être persuadé de la sincérité des sentimens avec lesquels je vous honore et suis très parfaitement Monsieur vostre très humble et très obéissant serviteur. Signé Le Duc de Bethune.‎

‎Armand-Joseph de Béthune, duc de Chârost, né le 1er juillet 1738 à Versailles, mort le 27 octobre 1800 à Paris, lieutenant-général, créateur de plusieurs institutions charitables. Il s'est fait un nom par sa philanthropie et par son zèle pour les progrès de l'agriculture et de l'industrie. Louis XV à ses courtisans en dit : « Regardez cet homme; il n'a pas beaucoup d'apparence, mais il vivifie trois de mes provinces. »1. Favorable à l'abolition des privilèges, il est maire de l'ancien 10e arrondissement de Paris, et il échappe à la Terreur grâce au soutien des habitants du pays de Meillant, mais son unique héritier est guillotiné en avril 1794. En 1800, il meurt en fonctions de maire, victime de son dévouement, en soignant des malades sourds-muets de Paris atteints de la petite vérole, à l'âge de 62 ans. (Il avait été marié à Louise-Suzanne-Edmée de Martel qui mourut le 6 octobre 1779. Il se remaria avec Henriette-Adélaïde-Joséphine du Bouchet de Sourches de Tourzel, le 17 février 1783. Son action philanthropique l'avait fait aimer en Berry. Les pétitions des habitants du pays lui ont permis d'échapper à la guillotine pendant la Terreur alors que son seul fils survivant fut guillotiné le 26 avril 1794. Il est mort à Paris le 28 octobre 1800. Par testament du 3 juin 1798, il avait fait de sa seconde femme son héritière. Elle s'occupa peu du château.)‎


 L.A.S. du Duc de BETHUNE CHAROST CONCERNANT L'HOTEL DIEU ET LA CURE DE MAREUIL DEMONTRANT SON ALTRUISME ET SA GENEROSITE. DUC DE BETHUNE-CHAROST ...  L.A.S. du Duc de BETHUNE CHAROST CONCERNANT L'HOTEL DIEU ET LA CURE DE MAREUIL DEMONTRANT SON ALTRUISME ET SA GENEROSITE. DUC DE BETHUNE-CHAROST ...  L.A.S. du Duc de BETHUNE CHAROST CONCERNANT L'HOTEL DIEU ET LA CURE DE MAREUIL DEMONTRANT SON ALTRUISME ET SA GENEROSITE. DUC DE BETHUNE-CHAROST ...
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR125.00

‎Duc de CHOISEUL ‎

Reference : 1232.2014.09

(1766)

‎LETTRE AUTOGRAPHE MANUSCRITE SIGNEE du DUC DE CHOISEUL relative à une demande de faveur au profit du Chevalier de ROHAN futur Connétable des Galères. CHANTELOUP.‎

‎LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE datée de St AMBERT, du 24 juin 1766, 1 f. in-huit manuscrit sur 2 pages dans laquelle il évoque son grave accident et son retour à CHANTELOUP pour un séjour, il y indique sont intervention auprès du Roi en faveur du Chevalier de ROHAN qui va être Général des Galères à propos d’une grâce anticipée. « A St Ambert, le 24 juin 1766, M. le Bailly de …., Monsieur rend justice à mon attachement pour luy, qui est le sentiment très général de tous ceux qui ont l’honneur de le connaître ; j’espère et les médecins me flattent que l’accident grave qui cause mes inquiétudes n’aura point de suites funeste et qu’à mon retour de Chanteloup ou je vais passer quelques jours il voudra bien me permettre de le voir. Il n’y a aucune affaire relativement à …. ; l’on a débité … je ne sais par quel que le Bailly de Tenci était mort, la famille de Mr de Rohan si la nouvelle était vrait, demande au Grand Maître de la Commanderie Magistrale du Bailly de Tency pour M. le Cher Camille de Rohan qui va être général des galères ; je ne sais si cette grâce anticipée est possible, l’état du Bailly de F… m’a empêché de pouvoir prendre des délairessements (sic) et j’ai proposé au Roy qui honore de ses bontés Mr de Rohan d’écrire a M. … pour cet objet, ce que j’ai fait lundy dernier. Si il se présente quelques affaires, j’aurez l’honneur Monsieur de m’adresser à vous ete de vous renouveler dans toutes les occasions les sentiments avec lesquels j’ai celuy d’être Monsieur votre très humble et très obéissant serviteur" ‎

‎JOINT TRANSLATION MANUSCRITE ANCIENNE. ETIENNE FRANCOIS COMTE puis DUC DE CHOISEUL STAINVILLE, 1719 – 1785 au Château de Chanteloup en Touraine, homme d'État français qui fut le premier ministre de Louis XV entre 1758 et 1770 sans en avoir le titre officiel. Il sera considéré comme vice-roi. Il organisera la pacification de la Corse et enverra des troupes d’occupation à la demande de Gênes et aboutira en 58 à la cession par Gêne de la Corse par le Traité de Versailles. Cf. supra. ‎


LETTRE AUTOGRAPHE MANUSCRITE SIGNEE du DUC DE CHOISEUL relative à une demande de faveur au profit du Chevalier de ROHAN futur Connétable des Galères. ... LETTRE AUTOGRAPHE MANUSCRITE SIGNEE du DUC DE CHOISEUL relative à une demande de faveur au profit du Chevalier de ROHAN futur Connétable des Galères. ... LETTRE AUTOGRAPHE MANUSCRITE SIGNEE du DUC DE CHOISEUL relative à une demande de faveur au profit du Chevalier de ROHAN futur Connétable des Galères. ...
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR250.00

‎DUPUY Roger‎

Reference : 11535

(1989)

‎LA NOBLESSE ENTRE L'EXIL ET LA MORT‎

‎ 1989 broché (paperback) in-octavo, dos et couverture blancs imprimés (spine and cover printed) - couverture illustrée en couleurs (front cover illustrated in colours), tranches lisses (smooth edges), autographe manuscrit de l'auteur sur la page de garde (author's autograph on the endpaper), abondamment illustré (plentifully illustrated), 128 pages, 1989 à Rennes Editions Ouest-France,‎

‎Collection "Gens de l'Ouest sous la Révolution" - bon état (very good condition) ‎


Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR23.00

‎DUREL Joachim‎

Reference : 9064

(1912)

‎COMMODIEN : RECHERCHES SUR LA DOCTRINE, LA LANGUE ET LE VOCABULAIRE DU POETE‎

‎ 1912 broché in-octavo, dos orange , sans illustration, envoi autographe manuscrit de l'auteur, 319 pages, 1912 Paris Ernest Leroux Editeur, ‎

‎divisé en trois parties : 1-la doctrine de Commodien, 2- la langue et le vocabulaire de commodien, 3- Lexique, en bon état. ‎


Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR46.00

‎ERNEST LAVISSE‎

Reference : 5172.06.19

(1914)

‎L.A.S. D'ERNEST LAVISSE AU MINISTRE BIENVENU MARTIN MINISTRE DE LA JUSTICE A PROPOS DU CAPITAINE FAVRE QU'IL SOUHAITE RENCONTRER‎

‎1 f.double in-12 à entête du 5 rue Médicis en date du 8 janvier 19147 qu'il souhaite rencontrer. - TEXTE : "8 janvier 1914, Monsieur le Ministre, Je regrette qu'il n'y ait pas de vacance dans le cadre militaire de l'Ecole Normale. Un Capitaine a été appelé au cabinet du Ministre de la Guerre, mais il a été remplacé par un chef de bataillon dont la nomination a été signée ces jour-ci, mais je garde le nom du Capitaine FAVRE et très volontiers je causerai avec lui. Il me trouverait à l'Ecole Normale... Veuillez agréer Monsieur le Ministre... l'expression de ma vive gratitude qui vient encore de s'accroître. Signé ERNEST LAVISSE.‎

‎- LAVISSE Ernest né à HOUVION EN HIERARCHE en 1842, Historien Français, Fondateur de l'Histoire Positiviste. Marquera les générations d'écoliers dont on peut retenir la phrase "Tu dois aimer la France parceque la Nature l'a faite belle, et parce que l'histoire l'a faite grande". - BIENVENU MARTIN Jean baptiste , Homme politique, Radical socialiste, né le 22 juillet 1847 à Saint Bris le vineux dans l’Yonne est mort le 10 décembre 1843 dans sa ville. Avocat, Sous Préfet de Sens, Conseil d’Etat, il battra Paul DOUMER au Conseil Général de l’Yonne. Il lui succédera ensuite comme député.. Il dirigera la COMMISSION DES CULTES ainsi qu’à celle du groupe de la Gauche Radicale dès 1904. Ministre des Beaux-Arts et des Cultes du 24 janvier 1905 au 14 mars 1906 dans les gouvernements Rouvier. Rédacteur d’une partie de la LOI SUR LES ASSOCIATION ET CONGREGATIONS. Il sera Ministre de la Justice de décembre 1913 à août 1914 dans les Gouvernement DOUMERGUE et VIVIANI. Il sera Ministre du Travail et de la Prévoyance Sociale de 1914 à 1916. Élu au Sénat en 1905, Il devient président de la commission des Finances de 1911 à 1913. En 1921, il est vice-président du Sénat. De 1924 à 1940, il est président du Groupe de la Gauche Démocratique‎


L.A.S. D'ERNEST LAVISSE AU MINISTRE BIENVENU MARTIN MINISTRE DE LA JUSTICE A PROPOS DU CAPITAINE FAVRE QU'IL SOUHAITE RENCONTRER. ERNEST LAVISSE
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR85.00

‎FAUGERAS Marius‎

Reference : 2718

(1964)

‎LE DIOCESE DE NANTES sous la monarchie censitaire ( 1813-1822-1849 ) - ‎

‎ 1964 2 volumes, broché in-octavo raisin, non-coupé, envoi autographe manuscrit, 524 pages + 465 pages, 1964 Imprimerie Lussaud Frères,‎

‎thèse de doctorat pour le doctorat - Université de Rennes - bon état ‎


Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR91.00

‎GAUTIER Marcel‎

Reference : 11572

(1971)

‎CHEMINS ET VEHICULES DE NOS CAMPAGNES‎

‎ 1971 broché (paperback) petit in-quarto, dos et couverture jaunes imprimés (spine and cover printed) et première de couverture illustrée (front cover illustrated), tranches lisses (smooth edges), envoi autographe manuscrit de l'Auteur sur la couverture page garde de la première de couverture (author's autograph on the flyleaf), illustrations : bien documenté (well-documented), 320 pages, 1971 à Saint-Brieuc Presses Universitaires de Bretagne,‎

‎bon état (very good condition) ‎


Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR60.00

‎JANE D'HAZON de Saint Firmin‎

Reference : 5495.09.20

(1919)

‎3 LETTRE AUTOGRAPHES SIGNEES concernant ses articles parus sur ses oeuvres littéraires et artistiques‎

‎- 3 L.A.S. DE 4 p. in-12 et 2 coupons manuscrits signés. - L.A.S du 14 avril 1919 1 f. in-12 signé avec adresse et timbres, réclamant des articles parus ou à paraître français et italiens concernant sa dernière publication "Aux Martyrs de TRENTE (Cesare Battisti..) - L.A.S. du 19 mai 1919 3 pp. manuscrites signées par laquelle elle se renseigne sur la réclame littéraire qui pourrait être faîte dans les différents journaux. - L.A.S. du 1er décembre 1919 dans laquelle elle se plaint des services rendu par l'Argus qui s'est trompé de Battisti et qui ne recherche rien des découpures concernant ses oeuvres de littérature et de peinture. - 2 coupons de paiement réservés à la correspondance, manuscrits et signés. . Raton, simple histoire d'un chat heureux / Préface de Hugues Lapaire, avec une illustration en couleurs / Paris : Librairie italienne , 1931. . César Battisti et la Fin de l'Autriche ‎

‎- JANE d'HAZON de Saint Firmin, littératrice et peintre de chats. Berrichonne demeurant au Château de PALLEAU à Levet près de Bourges. Outre les innombrables peintures de chats ou elle excelle ont lui doit diverses oeuvre historiques et littéraire. - . Un Incident des États de Blois, l'affaire de Saluces et Henri, duc de Guise, octobre-décembre 1588 / Jane Hazon de Saint-Firmin / Blois : impr. de C. Migault , 1907 . Deux témoins de l'assassinat du Duc de Guise à Blois,les Abbés Claude de Bulles et Etienne d'Orguyn. . Un Assassin du duc Henri de Guise : François II de Montpezat, baron de Laugnac, capitaine des Quarante-Cinq, 1566-1590 . Raton, simple histoire d'un chat heureux / Préface de Hugues Lapaire, ‎


3 LETTRE AUTOGRAPHES SIGNEES concernant ses articles parus sur ses oeuvres littéraires et artistiques. JANE D'HAZON de Saint Firmin 3 LETTRE AUTOGRAPHES SIGNEES concernant ses articles parus sur ses oeuvres littéraires et artistiques. JANE D'HAZON de Saint Firmin 3 LETTRE AUTOGRAPHES SIGNEES concernant ses articles parus sur ses oeuvres littéraires et artistiques. JANE D'HAZON de Saint Firmin
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR230.00

‎JARNAC Pierre (Michel Vallet) ‎

Reference : QWA-9035

‎Les Archives de Rennes-le-Château - Tome 1 ‎

‎Nice, Bélisane, 1987, in-8 br., 314 p., illustrations photos, fac-similés, très bon état. ‎

‎Cette bibliographie critique constitue un livre-guide indispensable pour les chercheurs ou les curieux que ce mystère intéresse, une aide précieuse pour ne pas se perdre dans la masse considérable des documents générés depuis janvier 1956 par cette affaire. Voir le sommaire sur photos jointes ‎


Les Archives de Rennes-le-Château - Tome 1
. JARNAC Pierre (Michel Vallet)
Les Archives de Rennes-le-Château - Tome 1
. JARNAC Pierre (Michel Vallet)
Les Archives de Rennes-le-Château - Tome 1
. JARNAC Pierre (Michel Vallet)
Librairie de la Garenne

Phone number : 01 42 70 11 98

EUR45.00

‎LEGOUAIS Francis‎

Reference : 7658

(1974)

‎DES MACLES DES ROHAN AU BONNET REPUBLICAIN (NANTES, BLAIN, LE GAVRE)‎

‎ 1974 broché (paperback) grand in-octavo carré sous jaquette illustrée (dustjacket illustrated), dos muet (spine - no title) blanc, envoi autographe manuscrit de l'Auteur sur la page de garde de la première de couverture (author's autograph on the flyleaf), illustrations hors-texte (full page engraving), 232 pages, 1974 à Nantes Marcel Buffé Editeur,‎

‎préface par Michel Mollat du Jourdin - bon état (very good condition) ‎


Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR40.00

‎LEROUX Emilienne‎

Reference : 10026

(1985)

‎HISTOIRE D'UNE VILLE ET DE SES HABITANTS - NANTES DE 1914 A 1939‎

‎ 1985 broché grand in-octavo (paperback in-octavo), dos blanc (white spine), première de couverture illustrée en couleurs (front cover illustrated in colours), envoi autographe manuscrit de l'Auteur sur la page de faux-titre (author's autograph on the half title page), illustrations hors-texte (full page engraving), 335 pages, 1985 à Nantes Editions ACL,‎

‎Tome II seul (second book alone) - bon état (very good condition) ‎


Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR46.00

‎LEROY-BEAULIEU Anatole‎

Reference : 5422.04.20

(1882)

‎L.A.S. D'ANATOLE LEROY-BEAULIEU à JULIETTE ADAM‎

‎- 1 f. in-12 recto verso. - L.A.S. datée de Paris le 4 bre 1882 à Entête de la Société Historique CERCLE ST-SIMON. ‎

‎- Lettre par laquelle il remercie vivement Juliette ADAM des "Lignes bienveillantes que la Nelle Revue a consacré au IIe Volume de l'EMPIRE DES TSARS et les RUSSES" "cette courte notice lui donnant plus de valeur à ses yeux".‎


L.A.S. D'ANATOLE LEROY-BEAULIEU à JULIETTE ADAM. LEROY-BEAULIEU Anatole L.A.S. D'ANATOLE LEROY-BEAULIEU à JULIETTE ADAM. LEROY-BEAULIEU Anatole
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR98.00

‎Lettre autographe signée / LE CHEVALIER ou LECHEVALIER (Jean-Baptiste (1752-1836) / Comtesse A. Palamède de Macheco [née Amicie de Bataille de Jaucourt - ....-1857], Marquise de Bute. ‎

Reference : 16268

(1820)

‎L .A. S. / Lettre autographe signée de LE CHEVALIER [Né à Trelly (Manche), professa, de 1772 à 1778, dans les collèges du Plessis, d'Harcourt et de Navarre, à Paris. Secrétaire du comte de Choiseul-Gouffier, ambassadeur à Constantinople, il voyagea en Italie, partit pour l'Asie Mineure, explora la plaine de Troie, visita Propontide et le Pont-Euxin, et remplit plusieurs mission en Moldavie. En 1806, il fut nommé conservateur de la bibliothèque Sainte-Geneviève, à Paris] à la comtesse A. Palamède de Macheco, née Bataille, à propos de son ouvrage "Vie de Blanche de Castille, reine de France, mére de Saint-Louis...", Paris, Kleffer, 1820. ‎

‎ 1820 PARIS - 16 Décembre 1820 - Lettre autographe signée en 2 doubles feuillets [24,5x14,5 cm]: 8 pages manuscrites; papier vergé ivoirin filigrané (couronne de laurier dans un cercle orné). Pliures horizontale et verticale. Rousseurs. Bon état. ‎

‎Paris le 16 xbre 1820Madame la comtesseAvant de vous offrir l'hommage de ma reconnoissance pour le présent cadeau dont vous mavez honoré en me permettant de jouir des prémices de votre exellent ouvrage, avant de vous remercier de la marque particulière confiance que vous m'avez donnée, en m'autorisant à vous en dire franchement mon avis, je voulois vous rendre compte des commissions dont vous m'avez chargé auprès de Me la Marquise de Bute. Mais comme j'attends encore les reponses qui m'ont été promises, je craindrois enfin d'abuser de votre patience, et de meriter par un trop long délay le soupçon de négligence ou d'oubly. Je vais donc m'acquitter de la tache delicate que vous m'avez donnée; toute autre à ma place la trouverait difficile, mais j'ai sous les yeux le joli petit billet que vous m'avez fait l'honneur de m'adresser en montant en voiture: il m'enhardit à vous dire toute ma pensée puis que vous avez la bonté de recommande votre ouvrage à toute la franchise de mon caractère. Si mes critiques sont injustes, si même les fautes que je croirai appercevoirse trouvoient par hazard être des beautés, vous ne m'en voudrez pas de mes erreurs, vous n'envisagerez que mes bonnes intention et vous me pardonnerez tout en faveur de mon obéissance à vos ordres. J'entre donc hardiment en matiere, Madame et je commence par vous assurer que pour premier acte de ma franchise, que votre ouvrage est généralement écrit dans le véritable style de l'histoire, avec noblesse, simplicité pureté et élégance; que vous avez presenté votre heroine sous des traits plus neufs et plus brillant qu'aucun de ses historiens qui vous ont precedé, que vous etes entrée dans des considérations très elevées sur le regime féodal et les rapports de nos Rois avec leurs grands vassaux, que vous avez montré dans tout le cours de l'ouvrage une connoissance tres etendue et trés profonde des Histoires de france d'espagne et d'angleterre, que vous avez fierement defendu la Religion et la Noblesse contre les attaques des Albigeois anciens et modernes, en un mot que votre histoire de la Reine Blanche est certainement la meilleure et la plus complete qui ait paru jusqu'a nos jours; ..... je vous vois d'ici secoue la tête et suspecter deja peut être ma franchise accoutumée en me voyant débuter par un éloge aussi flatteur mais veuillez bien remarquer, Madame, que j'ai sousligné le mot généralement au debut de mes louanges. Car la quatrieme partie ne m'a pas paru ecrite avec autant de nerf ni autant de soin que les trois premieres; maintenant que me voila lancé dans la penible carriere de la critique, je vais frapper d'estoc et de taille, et travailler de mon mieux à meriter la bonne opinion que vous avez de ma sincérité. Je me tromperai souvent sans doute mais plus je serai sevère, plus j'en suis sur vous serez portée à me pardonner. La premiere page de votre préface contient deux critiques, ce frontispice n'est pas heureux, jaurais beaucoup mieux aîmé que vous eussiez debuté par l'excellente phrase qui termine votre ouvrage. ,,Si j'ai fait connoitre et apprecier,, les vertus de la Reine Blanche, ces huit lignes etoient suffisantes et parfaites; il etoit au moins inutile d'attaquer les auteurs de Biographie en les accusant d'ignorance et d'accuser le Baron d'autant de pesanteur et d'ennuy vous pouviez hardiment et avec toute sorte de confiance laisser à vos lecteurs le soin de comparer votre ouvrage avec le sien et de rendre aux Biographes la justice quils meritoient. vous pouviez aussi très bien vous dispenser de faire connoitre les sources où vous aviez prise et sutout, à cette occasion, de tomber une seconde fois sur la friperie de ce malheureux Baron d'Auteuil... à la page 35. vous dites en parlant de la Reine de Castille qu'elle survécut quelques mois à l'époux quelle avoit uniquement aimé; les Reines comme les autres femmes, ne font que leur devoir en aimant uniquement leurs maris page 30. le diadême de ce jeune Roi ne fut qu'une bande de papier doré cette phrase rappelle la brillante sortie de Bonaparte contre la legitimité..... qu'est ce qu'un thrône trois planches couvertes dun tapis de velours page 35., cette persuasion doit apporter au coeur de Blanche une consolation dont cette courageuse mais aimante princesse il ny a point d'opposition réelle entre le courage, et la tendresse. je dirois donc cette princesse courageuse et aimante. à la page 57. vous maltraitez un peu Mezeray. j'en suis faché ce Tacite Bas normand etoit tout juste de mon paÿs... page 68. les prieres d'une ame pure montent comme l'encens de l'arabie au trône du tout puissant. je ne sais si je me trompe, mais je crois quil n'y a que l'Arabie qui produise l'encens. page 76. ce prince brave..... et dans la phrase suivante ce comte troubadour. page 77. je suis très convaicu de cet amour. voici une faute majeure qui je vous conseille de cantonner s'il en est encore temps avant tout votre participe doit etre au feminin et il est fort à craindre que la malice infernale des hommes et la jalousie des femmes ne s'empare de cette faute pour chercher à prouver que l'auteur de votre ouvrage n'est pas de votre sexe... en second lieu, le lecteur s'inquiete fort peu de la conviction particulere de l'historien il lui demande imperieusement des temoignages et des preuves. vous avez, encore dans d'autres endroits, émis votre opinion personnelle sur des faits. et je tacherai de vous les signaler car je suis décidé à ne vous rien pardonner dussiez vous vous mettre un peu en colere contre moi. page 82. encore ici l'historien nous fait part de son opinion particuliere et même avec une sorte de dédain pour les confreres qui ne la partagent pas..... je ne reponds point à une pareille attention. je me bornerois à dire: la vie entiere de Blanche repond à ces inmperieux soupçons... page 84. voici encore une de ces pages que je voudrois faire cantonner, et que j'aurois severement condamner à ne pas voir le jour si j'avois eté consulté. cette bizarre anecdote de la belle pucelle de Montpensier, n'est pas digne de la majesté de l'histoire; il est impossible de la raconter sans blesser l'oreille des lecteurs delicats, et sans exciter la risée de ceux qui ne le sont pas; les vipères du Constitutionnel et de la Minerve ne manqueront pas de remarquer que c'est une femme Royaliste qui se charge de ressusciter l'aventure et nos pieuses princesses n'en seroient pas édifiées. page 118. voici encore notre historienne en jeu.... je suis très persuadée de l'amour du comte. mais je crois qu'il ne s'alluma qu'alors.... il y a deux fautes dans ces deux / lignes. 1°. ce n'est pas vous c'est nous qu'il s'agit de persuader. 2° comment pourriez vous assigner .... assigner l'époque précise ou le coeur de ce prince a pris feu? qui veut trop prouver ne prouve rien. la question de cet amour ne doit pas etre traitée longuement ni a plusieurs reprises. la gravité de l'histoire et le caractère sacré de la reine exigent qu'on ne fasse qu'effleurer un sujet aussi délicat page 117. je ferois disparoitre la note qui se trouve au bas de cette page. le critique estimé peut traiter Mercier avec tout le fiel et toute l'amertume qui lui conviendront. la Comtesse de Macheco ne doit pas entacher son ouvrage de pareilles expressions. je ne pardonne pas plus le capuchon de l'hermite que son amabilité passée. c'est un veritable drôle dont le nom seul est une souillure pour l'histoire de Blanche. encore une fois c'est une faute majeure que de s'appesantir sur cette question, et de se complaire en quelque sorte dans des citations d'auteurs orduriers et impies qui ne peuvent qu'inspirer l'horreur aux ames honnètes, et créer d'injustes soupçons dans des ames innocentes. page 153. cette page est de toute beauté il y en une infinite d'autre dans le cours de l'ouvrage mais ce ne sont des eloges que vous m'avez demandés, mais de la belle et bonne critique. aussi vous voyez que je m'acquitte ponctullement de ma commission. Je finis ici mes reflexions critiques et le ne les continuerai qu'après avoir acquis la certitude qu'elles vous paroissent justes et que par consequent elles ne vous ont pas déplu. dans l'intervalle qui va s'ecouler entre le depart de ma lettre et l'arrivée de votre reponse, j'espere que je recevrai des nouvelles de Lady Bute et de mon ami Mortlock, et je ne perdrai pas une minute pour vous en faire part. Veuillez bien, Madame, faire agréer mon respect à Monsieur le Comte de Machecot et agréer vous même l'hommage du parfait devouement avec lequel j'ai l'honneur d'etre Madame la Comtesse votre tres humble et très obeissant serviteur Le Chevalier conservateur de la Bibliothèque de S-Genevieve. p. s.J'aurois bien envie de recopier ma mechante lettre afin de vous eviter la peine de la lire et de devorer toutes les vilaines ratures. mais j'aime à croire, que vous serez aussi indulgente pour moi que je suis severe pour vous... ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎


Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR30.00

‎MONFREID Henry de‎

Reference : 7153

(1957)

‎L'ESCLAVE DU BATTEUR D'OR‎

‎ 1957 broché in-octavo, dos blanc, première de couverture ornée d'une illustration photographique et quatrième de couverture imprimée, non rogné, envoi autographe manuscrit de l'Auteur sur la de garde de la première de couverture, illustrations photographiques hors-texte sur papier glacé, 237 pages, 1957 à Paris Bernard Grasset Editeur,‎

‎bon état ‎


Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR60.00

‎Pièce autographe signée / OGIER D'IVRY.‎

Reference : 41611

‎P.A.S. / Pièce autographe signée de Ogier d'Ivry - UNE LÉGENDE DES GARDES DU CORPS.‎

‎ . Slnd - Pièce autographe signée de Ogier d'Ivry en deux doubles feuillets [36,5x23 cm] manuscrits au recto de chaque feuillet; papier ivoirin. Pliures horizontale et verticale avec coupures sans gravité, réparées au "Filmoplast". Bon état général. ‎

‎Une Légende des Gardes du Corps. a Jehanne de Marquessac ... de Passebeuf-Barbezières. C'était à Fontenoy - L'Armée anglaise, en un carré long, comme une énorme bête lente, montait sur nous dans la plaine. A intervalles ... rythmiques cette masse sourdait, s'enveloppait de fumée, et la mitraille, la mort, passaient sur nos rangs tandis que sautaient en l'air les bomsets d'Ours des Suisses ou les Casques fauves des Dragons de Lauzun. Perché sur son Danois, enrubanné aux couleurs de sa maison pour la bataille, le vieux Marechal de Noailles une main en garde-... au dessus de sa perruque, suivait attentivement la mar... de la Colonne anglaise dont les habits rouges et bleus commencaient a se distinguer Soudain se redressant, il tira sa tabatière chiffonna une prise, secoua de pichenettes son jabot et, virant la tête en arrière il dit de cette voix de ...guet qui l'avait fait surnommer par les soldats "la Caillette" ,,Monsieur le Capitaine de la premiere des Gardes, veuillez enlever vos gens et donner a l'ennemi!,, Le Comte de Marquessac, les bras croisés sur la poitrine, son épée en cravache sous le coude gauche chantonnait en ce moment un passe pied de Gascogne insoucieux au passer des balles qui derrière lui sonnaient en tristesse, sur les justaucorps, a six pas devant sa Compagnie il attendait, reins cambrés, jarrets tendus, nez au vent... Sur l'ordre du Marechal de se frotter a l'Anglais pirouettant sur ses talons rouges grisonnés aux boues de Flandre, il fit face a ses hommes et d'un geste en berceau comme a Versailles, il les salua du tricorne ,,Messieurs les Maitres, en avant pour l'honneur, et Vive le Roy! L'arme en parade, au pas de route, la première Compagnie se portait au choc dans les clames d'usage. On la vit a cent pas de la s'arreter. Sous le niveau Cames-Majors pesant sur les fusils pour unifier le toi elle êxécuta ses feux trois rangs, puismettant ,,baïonnes,, aux canons, elle s'engouffra dans la fournaise... elle ne devait pas revenir! Le Marechal, au trôt de son Danois, parcourait le front qui semblait ployer. Les Irlandais de Dulois (?), les Chasseurs de la Morliere, les ..assins entraient alors en ligne pour prolonger notre droite presque débordée deja Il revint aux Gardes. Le moment etait solennel La colonne anglaise n'etait plus qu'a deux cents pas: ,,M... le Capitaine de la deuxieme des Gardes, en avant pour le Roy! dit-il. ,, A vous Marquessac! c'est double liesse au nom!,, appuya Turpin, lieutenant Colonel d'Ordonnance au commandement ce jour-la. Le hurrahs anglais, crevant l'air sonore, couvraient la voix des bléssés, l'affôlement de la lutte. Le Vicomte de Marquessac - une jolie tête de page brun - enlevaitdeja son elite; dans la malhumeur de chausser ses gants de Saxe que l'ordre ... de partir lui empêchait sans doute de boucher a fantaisie, il s'arretait pourtant, d'un coup, au geste bref du Marechal qui miaulait de voix chantante: ,,Pourquoi, Monsieur, gagnez vous a l'ennemi en brette de petit ... ? ,,toutes excuses et confusions, Monseigneur, reprit le page brun, mes ralets (?) n'ont pas su, ce matin, retrouver dans mon bagage mon épée d'exercice Et jettant au hazard des luzernes la petit lame qu'il portait, une main sur la hanche en qu'importe? ,, l'autretondue belle au combat, il dit aux moustaches a doubles crocs qui le suivaient - mais cela de voix noble, pour que ne se formalisa pas le Marechal - : ,, Pas besoin d'epée dans ma famille quand on saille d'avant!,, Et la deuxieme Compagnie des Gardes dans la poussière des Carabiniers d'Yorck qui lui tombaient au flanc, s'emiettait, agonisait, s'effondrait dans la glaire C'etait la fin! l'armée de France comme un brouillard drossé par le vent reculait en ondes. Deja les piquets aux drapeaux battaient sous les chamades ... en arriere des serre-files, la retraite en échiquier; les chevaux de ... de suite a la charge, les goujats de Canterie bourraient sur les rangs en ,,sauve qui peut!,, ,,Troisième!... Quatrième!... Cinquieme des Gardes!... a l'ennemi!,, cria Mr de Noailles dont la voix se faisait vibrante. Soudain se glissant entre les chevaux d'Etat Major, un Capitaine des Grassons dans les exclamations ,,Eh! le Fâcheny, ... il perd le sens!,, se jetait en larmes aux pieds du chef de la maison du Roy: ,, J'ai quitté ma place de bataille. absolvez m'en, Monsieur le Marechal! mes deux frères viennent pour l'honneur du ... d'entamer lescousse... et je suis l'aîné. Monseigneur! Je suis l'aîné!... et je vous supplie de par l'ancien droit de me laisser pousser comme eux en tête des Compagnies nouvelles que vous lancez a l'attaque!. ,, Eh! Peste soit! glapit Noailles; si ce n'etaient préséances de Sang que vous reclamez, Je vous casserais (?) aux gages pour cette insolence!... allez donc! Prenez tête de charge!... Partez!... partez vite! et faites vous tuer, Monsieur, l'Anglais nous mange!... Le surlendemain, quand on enterra les morts, après la Victoire, sur la soie des Drapeaux conquis, portés par les A...ades les corps des trois Marquessac dans le linceul de leurs manteaux de guerre, ouvraient la Marche Funèbre l'aîné en tête, comme il séait! et le Marechal de Noailles disait de son eternelle voix caillette ,,Heureusement que le petit Cadet ...zardait a l'arrière avec les Cravattes. ... ... ... pour l'honneur du sol! Sans cela sa Majesté perdait aujourdhui bel arbre de so Jardin de noblesse! [signé] Ogier d'Ivry ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎


P.A.S. / Pièce autographe signée de Ogier d'Ivry - UNE LÉGENDE DES GARDES DU CORPS.. Pièce autographe signée / OGIER D'IVRY. P.A.S. / Pièce autographe signée de Ogier d'Ivry - UNE LÉGENDE DES GARDES DU CORPS.. Pièce autographe signée / OGIER D'IVRY. P.A.S. / Pièce autographe signée de Ogier d'Ivry - UNE LÉGENDE DES GARDES DU CORPS.. Pièce autographe signée / OGIER D'IVRY.
Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR15.00

‎Pièce signée / La Morinière (?), Berlié‎

Reference : 20498

(1817)

‎P. S. / Pièce signée DE LA MORINIÈRE (?) - Nomination du Sieur Berlié au poste d'Ingénieur-Vérificateur du Cadastre.‎

‎ 1817 PARIS - 20 Septembre 1817 - Pièce signée sur double feuillet [35,5x24 cm] au recto du premier feuillet imprimé et manuscrit, verso du 2e feuillet à la mention manuscrite; papier vergé et filigrané à la coquille Saint-Jacques. Pliures verticale et horizontale. Bon état.‎

‎Ministère des Finances Commission d'Ingénieur-Vérifcr du Cadastre. Au nom du Roi. Le Sous-Secrétaire d'Etat des Finances, En vertu de la délégation qui lui est faite par arrêté du Ministre / Secrétaire d'Etat des Finances, du 15 mai 1816, Nomme le Sr Berlié pour remplir les fonctions d'Ingénieur-Vérificateur du Cadastre dans le Département de l'Ardèche. Il se rendra auprès du Préfet de ce Département, qui, après avoir reçu de lui le serment de fidélité au Roi et d'obéissance aux lois du royaume, fera transcrire sur les registres de la préfecture la présente Commission. Fait à Paris, le 20 Septembre 1817. Le Sous-Secrétaire d'Etat des Finances, De la Morinière (?) Etat des services antérieurs. Le 9 février 1808, nommé Ingénieur- Vérificateur du Cadastre du Département de l'Ardèche, y a rempli ces fonctions sans interruption, jusqu'à ce jour./. Certifié véritable, Paris, le 20 Septembre 1817. / Le Commissaire Royal du Cadastre, Le Cher Chanus (?) °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°[verso] 15 mai 1816 renouvellement de ma commission d'ingénieur vérificateur. ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎


P. S. / Pièce signée DE LA MORINIÈRE (?) - Nomination du Sieur Berlié au poste d'Ingénieur-Vérificateur du Cadastre.. Pièce signée / La Morinière (?), ... P. S. / Pièce signée DE LA MORINIÈRE (?) - Nomination du Sieur Berlié au poste d'Ingénieur-Vérificateur du Cadastre.. Pièce signée / La Morinière (?), ... P. S. / Pièce signée DE LA MORINIÈRE (?) - Nomination du Sieur Berlié au poste d'Ingénieur-Vérificateur du Cadastre.. Pièce signée / La Morinière (?), ...
Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR7.50

‎TALLEYRAND (Charles, Maurice de Talleyrand-Périgord) (1754-1838)‎

Reference : TUH-132

‎B.A.S. « Le prince de Talleyrand» à Monsieur Helouis. Valençay, 30 août 1836. 1p. in-8° oblong.‎

‎Bon pour 1934L-20C que M. Helouis… sur les fonds particuliers qu’il a à moi dans sa caisse… » ‎


. TALLEYRAND (Charles, Maurice de Talleyrand-Périgord) (1754-1838)
Galerie Frédéric Castaing - Paris

Phone number : 01 43 54 91 71

EUR400.00

‎TAULIER JULES.‎

Reference : 1699

‎HISTOIRE DU DAUPHINE DEPUIS LES TEMPS LES PLUS RECULES JUSQU'A NOS JOURS. GRENOBLE. VELLOT ET CIE. 1855.‎

‎ IN-8 (14,5 X 22 CENTIMETRES ENVIRON) DE 408 PAGES (PAGINEES I A VIII, PUIS 9 A 408), RELIURE POSTERIEURE 1/2 PERCALINE VERTE, TITRE DORE SUR DOS LISSE, COUVERTURE CONSERVEE. EDITION ORIGINALE. AVEC UN BEL EX-LIBRIS ARMORIE GRAVE. BEL EXEMPLAIRE.‎


HISTOIRE DU DAUPHINE DEPUIS LES TEMPS LES PLUS RECULES JUSQU'A NOS JOURS. GRENOBLE. VELLOT ET CIE. 1855.. TAULIER JULES. HISTOIRE DU DAUPHINE DEPUIS LES TEMPS LES PLUS RECULES JUSQU'A NOS JOURS. GRENOBLE. VELLOT ET CIE. 1855.. TAULIER JULES.
Librairie du Château de Capens - Capens

Phone number : 05 61 87 90 67

EUR100.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - History; Autograph

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !