19 books for « Hunting; Autograph »Edit

Sort by

Reference : 3446

(1753)

‎Des chiens pour les chasses à courre du duc de Savoie.‎

‎Correspondance du Premier Écuyer du duc de Savoie et gentilhomme de la Chambre du Roi, le comte Provane de Leÿni, à son fournisseur de chiens de chasse. Paris 1751, il a réussi à se procurer les 12 chiens de meute pour Turin, mais «le Roÿ mon maistre aura encor besoin d'autres chiens norman pour son équipage [...]». Turin 1752, le Roi envoie un de ses piqueurs à Londres pour «faire venir des chiens pour cerfs d'Engleterre», mais il désire aussi dix chiens normands, «5 lisses et 5 chiens. [...] il nous faut pour ce païs des chiens bien fait point de pieds gras», assez rapides, «pour pouvoir forser les cerfs», et hauts de 24 à 26 pouces et âgés de 12 à 20 mois [...]».‎

‎. Destinataire : un fourniseur de chien de chasse. Date : 1751-1753. Lieu : Paris et Turin. Format : In-4. Etat : quelques mouillures. Nombre de documents : 4. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 14‎


Des chiens pour les chasses à courre du duc de Savoie..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR480.00

Reference : 991

‎Permis de chasse délivré dans l'Allier à un comte.‎

‎Permis de chasse autorisant M. Du Closel, comte de Rochefort d'Ailly, demeurant à Barberier (03) à «chasser dans les temps et lieux où il en a le droit [...]». Avec le signalement de la personne, au dos.‎

‎. Lieu : Gannat (Allier). Format : 33 x 42 cm. Etat : pliures et légères rousseurs.. Nombre de documents : 1. Type de document : document imprimé et manuscrit.. Nombre de pages : 0‎


Permis de chasse délivré dans l'Allier à un comte.. Permis de chasse délivré dans l'Allier à un comte..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR120.00

Reference : 6214

‎Quatre dessins de scènes de chasse en Sologne.‎

‎Quatre dessins d'une même main, signés du monogramme AD, à la mine de plomb, dont deux finement exécutés, représentant des scènes de chasse ; légendés : "Rentrée des égarés soleil couchant", "Le récit du combat", "Amazones modernes" et "Sous l'averse". L'un est réalisé au dos d'une enveloppe portant une adresse à Mer (Loir-et-Cher), un autre au dos du faire-part d'un mariage également à Mer, ce qui laisse imaginer que ces scènes de chasse ont été croquées en Sologne.‎

‎. Date : début XXe. Format : de 11 x 17 cm à 21 x 16,5 cm. Etat : bon. Nombre de documents : 4. Type de document : dessins‎


Quatre dessins de scènes de chasse en Sologne..
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR420.00

‎Aimé Guerlain (1834-1910) Célèbre parfumeur français.‎

Reference : 11127

(1884)

‎Le parfumeur Aimé Guerlain parle de sa passion : la chasse‎

‎Lettre d'Aimé Guerlainadressée à son neveu Aimé Piras (1867-1960), relative à leur passion commune : la chasse à tire. " [...] Je regrette ton insuccès à l'ouverture du marais. C'est une revanche à prendre. Si tu veux devenir un parfait chasseur, il faut s'habituer à subiravec bonne humeur beaucoup de malchance. Ton fusil qui a tué pas mal de gibier divers a été le compagnon d'un certain nombre de bredouilles: cela ne l'a pas empêché de se faire la réputation d'un assez bon fusil. Je t'engage à retourner au marais, surtout le matin ou au moment de la haute mer. Tu trouveras souvent dans les partie marécageuses un coup de fusil à tirer. [...]Tu as [la] chance de rencontrer aussi un lapin qui fait l'école buissonnière. Je ne connais pas le règlementde la chasse du marais, mais je suppose que l'ouverture faite on doit pouvoir chasser librement 2 ou 3 jours par semaine pourvu qu'on ne fasse pas de battue[...]. Dis à Louis que je suis heureux de le savoir auprès de vous. J'espère qu'il y prend du bon temps. Ton oncle. [...]". Aimé Guerlain, grand parfumeur, fils aîné de Pierre-François,créa de nombreuses fragrances dont l'une marquera l'histoire du parfum : Jicky, créée en 1889, premier parfum à utiliser des produits de synthèse dans sa composition.‎

‎Encre violette sur feuillet double de papier vergé filigrané.. Destinataire : Son neveu, Aimé Piras . Date : 15 septembre 1884. Lieu : Montmorency. Format : In-12. Etat : Pliures centrales, taches et petites déchirures dans la marge droite. . Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 3 pp. 1/2‎


Le parfumeur Aimé Guerlain parle de sa passion : la chasse. Aimé Guerlain (1834-1910) Célèbre parfumeur français.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR380.00

‎Auguste Louis Albéric D'Arenberg (prince) (1837-1924) Député monarchiste. Président de la Cie du Canal de Suez. Vice-président du cercle du Jockey-Club.‎

Reference : 628

(1870)

‎Le Prince d'Arenberg recommande un valet de chiens à cheval.‎

‎Lettre de recommandations pour un valet de chiens à Cheval, Jean-Louis Villetard. «Je n'ai eu qu'à me louer de son intelligence et de sa probité».‎

‎. Date : 10/10/1870. Lieu : Menetou-Salon. Format : In-4. Etat : Mauvais état.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le Prince d'Arenberg recommande un valet de chiens à cheval.. Auguste Louis Albéric D'Arenberg (prince) (1837-1924) Député monarchiste. Président de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

‎Benoit Garnier (1822-1883) Explorateur et diplomate, premier drogman à Alexandrie (1855), commissaire du gouvernement à Madagascar (1867-1871), consul général à Batavia (1879) et Calcutta (1882). Il légua tous ses biens à l'Académie des Inscriptions (dont sa riche bibliothèque) et créa, suivant son testament, une fondation à son nom destinée à financer l'exploration scientifique en Afrique et en Asie. Il a donné son nom à une plante malgache : Gladiolus garnieri.‎

Reference : 8286

(1865)

‎Longue relation d'une mission au Soudan sur la traite des Noirs et la chasse.‎

‎Longue et très intéressante correspondance de Benoit Garnier sur sa mission au Soudan, la chasse aux animaux sauvages, et l'enquête menée sur la traite des Noirs en Afrique de l'est. Chargé d'une mission dans le Soudan, Benoît Garnier recueille une remarquable collection d'animaux sauvages (onagre, mouton du Nil Blanc, Bouc de Kordofan, singe d'Albara, etc.) pour la Société d'Acclimatation de Paris, qui le récompensera de sa collecte en lui accordant sa grande médaille d'or (1866). «[...] Dans ce berceau du despotisme, on jouit d'une liberté illimitée. Pas de gendarme qui vous empêche de passer où bon vous semble, d'abattre le gibier là où il se montre : indépendance complète et si quelqu'un vous gêne, vous le fourrez en prison. A la bonne heure ! Parlez-moi de ça. Aussi, mon parti est-il bien arrêté : si je foule encore le sol de la patrie, ce ne sera qu'en passant ; mais c'est sur le sommet du Liban, dans la vallée d'Antioche, sur le chemin de Bagdad, que je planterai définitivement la tente [...]. Voilà trois mois et plus que je marche tantôt en barque, tantôt à dos de chameau, et dire que je n'ai point encore atteint la région des girafes, ni celle des éléphants ! Ce gibier se tient à l'écart, et c'est un peu loin qu'il faut aller le chercher. Je crois néanmoins que je chauffe et qu'à dix ou quinze petites journées d'ici je trouverai à qui parler. Jusque là, tout me promet une chasse aussi abondante que variée. En approchant de Kassala, j'ai rencontré de jolies antilopes, le Déodie, de la taille du renard, qui pullule sur la route que je dois suivre ; l'Auriol, autre antilope, haut comme un veau, qu'on me dit être aussi très commun dans ces parages, et j'ai vu une peau de Téthil, grande espèce de Dama qu'on trouve à tous les détours des chemins. Je n'en finirais pas si je vous énumérais toutes les variétés de beaux animaux qui habitent le pays où je vais entrer sans compter les gazelles, les pintades, les francalères, les antarides dont je fais ma nourriture journalière. Bref, mon cher ami, sous le rapport de la chasse, je n'ai rien à désirer que deux ou trois bons compagnons de route pour participer à la curée. Malheureusement parmi les 15 ou 20 individus mis à ma disposition par Son Altesse, je n'ai pas trouvé un homme sachant charger un fusil, et mon domestique particulier est le seul qui sache se servir du sien. En fait d'armes, je ne suis pas trop mal monté. J'ai pu me procurer au Caire 3 carabines à éléphant de Deviem, calibre n°8, portant des balles de 4 onces ; 2 carabines calibre 16 [...]. A mon retour à Kartoum, j'aurai à m'occuper d'une enquête bien autrement intéressante sur la traite des nègres du Nil blanc. Le vice-roi, dans le but d'empêcher cet odieux commerce, a pris des mesures qui ont naturellement soulevé des réclamations de la part de tous les traiteurs du Soudan. Il s'agit d'examiner ces plaintes et d'éclaircir l'opinion afin qu'elle en apprécie la valeur. Vous comprenez tout l'intérêt que cette mission peut avoir pour moi si je sais la remplir. Vous pouvez m'y aider, mon cher ami, en me mettant en rapport avec des sociétés d'émancipation qui doivent exister aussi bien en France qu'en Angleterre. Ce n'est qu'en faisant du bruit qu'on appelle l'attention publique et une fois ces sociétés lancées sur cette piste, elles ne manqueraient pas de faire un tintamarre qui sera d'autant plus agréable aux oreilles du vice-roi qu'on le proclamera émancipateur et protecteur des nègres [...]. A propos de société, je n'ai gardé d'oublier la nôtre d'acclimatation dont notre chef de file est je crois président. Je vais lui adresser une liste (?) qui le remplira de joie par l'annonce des rares animaux dont j'ai déjà une intégrale collection. C'est bien le diable si après avoir pris tant d'espèces dans l'intérêt de l'humanité je ne redescends point le Nil avec une provision de consul dans ma poche. Je suis déterminé d'ailleurs à les atteindre dans le Soudan [...]. Je pars demain pour les frontières de l'Abyssinie [...]. Je vous remercie de m'avoir mis en rapport avec the anti-slavery society. Dès que j'aurai un moment à moi, car je suis toujours fort occupé, j'appellerai son attention sur le Nil blanc par le récit succinct des scènes dont il est le théâtre. Plus tard arriveront mes procès-verbaux qui sont la constatation des faits. J'en suis à ma cinquième ou sixième affaire [...]. Pour donner un peu de couleur locale et de variété à mes résumés, je me proposais cet automne de remonter le fleuve jusqu'à Gondokoro, au 4è degré, siège des principaux établissements négriers [...]. J'ai même été sur le point de rédiger un projet de consulat à Meuland qui me souriait fort lorsque j'étais dans le Taka ; personnel : consul, 1 élève, 1 médecin (celui du Caire ou de Damas), 2 préparateurs naturalistes, fournis par le Muséum ; fonds : le budget du consulat de Djedda, de l'agence de Massawa et du poste de 1er drogman d'Alexandrie dont je me faisais fort de démontrer l'inutilité ; champ d'observation : le Soudan et l'Abyssine ; instructions : liberté de manoeuvres. Sur le point de développer mon idée, j'ai été retenu par la crainte qu'on ne me prît pour un faiseur de projets à mon compte. Cependant, si le Soudan était mis sur le tapis, je reviendrais à ma conception, la regardant comme la seule applicable à ces contrées et en même temps la plus économique. C'est sans doute pour me vexer que vous me parlez de Gérard et d'autres grands chasseurs de renom. Je ne manquais pourtant pas de bonne volonté, ni de résolution, mais ce qui m'a fait défaut c'est le gros gibier qui dans la saison sèche, celle précisément où j'ai voyagé, se retire dans les montagnes proches de la source des cours d'eau. Buffles, éléphants, rhinocéros tout cela avait décampé et les traitres ne m'ont laissé que leurs traces à contempler. Les distances sont si longues, les moyens de locomotion si lents, qu'il m'eut fallu plus de temps que je ne pouvais en disposer pour aller les relancer. J'en ai été d'autant plus mortifié qu'il y a deux ans, un anglais, Mr Baker, qui vient de compléter les découvertes de l'infortuné Speke, avait passé dans ces régions une saison de chasse et y avait fait un grand massacre de grosses pièces [...]. Chaque jour j'abattais deux ou trois belles antilopes de haute taille que nous dévorions à belles dents, tandis que mon domestique nous approvisionnait d'outardes, de francolins, de pintades et de lièvres qui foisonnent [...]. Si par aventure j'étais nommé au Soudan, j'établirai ma résidence d'été à Kérou, chez les Costanes, à 3 ou 4 journées de Massawa, et je m'installerais assez confortablement pour vous offrir une hospitalité que vous ne pourriez pas vous dispenser d'accepter. Il est d'ailleurs très possible que, nommé ou pas, j'y retourne, attendu que ma mission une fois terminée, je ne me soucierai nullement d'aller reprendre mes fonctions de drogman en Egypte [...]. Allons ! voilà le vent qui souffle ; dans un instant nous serons plongés dans une obscurité profonde et couverts de plusieurs pouces de sable fin ; tous les jours, dans l'après-midi, c'est la même chose. Heureux quand cela ne dure pas jusqu'au matin [...]». Dans une dernière lettre de 21 pages, il revient très en détails sur les circonstances de la mission qui lui a été confiée et la manière dont il l'a menée, véritable rapport de mission. Il exprime aussi toute son amertume après une si longue expédition, et termine son récit par le massacre de tous les Européens qui s'est produit à Kassola. Joint : une L.A.S. écrite au début du siège de Paris (8 septembre 1870, sur l'avancée des troupes prussiennes, 2 pp. in-8) et une lettre d'un ami évoquant son souvenir (1883).‎

‎. Date : avril 1864 octobre 1865. Lieu : Alexandrie, Kassala (province de Taka, Soudan Egyp. Format : In-8. Etat : petits défauts sans gravité sur deux lettres. Nombre de documents : 4. Type de document : lettres autographes signées. Nombre de pages : 40‎


Longue relation d'une mission au Soudan sur la traite des Noirs et la chasse.. Benoit Garnier (1822-1883) Explorateur et diplomate, premier drogman à ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,800.00

‎Charles Herrmann-Léon (1838-1908) Peintre spécialisé dans les scènes de chasse et les sujets animaliers avec une prédilection pour les chiens. Élève de Philippe Rousseau, il est également décoré de la Légion d'Honneur.‎

Reference : 7897

(1893)

‎Le peintre Charles Herrmann-Léon recommande un ami.‎

‎Dans cette lettre enjouée, le peintre Charles Herrmann-Léon recommande à M. Basc, professeur de chant au Conservatoire de Musique de Paris, M. Henri Robert, «très amoureux de l'art du chant et aussi très jolie voix de baryton» : «Tâchez de l'entendre et s'il vous était possible à la rentrée de le caser dans votre classe vous me feriez je vous assure un très grand plaisir.»‎

‎On joint lenveloppe avec adresse. Papier gris monogrammé HL.. Destinataire : M. Basc, professeur au conservatoire de musique.. Date : 19/07/1893. Format : In-12. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 p. 1/2‎


Le peintre Charles Herrmann-Léon recommande un ami.. Charles Herrmann-Léon (1838-1908) Peintre spécialisé dans les scènes de chasse et les sujets ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

‎Edouard Swebach (1800-1870) Peintre histoire, sujets militaires et scènes de chasse.‎

Reference : 5154

(1821)

‎Edouard Swebach vend deux de ses premières toiles.‎

‎«Je reconnais avoir reçu de M. d'Harcourt la somme de quatre cents francs pour deux tableaux toiles de 6». Il lui vend également deux cadres.‎

‎. Date : 30/08/1821. Format : In-12 oblong. Etat : fente consolidée. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce autographe signée. Nombre de pages : 1/2‎


Edouard Swebach vend deux de ses premières toiles.. Edouard Swebach (1800-1870) Peintre histoire, sujets militaires et scènes de chasse.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

‎Etienne Marilley (1804-1889) Evêque de Lausanne et Genève (1846-1879) ; incarcéré à la suite de ses positions contre le gouvernement de Fribourg (1848), il fut chassé de Suisse et se réfugia en France, pour n'en revenir qu'en 1856.‎

Reference : 9177

(1856)

‎L'évêque de Lausanne et Genève, Mgr Marilley, exilé à Aix.‎

‎Courte lettre de Mgr Marilley, évêque de Lausanne et de Genève, écrite à la fin de son exil. "Je recevrais avec autant de reconnaissance que de consolation la visite que Monsieur de St Vincent a bien voulu m'annoncer par la lettre si obligeante qu'il m'a faite remettre ce matin [...]". Et signe "évêque exilé de Lausanne et Genève".‎

‎. Date : 14/07/1856. Lieu : Aix. Format : In-8. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2/3‎


L'évêque de Lausanne et Genève, Mgr Marilley, exilé à Aix.. Etienne Marilley (1804-1889) Evêque de Lausanne et Genève (1846-1879) ; incarcéré à la ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

‎George Frédéric Rötig (1873-1961) Peintre de scènes de chasse et d'animaux.‎

Reference : 7547

(1912)

‎Rötig attend le vote de la médaille d'honneur.‎

‎«Vous me disiez dans votre lettre avoir l'intention de venir me voir aujourd'hui ou de demain. Je me hâte de vous prévenir, car demain après-midi, c'est le vote de la médaille d'honneur et je ne serai pas à mon atelier [...]». Il lui fixe un nouveau rendez-vous. [Rötig reçut une médaille en 1902 et 1904, le prix Rosa Bonheur, en 1913].‎

‎Sur lettre pneumatique. Adresse au dos.. Destinataire : Ch. Gadala. Date : 04/06/1912. Lieu : Paris. Format : In-12. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Rötig attend le vote de la médaille d'honneur.. George Frédéric Rötig (1873-1961) Peintre de scènes de chasse et d'animaux.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR160.00

‎George Whyte-Melville (1821-1878) Écrivain de l'aristocratie, il se spécialise dans les romans historiques et de chasse à courre. Il s'engage dans la cavalerie irrégulière turque pendant la Guerre de Crimée.‎

Reference : 7879

‎George Whyte-Melville écrit à son éditeur.‎

‎Le romancier George Whyte-Melville écrit à son éditeur : «I send you up a sort of scheme for the novel, to come out in parts. And likewise about the first sixteen pages, as nearly as I can calculate.» Il propose de continuer sur ce rythme de 16 pages par mois.‎

‎. Date : 17/03/18XX. Format : In-16. Etat : Pliures et déchirures marginales sans atteinte au texte pour la première lettre, rousseurs éparses et pliures pour la seconde.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2‎


George Whyte-Melville écrit à son éditeur.. George Whyte-Melville (1821-1878) Écrivain de l'aristocratie, il se spécialise dans les romans historiques ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR200.00

‎Hercule de Rohan Montbazon (duc de) (0-1654) Grand veneur de France.‎

Reference : 1878

(1623)

‎Le grand veneur très satisfait de ses nouveaux chiens.‎

‎«Vous m'avez envoyé un chien lequel se trouve bon et chasse fort bien dans les chiens du roy ce qui me faict désirer y en mestre encore dressés de vostre main. C'est pourquoy sy vostre meutte [...], je vous prie de m'en faire part de quelques uns. Vous leur pouvez faire manger deux ou trois cerfs dans les forests qui dépendant de la cappitainerie de Conches avant que de me les envoyer [...]». Il signe et ajoute de sa main : «Votre serviteur le grand veneur qui vous prye prandre soyn avec le cappitaine de Conches que personne ne chasse ny tire. A Paris, ce premier novembre mil six cens vingt troys».‎

‎Adresse au dos.. Date : 01/11/1623. Lieu : Paris. Format : In-4 oblong. Etat : petit trou central. Nombre de documents : 1. Type de document : Lettre signée avec apostille autographe. Nombre de pages : 1‎


Le grand veneur très satisfait de ses nouveaux chiens.. Hercule de Rohan Montbazon (duc de) (0-1654) Grand veneur de France.
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR750.00

‎Jean Antoine Du Cerceau (1670-1730) Ecrivain et bibliothécaire, précepteur du duc de Château-Thierry puis du Prince de Conti qui le tua accidentellement d'un coup de fusil de chasse.‎

Reference : 4861

(1717)

‎Les frais des Menus plaisirs du duc de Chateau-Thierry.‎

‎Quittance de Du Cerceau, précepteur du duc de Château-Thierry. «J'ay receu de monsieur Lefèvre tuteur de messieurs les Princes de Bouillon, la somme de vingt livres pour les menus plaisirs de M. le duc de Château-Thierry [...]».‎

‎. Date : 15/07/1717. Format : In-8 carré. Etat : rousseurs. Nombre de documents : 1. Type de document : pièce autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Les frais des Menus plaisirs du duc de Chateau-Thierry.. Jean Antoine Du Cerceau (1670-1730) Ecrivain et bibliothécaire, précepteur du duc de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

‎Josepf Friedrich Wilhem Hohenzollern (von) (1717-1798) Général de cavalerie au service de l'Autriche, prince de Hohenzollern-Hechingen de 1750 à sa mort.‎

Reference : 3953

(1779)

‎Le prince de Hohenzollern court après ses faisans.‎

‎«Rien de m'auroit été plus agréable que de pouvoir servir Votre Altesse Sérénissime aussi promptement qu'elle le désire, mais malheureusement pour moi, le beau tems a accéléré le plaisir de mes faisants et les a dispersés plustot qu'à l'ordinaire. Depuis longtems, ils cherchent leur nourriture, on ne peut plus les rassembler pour leur donner à manger. J'ay donné les ordres plus plus pressés pour en prendre où l'on pourra, très faché que Votre Altesse Sérénissime s'y soit prise si tard [...]».‎

‎. Date : 21/03/1779. Lieu : Hechingen. Format : In-4. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : Lettre Signée avec compliments autographes. Nombre de pages : 2‎


Le prince de Hohenzollern court après ses faisans.. Josepf Friedrich Wilhem Hohenzollern (von) (1717-1798) Général de cavalerie au service de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR280.00

‎Jules Bertrand Gélibert (1834-1916) Peintre de scènes de chasse et d'animaux, fils de Paul Gélibert. Il fut président de la Société des peintres de chasse.‎

Reference : 7037

(1870)

‎Le peintre de chasse Jules Gélibert donne ses tarifs.‎

‎Le peintre Jules Gélibert, spécialisé dans les scènes de chasse et d'animaux, donne ses tarifs. «Voici le prix que je demande pour les portraits de chiens. La tête seule grandeur nature 150 francs, le chien entier demi grandeur nature 300 f., le chien entier grandeur nature 400 f. Si votre ami trouve l'un de ces prix à sa convenance, il pourrait envoyer son chien samedi prochain rue Cassini n°6 (près l'observatoire) où est l'atelier de mon père [...]. Je pourrai travailler ce jour là et le lendemain à la même heure. Je reviendrai à Paris dans une huitaine après et terminerai mon étude. Car ce serait peut-être gênant d'envoyer le chien ici ; j'ai bien un chenil bien fermé pour recevoir les chiens qu'on me confie, mais je crois qu'il sera plus commode pour votre ami de m'envoyer le chien à Paris [...]».‎

‎. Date : 31/05/1870. Lieu : Farcy-lès-Lys [Seine-et-Marne]. Format : In-16. Etat : papier jauni. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 3‎


Le peintre de chasse Jules Gélibert donne ses tarifs.. Jules Bertrand Gélibert (1834-1916) Peintre de scènes de chasse et d'animaux, fils de Paul ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR180.00

‎Paul Cunisset-Carnot (1849-1919) Haut-magistrat, érudit, archéologue et homme politique, il épouse la fille de Sadi Carnot en 1883. Il est également auteur de livres de chasse.‎

Reference : 8031

(1895)

‎Paul Cunisset-Carnot dessine une médaille offerte au président Carnot.‎

‎Dans cette lettre, gendre du Président Sadi Carnot, Paul Cunisset-Carnot, s'adresse à Alfred de Foville, alors président des Médailles et Monnaies : «A la fin de 1892, un industriel parisien fort honorable d'ailleurs, vint offrir à M. le Président Carnot une médaille commémorative du centenaire de la République. Je vous dessine ci-contre, tant bien que mal, les deux faces de l'objet. Or, nous avons perdu l'adresse de cet industriel, nous voudrions la retrouver, et j'ai pensé qu'à la Monnaie, je pourrais peut-être avoir quelque indication, car, sans doute, la frappe a été faite avec les appareils de l'État.» Cette médaille représente sur sa première face Marianne au bonnet phrygien, sur la seconde, le profil de Cérès. Le croquis de Paul Cunisset-Carnot, à la mine de plomb, est joint.‎

‎A len-tête du Procureur Général de Dijon.. Destinataire : Alfred de Foville (1842-1913), économiste, président des Médailles.. Date : 24/11/1895. Lieu : Dijon. Format : In-8. Etat : très bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1 p. 1/2‎


Paul Cunisset-Carnot dessine une médaille offerte au président Carnot.. Paul Cunisset-Carnot (1849-1919) Haut-magistrat, érudit, archéologue et homme ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR100.00

‎Prosper Enfantin (1796-1864) Philanthrope utopiste, chef de file de l'école saint-simonienne, il fonda une communauté modèle, à Ménilmontant, avec quarante disciples.‎

Reference : 4604

(1856)

‎Prosper Enfantin se fait tailler une veste de chasse.‎

‎Prosper Enfantin donne ses intructions pour la confection d'une veste de chasse «d'une étoffe très solide, en velours rayé, avec poches des deux côtés, en dessous sur la poitrine et en dessus sur les hanches, boutons de métal unis». Comme c'est pour chasser avec M. Suisons, il souhaite qu'elle soit semblable à la sienne. «Mettez aussi une petite poche en dehors sur la poitrine à gauche. Les deux poches de derrière doivent être horizontales et non verticales, c'est à dire carrées et non en longueur [...]». Il agrémente son explication d'un croquis.‎

‎Sur papier gris à en-tête du Chemin de fer de Lyon à la Méditerranée. Sur le second feuillet, croquis d'un profil veste/pantalon/bottes.. Destinataire : M. Reblet. Date : 22/09/1856. Lieu : Lyon. Format : In-8. Etat : première page poussiéreuse. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 2‎


Prosper Enfantin se fait tailler une veste de chasse.. Prosper Enfantin (1796-1864) Philanthrope utopiste, chef de file de l'école saint-simonienne, ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR150.00

‎Valdemar Danemark (prince de), Schleswig-Holstein-Sonderbou (1858-1939) Prince de Danemark, fils du roi Charistian IX, frère des rois Frédéric VIII du Danemark et Georges Ier de Grèce.‎

Reference : 5153

(1890)

‎Le prince Valdemar de Danemark accepte une partie de chasse.‎

‎«C'est avec grand plaisir que j'accepte votre aimable invitation pour le 9 sept. et je me réjouis bien d'aller chasser avec vous».‎

‎En-tête à son adresse de Saint-Firmin.. Date : 03/09/1890. Lieu : Saint-Firmin (Oise). Format : In-12. Etat : tache d'encre postérieure.. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Le prince Valdemar de Danemark accepte une partie de chasse.. Valdemar Danemark (prince de), Schleswig-Holstein-Sonderbou (1858-1939) Prince de ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR240.00

‎Victor Amédée François Philippe Savoie (de) (1694-1762) Frère du roi, marquis de Suse, gouverneur du duché d'Aoste, chevalier de l'Annonciade.‎

Reference : 2844

(1761)

‎Correspondance du marquis de Suse, frère du roi de Savoie.‎

‎Longue correspondance amicale évoquant la perte de sa soeur l'abbesse, l'achat de beaux chevaux du Cotentin, l'épidémie de petite vérole qui a ravagé Turin, la santé de ses différents étalons normands, la chasse et le conflit armé.‎

‎Adresses, marques postales et cachets de cire au dos.. Date : 1749-1761. Lieu : Turin et Cental (Italie). Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 13. Type de document : lettres signées. Nombre de pages : 19‎


Correspondance du marquis de Suse, frère du roi de Savoie.. Victor Amédée François Philippe Savoie (de) (1694-1762) Frère du roi, marquis de Suse, ... Correspondance du marquis de Suse, frère du roi de Savoie.. Victor Amédée François Philippe Savoie (de) (1694-1762) Frère du roi, marquis de Suse, ...
Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR750.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Hunting; Autograph

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !