809 books for « Autographs; Autograph »Edit

Sort by
1 2 3 4 ... 11 18 25 32 ... 33 Next Exact page number ? OK

Reference : ARR004c5

‎Carte blanche 9,5x6 cm signée à l'encre.‎


Librairie Le Carrérès - Paris

Phone number : 06 88 33 66 34

EUR100.00

Reference : AUTOG1

‎Photo-carte 9x14 cm signée "A. BROCARD" au verso.‎


Librairie Le Carrérès - Paris

Phone number : 06 88 33 66 34

EUR100.00

‎[MAILLAUD] - ‎ ‎ MAILLAUD Fernand - FEUILLET Maurice‎

Reference : 5091.04.19

(1939)

‎1 f. double in-huit manuscrit sur 4 pages. Date de réception au crayon rouge R. 5.4.39. - "Val Cros à LA VALETTE (Var)' - TEXTE : " Cher Ami, Le dernier n° du Gaulois que vous avez bien voulu m'envoyer est du 8 février, il est fort beau et votre texte est formidable, il est véritablement ce qu'enseignent les critiques voués aux crimes ! il est l'évidence même de l'illustration qui vient souligner et faire sa preuve !!! Comment donc ne réussiriez vous pas par cette voie et par votre voix : .. vous avez une revue puissante qu'il faudrait répandre à profusion ;; je fais tout ce que je peux, je n'écris pas une lettre, je n'aborde personne sans le mettre au courant et sans parler des articles de Maurice Feuillet .. Je m'endors et me réveille avec cette pensée "Etrangler la Beste", j'en suis plein à ... c'est une hantise, une pensée fixe, une mission ; et je ne voudrais pas mourir sans savoir qu'enfin la "beste est morte". Son poison, son venin sont terribles ; je sais des êtres sains contaminés jusqu'à la moelle. C'est le crime des crimes, c'est la destruction de toute société, de toute vie sur terre. C'est la chute irrémédiable vers une barbarie féroce cent fois pire que celle des Temps Cannibales (si jamais ils ont existé) Car celle-là aura pour aide la science sinistre du mal. En Art comme en tout science sociologique, il y a deux principes.. le bien et le mal, la vertu et le vice, or personne ne peut soutenir que la vue de laideurs ne soient pas des encouragements au mal et au vice. Scènes de bordels rendues avec le cynisme commun à ceux qui ne savent que barbouiller, qui n'ont aucune culture, comme les polissoneries qui recouvrent les murs des tinettes.. de lieux d'aisance, de sorties de bordels des ruelles mal fréquentées etc. lieux où le bas peuple vit .. C'est cela L'ART DE MORT, l'art de vie. commence à l'ordre et sa route vers la beauté et la bonté.. et ce qui domine dans toute la grandeur de son rayonnement bienfaisante, c'est l'oeuvre faite avec son propre coeur, avec l'amour, l'adoration du Divin de toute beauté d'âme, de tendresse et de grâce ; je place tous ceux qui ont avant tout aimé la grâce et la tendresse et l'ont exprimé au dessus de tous les autres, ils les dépassent en profondeur en grandeur et vérité, ils sont les archanges bienfaisants de l'humanité, Ce sont REMBRAND, CHARDIN, qq HOLLANDAIS familiers et fraternels, MILLET plus près de nous CAZIN L'HERMITTE, mais dans toutes ces âmes et y ont des degrés de tendresse et de grâce... pour moi une oeuvre ou manque ce signe ne peut être belle, elle n'EMEUT PAS LE COEUR et n'apporte qu'une récréation passagère à l'humanité. Je place COROT et MILLET très au dessus de DELACROIX que je trouve sans grâce et sans tendresse et sans émotion ; Ah que je suis peu en accord avec l'ensemble de la bonne critique. Combien peu sont pénétrés de la grâce, de sentir l'émotion fraternelle venue du coeur. Voilà ceu que j'aimerais voir défendre ; car ceux-là sont avant tout nécessaire à la VIE intérieure des hommes à l'HARMONIE DE LA VIE, pour moi toute oeuvre qui n'est pas pleine de charme et de GRACE NATURELLES est secondaire malgré le talent du peintre. Mais Cher Ami, je ne veux pas vous faire un cours. Je me laisse aller près de vous que je sens compréhensif DE BELLE RACE ; avec CAMILLE MAUCLAIR que j'aime infiniment je ne suis pas toujours d'accord, et il est cérébral, plus qu'il ne veut le dire, son coeur ne parle pas si haut que son dilettantisme d'artiste et c'est dangereux et n'a pas cette étincelle qui vient du coeur. Il soutient surtout chez les modernes des CEREBRAUX, c'est un affreux mal à mon sens, il cite des gens sans conviction sans âme parce qu'ils sont des malins qui ont su le capter.. J'aimerais Cher Ami recevoir jusqu'à la fin ces n° ou votre campagne paraît. Voulez-vous m'abonner pour 6 mois ou un an. Je suis loin de la Poste. Je n'envoie pas de mandats aujourd'hui voudrez vous demander à ce qu'on fasse .. par la poste... je suis ici jusqu'au 10 mai, dans un lieu adorable, la grâce même. je ne connais rien de plus beau sur toute la côte : c'est dans les pins au pied du Caudon divin. J'ai acheté une petite propriété ou travaille à la maison que je fais réparer il y a une chambre pour vous quand vous voudrez me faire le grand plaisir de venir. Vous errez un beau pays. Au revoir et bien Cordialement à vous Cher ami (Hommages à Madame) SIGNE F. MAILLAUD".‎

‎- Très belle lettre critique et plaidoirie emphatique dans laquelle Maillaud félicite son ami pour ses articles dans le Gaulois, sur l'esprit du beau, sur sa hantise de voir mourir, ETRANGLER LA BESTE. Il développe deux principes le Bien et le Mal, l'Art de la Mort et de la Vie, milite pour la grâce et la tendresse tels que REMBRANDT, CHARDIN et quelques hollandais. Place COROT et MILLET AU DESSUS DE DELACROIX et exprime son désaccord avec MAUCLAIR qu'il aime et traite de cérébral. Il évoque son midi et sa maison qu'il rénove. - FEUILLET Maurice 1873/1968 Paris, peintre, dessinateur, illustrateur et journaliste. Fondateur du FIGARO ARTISTIQUE, critique d'art majeur. Directeur du Gaulois artistique. Membre de la Société des amis de l'Art japonais, fondée par Siegfried Bing. - MAILLAUD Fernand, 12 décembre 1862 à Mouhet (Indre) 30 août 1948, peintre et illustrateur. Il fait partie du groupe d'artistes post-impressionnistes et symbolistes qui s'est formé en 1891 autour de Paul Gauguin. Salon des artistes français de 1896. Il présente régulièrement une œuvre au Salon chaque année jusqu'à sa mort et en sera médaillé d'or. Fresselines, près de Crozant. Il se lie avec Maurice Rollinat et rencontre Osterlind, Geffroy, Dayot, Descaves et le jeune Naudin. Il fréquente Gabriel Nigond, l'abbé Émile Jacob et aussi Hugues Lapaire, Joseph Ageorges, René Pradère, Raymond Christoflour, Gabrielle Sand. En 1928, il commence la construction d'une maison isolée près de Toulon appelée « La Florentine », sur les pentes du Mont Coudon, près de Toulon, tout en poursuivant l'aménagement du « Renabec ». ‎


 
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE DE F. MAILLAUD à M. FEUILLET dans laquelle IL FELICITE SON AMI POUR SES ARTICLES DANS LE GAULOIS ET MILITE LA CULTURE DE ...  
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE DE F. MAILLAUD à M. FEUILLET dans laquelle IL FELICITE SON AMI POUR SES ARTICLES DANS LE GAULOIS ET MILITE LA CULTURE DE ...
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR298.00

‎( MANUSCRIT ) - DAYOT Armand.‎

Reference : 8674

‎ Manuscrit autographe signé de 6pp. grand in-4, ( rédigé au verso de 5 feuillets à l'en-tête du Ministre de l'Instruction Publique, sous-secrétariat d'Etat aux Beaux-arts ). Compte-rendu d'une visite sur le front., titré par l'auteur " Des cinémas pour les Poilus". Manuscrit à l'encre d'une plume large, plusieurs ratures, surcharges et ajouts . Armand Dayot, alors Inspecteur général des Beaux-arts, rend compte d'une visite dans les tranchées " Je reviens aussi de l'enfer, mais je n'y ai rencontré que des héros... J'allais dire des Dieux. Ici ni gémissements plaintifs, ni larmes de désespoir " coulant intarissables du creux des orbites"... Partout autour de moi.... dans tous les coins et recoins de cet inextricable labyrinthe... soldats presqu'improvisés, parfois sordidement vêtus de glorieux haillons, après tant de longs mois de souffrance et de combats , la barbe rude, le teint brulé mais les yeux pleins de flammes et le sourire aux lèvres, ce bon sourire français si près de la blague et de la chanson...". Il fait part de son émotion, voire " d'une vive commotion lorsque le premier obus de 150 éclata à une cinquantaine de mètres " ... Puis Dayot s'entretient avec l'officier " sous un abri casematé et blindé, que le bruit de la canonnade faisait trembler " qui l' interrroge sur les soldats : " ...que pensez-vous de nos poilus ?... Je pense que chacun d'entre eux mérite une statue ". L'interlocuteur de Dayot reconnait que ce serait " une excellente aubaine pour les sculpteurs ... mais ... assure... nos Poilus n'en demandent pas tant; Tachez seulement d'obtenir pour eux quelques ( rayé), un appareil cinématographique...". L' officier poursuit " tant que nos Poilus sont en première ligne, tout va bien. Devant la mort le moral est excellent... (le soldat) est immobile , comme un bronze....un braconnier à l'affut....Puis vient l'heure du repos, l'heure où tout danger disparait.. Alors les nerfs se détendent, les songes nostalgiques montent du fond de l'âme, et le Poilu loin de toute distraction , s'ennuie. C'est l'heure du cafard..." . Devant ce plaidoyer pour le cinéma , Dayot note de demander au Journal Le Matin de faire connaitre ce souhait " et je serai bien surpris que cette mesure salutaire ne se généralise pas bientot sur tous les fronts de bataille"... L' officier précise encore " Mais surtout pas de films tristes, pas de drames larmoyants, mais des histoires "bien rigolotes" avec de jolies petites femmes... Tuons le cafard pour mieux tuer le Boche...". Dayot revenu à l'arrière, prend des notes sur sa visite, il écrit son compte-rendu dans une chambre de la sous -préfecture (?) à tous vents, dans une ville où "le jardin est bouleversé par les obus", où les maisons s'écroulent. Il pourrait s'agir de Baccarat ( nom figurant à la fin de ses notes).‎

‎ Témoignage empli d'admiration et d'une certaine naiveté , de nombreuses références à la bravoure des hommes, à la gloire et au destin de la nation, Armand Dayot était , en 1918, Inspecteur général des Beaux-art. Historien, critique d'art, journaliste, homme de lettres, son compte-rendu est riche en détails, précis, un peu emphatique mais il reste mesuré dans ses élans et se veut modeste quant à son role de spectateur et témoin, et quant à l'importance relative de son propos : distraire les soldats au front. D'après une inscription postérieure au crayon sur la 1ère page et le texte même de Dayot, un article tiré de ces notes aurait pu paraitre dans le Journal " Le Matin" en 1918, mais sans certitude, la fin de la guerre proche a pu ajourner sa parution. (Reu-Bur) ‎


Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR400.00

‎( MANUSCRIT ) - MAISON Emile, écrivain, ancien officier de Garibaldi.‎

Reference : 7167

‎ Manuscrit autographe signé , portant le titre : “ Histoire du Vieux temps. Assiégés“.Texte consacré au Portugal du XIIIe siècle, l’auteur y parle de D. Sanche, Dona Mencia de Lope, l’infant don Alfonso et Mathilde de Boulogne, Martin Freitas, le château de Coimbre.7 feuillets in-4° et 3 petits feuillets in-12° d’ajouts ou notes, à l’encre ou crayon .Epreuve manuscrite avec d’abondantes corrections, ratures, ajouts. Adresse de l’auteur au 1er feuillet , 2 rue Jacob Paris et dédicace manuscrite à l’auteur savoisien Constant Berlioz, en vue de la publication de son texte (déchirures avec petits manques de apier en bordure des feuillets).On Joint une Note manuscrite signée: " Gentilly . 1er mai 1904 ". Compte-rendu d’une visite à Gentilly de l’auteur , venant d’Arcueil chez Marcel Le Coultre, il visite l’église pendant la Messe, et décrit l’assistance et l’atmosphère “ dehors c’est la grande bataille électorale pour le renouvellement des conseils municipaux.. “ et conclut“ le populo de Gentilly est foncièrement libre-penseur “. 1 page in-8°.‎

‎Emile Maison, ancien officier de Garibaldi lors de l’expédition des Mille, fut l’un des premiers volontaires étrangers à avoir combattu en Pologne ( cf. Aleksander Gieystoz. Echanges entre la Pologne et la Suisse du XIVe au XIXe siècle… Genève, Droz,p. 224). Il est l’auteur notamment de: - Expédition de Chine. Lettres d'un volontaire au 102ème , recueillies et mises en ordre par Emile Maison. Paris : B. Duprat, 1861./ - Journal d'un volontaire de Garibaldi. Paris : A. de Vresse, 1861. Bibliothèque Arnauld de Vresse . / - Une page d'histoire : Inès de Castro, par Émile Maison . Annecy : impr. de J. Dépollier, 1885. / - Caprera : les Loisirs de Garibaldi, par Émile Maison . Paris : E. Dentu, 1861. / - Le Parti hispano-prussien .Paris : A. Sagnier, 1876... ( Cl Gr) ‎


Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR100.00

‎( MANUSCRIT) - BEAUVAIS Melle de et Paul.‎

Reference : 8853

‎ Carnet petit in-4 broché, couverture cartonnée souple violine, de 61pages écrites et 27 pages vierges. Rédigé à l'encre noir par Melle de Beauvais, ce récit de voyage est illustré, par son frère Paul de 20 dessins à l'encre sépia dont un au titre et 2 à pleine page.‎

‎Les dates sont indiquées en marge. Après un séjour d'un mois à Rouen, la famille part pour Sainte-Adresse. " 28 juillet 1874 . il y a déjà trois jours que nous sommes installés, père ( M. de Beauvais), Paul et moi, dans notre modeste mais agréable petit chalet, loué depuis une quinzaine à notre intention par ce bon Mr Lallemand". Les vacanciers se rendent à Notre-dame des flots, se promènent au pied des falaises, visite le phare de la Hève, sur la plage, ils pêchent à pied les coquillages, ainsi le 16 aout " la pêche a été bonne, merveilleuse, 300 crevettes et 92 équilles" et " une grande chose aujourd'hui , mon premier bain de mer...". Ils assistent à la messe chantée par la société lyrique havraise, au profit de la restauration de l' Eglise de Sainte-Adresse, etc... Melle de Beauvais rend compte des correspondances échangées avec la famille et les amis, décrit les lieux, les voisins, les personnages typiques. Bien qu'assez pale , l'écriture est très lisible avec de rares ratures, les dessins illustrent parfaitement le récit et ne manquent pas d' habileté. La famille de Beauvais originaire de l'ouest s'installa à Lapan (Cher ), au Chateau d'Houet . ( Reu-CH1 ) ‎


Voyage au bord de la mer à Sainte-Adresse. Juillet-Aout 1874.. ( MANUSCRIT) - BEAUVAIS Melle de et Paul. Voyage au bord de la mer à Sainte-Adresse. Juillet-Aout 1874.. ( MANUSCRIT) - BEAUVAIS Melle de et Paul.
Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR300.00

‎(EUGENE DE SAVOIE, PRINCE. 1663-1736).‎

Reference : 1490

(1703)

‎A AMSTERDAM. CHEZ HENRY DESBORDES, MARCHAND LIBRAIRE. 1703. IN-12 (9,5 X 15 X 3 CENTIMETRES ENVIRON) DE (8) + 494 PAGES, RELIURE D'EPOQUE PLEIN VEAU BRUN, DOS A CINQ NERFS ORNE DE CAISSONS A FLEURONS DORES, TITRE DORE SUR ETIQUETTE MAROQUIN ROUGE, TRANCHES MOUCHETEES ROUGES. ILLUSTRE D’UN PORTRAIT EN FRONTISPICE. PLATS AUX ARMES DOREES ATTRIBUABLES A PHILIPPE (OU PHILIBERT) BON, SEIGNEUR DE SAINT-MARTIN DU TERTRE (1635-1711), D’APRES OLIVIER-HERMAL-ROTON (FER N° 2, PLANCHE 1762). PETITS DEFAUTS EXTERIEURS, SINON BON EXEMPLAIRE. ‎


Librairie du Château de Capens - Capens

Phone number : 33 05 61 87 90 67

EUR230.00

‎(GEORGE SAND) DEGOUSEE et LAURENT Ingénieurs Civils‎

Reference : 3087.2016.01

(1870)

‎2 ff. dont 2 pp. manuscrites et signés sur papier bleu à Entête de l'Entreprise DEGOUSEE, CH. LAURENT & Cie Ingénieurs Civil, en date du 28 juillet 1870. Très joli croquis dans le texte de la situation géologique du domaine de NOHANT. Après un long descriptif sur la situation géologique de Nohant, l'Ingénieur conclut : "De cette note il résulte que les alternance de marne argileuse et de calcaire qui composent les trois étapes inférieures du lias , ne contenant aucune couche perméable, ne doivent préenter aucune chance de réussite pour une recheerche d'eaux artésiennes. Il n'en est pas de même de la partie supérieure du trias, dont la couche affleurent en des points bien plus élevés que Nohant et contiennent des limes de sables interposés dans des limes d'argiles. Un résultat doit y être là plus que probable. La profondeur à laquelle il faudrait pousser le forage ne peut pas nous être connu d'avance, mais nous estimons que la marne crissée ne pourrait être atteinte à NOHANT AVANT UNE PROFONDEUR DE CENT A CENT VINGT MÊTRES" et termine en indiquant que "le prix du mêtre de forage coûterait entre soixante dix et quatre vingt francs jusqu'à la limete de deux cents mêtres qui ne serait certainement pas mlême approchés." ‎

‎Belle et longue lettre en réponse à son désir de trouver des EAUX JAILLISSANTES sur le Domaine de Nohant.‎


L.A.S. à GEORGE SAND signée de DEGOUSEE, CH. LAURENT et Cie  en vue d'obtenir par forage des EAUX JAILLISSANTE dans sa Propriété de NOHANT près LA ... L.A.S. à GEORGE SAND signée de DEGOUSEE, CH. LAURENT et Cie  en vue d'obtenir par forage des EAUX JAILLISSANTE dans sa Propriété de NOHANT près LA ... L.A.S. à GEORGE SAND signée de DEGOUSEE, CH. LAURENT et Cie  en vue d'obtenir par forage des EAUX JAILLISSANTE dans sa Propriété de NOHANT près LA ...
Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Phone number : 06 09 82 43 86

EUR185.00

‎(MONTMARTRE). BUFFET Eugénie [Tlemcen (Algérie), 1866 – Paris, 1934]. Chanteuse française de music-hall, surnommée « la Cigale nationale ». ‎

Reference : SES-1425

‎2 pages in-8. En-tête avec adresse. Date ajoutée au crayon à papier : « écris le 30 juin 1933 ». Elle demande à sa correspondante de lui remettre une affiche la concernant : « Je viens vous demander un service à me rendre, et de la part aussi de Monsieur Trébor. Vous avez une affiche de moi. Vous seriez très bonne en me la donnant – a mon tour – je ferai tout pour vous prouver ma reconnaissance. Voulez-vous me fixer un rendez-vous ? Oui je l’espère…. ». ‎

‎Née en Algérie en 1866, elle fut d'abord bonne à tout faire puis s'essaya au théâtre avant de se rendre à Marseille, où elle y fit ses débuts, en 1886, au Palais de Cristal, sous le nom de Juliany, puis à Paris où, après un séjour en prison pour avoir crié « Vive Boulanger » au passage de Carnot (en 1889), elle adopte le costume de « pierreuse » et débute dans un tour de chant à La Cigale, en 1890. Son succès fut presque immédiat. Très rapidement, son répertoire s'agrandit. Ses auteurs sont Bruant, Richepin, Darcier, Botrel, Déroulède. Avec « La sérénade du pavé » (de Varney), elle obtint un succès foudroyant dès 1892. Dès lors, elle se met à chanter dans les rues, pour les pauvres d'abord, puis pour les grévistes, les soldats, les malades et ne cessera de chanter pour eux jusqu'à la toute fin de sa vie. Lorsqu'elle mourut, en 1934, Henri de Curzon écrivit à son propos : « Elle [était], sur les scènes, dans les cabarets, dans les cours et sur la rue, une sorte de reine populaire, au cœur débordant de sympathie, de bonté, de simplicité dévouée ». ‎


Le Jardin des Muses

Phone number : 02 32 57 41 77

EUR140.00

‎(MONTMARTRE). BUFFET Eugénie [Tlemcen (Algérie), 1866 – Paris, 1934]. Chanteuse française de music-hall, surnommée « la Cigale nationale ». ‎

Reference : SES-8428

‎Lettre datée du 28 novembre 1916. En-tête avec adresse : "La chanson française. Tournée Eugénie Buffet". La chanteuse s'excuse de n'avoir pu se libérer "Chère Madame, J'ai été empêchée Vendredi au tout dernier moment et j'en ai été navrée. Je vais envoyer les cartes et j'espère n'en avoir pas assez. Comptez sur moi...."‎

‎Née en Algérie en 1866, elle fut d'abord bonne à tout faire puis s'essaya au théâtre avant de se rendre à Marseille, où elle y fit ses débuts, en 1886, au Palais de Cristal, sous le nom de Juliany, puis à Paris où, après un séjour en prison pour avoir crié « Vive Boulanger » au passage de Carnot (en 1889), elle adopte le costume de « pierreuse » et débute dans un tour de chant à La Cigale, en 1890. Son succès fut presque immédiat. Très rapidement, son répertoire s'agrandit. Ses auteurs sont Bruant, Richepin, Darcier, Botrel, Déroulède. Avec « La sérénade du pavé » (de Varney), elle obtint un succès foudroyant dès 1892. Dès lors, elle se met à chanter dans les rues, pour les pauvres d'abord, puis pour les grévistes, les soldats, les malades et ne cessera de chanter pour eux jusqu'à la toute fin de sa vie. Lorsqu'elle mourut, en 1934, Henri de Curzon écrivit à son propos : « Elle [était], sur les scènes, dans les cabarets, dans les cours et sur la rue, une sorte de reine populaire, au cœur débordant de sympathie, de bonté, de simplicité dévouée ». ‎


Le Jardin des Muses

Phone number : 02 32 57 41 77

EUR80.00

‎[Andrézy]-ANONYME.‎

Reference : 24663

‎ S.l., 1924. carte postale photographique sépia (14x9) aux bords ondulés - portrait en pied.‎

‎"Rip! A la charmante camarade Simonne ... (?) En bon souvenir - Andrézy Nice 12/6/24". ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎


Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR6.00

‎ [AUTOGRAPHE] HARAUCOURT (Edmond).‎

Reference : 2197

‎ Bristol au format 14 x 11 mm, écrit à la plume recto-verso. L'auteur de la "Légende des sexes" demande rendez-vous à un "Cher maître et ami " au sujet de sa candidature à l'un des deux fauteuils vacants. Il craint "que la lutte doive être politique bien plus que littéraire". "...que deviendrait, dans cette bataille, le nom d'un simple poète lequel ne saurait passionner ni un parti, ni l'autre." Au total, 18 lignes signées et situées 5, avenue du Trocadéro.‎


Librairielegalet - Paris

Phone number : 06 79 60 18 56

EUR50.00

‎[AUTRICHE-HONGRIE]. APPONYI Antoine. (1782-1859). Diplomate autrichien, ambassadeur d'Autriche à Paris de 1826 à 1849.‎

Reference : SES-8430

‎Lettre datée du 9 mai 1831. Lettre d'invitation adressée au comte et à la comtesse de Montalivet : "Monsieur le comte, Madame D'Apponny recevra demain et tous les mardis du moi de mai dans son jardin entre deux et six heures. Je m'empresse d'en prévenir Votre Excellence et je n'ai pas besoin de lui dire que nous serions heureux si par le beau tems (sic) qu'il fait, elle voulois ainsi que Madame la comtesse de Montalivet assister à ces petites réunions...".‎

‎Diplomate autrichien issu d'une famille noble hongroise, le comte Antoine Appony (ou Apponyi), fut nommé ambassadeur à Paris en 1826.‎


Le Jardin des Muses

Phone number : 02 32 57 41 77

EUR150.00

‎[Chabanolles Desbreux]-LAURENSON (Th.).‎

Reference : 18923

‎ PARIS, 1791, FF.21x13,5, lettre (pli cacheté) de 1 page manuscrite sur double feuillet; papier vergé d'Annonay. Traces de pliures et de cachet du pli.‎

‎Monsieur / Monsieur Chabanolles / Desbreux / Aux Breux Près Le Puy / (au recto du pli)Monsieur / Si je n'avais eprouvé un retard considérable de la part des Bureaux / de la Guerre, vous auriez touché votre pension depuis longtemps. Les administrations et tout ce qui a rapport à l'ancien sisteme, / eprouvent tous les jours de nouvelles difficultés. tout marche à pas lents / fort heureux quand on peut réussir, et qu'on ne ressent du / bouleversement général, que par des retards qu'on eprouve dans / la répétition de ses droits. / J'ai reçu hier, pour vous, la somme de 850" montant de votre / pension de l'année 1790. Je fais passer aujourd'hui cette somme / à mon frère, qui vous la remettra / il est essentiel de ne plus s'arriérer; déjà les six premiers mois de / cette année se sont ecoulés, ainsi je vous engage à me faire passer / le plus tôt possible votre certificat de vie, au moyen duquel / nous reclamerons la moitié de ce qui vous est dû pour 1791. Je vous / observerai néamoins, qu'il est nécessaire que votre certificat de vie soit / postérieur aux six premiers mois; je veux dire qu'il doit être datté / du premier Juillet. / Je vous prie de remettre à mon frère la quittance de cette somme de 850" / Je lui donne la note des légères dépenses que j'ai faites pour vous. / Veuillés faire agréer mes hommages à Madame Desbreux et me croire avec / considérations / Votre très hble ... servt. / Paris Le 9 Juin 1791 / Th. Laurenson / ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎


Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR60.00

‎[CIRQUE] REMY (Tristan)‎

Reference : 12582

‎ Lettre autographe adressée à Monsieur Charles Peyre, Président de la Société Le Vieux Montfermeil. Un feuillet A4, rédigé recto verso, daté du 13 avril 1957, papier à lettre imprimé au nom de Tristan Remy, 66, bld Ornano, Paris, enveloppe conservée. Tristan Remy, intéressé par un article de Charles Peyre mentionnant le passage à Montfermeil d’une troupe de baladins en 1818, souhaiterait avoir davantage d’informations sur cette troupe comme le nom des baladins, leur spécialité (sans doute des danseurs de corde)…‎


Librairielegalet - Paris

Phone number : 06 79 60 18 56

EUR40.00

‎[Club Méditerranée] - Aline Ripert, Louis Armand, José Bidegain, Gérard Blitz, Michel Crozier, Albert Detraz, Alfred Sauvy, Gilbert Trigano, Jean-Jacques Servan-Schreiber‎

Reference : 2653

(1963)

‎ 1963 Copie carbone du tapuscrit retranscrivant le texte intégral de cette table ronde, 74 pp. in-4 sur 74 ff. Joint : l'article "L'avenir de vos vacances" tel que paru dans "L'Express" du 25 juillet 1963, retranscrivant une petite partie de ce document (3 pp in-folio).‎

‎Document en majeure partie inédit. ATTENTION : la librairie sera fermée du 17 août au 18 septembre 2019. Pendant cette période nous ne pourrons que prendre note de vos réservations d'ouvrages. //////‎


Julien Mannoni livres anciens - Paris

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR70.00

‎[Doumere]-[Poulet].‎

Reference : 14605

‎ PARIS, 1816, 33,5x24,5, double feuillet au recto en partie imprimé et complété à la main sur papier vergé; en-tête en noir aux armes de France entourées d'un motif végétal et couronnées; tampons circulaire rouge au 3 fleurs de lys couronnées en bas de page - Munitionnaire-Général - Vivres de la Guerre.‎

‎Traité Doumere / Année 1816 / N0 414 /Enregistré folio 21 / Louis Renier /Subsistances MilitairesCommission d'Aide garde magasin honoraireLe Munitionnaire Général des / Subsistances des Armées du Roi, / a nommé Monsieur Poulet / à l'emploi d'Aide Garde magasin honoraire à Neuf-Brisach / Service des Vivres. /à la charge par lui de se conformer aux Lois, Réglemens / et Instructions sur le service. /Il jouira des appointemens affectés à son Titre / à compter du ....... / La présente Commission sera valable jusqu'à sa révocation. /Paris, ce 19 Juin 1816. /(signé) A... Doumere[Extrait de l'art. 54 du Traité du Munitionnaire Général du 29 Juillet 1814.Tous les Employés du Munitionnaire seront, ainsi que l'étaient ceux de la Direction Générale des Vivres de la guerre, considérés comme Employés de l'Etat et conserveront les droits attachés à ce titre.] ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎


Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR22.50

‎[Gide, André] - [Revue Latinité] - Reynaud, Jacques - Laprade, Jacques-Victor de ‎

Reference : 3896

(1930)

‎Paris Revue Latinité 1930 in-4 en feuilles 2 pp. in-4 imprimées à en-tête de la revue portant les signatures autographes de Jacques Reynaud et de Jacques-Victor de Laprade (à l'encre bleue).‎

‎Rare questionnaire tel qu'il fut envoyé aux contributeurs de l'Enquête sur André Gide et qui donna lieu à un numéro spécial de la revue littéraire d'isnpiration maurrasienne "Latinité, revue des pays d'occident" (janvier-avril 1931, tome VII). Pliures centrales. Très bon ATTENTION : la librairie sera fermée du 17 août au 18 septembre 2019. Pendant cette période nous ne pourrons que prendre note de vos réservations d'ouvrages. //////‎


Julien Mannoni livres anciens - Paris

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR40.00

‎[La Panouse]-[d'Avaray, de Rotschild, Le Guidec (?), de La Panouse, de Lastic, de Bellegarde, de Guichen, de Bondy, de Fontenillat, de Forestier, Lamberg, Boulard.].‎

Reference : 21444

‎ S.l., 1913. 12 lettres de condoléances sur différents supports: sur double feuillet pour la plupart, parfois à en-tête (5 dont 1 illustré - 1 au timbre à sec du Jocket-Club), 1 lettre postale et 2 cartes postales timbrées et tamponnées.‎

‎Duc d'Avaray, de Rotschild, Guy Le Guidec (?), H. de La Panouse, Marquis de Lastic, de Bellegarde, Vicomte de Guichen, François de Bondy, de Fontenillat, Félix de Forestier, Kiki Lamberg, E. Boulard. ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎


Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR49.50

‎[Ligue - Manuscrit]‎

Reference : 16512

(1595)

‎Billet secret signé (19 x 20 cm) envoyé par Henry de Savoie (marquis de Saint Sorlin) à "Monsieur de Javercy, je vous prie in continant la présente veue de vous acheminer jusques ycy pour ce que je désire par vous fé entendre a ses messieurs avec quy fault traicter de la tresve chose que je ne veux escrire ne parles d’aulcune a fé concernant ce fait la que je ne vous aye parlé et demendes un passeport pour le sieur de Marolle quy vous asitera a la negotiation. M’asseurant que me feres ce plaisir et en vous atendant je demeure votre plus assuré et meilleur amy Henry de Savoie" (signature autographe). En post scriptum, de la main de Henry de Savoie : "Je vous prye sy vous aimes monsieur mon frère et moy de ne faire ny bruit ni rien que ie ne vous aie parlé. HS".‎

‎Nous sommes vers la fin de 1595 ; Charles Emmanuel de Savoie, duc de Nemours, vient d’être assassiné par empoisonnement ; son frère, Henry marquis de Saint-Sorlin, un des derniers chefs de la Ligue avec son frère utérin Charles de Lorraine duc de Mayenne, voudrait entamer des négociations avec Henri IV ; il charge François de Gauville, sieur de Javercy, capitaine des gardes du corps du duc de Nemours et homme de confiance des chefs de la Ligue, de mener les négociations qui aboutiront à l’accord de Folembray du 12 janvier 1596. Important document par lequel Henry de Savoie fait connaitre, et c’est la première fois, son désir de traiter avec le roi qu’il a combattu pendant plusieurs années. Le billet était replié tout petit (25 x 100 mm) avec le nom du destinataire : A Monsieur de Javercy.‎


Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR950.00

‎[Marine]‎

Reference : 8131

(1808)

‎In-folio oblong, 2 pp., dans un bel encadrement gravé sur bois, accordé à un ouvrier charpentier militaire de la marine à Brest, Jean Nicolas François Jehenne, originaire de Vimoutiers dans l'Orne, qui a perdu plusieurs phalanges à la main gauche et n'est donc plus apte au service ; délivré le 10 août 1808 et signé par le Général de division, premier Inspecteur général des troupes impériales de la Marine, Sugny.‎

‎Beau document. ‎


Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR90.00

‎[Mesmer]-SAINT-ARNAUD (Armand Jacques LEROY de)(1801-1854).‎

Reference : 20502

‎ [Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud (1801-1854), Grand Ecuyer de l'Empereur, Maréchal de France, Ministre de la Guerre.]‎

‎Ministère de la Guerre. / Direction du Personne.l / Bureau de la Correspondance gle et des Opérations militaires. / Autorisation d'exhumer le corps du Capitaine de spahis Mesmer. / Paris, le 27 Octobre 1852. / [Constantine le 3 Novembre N°732] / Monsieur le Gouverneur général, vous / m'avez transmis, le 8 Juillet dernier, une lettre par / laquelle le Veuve du Capitaine de Spahis Mesmer / demandait l'autorisation de faire exhumer et / transporter à Besançon les restes de son / mari. / J'accorde volontiers cette autorisation, et je / fais connaître à Madme Veuve Mesmer, actuellement / domiciliée à Besançon, qu'elle aura à supporter / les dépenses tant d'exhumation que de transport, / qu'elle devra traiter de gré à gré pour la traversée / avec un bâtiment de Commerce, et qu'elle aura / à remplir, à l'égard de la Douane et de la santé / publique, toutes les formalités relatives aux opérations de cette nature. / Je l'engage également à désigner un fondé / de pouvoir pour régler tous les détails sur les / lieux. / Afin de pouvoir subvenir à ces dépenses, j'ai alloué à Madme Veuve Mesmer un secours / de 300 francs. / Je vous prie de donner des ordres pour / que cette malheureuse veuve puisse, dans ces (*) /// limites, profiter de l'autorisation que je lui ai / accordée. / Recevez, Monsieur le Gouverneur / général, l'assurance de ma haute considération, / Le Ministre de la Guerre, / A de St Arnaud / (*) [à Monsieur le Gouverneur général de l'Algérie, à Alger.] / ******************************** DÉSTOCKAGE - LA BOUTIQUE FAIT UNE REMISE DE 50 % SUR TOUT LE CATALOGUE: LES PRIX AFFICHÉS TIENNENT COMPTE DE LA REMISE DE 50 %. - librairie.passe-temps@orange.fr - 06 78 36 86 46 *************************** ‎


Librairie Le Passe-Temps

Phone number : 06 78 36 86 46

EUR45.00

‎[PETAIN (Maréchal)]‎

Reference : 12982

‎ Tapuscrit de 5 feuillets dactylographiés recto verso (10 pages) avec dédicace manuscrite à Madame la Maréchale Pétain «en témoignage de fidélité et de / dévouement à la mémoire de son mari / avec l’expression de mon plus profond respect / R.D. Payolle/ Décembre 51 » Ce document relate les manifestations qui eurent lieu, 48 h durant, à l’Arc de Triomphe, en hommage au Maréchal, décédé le 23 juillet. A partir du 25 juillet, vers midi, «des centaines de personnes se pressent déjà … chaque nouvel arrivant apportant des fleurs…La dalle disparaît sous les bouquets ...L’émotion, une émotion collective s’est abattue sur nous … Ce n’est plus la tombe du Soldat Inconnu qui est devant nous…C’est la tombe du Maréchal! Et voici qu’une voix a entonné la Marseillaise… Oh quelle étrange, quelle bouleversante Marseillaise fut balbutiée là, à votre adresse, Monsieur le Maréchal! Elle ne pouvait sortir des gosiers … Des femmes sanglotaient à petit bruit...» Jusqu’au soir du 26 juillet, la foule afflue. L’auteur relève et cite plusieurs inscriptions figurant sur les bouquets de fleurs déposées sans interruption. Il est le témoin des prières et des Marseillaises entonnées par tous. Le souvenir lui revient du Maréchal le 28 avril 1944 devant l’hôpital Bichat:«A sa sortie, la foule a rompu les barrages … Une pauvre femme s’est avancée; elle tient dans ses bras un petit garçon de 3 à 4 ans, et lui prenant la main elle lui fait toucher l’étoffe de la tunique étoilée.» Le 27 juillet à 7h30, «les drapeaux sont rassemblés … La manifestation… a été la grandeur du Disparu … C’est le commencement… nous continuerons… L’histoire fera le reste.» Emouvant témoignage.‎


Librairielegalet - Paris

Phone number : 06 79 60 18 56

EUR200.00

‎[Pichon, Edouard (1890-1940, médecin, psychanalyste et grammairien français)] - Ceillier, André (1887-1954, psychiatre français)‎

Reference : 4300

‎ en feuilles A) 8 lettres (7 autographes, 1 tapuscrite) adressées à Hélène Pichon dont une belle lettre du Dr André Ceillier, datée du 21 janvier (4 pp. grand in-8) : "Vous savez en quelle estime je tenais Edouard. Certes j'admirais son intelligence "si personnelle", si primesautière, si fantaisiste, ainsi que sa grande culture. Mais ce qui me remplissait d'une admiration qui confinait presque à une espèce d'effroi c'était sa sérénité, son courage aimable et souriant dans le plus affreuse des adversités. Edouard restera pour tous ceux qui l'ont compris, un être exceptionnel... presque invraisemblable... qui pourrait être qualifié de "légendaire" dans la plus belle acception du terme." Parmi les autres correspondants : le Dr Paul-Henri Papillon, Henri Yvon, le Dr Louis Ramond. B) On joint quelques coupures de presse, dont la nécrologie publiée par P. Lereboullet dans "Paris-Médical" (1 2/3 pp. in-4, en double exemplaire), l'allocution de M. Laignel-Lavastine à l'occasion du décès de Pichon dans les "Bulletins et mémoires de la société des hopitaux de Paris" (2 1/2 pp. in-8) et l'article d'Albert Dauzat publié dans les "Nouvelles littéraires" du 3 février 1940 : "un psychologue de la grammaire".‎

‎Nota : ce document ne pourra être exporté en dehors de l'Union Européenne sans autorisation préalable du ministère de la Culture, formalité pouvant prendre plusieurs jours. Très bon ATTENTION : la librairie sera fermée du 17 août au 18 septembre 2019. Pendant cette période nous ne pourrons que prendre note de vos réservations d'ouvrages. //////‎


Julien Mannoni livres anciens - Paris

Phone number : 01 48 24 13 55

EUR150.00

‎[ROOSEVELT (Franklin Delano)] ‎

Reference : 13319

‎ Tapuscrit de 3 feuillets dactylographiés au recto. Ce document anonyme reproduit approximativement l’adresse aux Américains «We choose Human Freedom» prononcée par le Président Roosevelt le 27 mai 1941. Le contenu du texte est bien fidèle à celui de Roosevelt même si la forme s’éloigne de l’original, la traduction étant sans doute faite à partir de notes résumées. Dans ce message, Roosevelt annonce la proclamation de l’Unlimited National Emergency face aux entreprises de Hitler menaçant à court terme le continent américain. Provenance: officier français d’Afrique du Nord. ‎


Librairielegalet - Paris

Phone number : 06 79 60 18 56

EUR50.00
1 2 3 4 ... 11 18 25 32 ... 33 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Autographs; Autograph

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !