3 livres pour « Livres anciens; Книги ... »Изменить

Сортировать по принципу...

‎[Collot] - ‎ ‎Alfred de Musset‎

Номер : AMO-3072

(1933)

‎Gamiani ou Deux Nuits d'excès. Orné de dix eaux-fortes (attribuées à André Collot). ‎

‎Aux dépens d'un amateur, 1933 1 volume in-8 (20,2 x 14,6 cm), broché de 118-(1) pages. 10 eaux-fortes tirées en noir dont 1 en frontispice. 1 bois gravé à mi-page en tête du texte. Couverture anciennement refaite avec titre en noir sur le premier plat et au dos (papier texturé beige). Couverture partiellement insolée sur le pourtour. Intérieur frais imprimé sur bon papier teinté de type Arches. Un coin de feuillet avec trace de pli. Légères rousseurs dans les marges de quelques feuillets. Légères décharges (normal pour un curiosa non ?). Tirage à petit nombre réservé aux seuls souscripteurs. Gamiani est l'ouvrage le plus réimprimé au cours du XIXe siècle avec plus de 40 éditions. L'attribution du roman à Alfred de Musset a longtemps été contestée, elle semble aujourd'hui certaine. Le roman raconte deux nuits de la vie de la comtesse Gamiani marquées par ses ébats avec Fanny et Alcide. Pendant ces deux nuits, les trois personnages vont successivement raconter leur initiation sexuelle ainsi que leurs plus grands exploits dans ce domaine. Pierre Louÿs dans le Manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des maisons d'éducation écrit : « Ne suivez pas l'office sur un exemplaire de Gamiani, surtout s'il est illustré ». "La première fois que je fus mise à l’épreuve, j’étais dans le délire du vin. Je me précipitai violemment sur la sellette, défiant toutes les nonnes. L’âne fut à l’instant dressé devant moi, à l’aide d’une courroie. Son braquemart terrible, échauffé par les mains des sœurs, battait lourdement sur mon flanc. Je le pris à deux mains, je le plaçai à l’orifice, et, après un chatouillement de quelques secondes, je cherchai à l’introduire. Mes mouvements aidant, ainsi que mes doigts et une pommade dilatante, je fus bientôt maîtresse de cinq pouces au moins. Je voulus pousser encore, mais je manquai de forces, je retombai. Il me semblait que ma peau se déchirait, que j’étais fendue, écartelée ! C’était une douleur sourde, étouffante, à laquelle se mêlait pourtant une irritation chaleureuse, titillante et sensuelle. La bête, remuant toujours, produisait un frottement si vigoureux que toute ma charpente vertébrale était ébranlée. Mes canaux spermatiques s’ouvrirent et débordèrent. Ma cyprine brûlante tressaillit un instant dans mes reins. Oh ! quelle jouissance ! Je la sentais courir en jets de flamme et tomber goutte à goutte au fond de ma matrice. Tout en moi ruisselait d’amour. Je poussai un long cri d’énervement et je fus soulagée… Dans mes élans lubriques, j’avais gagné deux pouces ; toutes les mesures étaient passées, mes compagnes étaient vaincues. Je touchais aux bourrelets sans lesquels on serait éventrée ! Épuisée, endolorie dans tous les membres, je croyais mes voluptés finies lorsque l’intraitable fléau se raidit de plus belle, me sonde, me travaille et me tient presque levée. Mes nerfs se gonflent, mes dents se serrent et grincent ; mes bras se tendent sur mes deux cuisses crispées. Tout à coup un jet violent s’échappe et m’inonde d’une pluie chaude et gluante, si forte, si abondante, qu’elle semble regorger dans mes veines et toucher jusqu’au cœur. Mes chairs lâchées, détendues par ce baume exubérant, ne me laissent plus sentir que des félicités poignantes qui me piquent les os, la moelle, la cervelle et les nerfs, dissolvent mes jointures et me mettent en fusion brûlante… Torture délicieuse !… intolérable volupté qui défait les liens de la vie et vous fait mourir avec ivresse !" (extrait) Référence : Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques publiés clandestinement en français entre 1920 et 1970, n°1648. Dutel indique que la couverture d'origine est en papier bleu imprimée en bleu foncé. Les eaux-fortes sont d'André Collot d'après Dutel. Bon exemplaire de ce joli curiosa clandestin finement illustré par Collot. ‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Телефон : 06 79 90 96 36

EUR 390,00

‎[ Frans de Geetere,] - ‎ ‎Le Sire de Chambley. Edmond H. [Edmond Haraucourt]. - Frans de Geetere (illustrateur). ‎

Номер : AMO-3752

(1930)

‎La légende des sexes. Poëmes hystériques. Illustrés d'une aquarelle originale et de seize pointes sèches.‎

‎Imprimé sous le manteau et ne se vend nulle part. [Paris, chez l'artiste Frans de Geetere, vers 1930] 1 volume grand in-8 (29 x 18,5 cm) de (6)-120-(1) pages. Frontispice tiré sur papier du Japon gravé aquarellé à la main par l'artiste (chaque frontispice est légèrement différent de celui des autres exemplaires) et 16 pointes sèches originales. Reliure de l'époque plein maroquin framboise, dos à nerfs, double-filets dorés en encadrement des caissons au dos, encadrement de filets dorés sur les plats, roulette dorée sur les coupes, jeu de roulette et filets dorés en encadrement intérieur des plats, doublures et gardes de papier marbré, relié sur brochure (non rogné), les plats de couverture du brochage ont été conservés. La reliure n'est pas signée mais le mériterait. Parfait état de l'ensemble. Intérieur immaculé. Tirage à 200 exemplaires. Celui-ci, un des 145 exemplaires sur vergé de Montval à la main (papier Gaspard Maillol filigrané à la baigneuse). Cette édition de la Légende des sexes est l'une des plus fortes et parmi les plus dérangeantes. Tout le talent de l'artiste flamand Frans de Geetere (1895-1973) s'y retrouve. Avec Frans de Geetere c'est la noirceur, la violence et la crudité du sexe torturé qui s'exprime majoritairement. Les estampes de l'artiste se combinent ainsi parfaitement aux mots d'Edmond Haraucourt. La Légende des Sexes est le premier ouvrage de l'auteur. Haraucourt a 26 ans en 1883 lorsqu'il publie de manière confidentielle à 212 exemplaires seulement (il existe plusieurs contrefaçons publiées ensuite) ces poèmes hystériques, véritable "épopée du bas-ventre". "Donc, dans le coït, rien ; à côté, rien. Avons-nous essayé les premiers la force contractile du sphincter anal ? (...) Avons-nous inventé le travail des langues, et le baiser adultère des taureaux ou des cygnes ? Rien ! nous n'avons rient fait, et nous ne ferons rien ! Il ne nous reste qu'un espoir, qu'un rêve irréalisé encore : l'application de l'envahissante électricité au travail voluptueux de nos sens. Et même doutons-nous, misérables que nous sommes, dans notre espérance dernière : car peut-être l'amour et le désir ne sont-ils que ces phénomènes dynamo-électriques , nos sexes, des accumulateurs ou des piles chargés de voltes et d'ampères, et desquels jaillit, par l'approche d'un pôle contraire, la resplendissante électricité de l'amour. (...)" (extrait de la Préface). Élaboré en contrepied de la Légende des Siècles du grand Hugo, ce livre eut le succès du soufre. Du coït des atomes en passant par le Sonnet pointu ou le Sonnet honteux, ce volume composé de 39 poèmes est une aventure textuelle au pays des libertés curieuses. C'est Haraucourt lui-même qui donne quelques précieuses informations sur l'édition authentique de ces vers érotiques : "Plusieurs éditions de la Légende des sexes ont été tirées par des falsificateurs ; les désignations diverses rencontrées dans les catalogues de librairie me font supposer qu'il existe au moins deux on trois falsifications ; je ne les ai jamais vues ; elles sont, paraît-il, pleines de coquilles et de vers faux ; j'ai lieu de croire que ces volumes ont été composés en Hollande. Toute mention indiquant que j'ai pris part à leur publication est mensongère. « L'édition véritable, faite par mes soins, exécutée par un petit imprimeur de province (en dépit de la mention « Imprimé à Bruxelles »), commencée en décembre 1881, terminée en avril 1883, brochée en mai de la même année, comporte trois types différents, tous les trois de format in-8, ainsi qu'il est énoncé au verso du fauxtitre : 1° une série sur papier vélin ; 2» une série sur papier vergé : 3" douze exemplaires sur papier du Japon. « Ces trois types sont les seuls que je reconnaisse. Ils ne contiennent aucune illustration. L'ouvrage original n'a jamais été mis dans le commerce ; tons les exemplaires sont numérotés de ma main et signés, soit de mon nom, soit du pseudonyme qui figure comme nom d'auteur. » Cette déclaration est catégorique et de nature à dissiper toute équivoque.". Superbe exemplaire d'un des plus beau curiosa des années 1925-1930.Photos des illustrations sur simple demande‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Телефон : 06 79 90 96 36

EUR 2 950,00

‎[BARTA] - ‎ ‎Marcel BRION. Laszlo BARTA (illustrateur).‎

Номер : AMO-2098

(1936)

‎LA REINE JEANNE. Illustrations de Barta.‎

‎Société des Bibliophiles de Provence, 1936 1 fort volume grand in-4 (28,5 x 24 cm) de 266-(1) pages, avec 1 couverture illustrée à l'eau-forte, 33 eaux-fortes dont 17 hors-texte à pleine page et 16 vignettes à mi-page + 11 eaux-fortes refusées dont 6 hors-texte à pleine page et 5 vignettes à mi-page. Le volume est également illustré de plusieurs lettrines et culs-de-lampe gravés sur bois par l'artiste. Reliure bradel de l'époque plein parchemin à petits rabats comportant 2 peintures originales par l'artiste (portraits non signés, dont celui de la Reine Jeanne), dos avec titre calligraphié en long (également par l'artiste). Le corps de la reliure a été réalisé par Ad. LAVAUX. 3 gouaches originales de l'artiste, non signées (portraits) reliées en tête du volume. TIRAGE UNIQUE A 150 EXEMPLAIRES. CELUI-CI, 1 DES 16 EXEMPLAIRES DE TÊTE CONTENANT : - UNE SUITE A PART SUR CHINE DE TOUTES LES EAUX-FORTES (34). - UNE SUITE A PART SUR CHINE DE 11 EAUX-FORTES REFUSÉES. NOTRE EXEMPLAIRE EST PAR AILLEURS ENRICHI DE : - DEUX GOUACHES ORIGINALES POUR LES PLATS DE LA RELIURE. - TROIS GOUACHES ORIGINALES RELIÉES EN TÊTE DU VOLUME. Au total 5 gouaches originales de l'artiste. Cette édition originale de la Reine Jeanne a été offerte gracieusement par M. Marcel Brion de l'Académie de Marseille, aux Bibliophiles de Provence (neuvième ouvrage de cette société). Il a été publié sous la direction de M. H. Antomarchi et par les soins des Membres du Comité. Le texte a été composé en vieux romain corps 14 et imprimé par J. Vaucher et P. Bricage, maîtres imprimeurs à Paris. Les eaux-fortes de Barta, ont été tirées par E. Rigal, pressier en taille-douce à Fontenay-aux-Roses. Ce volume a été achevé d'imprimer le 28 décembre 1936. Laszlo Barta était peintre et mosaïste. Il est né en 1902 à Nagykoros en Hongrie et s'est fixé en France en 1926. Naturalisé français, il est mort en 1961. Il a conçu des décors et illustré plusieurs livres (Carmen, Gargantua, Femmes de Verlaine, etc.) pour bibliophiles. Bénézit indique d'après le témoignage de la veuve de l'artiste : « vu les circonstances après 1932 [...], il [L. Barta] avait jugé prudent, avec l'accord de son éditeur et vu sa situation d'apatride : Hongrois et Israélite, de substituer à son vrai nom le pseudonyme de Brutus, dès lors qu'il s'agissait d'ouvrages un peu spéciaux - érotiques - ornés pour la plupart de gouaches originales. » Laszlo Barta s'est également essayé à l'eau-forte pour illustrer quelques ouvrages de bibliophilie tel que celui que nous présentons. Née à Naples en 1326, Jeanne d'Anjou et de Sicile succède à 17 ans à son grand-père Robert le Sage sur le trône de Naples. Elle recueille par la même occasion les comtés de Provence et de Forcalquier (au nord de la Provence). Belle et intelligente, mais de mœurs légères, elle épouse peu après son cousin André de Hongrie. L'assassinat de ce dernier marque le début d'une incroyable tragédie à rebondissements. Narguant la rumeur, Jeanne 1ère se remarie peu après avec un autre cousin, Louis de Tarente, sans doute impliqué dans le meurtre. Le roi Louis de Hongrie, désireux de venger la mort de son frère, marche sur Naples avec son armée. Il a peint sur son étendard l'image de son frère tombant sous les coups des assassins ! Les Hongrois s'emparent de Naples et Jeanne ne peut rien faire d'autre que se réfugier auprès de ses sujets provençaux. Elle en profite pour se rendre à Avignon, auprès du pape Clément VI et obtient d'être disculpée du meurtre de son premier mari. En contrepartie, car on n'a rien sans rien, Jeanne cède Avignon au pape à titre définitif pour la somme de 80.000 florins. À nouveau veuve, la reine se remarie avec le roi de Majorque Jacques III en 1363. Comme elle a déjà 36 ans et aucun enfant, elle désigne son cousin Charles de Duras comme héritier. Et la voilà veuve une troisième fois ! Un condottiere, Othon de Brunswick, ose l'épouser malgré le sort qui s'acharne sur ses maris. Il est vrai que la couronne de Naples mérite que l'on prenne des risques. C'est aussi ce que pense Charles de Duras. Craignant que son héritage ne lui échappe, il s'allie avec le roi Louis 1er de Hongrie. Comme la papauté se divise par le Grand Schisme, Charles de Duras gagne le soutien du pape de Rome Urbain VI, lequel déclare la reine Jeanne hérétique et schismatique. Rien que ça ! Le souverain pontife délie ses sujets de leur serment de fidélité et, le 1er juin 1381, donne le royaume à Charles de Duras. Celui-ci s'en empare avec une armée hongroise et, pour couronner son triomphe, fait étrangler la reine le 22 mai 1382. (source : herodote.net). Marcel Brion (1895-1984) a fait de cette vie extra-ordinaire un roman. Marcel Brion rentrera à l'Académie Française en 1964. Son oeuvre d'historien et d'historien de l'art est très conséquente. SUPERBE EXEMPLAIRE DE CHOIX. ‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Телефон : 06 79 90 96 36

EUR 1 800,00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Поиск - Livres anciens; Книги ...

Предмет был добавлен в Вашу корзину.

Vous venez d'ajouter :

-

В Вашей корзине 0 предметов.
Итого : € 0,00
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

Зачем нужен счет пользователя?

  • Все параметры поиска будут занесены в информацию о предыдущих сеансах поиска, чтобы найти и вновь выполнить ранее осуществленный поиск.
  • Вы можете управлять в Избранном страницами поиска, который Вы осуществляете регулярно.
  • Ваши параметры (поиска, язык, на котором Вы читаете материалы сайта) внесены в память.
  • Вы можете отправить результаты поиска на адрес эл. почты, без необходимости указывать его каждый раз.
  • Вы сможете обращаться к букинистам, делать заказы и просматривать информацию о Ваших заказах.
  • Вы сможете публиковать «Мероприятия», имеющие отношения к той или иной книге.

И многие другие функции, которые Вы откроете для себя на сайте Livre Rare Book!