172 books for « Manuscripts »Edit

Sort by
1 2 3 4 ... 7 Next Exact page number ? OK

Reference : 38486

‎[REGISTRE D'ENFANTS-TROUVES DU XVIIIè. SIECLE]‎

‎Sans lieu (Issoudun ?), 1778 -1781. Manuscrit in-4. 76pp. Broché, couverture ancienne, préservé dans un étui en cartonnage moderne genre ancien.‎


‎Fragment du registre manuscrit d'une communauté religieuse, où sont décrits les enfants "trouvés" et accueillis entre 1778 et 1781, les endroits de la ville où ils avaient été déposés, le jour et l'heure, les vêtements qu'ils portaient, suivis de la procédure suivie: nom donné aux enfants avec le baptême, noms du parrain, de la marraine et de la nourrice etc. Le sort ultérieur de chaque enfant est indiqué dans une note marginale, en général limitée à la mention "décédé", suivie de la date, (quelques jours ou quelques mois après l'arrivée). Le premier enfant figurant sur ce registre fut exposé le 29 Mars 1778 et avait le n° 410; le dernier avait le n° 571 et fut déposé le 30 Octobre 1781. Ces notices d'une écriture malhabile, affectée de nombreuses fautes d'orthographe et relevant d'une syntaxe souvent phonétique, sont de mains différentes. Voici à titre d'exemple une de ces notices dans sa rédaction originelle: "Le 23 Octobre e778 a été expose a la porte de cette mayson a deux heures du matin une fille nouvelman nee elle a etée baptisée le meme jour a etée nomee Catherine Barette. Le parain Pierre Françis Charon, la maraine Catherine Justin. Donné en nourrise le 8 nobre 1778 a anne maille femme de françois pallier psse de Taivet. Elle avée pour remarque un couvertoire et une callottte brune bordée de cotonne rouge". (Mention sur la marge: Catherine Barette le 5 dbre 1785 rentrée a la Salle des enfans, decedée le 6 janvier 1786). Bien que la localité où se trouvait cette communauté religieuse ne soit pas indiquée, il s'agit certainement de la ville d'Issoudun. En effet les lieux mentionnés dans le manuscrit où les enfants étaient trouvés, existants tous, encore aujourd'hui, semblent bien désigner cette petite ville de l'Indre (Pont Saint Paterne, Eglise Saint-Cyr, Faubourg de Villatte, Faubourg de Romme..). Taches et mouillures générales. ‎

L'Ile Enchantée - Paris

Phone number : 01 46 33 95 80

EUR650.00

Reference : 80147

‎Apocalypse de Jean [et] Commentaires.‎

‎ Paris, Club du Livre, 1981 Deux volumes grand in-4, pleine peau maroquinée décorée « tête de nègre », pour l’Apocalypse, demi-maroquin de même pour les Commentaires, étuis (reliure de l’Editeur ; très bel ensemble, ici à l’état de neuf, hormis une déteinte du papier de couvrure - due à l’exposition à la lumière - sur un plat). Collationnement détaillé : « L’APOCALYPSE », richement décorée dans un pastiche bien réalisé qui serait la copie d’une reliure oxfordienne du début du XVII° siècle. Sans faux-titre ni titre, c’est le fac-similé intégral du manuscrit de la « Bodleian Library, Oxford Iniversity », fonds Francis Douce, 180, composé comme suit : garde collée, avec l’ex-libris de F. Douce, suivie de (6) feuillets liminaires (fragments de manuscrits divers), (7) ff. blancs ou annotés, (6) ff. (« An Abstract », table rédigée au XIX° siècle). Suit le manuscrit ancien, réglé, rédigé en gothique, sur deux colonnes, divisé en deux parties : (12) ff. du texte de l’Apocalypse en français, sans ornementation autre qu’une grande lettre ornée, ensuite, 97 pages (numérotation factice ancienne) ornées chacune d’une enluminure à mi-page (16 sont inachevées, n’ayant pas été mises en couleurs). (6)ff. , dont cinq blancs pour clore l’ouvrage. ‎


‎« COMMENTAIRES » : 124[dont faux-titre et titre]-(2) pp.-(4)ff.[orientation bibliographique, table/dépôt légal, blancs], où l’on trouvera , de Jean GROSJEAN : « Commentaire » et une « Traduction », de Yves CHRISTE : « L’Apocalypse dans l’art chrétien » et, de Montague RHODES JAMES : « Etude du manuscrit », traduit de l’anglais par Rosine THIRION. BUR (A1) ‎

Roland Gautier

Phone number : 05 59 06 02 00

EUR200.00

Reference : 10454

(1848)

‎- [Pigalle]. Imprimé : « Description du mausolée du Maréchal comte de Saxe, inventé et exécuté en marbre, par J. B. Pigalle, sculpteur du Roi, et érigé à la mémoire de ce grand homme, dans l'Eglise de St Thomas à Strasbourg, par ordre de S.M.T.C. Louis XV, de glorieuse mémoire, en 1776 ». 3 pp. in-4. Imprimé à Strasbourg par Lorenz et Schouler. - Joseph Ferrari (1811/1876), philosophe, professeur à la faculté de lettres de Strasbourg. L.A.S. et P.A. Protestation contre une brochure diffamant son enseignement à la Faculté de lettres de Strasbourg. 3 pp. in-4. Vers 1845 [il y fut professeur à partir de 1841]. - Longue lettre à un élève du lycée impérial de Strasbourg, Lefaivre, par son frère et son père. Sélestat, 1813. 3 pp. in-4. - 2 longues lettres d'un ancien principal de collège, à Gabriel Peignot, sur sa difficile situation. Strasbourg, 1834-1839. 5 pp. in-4. - Joli laissez-passer, en partie imprimé, de Joseph de Ponts, baron de Montclar, commandant en chef les armées du roi dans la Haute et Basse Alsace. Strasbourg, 1686. - Deux pièces signées dont l'une par Jacques de Kléber, juriste à Strasbourg. 1751. Sur l'opposition de la saisie faite de 7 chevaux d'un voiturier de Schilltigheim par les fermiers généraux des domaines du roi. 6 pp. in-4. - Intéressante lettre d'un étudiant sur la révolution de 1848 à Strasbourg (30 juin 1848 « an 1er de la République », 3 pp. in-8). - Gravure en couleurs du château de Morimont. - 3 lettres signées par les maréchaux Victor (duc de Bellune) et Soult (duc de Dalmatie), au général Schramm, commandant la 5e division militaire à Strasbourg. 1822-1832. 4 pp. in-folio.‎

‎. Date : 1686-1848. Lieu : Strasbourg, Sélestat, etc.. Etat : bon. Nombre de documents : 14‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR580.00

Reference : LCPCRELI-0001

(1742)

‎MENUS ET ORDRES DE DEPENSES DU DAUPHIN (Louis-Ferdinand de France). (Manuscrit)‎

‎(Un rarissime manuscrit de la Maison de La Bouche du Dauphin Louis-Ferdinand de France (1729-1765), fils de Louis XV) MENUS ET ORDRES DE DEPENSES DU DAUPHIN (Louis-Ferdinand de France). (Manuscrit) 1742, s.l. (Versailles) 1 vol. in-fol. (442x298 mm) (dimensions pages 431x280 mm) (1) f.b. (découpé dans la moitié inférieure), (4) ff. b. (déchirés), ff. 5-6 b., f. 7 (déchiré), ff. 8-11, f. 12 (déchiré), ff. 13-14, f. 15 (déchiré), ff. 16-21, ff. 22-32 (déchirés), ff. 34-40, f. 41 (déchiré), ff. 42-44, f. 45 (déchiré), ff. 46-52, f. 53 (déchiré), ff. 54-56, f. 57 (déchiré), f. 58, f. 59 (déchiré), ff. 60-67 b., f. 68 (déchiré), f. 69 b., (1) f. (déchiré), (2) ff. b. Partie écrite dans les ff. 8-9, 10 (r/v), 11, 13-16 (r/v), 17-20, 21, 33-36 (r/v), 37-38, 39 (r/v), 40, 42, 43-44 (r/v), 46, 47 (r/v), 48-49, 50 (r/v), 51, 52 (r/v), 54-56 (r/v). Reliure armoriée de l'époque en veau marbré. Roulette dorée encadrant les plats avec armes du Dauphin au centre et aux angles. Dos à six nerfs décoré de fleurs de lys et de dauphins dorés alternés dans les compartiments. Pièce de titre en maroquin rouge. Roulette intérieure dorée. Tranches marbrées. Gardes de papier à couleurs mélangées. Très rare et précieux manuscrit calligraphié qui relate les Ordres et les Dépenses de la Maison de La Bouche du Dauphin Louis-Ferdinand de France (1729-1765). Mouillure avec atteinte au papier qui est rongé en début du volume, sans atteinte au texte. Manquent plusieurs feuillets coupés ou déchirés, peut être pour utiliser le papier blanc, ou pendant les troubles de la révolution. Les armoiries des plats ont été masquées puis découvertes, et elles sont un peu ternies. Mors du second plat fendu, manques importantes dans la partie inférieure et supérieure du dos, coins usés. Provenance: Exemplaire aux armes dorées du Dauphin Louis-Ferdinand de France (1729-1765), fils aîné de Louis XV et de Marie-Leszczinska et père de trois Rois de France (Louis XVI, Louis XVIII et Charles X). Né le 4 septembre 1729, après trois soeurs, sa naissance très désirée et attendue, fut un événement majeur pour la Cour de Versailles, une explosion de joie, une fête jusqu'au délire pour toute la France et pour l'Europe entière (il fut appelé "l'Enfant de l'Europe"). La monarchie avait finalement un Dauphin. La mort malheureuse en bas âge de son frère cadet, le Duc d'Anjou (1730-1733), et la naissance seulement de filles (encore cinq, après les trois premières) au sein du couple royal, détermina la grande importance et attention sur le Dauphin Louis-Ferdinand, seul espérance, sinon assurance, de la continuité de la branche des Bourbons au trône de France. Avant ses sept ans, en mars 1736, "il passât aux hommes", laissant l'appartement de ses soeurs, pour prendre possession d'un appartement à lui seul. Tout juste derrière le Roi, dans la hiérarchie royale, le Dauphin, non seulement a une garde militaire, qui présente les armes à son passage, un ou deux huissiers et des gardes du corps, mais il a droit aussi - à la fin de son éducation - à "une Maison calquée sur celle du Roi, avec des grands-officiers et un trésorier (l'Argentier) pour rendre les comptes à la Chambre des Comptes", avec "un roulement par quartier, semaine, trimestre ou semestre". Le Dauphin, en outre, "en tant qu'aîné des princes, avait droit à deux valets et deux garçons de la Chambre". Le vin que dans les Dépenses on trouve "platoniquement alloué aux enfants" de France, en réalité était destiné, tout comme le pain, aux garçons de la Chambre et au personnel de service. Très rare document sur la Cour de Versailles et sur les coûts d'entretiens du Dauphin. Peut être compilé sur ordre de M. Jacques Robillart, sieur de Courneuve, "un borgne qui avait été longtemps l'écuyer de M.me de Ventadour" et qu'elle fit nommer Argentier des Enfants de France, à partir de 1733. Cela au milieu de la période (de 1738-1750) dans laquelle ses soeurs cadettes, à l'exception de M.me Adelaide, étaient élevées loin de la Cour, dans l'abbaye de Fontevrault, pour des raison d'économie. Dans ce précieux document, ou tout est réglé, on peut extraire - pour le premier semestre de 1742 - nombre d'informations intéressantes et curieuses. Comme les ordres de cire et le nombre de bougies pour l'éclairage de l'appartement du Dauphin (de l'accès de la Cour du Château de Versailles jusqu'à sa chambre, à travers les différents couloirs et pièces), ou pour la présentation des viandes à son Buffet, ou encore pour les soirées de bals données par le Dauphin; les ordres pour le vin pour le Service du prince, pour les officiers et pour le clergé; celui pour les gardes du corps (dont on peut connaître le nombre et la Compagnie d'appartenance) et pour les valets (dont on peut connaître les noms); les ordres de charbon pour la cuisine du prince; les extraordinaires pour les porteurs de la Bouche; les ordres pour le blanchissage du linge, avec les extraordinaires lors des bals chez Mesdames, soeur du Dauphin; etc. On peut connaître aussi les déplacements du dauphin (qui suivait le Roi et la Reine) à Fontainebleau et à Frémont (aujourd'hui Fromont), avec toutes les dépenses qui en suivent pour les gardes du corps et pour son Service, avec la location d'avance des outils pour la cuisine du prince et avec les dispositions pour la nourriture du personnel qui se déplace (le valet de Chambre et sa famille, par exemple, "... mangent de la desserte de la table du prince à mesure qu'elle sera desservie"). Très probablement ce manuscrit a été dispersé lors des saccages et des ventes révolutionnaires. Les Archives Nationales, en effet, ne possèdent aucun document de ce genre pour la période entre 1739 (Sous-série O1 doc. n° 3743a) et 1751 (Sous-série O1 doc. n° 3743b). Un manuscrit similaire, de 120 pp., des Menus et Ordres de Dépenses des Mesdames de France, du 01-07-1757 au 31-12-1757, en reliure presque identique, est récemment passé sur le marché (Librairie A. Sourget cat. G.P., Paris, 2017 n. 27, 75.000,00 euros). (LCPCRELI-0001) ‎


‎Un rarissime manuscrit de la Maison de La Bouche du Dauphin Louis-Ferdinand de France (1729-1765), fils de Louis XV) ‎

Librairie de Ce Pays-ci

Phone number : +39 334 1944478

EUR5,800.00

‎(ZZ) ‎

Reference : 42566

‎PRIX DE COLLEGE. Composition en Vers Latins.‎

‎13 Juillet 1819. Manuscrit in-8. 8pp. (19,5 x 14,5)cm. En feuilles.‎


‎Ces feuilles manuscrites concernent une épreuve en Latin à laquelle avait été soumis un élève du nom de Felman, et qui s'échelonnait sur trois jours 10, 13 et 16 juillet. Ces documents rédigés dans une écriture lisible font revivre ce que représentait pour ce prix de Collège, le niveau des études en Latin d'un élève en 1819. ‎

L'Ile Enchantée - Paris

Phone number : 01 46 33 95 80

EUR100.00

‎[CHANTS GRÉGORIENS] - MANUSCRIT‎

Reference : 201901338

(1680)

‎Manuscrit musical. ‎

‎s.l., s.e., s.d. (vers 1680); petit in-4, 286 pp. (les pages151 à 154 et 241 et suivantes sont restées vierges, avec portées musicales préparées à l'encre noire), plein veau de l'époque sur ais de bois, dos muet à cinq nerfs ; plats ornés de filets d'encadrement estampés à froid, de 8 cabochons d'angles et 2 centraux en laiton ; fermoirs (dos frotté, coiffes présentant de petits manques, mors fendillés sur quelques cm). Joli manuscrit, recueil de chants grégoriens avec airs notés, élégamment calligraphiés en noir, rouge, bleu et jaune. Deux gravures anonymes (la montée du Christ au mont du Calvaire et l'Annonciation) ont été contrecollées au début et à la fin. Le manuscrit n'est pas daté : la qualité du papier et de la calligraphie font penser à une production de la fin du XVIIe siècle, même si une ancienne notice de libraire, rédigée en anglais et contrecollée sur la première garde, évoque un manuscrit du XVIe siècle. En l'état. 1680‎


Librairie de L'Amateur - Strasbourg

Phone number : 33 03 88 32 11 72

EUR1,400.00

‎[ETRENNES D'UN ENFANT].‎

Reference : 47151

‎Compliment calligraphié: "HOMMAGE AUX AUTEURS DE MES JOURS".‎

‎Du 1 Janvier 1803. Planche grand in-folio, (50cm. x 44cm.), calligraphiée avec des ornements aquarellés. ‎


‎Très beau "Compliment" d'un enfant à ses parents. Il est calligraphié et décoré d'ornements en couleurs. Le texte est entouré d'une charmante bordure aquarellée aux couleurs vives, sans doute dessinée par le jeune auteur, entourant les quatre strophes d'un poème soigneusement calligraphiées. Cet encadrement est formé de guirlandes, motifs géométriques, fleurs et feuillages. Dans les angles figurent des couronnes de fleurs ou de feuillages contenant les initiales LL et BM ainsi que la date: "1 Janvier 1803". Le "Compliment" calligraphié commence ainsi: "En ce jour tout m'interesse/ Je trouve ici le Bonheur / Amitié, Douceur, Sagesse / Par des soins pleins de tendresse / Qui forme mon jeune coeur... " etc. Traces de plis. Parfait état. ‎

L'Ile Enchantée - Paris

Phone number : 01 46 33 95 80

EUR350.00

‎[LIVRE D'HEURES] - MANUSCRIT‎

Reference : 201901349

(1890)

‎Livre d'heures manuscrit. ‎

‎s.l., s.e., s.d. (vers 1890 à 1920); petit in-8, 32 ff.n.ch., demi-chagrin bleu à coins de l'époque, dos orné à nerfs, tête dorée. Charmante production manuscrite, non datée, non située, mais de belle facture. Intitulé "Livre d'heures", il s'agit plus précisément de prières ecclésiastiques calligraphiées et décorées à la manière des livres d'heures médiévaux. Le texte, retranscrit sur douze lignes par page est encadré de décors uniques pour chaque page, sont réalisés à l'aquarelle, la gouache, l'or et l'argent. 1890‎


Librairie de L'Amateur - Strasbourg

Phone number : 33 03 88 32 11 72

EUR500.00

‎[Manuscrit].‎

Reference : 21212

‎Recueil de chansons anacréontiques.‎

‎ Un fort vol. au format in-4 (242 x 192 mm) de 1 f. bl., 1 frontispice aquarellé, 1 f. n.fol., 469 pp., 5 ff. de Table n.fol. et 1 f. bl. Reliure de l'époque de demi-basane marbrée havane, dos à nerfs orné de filets gras et maigres à froid, larges fleurons romantiques dor"s, jeu de petits filets dorés sur les nerfs, pièce de titre de maroquin brique, titre doré, palette dorée en tête et queue, tranches rouges. ‎


‎ Important manuscrit fin XVIIIème ou plus sûrement début XIXème. Revêtu d'une agréable reliure du temps, il s'ouvre sur un frontispice allégorique aquarellé (non signé) exécuté à la sanguine sur traits de plume. Rédigé de manière très lisible à l'encre brune, l'ouvrage est agrémenté de bandeaux fleurons et culispices. Table alphabétique des matières in fine. Très légères marques d'usage affectant la reliure. Rares rousseurs ou discrètes tâches dans le texte. Trois feuillets lacunaires. Nonobstant, très belle condition. ‎

Babel Librairie - Bayeux

Phone number : 06.84.15.59.05

EUR650.00

‎[PREMIÈRE GUERRE MONDIALE] - MANUSCRIT‎

Reference : 201901041

(1915)

‎Carnet manuscrit. ‎

‎s.l., s.e., 1915-1916; in-12, 48 ff., agrafé, couverture muette noire avec traces d'usage et reliquats de papiers collés. Intéressant manuscrit relatif à l'hygiène et à la médecine pendant la guerre de 14-18. Le nom du rédacteur, infirmier ou médecin, n'apparaît pas. Certaines entrées sont datées et situées. Seules 25 pages, 7 demi-pages et quelques notes sont manuscrites. Réparties sur l'ensemble du carnet dans un ordre aléatoire, elles sont majoritairement rédigées à l'encre, mais parfois au crayon de papier, d'une seule main. Une page a été arrachée. Description des principaux intitulés : Solution neutralisante contre les gaz asphyxiants (une demi-page) ; Instruction sur les précautions à prendre contre la contamination des eaux de boisson (deux pages) ; Note sur le transport et l'emploi des viandes congelées pendant la saison chaude (une demi-page) ; Installation des cantonnements (une page et demie) ; Cuisines (schémas sur une page) ; Four à ordures (schémas sur une page) ; Système hygiénique de collectionnement (sic) et d'évacuation des excrétions (cinq pages, dont une de schémas) ; Instruction du laboratoire de vaccination antityphoïdique de l'armée (une page et demie) ; Entretien des tonneaux employés pour la stérilisation de l'eau (une page et demie, avec un croquis) ; Alimentation en eau des troupes (une page) ; Notes sur la protection contre les vagues de gaz asphyxiants (une page) ; Pharmacopée (deux demi-pages) ; Note sur l'enfouissement des chevaux et des viscères d'animaux (un quart de page) ; Notes diverses tirées des travaux de Raymond et Parisot sur le pied de tranchée (une page et demie) ; Construction d'un appareil de fortune pour l'anesthésie générale par le chloréthyle (une page avec schémas) ; Le réchaud de fortune à alcool solidifié (une page et demie avec schémas) ; Cabine à désinfection par le soufre (une demi-page) ; Notes sur le pansement des plaies par armes à feu (deux pages et demie) ; Désinfection des plaies de guerre (une page) ; Insufflateur (une page avec un croquis) ; Notes sur deux sortes d'amputations (une page) ; Renseignements extraits des rapports des chefs de secteurs chirurgicaux (quatre pages) ; Liste des maladies à déclaration ou à déclaration facultative (une demi-page). Rare et beau document. 1915‎


Librairie de L'Amateur - Strasbourg

Phone number : 33 03 88 32 11 72

EUR450.00

‎[RUSSIE - VOYAGE MANUSCRIT].‎

Reference : 10703

‎"Voyage en Russie, 27 juillet 1891". ‎

‎ 1 cahier petit in-4 (25,5 x 19,5 cm). 116pp. (manque les derniers feuillets). Cartonnage rigide, dos de demi-toile brune, coins renforcés de pièces en laiton doré. Etiquette de la papèterie Grassin à Limoges sur le premier contre-plat. ‎


‎Beau récit de voyage dont l'auteur n'a pas laissé son nom. Il part de la Gare du Nord (à Paris) avec douze autres voyageurs, traverse la Belgique, s'arrête à Cologne, Berlin (où il laisse exprimer son esprit anti-allemand, même s'il y séjourne deux jours à visiter la ville et les musées). Arrivée à Varsovie : "C'est déjà la Russie, Pauvre Pologne !". Il fait une terrible description des juifs de la ville qui l'impressionnent, puis relate ses visites des monuments, évoque l'histoire (surtout tragique) de la ville dans laquelle il séjourne 3 journées. Il arrive le 4 août à Saint-Pétersbourg, il s'enthousiasme : "Berlin, par sa vie et son activité, m'avait laissé dans l'esprit la pensée d'un peuple qui sent sa force et qui veut grandir encore. Varsovie, c'est un peuple asservi mais non soumis, qui déteste ses maîtres et voudrait reprendre son indépendance ; Saint-Pétersbourg, c'est la force, c'est la puissance, avec ses rues immenses, ses perspectives sans fin, c'est l'espace, c'est l'étendue, c'est l'empire du monde". Il parcourt la ville à bord de petites voitures à cheval nommées Droschki et visite tout ce qui peut l'être : palais, églises, musées, les bazars... décrivant avec minutie ce qu'il y voit. il va à "Tzrakoë Selo" résidence d'été des Tsars, qui lui "fait une impression ineffaçable". Au matin du 4 août il s'embarque sur un petit bateau à vapeur surchargé pour Cronstadt, puis le palais de Perhoff. Il fait une excursion en Finlande, à Imatra et Viborg...Moscou arrive à son tour : "Moscou, avec son Kremlin, c'est la vieille Russie où l'on sent le Tartare comme on voit le Maure à Cordoue et à Grenade... L'arrivée n'a rien qui frappe tout d'abord ; ... Ce n'est qu'en pénétrant dans le cur de Moscou que les idées changent et que l'on ressent une véritable émotion en entrant dans la vieille cité... les murailles crénelées, une foule de clochers, des tours bariolées, de superbes édifices..." La visite des églises est l'occasion de décrire le rite religieux orthodoxe ; c'est l'église de l'Annonciation, Saint-Michel, Saint-Basile sur la Place rouge : "monument le plus bizarre, le plus étrange, le plus extraordinaire que l'on puisse voir!". Il quitte Moscou le 15 août pour se rendre en train à Nijni Novgorod où se tient une importante foire, puis s'embarque sur la Volga dont les eaux basses rendent le cheminement lent et chaotique. Il arrive à Astrakan, où il déguste les meilleures pastèques et le meilleur caviar qu'on produit, puis s'embarque à nouveau sur la mer Caspienne jusqu'à Bakou où il visite les puits de pétrole, les raffineries créées par M. Nobel. A Tiflis, capitale du Caucase, il à eu "la chance de voyager avec une gentille petite polonaise qui m'a forcé à accepter la moitié de son lit. Je l'ai remercié des yeux ne pouvant le faire autrement car elle ne comprenait pas un mot de français, et j'ai pu dormir une partie de la nuit". Il s'intéresse particulièrement aux bazars : "c'est là que l'on juge des coutumes, des usages et des habitudes de la vie indigène". Le périple se poursuit par la traversée de la chaîne du Caucase en empruntant la route militaire du Dariel, seule voie carrossable de mil kilomètres de long. Il rallie Vladikavkaz, puis 700 kilomètres en train jusqu'à Rastov, et encore quarante-six heures de train avant de parvenir à Sébastopol. Sur la route "on ne voit que des steppes sans fin,... desséchées par le soleil et la poussière. Pas un arbre, pas un brin d'herbe ou de verdure ! Pas un brin de mousse !". A Sébastopol, après une longue toilette, il part visiter les ruines grecques de Chersonèse, le cimetière militaire français où reposent les soldats tués lors du siège de 1855, et fait une excursion jusqu'à Yalta : "... le bijoux de la Russie. Qu'elle station charmante. C'est pie pendant l'hiver, Vichy ou Luchon avec son casino, ses théâtres, ses hôtels splendides, ses charmantes promenades, son ciel si pur et la Méditerranée qui l'entoure d'une ceinture d'argent". Le 12 septembre il arrive à Odessa "dans une ville française, on se croirait au Havre". Il en repart le 14 pour Kiev, arrive à Cracovie le 19, puis à Vienne le 24 septembre. Le manuscrit s'interrompt ici sur trois pages consacrées à la capitale de l'Autriche, le reste n'a pas été conservé, mais le voyage tirait à sa fin. ‎

La Librairie Bourbonnaise - Vichy

Phone number : 04 70 98 92 23

EUR250.00

‎[SWIFT ].‎

Reference : 92800

‎(Couvertures de cahiers d'écolier) : Départ du Pays de Lilliput. et Souper au Pays de Brobdingnac.‎

‎(A la fin: Coulommiers, Imp. P. Brodard). (1903). 2 cahiers In-8. (32pp) chacun. Brochés en papier, couvertures illustrées.‎


‎Très rare réunion de deux cahiers d'écolier(ère?) dont les couvertures imagées par Henri Jules Jean Geoffroy (1853-1924), évoquent les univers contrastés des Voyages de Gulliver. Les deux épisodes choisis sont tirés de la célèbre utopie anglaise et sont "résumés" sur les dernières couvertures. Quelques années auparavant, Geoffroy avait illustré des albums publiés chez Delagrave et précisément dans les Albums de Tante Nicole "Les Voyages de Gulliver et "Le Retour de Gulliver" (1898-99). Ces cahiers d'école comprenent des devoirs de morale, des problèmes d'arithmétique, de la grammaire, des dictées, de l'histoire de France et de la géographie. Ils sont datés de 1903 et sont remplis d'une écriture très soignée. Bien que les emplacements réservés au nom soient restés vides, ils n'en demeurent pas moins un témoignage fort intéressant du contenu de l'enseignement primaire du début du XX° siècle. ‎

L'Ile Enchantée - Paris

Phone number : 01 46 33 95 80

EUR150.00

‎ABOUT Edmond‎

Reference : 17415

(1862)

‎Gaëtana. Drame en cinq actes en prose. (LAS)‎

‎Représenté pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre impérial de l'Odéon, le 3 janvier 1862.Avec une Préface inédite par Edmond About.ÉDITION ORIGINALE. Paris, Michel Lévy Frères - 1862 - 159 pages. Joint une Lettre Autographe Signée de l'auteur à "Mon cher ami...". Ex-libris de la bibliothèque de A. Grandsire.Très belle reliure demi maroquin rouge à coins, signée Bretault. Dos à nerfs orné et doré avec date en pied. Filet doré bordant les plats. Tête dorée sur témoin, non rogné. Couverture et dos conservés. Pas de rousseur. Très bon état. Format in-8°(24x16).Edmond François Valentin About (1828-1885) est un écrivain, journaliste et critique d'art français, membre de l'Académie française. Critique d'art acerbe, il est très disposé à railler les peintres d'avant-garde. Favorable au Second Empire, et violemment anticlérical, il se fait connaître comme polémiste. En 1871, il rallie la Troisième République et soutient la politique de Thiers. Il fonda alors Le XIXe siècle dont il devient rédacteur en chef.‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR428.00

‎ABOUT Edmond‎

Reference : 16895

(1867)

‎Lettre Autographe Signée d'Edmond About.‎

‎Lettre Autographe Signée d'Edmond About, non datée (juillet 1867), sur papier à lettre à son chiffre. Il annonce la naissance de son fils Pierre à un ami peintre, et lui annonce qu'il le conduira à l'Exposition dans deux mois "s'il tette raisonnablement" pour lui montrer ses tableaux ! 2 pages in-16° sous chemise biographique. Très bon état. De l'ancienne collection A. Baron, assureur, puis syndic-liquidateur à Bourges. Edmond François Valentin About, né le 14 février 1828 à Dieuze (Meurthe) et mort le 16 janvier 1885 à Paris, est un écrivain, journaliste et critique d'art français, membre de l'Académie française. Son fils Pierre dont il est question est né le 14 juillet 1867. Favorable au Second Empire, et violemment anticlérical, il se fait connaître comme polémiste. En 1871, il rallie la Troisième République et soutient la politique de Thiers. La Grèce contemporaine (1854) remporte un grand succès tout en insistant sur l'écart entre le mythe grec fondé sur l'Antiquité et la réalité contemporaine. Le Roi des montagnes ridiculise le mythe romantique du pallikare, guerrier-bandit héros de la guerre d'indépendance grecque.‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR143.00

‎ALAIN Jacques‎

Reference : 11431

(1950)

‎Partition manuscrite (pour contrebasse).‎

‎Partition manuscrite pour contrebasse de Jacques Alain. (vers 1950).Titres : C. Basfe - Entrée - Barnabé - Parlez-moi d'Amour - Marjolaine - Les Mains de femmes - Ma Pomme - Sortie.1 cahier cousu dans une chemise cartonnée bleue. Titre manuscrit sur la chemise "Contrebasse - Jacques Alain". La partition est en papier filigrané "J.L. Blacons des Papeterie L.C.B." Pas de rousseur. Très bon état. Format in-4°(28x22).‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR76.00

‎ANDRE (Antoine Joseph Maurice d')‎

Reference : 12152

(1830)

‎Lettre Autographe militaire signée d'André.‎

‎Lettre Autographe militaire signée d'André (Antoine Joseph Maurice). Avec notice biographique.Rapport du 8 février 1830. Police de la Garde.Le marquis Antoine Joseph Maurice d'André (1788-1860) est un général et sénateur français.Il est le fils d'Antoine Balthazar Joachim d'André, ancien député de la noblesse de Provence aux États généraux.Né à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), le 20 janvier 1788, il suit son père en émigration, et est élevé à l'école militaire de Vienne. Il entre dans la cavalerie autrichienne comme cadet en 1800.Il est lieutenant dans le régiment des chevau-légers de l'Empereur d'Autriche lorsqu'en 1809 un décret de Napoléon Ier, daté de Schönbrunn, rappelle dans les armées françaises les officiers nés Français qui servaient à l'étranger. Obtempérant à cet ordre, le jeune d'André rentre en France et participe aux campagnes de la Grande Armée comme officier de chasseurs à cheval. Fait chef d'escadron de gendarmerie en 1814, il suit Louis XVIII à Gand lors des Cent-Jours. Il sert comme grand prévôt de l'armée lors de l'expédition d'Espagne en 1823. Colonel de la gendarmerie d'élite lors de la Révolution de Juillet, il reste fidèle à Charles X jusqu'à la dernière extrémité. Promu maréchal de camp le 11 août 1830 et créé baron par lettres patentes du 7 décembre 1830, mais licencié avec ses hommes par le nouveau régime, il n'est rappelé à l'activité qu'en 1837. Il est ensuite successivement employé comme commandant militaire des départements du Jura puis des Ardennes. Promu général de division le 14 avril 1844, il sert comme inspecteur de la gendarmerie puis comme chef de la 5e division militaire et gouverneur de Strasbourg. Le Second Empire le nomme sénateur en 1852. Le général d'André décède le 7 janvier 1860 à Paris. Il était Grand officier de la Légion d'honneur.LAS 1 page pliée. Format in-4°(30x20). Très bon état.‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR143.00

‎ANNUNZIO Gabriele d'‎

Reference : 69150

(1913)

‎Lettre autographe signée de deux pages‎

‎S.n., s.l. 25 Décembre 1913, 17,5x23cm, une feuille avec enveloppe.‎


‎Lettre autographe datée du 25 Décembre (1913, le cachet de la poste faisant foi) et signée de deux pages de Gabriele d'Annunzio remerciant sa correspondante madame L. Boulenger du présent qu'elle lui a fait parvenir et louant sa générosité. "Chère madame, j'ai reçu le tube avant votre billet, mais j'ai deviné sans hésitation que le cadeau me venait de vous. Je connais votre délicate bonté : elle me touche profondément, encore une fois. Merci. Je penserai à vous, là-bas, dans la lande, en réchauffant mes mains glacées, pendant mes promenades matinales. Au revoir, à dimanche prochain. Agréez mes souhaits les plus affectueux, chère madame, et croyez à mon dévouement profond. Gabriele d'Annunzio. Ce 25 Décembre." Enveloppe jointe. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR800.00

‎ANONYME‎

Reference : 16324

(1746)

‎Manuscrit du XVIIIe siècle. "Pensées".‎

‎Manuscrit de 243 pages dans lequel ont été insérées deux pièces imprimées repliées, la première intitulée: "Compte d'un amant rendu à une maitresse de l'employ de son temps pendant douze heures" et la seconde qui est un calendrier de l'époque avec indication astrologiques et météorologiques. La pièce de titre de papier collé au dos porte : "Claude Vaudrey(?) 1806/Pensées".Intéressant recueil de pensées numérotées, dont les gardes ont été remplies, et qui est précédé d'un "Avis au lecteur", daté du 23 novembre 1746, signé "LM", qui lui propose de "(se) délasser l'esprit de (ses) occupations sérieuses, (de venir ici se) promener dans le palais de l'amour et de la forme (...)" Provenance : Vaudrey ?Reliure pleine basane de l'époque. Reliure usagée. Reste d'étiquette collée au dos. Mouillures sur les premières et dernières pages. Format in-12°(17x12).‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR380.00

‎ASTORG Comte d'‎

Reference : 12106

(1846)

‎Lettre Autographe militaire signée du comte d'Astorg.‎

‎Lettre Autographe militaire signée du comte d'Astorg (lieutenant-général) datée de 1846. Avec notice biographique jointe.Adrien Louis-Antoine Jérôme, comte d'Astorg (1783 -1849). Il est chasseur à cheval en 1802, puis sous-lieutenant en 1805, et colonel du 25ème dragon en mai 1814. Il est aide de camp du duc de Rovigo en 1809. Il termine sa carrière comme lieutenant général en 1845, puis général de cavalerie.LAS 2 pages recto/verso. Format in-4°(27x21). Très bon état.‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR143.00

‎ASTRUC Yvonne‎

Reference : 15255

(1961)

‎Lettre Autographe Signée de Yvonne Astruc en 1961.‎

‎Lettre Autographe Signée de Yvonne Astruc, adressée à Vittorio Baglioni en 1961. Elle va lui faire parvenir le manuscrit original de l'opéra de Donizetti.Yvonne Astruc (1889-1980), Violoniste virtuose française, élève et collaboratrice de Georges Enesco. Format in-8°(21x27). 1 page tapuscrite avec 2 lignes manuscrites, signée. Très bon état.‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR86.00

‎AUVRAY Baron d'‎

Reference : 12107

(1834)

‎Lettre Autographe militaire signée de Auvray.‎

‎Lettre Autographe militaire signée de Auvray datée de 1834 à Bayonne. La lettre est signée du lieutenant général baron d'Auvray, commandant la IIème division. Certainement le 2ème baron d'Auvray fils de Louis-Marie baron d'Auvray (1762-1833) qui fut préfet français du Premier Empire et général sous la Restauration.LAS 1 page. Format in-8°(24x19). Très bon état.‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR143.00

‎BASILE Filip‎

Reference : 15487

(1931)

‎Lettre Autographe Signée de Filip Basilee. (1 LAS)‎

‎Lettre Autographe Signée de Filip Basile (violoniste roumain) datée du 16 mars (1931). Sujet : félicitations adressée à Yvonnes Astruc pour sa distinction.1 page bleue manuscrite et signée. Format in-12°(10x15). Très bon état.‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR143.00

‎BAZIN René‎

Reference : 16887

(1906)

‎Lettre Autographe Signée de René Bazin.‎

‎Carte Autographe Signée en bristol de René Bazin datée du 3 mars 1906. Il est débordé ! "je suis tellement engagé et pour tant de temps, que je ne veux plus rien promettre".1 carte recto/verso sous chemise. Très bon état. De l'ancienne collection A. Baron, assureur, puis syndic-liquidateur à Bourges.René Bazin, né à Angers le 26 décembre 1853 et mort à Paris le 20 juillet 1932, est un écrivain français, à la fois juriste et professeur de droit, romancier, journaliste, historien, essayiste et auteur de récits de voyages. Les romans de René Bazin ont le plus souvent pour cadre le milieu rural et paysan de l'ouest de la France qu'il évoque avec une grande richesse de vocabulaire. Il y décrit, le plus souvent, la lutte du catholicisme et des valeurs traditionnelles contre la ville, le progrès, l'athéisme, la contagion révolutionnaire, s'inscrivant ainsi dans la mouvance agrarienne.‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR143.00

‎BEAUVOIR Roger de‎

Reference : 16894

(1860)

‎Lettre Autographe Signée de Roger de Beauvoir.‎

‎Lettre Autographe Signée de Roger de Beauvoir adressée à Bocage (1799-1862), acteur, puis directeur du Théâtre de l'Odéon. "Prenez vous en à votre jeu dans Rémy si toutes les femmes veulent voir comment vous devenez si vite un vrai vieux". 1 page in-8° sous chemise biographique. Joint une autre LAS au même 1/4 de pages in-8°. Très bon état. De l'ancienne collection A. Baron, assureur, puis syndic-liquidateur à Bourges. Eugène-Augustin-Nicolas Roger dit Roger de Beauvoir, né le 28 novembre 1807 à Paris (2e) et décédé le 27 août 1866 à Paris (17e), est un romancier, poète et dramaturge romantique français. Il fut un grand ami d'Alexandre Dumas père dont il fut, avec Chateaubriand le témoin lors de son mariage avec Ida Ferrier. Ses oeuvres les plus connues sont Le Chevalier de Saint-Georges (1840) et Les oeufs de Pâques (1856).‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR143.00

‎BENEDETTI‎

Reference : 11414

(1803)

‎Lettre Autographe Signée de Corse du Sieur Benedetti.‎

‎LAS du Sieur Benedetti (à priori le comte anobli par grâce) de Bastia en date du 17 Brumaire An XII (9 novembre 1803) au commissaire de la république Borron. Lettre concernant l'arrivée et le logement dans l'île de Corse d'une troupe de légionnaires d'honneur.La famille Benedetti est une des familles reconnues Nobles par le Conseil Supérieur de la Corse. Il s'agit peut-être de :Pasquale Antoniu (1763-1817) Membre du Conseil Supérieur de la Corse en 1790, et Procureur-syndic du district de Vicu sous le gouvernement Anglo-corse, de 1794 à 1796. ou Luiggi (1739-1808). En 1796, il est nommé, par les Anglais, Président provisoire de la municipalité de Bastia. Avec son conseil pro-Anglais, il doit se rendre aux Français. En 1803, il est membre résident et vice-président de la Société d'Instruction Publique du Département du Golu. En 1804, il est le président du Tribunal Criminel du département du Golu. Lettre d'une page. Pas de rousseur. Très bon état. Format in-12° (19x15).‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Phone number : 09 67 04 07 48

EUR475.00
1 2 3 4 ... 7 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Manuscripts

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !