3 books for « Prussia »Edit

Sort by

‎HAUSSONVILLE Comte d'‎

Reference : GITf733

(1905)

‎MON JOURNAL pendant la guerre (1870-1871). Publié par son fils.‎

‎Paris Calmann Lévy sans date (1905). In-8 415pp 1 feuillet non chiffré table. Demi maroquin rouge bradel à coins, plats de la couverture conservés, reliure de l'époque, ex-libris. Bel exemplaire frais, bien complet, reliure sobre de bonne qualité.‎


‎Bourachot 205. Souvenirs intéressants.‎

Librairie Sylvie Nouvène

Phone number : 3304 91 53 24 21

EUR80.00

‎LESAGE (Charles).‎

Reference : 9596

(1924)

‎Napoléon Ier créancier de la Prusse, 1807-1814.‎

‎ Hachette, 1924, gr. in-8°, xviii-366 pp, pièces justificatives, broché, état correct‎


‎"M. Charles Lesage, inspecteur général des finances, ancien directeur de la comptabilité d'un grand département ministériel, est ce qu'on appelle aujourd'hui un expert. Il est, en outre, historien : union rare de deux qualités ; il est singulièrement utile que ceux qui décident des intérêts publics aperçoivent la nécessité de l'histoire et aient souci de s'en assurer les avantages. Depuis longtemps, M. Lesage avait reconnu le lien étroit qui rattache, dans le passé comme aujourd'hui, les négociations financières aux pourparlers diplomatiques. Il a eu l'idée d'examiner, de ce point de vue, les rapports de la France et de la Prusse après Tilsit, jusqu'en 1814, et les procédés employés par Napoléon pour recouvrer la créance de 150 millions environ résultant du traité. Cette étude, faite au moyen des documents d'archives, est singulièrement intéressante. On y assiste d'abord aux négociations franco-prussiennes pour fixer le montant de la dette, le mode de paiement et la nature des garanties, travail qui se prolonge à cause de l'ergotage et de la mauvaise foi du gouvernement prussien. Un premier plan est arrêté, qui fait l'objet d'une convention dite de Königsberg ; puis, après une mission du prince Guillaume de Prusse auprès de Napoléon, un second accord, conclu à Paris, réduit le total des paiements, sans que la Prusse renonce, tant qu'elle peut espérer un appui de la Russie ou de l'Autriche, à ses procédés dilatoires. Après Wagram seulement, Hardenberg semble entrer dans la voie de l'exécution des traités ; mais au moment de la guerre de Russie Napoléon accepte, au lieu de paiements en numéraire, des fournitures pour l'armée. Cela permettra à Frédéric-Guillaume de réclamer en 1814, vainement d'ailleurs, quelque 120 millions qu'il prétend avoir fournis en sus de sa dette, alors que le trésor français s'estime créancier de plus de quarante millions. Le plus curieux de cette histoire, pleine d'enseignements et contée par M. Lesage avec autant de précision que d'élégance, est le chapitre sur l'emprunt d'Amsterdam. En novembre 1807, l'historien Niebuhr fut chargé par Stein de négocier en Hollande un emprunt prussien qui fut autorisé seulement en 1810, et dont les titres devaient être remis à la France en paiement. Le taux élevé de l'intérêt (8 %) n'attira pas des souscripteurs, sauf Napoléon, qui voulut d'abord prendre (en grand secret) pour dix millions de cet emprunt, dont il croyait tirer 11 % de revenu; il se limita plus tard, l'erreur découverte, à une souscription d'un million, la seule importante. L'ouvrage de M. Lesage est un parfait exemple du grand profit que l'historien politique peut tirer de l'étude des négociations financières." (Raymond Guyot, Revue historique, 1924) ‎

Pages d'Histoire - Librairie Clio - Paris

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR40.00

‎PRUSSE (Louis-Ferdinand de).‎

Reference : 96449

(1954)

‎Le Prince rebelle.‎

‎ Givors, André Martel, 1954, pt in-8°, 292 pp, 8 pl. de photos hors texte, broché, bon état‎


‎Mémoires de Louis-Ferdinand de Prusse (1907-1994), deuxième fils du Kronprinz Guillaume de Prusse et de la princesse Cécilie de Mecklembourg-Schwerin, née duchesse, de sang russe par sa propre mère. Son père, fils aîné de l'empereur Guillaume II, est l’héritier présomptif du trône de Prusse et de la couronne impériale d’Allemagne. Louis-Ferdinand passe une bonne partie de son enfance près de Dantzig où son père est chef d’un régiment de hussards. Son onzième anniversaire, en 1918, coïncide avec l’abdication de son grand-père, le Kaiser, qui s’enfuit aux Pays-Bas, abandonnant sa famille à Potsdam en proie à la révolution. Louis-Ferdinand grandit ensuite sans son père, lui aussi en exil aux Pays-Bas, et en garde une admiration sans borne pour sa grand-mère, l’ancienne impératrice Augusta, dite "Dona". Après l’obtention de son baccalauréat en 1925, il entreprend un voyage en Amérique du Sud et, à son retour, commence des études d’économie et de droit. Il obtient son doctorat en 1931, son sujet de thèse ayant traité de l’immigration en Argentine. Peu de temps après, il se rend en Amérique du Nord, avec l’autorisation expresse de son grand-père, admirateur des États-Unis, et travaille à la chaîne de montage de la Ford Motor Company. Lors d’une soirée, il fait la connaissance de l’actrice Lili Damita et s’installe à Hollywood, pour vivre pleinement son histoire d’amour. Mais les choses se compliquent : son frère aîné ayant renoncé en juin 1933 à ses droits sur la couronne, Louis-Ferdinand doit songer à se marier en conformité avec son statut. Son père, dépêché par le Kaiser à Hollywood, le convainc de renoncer à son idylle avec Lili Damita et de rentrer en Allemagne. C’est une atmosphère empoisonnée que Louis-Ferdinand retrouve en Allemagne, à son retour d'Amérique. L’arrivée au pouvoir d’Hitler a changé jusqu’à « l’ambiance » au sein de la famille royale de Prusse. Louis-Ferdinand se contente dans un premier temps d’une opposition sourde au nazisme, mais n’oublie pas qu’il est l’héritier en second dans le cœur des monarchistes allemands, dont certains ont fait le mauvais calcul de penser qu’Hitler rétablirait les Hohenzollern dans leurs droits... ‎

Pages d'Histoire - Librairie Clio - Paris

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR25.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Prussia

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !