19 books for « Librairie du Manoir de... »Edit

Sort by

‎BRACH (Paul). ‎

Reference : 35501963

‎La Destinée du Comte Alfred de Vigny.‎

‎Paris, Plon, 1927; in-8 broché. 281 pp., 2 ff. EDITION ORIGINALE. Un des 140 exemplaires numérotés sur Hollande, entièrement non rogné. Bel exemplaire‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR30.00

‎CHASLES (Ph.) ‎

Reference : 46403009

(1862)

‎Galileo Galilei. Sa vie, son procès et ses contemporains d’après les documents originaux. Avec un portrait gravé d’après l’original d’Ottavio Leoni.‎

‎Paris, Poulet-Malassis, Paris, Poulet-Malassis1862 ; in-12°, broché couverture verte imprimée. 2 ff., VIII pp., 286 pp., 1 f. errata. – Frontispice. – [Paris, Impr. S. Raçon] EDITION ORIGINALE dédiée à Alfred Von Reumont, envoyé du roi de Prusse à Florence. Ce personnage, auteur de «Recherches pour servir à l’histoire italienne», était le propriétaire des documents originaux utilisés pas Chasles pour cette biographie de Galilée. Le frontispice est une eau-forte originale de BRACQUEMOND. Voir Béraldi 45 – Fonds français n°150. Launay 207. Talvart et Place n°35 (qui indique un tirage à quelques exemplaires sur Hollande) – Vicaire II 274 (ex. sur Hollande). Bel exemplaire.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR180.00

‎CHASLES (Ph.) ‎

Reference : 46403010

(1862)

‎Galileo Galilei. Sa vie, son procès et ses contemporains d’après les documents originaux. Avec un portrait gravé d’après l’original d’Ottavio Leoni.‎

‎Paris, Poulet-Malassis, Paris, Poulet-Malassis1862 ; in-12°, demi chagrin rouge, nerfs, tranche peignée (Reliure de l’époque). 2 ff., VIII pp., 286 pp., 1 f. errata. – Frontispice. – [Paris, Impr. S. Raçon] EDITION ORIGINALE dédiée à Alfred Von Reumont, envoyé du roi de Prusse à Florence. Ce personnage, auteur de «Recherches pour servir à l’histoire italienne», était le propriétaire des documents originaux utilisés pas Chasles pour cette biographie de Galilée. Le frontispice est une eau-forte originale de BRACQUEMOND. Dans cet exemplaire le frontispice est sur CHINE MONTE, AVANT-LETTRE (Etat très rare décrit par Béraldi 45). Relié à la suite: «Virginie de Leyva. Id., 1861, ex. sans frontispice. Voir Béraldi 45 – Fonds français n°150. Launay 207. Talvart et Place n°35 (qui indique un tirage à quelques exemplaires sur Hollande) – Vicaire II 274 (ex. sur Hollande). Bel exemplaire.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR180.00

‎CHASLES (Ph.) ‎

Reference : 46403011

(1862)

‎Galileo Galilei. Sa vie, son procès et ses contemporains d’après les documents originaux. Avec un portrait gravé d’après l’original d’Ottavio Leoni.‎

‎Paris, Poulet-Malassis, Paris, Poulet-Malassis1862 ; in-12°, demi chagrin vert, nerfs, couverture verte imprimée conservée (relié vers 1880). 2 ff., VIII pp., 286 pp., 1 f. errata. – Frontispice. – [Paris, Impr. S. Raçon] EDITION ORIGINALE dédiée à Alfred Von Reumont, envoyé du roi de Prusse à Florence. Ce personnage, auteur de «Recherches pour servir à l’histoire italienne», était le propriétaire des documents originaux utilisés pas Chasles pour cette biographie de Galilée. Le frontispice est une eau-forte originale de BRACQUEMOND. Voir Béraldi 45 – Fonds français n°150. Launay 207. Talvart et Place n°35 (qui indique un tirage à quelques exemplaires sur Hollande) – Vicaire II 274 (ex. sur Hollande). Bel exemplaire.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR110.00

‎Curé de St Sulpice ‎

Reference : 35502196

‎Vie de Saint François de Sales, évêque et Prince de Genève.Edition abrégée.‎

‎Paris, Lecoffre, s.d. ( vers 1900); in-12, demi-maroquin bradel grenat, dos lisse finement orné, coins, tête dor.( Bouasse jeune à Paris). 514 pp. Exemplaire très bien relié. Qq. rouss. Table chronologique.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR100.00

‎DURANTY (M.) et LUPPE (A. de)‎

Reference : 46403074

(1947)

‎La naissance de Duranty.‎

‎Paris, Giraud-Badin, Paris, Giraud-Badin1947 ; in-8°, plaquette brochée 16 pp.Tirage à part à 140 exemplaires du Bulletin du Bibliophile.Découpage en marge supérieure du faux-titre. Sur les origines de Duranty, la légende qui fit de lui un bâtard de Mérimée.DURANTY (Louis-Emmanuel-Edmond)Une légende – née d’un article de Ph. Burty – faisait de Duranty un bâtard de Mérimée. Mais le mystère de sa naissance est aujourd’hui éclairci. Fruit des amours secrètes d’une certaine Emilie Lacoste et d’un auditeur du Conseil d’Etat Louis Edmond Anthoine, il naquit à Paris en 1833. Duranty est un fleuron de la bohème, un pilier de la Brasserie Andler (rue Hautefeuille) où Courbet tenait ses assises depuis 1848. Après une brève carrière administrative, il prit la plume qu’il trempa dans l’encrier réaliste. Entré dans le groupe de Champfleury il fonda avec Jules Assézat et Thulié la revue Réalisme qui soutenait l’ « Ecole » de Courbet. Seuls six numéros furent publiés et la revue s’éteignit dès 1857. Malassis fit paraître en 1860 le premier roman de Duranty, mais la carrière romanesque de ce réaliste magistral tourna court. La Cause du beau Guillaume (1862) ne se vendit point et les Combats de Françoise Duquesnoy fut publié à compte d’auteur. Grâce à l’appui de Zola Duranty publia encore deux recueils de nouvelles. Parallèlement il avait dirigé le théâtre de marionnettes des Tuileries dont il mit à jour le répertoire en 1872. Mais Duranty fut surtout un remarquable critique d’art. On lui doit dans Paris Journal (1869-1872), dans la Gazette des Beaux-Arts (1872) et dans Beaux-Arts illustrés (1876) de remarquables études sur l’impressionnisme naissant qu’il rattachait au réalisme.Les romans de Duranty ont paru au mauvais moment, trop tôt après les succès de Champfleury et trop tôt aussi avant les Rougon-Macquart de Zola. « Alors que Champfleury… représente le réalisme humoristique à la Dickens, dit Claude Pichois (Lettres à Baudelaire, p. 145), Duranty représente le réalisme dur ; sa technique – la restriction du champ notamment – annonce celle du nouveau roman ».Il faudra attendre 1942 pour lire Henriette Gérard dans une nouvelle édition (préfacée par Paulhan). Duranty mourut en 1880. En 1913 Pierre Martino lui consacra une notice chaleureuse dans Le Roman Réaliste sous le Second Empire, pp. 136 à 153. C’est en 1954 seulement que paraîtra la première étude biographique et critique sérieuse, par Louis Edouard Tabary, suivie en 1964 par le travail magistral de Marcel Crouzet.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR38.00

‎DUVERNET (Théophile IMARIGEON, dit.)‎

Reference : 46401731

(1787)

‎La Vie de Voltaire par M***.‎

‎S. l., , S. l., 1787 ; in-8, basane brune marbrée, dos orné, tr. marbrées. (Rel. de l’ép.) 2 ff., 268 pp.Édition anonyme, parue sans lieu d’édition, un an après l’originale de Genève.L’auteur est originaire d’Ambert en Auvergne. Il est né vers 1730 et mort en 1796. Ses écrits satiriques lui valurent plusieurs séjours à la Bastille en 1781. Il fut le précepteur du Comte de Saint Simon avant de devenir principal du Collège de Clermont qui venait d’être enlevé aux jésuites.Sa biographie de Voltaire, bien qu’incomplète, eut beaucoup de succès.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR150.00

‎FEUGÈRE ( Anatole). ‎

Reference : 35502171

‎Bourdaloue, sa prédication et son temps.‎

‎Paris, Perrin,1888; in-8 broché. 514 pp. Nouvelle édition précédée d’une notice sur A. Feugère.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR20.00

‎GIRARD ( Georges). ‎

Reference : 35501947

Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR15.00

‎JUSSERAND (J.J.) ‎

Reference : 35502328

(1913)

‎Les Grands Ecrivains français Ronsard‎

‎Paris, Librairie Hachette, Paris, Librairie Hachette1913 ; In-12, Demi percaline bleue, pièce de titre rouge 217 pp.Frontispice - Ronsard Biographie - Exemplaire frais.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR16.00

‎LA MADELENE (Joseph-Henry de COLLET de)‎

Reference : 46402455

(1859)

‎Le Comte Gaston de Raouset-Boulbon. Sa vie et ses aventures (D’après ses papiers et sa correspondance 2e édition).‎

‎Paris, Poulet-Malassis et de Broise, Paris, Poulet-Malassis et de Broise1859 ; in-8, cart. percaline verte, pièce de maroquin brun, fleuron doré, tête dorée, non rogné, couverture beige imprimée conservée. (Lemardeley) 162 pp.Seconde édition tirée à 1000 exemplaires. Mêmes composition et pagination que la première, “c’est une pseudo-seconde édition. Un titre nouveau a été substitué au premier et, négligence singulière, certains exemplaires possèdent les deux titres.” C. P. M. p. 44. Né à Toulouse en 1825 d’une famille originaire de Carpentras, Joseph-Henry de Collet de La Madelène était le frère cadet de Jules de La Madelène. D’abord employé à la recette de Carpentras, il quittera son bureau pour faire ses débuts littéraires à Paris en 1847. Moins talentueux que son frère, il collabora à divers journaux comme La Presse, la Silhouette, le Corsaire et devint en 1848 le rédacteur du Courrier français. Ami de Maxime Du Camp et de Laurent-Pichat il publia des nouvelles dans la Revue de Paris qu’ils dirigeaient. En 1865, il fonda la Nouvelle Revue de Paris, à laquelle collabora Baudelaire. Le 15 avril 1866, il annonça prématurément la mort du poète dans le Temps, nouvelle qui dut démentir deux jours plus tard. Tout comme son frère Jules, Henry de La Madelène fut un auteur soigné et élégant. Il a laissé des études concernant la peinture et les salons, de petits romans, une comédie et la biographie d’un aventurier qui fut son contemporain. Ce dernier volume est le seul qu’il ait fait paraître chez Malassis. Il mourut le 2 octobre 1887 à la Madelène, la propriété de sa famille près de Carpentras, après plusieurs années de maladie incurable.Mais revenons à nos Boulbon ! Gaston Raoulx Comte de Raousset-Boulbon né à Avignon en 1817, fut un des aventuriers français les plus flambloyants du XIX) siècle - Dès sa jeunesse, en rupture avec sa famille et avec les jésuites de Fribourg chargés d’en faire un homme, il se fixa d’abord à Paris puis à Rouen où il mena une “épuisante vie” d’oisiveté. A demi-ruiné il se fit colon en Algérie. Son père mourut à cette époque en lui laissant de quoi organiser des chasses excentriques, des expéditions militaires et des festins de roi. Il revint en France en 1848 et l’on vit ce fils d’ancienne famille provençale mettre toute son ardeur et sa vaillance au service de la République. Il fonda le journal la Liberté. Ruiné, il partit en 1850 pour la Californie et exerça toutes sortes de métiers à San Francisco: pêcheur, débardeur, cow boy et marchand de bestiaux. En 1852, il décida de se battre pour le Méxique. Il joua un rôle important lors des troubles de cette époque avant d’être fusillé à Guaymas le 12 août 1854. La madelène voit en lui un “Cortèz tué au début... un dernier et vif éclair d’une chevalerie qui s’en va”.Ex-libris armorié avec la devise Victor et Fidelis.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR200.00

‎LA MADELENE (Joseph-Henry de COLLET de)‎

Reference : 46402457

(1859)

‎Le Comte Gaston de Raouset-Boulbon. Sa vie et ses aventures (D’après ses papiers et sa correspondance 2e édition).‎

‎Paris, Poulet-Malassis et de Broise, Paris, Poulet-Malassis et de Broise1859 ; in-8, cart. percaline verte, pièce de maroquin brun, fleuron doré, tête dorée, non rogné, couverture beige imprimée conservée. (Lemardeley) 162 pp.Seconde édition tirée à 1000 exemplaires. Mêmes composition et pagination que la première, “c’est une pseudo-seconde édition. Un titre nouveau a été substitué au premier et, négligence singulière, certains exemplaires possèdent les deux titres.” C. P. M. p. 44. Né à Toulouse en 1825 d’une famille originaire de Carpentras, Joseph-Henry de Collet de La Madelène était le frère cadet de Jules de La Madelène. D’abord employé à la recette de Carpentras, il quittera son bureau pour faire ses débuts littéraires à Paris en 1847. Moins talentueux que son frère, il collabora à divers journaux comme La Presse, la Silhouette, le Corsaire et devint en 1848 le rédacteur du Courrier français. Ami de Maxime Du Camp et de Laurent-Pichat il publia des nouvelles dans la Revue de Paris qu’ils dirigeaient. En 1865, il fonda la Nouvelle Revue de Paris, à laquelle collabora Baudelaire. Le 15 avril 1866, il annonça prématurément la mort du poète dans le Temps, nouvelle qui dut démentir deux jours plus tard. Tout comme son frère Jules, Henry de La Madelène fut un auteur soigné et élégant. Il a laissé des études concernant la peinture et les salons, de petits romans, une comédie et la biographie d’un aventurier qui fut son contemporain. Ce dernier volume est le seul qu’il ait fait paraître chez Malassis. Il mourut le 2 octobre 1887 à la Madelène, la propriété de sa famille près de Carpentras, après plusieurs années de maladie incurable.Mais revenons à nos Boulbon ! Gaston Raoulx Comte de Raousset-Boulbon né à Avignon en 1817, fut un des aventuriers français les plus flambloyants du XIX) siècle - Dès sa jeunesse, en rupture avec sa famille et avec les jésuites de Fribourg chargés d’en faire un homme, il se fixa d’abord à Paris puis à Rouen où il mena une “épuisante vie” d’oisiveté. A demi-ruiné il se fit colon en Algérie. Son père mourut à cette époque en lui laissant de quoi organiser des chasses excentriques, des expéditions militaires et des festins de roi. Il revint en France en 1848 et l’on vit ce fils d’ancienne famille provençale mettre toute son ardeur et sa vaillance au service de la République. Il fonda le journal la Liberté. Ruiné, il partit en 1850 pour la Californie et exerça toutes sortes de métiers à San Francisco: pêcheur, débardeur, cow boy et marchand de bestiaux. En 1852, il décida de se battre pour le Méxique. Il joua un rôle important lors des troubles de cette époque avant d’être fusillé à Guaymas le 12 août 1854. La madelène voit en lui un “Cortèz tué au début... un dernier et vif éclair d’une chevalerie qui s’en va”.Couv. un peu salie.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR200.00

‎LA MADELENE (Joseph-Henry de COLLET de)‎

Reference : 46403137

(1856)

‎Le Comte Gaston de Raouset-Boulbon. Sa vie et ses aventures (D’après ses papiers et sa correspondance).‎

‎Alençon, chez Poulet-Malassis et de Broise, Alençon, chez Poulet-Malassis et de Broise1856 ; in-8, demi-basane verte, filet doré, et fleurons dorés, non rogné (Reliure de l’époque) 162 pp., (tout compris), 1 f. blancEDITION ORIGINALE tirée à 2500 exemplaires et 40 grands papiers sur vergé de Hollande. Ce livre marque le véritable départ de Poulet-Malassis et de Broise dans l’édition, car les quelques plaquettes publiées auparavant ne furent que de timides essais. La marque de la maison (le caducée avec la devise Concordiae fructus) apparaît sur la couverture mais pas encore le titre. “Concordiae fructus” symbolisera moins l’association administrative, commerciale et technique de deux jeunes imprimeurs que la féconde et durable collaboration d’un éditeur et de ses auteurs”. J.J Launay. “L’aventure Poulet-Malassis” est donc commencée. Comme le rappelle J.J. Launay: “les auteurs-maison sont et seront des amis, et des amis de nos amis. Relations révolutionnaires, chartistes, littéraires et philosophico-bachiques. Il faut relire à ce sujet le bouquin de Delvau : Histoire anecdotique des cafés et cabarets parisiens (Dentu 1862)... Si tous les habitués de ces “parlotes littéraires” dont parle Delvau n’ont pas été édités à Alençon, on peut dire qu’à peu près tous les écrivains qui figurent dans cette bibliographie se trouvent, aussi, dans le palmarès de Delvau. Malassis lui-même y est cité plus souvent à qu’à son tour”.Né à Toulouse en 1825 d’une famille originaire de Carpentras, Joseph-Henry de Collet de La Madelène était le frère cade de Jules de La Madelène. D’abord employé à la recette de Carpentras, il quittera son bureau pour faire ses débuts littéraires à Paris en 1847. Moins talentueux que son frère, il collabora à divers journaux comme La Presse, la Silhouette, le Corsaire et devint en 184 le rédacteur du Courrier français. Ami de Maxime Du Camp et de Laurent-Pichat il publia des nouvelles dans la Revue de Paris qu’ils dirigeaient. En 1865, il fonda la Nouvelle Revue de Paris, à laquelle collabora Baudelaire. Le 15 avril 1866, il annonça prématurément la mort du poète dans le Temps, nouvelle qui dut démentir deux jours plus tard. Tout comme son frère Jules, Henry de La Madelène fut un auteur soigné et élégant. Il a laissé des études concernant la peinture et les salons, de petits romans, une comédie et la biographie d’un aventurier qui fut son contemporain. Ce dernier volume est le seul qu’il ait fait paraître chez Malassis. Il mourut le 2 octobre 1887 à la Madelène, la propriété de sa famille près de Carpentras, après plusieurs années de maladie incurable.Mais revenons à nos Boulbon! Gaston Raoulx Comte de Raousset-Boulbon né à Avignon en 1817, fut un des aventuriers français les plus flambloyants du XIX) siècle - Dès sa jeunesse, en rupture avec sa famille et avec les jésuites de Fribourg chargés d’en faire un homme, il se fixa d’abord à Paris puis à Rouen où il mena une “épuisante vie” d’oisiveté. A demi-ruiné il se fit colon en Algérie. Son père mourut à cette époque en lui laissant de quoi organiser des chasses excentriques, des expéditions militaires et des festins de roi. Il revint en France en 1848 et l’on vit ce fils d’ancienne famille provençale mettre toute son ardeur et sa vaillance au service de la République. Il fonda le journal la Liberté. Ruiné, il partit en 1850 pour la Californie et exerça toutes sortes de métiers à San Francisco: pêcheur, débardeur, cow boy et marchand de bestiaux. En 1852, il décida de se battre pour le Méxique. Il joua un rôle important lors des troubles de cette époque avant d’être fusillé à Guaymas le 12 août 1854. La madelène voit en lui un “Cortèz tué au début... un dernier et vif éclair d’une chevalerie qui s’en va”.Launay 17 - Sabin 38700 - Vicaire IV 948Exemplaire sur papier d’édition. Quelques rousseurs.Ex-libris armorié BOYSSEULH (XIX°s.)‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR200.00

‎LA MADELENE (Joseph-Henry de COLLET de)‎

Reference : 46403138

(1856)

‎Le Comte Gaston de Raouset-Boulbon. Sa vie et ses aventures (D’après ses papiers et sa correspondance).‎

‎Alençon, chez Poulet-Malassis et de Broise, Alençon, chez Poulet-Malassis et de Broise1856 ; in-8, broché 162 pp., (tout compris), 1 f. blancEDITION ORIGINALE tirée à 2500 exemplaires et 40 grands papiers sur vergé de Hollande. Ce livre marque le véritable départ de Poulet-Malassis et de Broise dans l’édition, car les quelques plaquettes publiées auparavant ne furent que de timides essais. La marque de la maison (le caducée avec la devise Concordiae fructus) apparaît sur la couverture mais pas encore le titre. “Concordiae fructus” symbolisera moins l’association administrative, commerciale et technique de deux jeunes imprimeurs que la féconde et durable collaboration d’un éditeur et de ses auteurs”. J.J Launay. “L’aventure Poulet-Malassis” est donc commencée. Comme le rappelle J.J. Launay: “les auteurs-maison sont et seront des amis, et des amis de nos amis. Relations révolutionnaires, chartistes, littéraires et philosophico-bachiques. Il faut relire à ce sujet le bouquin de Delvau : Histoire anecdotique des cafés et cabarets parisiens (Dentu 1862)... Si tous les habitués de ces “parlotes littéraires” dont parle Delvau n’ont pas été édités à Alençon, on peut dire qu’à peu près tous les écrivains qui figurent dans cette bibliographie se trouvent, aussi, dans le palmarès de Delvau. Malassis lui-même y est cité plus souvent à qu’à son tour”.Né à Toulouse en 1825 d’une famille originaire de Carpentras, Joseph-Henry de Collet de La Madelène était le frère cade de Jules de La Madelène. D’abord employé à la recette de Carpentras, il quittera son bureau pour faire ses débuts littéraires à Paris en 1847. Moins talentueux que son frère, il collabora à divers journaux comme La Presse, la Silhouette, le Corsaire et devint en 184 le rédacteur du Courrier français. Ami de Maxime Du Camp et de Laurent-Pichat il publia des nouvelles dans la Revue de Paris qu’ils dirigeaient. En 1865, il fonda la Nouvelle Revue de Paris, à laquelle collabora Baudelaire. Le 15 avril 1866, il annonça prématurément la mort du poète dans le Temps, nouvelle qui dut démentir deux jours plus tard. Tout comme son frère Jules, Henry de La Madelène fut un auteur soigné et élégant. Il a laissé des études concernant la peinture et les salons, de petits romans, une comédie et la biographie d’un aventurier qui fut son contemporain. Ce dernier volume est le seul qu’il ait fait paraître chez Malassis. Il mourut le 2 octobre 1887 à la Madelène, la propriété de sa famille près de Carpentras, après plusieurs années de maladie incurable.Mais revenons à nos Boulbon! Gaston Raoulx Comte de Raousset-Boulbon né à Avignon en 1817, fut un des aventuriers français les plus flambloyants du XIX) siècle - Dès sa jeunesse, en rupture avec sa famille et avec les jésuites de Fribourg chargés d’en faire un homme, il se fixa d’abord à Paris puis à Rouen où il mena une “épuisante vie” d’oisiveté. A demi-ruiné il se fit colon en Algérie. Son père mourut à cette époque en lui laissant de quoi organiser des chasses excentriques, des expéditions militaires et des festins de roi. Il revint en France en 1848 et l’on vit ce fils d’ancienne famille provençale mettre toute son ardeur et sa vaillance au service de la République. Il fonda le journal la Liberté. Ruiné, il partit en 1850 pour la Californie et exerça toutes sortes de métiers à San Francisco: pêcheur, débardeur, cow boy et marchand de bestiaux. En 1852, il décida de se battre pour le Méxique. Il joua un rôle important lors des troubles de cette époque avant d’être fusillé à Guaymas le 12 août 1854. La madelène voit en lui un “Cortèz tué au début... un dernier et vif éclair d’une chevalerie qui s’en va”.Launay 17 - Sabin 38700 - Vicaire IV 948Exemplaire sur papier d’édition. Quelques rousseurs, couverture un peu défraîchie. Note autographe sur le faux-titre: “Laurence Laurence et Joselin par La Martine”‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR125.00

‎LA MADELENE (Joseph-Henry de COLLET de)‎

Reference : 46403139

(1856)

‎Le Comte Gaston de Raouset-Boulbon. Sa vie et ses aventures (D’après ses papiers et sa correspondance).‎

‎Alençon, chez Poulet-Malassis et de Broise, Alençon, chez Poulet-Malassis et de Broise1856 ; in-8, demi-veau rose, dos orné, non rogné (Reliure de l’époque) 162 pp., (tout compris), 1 f. blancEDITION ORIGINALE tirée à 2500 exemplaires et 40 grands papiers sur vergé de Hollande. Ce livre marque le véritable départ de Poulet-Malassis et de Broise dans l’édition, car les quelques plaquettes publiées auparavant ne furent que de timides essais. La marque de la maison (le caducée avec la devise Concordiae fructus) apparaît sur la couverture mais pas encore le titre. “Concordiae fructus” symbolisera moins l’association administrative, commerciale et technique de deux jeunes imprimeurs que la féconde et durable collaboration d’un éditeur et de ses auteurs”. J.J Launay. “L’aventure Poulet-Malassis” est donc commencée. Comme le rappelle J.J. Launay: “les auteurs-maison sont et seront des amis, et des amis de nos amis. Relations révolutionnaires, chartistes, littéraires et philosophico-bachiques. Il faut relire à ce sujet le bouquin de Delvau : Histoire anecdotique des cafés et cabarets parisiens (Dentu 1862)... Si tous les habitués de ces “parlotes littéraires” dont parle Delvau n’ont pas été édités à Alençon, on peut dire qu’à peu près tous les écrivains qui figurent dans cette bibliographie se trouvent, aussi, dans le palmarès de Delvau. Malassis lui-même y est cité plus souvent à qu’à son tour”.Né à Toulouse en 1825 d’une famille originaire de Carpentras, Joseph-Henry de Collet de La Madelène était le frère cade de Jules de La Madelène. D’abord employé à la recette de Carpentras, il quittera son bureau pour faire ses débuts littéraires à Paris en 1847. Moins talentueux que son frère, il collabora à divers journaux comme La Presse, la Silhouette, le Corsaire et devint en 184 le rédacteur du Courrier français. Ami de Maxime Du Camp et de Laurent-Pichat il publia des nouvelles dans la Revue de Paris qu’ils dirigeaient. En 1865, il fonda la Nouvelle Revue de Paris, à laquelle collabora Baudelaire. Le 15 avril 1866, il annonça prématurément la mort du poète dans le Temps, nouvelle qui dut démentir deux jours plus tard. Tout comme son frère Jules, Henry de La Madelène fut un auteur soigné et élégant. Il a laissé des études concernant la peinture et les salons, de petits romans, une comédie et la biographie d’un aventurier qui fut son contemporain. Ce dernier volume est le seul qu’il ait fait paraître chez Malassis. Il mourut le 2 octobre 1887 à la Madelène, la propriété de sa famille près de Carpentras, après plusieurs années de maladie incurable.Mais revenons à nos Boulbon! Gaston Raoulx Comte de Raousset-Boulbon né à Avignon en 1817, fut un des aventuriers français les plus flambloyants du XIX) siècle - Dès sa jeunesse, en rupture avec sa famille et avec les jésuites de Fribourg chargés d’en faire un homme, il se fixa d’abord à Paris puis à Rouen où il mena une “épuisante vie” d’oisiveté. A demi-ruiné il se fit colon en Algérie. Son père mourut à cette époque en lui laissant de quoi organiser des chasses excentriques, des expéditions militaires et des festins de roi. Il revint en France en 1848 et l’on vit ce fils d’ancienne famille provençale mettre toute son ardeur et sa vaillance au service de la République. Il fonda le journal la Liberté. Ruiné, il partit en 1850 pour la Californie et exerça toutes sortes de métiers à San Francisco: pêcheur, débardeur, cow boy et marchand de bestiaux. En 1852, il décida de se battre pour le Méxique. Il joua un rôle important lors des troubles de cette époque avant d’être fusillé à Guaymas le 12 août 1854. La madelène voit en lui un “Cortèz tué au début... un dernier et vif éclair d’une chevalerie qui s’en va”.Launay 17 - Sabin 38700 - Vicaire IV 948Exemplaire sur papier d’édition. Quelques rousseurs.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR200.00

‎LEFEBVRE (Louis) ‎

Reference : 35502980

(1926)

‎Une grande figure du symbolisme, Charles Morice, le Poète et l’homme d’après des documents et manuscrits inédits.‎

‎Paris , Librairie académique Perrin et Cie. , Paris , Librairie académique Perrin et Cie. 1926 ; in-12 , broché. Portrait photographique en frontispice 254pp. ‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR25.00

‎MARTIN (Nicolas)‎

Reference : 46403195

(1846)

‎Les poètes contemporains de l’Allemagne.‎

‎Paris, Jules Renouard, Paris, Jules Renouard1846 ; in-12, broché, couverture jaune ornée. XXII pp. (tout compris), 1 f., 332 pp.EDITION ORIGINALE dédiée à Salvandy alors ministre de l’Instruction publique, qui avait chargé l’auteur d’une mission littéraire en Allemagne.38 notices sur les poètes allemands du XIX° siècles.Vicaire 569.MARTIN (Nicolas)Ce poète spécialiste de littérature allemande, était le fils d’un Français émigré et d’une Allemande, la sœur du poète Karl Simroch. Il naquit à Bonn en 1814 et occupa dans les années 1830 un poste dans les bureaux de la douane à Dunkerque avant de se fixer à Paris en 1838. Ses fonctions administratives lui laissaient – semble-t-il assez de temps libre pour cultiver les lettres, et tout particulièrement la poésie. Ses premiers essais parurent à Lille en 1837 sous le titre Harmonies de la Famille. Ils furent suivis, à Paris, de Ariel en 1841 ; Louise en 1842. En 1846-47 il publia une traduction de contes de Grimm intitulés Contes de la famille. On lui doit de nombreuses traductions de poètes et conteurs allemands. De 1842 à 1852 il fut chargé de la critique littéraire au Moniteur universel. A la fin de sa vie il fut nommé receveur principal des douanes à Calais. C’est là qu’il mourut, en août 1877. Sa dernière œuvre date de 1875. C’est un poème dramatique sur Julien l’Apostat.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR90.00

‎MARTIN (Nicolas)‎

Reference : 46403196

(1860)

‎Poètes contemporains en Allemagne. Nouvelle série. Chansons des étudiants - Les chants de chasse - Les chants de guerre de l’épopée germanique; les Nibelungen. Adelbert de Chamisso et son poème : Salus y Gomez - Le Comte de Platen et l’Italie Poèsies traduites de Henri Heine - La poésie allemande en Alsace - Maurice Hartmann. Nouvelle Pléiade poétique de la Basse-Saxe. Légendes et poètes de la vallée du Rhin.‎

‎Paris, Poulet-Malassis et de Broise, Paris, Poulet-Malassis et de Broise1860 ; in-12, broché, couverture jaune imprimée. 2 ff., 350 pp., 1 f. de table - Titre en rouge et noirHEDITION ORIGINALE tirée à 1000 exemplaires. L’introduction est dédiée à Karl Godeke qui avait accueilli N. Martin à Hanovre en 1847. C’est la suite de Poètes contemporains en Allemagne publié chez Jules Renouard en 1846.Le chapitre consacré au poète Auguste von Platen est dédié à Th. Gautier, l’étude sur la poésie allemande en Alsace est offerte à Asselineau, une autre à Lacaussade, une autre encore à Arsène Houssaye.C’est Poulet-Malassis lui-même qui fit la critique de ce livre dans la Revue Anecdotique : “Beaucoup de choses neuves, et des renseignements précieux. Nous approuvons fort la multiplicité de ses extraits, qui sont en général bien choisis. Mais nous demandons à M. Martin, sans insister sur quelques inexactitudes de traduction, pourquoi il a donné une si grande place aux Nibelungen dans un livre intitulé : “Poètes contemporains...?”Que faites-vous de l’actualité wagnérienne, cher Malassis? De Baudelaire et Tannhauser? - “Ces messieurs n’entendent absolument rien à la publicité” : avait dit un jour Baudelaire.Launay 104 - Revue Anecdotique X, p. 240 - Vicaire 569 signale quelques exemplaires sur Hollande.MARTIN (Nicolas)Ce poète spécialiste de littérature allemande, était le fils d’un Français émigré et d’une Allemande, la sœur du poète Karl Simroch. Il naquit à Bonn en 1814 et occupa dans les années 1830 un poste dans les bureaux de la douane à Dunkerque avant de se fixer à Paris en 1838. Ses fonctions administratives lui laissaient – semble-t-il assez de temps libre pour cultiver les lettres, et tout particulièrement la poésie. Ses premiers essais parurent à Lille en 1837 sous le titre Harmonies de la Famille. Ils furent suivis, à Paris, de Ariel en 1841 ; Louise en 1842. En 1846-47 il publia une traduction de contes de Grimm intitulés Contes de la famille. On lui doit de nombreuses traductions de poètes et conteurs allemands. De 1842 à 1852 il fut chargé de la critique littéraire au Moniteur universel. A la fin de sa vie il fut nommé receveur principal des douanes à Calais. C’est là qu’il mourut, en août 1877. Sa dernière œuvre date de 1875. C’est un poème dramatique sur Julien l’Apostat.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR110.00

‎RAFFET - BRU (Auguste) ‎

Reference : 46400910

(1874)

‎Raffet, sa vie et ses œuvres...‎

‎Paris, Baur, Paris, Baur1874 ; grand in-8°, demi percaline bradel verte à coins, fleurons dorés au dos (reliure de l'époque) - 122 pp., 1f. - 2 portraits de Raffet lithographiés par H. de Rudder et Mouilleron, deux eaux fortes inédites et 9 fac-similés dont cinq lithographie coloriée de Maugendre représentant le tombeau de Raffet au cimetière de Montparnasse. Tirage limité à 300 exemplaires. Quelques rousseurs éparses.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Phone number : 03 86 50 05 22

EUR200.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Librairie du Manoir de...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !