1 books for « Andarto B.; Kashmir »Edit

Sort by

‎Bernier, François (1620–1688)‎

Reference : C-0174

(1723)

‎Voyages de François Bernier, docteur en Medecine de la Faculté de Montpellier. Contenant la description des Etats du Grand Mogol. [t. 2 añade: De l’Hindeustan, du Royaume de Kachemire, &c.] Où il est traité des Richesses, des Forces, de la Justice, & des causes principales de la decadence des Etats de l’Asie, & de plusieurs évenemens considerables.‎

‎Amsterdam: chez Paul Marret, 1724-1723.- // 2 tomes en 1 vol. 8º, (158x97mm.); I: 320 p., page de titre au deux couleurs, frontispice gravé, 1 carte (de l’Empire du Gran Mogol) dépliable; II: 358 p., page de titre au deux couleurs y 9 gravures, huit d’entre eux dépliables (l'un d'eux la carte du Royaume de Cachemira); sign.: A-O12, A-P12.- // Reliure à la néerlandaise avec des coins en bristol et papier coral. Tranches teintes. Le papier présente un obscurcissement très léger.- // Prov.: Petit tampon en marge de la page de titre ; initiales manuscrites 'CWvI' sur coin inférieur dela page de titre qui pourrait bien être une classification topographique et non un ex-libris.- // Réfs.: Boucher de La Richarderie, V, 65-67; Brunet, I, p. 802.‎


‎[Pour les commandes à livrer hors d'Espagne, s'il vous plait, voyez les conditions de vente et de livraison, type B].- // François Bernier, qu’il faut situer parmi les beaux-esprits réprimandés par Garasse,1 fut un philosophe (épicuriste), écrivain, voyageur et disciple, mais surtout ami, de Pierre Gassendi. Après un voyage de trois ans à travers l’Europe, fuyant du destin ecclésiastique auquel on voulait le destiner, il en passa quatre autres à accompagner Gassendi quand celui-ci tomba malade. Un peu bizarrement, à cette époque il obtint, après seulement un trimestre d’études à Montpellier entre mai et juillet 1652, une habilitation pour exercer la médecine hors de France. Après le décès de Gassendi en 1655, il entreprit un voyage en Orient - il se trouva en Syrie et en Palestine en 1654 -, mais après être passé par la Palestine et avoir eu des problèmes en Egypte (être contaminé de la peste et ne pas parvenir à résoudre comment voyager vers l’Abyssinie), il changea de route et il s’embarqua vers l’Inde, vers les terres du Grand Mogol - l’Inde : ne pas confondre avec le territoires du Grand Mongol -, où il passerait les dix années suivantes et dont le séjour en rendent compte ces Voyages. Bernier arriva à l’Hindoustan juste après que tombât malade l’empereur Shâh Jahân - Chah-Jehan, selon l’orthographe de Bernier -, celui qui ordonnerait la construction de la merveille du Taj Mahal - Taje-Mehalle, dans le texte de Bernier - pour honorer son épouse décédée. Il dut pour cela assister aux guerres civiles provoquées par la rébellion de son troisième fils contre celui qui était désigné comme son successeur, qui finit par la victoire du rebelle, Aurangzeb, qui finalement serait empereur pendant presque cinquante ans. En restant comme médecin de la cour pendant plus de dix ans, il fut la premier Européen à décrire le territoire du Cachemire et le premier à en élaborer une carte. L’ouvrage, de même, est structuré dans sa majeure partie comme des lettres écrit à des intellectuels des médias libertins tels la Mothe Le Vayer, Chapelain, Merveilles, aux côtés d’une dirigée à Colbert sur le fonctionnement du commerce des métaux précieux et sur les causes de la décadence des nations asiatiques. Les Voyages ont été à l’origine publiés en 1670 en quatre volumes, deux sur les guerres civiles, 'Histoire de la derniere revolution des Etats du Gran Mogol y Evenemens particuliers, ou ce qui s’est passé de plus considerable aprés la guerre pendant cinc ans, ou environ, dans les Etats du Gran Mogol', et deux plus descriptifs qu’il intitula 'Suite des memoires du Sr Bernier sur l’empire du Gran Mogol'. Le succès de l’ouvrage fut énorme : il fut traduit à l’anglais en 1671, en hollandais et en allemand en 1672, et à l’italien en 1675.1 Quand Bernier fut décédé, l’imprimeur d’Amsterdam Paul Marret le publia en 1699 et, bien qu’il le réimprimât en non moins de cinq occasions, il est néanmoins très rare de trouver l’ensemble de toutes ses gravures, probablement pour le succès de deux d’entre elles : le dépliable de la Cour du Grand Mogol, employée comme illustration dans de nombreuses ouvrages postérieurs, et la carte de Cachemire, créée par Jan Janssonius pour la courte édition hollandaise du texte de Bernier, aussi imprimée par Marret en 1672.‎

Andarto B.

Phone number : +34 600 450 767

EUR1,210.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Andarto B.; Kashmir

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !