1 books for « Andarto B.; Grammar »Edit

Sort by

‎Billet, Pierre Paul (ca. 1640 – ca. 1715)‎

Reference : C-0426

(1687)

‎Gramatica francesa, dividida en dos partes. La primera: contiene los primeros rudimentos con observaciones curiosissimas sobre las partes de la oracion, y nuevamente añadidas. La segvnda: comprehende vn tratado mvy por extenso de la oracion, ò construccion, mas copioso que el de la primera Edicion, con vn Paralelo de la Eloquencia Española, y Francesa; y Francesa y Española; aumentado de mas de vna tercia parte en esta segunda Edicion, de las expressiones mas cortesanas del idioma Francès. Dedicada al curioso. Sv avtor Don Pedro Pablo Billet, Parisiense.‎

‎En Amberes: Por Henrico y Cornelio Verdussen, [1687].- // 8º, (141x98mm.); [16], 269 p., [2] h. en blanco; sign.: [paragraphes]8, A-R8.- // Reliure en parchemin d’époque, avec partie supérieure du dos déchirée; annotation à plume sur page de titre attribuant erronément l’ouvrage à 1777 ; galerie concentrée sur marge interne de p. 13 à 18, affectant une lettre dans chaque page ; humidité sur marge droite depuis p. 255 jusqu’à la brève galerie finale et, aussi sur la marge droite, sur p. 267-269.- // Prov. : Ex-libris manuscrit d’époque sur page de titre, à l’encre, ‘Pons’.- // Refs.: CCPB, 000035054-0; BICRES, II, 1044; Palau, 29758; Serís, 11473.‎


‎[Pour les commandes à livrer hors d'Espagne, s'il vous plait, voyez les conditions de vente et de livraison, type B].- // Sur la personne de Pierre Paul Billet, Pedro Pablo Billet, comme s’appelait lui-même ce parisien résidant à Madrid, on ne sait rien de plus que ce que recueille cette phrase. Toutefois, en suivant les différentes éditions successives modifiées de sa grammaire, nous pouvons obtenir quelque information supplémentaire. Dans la première de d’elles, 'Arte para aprender facilmente a leer, escrivir y en poco tiempo hablar la lengua francesa' dans laquelle il dissimula son nom sous les initiales P.B., imprimée à Lyon, en 1672, il affirmait dans le prologue qu’il vivait depuis 8 ans à Madrid, donc il dut arriver vers 1664. Toutefois, il dut déménager à Saragosse quand il publia cet 'Arte' ou l’année suivante, parce qu’en 1673 il y publia un nouveau livre, conçu et exposé déjà comme ‘Grammaire’ et non comme ‘Arte’, et absolument sans mentionner avoir publié l’Arte à Lyon. Que l’auteur des deux soit la même personne, on ne peut pas en douter car, dans un éloge à l’auteur contenu dans l’édition de Lyon, on le nomme Pedro et parce que la structure et le contenu textuel des premiers chapitres des deux ouvrages sont écrits de la même main. À Saragosse, il fut probablement maintenu ou bénéficia des faveurs de Pedro de Guzmán, III marquis de Montealegre, ou de sa femme, la IIIe comtesse de Villaumbrosa, non seulement parce qu’il lui dédie aussi bien cette édition de 1673 de la grammaire que la traduction des mémoires imprimées aussi à Saragosse en 1677, mais aussi parce que Billet apparaît de nouveau à Madrid en 1678, exactement l’année du décès du marquis. Pour confirmer ce retour il peut être apporté, de même, qu’en 1708, dans une 'Disertación sobre las gramáticas de Maunory y de Sobrino,' incluse en introduction à sa 'Nouvelle grammaire espagnole', Jean de Vayrac, critique avec celle de Maunory et admirateur de Billet, dit de lui (f. eii r) qu’il « enseigne déjà depuis 40 ans a le français aux chevaliers de la cour de Madrid dans un éloge général ». Et donc, juste avant cette réapparition en 1678 à Madrid, il publie en 1677 à Bruxelles celle que l’on appelle la seconde édition de la grammaire, l’œuvre que nous offrons, par laquelle fut complètement réformée la seconde partie de celle publiée à Saragosse - sur la construction des phrases en français - et en augmentant notamment le répertoire de phrases toutes faites et de formules de politesse habituelles. Peu satisfait, en répétant la succession rapide qu’il donna aux éditions de Lyon et de Saragosse, en 1678, il publie à nouveau la grammaire, cette fois à Madrid, sans altérer le texte du contenu dans l’édition de Bruxelles, mais en la précédant d’une 'Disertación crítica contra el Arte de la lengua francesa publicado por Juan Pedro Jarón' et, en y ajoutant une troisième nouvelle partie dédiée à l’art poétique. La Disertación débute curieusement avec une critique de l’emploi du mot ‘Arte’, qu’il avait utilisé au début de sa carrière. Finalement, l’édition de Madrid fut imprimée à nouveau en 1708, sans plus de changements de contenu que la suppression de la critique à Jarón. Les contenus grammaticaux de cette édition ont été étudiés dans Denise Fischer: “La Gramática francesa de Pierre Paul Billet: contenús et méthode”, dans Documents pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde 18 (1996): 213-223.‎

Andarto B.

Phone number : +34 600 450 767

EUR740.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Andarto B.; Grammar

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !