9 livres pour « Astronomia; 16ème »Modificar

Classificar por

‎[ASTRONOMIE] - PEURBACH (Georg von), WURSTISEN (Christian)‎

Referência : 201600110

(1569)

‎Theoricæ novæ planetarvm Georgii Pvrbachij germani. Quibus accesserunt: Ioannis de Monte Regio Disputationes, super deliramenta theoricarum Gerardi Cremonensis. Item, Ioannis Ebler Maguntini, Tractatus utilis ante LX annos conscriptus, cui titulum fecit, Specvlvm astrologorvm, in quo astrolog. errores, ex neglecta temporis æquatione prouenientes, oftenduntur, & multa quæ ad Theoricarum, præsertim octauæ sphæræ, intellectum faciunt, explicantur. Qvaestiones verò in Theoricas planetarum Purbachij, authore Christiano VVrstisio Basil. eadem forma damus. Omnia recens in gratiam candidatorum astronomiæ edita. RELIÉ À LA SUITE: Quæstiones nouæ in Theoricas novas planetarvm, doctissimi mathematici Georgii Pvrbachii germani, quæ astronomiæ sacris initiatis prolixi commentarii uicem explere possint, unà cum elegantibus figuris & isagogica præfatione. Authore Christiano VVrstisio, mathematicarum apud inclytam Basileam professoree. ‎

‎Bâle, Ex officina Henricpetrina, 1569-1568; 2 parties en un volume in-8, (8 ff.n.ch. + 262 pp. + 1 f.n.ch.) + (7 ff.n.ch + 429 pp. + 1pp.n.ch. + 1 f.n.ch.), vélin souple de l'époque, dos lisse (traces d'usage, manque de vélin au plat supérieur, en coin). VD 16, P 2064. Épître dédicatoire de Philippe Melanchthon à Simon Grynaeus. Préfaces de Johannes Nikolaus Stupanus et de Engelbert Meppius.Le colophon au f. R4r est daté de 1569 ; le colophon au f. Dd3r est daté de 1568. Important traité astronomique sur les planètes, paru pour la première fois à Nuremberg en 1473. Les deux ouvrages, que l'on trouve parfois ainsi réunis, sont illustrés respectivement de 51 gravures sur bois dans le texte et de 6 dépliantes hors texte, et de 42 gravures sur bois dans le texte et de 6 planches dépliantes hors texte. La deuxième partie, qui a un titre propre, comporte une belle vignette de titre ; marque d'imprimeur à la fin de chaque volume. Cachets de bibliothèque de couvent sur la première page de titre, ex-libris manuscrits. Bel exemplaire malgré des petits défauts d'usage, complet. 1569‎


Librairie de L'Amateur - Strasbourg

Número de telefono : 33 03 88 32 11 72

EUR 2.000,00

‎APIANUS (Petrus).‎

Referência : 4891

(1581)

‎Cosmographie, ou Description des quatre parties du monde, contenant la Situation Division, & Estendue de chascune Region & Province d'icelles, escrite en latin par Pierre Apian. Corrigée et augmentée par Gemma Frison, avec plusieurs autres traitez concernans la mesme matière composez par le susdit Gemma Frison, & autres Autheurs, nouvellement traduits en langue Françoise.‎

‎En Anvers chez Jean Bellere 1581 1 En Anvers, chez Jean Bellere, 1581. In-4 (25 x 16 cm) de VIII-333 pp., veau brun, dos orné à nerfs (reliure du début du XVIIIe siècle). ‎


‎Première édition française qui rassemble la Cosmographie d'Apian, les additions de Gemma Frison, les textes relatifs à l'Amérique de Lopez de Gomara et Girava (Situation des Indes Occidentales et description des Indes) suivis de la table gnomonique de Georg Peurbach, La Fabrique du baston astronomique de Johann Spang, Extraict des Principes de la Géométrie de Sebastian Munster.Une édition comparable en espagnol fut publiée par le même Bellère à Anvers en 1575. Publiée en latin en 1524, la Cosmographie d'Apian fut établie une première fois en français en 1544 à Anvers chez Bonté, et réimprimée par Gaultherot à Paris en 1551 et 1553 ; cette édition de 1581 est la quatrième française.« L'association entre Gemma Frisius, Geronimo Girava et Lopez de Gomara s'explique toutefois par une raison très simple : la Cosmographie d'Apian et Frisius inclut à propos de la situation et des contours de l'Amérique, de larges extraits de Gomara et Givara où l'on voit « le désaccord existant entre ces auteurs sur la question du passage septentrional » (Laborit et Lestringant, Histoire d'André Thévet cosmographe du roi).110 bois gravés dans le texte, schémas mobiles dont les 4 volvelles, la Charte cosmographique avec les Noms, proprietez Nature & opération des vents (carte repliée entre les pages 72-73, 25 x 28 cm) et 2 diagrammes.Bel exemplaire. Infime accident à la coiffe inférieure. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Número de telefono : 33 01 46 33 57 22

EUR 10.000,00

‎BODIN (Jean)‎

Referência : 37471

(1596)

‎Universae naturae theatrum. In quo rerum omnium effectrices causae, & fines contemplantur, & continuae series quinque libris discutiuntur (...).‎

‎ 1596 1 In-8, plein veau moucheté de l'époque, dos à 4 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, titre doré, tranches mouchetées, (1) f. de titre, (14), 633 p., page de titre à la grande marque de l'imprimeur, lettrines, bandeaux et quelques figures astronomiques gravées sur bois. Francofurti [Francfort], Apud heredes Andreae Wecheli, Claudium Marnium, & Iaon Aubr. [Wechel, Marne & Aubry], 1597. ‎


‎Seconde édition, publiée quelques mois après l'originale et recomposée page par page d'après celle-ci.Le dernier ouvrage de Jean Bodin qu'il publia l'année même de sa mort, dans lequel il livre, sous forme de dialogue entre un maître ('Théodore') et son disciple ('Mystagogue'), une ultime et radicale conclusion à son oeuvre.Si l'ouvrage s'attache à la question des rapports entre foi, science et raison, Bodin y exprime pour la première fois l'exigence d'un esprit qui veut trouver à la croyance elle-même un fondement purement rationnel. Tout en préservant une vision surnaturelle du monde, il bouscule certains des dogmes fondamentaux et aboutit à la conclusion que la foi, pour certains esprits, n'est plus possible. Sur ce point Bodin semble avoir dépassé les positions de Montaigne. Les censeurs, qui avaient autorisé la première édition, réagirent immédiatement pour supprimer leur approbation et interdire sévèrement l'ouvrage.(Adams, B 2249. Crahay, Isaac, Lenger 'Bibliographie de Jean Bodin', L2, avec reproduction de la page de titre. Peignot, 'Livres condamnés au feu', I, 42).Quelques traces de restaurations à la reliure, ex-libris manuscrit ancien avec cote de bibliothèque et petit cachet au titre. Auréoles claires en tête des 16 premiers feuillets. Quelques rousseurs éparses et une petite tache d'encre.Très bon exemplaire, bien relié à l'époque. ‎

Librairie Hatchuel, Livres anciens et rares - Paris

Número de telefono : 33 01 47 07 40 60

EUR 850,00

‎FERRIER Auger:‎

Referência : 14052

(1582)

‎Jugements astronomiques sur les nativités.‎

‎A Lyon, par Jean de Tournes, 1582. In-18 de 181-[9] pages, demi-maroquin chocolat à coins, dos à 5 nerfs avec titres, encadrements et décors dorés, doubles filets sur les plats, tranches dorées. La reliure est signée Gayler-Hirou.‎


‎3 tableaux géométriques vierges pour faire des thèmes astraux et une belle marque de l'imprimeur de Tourne au centre de la dernière page. Astrologue et médecin français né près de Toulouse vers 1513, mort en 1588, Auger Ferrier fut médecin ordinaire de Catherine de Médicis, à qui l'ouvrage est dédié. Troisième édition de ce texte d'une extrême rareté. Caillet II, n° 3879; Dorbon n° 1617; Stanislas de Guaita et sa bibliothèque occulte, n°320; Thorndike, History of Magic, VI, 478; P. Christian, L'Homme rouges des Tuileries, p. 420, à propos de ce texte: "devenu à peu près introuvable". Cartier, de Tournes, III, 168 (pour l'édition de 1590).French astrologer and doctor born near Toulouse around 1513, died in 1588, Auger Ferrier was the doctor of Catherine de Medici, to whom the work is dedicated. Third edition of this extremely rare text. Caillet II, n° 3879; Dorbon n° 1617; Stanislas de Guaita et sa bibliothèque occulte, n°320; Thorndike, History of Magic, VI, 478; P. Christian, L'Homme rouges des Tuileries, p. 420, à propos de ce texte: "devenu à peu près introuvable". ‎

ILLIBRAIRIE | Alexandre Illi | Bombadil SA - Genève

Número de telefono : +4122 310 20 50

CHF 1.500,00 (€ 1.414,99 )

‎GEMMA FRISIUS.‎

Referência : LCS-17610

(1544)

‎Gemma Phrysius de Principiis astronomiae & Cosmographiae Deq3 vsu Globi ab eodem editi. Item de Orbis divisione, & insulis, rebusq3 nuper inventis.‎

‎Précieux exemplaire de ce rare ouvrage d'astronomie et de cosmographie. *** Precious copy of this rare work of astronomy and cosmography.‎


‎In-16 de (92) ff. Pte. restauration à l'angle supérieur droit du titre. Maroquin havane, encadrement de deux filets dorés autour des plats avec fleurons d'angle, dos à nerfs orné de fleurons et de filets dorés, roulette dorée intérieure, tête dorée, témoins. Reliure du XIXe siècle. 138 x 95 mm. *** 16mo [138 x 95 mm] of (92) ll. Tiny restoration at the upper right corner of the title. Light-brown morocco, two gilt fillets around the covers with gilt fleurons at the corners, spine ribbed and decorated with gilt fleurons and gilt fillets, gilt inner border, top edge gilt, untrimmed edges. 19th century binding.‎

Librairie Camille Sourget - Paris

Número de telefono : 0142841668

EUR 3.700,00

‎Martelli (Hugolino, 1519-1592) :‎

Referência : 11101

(1583)

‎Chiave (La) del Calendaro gregoriano.‎

‎Lyon, s.n. (François Conrard), 1583 ; in-8 ; demi-vélin à petits coins, étiquette orange titre manuscrit (reliure probablement de la mi-XIXe) ; (32), 362, (10) pp., *-2*-8 A-Z8 [croix]2 ; marque 2 au titre.‎


‎Explication astronomique, mathématique, religieuse et ésotérique du calendrier décidé par Grégoire XIII, avec des comparaisons avec les calendriers hébraïque, latin, égyptien, musulman, etc. et le calcul du nombre d'or. EDITION ORIGINALE, bien complète et bien conforme à Baudrier (V-137), qui n'a répertorié que 3 ouvrages imprimés à Lyon par François Conrard, dont 2 de Hugolin Martelli, dont celui-ci, évêque de Glandèves sur la frontière entre la France et le Duché de Savoie, et plus précisément entre la Provence et le Comté de Nice. Issu d'une grande famille florentine de commerçants et banquiers, il vint en France à la suite de Catherine de Médicis et occupa diverses charges à la Cour avant d'être nommé Evêque de Glandèves en 1572 avec résidence à Entrevaux. Plus souvent à Nice, où il s'était lié avec Honoré de Grimaldi, Gouverneur, et son frère, Louis de Breuil, Hugolin Martelli eut le projet d'installer une imprimerie à Nice qui n'en avait pas. Il se lia avec François Conrard, imprimeur à Lyon depuis peu (son premier livre répertorié est de 1581), et originaire de Bruxelles, afin qu'il achète une presse à Lyon et qu'il l'emmène à Nice auprès de lui ; c'est ce que révèle Baudrier dans le Bulletin des Bibliophiles de mai 1909 ; il semble que l'affaire n'eut pas de suite puisque l'installation officielle de l'imprimerie à Nice ne se fera qu'en 1619. Exemplaire avec un cachet obsolète de la Congrégation des Jésuites de Lyon, plusieurs ex-libris manuscrits anciens ; la reliure est modeste mais solide et en bon état, le haut de la page de titre a été découpé, probablement anciennement ; bon exemplaire dans l'ensemble pour cet ouvrage rare et fort intéressant sur les débats du calendrier grégorien ; il est entièrement en italien. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Número de telefono : 04 78 37 21 35

EUR 1.700,00

‎MIZAULD (Antoine).‎

Referência : 8117

(1546)

‎Antonii Mizaldi Monsluciani Phaenomena, sive Aeriae Ephemerides : omnium aurae commotionum signa ab his quae in Caelo, Aere, Aqua, & Terra palam apparent, quatuor Aphorismoru sectiunculis… Ejusdem Prolegomena, in quibus nonnulla de brutorum praesagitione.‎

‎Parisiis ex officina Reginaldi Calderii & Claudius eius filii 1546 1 Parisiis, ex officina Reginaldi Calderii & Claudius eius filii, 1546. Petit in-8 de 73-(7) ff., vélin souple, traces de lacets (reliure de l'époque). ‎


‎Rare édition originale dédiée à François Ier, du premier traité d'astrométéorologie établi par Antoine Mizauld qui explique les phénomènes atmosphériques comme la pluie, la rosée, le frimas, la neige, les vents et leur connaissance chez les marins, le tonnerre, l'éclair, de la foudre, du gel, des tempêtes. La dernière partie contient une section sur la prédiction d'arrivée des comètes, tremblements de terre. Antoine Mizauld (Montluçon, 1510 - Paris, 1578) était le médecin et astrologue de Marguerite de Navarre. Il occupa une place importante dans la littérature scientifique de la Renaissance, notamment grâce à ce traité de météorologie dans lequel il évoque la possibilité de prévoir le temps. Quirielle : « Il fit ses études classiques à Bourges, et ses études médicales à Paris où il reçut les leçons des meilleurs maîtres du temps. Mizault trouva dans l'astrologie, dont il avait étudié les pratiques, en compagnie de son ami Oronce Finé, une spécialité supérieurement choisie à une époque où cette science chimérique était en grande faveur et comptait des fanatiques jusque sur les marches du trône. Aussi, sa vogue, comme médecin-mage, fut-elle extraordinaire. » La première traduction française fut publiée en 1547 sous le titre Le Miroir du temps. Bel exemplaire en vélin du temps. Trace de mouillure sur la marge inférieure des feuillets d'index. Brunet, III, 1779 ; Caillet, II, 7613 ; Poggendorff, II, 163 ; Quirielle, p. 158, n° II. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Número de telefono : 33 01 46 33 57 22

EUR 4.500,00

‎MIZAULD (Antoine).‎

Referência : 7971

(1554)

‎Les Ephemerides perpétuelles de l'air : autrement l'Astrologie des Rustiques.‎

‎Paris Jacques Kerver 1554 1 Paris, Jacques Kerver, 1554. In-16 de 287-(1) ff. basane fauve, filet à froid, dos lisse orné, pièce de titre en maroquin rouge, tranches jaspées (reliure du XVIIIe siècle). ‎


‎Deuxième édition française publiée chez Jacques Kerver en novembre 1554, dédiée à Antoinette de Cerisay, épouse de François Olivier, Chevallier et Chancellier de France.L'édition originale latine a paru en 1546 sous le titre Phaenomena, sive aeria Ephemerides, suivie de la première version française en 1547 publiée sous le titre Le Miroir du temps. Une édition latine révisée parut au mois d'août 1554 sur laquelle fut établie cette deuxième édition française sous le titre Les Ephemerides perpetuelles de l'air : autreme[n]t l'astrologie des rustiques. Antoine Mizauld (Montluçon, 1510-Paris, 1578) était le médecin et astrologue de Marguerite de Navarre. Il occupa une place importante dans la littérature scientifique de la Renaissance, notamment grâce à ce traité de météorologie dans lequel il évoque la possibilité de prévoir le temps. Quirielle : « Il fit ses études classiques à Bourges, et ses études médicales à Paris où il reçut les leçons des meilleurs maaîtres du temps. Mizault trouva dans l'astrologie, dont il avait étudié les pratiques, en compagnie de son ami Oronce Finé, une spécialité supérieurement choisie à un époque où cette science chimérique était en grande faveur et comptait des fanatiques jusque sur les marches du trone. Aussi, sa vogue, comme médecin-mage, fut-elle extraordinaire. » Traité en quatre parties, Les ephemerides perpetuelles de l'air permettent de connaître, interpréter et prévoir les phénomènes atmosphériques comme a pluie, de la rosée, du frimas, de la neige, des vents et de leur connaissance chez les marins, du tonnerre, de l'éclair, de la foudre, du gel, des tempêtes. La dernière partie contient aussi une section sur la prédiction d'arrivée des comètes, tremblements de terre. « L'année 1524 marque en France le début de l'immense succès de l'astrométéorologie. (…) Dès lors, de la La grande pronostication des laboureurs à la Révélation du Saint prophète Edras jusqu'aux travaux d'Oronce Fine ou d'Antoine Mizauld, l'astrométéorologie développe ses thèmes dans les almanachs, les éphémerides et pronostications annuelles avec un succès croissant dont il est possible d'avoir une idée par la lecture des journaux et des livres de raison qui se font l'écho de l'imprégnation des esprits par les prévisions astrométéorologiques. (…) En effet, l'astrométéorologie participe à la diffusion d'un modèle d'explication des événements météorologiques qui permet non seulement leur compréhension partielle mais aussi leur prévison scientifique. (…) Comme l'héritage aristotélicien, l'astrologie apporte à la compréhension des phénomènes atmosphériques, non seulement des sources dignes de considération, mais aussi une véritable méthode de prévision ; le mot est d'Antoine Mizauld, qui en donne l'un des meilleurs exemples avec le Mirouer du temps (…) De cet héritage émergent un certain nombre de principes qui délimitent le champ d'investigations de l'astrométéorologie et organisent sa démarche : l'air d'une nature insaisissable traverse toutes choses et les altère. Cette transmuance, encore un mot de Mizauld, en fait un instrument sensible aux influences astrales comme aux messages divins. (…) Certains textes à l'exemple du Mirouer du temps encouragent l'observation individuelle comme un certain esprit critique : ainsi dans l'introduction de son ouvrage, Antoine Mizauld incite-t-il son lecteur à fonder ses déductions sur des relevés quotidiens des nuées et des vents et sur leur confrontation tandis qu'il le met en garde contre toute généralisation abusive en insistant sur le caractère très localisé de toute prévision météorologique viable. (…) Mais si l'auteur du Miroir du Temps dissocie clairement la possibilité de prévoir le temps à venir et celle d'interpréter les événements climatiques en fonction de l'histoire humaine, il ne craint pas pourtant d'affirmer sa vive croyance en les capacités de l'esprit humain à lire l'avenir dans le changeant Tableau des merveilles que constitue pour lui l'atmosphère. » [Le Prado-Madaule Danielle. L'astrométéorologie : influence et évolution en France. In: Histoire, économie et société. 1996, 15e année, n°2. pp. 179-201].Double ex-libris manuscrit à l'encre du temps, biffé sur le titre et après le colophon. Exemplaire rogné un peu court en tête, menues restaurations ; un cachet estompé sur la garde supérieure ; rares rousseurs.Brunet, III, 1779 ; Caillet, II, 7614 ; Poggendorff, II, 163 (édition latine de 1547) ; Quirielle, p. 158, n° II. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Número de telefono : 33 01 46 33 57 22

EUR 2.300,00

‎OBSEQUENS Julius‎

Referência : 14638

(1553)

‎Prodigiorum liber.‎

‎Ad Urbe condita usq.... - Polydori Vergilij urbinatis de Prodigijs libri III - Louchimi Camerarij Paberg de Ostentis libri II.Jolie édition, élégamment imprimée. Elle suit celle de Bâle, chez Oporin, 1552, la première à contenir la restitution élaborée par Conrad Lycosthène (1518-1561) d'après Tite Live, Denys d'Halicarnasse, Eutrope et Orose pour compléter les lacunes de la première partie perdue de l'oeuvre de Julius Obsequens. Le traité de Prodigiis, composé par le théologien et érudit italien Polydore Vergilius (1470-1555), est une réfutation de la prétendue science divinatoire. L'ouvrage de l'érudit allemand Joachim Camerarius (1500-1574), de Ostentis fut publié pour la première fois à Wittenberg, par G. Rhau, en 1532, sous la forme de dialogues. Il traite essentiellement de l'apparition des comètes et de leur signification.Lyon, Jean de Tourne et Guillaume Gazeau, 1553. 367 pages.Reliure plein-veau marbré du XVIIIè siècle. Dos à nerfs orné de fleurons au soleil et oiseau en queue. Tranches rouges. Bords et 2ème plat restaurés. Pas de rousseur. Bon état. Format in-16°(12x8).‎


Livres et Collections P. Commerot - Sèvres

Número de telefono : 09 67 04 07 48

EUR 728,00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Buscar - Astronomia; 16ème

O artigos foi acrescentado ao carrinho

Vous venez d'ajouter :

-

Tem 0 artigo(s) no seu carrinho.
Total : € 0,00
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !