8 books for « Linguistics; 16th »Edit

Sort by

‎BUDÉ (Guillaume).‎

Reference : 14854

(1530)

‎Commentarii Linguae Graecae, Gulielmo Budaeo, Consiliario Regio libellorum in Regia Magistro auctore.‎

‎Coloniae Opera et Impensa Joannis Soteris 1530 1 Coloniae, Opera et Impensa Joannis Soteris, 1530. In-4 (29 x 19,5 cm) de (28)-595-(5) pp. (AA, BB4||6 a-z, A-Z, Aa-Dd6), vélin souple à rabats, dos à trois nerfs, titre manuscrit sur le dos, lacets (reliure de l'époque). ‎


‎Deuxième édition rare des Commentaires de la langue grecque de Guillaume Budé (1467-1540) publiés une première fois à Paris par Josse Bade l'année précédente (1529). Belle impression en caractères grecs et romains sortie des presses colognaises de Johannes Scoter avec sa marque typographique au titre ; lettrines gravées, index. Un second tirage de Johann Bebel fut publié à Bâle la même année. « Les Commentaires de la langue grecque constituent la première tentative de dictionnaire grec fondé sur le dépouillement lexicographique d’un vaste corpus d’auteurs grecs, une centaine environ. Or, cet ouvrage n’est pas organisé selon l’ordre alphabétique qui convient à un dictionnaire, ni comme un thesaurus, par mots-racines, mais il se présente sous les dehors d’une longue dissertation sur la langue grecque, avec de fréquents renvois à ses équivalents latins. De plus, nombre de digressions enrichissent le discours principal, conférant au livre l’allure d’une encyclopédie littéraire, philosophique, scientifique et juridique. Enfin, les textes liminaires sont remarquables : la préface au roi François Ier est considérée comme l’acte de naissance du Collège des Lecteurs royaux, futur Collège de France, tandis que la postface « aux jeunes gens épris de lettres grecques » est un manifeste de didactique humaniste » (Luigi-Alberto Sanchi). De la bibliothèque de Gelas Hieber ermite de Saint-Augustin (1671-1731) avec son ex-libris gravé "M.F. Gela SII Hieber ord.er S.Augus." Né à Dinkelsbühl, il entra dans le couvent des augustins de Munich en 1691et fut ordonné prêtre en 1695. Hieber fut l'un des prédicateurs les plus éminents et les plus connus de la Bavière et reçut du général de son ordre les titres de prédicateur général (1705) et de maître en théologie (1722). Sa renommée le fit appeler à prêcher dans les grandes circonstances, par exemple, au mariage du prince héritier Charles-Albert, plus tard empereur. Mais Hieber s'intéressait aussi à de nombreuses questions d'ordre culturel ; il projeta en 1720 avec le chanoine augustin Eusèbe Amort la fondation d'une académie bavaroise, à laquelle la reconnaissance de l'état fut refusée. Hieber et Amort, aidés par l'augustin Agnellus Kandier, fondèrent le Parnassus Boicus, première revue culturelle de Bavière. Hieber en assura la rédaction et y publia de nombreux articles jusqu'à sa mort ; ceux qu'il écrivit sur la réforme de la langue allemande sont importants (Adolar Zumkeller Dictionnaire de Spiritualité ascétique et mystique, éditions Beauchesne). Bel exemplaire dans sa première reliure. Cahier liminaire anciennement restauré en marge intérieure, premiers feuillets légèrement roussis. Brunet I, 1374 (pour l'édition originale) ; PMM, 190 (pour l'édition originale) ; Adams, B.3095 ; Luigi-Alberto Sanchi, Les Commentaires de la langue grecque de Guillaume Budé. L’oeuvre, ses sources, sa préparation, préface de Brigitte Mondrain, Travaux d’Humanisme et Renaissance 410, Genève, Droz, 2006. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR5,000.00

‎CROQUET (Andrieu du).‎

Reference : 9200

(1579)

‎Homelies Trentnoef contenantes l'exposition de Set Psalmes penitentieles, précees en la ville de Valencênes, en l'eglise & prevotée de nôtre-Dame la grande. Par D. Andrieu Du Crocquet, Religiœ de l'Abeie de Hasnon, doctœr en la S. Theo.Dovisien.‎

‎A Douai De l'imprimerie de Jean Bogard 1579 1 A Douai, De l'imprimerie de Jean Bogard, 1579. In-8 de (46)-338 ff. (mal chiffrés 335, nombreuses erreurs de pagination), vélin souple à rabats, lacets (reliure de l'époque). ‎


‎Edition originale très rare. « Citons celui qui le premier de tous a voulu tenter de réformer l'orthographe de la langue française, dans nos contrées flamandes, où parmi les indigènes il n'en était presque aucun qui sût écrire en vrai français à l'époque de notre prétentieux réformateur. Celui-ci s'appelait André Du Croquet, et avait nom Croquetius dans le monde savant de son temps ; né à Douai au commencement du XVIe siècle, docteur en théologie, prieur de la célèbre abbaye d'Hasnon, il passait de son vivant pour un prédicateur fameux. Sa réputation commença à Valenciennes, lorsque, pendant les troubles de religion qui désolèrent les Pays-Bas, les moines de l'abbaye d'Hasnon se réfugièrent en cette ville sous la conduite du digne Jacques Froye, leur abbé. Du Croquet y prêcha la parole de Dieu pendant deux ans et demi, les jours de fête et les dimanches, non sans attirer un grand concours de fidèles. C'est par la publication bizarre d'un choix de ses sermons sur les psaumes de la pénitence que ce religieux a fait connaître sa réforme orthographique. Ayant supporté longtemps, dit-il, le déplaisir de l'incertitude et de la variation de l'orthographe d'une langue aussi simple, aussi belle et douce que la langue française, j'espère qu'on me pardonnera d'avoir osé lui enlever ses lettres inutiles en la rapprochant de la prononciation usitée de tout temps par les doctes et nobles personnes. Ce livre singulier de Du Croquet est donc un monument précieux qui nous a consacré la prononciation des habitants instruits et bien élevés des provinces des Pays-Bas pendant le XVIe siècle. Il nous montre qu'elle se rapproche beaucoup, pour certains mots, de celle aujourd'hui en usage parmi les villageois de la même contrée, gens simples et primitifs, qui conserveront longtemps encore le langage et les traditions des temps passés. Suivant son orthographe, Du Croquet supprime entièrement la lettre h comme inutile ; il ne la conserve que dans les noms propres qu'il croit devoir respecter; il se sert de la diphtongue latine œ pour remplacer eu, et de tous les é fermés il fait des è ouverts pour se conformer à la prononciation du pays que beaucoup de Valenciennois d'aujourd'hui, vrais partisans des ouvrages traditionnels, ne manquent jamais de prononcer ainsi. C'est principalement cette singularité de l'orthographe, jointe à une certaine excentricité d'idées, et à une grande bizarrerie d'expression, qui fait rechercher des curieux le livre des sermons de Du Croquet » (Duthilloeul, Galerie douaisienne ou Biographie des hommes remarquables de la ville de Douai, p. 135). Ex-libris : Anno 1672. Ad Instruendam Bibliothecam Seminarii Episcopaus Tornacensis in niversitate Duacensis, me donavit D. Petrus Masureel Gandensis, I. U. L. Canonicus Ecllesiae Cathedralis Tornacensis. Bon exemplaire, grand de marges ; vélin froissé. Brunet, II, 430 : « Ce livre peu commun est remarquable par la singulière orthographe qu'on y a employée » ; Duthilloeul, Bibliographie douaisienne, n°44. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR5,000.00

‎ESTIENNE (Henri).‎

Reference : 15274

(1579)

‎Project du livre intitulé De la Precellence du langage François.‎

‎Paris Mamert Patisson 1579 1 Paris, Mamert Patisson, 1579. In-8 de (32)-295 pp. 1 f.bl., basane marbrée, dos orné à nerfs, pièce de titre en maroquin rouge, tranches jaspées (reliure XVIIIe siècle). ‎


‎Édition originale rare sortie des presses de Mamert Patisson avec la marque typographique de Robert Estienne sur le titre dont Patisson utilisait l'officine et le matériel depuis qu'il avait épousé sa veuve cinq ans auparavant. Troisième et dernier traité pour l'établissement de la langue française après la Conformité du langage français (1565) et les Deux dialogues (1578), De la precellence est le volet philologique du projet de Henri Estienne II (1528?-1598) précédé d'une épître adressée à son commanditaire le roi Henri III suivie de la préface au lecteur, l'une et l'autre de l'auteur "et fort longues" (Renouard). « Son amour pour l'antiquité gréco-latine ne l'empêche d'ailleurs nullement de se jeter dans la bataille pour la défense de la langue vulgaire. Il consacre l'essentiel de son activité en langue française à publier trois ouvrages sous forme de tryptique (qui) illustre bien l'ambition d'Estienne de défendre et de mettre en valeur le français dans le Paris de Catherine de Médicis où règne un jargon mêlé de français, d'italien et de latin. Dans la Conformité du langage français, il démontre que le français possède les qualités indispensables pour devenir aussi une langue savante et littéraire. Si la Conformité reste l'ouvrage de l'humaniste philologue, Estienne exercera sa verve et polémique dans les Deux dialogues du nouveau langage français destinés à tous ces courtisans qui prenaient plaisir à parler italien en français. Si le Projet du livre intitulé De la précellence du langage françois s'adresse en premier lieu aux Italiens qui proclament la supériorité de leur langue et de leur littérature, il ne s'en prend pas moins aux latinistes qui condamnaient la langue vulgaire comme inapte à la fonction de la langue littéraire » (En français dans le texte). Reliure discrètement restaurée. Feuillets liminaires dont le titre réparés en marge. Renouard, 181, 3 ; Schreiber 250 ; En français dans le texte, 62. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR3,000.00

‎FAUCHET (Claude).‎

Reference : 14563

(1581)

‎Recueil de l'origine de la langue et poésie françoise, ryme et romans. Plus les noms et sommaire des oeuvres de CXXVII poètes françois vivans avant l'an MCCC.‎

‎Paris Mamert Patisson 1581 1 Paris, Mamert Patisson, 1581. In-4 (14 x 22 cm) de (8)-209-(1) pp., (1) f. de privilège, maroquin citron, large dentelle dans un triple filet doré d'encadrement sur les plats, dos orné à nerfs, pièce de titre en maroquin, dentelle intérieure, tranches dorées (reliure du XIXe siècle). ‎


‎Édition originale très rare imprimée par Mamert Patisson avec la marque typographique de Robert Estienne au titre. Le texte fondateur de l'historiographie littéraire française établi par le magistrat Claude Fauchet (1530-1602) "le plus grand médiéviste avant Gaston Paris" selon le mot de son biographe J. Espinner-Scott. « Ses recherches érudites, commencées très tôt aboutirent en 1579 à la publication des Antiquités gauloises, ouvrage historique qu'il révisera et complétera jusqu'à sa mort. Le Recueil de l'origine de la Langue et poésie françoise, publié en 1581, s'inscrit aussi dans le courant de la création gallicane : Fauchet, en tirant de leur "prison d'oubli" les poètes français du Moyen Âge, entend démontrer que l'Italie a tort de mépriser la France. Ainsi va-t-il faire oeuvre d'historien littéraire, étudiant l'évolution de la langue latine en langue romande puis en français. Servi en cela par l'excellence de sa documentation, il va exhumer et sauver un grand nombre de textes inédits, tout en s'essayant à un premier classement de la littérature française : littérature épique (gestes de roi, cycle de la croisade), littérature courtoise (romans antiques, bretons, d'aventures), littérature bourgeoise (Arras, Roman de Renart, fabliaux), etc. Outre des notices littéraires sur quelque 127 trouvères et troubadours, il donne encore la première étude sur Rutebeuf et publie bon nombre de leurs textes dont nous n'avons plus d'autres traces que celles figurant dans son Recueil (geste de Doon, par exemple) » (Éric Lefebvre). Bel exemplaire complet du feuillet de table qui fait souvent défaut. Titre remonté, petites taches sur les plats. Brunet II, 1192 ; Renouard, 183 ; En Français dans le texte, n° 74 ; Pierre Lartigue, Le second XVIe siècle, pp. 93-94 ; Espinner-Scott, Claude Fauchet, sa vie et ses ouvrages, Paris, 1938. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR3,500.00

‎GRETSERUS (J.)‎

Reference : ESL-2731

(1593)

‎Institutionum linguae graecae. Liber primus et secundus.‎

‎ Ingolstadii. 1593. In-8, 2 tomes, reliés en un vol. plein veau d'époque, (dos refait), (manque la page de titre), 243pp.+16ff. d'index+379pp. ‎


Librairie Epsilon - Paris

Phone number : 33 01 45 44 53 00

EUR380.00

‎HEGENDORF (Christoph).‎

Reference : 11279

(1535)

‎Libri dialecticae legalis quinque. Authore Christophoro Hegendorphino.‎

‎Paris Robert Estienne 1535 1 Paris, Robert Estienne, 1535. 1 vol. petit in-8 de 167 pp., maroquin rouge, dos à 5 nerfs orné de fers dorés à de la Toison d'or, filet doré d'encadrement et écoinçons dorés aux petits fers sur les plats, pièce de titre en maroquin vert, tranches dorées (reliure du XVIIIe siècle). ‎


‎Première édition de ce traité de dialectique appliquée au droit, du juriste et théologien protestant Christop Hegendorf (1500-1540), émule d'Erasme. Exemplaire relié aux pièces d'armes (au dos) à l'emblème de la Toison d'or du mathématicien et numismate britannique Martin Folkes (1690-1754) qui fut le président de la Royal Society et dont la bibliothèque fut dispersée en 1756. Bel exemplaire. Quelques menues restaurations. Renouard, Annales de l'imprimerie des Estienne, 41-4 ; pour l'identification du fer, voir « Database of bookbindings », et « British Armorial Bindings » de l’Université de Toronto. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR2,800.00

‎LE FÈVRE (Pierre).‎

Reference : 16135

(1539)

‎Le Grand et vray Art de plaine Rhétoricque utile, proffitable et necessaire a toutes gens qui desirent a bien elegantement parler et escripre. Compile et compose par tresexpert scientifique et vray orateur par maistre Pierre Fabri.‎

‎Paris Denis Janot, Estienne Caveiller 1539 1 Paris, Denis Janot, Estienne Caveiller, 1539. 2 parties en 1 vol. in-8 gothique (15,5 x 9,3 cm) de (2)-CLXIIII ff. (2)-LXIIII ff. (sign. a-x8, Aa8-Hh8), maroquin vert, dos à nerfs, tranches dorées sur marbrure, dentelles intérieures (Hardy-Mennil). ‎


‎Belle édition gothique ornée de lettrines et d'un titre rouge et noir, sortie des presses d'Estienne Caveiller à l'adresse de Denis Janot, partagée avec Langelier, Sergent et Sertenas. Pierre Le Fèvre ou Fabri de Rouen (1450?-1535?) surnommé le Quintilien normand était curé de Mérey près de Pacy-sur-Eure. Son livre dont de nombreuses éditions attestent le succès, parut pour la première fois à Rouen au mois de Janvier 1522. Il est divisé en deux parties : la première contenant les règles générales de la rhétorique, la seconde étant consacrée spécialement à la poétique française. « Bien que Fabri n'ait pas poussé aussi loin que Gratien Du Pont, l'amour de ces combinaisons extravagantes dont le moindre défaut était de rendre les vers absolument inintelligibles, on trouve dans son art de rhétorique une foule de choses curieuses tirées des auteurs célèbres de son temps : frère Guillaume Alexis, Alain Chartier, Jehan Molinet, Jehan Meschinot, frère Olivier Maillart, Jehan Munier, Nicole Lescarre et N. de Senyghen. Ces trois derniers poètes ne nous sont connus que par des chants royaux, des ballades ou des rondeaux envoyés aux palinods de Dieppe ou de Rouen » (Picot).Élégante reliure en maroquin janséniste signée Hardy-Mennil ; timbre humide non identifié sur la garde supérieure (verso) Psyches iatreíon.Brunet, II, 1150 ; Moreau, V, 1411 ; Bechtel, F-6 ; Frère, I, 447-448 ; Rothschild, I, 426. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR4,500.00

‎SCAPULA (Joannes).‎

Reference : 533

(1583)

‎Lexicon Graecolatinum recens constructum. In quod, tanquã in Thesaurum, dictiones propè innumerabiles collectæ sunt, ad communem studiosoru linguæ Græce utilitatem.‎

‎Genevæ Apud Guillielmum Leimarium 1583 1 Genevæ, Apud Guillielmum Leimarium, 1583. Grand in-8 de (16)-824-376-(106) pp., veau brun, dos lisse orné, pièce de titre en maroquin rouge (reliure XVIIIe siècle). ‎


‎Deuxième édition du lexique grec de Joannes Scapula, qui fut publié pour la première fois en 1580. Joannes Scapula, né en Allemagne dans la seconde moitié du seizième siècle, fut correcteur dans l'imprimerie de Henri Estienne, et à l'exemple de son maître, est aussi compté parmi les lexicographes grecs. Le Lexicon graecolatinum, compilation du Thesaurus graecae linguae de Henri Estienne publié en 1572, lui valut d'être accusé de plagiat. Selon Renouard (I, 139), « la compilation écourtée de Scapula eut la fortune de beaucoup d'abrégés : bien moins chère, et en apparence d'usage plus facile, elle se vendit, se réimprima pendant que le Thesaurus restait dans le magasin de son auteur. » Il en résulta un dommage considérable pour ce dernier, tandis que Scapula rendit la science plus accessible par le bon marché auquel on se procurait son livre. L'appendice contient : De Graecae linguae dialectis, ex scriptis Joannis Grammatici ; Corinthus de dialectis ; ex Plutarcho excerpta de dialectis, de tropis, de schematis et homerico eorum usu ; verborum quorundam themata quae magna ex parte vel sunt anomala vel poetica ; de Graecorum notis arithmeticis compendium ex Hadriani Amerotii scriptis ; Herodiani de iisdem tractatus ; de mensibus et eorum partibus ; de veteri et recta graecae linguae pronuntiatione. Bel exemplaire. Adams, 610 (pour l'édition originale). ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR1,200.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Linguistics; 16th

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !