33 livres pour « Bourgogne ; 17ème »Modifier

Trier par
1 2 Suivant N° de page précis ? OK

‎ALLARD, Guy.‎

Référence : 73279

(1698)

‎Les Ayeules de son Altesse Royale Marie Adelaide de Savoye, Duchesse de Bourgogne, issuës de Sang Roïal de France.‎

‎ 1698 Chez Jacques Collombat, 1698, 1 volume de 10x17 cm environ, (1) ff., vi pp. (epistre, préface et priviliège), 142 pp., tableau généalogique dépliant, iv pp. (catalogue), (1) ff., reliure plein veau brun, dos à 5 nerfs orné de titre dorés sur pièce de titre rouge, caissons à fleurons dorés, tranches mouchetées de rouge. Des épidermures, manque sur les coiffes, des rousseurs, petites déchirures sur le tableau dépliant, bon état pour le reste.‎


‎ Merci de nous contacter à l'avance si vous souhaitez consulter une référence au sein de notre librairie.‎

Librairie Diogène - Lyon

Téléphone : 33 04 78 42 29 41

800,00 EUR

‎Anonyme‎

Référence : 12218

(1675)

‎MASCONAd ararim flumen burgundie oppid.‎

‎ 1675 cuivre, 140 x 180mm. 1675‎


‎Armes de la ville. Rare. ‎

Librairie ancienne Georges de Lucenay - Charolles

Téléphone : 33 (0)3 85 53 99 03

150,00 EUR

‎Anonyme ‎

Référence : 43461

(1652)

‎"Terrier de la Terre et Seigneurye de Baissey et Chancelay pour Jean Baptiste de Longeville ... "‎

‎ 1652. Manuscit. Livre de (240+543+une table+(24) pages. Reliure ancienne a lacets de tissu, plein cuir mouchete, triple filet d'encre sur les plats, et piece de titre rapportee au dos. Reliure frottee, fente a la charniere, piece de titre presque disparue, coins uses, mais brochage intact, pas de ressaut. 543 pages d'une ecriture lisible, bien que l'encre ai traverse le papier. Etat correct. ‎


‎Il s'agit probablement de la commune de Bessey-la-Cour et du hameau de Chancelay en Cote-d'Or. ‎

Librairie Frédéric Delbos

Téléphone : 06 30 21 18 72

2 000,00 EUR

‎BAROZAI Gui (pseudonyme de Bernard DE LA MONNOYE)‎

Référence : 27879

(1700)

‎NOEI BORGUIGNON DE GUI BAROZAI, AIVO QUEIQUE AJUTORION : Noei tô nôvea (16 noëls)- Noei compôsai l'an M.DCC, au lai rüe du Tillô (13 noëls)- Seute de noei, De lai roulôte & du Tillô (5 noëls)- Epôlôgie dé noei, De lai roulôte & du Tillô- Chanson, Antre Breugnette et Gro-Jan- Noei d'ein autre auteu- Autre noei, su l'ar : Tatez de Pierrot, Pierrot n'est pas fot.‎

‎Noei borguignon : aivô queique ajutorion par Gui Barôzai, Dijon, s. n., ca 1700, in-16 (notice BnF no FRBNF37749108) - Sans date ni lieu.- vers 1720-1730. In-16 broché, couverture bleue muette, 101 pages.- Bernard de La Monnoye, né le 15 juin 1641 à Dijon et mort le 15 octobre 1728 est un poète, philologue et critique français, connu principalement pour ses Noei Borguignon. Edition des Noël peu courante. Beau papier très frais, joli exemplaire.‎


Téléphone : +33 (0) 4 94 53 89 34

150,00 EUR

‎BOSSUET (Jacques-Bénigne) ‎

Référence : 10068

(1698)

‎ Divers Ecrits, ou Mémoires sur le livre intitulé Explication des Maximes des Saints‎

‎ 1698 Paris, Jean Anisson, 1698. 1 vol. in-8°, demi toile XIXe, 19) f., 34 pp., cclviij, (1) f., pp. 5 à 304, (12) ff. Quelques rousseurs, Edition originale de cet ensemble de textes de Bossuet qui touchent la controverse fameuse qui l'opposa à Fénelon sur le quiétisme. Ils précèdent sa Relation sur le quiétisme parue la même année. Bossuet réfute point par point la doctrine de l'archevêque de Cambrai. Cioranescu, 14115. ‎


‎ bon état ‎

Librairie Chanut - Paris

Téléphone : 01 43 54 04 70

100,00 EUR

‎BOURGOGNE, Nicolas de‎

Référence : LA17094

(1666)

‎N. Burgundii J.C., P. Ord. C. In Acad. Ingolst. ad Consuetudines Flandriae aliarumque gentium Tractatus controversiarum, in quibus potissimum discutiuntur, usuique, et moribus accommodantur non solum Flandriae, sed et aliarum regionum notata ad L. omnes populi C. de sum. Trinit., ad L. exigere dotem ff. de jud., ad L. si. fundus ff. de evict. nec non explicatur materia jurisdictionis, et quae ab eâ dependent quemadmodum et consuetudines alostenses et ejusmodi. Cui nunc accedit Auctarium, de modo juris dicundi, et iis qui jurisdictioni in Flandria praesunt. Editio ultima, à mendis quamplurimis, quae in priores irrepserant, serio expurgata,‎

‎"Anvers : typis Marcelli Parys, 1666. 2 parties en 1 volume in-12 de [24], 231, [28], 3 bl. ; 41, [2] p. Vélin, dos long, titre manuscrit. Très bon exemplaire en reliure de lépoque."‎


‎"NOUVELLE ÉDITION. Nicolas de Bourgogne (1586-1649) était seigneur de Roquemont. Jurisconsulte, il fut professeur à l' université d' Ingolstadt (1627), conseiller d'Etat et historiographe du duc Maximilien de Bavière, conseiller d'Etat pour l'empereur, conseiller au Conseil de Brabant ; poète latin, historien et juriste, il laissa une uvre littéraire importante. Lédition originale est de 1621. Provenance : étiquette ex-libris Carlo de Poortere. Dekkers, Bib. Belgica juridica, p. 23, 1. TRÈS BON EXEMPLAIRE EN RELIURE DE LÉPOQUE."‎

Librairie L'Ours chenu

Téléphone : 06 81 64 82 68

250,00 EUR

‎[Abraham Van Diepenbeeck] - ‎ ‎BURGUNDIA (Antonius) (Antoine de Bourgogne.) ‎

Référence : 46402039

(1631)

‎Linguae Vitia & Remedia Emblematice expressa.‎

‎Antverp, Ioan Cnobbari, Antverp, Ioan Cnobbari1631 ; in-16 oblong, maroquin havane à longs grains, encadrement de filet et dentelle dorées, décors dorés sur les coupes, dos à nerfs orné, dentelle intérieure, tranches dorées. (Simier) 12 ff. n. ch. y compris le faux-titre qui manque souvent et le beau titre-frontispice allégorique, 189 pp. chiffrées 191 le f. A8 (p. 15-16) étant annulé (v. Landwehr au sujet de ce feuillet) portant 94 planches à pleine page gravées par J. Neefs et A. Pauwels d’après Van Diepenbeeck. Nous avons bien 94 planches en plus du frontispice : 2 avant la première série de 45 (représentation effroyable de l’Enfer et une du Paradis), puis 1 avant la seconde série et 1 à la fin ce qui donne 90 + 4 et non 93 comme le signalent Landwehr, Funk et Praz.ÉDITION ORIGINALE TRÈS RARE de ce beau livre d’emblèmes. Il s’agit surtout d’emblèmes moraux. Présenté sous forme de manuel pédagogique illustré, ce sont deux séries de 45 emblèmes chacune, la première stigmatisant les vices engendrés par la parole : colère, blasphème, calomnie, commérage, langue bavarde, obscène, flatterie… La seconde indique les moyens d’y remédier. Les compositions de Van Diepenbeeck sont d’inspiration très variée. Outre des scènes animées d’intérieurs flamands, ce livre est aussi un somptueux bestiaire montrant oiseaux, serpents, caméléon, porc-épic, éléphant, chien, etc.Antoine de Bourgogne était doyen du chapitre de la cathédrale de Bruges. Le peintre anversois Abraham Van Diepenbeeck (1606-1675) était considéré comme l’un des meilleurs élèves de Rubens « Il aurait peut-être une plus grande réputation dans la peinture, s’il ne s’était pas souvent distrait de cet art pour faire des dessins destinés à l’ornement des livres… » dit la Biog. Universelle.Landwehr 97 – Hesselink-Kerssemakers, The Childrens’s World… II, p.983 pour l’édition de 1652 – Funk, p. 284 – Praz, p. 292 – Manquait à la collection Paultre.Très bel exemplaire finement relié par Simier, le relieur du roi Charles X.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Téléphone : 03 86 50 05 22

7 000,00 EUR

‎Charles FEVRET (1583-1661), Seigneur de S. Mesmin & Godan, conseiller, secrétaire du Roi au Parlement de Bourgogne, & Conseil des Trois États de la même Province ‎

Référence : 2928

(1653)

‎Traité de l'Abus et du vrai suite des Appellations qualifiés de ce nom d'Abus au roy - Traité de l'Abus et du vray suiet des Appellations qualifiés de ce nom d'Abus au roy, Par Charles FEVRET ‎

‎ 1653 DIJON, Palliot, 1653 - EDITION Originale - Reliure 1/2veau - Dos à nerfs -Tranches rouges - accroc en tête du dos - coins frottés - Lettrines, culs-de-lampe - petites traces de vers marginales sur 30 pages, sans conséquences sur le texte - légères mouillures en tête, sinon Intérieur frais - Bon exemplaire‎


‎Divisé en neuf livres, ce traité des abus touche les sujets les plus divers : lAngleterre, le bannissement, leau bénite, les eunuques, la magie, les marguilliers, les monastères, les processions, torture, testaments DES ACHATS MULTIPLES réduisent très sensiblement les frais de port ET peuvent génèrer 5, 10 voir 20 % de REDUCTION sur l'ensemble des Achats- CONSULTEZ nos autres ouvrages- Achat, vente et expertises de livres anciens - Librairie Spécialisée en Généalogie, Bretagne et Histoire - Envoi rapide et soigné - Conditions de vente : Les ouvrages sont payables à la commande. Nous acceptons les règlements par chèque, virement, ou paypalLes frais de port affichés au moment de la commande sont INDICATIFS. Un envoi prioritaire est dŽenviron 10 euros pour la France, 15 euros pour lŽEurope et 25 euros pour les USA. Ce tarif est basé sur celui d'un livre pesant 1 kilogramme. Si le livre commandé dépasse ce poids nous pouvons être amené à vous contacter pour vous signaler le prix du supplément de port. - Conditions de livraison : Les envois simples, sans suivi, ni assurance, sont sous la responsabilités des acheteurs. Une estimation des frais de port peut être faite sur simple demande, pour un ouvrage et une destination donnés. nous pouvons vous recevoir uniquement sur rendez-vous..‎

A l's.p.rance - Saint-Derrien

Téléphone : 06 81 23 31 48

250,00 EUR

‎CHIFFLET ( Pierre-François).‎

Référence : 9147

(1656)

‎Lettre touchant Béatrix, comtesse de Chalon, laquelle déclare quel fut son mary, quels ses enfants, ses ancestres et ses Armes, Envoyée à M. Lantin,... Par le P. Pierre-Franç. Chifflet,... Avec une table généalogique qui fait descendre du comte Lambert cette princesse, aussi bien que son mary.‎

‎ 1656 Dijon, Chavance, 1656; petit in-4, demi basane fauve, dos lisse orné de petites palettes dorées, titre doré sur étiquette beige, papier des plats beige marbré de brun ( reliure vers 1810); (8), 211, (13)pp.(vignette au titre, marque de l' imprimeur Chavance à la dernière page). Ex-libris étiquette orné “Constant Jobin à Lons-le-Saunier“ à l'intérieur du 1er plat.‎


‎ Cette édition est la réimpression de l'édition de 1656, faite à Lons-le-saunier en 1810, sous la même date que l'originale, mais sans les sceaux gravés dans le texte. Brunet (Tome I-1844) dit de cette réédition qu'elle n'aurait été tirée qu'à 50 exemplaires. Papier des plats légèrement frotté,très petit trou d'insecte au dos. Bon exemplaire. (Reu-CO2) ‎

Livres Anciens N. Rousseau

Téléphone : 33 (0)2 54 49 05 62

750,00 EUR

‎Collectif [Christophe de Thou - Barthélémy Faye - Jacques Viole].‎

Référence : AMO-3634

(1620)

‎[Coutumes d'Auxerre, Bourgogne] Coustumes du comté et bailliage d'Aucerre anciens ressors et enclaves d'iceluy, mises et rédigées par escript en présence des gens des trois estats dudict pays. Revue, corrigée et imprimée de nouveau. ‎

‎A Aucerre, chez Denis Vatard, 1620 [Auxerre]. 1 volume petit in-8 (13,3 x 9 cm) de 4 feuillets non chiffrés (titre, extrait du privilège, épître du libraire à maître Claude Chevalier conseiller du roi, avis au lecteur et vers), 168 feuillets chiffrés, 8 feuillets non chiffrés de table. Collationné complet. Joli bois gravé armorié sur le titre et répété à la fin de la coutume (armoiries de la ville d'Auxerre). Reliure strictement de l'époque plein parchemin souple fripé et sali. Reliure solide. Usures. Intérieur frais avec quelques coins de feuillets pliés ou roulés. Beau papier épais resté bien blanc. Petit travail de vers dans la marge intérieure de quelques feuillets, sans gravité. Le texte est encadré d'un filet noir. Nouvelle édition. Le privilège pour cette édition est daté du 13 décembre 1618. Le volume a été achevé d'imprimer le 16 juin 1620 par Denis Vatard, libraire et imprimeur d'Auxerre, demeurant rue saint Siméon, au nom de Jésus. Le Procès verbal qui suit le texte proprement dit de la Coutume est daté de l'an 1561, du dimanche 15 juin, sous la Présidence de Christophe de Thou, Barthélémy Faye et Jacques Viole, conseillers du roi. L'extrait des Registres de la Cour de Parlement est signé du Tillet et daté du vendredi 2 avril 1562. Le texte de cette coutume a paru pour la première fois à Paris 1563 au format in-4 (extrêmement rare - exemplaires imprimés sur vélin). Pierre Vatard donne a nouveau ce texte dans une édition de 1598 (très rare également). Cette édition portative de 1620 semble rare également, les exemplaires répertoriés se comptent sur les doigts d'une main, et encore. Le texte de cette coutume d'Auxerre se divise en chapitres : De justice haute, moyenne et basse. Des fiefs. Des censives et des droits seigneuriaux. Des servitudes. Des rentes et criées. Des contrats et conventions. Du retrait lignager. Des prescriptions. De la communauté de biens. Des douaires. Des donations. Des testaments et exécutions d'iceux. Des successions et rapports. De la tutelle et curatelle. Des usages et pâturages. Au total 272 articles. Le Procès verbal qui occupe les feuillets 83 à 133 donne la liste des noms des personnages assemblées pour la rédaction de ladite coutume. On y trouve également du feuillet 134 au feuillet 168 les annotations et commentaires, ajouts et corrections faits par ladite assemblée sur ladite coutume. La ville d'Auxerre a été longtemps possédée par des seigneurs dans les premiers siècles. Elle fut érigée en Comté par Charlemagne et Pépin son fils. Auxerre est la ville capitale du Comté d'Auxerre qui est l'une des quatre du Duché de Bourgogne. Le roi de France Charles V dit le Sage fit l'acquisition du Comté d'Auxerre auprès de Guillaume de Châtillon (fin XIIIe et XIVe siècle). Le roi Louis XII fit convoqué les trois états en vue des la rédaction des Coutumes de ce Comté d'Auxerre (1507). Elles furent observées alors et revue à nouveau en 1558 et réécrites en 1561 (texte définitif de notre édition de 1620). Bon exemplaire en condition d'époque de cette rare impression d'Auxerre. ‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Téléphone : 06 79 90 96 36

1 350,00 EUR

‎DROIT - BOURGOGNE, HUISSIERS & NOTAIRES‎

Référence : 32080

(1679)

‎Arrest rendu au Parlement les Chambres Assemblées, le 19 juillet 1679 : contenant plusieurs Reglemens, & le Tarif general des Droits des Officiers, Greffiers, Procureurs, Huissiers & Notaires.‎

‎ 1679 1 In-12, plein vélin ivoire de l'époque, (8), 288 p., qqs traces d'auréoles claires. Dijon, Jean Grangier, 1679.‎


‎Edition originale et unique. ‎

Librairie Hatchuel, Livres anciens et rares - Paris

Téléphone : 33 01 47 07 40 60

200,00 EUR

‎DROUOT Henri‎

Référence : 7696

(1625)

‎Papiers provinciaux. Documents et chroniques d'Histoire Bourguignonne.‎

‎ 1625 Dijon, Impr. Bernigaud & Privat, MCMXLIII, broché, 16x25 cm, 107 pages (non coupées). ‎


‎Bon état ‎

Le Barde Bourguignon - Dijon

Téléphone : 33 03 80 30 32 77

25,00 EUR

‎DU PRE G. (Maitre, Docteur de l'Université de Montpellier, Agrégé au Collège des médecins de Dijon)‎

Référence : 16294

(1698)

Téléphone : +33 (0) 4 94 53 89 34

45,00 EUR

‎GUENEBAULT (Jean).‎

Référence : 12209

(1623)

‎Le Reveil de l'antique Tombeau de Chyndonax Prince des Vacies, Druydes, Celtiques, Diionnois. Avec les Ceremonies des anciennes Sepultures, briesvement & clairement raportées.‎

‎A Paris Chez Jean Daumalle 1623 1 A Paris, Chez Jean Daumalle, 1623. Petit in-4 de (16)-176-(19) pp., maroquin vert, dos orné à nerfs, triple filet doré sur les plats, tranches dorées (reliure du XVIIIe siècle). ‎


‎Edition à l'adresse de Paris donnant le nom de l'auteur. 2 planches dont 1 double dite du « tombeau et (de) l'urne » : armoiries de Roger de Bellegarde gravées à pleine page par Fr. Guenebauld, fils de l'auteur et une planche double (tombeau et urne) gravée par Nicolas Spirinx et quelques figures sur bois dans le texte. Médecin et antiquaire à Dijon, Jean Guénebaud découvrit vers 1600, dans une de ses vignes, un tombeau de pierre de forme ronde, haut de 30 centimètres et renfermant une urne en verre, qui excita vivement l'attention de Saumaise, Casaubon et de Thou. D'après une inscription grecque grossièrement sculptée, ce tombeau était celui d'un grand prêtre nommé Chindonax. Ce monument fut donné par son fils au cardinal de Richelieu, et servit par la suite d'abreuvoir dans la basse-cour d'un curé de village. Bel exemplaire dans une reliure de qualité. Des rousseurs. Brunet, IV, 1257 : « Cet ouvrage est assez curieux, mais on ne recherche que les exemplaires où se trouve la planche qui représente le tombeau et l'urne » ; Caillet, II, 4819 ; Dorbon, 5940. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Téléphone : 33 01 46 33 57 22

1 200,00 EUR

‎Hozier, Charles-René d' ‎

Référence : KXI-10189

(1659)

‎La généalogie et les alliances de la maison d'Amanze au comté de Masconnois dans le gouvernement du duché de Bourgongne dressées sur tiltres, histoires, registres du chapitre de l'église métropolitaine & primatiale de Saint Iean de Lyon, & autres bonnes preuves Avec les preuves et quelques additions‎

‎A Dijon chez ledit Palliot, à la reyne de paix, devant le palais 1659 [24] , 60 , lix-lx , 61-71 , [4] , 54 p. in-folio Plein vélin de l'époque, dos lisse avec titre manuscrit à la plume Petit manque de papier avec atteinte au texte pages 53-54 de la première partie, quelques petites mouillures marginales, mais bon exemplaire ‎


‎Charles-René d'Hozier, Pierre Palliot Rare. La deuxième partie par Pierre Palliot a un titre particulier. Edition illustrée de 4 arbres généalogiques armoriés (les seize quartiers en lignes paternelles et les seize quartiers en lignes maternelles de Gaspard d'Amanzé), deux tableaux généalogiques de la maison d'Amanzé, dont un " par lequel on voit que le comte d'Amanzé descend par la ligne des femmes de la maison royale de France ", 40 blasons gravés dans le texte‎

Jean-Denis Touzot Libraire - Paris

Téléphone : 01 43 26 03 88

1 200,00 EUR

‎JEANNIN (Pierre), Autun, vers 1540 - 1623‎

Référence : 3771

(1659)

‎Les Négociations de Monsieur le Président Jeannin.‎

‎ 1659 Jouxte la Copie de Paris, Chez Pierre Le Petit, 1659.2 tomes grand in-12 : portrait gravé par J. van Meurs en frontispice, page de titre, 15 ff. , 944 pp. // 713 pp. , 1 p. , 9 ff. (quelques rousseurs et/ou piqûres sans importance). en 2 volumes plein veau brun, dos orné à nerfs, tranches rouges (pièce de titre manquante au tome I ; au tome II : manque de peau sur le premier caisson et sur la pièce de titre, petit accroc en queue - reliure de l'époque).‎


‎Nonobstant un défaut de reliure, tout à fait bon exemplaire de la seconde édition bien complet en deux volumes avec la "Suite de la Négociation de Monsieur le Président Jeannin" ; élégante édition dans l'esprit des Elsevier de ces mémoires importants pour la fin du XVIème siècle, le règne d'Henri IV, la Ligue et les Guerres de Religion. DES PHOTOGRAPHIES NUMERIQUES SONT DISPONIBLES PAR E-MAIL SUR SIMPLE DEMANDE - DIGITAL PHOTOGRAPHS MAY BE AVAILABLE ON REQUEST. ‎

Librairie Ancienne Michèle Masson - Bordeaux

Téléphone : +33 (0)5 56 51 22 26

180,00 EUR

‎LOUVET Pierre.‎

Référence : 9912

(1673)

‎Le Mercure hollandois, ou l'Histoire de la République des Provinces Unies des Pays-Bas, depuis sa naissance jusqu'à présent… par le Sieur P. Louvet de Beauvais, D. M. conseiller & historiographe de S. A. R. souverain des Dombes … ‎

‎ 1673 Lyon, chez Estienne Baritel, 1673; in-12°, plein veau granité brun de l’ époque, dos à nerfs orné de fleurons et petits fers dorés, titre doré sur étiquette de maroquin vieux-rouge, tranches mouchetées de rouge; (18)pp. dont titre-frontispice et titre, 556pp. et 1 carte dépliante hors texte.‎


‎Reliure frottée avec fortes épidermures au caisson de tête, petit manque de papier en marge internet du titre-frontispice, les gardes blanches sont absentes, rares piqûres, petite trace de mouillure en marge de quelques feuillets. Premier volume seul (sur 9) du Mercure hollandois, qui couvre la période 1566 - 1665 et s'achève sur “ passage du Rhin par nos troupes". (CHT13) ‎

Livres Anciens N. Rousseau

Téléphone : 33 (0)2 54 49 05 62

130,00 EUR

‎MESNARD abbé, Principal du Collège de Mâcon.‎

Référence : 8982

(1617)

‎Oraison funèbre de très-haut, très puissant et très-excellent prince Louis XV, roi de France... prononcée dans l'Eglise de M.M. les Chanoines Comtes de S. Pierre de Mâcon, le 7 juillet 1774…‎

‎ 1617 ( Lyon, de Royer, le 16 aout 1774); in-12° broché , sous couverture factice de papier marbré XIXème noir et rose, titre manuscrit à l'encre sur une étiquette blanche contrecollée au 1er plat; 52pp.‎


‎ Suivi de : "Lettre à M. de La Luzerne, Evêque de Langres, Pair de France, au sujet de son Oraison-Funèbre prononcée en l'Eglise de Notre-Dame de Paris le 7 septembre 1774". 23pp. (GrBo) ‎

Livres Anciens N. Rousseau

Téléphone : 33 (0)2 54 49 05 62

80,00 EUR

‎Palliot, Pierre (1608-1698) ‎

Référence : KXI-12902

(1671)

‎L'arbre de consanguinité des seize quartiers paternels et maternels de messire Claude de Thiard, chevalier, comte de Bissy, seigneur de Pierre et de Vauvry, mestre de camp et brigadier de la cavalerie de France, Mareschal des camps et armées de Sa Majesté et essû de la noblesse des estats de Bourgongne, dressé sur tiltres par moy soubsigné historiographe du roy et généalogiste du duché de Bourgongne, en foy de quoy ie me suis soubsigné et apposé mon cachet à jourdhui sixième May mille six cent septante et un [cachet et signature autographe Palliot] ‎

‎S.l Pierre Palliot 1671 1 ff. blasons en couleurs peints sur vélin 66 x 52 cm Vélin sous verre avec cadre ancien en bois doré (dimension du cadre : 78 x 64 cm) Très bel exemplaire ‎


‎Pierre Palliot Très beau manuscrit généalogique et héraldique du XVIIème siècle, peint sur vélin, réalisé par Pierre Palliot (1608-1698) qui a apposé son cachet et signé son oeuvre, pour Claude de Thiard (1621-1701), comte de Byssy, baron de Pierre, de Vauvry et d'Hautumes (chevalier du Saint-Esprit reçu le 31 décembre 1688). Il donne l'arbre généalogique de cette célèbre famille de Bourgogne, dont est issu Pontus de Thiard (Cf OHR pl 1397, support de lévriers d'or à trois écrevisses de gueules mises en pal)‎

Jean-Denis Touzot Libraire - Paris

Téléphone : 01 43 26 03 88

2 000,00 EUR

‎PEETERS (Jacob), MERIAN‎

Référence : 17389

(1650)

‎Vue d'Autun. Topographia Galliae‎

‎ ca. 1650 130 x 320 mm à la pliure centrale, une marque claire. ‎


‎Vue panoramique d'Autun. Au premier plan l'Arroux avec un radeau de bois flotté, et trois embarcations... Dans la partie gauche Cordes. ‎

Librairie ancienne Georges de Lucenay - Charolles

Téléphone : 33 (0)3 85 53 99 03

125,00 EUR

‎PEETERS (Job)‎

Référence : 12222

(1650)

‎Mascon‎

‎ 1650 cuivre, 140 x 345 mm., Merian 1650‎


Librairie ancienne Georges de Lucenay - Charolles

Téléphone : 33 (0)3 85 53 99 03

200,00 EUR

‎PIERRE ARNOUX ‎

Référence : 15900

(1624)

‎LA CHATELAINE DE VERGY ‎

‎ 1624 broché - 16 x 24 - 208 pp - 2005 - éditions Dominique Guéniot - illustrations - ‎


Bouquinerie70 - Vesoul

Téléphone : 09 67 76 84 33

15,00 EUR

‎PONTO HEUTERO DELPHIO (HEUTERUS, Pontus)‎

Référence : 5186.09.19

(1639)

‎RERUM BURGUNDICARUM LIBRI SEX In quibus descibuntur res geste Regum, Ducum, Comitum Utriusque Burgundiae ; ac in primis Philippi AUDACIS, Joannis INTEPIDI, Philippi BONI, Caroli PUGNACIS...‎

‎- De la Bibliothèque de Nicolas Joseph FOUCAULT. - 1639, HAGAE-COMITIS, Ex Officina Theodori MAIRZ. - In-12, reliure d'époque plein maroquin lie de vin à la Du Seuil, dos à cinq nerfs, caissons ornés aux points doré, Titre aux fers dorés, plats à doubles caissons et triples filets avec écoinçons, roulette aux coupes, toutes tranches bien dorées. - Ex-libris au dos du premier plat, garde, 8 ff. dont p. de titre bicolore avec tache. - Curieuresement relié sans la sixième partie qui contient la généalogie. Mais l'ouvrage doit être considéré comme complet de son historique. - Ex-libris aux dos du premier plat aux armes de MARQUIS de Joseph Nicolas FOUCAULT, Comitis Constitoriani.‎


‎- Nicolas-Joseph Foucault, né le 8 janvier 1643 à Paris, mort le 17 février 1721, haut fonctionnaire et grand bibliophile. Le Tome 1er des Mémoires de l'Académie des inscriptions et belles lettres lui est redevable. Conseiller d'Etat en récompense par L.XIV, il réunit une bibliothèque d’une exceptionnelle richesse.‎

Librairie Ancienne Bernard Marie Rolin - Blet

Téléphone : 06 09 82 43 86

380,00 EUR

‎Roger de RABUTIN, comte de BUSSY, dit BUSSY-RABUTIN‎

Référence : AMO-2428

(1699)

‎HISTOIRE EN ABRÉGÉ DE LOUIS LE GRAND, QUATORZIÈME DU NOM, ROY DE FRANCE, par le Comte de Bussy-Rabutin, adressée à ses enfants.‎

‎Paris, chez Florentin et Pierre Delaulne, 1699 1 volume petit in-8 (16 x 9,5 cm), de (1)-378-(4) pages. Vignette à mi-page portrait de Louis XIV gravé par Crespy. Reliure du début du XVIIIe siècle aux armes du Comte d'Hoym (1694-1736). Plein veau caramel, dos à nerfs orné aux petits fers dorés, roulette dorée en encadrement intérieur des plats, tranches rouges, gardes peigne. Exemplaire en bon état malgré des mors fendus ou fragiles avec manque et réparations de fortune plus récente. Coins usés. Intérieur complet et assez propre. Quelques salissures sans gravité. Provenance : Exemplaire de la bibliothèque de Charles-Henry comte d'Hoym (1694-1736), ambassadeur de Saxe-Pologne en France et célèbre bibliophile. ÉDITION ORIGINALE. Qui se souvient aujourd'hui, après plus de trois siècle, que l'auteur malheureux de l'Histoire amoureuse des Gaules, Bussy-Rabutin, celui-là même qui paya cette belle plaisanterie qui distrayait alors toute la cour sur le dos des amours de Louis XIV, écrivit pour le loisir de ses enfants une Histoire en abrégé de Louis le Grand ? Personne, ou presque. Bussy-Rabutin meurt le 9 avril 1693. L'Histoire de Louis XIV qu'il livre ici de manière posthume (publiée par ses enfants) s'arrête donc à l'année 1692. Il restait au Roi Soleil 23 années de règne. La lecture de cet Abrégé n'est pas indigeste, bien au contraire, on y trouve une intéressante chronologie des jeunes années du Roi et des années de guerre. Bussy-Rabutin semble tout à fait impartial avec celui qui le condamna à rester loin de la cour dans son château de Bourgogne pendant plus de 17 ans. Bussy-Rabutin était un militaire, rempli d'orgueil et d'un amour irraisonné pour les honneurs. Ceci l'emporta sur le ressentiment et l'envie de vengeance qu'il aurait aisément pu déployer dans ces pages posthumes. Le texte imprimé diffère sensiblement du manuscrit d’où cette Histoire a été tirée. Le manuscrit autographe est conservé à la Bibliothèque nationale de France (n.a.f. 4208) sous le titre de Discours du comte de Bussy a sa famille sur le bon usage des prosperités. "Dernière étape d’un parcours littéraire hors du commun, le Discours du comte de Bussy à sa famille sur le bon usage des prospérités date de 1692. Il témoigne avec éclat de la maîtrise d’un art d’écrire assidûment cultivé durant les années d’exil. Sa richesse a pourtant longtemps été masquée par l’Histoire en abrégé de Louis le Grand, publiée en 1699 et dont il a fourni la matière – Bussy avait écarté l’idée même de publication, préférant réserver la lecture de son manuscrit à quelques lecteurs habilement choisis, dont le roi. Soigneusement calligraphié, le manuscrit autographe compte 136 pages et se divise en quatre parties fort inégales : trois Vies en abrégé (le cardinal Mazarin, la chancelier Le Tellier, le duc de Beauvillier) et une Histoire en abrégé de Louis le Grand quatorziesme du nom qui développe sa chronologie des folios 17 à 136. En dépit de ce déséquilibre, le texte doit être lu en son entier tant sa composition est soigneusement méditée. Premièrement, le choix des biographies semble concentrer les prospérités sur le règne de Louis XIV, autour de la figure duquel toute l’œuvre est organisée, comme si ses sujets n’avaient d’histoire que la sienne. Deuxièmement, cette construction suggère un parallèle avec Les Illustres malheureux, où Bussy occupe la place d’honneur. Au fond, il s’agit ici de l’auteur et de sa relation avec le roi. La singularité du Discours tient à la construction d’une œuvre littéraire pour conforter un statut qui n’est pas celui d’auteur, ainsi que l’indique le choix de la forme du discours : Bussy n’écrit pas en historien et encore moins en historiographe. Il a bel et bien pris acte du refus par le souverain de ses offres de service, d’où cette appropriation du genre de l’exemplum. En revanche, il ne désespère pas sinon de regagner sa faveur, du moins d’obtenir de nouvelles grâces. L’adresse initiale à ses enfants, destinataires officiels d’un manuscrit conçu pour le roi, suggère que l’adoucissement de ses malheurs pourrait bien préluder à leur prospérité. À l’intelligence de la composition correspond une écriture soigneusement polie et reprise jusque sur le manuscrit destiné à circuler. Bussy travaille plus d’une année à son ouvrage. Chaque mot y est choisi, chaque nuance est voulue. Avec ses phrases courtes et coupées, le style est non pas noble, mais fier malgré l’admiration vouée au souverain, ainsi que le montrent a contrario les nombreuses corrections apportées pour l’édition partielle de 1699. Pour pleinement goûter un tel texte, il convient d’accepter la place que l’auteur a réservée à son lecteur. Or Bussy feint d’écrire à ses enfants pour mieux toucher le roi et se représente dans cette posture. Le choix d’une diffusion par le manuscrit renforce l’effet recherché par la composition. Il découle de cette mise en scène que l’éloge, sincère par nécessité, se mesure à l’aune d’une convention : nulle flagornerie, donc, dans un exercice qui crée une distance inattendue par rapport à l’objet de la flatterie. Les leçons tirées des trois Vies en abrégé proposent d’ailleurs quelques règles précieuses pour les courtisans : Le Tellier est vanté pour avoir su rester pendant l’exil de Mazarin lui rester fidèle sans se brouiller avec ses adversaires, de sorte qu’ami de tout le monde, il avait l’assurance de rester ministre… L’auteur met dans cette ultime œuvre toutes les qualités qui ont durablement assuré le succès des précédentes. Plus encore que dans l’Histoire amoureuse des Gaules, on y goûtera l’habileté de la composition et l’on n’y trouvera pas moins d’esprit que dans la correspondance car le maître épistolier, qui avait transformé son discours de réception à l’Académie en épître, développe désormais son Discours avec virtuosité. Surtout, alors que le mémorialiste semblait s’interroger sur les causes d’une disgrâce à la dureté incompréhensible, il revisite ici l’histoire avec optimisme. Car, et ce n’est pas le moindre paradoxe de Bussy, cet homme qui a encouru la prison et l’exil pour ses écrits et qui n’avait cessé d’écrire avec l’espoir de retrouver la place qu’il ambitionnait à la cour comme à la guerre, choisit d’afficher son renoncement pour mieux remplir ses vues, d’où un incipit dans la grande tradition des Mémoires nobiliaires : l’œuvre du « dévot papelard » commence par détourner une convention littéraire. Voilà décidément un Discours à redécouvrir !" (Christophe Blanquie) Références : OHR, 672 (planche des armoiries du comte d'Hoym). BON EXEMPLAIRE AUX ARMES DU COMTE D'HOYM DE L'HISTOIRE EN ABRÉGÉ DE LOUIS XIV.‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Téléphone : 06 79 90 96 36

650,00 EUR
1 2 Suivant N° de page précis ? OK
Téléchargez l'application sur Google Play Téléchargez l'application sur l'AppStore
Rechercher - Bourgogne ; 17ème

L'article a été ajouté à votre panier

Vous venez d'ajouter :

-

Il y a 0 article(s) dans votre panier.
Total : 0,00 €
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !