28 books for « Sciences & technique; ... »Edit

Sort by
1 2 Next Exact page number ? OK

‎Académie Royale des Sciences - Duc de Chaulnes - Cassini - M. Le Monnier - M. Jeaurat - Chevalier d'Arcy - M. Tillet - M. de La Lande, Lalande :- M. Courtanvaux - M. Petit - M. Maraldi - M. Bailly - M. de la Condamine - M. Bézout - 15. M. Leonhard Euler - M. du Hamel (Duhamel du Monceau) - M. Cassini de Thury - Abbé Chappe d'Auteroche- M. Pingré - M. Adanson - M. de Lamure‎

Reference : 101185

(1770)

‎Seconde Suite des Mémoires de Mathématique et de Physique de l'année M.D.CCLXV (1765) tirées des registres de l'Académie Royale des Sciences - Nouvelle centurie, Tome Trente-Septième (tome 37) - (Mémoire de quelques moyens de perfectionner les instruments d'astronomie - Détermination de la distance d'Acturus au bord inférieur du Soleil, au solstice d'été - Comparaison des hauteurs solsticiales aux environs du Tropique du Capricorne, observées en 1762 et 1764, avec celles qui ont été vues à l'obélisque du gnomon de Saint Sulpice en 1743 et 1744 - Observation de l'opposition de Jupiter avec le Soleil le 4 janvier 1764, et corrections qu'il convient d'en faire aux tables de M. Cassini - Mémoire sur la durée de la sensation de la vue - Mémoires sur deux machines propres à donner le rapport avec les différentes mesures à grains ou celles des liquides, ont avec le boisseau ou la pinte de Paris - Mémoire sur l'utilité des éclipses de Soleil qui ont été observées totales et annulaires - Mémoire sur les conditions nécessaires pour que l'on puisse observer les immersions et les émersions du second satellite de Jupiter - Observation de l'éclipse de Soleil du 16 août 1765 observée à Colombes - Observation sur un anévrisme qui a produit des effets singuliers - Mémoire sur la variation de l'inclinaison de l'orbite du second satellite de Jupiter - Mémoire sur la cause de l'inclinaison de l'orbite du second satellite de Jupiter - Suite de l'histoire de l'inoculation de la petite vérole, depuis 1758 jusqu'en 1765 - Mémoire sur la résolution générale des équations à tous les degrés - Précis d'une théorie générale de la dioptrique - Observations botanico-météorologiques faites au chateau de Denainvilliers, proche Pithiviers en Gatinois - Mémoire sur le changement de l'inclinaison du troisième satellite de Jupiter - Observation de l'éclipse de Soleil du 16 août 1765, faite à l'Observatoire Royal - Observations de l'éclipse de Soleil - Occultation de deux étoiles de la Queue du Capricorne par la Lune le 1er août 1765 - Remarques sur les blés appelés blés de miracle et découverte d'un orge de miracle - Recherches sur les causes de la pulsation des artères)‎

‎Chez J. Schreuder à Amsterdam , Académie Royale des Sciences Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1770 Book Condition, Etat : Bon relié, plein veau d'époque à 5 faux-nerfs, pièce de titre et de tomaison, caissons ornés In-8 1 vol. - 350 pages‎


‎5 planches dépliantes hors-texte 1ere édition, édition originale, 1770 Contents, Chapitres : Paginé 659 à 1008 - 1. Duc de Chaulnes : Mémoire de quelques moyens de perfectionner les instruments d'astronomie (pages 559 à 685, 26 pages) - 2. Duc de Chaulnes et Cassini : Détermination de la distance d'Acturus au bord inférieur du Soleil, au solstice d'été (pages 685 à 690) - 3. M. Le Monnier : Comparaison des hauteurs solsticiales aux environs du Tropique du Capricorne, observées en 1762 et 1764, avec celles qui ont été vues à l'obélisque du gnomon de Saint Sulpice en 1743 et 1744 (pages 690 à 694) - 4. M. Jeaurat : Observation de l'opposition de Jupiter avec le Soleil le 4 janvier 1764, et corrections qu'il convient d'en faire aux tables de M. Cassini (pages 694 à 699) - 5. Chevalier d'Arcy : Mémoire sur la durée de la sensation de la vue (pages 700 à 718, 18 pages) - 6. M. Tillet : Mémoires sur deux machines propres à donner le rapport avec les différentes mesures à grains ou celles des liquides, ont avec le boisseau ou la pinte de Paris (pages 719 à 729, 10 pages et 2 planches) - 7. M. Le Monnier : Mémoire sur l'utilité des éclipses de Soleil qui ont été observées totales et annulaires (pages 729 à 735, 4 pages et 1 planche) - 8. M. de La Lande, Lalande : Mémoire sur les conditions nécessaires pour que l'on puisse observer les immersions et les émersions du second satellite de Jupiter (736 à 751, 15 pages, 1 planche) - 9. M. Courtanvaux : Observation de l'éclipse de Soleil du 16 août 1765 observée à Colombes (pages 752 à 758) - 10. M. Petit : Observation sur un anévrisme qui a produit des effets singuliers (pages 758 à 773) - 11. M. Maraldi : Mémoire sur la variation de l'inclinaison de l'orbite du second satellite de Jupiter (pages 773 à 785) - 12. M. Bailly : Mémoire sur la cause de l'inclinaison de l'orbite du second satellite de Jupiter (pages 785 à 793) - 13. M. de la Condamine : Suite de l'histoire de l'inoculation de la petite vérole, depuis 1758 jusqu'en 1765, 3eme mémoire (pages 793 à 836, 43 pages) - 14. M. Bézout : Mémoire sur la résolution générale des équations à tous les degrés (pages 836 à 864, 28 pages) - 15. M. Euler : Précis d'une théorie générale de la dioptrique (pages 865 à 894, 29 pages, 1 planche) - 16. M. du Hamel : Observations botanico-météorologiques faites au chateau de Denainvilliers, proche Pithiviers en Gatinois (pages 894 à 943, 49 pages) - 16. M. de La Lande : Mémoire sur le changement de l'inclinaison du troisième satellite de Jupiter (pages 943 à 952) - 17. M. Cassini de Thury : Observation de l'éclipse de Soleil du 16 août 1765, faite à l'Observatoire Royal (page 953) - 18. Abbé Chappe d'Auteroche : Observations de l'éclipse de Soleil (page 954) - 19. M. Pingré : Occultation de deux étoiles de la Queue du Capricorne par la Lune le 1er août 1765 (pages 955 à 957) - 20. M. Adanson : Remarques sur les blés appelés blés de miracle et découverte d'un orge de miracle (pages 957 à 967) - 21. M. de Lamure : Recherches sur les causes de la pulsation des artères (pages 957 à 1008, 51 pages) bon exemplaire, le dos est un peu frotté à la coiffe supérieure et sur le haut des mors sans gravité, reliure d'époque sinon en très bon état, intérieur frais et propre, papier un peu jauni, petite tache sombre au coin supérieur droit de la première page et des deux suivants, sans gravité, quelques rousseurs discretes, bien complet des 5 planches hors-texte et des deux tableaux dépliants‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR150.00

‎Académie Royale des Sciences - Jean-Jacques Dortous de Mairan - M. Fougeroux de Bondaroy - Achille Pierre Dionis du Séjour - M. de La Lande, Lalande - M. Jeauray - M. Jean Sylvain Bailly‎

Reference : 101183

(1771)

‎Première Suite des Mémoires de Mathématique et de Physique de l'année M.D.CCLXV (1765) tirées des registres de l'Académie Royale des Sciences - Nouvelle centurie, Tome Trente-Sixcième (tome 36) - (Nouvelles recherches sur la cause générale du chaud en été et du froid en hiver, en tant qu'elle le lie à la chaleur interne et permanente de la Terre - Observations sur le lieu appelé Solfatare situé proche la ville de Naples, volcan - Nouvelles méthodes analytiques pour calculer les éclipses du Soleil, troisième mémoire dans lequel on applique la solution des plusieurs problèmes astronomiques, les équations démontrées dans les deux premiers mémoires - Mémoire sur un dérangement singulier observé dans le mouvement de Saturne lu le 2 mai 1764 - Premier mémoire sur l'état actuel des tables de Jupiter et des changements qu'il convient d'y faire, quant aux premiers éléments de la théorie - Observations sur les mines de charbon de terre qui brûle depuis long temps - Observations faites aux Galeries du Louvre depuis 1700 jusqu'en 1764)‎

‎Chez J. Schreuder à Amsterdam , Académie Royale des Sciences Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1771 Book Condition, Etat : Bon relié, plein veau d'époque à 5 faux-nerfs, pièce de titre et de tomaison, caissons ornés In-8 1 vol. - 437 pages‎


‎11 planches hors-texte de gravures (sauf erreur complet) et 2 tableaux dépliants 1ere édition, édition originale, 1771 Contents, Chapitres : Paginé 219 à 655 - 1. M. Jean-Jacques Dortous de Mairan : Nouvelles recherches sur la cause générale du chaud en été et du froid en hiver, en tant qu'elle le lie à la chaleur interne et permanente de la Terre (pages 219 à 427, 208 pages avec 2 planches dépliantes recto-verso de tableaux, 3 planches dépliantes) - 2. M. Fougeroux de Bondaroy : Observations sur le lieu appelé Solfatare situé proche la ville de Naples, volcan (pages 418 à 446, 28 pages, 3 planches dépliantes) - 3. M. Achille Pierre Dionis du Séjour : Nouvelles méthodes analytiques pour calculer les éclipses du Soleil, troisième mémoire dans lequel on applique la solution des plusieurs problèmes astronomiques, les équations démontrées dans les deux premiers mémoires (pages 447 à 570, 103 pages, 3 planches dépliantes en fin d'ouvrage) - 4. M. de La Lande, Lalande : Mémoire sur un dérangement singulier observé dans le mouvement de Saturne lu le 2 mai 1764 (pages 571 à 598, 27 pages) - 5. M. Jeauray : Premier mémoire sur l'état actuel des tables de Jupiter et des changements qu'il convient d'y faire, quant aux premiers éléments de la théorie (pages 598 à 625, 27 pages) - 6. Fougeroux de Bondaroy : Observations sur les mines de charbon de terre qui brûle depuis long temps (pages 626 à 635, 9 pages) - 7. M. Bailly : Observations faites aux Galeries du Louvre depuis 1700 jusqu'en 1764 (pages 635 à 655, 20 pages) - suivent 3 planches sur un mémoire du Duc de Chaulnes, à priori absent dans ce tome - Jean-Jacques Dortous de Mairan, né à Béziers le 26 novembre 1678 et mort à Paris le 20 février 1771, est un mathématicien, astronome et géophysicien français. (....) Mairan vint sétablir à Paris, où il était avantageusement connu des savants par ses publications ainsi que par trois nouvelles dissertations sur la roue dAristote et divers points dhistoire naturelle. En 1715, à la demande de l'Académie royale des sciences ce mémoire est examiné par Nicolas Saulmon et le chevalier de Louville. Ces travaux motivèrent laccueil empressé fait à leur auteur par lAcadémie Royale des Sciences, qui le reçut, le 24 décembre 1718, en qualité dassocié géomètre, sans lui imposer lépreuve préliminaire dadjoint. Six mois plus tard, il remplaça Michel Rolle, qui avait pris sa retraite le 8 juillet 1719. Dès lors il se montra très régulier aux séances de l'Académie, où il fit de fréquentes lectures. Vers cette époque il commença à DONNER LES PRINCIPES DE SA THEORIE DU CHAUD ET DU FROID, continués en 1721 et entièrement développés en 1765. Il soccupa aussi, jusquen 1740, dun travail non moins remarquable sur la réflexion des corps, matière à peu près aussi neuve que la précédente et qui navait offert à son observateur vulgaire aucun sujet dobservations neuves. (source : Wikipedia) - Jean Sylvain Bailly, né le 15 septembre 1736 à Paris et mort guillotiné le 12 novembre 1793 à Paris, est un mathématicien, astronome, écrivain et homme politique français. Il a été le premier maire de Paris. - La Solfatare est un volcan situé à proximité de la ville de Pouzzoles, à l'ouest de Naples, la deuxième plus grande agglomération du pays avec quatre millions d'habitants, dans la région italienne de Campanie, au sud de la chaîne principale des Apennins. Joseph Jérôme Lefrançois de Lalande (également connu comme Jérôme Lalande, et orthographié « De La Lande », parfois « Le Français de la Lande »), né à Bourg-en-Bresse le 11 juillet 1732 et mort à Paris (Seine) le 4 avril 1807, est un astronome français. - Achille Pierre Dionis du Séjour, né le 11 janvier 1734 à Paris et mort le 22 août 1794 à Vernou, est un astronome et mathématicien français. Dès 1761, il publia, conjointement avec son confrère Mathieu-Bernard Goudin, un ouvrage contenant des mémoires sur le calcul analytique des éclipses, les rétrogradations des planètes, et la gnomonique. (...). Dès 1761, il publia, conjointement avec son confrère Mathieu-Bernard Goudin, un ouvrage contenant des mémoires sur le calcul analytique des éclipses, les rétrogradations des planètes, et la gnomonique (...) Il entreprit dappliquer lanalyse algébrique à toutes les branches de lastronomie, et dabord au calcul des éclipses. Il suivit ce travail avec autant dassiduité que de succès pendant pas moins de trente ans et épuisa ce problème dans toute sa généralité. Les astronomes ont toujours trop négligé lanalyse, les observations et les calculs quelles exigent pour en tirer des résultats, demandant tant de temps, quil ne leur en restait guère pour des spéculations abstraites et difficiles. Du Séjour est le premier qui se soit adonné tout entier à ce travail pour en faire une application importante à la détermination des longitudes dun grand nombre de villes, par les éclipses de 1764 et de 1769, dans les Mémoires de lAcadémie pour 1771. II donna plus quaucun autre astronome de ces calculs si rarement réalisés avant 1760. (source : Wikipedia) bon exemplaire, le dos est un peu frotté à la coiffe supérieure et sur le haut des mors sans gravité, reliure d'époque sinon en très bon état, intérieur frais et propre, papier un peu jauni, quelques pages un peu brunies, quelques rousseurs discretes, bien complet des 11 planches hors-texte et des deux tableaux dépliants (3 planches semblent concerner un autre mémoire du Duc de Chaulnes, paru dans un autre tome).‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR200.00

‎Académie Royale des Sciences - M. de Réaumur - M. Varignon - M. Boulduc - M. Maraldi :- M. Cassini - M. Saurin - M. Geoffroy le jeune - M. Terrasson - M. Homberg - M. Lemery - M. Holle - M. Gauteron‎

Reference : 101186

(1733)

‎Suite des Mémoires de Mathématique et de Physique de l'Académie Royale des Sciences de l'année M. DCC.IX (1709) - (Formules générales pour déterminer le point d'intersection de deux lignes droites infiniment proches, qui rencontrent une courbe quelconque vers le même côté sous des angles égaux - Des mouvements variés dans les milieux résistants en raison des quarrés des vitesses effectives de ces mouvements- Observations et analyses du cachou - Comparaison des observations du baromètre - Du mouvement apparent des planètes, Terre, Mars, Saturne, Jupiter, Mercure- Solution générale du problème où parmi une infinité de courbes semblables décrites sur un plan vertical et ayant un même axe et un même point d'origine - Des mouvements commencés par des vitesses quelconques et ensuite primitivement accélérés en raison des temps écoulés, dans les milieux résistants en raison des quarrés des vitesses effectives du mobile - Observations sur les écrevisses de rivière - Extrait ou abrégé du projet de M. Reneaume sur les manuscrits de feu M. Tournefort - Eclaircissemens sur la construction des égalités, second mémoire - Problème de statique - Observations touchant l'effet de certains acides sur les alkalis volatiles - De la formation et de l'accroissement des coquilles des animaux tant terrestres qu'aquatiques, soit de mer, soit de rivière- Conjectures et réflexions sur la matière du feu et de la lumière- De l'évanouissement des quantités inconnues dans la géométrie analytique - Observations sur l'évaporation qui arrive aux liquides pendant le grand froid, avec des remarques sur quelques effets de la gelée)‎

‎Chez Pierre Mortier à Amsterdam , Académie Royale des Sciences Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1733 Book Condition, Etat : Bon relié, plein veau d'époque à 5 faux-nerfs, pièce de titre et de tomaison, caissons ornés In-8 1 vol. - 366 pages‎


‎9 planches hors-texte de gravures (sauf erreur complet) 1ere édition, édition originale, 1733 Contents, Chapitres : Paginé 231 à 597 - 1. M. de Réaumur : Formules générales pour déterminer le point d'intersection de deux lignes droites infiniment proches, qui rencontrent une courbe quelconque vers le même côté sous des angles égaux (pages 231 à 244, 13 pages) - 2. M. Varignon : Des mouvements variés dans les milieux résistants en raison des quarrés des vitesses effectives de ces mouvements (pages 245 à 292, 47 pages, 1 planche - 3. M. Boulduc : Observations et analyses du cachou (pages 293 à 299) - 4. M. Maraldi : Comparaison des observations du baromètre (pages 299 à 317) - 5. M. Cassini : Du mouvement apparent des planètes (pages 318 à 329, 11 pages, 4 grandes planches dépliantes avec les mouvements des planètes à l'égard de la Terre, Mars, Saturne, Jupiter, Mercure) - 6. M. Saurin : Solution générale du problème où parmi une infinité de courbes semblables décrites sur un plan vertical et ayant un même axe et un même point d'origine, etc.. (pages 330 à 344, 14 pages, 1 planche) - 7. M. Varignon : Des mouvements commencés par des vitesses quelconques et ensuite primitivement accélérés en raison des temps écoulés, dans les milieux résistants en raison des quarrés des vitesses effectives du mobile (pages 344 à 404, 60 pages, 1 planche) - 8. M. Geoffroy le jeune : Observations sur les écrevisses de rivière (pages 404 à 411) - 9. M. Terrasson : Extrait ou abrégé du projet de M. Reneaume sur les manuscrits de feu M. Tournefort (pages 412 à 418) - 10. M. Rolle : Eclaircissemens sur la construction des égalités, second mémoire (pages 418 à 456, 38 pages, 1 planche) - 11. M. Varignon : Problème de statique (pages 457 à 462) - 12. M. Homberg : Observations touchant l'effet de certains acides sur les alkalis volatiles (pages 463 à 474) - 13. M. de Réaumur : De la formation et de l'accroissement des coquilles des animaux tant terrestres qu'aquatiques, soit de mer, soit de rivière (pages 475 à 520, 45 pages, 2 planches hors-texte totalisant 14 figures de coquillages) - 14. M. Lemery : Conjectures et réflexions sur la matière du feu et de la lumière (pages 520 à 543) - 15. M. Holle : De l'évanouissement des quantités inconnues dans la géométrie analytique (pages 543 à 584, 41 pages) - 16. M. Gauteron : Observations sur l'évaporation qui arrive aux liquides pendant le grand froid, avec des remarques sur quelques effets de la gelée (pages 584 à 597) - Jacques Cassini, dit Cassini II, seigneur de Thury, né à Paris le 18 février 1677 et mort à Thury le 16 avril 1756 des suites d'un accident de voiture, est un astronome français. Louis Godin est un astronome français, membre de l'Académie royale des sciences, né à Paris le 28 février 1704 et mort le 11 septembre 1760 à Cadix. - René-Antoine Ferchault de Réaumur (appelé par convenance Réaumur tout court), né le 28 février 1683 à La Rochelle et mort le 17 octobre 1757 dans son domaine de la Bermondière, à Saint-Julien-du-Terroux, en Mayenne, est un physicien et naturaliste français. - Le père jésuite Pierre Varignon (1654-17221) est un mathématicien français. Il est l'auteur d'importantes contributions à la statique, notamment par la formalisation du triangle des forces et des conditions d'équilibre en trois dimensions. - Nicolas Lémery, né à Rouen le 17 novembre 1645 et mort à Paris le 19 juin 1715, est un chimiste apothicaire français, contemporain du règne du roi Louis XIV. Il MANQUE la page de titres (date d'édition validée à 1733), sinon bon exemplaire, le dos est un peu frotté à la coiffe supérieure et sur le haut des mors sans gravité, reliure d'époque sinon en très bon état, coin supérieur gauche du plat inférieur un peu émoussé, intérieur frais et propre, papier un peu jauni, presque sans rousseurs, bien complet des 10 planches hors-texte, notamment les 4 planches dépliantes sur l'article de Cassini décrivant les orbites des principales planètes du Système solaire‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR200.00

‎Académie Royale des Sciences - M. de Thury - Charles Marie de la Condamine - M. de La Lalande, Lalande - M. Delisle - Alexis Claude Clairaut - Abbé Nollet - M. Montet‎

Reference : 101184

(1761)

‎Seconde Suite des Mémoires de Mathématique et de Physique de l'année M.D.CCLII (1752) tirées des registres de l'Académie Royale des Sciences - Nouvelle centurie, Tome XVII (tome 17) - (Remarques sur la conjonction de Venus avec le Soleil, qui doit arriver le 6 juin de l'année prochaine 1761- Extrait d'un journal de voyage en Italie - Mémoire sur les équations séculaires et sur les moyens mouvements du Soleil, de la Lune, de Saturne, de Jupiter et de Mars avec les observations de Tycho Brahé faites sur Mars en 1593, tirées des manuscrits de cet auteur - Nouvelles théories des éclipses sujettes aux parallaxes, appliquée à la grande éclipse de Soleil qu'on observa le 25 juillet 1748 - Examen des erreurs que l'on peut commettre dans la mesure des hauteurs méridiennes, sur des hauteurs correspondantes, avec les tables de correction qui en résultent - Second mémoire sur les moyens de perfectionner les lunettes d'approche par l'usage d'objets composés de plusieurs matières différemment réfringentes - Nouvelles expériences faites avec les rayons solaires rassemblés tant par réflexion que par réfraction - Mémoire sur le sel lixiviel de tamaris, dans lequel on prouve que ce sel est un sel de glauber parfait et sur l'emploi que l'on fait dans les fabriques de salpêtre des cendres de tamaris et sur le sel du Garou)‎

‎Chez J. Schreuder à Amsterdam , Académie Royale des Sciences Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1761 Book Condition, Etat : Bon relié, plein veau d'époque à 5 faux-nerfs, pièce de titre et de tomaison, caissons ornés In-8 1 vol. - 400 pages‎


‎3 planches dépliantes hors-texte, 2 tableaux dépliants 1ere édition, édition originale, 1761 Contents, Chapitres : Paginé 521 à 920 - 1. M. de Thury : Remarques sur la conjonction de Venus avec le Soleil, qui doit arriver le 6 juin de l'année prochaine 1761 (pages 521 à 535, 24 pages) - 2. M. Charles Marie de la Condamine : Extrait d'un journal de voyage en Italie (pages 536 à 660, 124 pages - 3. M. de La Lalande, Lalande : Mémoire sur les équations séculaires et sur les moyens mouvements du Soleil, de la Lune, de Saturne, de Jupiter et de Mars avec les observations de Tycho Brahé faites sur Mars en 1593, tirées des manuscrits de cet auteur (pages 661 à 801, 140 pages, 1 planche dépliante, 2 tableaux dépliants) - 4. M. Delisle : Nouvelles théories des éclipses sujettes aux parallaxes, appliquée à la grande éclipse de Soleil qu'on observa le 25 juillet 1748 (pages 801 à 842, 40 pages) - 5. M. de La Lande : Examen des erreurs que l'on peut commettre dans la mesure des hauteurs méridiennes, sur des hauteurs correspondantes, avec les tables de correction qui en résultent (pages 842 à 852, 10 pages, 2 planches dépliantes, 2 tableaux dépliants) - 6. M. Alexis Claude Clairaut : Second mémoire sur les moyens de perfectionner les lunettes d'approche par l'usage d'objets composés de plusieurs matières différemment réfringentes (pages 853 à 896, 43 pages) - 7. Abbé Nollet : Nouvelles expériences faites avec les rayons solaires rassemblés tant par réflexion que par réfraction (pages 896 à 901, 5 pages) - 8. M. Montet : Mémoire sur le sel lixiviel de tamaris, dans lequel on prouve que ce sel est un sel de glauber parfait et sur l'emploi que l'on fait dans les fabriques de salpêtre des cendres de tamaris et sur le sel du Garou (pages 902 à 920, 18 pages) - Charles Marie de La Condamine, né le 27 janvier 1701 à Paris et mort le 4 février 1774 à Paris, est un explorateur et un scientifique français, astronome et encyclopédiste du xviiie siècle. Il est célèbre pour avoir mené, de 1735 à 1743, une expédition géodésique française en Équateur qui a mesuré trois degrés du méridien afin de déterminer la figure de la Terre (...). La Condamine quitte Paris pour l'Italie le 28 décembre 1754. Le 7 janvier il voit le Rhône couvert de glaces près de Lyon, d'où il s'embarque pour Avignon. Il visite le pont du Gard et la Maison Carrée de Nîmes, et Montpellier sous la neige. Il fait la connaissance de la margravine Wilhelmine de Bayreuth, sur du grand Frédéric, qui passe l'hiver à Avignon. À Gènes on lui montre un vase précieux, le Sacro Catino, venant de la reine de Saba, qui passe pour être en émeraude. La Condamine estime qu'il est en verre coloré. Dans le golfe de la Spécie il voit une source d'eau douce bouillonnante au milieu de la mer. Il passe par l'ancienne ville de La Luna, détruite par les Sarrazins, et par Livourne. Il est à Pise pour l'éclipse de Lune du 27 mars 1755 et il y mesure à treize pieds de Paris, soit à un peu plus de quatre de nos mètres, le défaut d'aplomb de la tour de Pise. Il séjourne à Florence, où il est logé au palais Corsini au bord de l'Arno. Il visite toutes les beautés de la ville des Médicis et s'intéresse à la restauration de la méridienne de la cathédrale Santa Maria del Fiore par l'astronome Leonardo Ximenes. Il s'agit d'une ouverture circulaire sur le dôme de la cathédrale, qui donne une image du Soleil sur la ligne méridienne tracée par une bande de marbre du pavement, et sert à déterminer les points solsticiaux et les variations de l'écliptique. À Rome, La Condamine loge chez son ami Étienne François de Choiseul dans l'ancienne ambassade de France (le palais Cesarini, qui sera détruit sous Mussolini pour mettre au jour des ruines magnifiques du forum antique de Pompée). Il veut retrouver la mesure exacte du pied romain, en mesurant des monuments antiques comme la colonne Trajane ou le Panthéon de Rome. Il visite Naples et le tombeau de Virgile sur la colline du Pausilippe en compagnie de la margrave de Bayreuth. Il monte au sommet du Vésuve et visite les ruines antiques souterraines d'Herculanum, qui venaient d'être découvertes. Il termine son tour d'Italie par Bologne, Modène, Parme, Mantoue, Venise, Padoue, Milan et Turin. À son retour il publie un mémoire sur ses nombreuses observations géographiques et scientifiques. (source : Wikipedia) - Joseph Jérôme Lefrançois de Lalande (également connu comme Jérôme Lalande, et orthographié « De La Lande », parfois « Le Français de la Lande »), né à Bourg-en-Bresse le 11 juillet 1732 et mort à Paris (Seine) le 4 avril 1807, est un astronome français. - Alexis Claude Clairaut, né le 13 mai 1713 à Paris où il est mort le 17 mai 1765, est un mathématicien français. - Jean Antoine Nollet, connu surtout sous le nom de labbé Nollet, né à Pimprez le 19 décembre 1700 et mort à Paris le 24 avril 1770, est un physicien français. Il fut associé aux travaux de Du Fay et de Réaumur. (source : Wikipedia) bon exemplaire, le dos est un peu frotté à la coiffe supérieure et sur le haut des mors sans gravité, reliure d'époque sinon en très bon état, intérieur frais et propre, papier un peu jauni, quelques rousseurs discretes, bien complet des 3 planches hors-texte et des deux tableaux dépliants‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR200.00

‎Académie Royale des Sciences - M. du Fay - M. Winslow - M. de Mairan - M. Pitot - P. Maraldi - M. de Réaumur - M. Delisle - M. Delisle - M. Cassini - M. Petit - M. Godin - M. Boulduc fils‎

Reference : 101182

(1732)

‎Suite des Mémoires de Mathématique et de Physique de l'Académie Royale des Sciences de l'année M. DCCXXVI (1726) - (Quelques expériences de catoptrique - Observations nouvelles sur les mouvements ordinaires de l'épaule, sur l'action des muscles qui exécutent ces mouvements - Description de l'aurore boréale du 26 septembre et celle du 19 octobre observées au chateau de Breuillepont - Examen de la force qu'il faut donner aux cintres dont on se sert dans la construction des grandes voutes des arches des ponts - Observations à Pékin et comparées à celles qui ont été faites à Paris, eclipses des satellites de Jupiter, de conjonctions de Vénus et Jupiter, comète qui parut en 1723 - Sur le son que rend le plomb et quelques circonstances - Sur la longitude de l'embouchure de la rivière Saint Louis nommée communément le fleuve Mississipi - Observations astronomiques faites à Berlin dans l'Observatoire Royal - Observations de l'éclipse de Mars par la Lune faite à l'Observatoire Royal - Mémoire dans lequel on détermine l'endroit où il faut piquer l'oeil dans l'opération de la cataracte - Que le fer est de tous les métaux celui qui se moule le plus parfaitement, et quelle en est sa cause - Sur le météore qui a paru le 19 octobre de cette année - Remarques sur plante appelée à la Chine Hia Tsao Tom Tchom ou plante-ver - Essai d'analyse en général des nouvelles eaux minérales de Passy - Observation de l'éclipse du Soleil faite à Thury près de Clermont en Beauvoisis le 25 septembre 1726 suivi Observation de l'éclipse faite à l'Observatoire Royal - Observations météorologiques de l'an 1726)‎

‎Chez Pierre Mortier à Amsterdam , Académie Royale des Sciences Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1732 Book Condition, Etat : Bon relié, plein veau d'époque à 5 faux-nerfs, pièce de titre et de tomaison, caissons ornés In-8 1 vol. - 243 pages‎


‎9 planches hors-texte de gravures (sauf erreur complet) 1ere édition, édition originale, 1732 Contents, Chapitres : Paginé 237 à 479 - 1. M. du Fay : Quelques expériences de catoptrique (pages 237 à 251, 14 pages, 1 planche - 2. M. Winslow : Observations nouvelles sur les mouvements ordinaires de l'épaule, sur l'action des muscles qui exécutent ces mouvements (pages 252 à 283, 31 pages, 2 planches dépliantes totalisant 38 figures - 3. M. de Mairan : Description de l'aurore boréale du 26 septembre et celle du 19 octobre observées au chateau de Breuillepont (pages 283 à 308, 25 pages et 2 planches dépliantes - 4. M. Pitot : Examen de la force qu'il faut donner aux cintres dont on se sert dans la construction des grandes voutes des arches des ponts (pages 308 à 326, 16 pages, 2 planches dépliantes) - 5. P. Maraldi : Observations à Pékin et comparées à celles qui ont été faites à Paris, eclipses des satellites de Jupiter, de conjonctions de Vénus et Jupiter, comète qui parut en 1723 (pages 337 à 344, 7 pages) - 6. M. de Réaumur : Sur le son que rend le plomb et quelques circonstances (pages 345 à 352, 7 pages) - 7. M. Delisle : Sur la longitude de l'embouchure de la rivière Saint Louis nommée communément le fleuve Mississipi Misissipi (pages 353 à 366, 13 pages) - 8. M. Delisle : Observations astronomiques faites à Berlin dans l'Observatoire Royal (pages 366 à 367) - 9. M. Cassini : Observations de l'éclipse de Mars par la Lune faite à l'Observatoire Royal (pages 368-369) - 10. M. Petit : Mémoire dans lequel on détermine l'endroit où il faut piquer l'oeil dans l'opération de la cataracte (pages 370 à 385, 15 pages, 1 planche dépliante - 11. M. de Réaumur : Que le fer est de tous les métaux celui qui se moule le plus parfaitement, et quelle en est sa cause (pages 385 à 404) - 12. M. Godin : Sur le météore qui a paru le 19 octobre de cette année (pages 403 à 425, 22 pages) - 13. M. de Réaumur : Remarques sur plante appelée à la Chine Hia Tsao Tom Tchom ou plante-ver (pages 426 à 430, 4 pages, 1 planche dépliante - 14. M. Boulduc fils : Essai d'analyse en général des nouvelles eaux minérales de Passy (pages 431 à 461, 30 pages - 15. M. Cassini : Observation de l'éclipse du Soleil faite à Thury près de Clermont en Beauvoisis le 25 septembre 1726 suivi de M. Godin : Observation de l'éclipse faite à l'Observatoire Royal (pages 461 à 466, 5 pages) - 16. P. Maraldi : Observations météorologiques de l'an 1726 (pages 466 à 479, 13 pages) - Fin - Jean-Jacques Dortous de Mairan, né à Béziers le 26 novembre 1678 et mort à Paris le 20 février 1771, est un mathématicien, astronome et géophysicien français. - René-Antoine Ferchault de Réaumur (appelé par convenance Réaumur tout court), né le 28 février 1683 à La Rochelle et mort le 17 octobre 1757 dans son domaine de la Bermondière, à Saint-Julien-du-Terroux, en Mayenne, est un physicien et naturaliste français. - Charles François de Cisternay du Fay (ou Dufay), né à Paris le 14 septembre 1698 et mort à Paris le 16 juillet 1739, est un chimiste français, premier intendant du Jardin du Roi, qui distingua en électrostatique l'électricité positive de l'électricité négative. - Jacques Cassini, dit Cassini II, seigneur de Thury, né à Paris le 18 février 1677 et mort à Thury le 16 avril 1756 des suites d'un accident de voiture, est un astronome français. Louis Godin est un astronome français, membre de l'Académie royale des sciences, né à Paris le 28 février 1704 et mort le 11 septembre 1760 à Cadix. Giacomo Filippo Maraldi, parfois appelé Jacques Philippe Maraldi, né le 21 août 1665 à Perinaldo (alors comté de Nice des États de Savoie) et mort le 1er décembre 1729, est un mathématicien et astronome franco-italien. Joseph-Nicolas Delisle, dit Delisle le cadet ou le jeune, né le 4 avril 1688 et mort le 11 septembre 1768 à Paris, est un astronome et cartographe français. bon exemplaire, le dos est un peu frotté à la coiffe supérieure et sur le haut des mors sans gravité, reliure d'époque sinon en très bon état, intérieur frais et propre, papier un peu jauni, presque sans rousseurs, bien complet des 9 planches hors-texte‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR150.00

‎[Bertrand-Quinquet (Louis-Jacques-François de Paule ; 1755-1808)]‎

Reference : 20816

(1799)

‎Traité de l'imprimerie.‎

‎Paris, Bertrand-Quinquet imp., an VII (1799) ; in-4°, bradel demie toile prune, pièce de titre en long grenat ; [8], 288, X planches h.t.‎


‎Edition originale rare. Né à Compiègne, Louis-Jacques-François de Paule Bertrand, fil du libraire imprimeur Louis Bertrand, se marie en 1778 à Marie Victoire Quinquet, nom qu’il rajoute au sien ; en 1777, il avait repris la succession de son père après un apprentissage sérieux du métier d’imprimeur. Rapidement il se lance dans le journalisme en éditant les Affiches du Beauvaisis, rebaptisées Affiches de Compiègne en 1788, hebdomadaire littéraire et d’annonces. Dès les prémices de la Révolution, il s’engage auprès des Jacobins, est élu officier de la garde nationale, jusqu’à ce qu’il soit chassé de Compiègne par une émeute. Réfugié à Paris, il rachète en 1796 une imprimerie à St Germain-l’Auxerrois, son fils en prend la succession en 1802 (Jacques Bernet, Dictionnaire des Journalistes (1600-1789). Petite auréole en pied des premiers feuillets avec petite usure de papier en coin des quatre premiers, sinon bon exemplaire dans une reliure sobre mais en bon état. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR800.00

‎BOSSUT, Charles (Abbé)‎

Reference : 01210

(1763)

‎Traité élémentaire de méchanique et de dinamique ‎

‎Charleville, P. Tessin, 1763. In-8° relié plein veau brun marbré de l'époque, dos à six nerfs, XVIII-240 pages, 7 planches dépliantes.‎


‎Exemplaire à restaurer (voir photos), interieur bon état, bonne tenue.‎

Bedot Bouquiniste

Phone number : 06 66 55 13 42

EUR150.00

‎BRADELEY James‎

Reference : ELM-126712032

(1798)

‎ASTRONOMICAL OBSERVATIONS, made at the Royal Observatory at Greenwich, from the year 1750 to the year 1762 (2 vol)‎

‎together with a continuation of the same by Rev. Nathaniel Bliss. Oxford, Clarendon Press, 1798-1805. Original edition. Very rare books. Ce savant prouva scientifiquement la rotation de la terre autour du soleil. Reliure demi-chagrin noir; dos à 5 nerfs avec titre et fleurons dorés (reliure de la fin du 19e). (2)+VLI+301+202+158 et (8)+427 pages. Format 28 x 43 cm.‎


‎Edition originale; très très rare. Very rare edition.‎

Librairie Equinoxe

Phone number : 00 32 484 110 109

EUR1,100.00

‎Collectif‎

Reference : 287261

(1793)

‎L'auteur de la nature - tome second - ouvrage contenant les principales connoissances de l'histoire naturelle des vues sur la nature de l'âme un détail d'anatomie suffisant pour faire connoître l'admirable méchanisme du corps humain quelques notions su‎

‎Méquignon 1793 582 pages in12. 1793. Relié. 582 pages. L'auteur de la nature - tome second - ouvrage contenant les principales connoissances de l'histoire naturelle des vues sur la nature de l'âme un détail d'anatomie suffisant pour faire connoître l'admirable méchanisme du corps humain quelques notions sur la destruction des élémens et sur la formation d'une nouvelle Terre et de nouveaux Cieux après la catastrophe générale de l'univers‎


‎Etat Correct couverture très abîmé date estimée à 1793 car notée: "l'an II de la République" sur la page titre ex libris sur premier plat‎

Un Autre Monde

Phone number : 07.69.73.87.31

EUR250.00

‎DUBOIS (M.)‎

Reference : MDUBTAB1

(1772)

‎Tableau annuel des progrès de la Physique, de l'Histoire Naturelle et des Arts. Année 1772‎

‎ Paris Chez J. P. Costard 1772 Un fort volume in-8 (20.5x13 cm), plein veau raciné époque, filet à froid sur les plats, dos à nerfs orné de fleurons, étiquette de titre, tranches marbrées bleues, une plache hors-texte, xvj-530 pp. (1) ff. (tables). ‎


‎Petites épidermures, coiffe supérieure arasée, bel état intérieur.‎

Librairie Michel Defer - Crosne

Phone number : 33 0 1 69 48 51 06

EUR80.00

‎GUYOT (Edmé-Gilles)‎

Reference : MGUYNOU1

(1799)

‎Nouvelles Récréations Physiques et Mathématiques, Contenant ce qui a été imaginé de plus curieux dans ce genre et qui se découvre journellement - Nouvelle édition - tomes I et II seuls‎

‎ A Paris A La Librairie rue St André-des-Arcs 1799 Deux volumes (sur 3) in-8 (20.5x13 cm), reliure plein veau époque, dos lisses à caissons dorés et fleurons, étiquettes de tire et de tomaison, filets dorés sur les coupes, tranches rouges. Pour le T I : xvj pp. dont faux titre et titre, 375 pp., 32 planches gravées. Pour le T II : faux titre,v pp. dont titre, 410 pp., 48 planches gravées.‎


‎Petit défaut au bas du premier plat du T I, restaurations bien faites sur le T II, bel aspect d'ensemble, intérieur très frais.‎

Librairie Michel Defer - Crosne

Phone number : 33 0 1 69 48 51 06

EUR500.00

‎Isaac newton (auteur ) Mr Pemberton (traducteur )‎

Reference : SCI101M

(1755)

‎ELEMENS de la PHILOSOPHIE NEWTONIENNE.‎

‎1755 / 495 pages dont 12 planches dépliantes et 17 en-têtes gravés. Relié au format : 13 x 20,5 cm (In8) Editions Chez Arkstee & Merkus (+PCM)‎


‎Reliure trés faiblement frottée (peu signifiant), intérieur en parfaite condition. SUPERBE ETAT pour cet ouvrage IMPORTANT & RARE !‎

Librairie du Levant - Bayonne

Phone number : 05 59 03 69 40

EUR1,800.00

‎LA CONDAMINE (Charles-Marie de).‎

Reference : 4249

(1745)

‎Relation abrégée d'un voyage fait dans l'intérieur de l'Amérique Méridionale. Depuis la Côte de la Mer du Sud, jusqu'aux Côtes du Brésil & de la Guiane, en descendant La Rivière des Amazones ; lue à l'Assemblée publique de l'Académie des Sciences, le 28 avril 1745.‎

‎Paris, chez la Veuve Pissot, 1745. 1745 1 vol. in-8° (197 x 125 mm.) de [2 ff.] (titre, Extrait des Registres de lAcadémie Royale des Sciences, du 7 novembre 1745), xvi pp. (préface), 216 pp., [2 ff.] (privilège du Roi) ; une carte dépliante (Cours du Marangnon ou de la Grande rivière des Amazones). Plein veau d'époque, dos à nerf orné. Tranches rouges, pièce de maroquin rouge, (coiffes discrétement restaurées).‎


‎Edition originale de cette présentation du voyage lue à l'Académie des Sciences. En 1735, Voltaire usa de toute son influence pour faire admettre Charles-Marie de La Condamine (1701-1774) dans lexpédition de Godin et Bouguer vers lEquateur. Lobjectif de lexpédition était de relever un degré de latitude dans les régions équatoriales du Pérou afin de déterminer la taille et la forme exacte de la terre. Cette mesure historique, qui a pris près dune décennie, démontra la théorie de Newton que la terre nest pas sphérique mais écrasée au niveau des pôles. Sur le chemin du retour, les chefs de lexpédition choisirent de suivre des routes séparées pour étoffer encore plus leurs rapports. La Condamine choisit la voie dangereuse de traverser le Brésil par lAmazone. La carte gravée accompagnant le texte fut dessinée par La Condamine, et cest la première où les latitudes sont observées. Il en rapporta le caoutchouc et la première description de larbre « quinquina ». La petite expédition atteignit le 6 septembre 1743 le fort brésilien de Para. De là, La Condamine rejoignit Cayenne avant de sembarquer, lannée suivante, pour la France. Il fit quelques observations astronomiques à Cayenne et regagna la France en 1744. Beau parleur et écrivain habile, La Condamine était très apprécié dans les salons. Outre ses travaux sur lexpédition, il publia une relation de son voyage sur lAmazone, des écrits sur la vaccination contre la variole (1754, 1758, 1765) et un mémoire faisant connaître pour la première fois les propriétés du caoutchouc (1751). Il entra à lAcadémie française en 1760. Sa curiosité était proverbiale : il mourut des suites dune opération audacieuse quil avait voulu faire tenter sur lui-même. Sabin 38484 ; Palau 129370 ; Borba de Moraes, p. 446. 1 vol. in-8°. Contemp. calf. 1 fold. map. Original edition of his conference at the Académie of Sciences. La Condamine was the geographer of the French Scientific Expedition to South America, sent by the king to measure the arc of the meridian at the Equator in order to be able to determine more accurately the dimensions of the planet. Having completed their measurements, each member of the expedition went their own way. La Condamine chose to return by the way of the Amazon, and then produced the first scientific exploration of this great river. His narrative is full of interesting and curious observations. The folding map is the first detailed map of the Amazon published. Fine copy.‎

J-F Letenneur Livres Rares - Saint Briac sur Mer

Phone number : 02 99 88 92 44

EUR1,200.00

‎LALANDE (Jérôme)‎

Reference : MLALABR1

(1795)

‎Abrégé d'Astronomie‎

‎ A Paris Chez Firmin-Didot 1795 In-8, reliure plein veau raciné ép., dos lisse orné de fleurons, dentelle sur les coupes, xxx + 417 pp., in-fine XVI pl. dépliantes. Seconde édition, augmentée.‎


‎Epidermures, l'une importante au deuxième plat, deux petits manques, bon état intérieur, les planches sont restées fraiches. Etiquette de premier prix de Mathématiques de l'Ecole Centrale des Basses-Pyrénées, an XII de la République.‎

Librairie Michel Defer - Crosne

Phone number : 33 0 1 69 48 51 06

EUR230.00

‎La Nature‎

Reference : 6680

(1718)

‎ Nature - Sciences et techniques‎

‎ 1718 N° 1 (7 juin 1873) au 26 (29 nov 1873) de 1873 (année complète en un volume) - demi basane verte / fleurons dorés‎


‎très bon état - - ‎

Librairie Le Père Pénard - Lyon

Phone number : 04.78.38.32.46

EUR100.00

‎La Nature - nouvelles scientifiques / supplément à la nature‎

Reference : 6727

(1749)

‎ Nature - Sciences et techniques‎

‎ 1749 N° 1749 (1 dec 1906) au 1801 ( 30 nov 1907) de 1907 - éditeur - cartonnage‎


‎très bon état - - ‎

Librairie Le Père Pénard - Lyon

Phone number : 04.78.38.32.46

EUR45.00

‎MAZEAS (Jean-Mathurin)‎

Reference : MMAZELE1

(1777)

‎Elemens d'Arithmétique. d'Algèbre, et de Géometrie, Avec une Introduction aux Sections coniques. Ouvrage utile pour faire entrer dans l'esprit de ces Sciences & pour disposer a l'étude de la Physique & des Sciences Physico-Mathematiques‎

‎ A Paris Chez Ph.-D. Pierres 1777 Un volume in-8 (21x13 cm), plein veau marbré époque, dos compartimenté à caissons et fleurons dorés, étiquette de titre, dentelle sur les coupes, tranches rouges, xjj pp., errata, 530 pp., 16 planches dépliantes. ‎


‎Très bel exemplaire.‎

Librairie Michel Defer - Crosne

Phone number : 33 0 1 69 48 51 06

EUR160.00

‎Nollet, Abbé.‎

Reference : DZN-1286

(1764)

‎Lettres sur l'électricité, dans lesquelles on examine les découvertes qui ont été faites sur cette matière depuis l'année 1752, & les conséquences que l'on peut en tirer.‎

‎Paris Guerin et Delatour 1764, in-12, XII-251 pages, 4 planches gravées hors-texte dont 3 rempliées. Basane époque, dos orné, tranches couleur. Usure de coins, petites fentes aux mors, manque une partie de la première garde marbrée, petite mouillure claire dans le coin inférieur des pages.‎


‎Première partie seule sur 2 de cette réédition, la première étant de 1753-1760. Physicien, expérimentateur, inventeur et pédagogue, Nollet connut le succès avec ses "Causeries expérimentales" en 1735.S'ensuit la polémique avec Benjamin Franklin sur l'origine de l'électricité produite par la foudre,dans laquelle il s'obstina dans l'erreur. Sa brillante carrière continua et il devint en 1762 directeur de l'Académie des sciences.‎

A la librairie Gauzy
EUR80.00

‎Nollet (Abbé Jean-Antoine)‎

Reference : 101449

(1764)

‎Essai sur l'électricité des corps (Quatrième édition, 1764)‎

‎Chez H.L. Guérin et L.F. Delatour à Paris, M.DCC.LXIV Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1764 Book Condition, Etat : Bon relié, plein veau d'époque, dos lisse, pièce de titres au dos, dos ornés de motifs dorés In-8 1 vol. - 297 pages‎


‎1 planche en frontispice et 4 planches dépliantes hors-texte (complet des 5 planches) 4eme édition, 1764 Contents, Chapitres : Avis du librarie, épitre au Dauphin, préface, avis au relieur, xxiv, Texte, 273 pages, extraits des registes de l'Académie Royale, iii - Instructions touchant les instruments propres aux expériences de l'électricité et de la manière de s'en servir - Exposition méthodique des principaux phénomènes électriques pour servir à la recherche des causes - Conjectures tirées de l'expérience sur les causes de l'électricité - Examen de quelques phénomènes électriques publiés en Italie (Gio Francesco Pivati et Giuseppe Veratti) - Avertissement touchant les critiques de cet ouvrage - Jean Antoine Nollet, connu surtout sous le nom de l'abbé Nollet, né à Pimprez le 19 décembre 1700 et mort à Paris le 24 avril 1770, est un physicien français. Il fut associé aux travaux de Du Fay et de Réaumur. Nollet a beaucoup contribué à répandre en France le goût et l'étude de la physique par des expositions claires et attrayantes. Il s'était surtout occupé de l'électricité : il conçut les premiers électroscopes, fit connaître en France la bouteille de Leyde, dont il réalisa une version « sèche », et pressentit dans les feux de Saint-Elme et la foudre l'action de l'électricité. reliure d'époque plein veau en bon état, mais avec de légères déchirures aux extrémités du mors du plat supérieur, légers manques aux coiffes sans gravité, coin supérieur droit à peine émoussé, la reliure reste en bon état général, intérieur frais et propre, signature ancienne à l'intérieur du plat supérieur, intérieur sinon très propre, papier à peine jauni, quelques rousseurs très discrètes, cela reste un bon exemplaire, bien complet des 5 planches hors-texte‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR135.00

‎Nollet (Abbé Jean-Antoine)‎

Reference : 86454

(1770)

‎L'art des expériences ou avis aux amateurs de la physique sur le choix, la construction et l'usage des instruments, sur la préparation et l'emploi des drogues qui servent aux expériences - Tome troisième‎

‎Chez P.E.G. Durand, Neveu, Libraire rue Saint Jacques à Paris, M. DCC. LXX Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1770 Book Condition, Etat : Moyen broché , sous couverture d'attente bleue fort In-8 1 vol. - 507 pages‎


‎20 planches hors-texte dépliantes, gravures d'expériences (complet, elles sont toutes en bon état, complètes et sans déchirures, la planche 14 est montée à l'envers) 1ere édition, 1770 "Contents, Chapitres : Jean Antoine Nollet, connu surtout sous le nom de l'abbé Nollet, né à Pimprez le 19 décembre 1700 et mort à Paris le 24 avril 1770, est un physicien français. Il fut associé aux travaux de Du Fay et de Réaumur. Nollet a beaucoup contribué à répandre en France le goût et l'étude de la physique par des expositions claires et attrayantes. Il s'était surtout occupé de l'électricité : il conçut les premiers électroscopes, fit connaître en France la bouteille de Leyde, dont il réalisa une version « sèche », et pressentit dans les feux de Saint-Elme et la foudre l'action de l'électricité. - L'abbé Nollet publie encore en 1770 L'Art des expériences, trois volumes qui constituent sa dernière uvre, dans laquelle il décrit avec précision et minutie la façon de fabriquer les instruments. Il vulgarise le travail du bois, des métaux, du verre, décrivant les outils nécessaires, la manière de s'en servir, donnant les moyens de préparer les couleurs, les vernis, les ornements. Avec sa méthode admirable, qui est de ne rien laisser dans le vague et de n'oublier aucune opération qui pourrait embarrasser l'amateur, il est ainsi considéré comme un précurseur de l'enseignement technique, en ce XVIIIe siècle qui a été celui des bons ouvriers. Mort le 24 avril 1770 à 70 ans, il aura pour successeur au collège de Navarre Mathurin Jacques Brisson, neveu de la belle-sur de Réaumur, dont il sera le démonstrateur. Excellent pédagogue, Brisson héritera en outre des appareils de Nollet, qu'il revendra à Boulogne en 1792 ; le cabinet sera saisi à la Révolution et sera transporté en 1799 au Conservatoire national des arts et métiers, où il s'y trouve encore, à côté de celui de Jacques Charles (une autre partie de la collection d'instruments de démonstration de l'abbé Nollet se trouve dans les collections du Musée Stewart, à Montréal, Canada). (source : Wikipedia) " exemplaire broché sous couverture d'attente bleue et muette, le brochage est solide et compact, mais la couverture d'attente est un peu défraichie avec un manque au coin inférieur droit du plat supérieur, petites déchiures éparses et légères petites taches, intérieur assez frais et propre, sans marques de provenance, petit manque au coin inférieur de la page de faux-titre, quelques coins de pages cornés, texte assez frais et propre, hormis quelques rousseurs éparses et discrètes, une rousseur plus accentuée sur une page, papier légèrement bruni, très légère mouillure claire sur le haut des dernières pages de la table des matières, cela reste un bon exemplaire de lecture, bien complet des 20 planches hors-texte qui sont toutes en bon état, ensemble compact, idéal pour une nouvelle reliure avec les deux petits orphelins que doivent être les tomes 1 et 2, absents ici. Il s'agit du 3eme et dernier volume du dernier livre de l'abbé Nollet, publié en 1770, l'année de son décès.‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR100.00

‎NOLLET (Jean-Antoine, abbé).‎

Reference : 4281

(1771)

‎Leçons de physique expérimentale.‎

‎Paris, Durand, 1771-77. 1771 6 vol. in-8° ( 167 x 100 mm.), 1 portrait frontispice et 116 pl. dépl. h.t. gravées sur cuivre représentant les instruments et appareils de physique utilisés par l'abbé Nollet lors de ses leçons publiques. Plein veau d'époque, dos à nerfs ornés, titres de maroquin rouge. (défauts d'usage et petits manques de cuir, intérieur trés frais.)‎


‎Bel exemplaire, en reliure d'époque, du plus célèbre des ouvrages de vulgarisation scientifique du XVIIIème siècle (1ere édition : 1743). D'humble origine, Jean Antoine Nollet (1700-1770) choisit la carrière ecclésiastique, inévitable pour un enfant sans fortune, doué et avide de connaissances. Après des études philosophiques et théologiques à Paris, il devient précepteur dans la famille Taitbout où il rencontre les beaux esprits et personnages influents de l'époque. Ses dons manuels exceptionnels vont lui ouvrir une carrière d'un autre ordre : Il confectionne en 1728 un globe terrestre qu'il assemble lui-même et qu'il dédie à la duchesse du Maine. Cette uvre lui ouvre les portes de la Société des arts, parrainée par le duc de Clermont, et dont étaient membres les fameux artisans de l'époque. Érudit et artisan de talent, Nollet travaille avec du Fay et Réaumur comme constructeur d'instruments. C'est également un excellent orateur et vulgarisateur. Ces dons, joints aux instruments scientifiques qu'il a à sa disposition, l'encouragent à se lancer dans la carrière de conférencier. Il donne la première de ses "causeries expérimentales" en 1735. Le succès est immense et la popularité de Nollet va grandissant. Il est sollicité à Turin, Bordeaux, Reims ; les commandes d'instruments sont de plus en plus nombreuses ; Voltaire lui demande en 1738 un cabinet d'instruments d'une valeur de 10 000 livres. Sa position sociale et financière est assurée ; son prestige se trouve renforcé par son élection à l'Académie des sciences en 1739. Nollet est dabord un vulgarisateur qui a brillamment illustré une approche de la communication scientifique où l'expérimentation et la démonstration jouent un rôle essentiel. En tant que fabricant d'instruments scientifiques, il a introduit un nouveau style dont on peut admirer la qualité et l'élégance au Musée des arts et métiers à Paris et au Musée Stewart de Montréal ainsi que dans les planches de ses présentes « Leçons de physique expérimentale », son uvre incomparable. Bel exemplaire, très frais. Rogg, 241. 6 vols. 8vo. 1 frontispiece portrait, 116 engraved folding plates depicting Nollet's instruments. Contemporary full calf. The most famous scientific work for the general public of 18th century. Nollet (1700-1770) was a popularizer who brightly illustrated a new approach of scientific comunication based on experiment and demonstration. In the present work, the illustration shows his style as an scientific instrument maker. Fine copy.‎

J-F Letenneur Livres Rares - Saint Briac sur Mer

Phone number : 02 99 88 92 44

EUR1,400.00

‎OZANAM, M.‎

Reference : 3937

(1758)

Librairie Elisabeth Brunet - Rouen

Phone number : 02 35 98 63 06

EUR320.00

‎Plumier, Jacques :‎

Reference : 1282

(1749)

‎Art (L') de tourner ou de faire en perfection toutes sortes d'ouvrages au tour... Nouvelle édition corrigée et augmentée.‎

‎Paris, C.A. Joubert, 1749, in-folio ; plein veau marbré, dos à nerfs très décoré, pièce de titre bordeaux, tranches rouges (reliure de l'époque) ; titre gravé, XXVII pp., (1) p. privilège, 244 pp., 80 planches gravées et une vignette.‎


‎Seconde édition, plus estimée que la première parue à Lyon en 1701 et qui ne contenait que 10 parties au lieu des 12 ici présentes.Bel exemplaire avec seulement quelques petits défauts d'usage. Les deux charnières ont été bien restaurées avec conservation du dos d'origine. Usure aux quatre coins. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Phone number : 04 78 37 21 35

EUR2,300.00

‎REAUMUR (René Antoine Ferchault de).‎

Reference : 17208

(1722)

‎L'Art de convertir le fer forgé en acier, et l'art d'adoucir le fer fondu, ou de faire des ouvrages en fer fondu aussi finis que le fer forgé.‎

‎ 1722 Paris, Brunet, 1722, in-4, plein veau fauve moucheté d'époque, dos orné à 5 nerfs, décor à la roulette sur les coupes, XX-566 pp. ‎


‎Ouvrage contenant 17 planches dépliantes, gravées par SIMONNEAU d'après ses propres dessins ou ceux de BRETEZ. REAUMUR est le premier à avoir fabriqué de l'acier, tel qu'on le définit aujourd'hui : alliage métallique du fer et de l'acier. La seconde partie, "L'Art d'adoucir le fer fondu", est considérée comme l'une des oeuvres fondamentales qui rend compte des travaux permettant de rendre la fonte malléable en la chauffant au rouge vif en présence de minerai de fer. Rousseurs, coiffes et coins frottés, petite fragilité à la reliure. ‎

Librairie Chrétien - Paris

Phone number : 33 01 45 63 52 66

EUR1,000.00

‎RIVARD (Dominique François)‎

Reference : MRIVELE1

(1739)

‎Elémens de Géométrie, avec un abrégé d'Arithmétique et d'Algèbre - Troisième édition revue & augmentée de nouveau par l'Auteur‎

‎ A Paris Chez Jean Desaint 1739 2 parties en 1 vol. in-4, veau raciné, dos à nerfs, caissons et fleurons dorés, tr. rouges (reliure époque), cxvii+225+(9) pp. (tables et privilège). 12 planches gravées dépliantes. D.-F. Rivard, mathématicien français du XVIIIè, occupa quarante ans la chaire de philosophie au collège de Beauyais et contribua beaucoup à introduire l'enseignement des mathématiques dans l'Université de Paris.‎


‎Manques partiels au coiffes, pâles mouillures aux pages xvii à xxxii, bonne condition. De la bibliothèque Le Vassor de La Touche, avec son ex-libris gravé.‎

Librairie Michel Defer - Crosne

Phone number : 33 0 1 69 48 51 06

EUR400.00
1 2 Next Exact page number ? OK
Get it on Google Play Get it on AppStore
Search - Sciences & technique; ...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !