Première page Page précédente 1 ... 34 35 36 [37] 38 39 40 ... 319 598 877 1156 1435 1714 1993 ... 2000 Page suivante Dernière page

Référence : 21160

‎"Gavroche- un gamin de Paris- Les barricades de 1830". ‎

‎Paris CHARAVAY 1910 1 Encre de Chine, signée en bas à gauche, (1900), 30.5 x 35.5 cm., encadrée. ‎

‎"Un gamin de Paris à son aîné: Quand tu seras mort, dis, Polyte, tu me passeras ton fusil." Illustration originale du livre "Les Trois couleurs ( page 28) France son histoire", Paris, Charavay. Encre de Chine transposant l'iconographie du tableau d'Eugène Delacroix "La Liberté guidant le peuple", 1830, représentant les trois glorieuses et la Révolution de Juillet. Au centre, le personnage de la France, à laquelle JOB prête différents habits au fil des époques : "il fait de Marianne une héroïne et un témoin et lui prête dans une sorte de réincarnation agissante une personnalité symbolique du moment : bergère au Petit-Trianon, cantinière durant les guerres révolutionnaires et sous l'Empire, chanteuse de refrains séditieux à la veille des journées de Juillet". Le chemin de la France se confond avec l'histoire ré (publicaine, le livre à message étant caractéristique de la vision de l'histoire sous la Troisième République . Les Trois Couleurs, résumant l'histoire du drapeau, cloturent la série de JOB sur l'histoire de France, avec France son histoire et La Cantinière (Embs Mellot, p. 201-202). Infime insolation et piqures. ‎

"Gavroche- un gamin de Paris- Les barricades de 1830". .

Référence : 17382

‎"Gazette du Bon Ton - Comment me trouvez vous ?".‎

‎ 1910 Pochoir en couleurs, signé dans la planche, 1913, 17 x 13 cm. ‎

‎Pochoir en couleurs pour la Gazette du Bon Ton N°12, octobre 1913, planche II, montre une jeune femme en robe rose se détournant du miroir pour se faire admirer par son soupirant ; autour, plusieurs accessoires pour le théâtre, un luth, une mappemonde, un masque de comédie... ‎

"Gazette du Bon Ton - Comment me trouvez vous ?"..

Référence : 17415

‎"Gazette du Bon Ton - Que vas-tu faire ! ".‎

‎ 1910 Pochoir en couleurs, signé dans la planche en bas à gauche, juillet 1920, 17 x 13 cm. ‎

‎Pochoir en couleurs pour la Gazette du Bon Ton N°6, Juillet 1920, planche 46, montre une jeune femme en robe rose se regardant dans le miroir et admirant l'élégance de sa robe du soir de chez Worth. Sa main gauche prend appui, sur le dossier d'une chaise. Légères brunissures en encadrement mais ne touchant pas l'illustration. ‎

Référence : 17380

‎"Gazette du Bon Ton - Sans sa voiture".‎

‎ 1910 Pochoir en couleurs, signé dans la planche, 1915, 17 x 13 cm. ‎

‎Pochoir en couleurs pour la Gazette du Bon Ton, 1915, représentant une jeune femme qui, sans sa voiture, s'apprête pour partir à pied... Elle est vêtue d'un ample manteau et d'une robe qui alternent savamment un jeu de rayures ocre, rouille, noir et blanc. ‎

"Gazette du Bon Ton - Sans sa voiture"..

Référence : ABE-3434525807

‎"Gernika ""Eman da zabalzazu"", Revista trimestral al servicio del humanismo popular vasco N° 3 : de abril-junio 1952 (N° 19) hasta octubre-diciembre 1953 (N° 25)."‎

‎ Ediciones EK Kultur, San Sebastian. 1953 "0 Volumen de tapa rigida de plastico verde imitando el cuero ; textos en Euskara, Francés y Espanol. . "‎

‎Assez bon Couverture rigide ‎

Référence : 20554

‎"Gestes d'enfants".‎

‎ Jeunes Années 1979 Gouache, crayon gras et crayons de couleurs, (1979), 25 x 29.5cm., encadrée. ‎

‎Illustration pour le N°31 du magazine "Jeunes années". Monique TOUVAY illustre avec réalisme et simplicité les attitudes enfantines. Annotations et titre manuscrits de l'artiste en marge. Monique Touvay, diplômée de l'ENSAD, est une artiste aux multiples talents. Elle collabora aux revues "Jeunes Années" et "Pomme d'Api", illustra pour Hatier des Livres-jeux, pour les éditions du Père Castor (Flammarion) elle illustra de charmants albums dont "Neige, neige". Elle réalisa des papiers-peints, conçut une ligne de linge de maison, réalisa des affiches pédagogiques, maquettiste publicitaire... ‎

"Gestes d'enfants"..

Référence : 19228

‎"Giselle - Théâtre Romantique Russe".‎

‎ 11 gouaches, sur papier cartonné, sur papier cartonné (feuilles 49 x 30 cm, dessins 45 x 27 environ), deux dessins datés et signés, en bas à gauche, 1923, encadré. ‎

‎Léon ZACK (Nijni Novgorod, Russie - Paris, 1980) fuit la Russie avec sa femme et sa petite fille en 1920. Il s'installe à Paris où il rencontre PICASSO et LARIONOV. Il s'intègre dans la scène artistique et réalise deux ans plus tard les décors et costumes pour les ballets russes de Boris ROMANOFF à Berlin. Ses premières lithographies datent de la même année. Il évolue peu à peu vers un style abstrait dans les années 1950. Boris ROMANOFF est un danseur et chorégraphe russe. A partir de 1913, il travaille pour DIAGHILEV et met en scène les musiques de STRAVINSKI. Il quitte la Russie en 1920 et dirige depuis l'Allemagne la compagnie qu'il a créée, le "Théâtre Romantique Russe". Le théâtre étant un des champs d'expression privilégiée de l'émigration russe, il travaille ensuite avec sa femme Elena SMIRNOVA et Anna PAVLOVA, formées à l'école impériale russe ; et l'Opéra Russe de Paris et les Ballets Russes de Montecarlo. Léon ZACK représente tous les personnages du folklore russe : les princes, les tsars, les moujiks, les bergers, les dames de compagnie, les paysannes, les tsarines et les musiciens. La compagnie a monté cinq spectacles "Nuit Andalouse" (d'après L'Arlésienne de BIZET), "La Danseuse et la Larronne" (d'après MOZART), "Quatrocento" (ballet sur les nouvelles et peintures de la Renaissance italienne), "La Pâtisserie enchantée", et de nombreux ballets. Elle effectue des tournées en Autriche, Espagne, Etats Unis, Allemagne, France et Angleterre. Les gouaches sont des études préparatoires à "Giselle", le plus célèbre ballet de la compagnie (création originale de Adolphe Adam et Jules Henri Vernoy de Saint Georges pour l'Opéra de Paris en 1841) ; c'est l'archétype du ballet romantique où l'héroïne, par amour, danse jusqu'à en mourir. ROMANOV travaille d'après la chorégraphie de Marius PETIPA (créée en 1884 pour le théâtre de Saint Pétersbourg), mais toutes les danses classiques du premier acte sont remplacées par des danses de caractère. Giselle, intérprétée par Eléna SMIRNOVA, revêt le costume d'une petite paysanne. Il s'est inspiré d'un ballet de TAGLIONI, "Sylphide", dont l'action se situe en Ecosse : il y a transporté le thème du ballet. On peut voir dans la suite proposée un costume traditionnel écossais avec le kilt traditionnel, la cornemuse, et brodé sur les rubans des chausses, une des devises du Royaume-Uni ("Honni soit qui mal y pense"). Les danseurs, Elena KRUGER (La Princesse Bathilde), Boris ROMANOV (Hilarion, un garde chasse), Eléna SMIRNOVA (Giselle), et OBOUKHOV (Le Duc Albrecht) (in Nina TIKANOVA, "La Jeune fille en bleu, Pétersbourg-Paris-Berlin", Paris, L'Age d'Homme, pp. 65-67). Le ballet a été présenté aux Théâtres des Champs Elysées en 1923. Petites taches, déchirures, plis et légers manques de papiers. ‎

"Giselle - Théâtre Romantique Russe".. "Giselle - Théâtre Romantique Russe".. "Giselle - Théâtre Romantique Russe".. "Giselle - Théâtre Romantique Russe".. "Giselle - Théâtre Romantique Russe".. "Giselle - Théâtre Romantique Russe"..

Référence : 21033

‎"Golfeur au swing".‎

‎ 1985 Lithographie en couleurs signée en bas à droite et justifiée en bas à gauche, (1985), 75 x 55 cm. ‎

‎Exemplaire numéroté. Un des 65 exemplaires sur 250. ‎

Référence : 21753

‎"Gondoles à Venise".‎

‎ 1925 1 Sépia sur papier, signée et datée 1925 en haut à droite, 26.5 x 20.5 cm, cadre en bois doré. ‎

‎Vue de Venise animée de gondoles dans le Sestiere de Cannaregio sur les Fondamenta della Misericordia près de San Marziale. André MAIRE (Paris 1898-1984), peintre, aquarelliste, dessinateur de l'École Française, L'oeuvre d'André MAIRE , se caractérise par un trait sûr, une notation rapide des sujets. L'artiste excelle particulièrement dans les sépias et les encres, où son traitement monochrome donne la mesure de sa puissance expressive (Bénézit, 7). Après le décès de ses parents, et alors qu'il peint des décors de théâtre, il rencontre dans l'atelier Devambez le peintre Émile BERNARD, qui deviendra son mentor. Peintre voyageur, il effectuera de nombreux voyages de longues durées en Europe, en Asie et en Afrique. Ces importants déplacements lui permirent de découvrir les pays dans lesquels il résidait, mais aussi de s'imprégner de leurs us et coutumes et si bien les traduire dans ses oeuvres. Il fera cinq voyages en Indochine, le premier pour son service militaire en 1917. Il est alors professeur de dessin au lycée de Saigon. C'est à son retour d'Asie, qu'Émile Bernard, lui fera découvrir l'Italie et plus particulièrement Venise. Il y épousera sa fille Irène et le jeune couple y résidera sept ans. Venise l'inspirera et lui permettra de développer son goût à la fois pour la peinture décorative et l'architecture. Peintre voyageur il vivra deux ans en Espagne (suite au Prix de la Casa Velasquez reçu en 1930), mais aussi l'Égypte, Ceylan, L'Afrique... En 1947 il repart en Asie et y vivra dix ans et se retira à la fin de sa vie en Bourgogne. Petit accident au cadre. ‎

Référence : 20611

‎"Gorille et mannequin ".‎

‎ 1968 Encre de Chine signée en bas à gauche, 1968, 13.7 x 17.5 cm. ‎

‎Jean GOURMELIN (Paris 1920 - Meudon 2011) s'initie au dessin dés son plus jeune âge, puis travaille avec l'artiste Charles Portel qui lui enseigne la technique du papier-peint, de la gravure sur bois et du pochoir, avec Nobilis. Il complète sa formation à l'Ecole des Arts Décoratifs et a pour maître Othon Friesz. Avec Max Ingrand, maître verrier, il se passionne pour cet art des vitraux et réalise ceux des Châteaux d'Amboise, de Blois, de la Cathédrale de Saint-Malo ... Grâce à Maximilien Vox il revient à l'édition et l'illustation. Sa rencontre avec l'écrivain de science-fiction Jacques Sternberg détermine le début d'une amitié forte avec Louis Pauwels et sa collaboration à la Revue Planète. Ils lançent le mouvement du "Réalisme fantastique" et, selon l'expression de Sternberg, "Où les compositions de Jean Gourmelin brillaient comme des soleils noirs ... Son inspiration, il la puise dans ses terreurs, ses vertiges, ses gouffres métaphysiques, ses fantasmes, son théâtre d'épouvante et ses décors de rêve". Il anime les "Chroniques" de France-Soir. Des affiches pour le cinéma et le théâtre sortent de ses crayons. De nombreuses expositions saluent son talent dans des galeries et musées ( Centre Culturel de Meudon, Musée Georges Pompidou ...). Un gorille, fort et vigoureux, soulève d'une seule main un mannequin en tissu sur un support en bois avec pied tripode. Illustration pour les Chefs d'Oeuvre du dessin. ‎

"Gorille et mannequin "..

Référence : 15385

‎"Grand-mère et petite fille". ‎

‎ Reidel 1924 1 Pochoir, signé et daté en bas à droite dans la planche, Imprimerie Reidel, Meynial, 1924, 20 x 31 cm. ‎

‎Le décalage des générations vu par George BARBIER dans son Album "Le Bonheur du Jour ou les grâces à la mode" . Deux jeunes-femmes se font face. L'une en crinoline romantique, l'ombrelle à la main face à sa descendante coiffée à la garçonne en jupe bouffante laissant apparaître le bas de ses jambes. Rencontre avec soixante ans de distance. Légères taches et mouillures marginales. ‎

Référence : 25454

‎"Grandes constructions : Le Marengo, vaisseau cuirassé. Imagerie d'Épinal n° 376"‎

‎" - Encre et lavis sur papier s.d. (circa 1880-1900), 39 x 49 cm. - Image d'Épinal, lithographie couleurs, grand format, imprimée sur papier fort. Une infime pliure dans l'angle inférieur droit, sinon bel état, couleurs très bien conservées. Ces planches sont des constructions ou maquettes en carton, sur lesquelles un patron était imprimé. Ce patron doit être découpé puis assemblé pour construire divers objets ou scènes de vie. L'imagerie d'Épinal publia plusieurs séries de modèles à découper dont les ""Grandes Constructions"" au format de 39 x 49 cm, les ""Moyennes Constructions"" et les ""Petites Constructions"". De 1880 à 1908, des constructions furent éditées avec pour objets l'architecture, les costumes, les bateaux et divers véhicules. Durant cette même période, les théâtres de papier ou ""théâtre chez soi"" connurent également un grand succès. Ce modèle de jouet se développa et perdura jusqu'à la seconde Guerre Mondiale. Vendues autrefois par des colporteurs, les images d'Épinal doivent leur nom à Jean-Charles Pellerin, qui fut le premier imprimeur à éditer en série ce type d'image, et qui habitait la ville d'Épinal (Vosges). Les sujets sont très variés mais généralement tournent autour de la religion, de l'histoire (Révolution française, batailles, uniformes militaires), ou tirés de romans à succès. L'imagerie d'Épinal prend ses origines dans l'imagerie, art populaire né au XVème siècle destiné principalement au public illettré des campagnes. Metz et Nancy sont également des villes où l'on trouve des centres d'imagerie ayant une une importante production . À l'origine l'image est gravée sur une planche de bois et l'impression s'effectue à l'aide d'une presse à bras. Elle est ensuite mise en couleur au moyen de pochoirs. Au XIXème siècle, on réalise à partir des bois gravés des moulages en plomb : les stéréotypes, qui permettent d'augmenter la production. En 1820, on passe à la lithographie, qui induit un changement de style radical, des dessins plus fins. En 1900, la mise en couleurs se fait toujours au pochoir, grâce à une machine qui peut colorier 300 images à l'heure, l'Aquatype. - Photos sur www.Edition-originale.com - [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] Image of Epinal, color lithograph, large format, printed on paper fort.Une tiny fold in the lower right corner, otherwise fine condition, colors very well conservées.Ces boards are constructions or cardboard models, on which a patron was printed. This pattern must be cut and assembled to build various objects or scenes from everyday life. Imaging of Epinal published several series of models which cut the ""Broad Constructions"" at size 39 x 49 cm, the ""Average Constructions"" and ""Small Buildings"". From 1880 to 1908, buildings were published with the object architecture, costumes, boats and other vehicles. During the same contemporary, the paper theaters or ""home theater"" also enjoyed great success. This toy model developed and lasted until World War II. ly sold by hawkers, images of Epinal their name from Jean-Charles Pellerin, who was the first printer to publish series such images, and who lived in the town of Epinal (Vosges). The subjects are varied but generally revolve around religion, history (French Revolution, battles, military uniforms), or drawn from successful novels. Imaging of Epinal has its roots in the imagery, born in the fifteenth century for mainly illiterate public campaigns folk art. Metz and Nancy are also cities where there are imaging centers with significant production .At behind the image is engraved on a wooden board and printing is carried out using a hand press. It is then colored using stencils. In the nineteenth century, is produced from wood carved moldings lead: stereotypes, which increase production. In 1820, we move to lithography, which induces a radical change of style, finer designs. In 1900, the setting is always color stencil with a machine that can color 300 images per hour, the aquatype. --- Please note that the translation in english is done automatically, we apologize if the formulas are inaccurate. Contact us for any information!" Encre et lavis sur papier _s.d. (circa 1880-1900) 39 x 49 cm ‎

Référence : ag12

‎"Gravure de mode ""Travail en famille"" (Musée des familles)"‎

‎Musée des familles Inconnu sans date Gravure de mode en couleurs (17,5 x 26 cm) présentant des bonnets et vêtements, tirée de la revue Musée des familles ; bel état. Nos envois des ouvrages de moins de 60 Euros se font par colissimo (tarif de La Poste), et en colissimo Recommandes au-dela sauf avis contraire de votre part.‎

"Gravure de mode ""Travail en famille"" (Musée des familles)".

Référence : 21709

‎"Grouchy à Walhain"‎

‎ 2010 Peinture à l'acrylique sur papier signée en bas à droite, 2008, 43.5 x 64.5 cm (format à vue). ‎

‎Cette scène représente le Maréchal Grouchy et le Général Gérard à la ferme Marette à Walhain où résidait leur quartier général. Le 18 juin 1815 le Général Gérard pressait le Maréchal Grouchy de rejoindre les troupes napoléoniennes. Dessin publié dans l'ouvrage "Wavre et le combat de Namur" paru aux Éditions Historic One en 2008. ‎

"Grouchy à Walhain".

Référence : ABE-4112813917

‎"Guias ""panorama"" Lisboa"‎

‎ Neogravura 0 Non daté. Guide en portugais. GLN-66. . ‎

‎Satisfaisant Couverture souple ‎

Référence : 102643

‎"Guide bleus -Joanne Savoie;"‎

‎Paris Librairie Hachette 1912 482p 1 volume en cartonnage éditeur.53 cartes, 6 plans et 2 panoramas. ‎

Référence : 102644

‎"Guide diamant Suisse;"‎

‎Paris Librairie Hachette 1917 271p 1 volume en cartonnage éditeur.9 cartes et 5 plans. ‎

Première page Page précédente 1 ... 34 35 36 [37] 38 39 40 ... 319 598 877 1156 1435 1714 1993 ... 2000 Page suivante Dernière page

Nouvelle - Modifier

Résultats : 50000



Thèmes

Afrique (10105)
Agriculture (12012)
Algérie (9380)
Allemagne (11239)
Alsace (21386)
Anonyme (15303)
Aquitaine (22013)
Archeologie (28158)
Architecture (21090)
Arts et métiers (26134)
Arts militaires (12525)
Atlas (9638)
Autographes (16095)
Automobile (11335)
Aviation (11902)
Balzac honoré de (8771)
Bande dessinée (38986)
Beaux arts (33842)
Belgique (15220)
Belles lettres (23458)
Biographie (42773)
Bretagne (16237)
Chine (10971)
Christianisme (26817)
Cinema (23204)
Collections (14742)
Contes (10381)
Cuisine (21048)
Curiosa (9271)
Dédicace (21389)
Dessins (12223)
Dictionnaires (11514)
Droit (20417)
Economie (18165)
Edition originale (22830)
Education (16642)
Egypte (9576)
Enfants (livres d') (20252)
Esotérisme (12731)
Genealogie (18435)
Geographie (51969)
Grece (9976)
Guerre (53126)
Guides (12410)
Helvética (21521)
Histoire (192678)
Humour, anecdotes (11567)
Italie (11708)
Journal (16482)
Journalisme (28797)
Journaux - presse (127415)
L'illustration (journal) (8781)
Langues germaniques (20746)
Latin (10603)
Littérature (303306)
Littérature française (13863)
Livres anciens (12594)
Lycee de lyon (9371)
Lycee de lyon cp (9409)
Lyon et sa région 1906 (9371)
Lyon revue (9373)
Magazines (66608)
Manuscrit (8966)
Marine (22388)
Mathématiques (21570)
Médecine (35675)
Memoires (22935)
Moyen age (8776)
Musées (13955)
Musique (16059)
Napoléon 1er (12090)
Paris (30644)
Partitions (50381)
Pedagogie (22712)
Peintres (13052)
Peinture (17269)
Philosophie (47517)
Photographie (24864)
Poésie (50125)
Policier (romans) (22879)
Politique (28122)
Provence (11824)
Psychologie (18747)
Régionalisme (38967)
Religions (53693)
Revue (39421)
Revues (86233)
Science fiction (11099)
Sciences naturelles (36320)
Société lineenne de lyon (9394)
Sociologie (11756)
Souvenirs (18366)
Sports (11483)
Suisse (25040)
Théâtre (36302)
Theologie (33423)
Varia (20805)
Vin (9977)
Voyages (25124)