‎[LEMAIRE (Antoine-François)]‎
‎Lettre [-seconde lettre / -cent-quatre-vingt-sixième lettre] bougrement patriotique du véritable Père Duchêne. ‎

‎Paris, Imprimerie de Chalon [puis :] Imprimerie de la Société littéraire, 1790-1791, 186 (sur 400) livraisons en 3 vol. in-8, pagination multiple, demi-basane fauve, dos lisses ornés de filets et petits fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison cerise et bouteille, tranches jaunes (reliure de l'époque). Coiffes rognées, une charnière supérieure fendillée.‎

Reference : 211430


‎"Importante collection de ces Lettres bougrement patriotiques rédigées par le journaliste jacobin Antoine-François Lemaire (1758-?), jusquà la dissolution de l'Assemblée constituante inclusivement. Ce périodique, inspiré évidemment de celui d'Hébert, mais librement (après tout, la figure populaire du Père Duchêne, antérieure à la Révolution, était un bien commun de la littérature de revendication), parut de façon irrégulière de 1790 à 1792 (en tout 400 livraisons). A partir de la déclaration de guerre, le titre se transforma en La Trompette du Père Duchêne. Nous avons les livraisons suivantes, de 8 pp. chacune, la plupart comportant un sous-titre spécifique : [Volume I] 1. A tous les soldats de l'armée. - 2. Au peuple. - 3. Achetez-ça pour deux sous, vous rirez pour quatre [Troisième lettre (...) sur les assignats]. - 4. Aux mécontens. - 5. Cinquième lettre. - 6. Sixième lettre. - 7. Septième lettre. - 8. Huitième lettre. - 9. Neuvième lettre. - 10. A tous les matelots de l'armée navale. - 11. Onzième lettre. - 12. Douzième lettre. - 13. Missionnaires à envoyer pour prêcher la Constitution. - 14. Moyen très-simple pour avoir la paix sans effusion de sang. - 15. Comparaison. - 16. Seizième lettre. - 17. Motion du Père Duchêne pour que tous les Français indistinctement se tutoyent. - 18. Un petit mot relatif au clergé. - 19. Sur le duel. - 20. Projet de bienfaisance du sieur Lafarge. - 21. Vingt-unième lettre. - 22. Au Fauxbourg S. Antoine. - 23. Vingt-troisième lettre. - 24. Comparaison. - 25. Terrible vengeance et générosité du peuple de Perpignan. - 26. Aux amis de la paix. - 27. Les ânes tous trouvés pour faire monter les écrivains aristocrates. - 28. Bienfaits de l'Assemblée Nationale et du Roi. - 29. Histoire d'un pauvre chien, brûlé vif en Espagne par l'Inquisition, pour avoir passé, de Barèges, des papiers patriotes. - 30. Sur le refus du serment par les évêques et curés. - 31. De la nécessité de former des sociétés fraternelles. - 32. Trente-deuxième lettre. - 33. Trente-troisième. - 34. Trois aristocrates de la première force arrivés à Paris. - 35. Trente-cinquième lettre. - 36. Un mot sur les troubles d'Avignon. - 37. Aux citoyens. - 38. Un coup de patte à l'aristocratie. - 39. Moyen facile de ramener la paix dans l'Eglise de France. - 40. Le plus utile, le plus satisfaisant des décrets. - 41. Réflexions sur une pétition des citoyens catholiques de Strasbourg, soi-disant au nombre de 30,000, adressée au Roi. - 42. Quarante-deuxième lettre. - 43. Petits moyens employés pour parvenir à de grandes choses dans la paroisse de Saint-Sulpice. - 44. Réflexions sur les menées des aristocrates en Alsace. - 45. Un mot sur l'impôt. - 46. Article premier, sur l'impôt. - 47. Au peuple, dont je veux être toute la vie le bon ami. - 48. Quarante-huitième lettre. - 49. Article second, sur l'impôt. - 50. Aux amis de la Constitution. - 51. Les lâches fanfarons. - 52. Troisième article, sur l'impôt. - 53. Suite des réflexions sur l'impôt. - 54. Au Roi, sur sa maladie. - 55. Nouveaux évêques nommés à Paris, à Strasbourg, à Auch. - 56. Sur le décret touchant les successions. - 57. Cinquante-septième lettre. - 58. Deux citoyens massacrés par le peuple à Douai en Flandres. - 59. Espièglerie de l'abbé Maury. - 60. Motion du Père Duchêne, sur les invalides. [Volume II] 61. Vrai bref du pape. - 62. Encore des coups de pieds au cul. - 63. Un chapeau rouge renvoyé au pape. - 64. La mort d'un Homme. - 65. Convoi de Mirabeau. - 66. Dénonciation d'un ministre, par M. de Menou. - 67. Culs fouettés. - 68. Insurrection arrivée, dit-on, à Madrid, capitale de l'Espagne. - 69. Soixante-neuvième lettre. - 70. Soixante-dixième lettre. - 71. Démarche du Roi à l'Assemblée Nationale. - 72. Idées sur l'arrêté que le directoire du département de Paris a publié à l'occasion de la vente des églises où le service ne se fera plus. - 73. L'aristocratie confondue par la lettre envoyée par le Roi constitutionnel des Français, à toutes les cours étrangères. - 74. Charles Villette au véritable Père Duchêne. - 75. Fête civique. - 76. Encore un mot à Monsieur le Pape. - 77. Brûlure d'un pape de papier. - 78. Sur le décret qui nous fout des assignats de 5 livres pour 100 millions (...). - 79. Comment et quand tout cela finira t-il ? - 80.-85. Différentes espèces d'aristocrates et de patriotes. - 86.-87. Prenez-y garde, ou bien au foutard la liberté. - 88. Révolution de la Pologne. - 89. De la peine de mort. - 90. La contre-révolution telle qu'on doit nous l'apporter : on dit comme ça que c'est pour la fin de juillet. - 91. Aux émigrans. - 92. Quatre-vingt-douzième lettre. - 93. Ô les bons apôtres que les jeanfoutres d'aristocrates. - 94.-95. Les souhaits du Père Duchêne entremêlés de raison et de folies. - 96. Tempête patriotique arrivée à Turin. - 97. La liberté ou la mort. - 98.-99. Retour du Roi. - 100. Arrivée du Roi dans Paris. - 101. Sur la déclaration de Louis XVI. - 102. Election d'un gouverneur pour le Dauphin. - 103. Avis au coëffeur du Roi et de la Reine. - 104. Sur le changement de couleur des drapeaux des régimens. - 105. Vain et sot projet. - 106. Réponse de M. Alexandre Beauharnois, président de l'Assemblée Nationale, aux invalides. - 107. Le Père Duchêne aux ouvriers des ateliers de charité. - 108. L'opinion du Père Duchêne sur notre situation. - 109. Ca finira mal. - 110. Réunion de cagots et d'imbécilles pour empêcher qu'on rende à Voltaire les honneurs qu'on lui prépare. - 111. Encore un mot sur Voltaire. - 112. Au Roi des Espagnols. - 113. Copie d'une adhésion adressée au président de l'Assemblée Nationale (...). - 114. Aux amis de la liberté. - 115. Cent-quinzième lettre. - 116. Le bonheur et la paix, c'est tout ce qu'il nous faut. - 117. La division parmi nous fera triompher nos ennemis. - 118. encore un crime. - 119. Cent dix-neuvième lettre. - 120. Belle action d'un enfant de la liberté. [Volume III] 121. Sur les faux Duchênes. - 122. Ca n'ira pas sans union. - 123. S'il y a des coupables au quartier de réserve, la liberté est au foutre. - 124. Sur M. Duveyrier. - 125. Adresse à tous les soldats étrangers. - 126. Adresse aux paysans armés par le conseil des prêtres, au nombre de cinq mille, dans le département de la Seine-Inférieure. - 127. Adresse aux Suisses. - 128. Cent-vingt-huitième lettre. - 129. Liste civile. - 130. Heureux présage pour l'assemblée nationale. - 131. Cent-trente-unième lettre. - 132. Mariage d'un prêtre. - 133. Tant mieux, la guerre, foutre. - 134. Encore un mot au Coq. - 135. Les aristocrates auroient-ils le dessus ? - 136. Cent-trente-sixième lettre. - 137. Grands motifs de consolation. - 138. Cent-trente-huitième lettre. - 139. Au Pape. - 140. Duchêne citoyen français, à Gustave Roi de Suède. - 141. Sur le titre de représentant du peuple donné au Roi. - 142. Cent-quarante-deuxième lettre. - 143. Cent-quarante-troisième lettre. - 144. Sur le marc d'argent. - 145. Sur la noblesse. - 146. Adresse aux citoyens de Paris armés pour aller sur les frontières, et maintenant campés à Senlis. - 147. Au Roi des Français. - 148. Récompense accordée par l'Assemblée Nationale aux habitans de Varennes (...). - 149. Bariolace de réflexions. - 150. Sur les contributions publiques. - 151. A la Garde nationale. - 152.-154. Suite de l'article sur les impositions. - 155. Nouvelle manufacture de princes. - 156. Cent-cinquante-sixième lettre. - 157. Aux soldats. - 158. Aux officiers. - 159.-160. De l'autorité royale. - 161. Des contributions nouvelles. - 162. La Constitution finie et présentée au Roi. - 163-169. Suite sur les contributions. - 170. Scapulaire d'un nouveau genre. - 171. Cent-soixante-onzième lettre. - 172. La Constitution acceptée par le Roi. - 173. Le Roi sans décoration. - 174. Cent-soixante-quatorzième lettre. - 175. Sur le décret en faveur des gens de couleur. - 176. Cent-soixante-seizième lettre. - 177. Le Père Duchêne à l'opéra. 178. Seconde dénonciation aux Gardes nationales (...). - 179. Cent-soixante-dix-neuvième lettre. - 180. Où en sommes-nous ? - 181. Réconciliation du Père Duchêne à moitié faite avec le Coq. - 182. Adieux à l'Assemblée nationale. - 183. Histoire diabolique. - 184. Adresse à la nouvelle législature. - 185. Adresse aux écrivains patriotes. - 186. Honneur aux braves soldats de la garnison de Lille. Martin & Walter, Journaux, 1031. La collation de notre exemplaire correspond exactement à celle, détaillée, de cette bibliographie, que l'on trouvera aux pp. 479-484. Relié avec 8 autres pièces révolutionnaires, réparties sur les trois volumes, parmi lesquelles deux chansons : I. Les Vitres cassées, par le véritable Père Duchêne, député aux Etats-Généraux. Imprimé pour la première fois en 1789, à trois éditions, et réimprimé par ordre de la Nation, en 1791, deux ans après la conquête de la liberté. Quatrième édition. Paris, Chalon, 1791, 24 pp. Par Lemaire : Martin & Walter, Journaux, 1172a. - II. Lettre aux vrais amis de la Révolution. S.l., 1790, 7 pp. - III. Chanson patriotique dédiée aux marins de Dunkerque. [Paris], Imprimerie de H. J. Jansen, s.d., 2 pp., avec une vignette en tête (en double : au début du volume I et au début du volume II). - IV. L'Ami des soldats [Suite de l'Ami des soldats], par l'auteur des Lettres bougrement patriotiques. Paris, Imprimerie de Chalon, s.d., 16 pp. (les deux parties reliées à l'envers). Martin & Walter, Journaux, 1043. - V. Catéchisme des bons prêtres, et de la paix. Paris, Imprimerie de Chalon, 1791, 8 pp. - VI. MIRABEAU (Gabriel-Honoré Riquetti de) : Projet d'adresse aux François, sur la Constitution civile du clergé ; adopté et présenté par le Comité ecclésiastique à l'Assemblée Nationale dans la séance du 14 janvier 1791. Paris, Imprimerie Nationale, 1791, 17 pp. MW 24 521. - VII. Chanson patriotique dédiée aux zélés citoyens de Dunkerque. [Paris], Imprimerie de H. J. Jansen, s.d., 4 pp., avec une vignette en tête. - VIII. BAILLIO (Jean) : Le Coup de grâce des aristocrates, ou Essai sur la régénération nationale. [Paris], au Palais royal, 1789, titre, 69 pp. MW 1138."‎

€2,000.00
Librairie Historique Fabrice Teissèdre
Bookseller's contact details

Librairie Historique Fabrice Teissèdre
M. Fabrice Teissèdre
82, rue Bonaparte
75006 Paris
France

lecurieux@clavreuil.fr

33 01 43 26 71 17

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards
Sale conditions

Les conditions d'achat sont celles en usage dans la librairie ancienne. Les commandes seront traitées par ordre d'arrivée et donneront lieu à une réponse de notre part en particulier quant à la disponibilité des ouvrages. Les envois se feront en recommandé et assuré à la charge du client.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send
Get it on Google Play Get it on AppStore
[LEMAIRE (Antoine-François)] - Lettre ...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !