‎‎
‎Il est encore des aristocrates, ou réponse à l'infame auteur d'un écrit intitulé : découverte d'une conspiration contre les intérêts de la France.‎

‎S.l., (1790), in-8, 15 pp., dérelié.‎

Reference : 201347


‎"L'auteur défend la Société des Amis des Noirs, attaquée par le parti colonial :""dis, lâche valet des bourreaux de l'Afrique, étois-tu en délire, lorsque tu as écrit ces lignes""? Absent de Martin &Walter."‎

€120.00
Librairie Historique Fabrice Teissèdre
Bookseller's contact details

Librairie Historique Fabrice Teissèdre
M. Fabrice Teissèdre
82, rue Bonaparte
75006 Paris
France

lecurieux@clavreuil.fr

33 01 43 26 71 17

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards
Sale conditions

Les conditions d'achat sont celles en usage dans la librairie ancienne. Les commandes seront traitées par ordre d'arrivée et donneront lieu à une réponse de notre part en particulier quant à la disponibilité des ouvrages. Les envois se feront en recommandé et assuré à la charge du client.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

1 book(s) with the same title

‎(TRAITE DES NOIRS - ESCLAVAGE).‎

Reference : SES-7963

‎Il est encore des Aristocrates, ou réponse à l'infame Auteur d'un écrit intitulé : Découverte d'une conspiration contre les intérêts de la France. S.a., s.n., s. d. (1790).‎

‎In-8 br. en feuilles de 15pp. (1)p. bl.(page de titre salie et mouillure claire, bordure des mages ext. effrangées avec des manques de papier, sans atteinte au texte, qqs. taches brunes). Etat moyen.‎


‎Edition originale fort rare de ce texte contre la traite des noirs et l'esclavage. C'est une réponse à la brochure intitulée "Découverte d'une conspiration contre les intérêts de la France", attribuée à Louis-Marthe de Gouy, franc-maçon et membre actif du club de l'hôtel Massiac, où il s'en prend à la Société des amis des Noirs. L'auteur de cette réponse débute ainsi : "Vil suppôt de la plus horrible aristocratie, qui prend le masque du patriotisme pour flétrir les amis de l'humanité. Monstre qui ose soutenir le meurtre, le brigandage et l'assassinat, et qu'il est utile et bon d'immoler des millions d'Africains, pour assouvir l'avarice de quelques Colons et de quelques Armateurs ; digne avocat des antropophages négriers, ces exécrables pirates, qui vont en Afrique exciter des guerres cruelles, et en enlever les habitans. Misérable, répond ? où as-tu été puiser les abominables calomnies que tu vomis, contre des hommes dont tu n'es pas même digne d'oser prononcer le nom ?...". Puis il poursuit sa défense de la Société des amis des Noirs : "Une Société qui compte parmi ses membres, Sa Majesté le roi de Pologne, les marquis de La Fayette, les prince de Beauvau, les duc de Charost, de la Rochefoucault, d'Havré, les Syeyes, et les plus honnêtes gens de de Paris ; est-elle composée de conspirateurs, d'assassins, de scélérats, comme tu l'ose dire ; j'en prends à témoin les hommes respectables que je viens de nommer, si jamais parmi les amis des Noirs, on a traité d'autre sujet que la traite et l'esclavage, je te reconnoitrai pour un homme d'honneur. Dis, infame calomniateur, pourquoi dans la liste que tu as donnée, as-tu omis toutes ces personnes et d'autres non moins considérées, et pourquoi y as-tu substitué une foule de noms honorables, peut-être, mais que la Société n'a jamais connus, entr'autres ceux de MM. Mirabeau, de Robespierre,...". Il s'en prend aussi très violemment aux Colons et aux Armateurs : "O mes Concitoyens, vous frémiriez si je vous apprenois la centieme partie des forfaits, si je vous disois que l'on a vu, que l'on voit tous les jours des capitaines de navire, lorsqu'ils craignent de manquer de vivres, ou qu'ils ont des esclaves de peu de défaite, en faire périr un grand nombre dans les flots ou par le poison. Si je vous disois que l'on a vu, que l'on voit tous les jours, des Colons brûler, empaller, mutiler, enterrer vivans des Négres, et n'être pas moins considérés ; tous leurs compatriotes les connoissent, ils savent de qui je veux parler, qu'il ne tient quà moi de les nommer, et ce sont des gens qui s'engraissent de sang humain,...".‎

Le Jardin des Muses

Phone number : 02 32 57 41 77

EUR600.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
- Il est encore des aristocrates, ou ...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !