‎AA (Pieter van der).‎
‎ [PIÉMONT] Le Piémont.‎

‎Leide, Pierre Vander Aa, [1729]. 224 x 298 mm.‎

Reference : LBW-6227


‎Belle carte du Piémont, dressée d’après les observations de l’Académie Royale des Sciences. Elle est issue de La Géographie moderne, naturelle, historique & politique, par Abraham du Bois, publiée par Pierre van der Aa en 1729. Elle est ornée d'un ravissant cartouche de titre décoré d’une scène animée de personnages. Bel exemplaire, replié.‎

€150.00
Librairie Le Bail
Bookseller's contact details

Librairie Le Bail
Didier Le Bail
13 rue Frédéric Sauton
75005 Paris
France

librairie.lebail@orange.fr

33 01 43 29 72 59

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎[BOURCET (Pierre-Joseph de)].‎

Reference : 39721

(1747)

‎Mémoires concernant les frontières de Piemont, de Savoye et de l'Italie où se trouvent tous les cols et passages des Alpes depuis le Mont-Cenis jusqu'à la vallée de Barcellonnette, les passages des monts Apennins, depuis le Col de Tarde à hauteur de Nice jusqu'au MontZova à la hauteur de Florence, de la coste de la mer depuis Nice jusqu'à Livourne. Pour servir d'instruction aux marches, mouvemens et campements des armées. Avec un détail des places de la Provence, du Dauphiné, du Piémont, du Milanais, du Mantouan, du Modénois, du Parmesan, et des subsistances qu'on peut trouver dans l'Italie. ‎

‎ Sans lieu ni date [1747] 1 vol. Sans lieu ni date, [1747]. In-folio de 1 titre, 332 pp. (saut de chiffrage de 154 à 147), [3] ff.n.ch. de table, veau brun marbré, dos à nerfs cloisonné et fleuronné, encadrement de double filet à froid sur les plats, double filet doré sur les coupes, tranches rouges (reliure de l'époque). ‎


‎Très important manuscrit qui regroupe plusieurs textes de Pierre-Joseph de Bourcet, dont une partie a servi à la publication posthume des Mémoires militaires sur les frontières de la France, du Piémont et de la Savoie (Berlin, Decker, 1801), couvert d'une écriture moyenne, très lisible (environ 25 lignes par page), texte entièrement réglé.A. Description. Le texte se structure de la façon suivante : trois pièces liminaires précèdent six mémoires en soi indépendants, mais liés par leur matière :I. Pièces liminaires. Leur présence se justifie, selon un feuillet d'observations préliminaires, comme complément au premier mémoire, rédigé essentiellement à l'issue de la Guerre de Succession d'Espagne, pour intégrer de nouvelles dispositions des forteresses :1. Nouvelle description d'Exilles en 1745 (pp. 3-6). - 2. Description moderne de Fénestrelles (pp. 7-15). - 3. Nouveau projet de deffensive [c'est-à-dire par rapport à celui de 1713 exposé dans le premier mémoire] (pp. 15-16). Suivent deux feuillets vierges de séparation.II. Six Mémoires topographiques et militaires :1. Mémoire concernant les frontières de Piémont & de Savoye pour servir d'instruction tant pour le campement des armées que les faire manoeuvrer (pp. 21-115). Nous reviendrons en détail sur ce premier mémoire dans la seconde partie (cf. infra : Attribution). Il a en effet servi de matrice principale aux Mémoires militaires publiés en 1801.2. Le Briançonnois (pp. 117-149, suivi d'un feuillet vierge de séparation).3. Mémoires concernant les cols ou passages des Alpes, depuis le Montcenis jusqu'à la vallée de Barcellonnette, servant à se rendre de France en Piémont qui est la route la plus ordinaire des troupes qui vont en Lombardie (pp. 153-194).4. Mémoire concernant les places fortes du Milanais, du Mantoüan, & du Modénois, les passages des Monts Apennins pour entrer en Lombardie, le cours des rivières principalles, les lacs qui sont dans le pais, et les routes les plus usitées pour se rendre d'une place à l'autre (pp. 195-284). - Cette partie qui concerne entièrement l'Italie semble n'avoir jamais connu d'édition imprimée.5. Mémoire concernant les passages des Monts Apennins pour entrer en Lombardie depuis le Col de Tende à hauteur de Nice jusqu'au mont Zova à la hauteur de Florence et de la côte de la mer depuis Nice jusqu'à Livorne (pp. 285-316).6. Mémoire concernant l'intérest que la France a de réunir au Dauphiné les vallées du Briançonnois cédées au Roy de Sardaigne par le traité d'Utrecht, avec un projet pour asseurer la subsistance de l'armée françoise qui agira en Piémont pendant la campagne de 1747 (pp. 317-332). C'est en substance le dernier texte des Mémoires militaires de 1801, retravaillé et composé dans un style plus ramassé (pp. 259-298 de l'imprimé). L'original avait eu l'honneur d'une présentation au ministre de la Guerre.B. Attribution. Une brève notation manuscrite sur la page de titre, d'une écriture différente du reste du texte, précise : « On croit que ces mémoires sont de M. de Bourcet, père de M. de Bourcet, lieutenant-général des armées du Roy ; il avoit servi pendant la guerre de 1700 comme maréchal général des armées de Mrs de Villars, et de Berwick et de Tessé ». Nous verrons que cette attribution qui se fonde sur la partie oculaire contenue dans le premier mémoire, est surtout appuyée sur le jeune âge de Pierre-Joseph de Bourcet au moment des opérations décrites. L'opinion semble avoir été commune tout au long du XVIIIe siècle, puisque nous la trouvons reprise à la p. IX de l'introduction des Mémoires militaires : « Mr de Bourcet a composé ce [premier] mémoire en grande partie, d'après ceux de son père, qui connoissait parfaitement le pays, ayant été obligé, par son état de guide des armées, d'en faire une étude toute sa vie ». L'objection n'est cependant pas rédhibitoire, d'autant que le dernier mémoire, entre autres, composé à l'occasion de la campagne de 1747 pendant la Guerre de Succession d'Autriche, ne peut en aucun cas être l'oeuvre de Daniel-André de Bourcet, dont les activités militaires s'achevèrent avec la démobilisation de 1713.L'analyse fine du premier mémoire permet en revanche d'attribuer le texte à Pierre-Joseph. En effet, ce texte a été composé par un officier français qui se présente dans l'introduction (pp. 1-2) comme ayant eu l'expérience de toutes les campagnes militaires menées sur ce théâtre européen depuis 1707 jusqu'en 1713, à savoir pendant les opérations de la Guerre de Succession d'Espagne, où le Piémont joua habilement le rôle de bascule qui lui allait si bien.Le texte, très dense, se divise en trois parties très caractérisées :1. Une partie historique : soit un récit du détail des campagnes du Piémont pendant la Guerre de Succession d'Espagne, en commençant par celle que Tessé initia en 1707 à partir du Dauphiné. Sont successivement traitées : cette campagne de 1707 ; la campagne de 1708 sous les ordres de Villars ; la campagne de 1709 sous Berwick ; la campagne de 1710, toujours avec Berwick ; la campagne de 1711 et enfin celle de 1712.2. Une partie théorique, à savoir un plan d'offensive, puis de défensive, dans le cas d'un nouveau conflit avec le Roi de Sardaigne, dont les territoires avaient été augmentés à la suite des Traités d'Utrecht).3. Une partie topographique, la plus développée, intitulée "Explication de toutes les vallées, des rivières, des ruisseaux, et de tous les cols et passages qui sont dans le Briançonnois et dans l'Embrunois comme aussi dans les vallées de Cézanne, de Bardonnèche, d'Oulx, d'Exilles, de Chaumont, de Suze, de Pragelas, de Pérouze, de Saint-Martin, d'Angrogne, de Luzerne, de Barcellonette, du Château-Dauphin, de Pô et de Mayre, les endroits où ces passages vont aboutir et le tems qu'il faut d'un pas réglé pour aller d'un lieu à un autre (...)". S'étendant de la page 72 à la fin du texte, elle détaille les vallées, cols, rivières et localités tant de Savoie, de Piémont (domaines du Roi de Sardaigne) que de Dauphiné et de Provence (à la Couronne de France). Voici l'ordre observé : [Piémont :] Novalaise - Vallées de Chaumont, d'Oulx et d'Exilles. - Vallée de Bardonnèche. - Vallée de Cézanne. - Col du Mont-Genèvre. - Col de Cestrières. - Vallée de Pragelas. - Vallée de Pérouze. - Vallée de Saint-Martin. - [Dauphiné :] Vallée de Queyras. - Vallée de Cervière. - Vallée des Prés. - Vallée de Monestier. - Vallouise. - Vallée de Barcelonnette (enlevée au Dauphiné depuis le Traité d'Utrecht en 1713). - [Places de Provence :] Antibes. - Toulon. - Entrevaux. - Colmar et Guillaume. - Sisteron. - Seyne. - Saint-Vincent. - [Places de Dauphiné :] Mont-Dauphin. - Embrun. - Château-Queyras. - Briançon. - Barraux. - Grenoble. - [En dehors de la zone :] Fort de l'Ecluse. Cette dernière partie se conclut enfin par une série de tableaux regroupant localités et toponymes.Un examen comparatif permet de préciser un peu plus la date et l'auteur de cette composition remarquable.1. Pour la date, elle est nécessairement postérieure non seulement à l'année 1713 et au Traité d'Utrecht, mais également à 1720 puisque le Duc de Savoie est qualifié de Roi de Sardaigne, titre que Victor-Amédée II (1666-1732) n'acquit qu'à cette date par suite de sa renonciation à celui de Roi de Sicile, obtenu en 1713.2. En ce qui concerne l'auteur, des rapprochements concordants et précis peuvent être établis avec des parties de l'ouvrage posthume de Pierre-Joseph de Bourcet intitulé Mémoires militaires sur les frontières de la France, du Piémont et de la Savoie, depuis l'embouchure du Var jusqu'au lac de Genève (Berlin, Decker, 1801). L'on sait par l'introduction que ce volume est parfaitement composite, réunissant sept contributions différentes laissées dans les manuscrits de l'auteur, et vraisemblablement très réarrangés par les éditeurs selon la mode du temps. Or, le début de ce texte imprimé (premier mémoire) liste les places et forteresses défensives placées à la frontière des Etats de France et de Sardaigne. L'ordre n'est pas le même que dans le manuscrit, mais le texte en est très comparable, sinon identique : des détails d'Ancien Régime ont été omis, des considérations stratégiques développées, mais il est clair que l'imprimé s'inspire du manuscrit. Nous donnons à titre d'exemple une liste des passages comparables de cette partie : Toulon. - Antibes. - Entrevaux. - Guillaume et Colmar. - Seyne et Saint-Vincent. - Embrun. - Mont-Dauphin. - Château-Queyras. - Briançon. - Grenoble. - Fort-Barraux. - Fort-l'Ecluse. - Vallée de Barcelonnette. - Vallée de Queyras dans le Briançonnais. - Vallée de Saint-Martin en Piémont. - Vallée de la Pérouse en Piémont. - Vallée de Pragelas ou Val Cluson. - Vallée de Novaleze. - Vallée d'Exilles et d'Oulx en Piémont. - Vallée de Bardonnèche en Piémont - Vallée de Sézane en Piémont. - Vallée de Servières dans le Briançonnais.- Vallée des Prés dans le Briançonnais. - Vallée du Monestier dans le Briançonnais. - Vallée de Vallouise dans le Briançonnais.Notre manuscrit correspond donc partiellement à une version précoce de ce texte livré tardivement au public, comme tous ceux composés par Pierre-Joseph de Bourcet (1er mars 1700- 14 octobre 1780). La principale objection qui vient immédiatement à l'esprit est la conciliation du parcours militaire de Bourcet avec les quelques données biographiques révélées dans l'introduction (cf. supra). L'auteur du manuscrit nous explique avoir eu l'expérience des opérations de montagne depuis la campagne de 1707. La date est effectivement précoce, mais l'on admet généralement que Bourcet commença à servir dans les armées des Alpes sous les ordres de son père, le capitaine Daniel-André Bourcet, et ce dès 1709, soit à l'âge de neuf ans. Ce cas n'était pas rare et correspondait grosso modo à l'expérience des enfants de troupe à d'autres époques : les jeunes gens qui suivaient ainsi les armées n'étaient pas nécessairement employés comme combattants. Il n'est donc pas téméraire de supposer que l'expérience du jeune Pierre-Joseph commença d'une manière ou d'une autre deux ans plus tôt. De surcroît, cette première expérience militaire s'acheva en 1713, date de la démobilisation de son père, et aussi clôture des souvenirs personnels exposés dans la première partie. Bien sûr, l'on peut aussi supposer que Bourcet réutilisa plus tard des matériaux rédigés par son père ; mais cette hypothèse inspirée par une obligatoire piété filiale nous semble peu probable : le capitaine n'a laissé la mémoire d'aucun écrit, et sa formation théorique, nécessaire à la rédaction de ces textes complexes, lui manquait, à la différence de celle que reçut son rejeton. C'est en effet ensuite que le jeune Bourcet acquit une brillante formation théorique, qui le mènera de l'artillerie au Génie : c'est en 1729 qu'il intégra le corps des Ingénieurs du Génie. Sans le suivre dans le reste d'une glorieuse carrière militaire, soulignons sa compétence reconnue dans la guerre de montagne, et son emploi dans plusieurs campagnes contre la Sardaigne. Dès sa période d'activité, il rédigea des manuscrits très nombreux (la Bibliothèque de l'Arsenal seule en possède 22 rédigés entre 1747 et 1752) sur ce sujet très technique, ainsi que des cartes considérées comme excellentes. Soulignons pour terminer que cette dernière activité est relevée également dans l'introduction (« La connoissance que j'ay de ces frontières par les cartes que j'en ay levées »).Restaurations à la reliure, spécialement aux coins, aux coiffes et sur la charnière inférieure. ‎

Bonnefoi Livres Anciens - Paris

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR7,500.00

‎Antonetto Roberto . Bersani Alberto . Caresio Franco . Perera Orlando . Levis Bonino Nicoletta‎

Reference : 9163

‎Les trésors du Piémont‎

‎Editurist - Biella 1985‎


‎Bon état Collection par Ottavio Comand . Couverture en skivertex avec jacquette , format 30 X 22 cm , non paginé , poids 1,050 kg . Superbement illustré de photos ( oeuvres dart , paysages et darchitecture )La Région du Piémont (en piémontais Region Piemont et en italien Regione Piemonte) est une région du nord-ouest de l'Italie. Le Piémont tire son nom de sa situation, au pied des Alpes. Traversé par le Pô, il est limitrophe des régions françaises de Rhône-Alpes et de Provence-Alpes-Côte d'Azur, des régions italiennes du Val d'Aoste, de Lombardie, de Ligurie et dÉmilie-Romagne et des cantons suisses du Valais et du Tessin. Sa capitale est Turin. Voyage art Piémont Italie - largeur/hauteur :x cm - poid : g - nombre de pages : p. - langue : ‎

L'Avenir du Passé - Saint Médard en Jalles

Phone number : 05 56 05 69 88

EUR30.00

‎BLAEU, Johannes (Jean):‎

Reference : 101264aaf

‎Théâtre des Etats de son Altesse Royale le Duc de Savoye, Prince de Piémont. Roy de Cypre. (Atlas en 2 volumes du Théâtre du Piémont et de la Savoye). ‎

‎A la Haye, Chez Adrian Moetjens, Marchand Libraire MDCC, 1700, imp. in-folio, (57.5x30 cm), Tome I : ‘Contenant le Piémont, la Ville de Turin, et les lieux voisins. Traduit du Latin en François’ (par Jacques Bernard), 65 cartes & vues sur planches / Tome II: ‘Contenant La Savoye’, 69 cartes & vues sur planches. (Complete with 134 plates with maps & views, text illustrated with engraved ornaments and tail-pieces, some signed by Bernard Picart), reliures originales hollandaises en plein veau, pièce d’ornement centrale or, dos à nerfs ornés, tête dorée, qqs restaurations aux coiffes et charnières. Superbe exemplaire.‎


‎„Sans doute le plus beau livre ancien consacré aux Alpes de Savoie et du Piémont“ (Perret).Première édition française, complète de ses 134 planches de vues et de cartes gravées + 2 titres gravés + 4 portraits et une table généalogique double (comptée comme 2 planches) soit 142 planches au total, toutes montées sur onglets. Superbe exemplaire d'un très beau tirage, sur papier de grande qualité. L’ouvrage a été publié plusieurs fois entre 1682 et 1700, en italien, en français, en latin et en hollandais. Koeman, volume IV-1, p. 461-467. This French edition has the same composition as the edition with Dutch text, published by Adr. Moetjens in 1697 (except the 3 adds on the family-tree of the Savoy with the last born: Philippe Joseph on the 6 May 1699’); Perret, Regards sur les Alpes, p. 47, notice 7; Perret, Guide 0487. Bild‎

Harteveld Rare Books Ltd. - Fribourg

(SLACES, NVVA)

Phone number : 41 (0)26 3223808

CHF85,000.00 (€80,182.71 )

‎RICHARD. (d’après BERTOLOTTI, Davide):‎

Reference : 88338aaf

‎Guide du Voyageur en Savoie et au Piémont. D’après Bertolotti, suivi de la description .. du Piémont, par Richard. Auteur du Guide en France.‎

‎Paris, Audin, (Impr. de Félix Locquin), 1835, pt. in-8vo, 2 ff. ( faux-titre et titre) + 335 p. (+ 1) + 2 cartes dépl., qqs rousseurs éparses, entièrement non rogné, brochure originale ornée, ‘ lith. de He.. et Vi.. à Colmar’ en bas du dos, titre impr. sur le plat devant et au dos.‎


‎Rare dans son état parfaitement original non rogné et dans sa brochure d’origine fragile. Le guide a pour titre complet: ‘comprenant: 1° Un aperçu sur la Savoie, ses habitants, ses moeurs et son histoire; 2° Une ample description d’Aix, de ses Bains, ses Environs, ses Hôtels, ses Pensions; 3° L’Itinéraire des Vallées; 4° Des Courses pédestres à Chamouny et au Mont-Blanc; 5° Des Excursions aux principales Montagnes et à la Grande-Chartreuse de Grenoble; 6° Une Notice sur Chambéry et les villes de la Savoie, leurs Monuments, Histoire, Commerce, Industrie, etc. Suivi de la description topographique, routière, industrielle, artistique du Piémont’. Complet avec 2 cartes dépl.: ‘Carte postale du Piémont’ et la carte ‘Itinéraire de la Savoie’ (Lith. de V. Martenot). Avec l’itinéraire de Genève à Turin par le Grand-St-Bernard. La description d’une partie du Valais et l’Hôspice. Aoste et la vallée, puis Alexandrie direction Gênes et Nice. Vers la fin qqs. taches et rousseurs plus prononcées. Perret mentionne le guide de Bertolotti publié sans date vers 1830, l’originale publiée en italien en 1828 avec remarque: ‘Un petit guide ancien sur la Savoie, le Mont-Blanc et le Piémont’. Peu courant. Perret 0442 (autre édition: éd. Maison, s.d. vers 1830); Helveticat -. Bild‎

Harteveld Rare Books Ltd. - Fribourg

(SLACES, NVVA)

Phone number : 41 (0)26 3223808

CHF750.00 (€707.49 )

‎Congrès Archéologique du Piémont.‎

Reference : 100726

(1978)

‎Congrès Archéologique du Piémont.‎

‎ P., Société française d'Archéologie, 1978, pt in-4°, 583 pp, nombreuses illustrations photographiques et plans, broché, bon état (129e session, 1971)‎


‎L'art en Piémont (P. Verzone). Turin, l'urbanisme (C. Carducci). Le théâtre romain de Turin (S. Finocchi). Le Palais Royal de Turin (P. Chierici Furno). L'église des Saints-Martyrs de Turin (V. Moccagatta). L'urbanisme de Turin au XVIIe siècle et la Piazza S. carlo (V. Comoli Mandracci). Le château royal du Valentino à Turin (M.F. Roggero). Saint-Laurent de Turin (D. De Bernardi Ferrero). Le "Palazzo Madama" de Turin (L. Quaglino Palmucci). Guarino Guarini, aperçu biographique (D. De Bernardi Ferrero). Turin : La Consolata (A. Lange). La cathédrale de Turin et la chapelle du Saint-Suaire (D. De Bernardi Ferrero). L'église Del Carmine à Turin (M. Viglino Davico). Turin : La basilique de Superga (D. Sesia). Le château de Stupinigi (J. Vanuxem). Aoste : La cathédrale Sainte-Marie (D. De Bernardi Ferrero). Aoste : la restauration des fresques ottonienne de l'église collégiale Saint-Pierre-Saint-Ours (D. Prola). Le château d'Issogne (N. Gabrielli). Ivrée : Amphithéâtre (C. Carducci). Ivrée : la cathédrale Sainte-Marie (D. De Bernardi Ferrero). La Fortune critique de Martino Spanzotti à Ivrée (G. Romano). Biella : Baptistère (V. Bracco). Le refuge de Candelo (M. Viglino Davico). Saint-Giulio d'Orta (T. Kirilova Kirova). Sannazaro Sesia : S. Nazaro (P. Verzone). Baptistère de Novare (P. Chierici Furno). Eglise de Tous-Les-Saints à Novare (T. Kirilova Kirova). Novare : Basilique Saint-Gaudens (M. Pozzetto). Le Broletto de Novare (A. Ricca). Saint-André de Verceil (P. Verzone). L'église des Jésuites de Verceil, aujourd'hui Santa Maria Maggiore (L. Quaglino Palmucci). Saint-Evasio de Casal Montferrat (P. Verzone). Cavagnolo : Abbaye Sainte-Foy (A. Petronelli). Montechiaro-Cortazzone et les églises du Montferrat (T. Kirilova Kirova). Le complexe architectural de Vezzolano (A. Scolari). Asti : Saint-Anastase, Saint-Jean, l'église du Saint-Sépulcre ou le Baptistère Saint-Pierre-Consavia, Collegiale San Secondo, la cathédrale Sainte-Marie (P. Verzone, S. Casartelli Novelli et C. Bonardi Tomesani). La collégiale de Chieri (A. Cavallari Murat). Bernard-Antoine Vittone : église Saint-Bernardin de Chieri et Sainte-Claire). Bosco Marengo : église Sainte-Croix (M. Pozzetto). Rivalta Scrivia (A. Scolari). L'église Saint-Jean-des-Champs de Piobesi (A.-M. Talanti). Pignerol (D. Fea Biancolini). L'abbaye de Staffarda (A. Scolari). Eglise Sainte-Marie du monastère de Manta (Saluces) (P. Chierici Furno). Quérasque : l'Arc de Triomphe et l'église de la Madone Del Popolo (J. Vanuxem). Le château de Fossano (G. Lambrocco). L'église de Vicoforte (J. Vanuxem). Bendetto Alfieri et l'église paroissiale des Saints Jean-Baptiste et Rémi à Carignan (D. Sesia). Saint-Maxime de Collegno (D. De Bernardi Ferrero). Pianezza : église Saint-Pierre (A. Rica). Giacomo Jaquerio (C. Gardet). L'Arc de Suse (C. Carducci). Suse : la Porte de Savoie (C. Carducci). Saint-Just de Suse (D. De Bernardi Ferrero). La Sacra de Saint-Michel (A. De Bernardi). ‎

Pages d'Histoire - Librairie Clio - Paris

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR40.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
AA (Pieter van der). - [PIÉMONT] Le ...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !