‎GOLD Arthur / FIZDALE Robert‎
‎Misia‎

‎ Gallimard 1981 1981, Gallimard, in-8 broché de 416 pages + 32 pages de photographies en N&B, Misia, la vie de Misia Sert, traduit de l'anglais par Janine Herisson‎

Référence : 9782845214750


‎Bon état général, sauf page de faux titre déchirée ‎

10,00 €
Les Kiosques
Coordonnées du libraire

Les Kiosques

Les Kiosques, rue Prosper Ferrero
83000 Toulon
France

kiosques.toulon@orange.fr

04 94 913 130

Contacter le libraire

Mode de paiement
Chèque
Autres
Conditions de vente

Si vous désirez retirer l'ouvrage sur place, veuillez-nous prévenir <b>48 HEURES A L'AVANCE</b> : les ouvrages peuvent être classés dans des locaux éloignés du point de vente principal.<br /><br /> Envoi dès réception du règlement. <br />Modes de paiements acceptés : mandat, virement, virement bancaire à distance, chèque, CB (sauf AmEx). <br /> <br /><b>IMPORTANT: toujours attendre la confirmation de disponibilité par mail avant l'envoi du règlement. </b><br />

Contacter le libraire à propos de ce livre

Entrez ces caractères pour valider le formulaire.
*
Envoyer

5 livre(s) avec le même titre

‎STRAVINSKY (Igor Fiodorovitch).‎

Référence : 4908

‎Né à Oranienbaum (Russie). 1882-1971. Compositeur russe naturalisé français, puis américain (il est mort à New-York). Lettre Autographe Signée « Strawinsky » à « Ma chère Missia » [MISIA SERT, l’épouse du peintre catalan José Maria Sert]. Morges (Suisse), 8 janvier 1918. 1 page 1/4 in-folio. Stravinsky devant un pianolajoint : quelques lignes autographes du pianiste Alfred Cortot ‎

‎ EMOUVANTE LETTRE DANS LAQUELLE STRAVINSKY CONFIE SA DETRESSE - DE TOUTE RARETE - PROVENANCE : ALFRED CORTOT…Il mest très penible…, dit-il à Misia, …de vous parler de tous les malheurs (que vous savez) qui nous ont frappé cette affreuse année et maintenant cette horrible humiliation que nous subissons, et il faut quà tout cela sajoute encore le manque absolu dargent et limpossibilité absolu de sen procurer. Depuis le mois de juillet pas un centime de Diaghilev (qui me doit trente mille francs et qui lui-même est dans une situation critique, Madame Errazuriz [mécène chilienne dorigine basque, Eugénia Errazuriz] qui me devait encore mille francs ne menvoie non plus rien depuis 4 mois. Je ne sais si elle a reçu mon dernier manuscrit de l« Etude pour Pianola » que je lui ai composé et envoyé par un monsieur qui se rendais à Paris et qui a été forcé de le laisser chez les autorités de la censure douanières. Jai écris à ce sujet il y a trois semaines à Cortot au Ministaire de linterieur (Section des beaux-arts) une lettre recommandée pour lui demander de sen occuper afin que ce manuscrit soit remis au destinataire (…). Je ne sais vraiment que faire, à qui madresser pour avoir de largent. Il mest venu donc cette idée de vous demander sil vous serait possible de me trouver quelque part de largent au titre demprunt pour reculer cet affreux spectre de misère qui nous menace. Ma chère, pardonnez moi, si je vous embarasse avec cette demande (car je suppose que cela peut vous embarasser) ; mais il ne me reste veritablement rien dautre à faire… Il serait heureux de recevoir rapidement une réponse de sa part, ou mieux encore, un télégramme …Je me sens très abandonné par vous tous...Depuis septembre 1915, Stravinsky sétait installé à Morges en Suisse, avec toute sa famille (sa femme et ses trois enfants). Il y retrouve quotidiennement lécrivain vaudois Ramuz, avec lequel il va collaborer pour une œuvre future. « Nous étions parmi les tambours, les timbales, les grosses caisses, toute espèce dinstruments de choc (ou de percussion, qui est le terme officiel), dira Ramuz. À la fin 1917, la révolution russe, fomentée sur cette même rive nord du Léman par les bolcheviks exilés, coupe Stravinsky de son pays et de ses ressources financières. Début 1918, les deux compères, fauchés, imaginent donc de créer ensemble une pièce qui pourrait « se monter sans peine dans nimporte quel local et même en plein air », (Ramuz). Ce sera Lhistoire du soldat. En attendant, « lEtude pour pianola » de Stravinsky, une étude expérimentale commandée par la société américaine de pianos mécaniques Aeolian Compagny, basée à New-York et à Londres, avait été achevée lannée qui précède cette lettre, à la fin de 1917. Stravinsky ne fut pas satisfait des propositions contractuelles de la firme Aeolian, qui ne lui versa que 500 francs suisses pour létude, sarrogeant de plus les droits dauteur. Il ne renouvela pas lexpérience malgré les promesses dAeolian dune collaboration ultérieure en cas de complet succès de létude expérimentale. Misia SERT, née Marie Godebska à Saint-Pétersbourg en 1872, appartient à une riche famille dartistes. Mariée à Thadée Natanson en 1893 (à Bruxelles), le fondateur de la mythique « Revue Blanche », elle fréquente le milieu symboliste, les peintres Bonnard, Vuillard, Renoir, Toulouse-Lautrec (qui fit delle le sujet de sa célèbre affiche pour la Revue). Intime de Mallarmé, inspiratrice de Proust et de Cocteau, mécène de Diaghilev et des Ballets russes, Misia Sert est légérie de la Belle époque. Elle épouse en troisième noce le peintre catalan Jose Maria Sert, et reçoit le gotha artistique dans son salon du quai Voltaire à Paris (décoré par Pierre Bonnard). « Chez cette gourmande écœurée, le dégoût suivait le ravissement, et le non, le oui, comme le tonnerre, léclair ; avec elle il fallait faire vite… » raconte le diplomate Paul Morand. Toulouse-Lautrec lavait surnommée « LHirondelle » en hommage à sa grâce et sa vivacité. En entrant dans la vie de J.M. Sert, Misia devient lun des mécènes qui, avec la comtesse Greffulhe, ont lancé les Ballets Russes du chorégraphe russe Serge Diaghilev, qui avait été comme Stravinsky, un élève de Rimski-Korsafov. La première des Ballets eut lieu en 1909, avec un succès retentissant. Le début de la carrière de Stravinsky intrinsèquement lié à sa rencontre avec Diaghilev, pour lequel il compose la musique des premiers ballets à Paris, engrange les premiers succès de Diaghilev et permet à Stravinsky dacquérir une notoriété immédiate. Stravinsky composa la musique de plusieurs des Ballets russes : « LOiseau de Feu », « Petrouchka » et le « Sacre du printemps » (en 1913, avec le danseur Nijinsky), puis, après 1920 « Pulcinella » (dans des décors et costumes de Picasso) et enfin « Les Noces » (1923).Avec tout le tact qui la caractérise, Misia Sert apporta un soutien financier à Stravinsky en lui faisant parvenir plusieurs fois de largent en prétendant quil sagissait de dons dune admiratrice anonyme.‎


‎ancienne collection cortot‎

Galerie Paul Blaizot - Paris

Téléphone : 01 43 59 36 58

3 800,00 EUR

‎GOLD ARTHUR ET FIZDALE ROBERT.‎

Référence : R150223957

‎MISIA LA VIE DE MISIA SERT‎

‎GALLIMARD. 16-04-1981. In-8 Carré. Broché. Bon état. Couv. convenable. Dos satisfaisant. Intérieur frais. 407 pages- quelques pages de photos en noir et blanc hors texte‎


‎Traduit par Janine Herisson‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Téléphone : 05 57 411 411

79,00 EUR

‎GOLD ARTHUR & FIZDALE ROBERT‎

Référence : R240101827

‎MISIA LA VIE DE MISIA SERT.‎

‎GALLIMARD. 1981. In-8 Carré. Relié. Bon état. Couv. convenable. Dos satisfaisant. Intérieur frais. 407 pages - couverture conservée - quelques planches en noir et blanc - titre + auteurs + filets dorés sur le dos .‎


‎Traduit de l'anglais par Janine Herisson.‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Téléphone : 05 57 411 411

49,50 EUR

‎GOLD A. et FIZDALE R. ‎

Référence : 41224

‎Misia. La vie de Misia Sert.‎

‎Paris, Gallimard, 1981, 14x21, 417, br. Illust. n-b. Index. 630 g.‎


Librairie Hervé Renard - Bruxelles
10,00 EUR

‎Misia Pons Hervé‎

Référence : 213712

(2007)

ISBN : 2350130673

‎Les fados de Misia‎

‎Jean-Claude Gawsewitch 2007 209 pages in8. Broché. 209 pages.‎


‎très bon Etat étiquette haut 4e plat‎

Un Autre Monde

Téléphone : 07.69.73.87.31

5,00 EUR
Téléchargez l'application sur Google Play Téléchargez l'application sur l'AppStore
GOLD Arthur / FIZDALE Robert - Misia

L'article a été ajouté à votre panier

Vous venez d'ajouter :

-

Il y a 0 article(s) dans votre panier.
Total : 0,00 €
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !