‎[BIOGRAPHIE] - TROYAT (Henry) - ‎
‎Zola. ‎

‎Paris, France loisirs, 1994; in-8, 420 pp., cartonnage de l'éditeur. Avec jaquette.‎

Reference : 202101496


‎Avec jaquette.‎

€12.00 (€12.00 )
Bookseller's contact details

Librairie Lire et Chiner
Mme Laetitia Gorska
36 rue Marchands
68000 Colmar
France

lireetchiner@free.fr

03 89 24 16 78

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others cards
Others
Sale conditions

commande par internet, retrait possible au magasin. Les colis sont expédiés dès réception du règlement après entente concernant les frais de port, envoi vers la France mais aussi vers l'étranger nous contacter pour le calcul des frais d'envoi

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎ZOLA, Emile‎

Reference : LCS-13847

(1867)

‎ENSEMBLE DE LA CORRESPONDANCE MANUSCRITE AUTOGRAPHE D'ANTOINE GUILLEMET A ÉMILE ZOLA.‎

‎L'ensemble unique de la correspondance manuscrite, en grande partie inédite, d'Antoine Guillemet à Émile Zola, écrite entre 1867 et 1901. *** Unique set of the handwritten correspondence, mostly unpublished, by Antoine Guillemet to Émile Zola, written between 1867 and 1901.‎


‎1867-1901. 121 lettres manuscrites autographes, la plupart en cahiers de 4 pages, soit 334 pages au total. Écrites à l'encre marron ou noir. *** 1867-1901. 121 handwritten autograph letters, most of them in 4 page quires, that is to say 334 pages in total. Written in black or brown ink.‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 0142841668

EUR75,000.00 (€75,000.00 )

‎ALEXIS (Paul) et MAUPASSANT (Guy de)‎

Reference : 6060

(1882)

‎Emile Zola. Notes d'un ami. Avec des vers inédits de Emile Zola (par Paul Alexis) [Relié avec :] Emile Zola. Célébrités contemporaines (par Guy de Maupassant)‎

‎Paris, G. Charpentier, 1882-1883. 480 g In-12, pleine percaline, [3] ff., 338-32 pp.. Volume constitué de deux textes, le premier de Paul Alexis (1882 en EO) et le second de Guy de Maupassant (1883 en première édition séparée). Chacun des deux textes est accompagné d'un portrait qui ont été placés ensemble en frontispice du volume. La notice de Maupassant devrait contenir un fac-simile de lettre autographe, qui est ici absente. Les couvertures du premier texte ont été conservées. Petit frottement. Rare. . (Catégories : Littérature, )‎


Phone number : 0148009159

EUR150.00 (€150.00 )

‎COLLECTIF‎

Reference : R110054569

(1968)

‎EUROPE REVUE MENSUELLE N° 468-469 - Colloque Zola .ZOLA ET SON TEMPSMadeleine REBÉRIOUX: Zola et la critique ..Roger RIPOLL:Zola et les Communards ...Daniel DELAS:Zola et la démocratie parlementaire ...DISCUSSION: Robert RICATTE‎

‎EUROPE. AVRIL-MAI 1968. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 501 pages.. . . . Classification Dewey : 70.49-Presse illustrée, magazines, revues‎


‎Sommaire : Colloque Zola .ZOLA ET SON TEMPSMadeleine REBÉRIOUX: Zola et la critique ..Roger RIPOLL:Zola et les Communards ...Daniel DELAS:Zola et la démocratie parlementaire ...DISCUSSION: Robert RICATTE, Madeleine REBÉRIOUX,Aimé GUEDJ, Daniel BAGGIONI, Daniel DELAS .André DASPRE:ZolaetlesIntellectuels ...DISCUSSION: Pierre ABRAHAM, André DASPRE, Robert RICATTE .Maurice BOUVIER-AJAM: Zola et les magasins de nouveautés ...Jean BOUVIER:L’Argent J.-Cl. LEBLOND-ZOLA: Zola, acquéreur de biens ...DISCUSSION : André WURMSER, Maurice BOUVIER-AJAM Jean BOUVIER, A.-J. SALVAN, Robert RICATTE, Rita SCHOBER, Elliott GRANT, Aimé GUEDJ, Daniel BAGGIONI André WURMSERZolaetlahaineÉTUDE LITTÉRAIRE DE L’ŒUVREJa. KULGZYCKA-SALONI: La personnalité du romancier .David BAGULEY:LesupplicedeFlorent.DISCUSSION : Philippe BONNEFIS, David BAGULEYPhilippe BONNEFIS:Lebestiaired’Emile Zola .DISCUSSION : Rita SCHOBER, Ph. BONNEFIS, P. ABRAHAM.Auguste DEZALAY:Le thème du Souterrain ...DISCUSSION : Roger RIPOLL, Auguste DEZALAY, JacquesDUBOIS, Roger RICATTE ...A.-A. GREAVES:Religion et réalité dans Zola.F.W.J. HEMMINGS:Zola et la religion.Jean BOULIER:Les Trois Villes Pierre COGNY:Zola évangéliste...Pierre PARAF:Zola et le mystère DISCUSSION : Armand LANOUX, Aimé GUEDJ, Rita SCHOBER, Pierre PARAFMaurice AGULHONAux sources de « La Fortune des Rougon »DISCUSSION : Roger RIPOLL, Maurice AGULHON Henri GUILLEMIN:Lesensdel’œuvreHenriette PSICHARI:Le réel et l’imaginaire dansGerminalHenri MITTERAND:Le regard d’Emile Zola ...DISCUSSION : Fr. ROBERT, R. RICATTE, H. MITTERAND, J. DUBOIS, P. ABRAHAM, A. GUEDJ, un Auditeur, A.-J. SALVAN.Frédéric ROBERT:Despoèmes lyriques de Zola .DISCUSSION : Pierre ABRAHAM, Frédéric ROBERT .Robert RICATTE:Zolaconteur.DISCUSSION : Henri MITTERAND, Daniel BAGGIONI ..Karel LIVANSKY:Zola en Bohême Rita SCHOBER:L’actualitédeZolaenR.D.A... Classification Dewey : 70.49-Presse illustrée, magazines, revues‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 05 57 411 411

EUR29.80 (€29.80 )

‎ZOLA Emile‎

Reference : 77670

(1881)

‎Lettre autographe signée adressée à Gabriel Thyébaut, conseil juridique de Zola pour les Rougon-Macquart, à propos de Pot-Bouille‎

‎Médan 3 juin 1881, 13,3x20,9cm, 2 pages sur un double feuillet.‎


‎Lettre autographe signée d'Emile Zola adressée à Gabriel Thyébaut,«le grand jurisconsulte et conseil juridique des Rougon-Macquart» ; deux pages rédigées à l'encre noire sur un double feuillet de deuil à encadrement noir. Enveloppe manuscrite assortie jointe. Pliures transversales inhérentes à l'envoi. Cette lettre a été retranscrite dans la correspondance d'Emile Zola établie parBarend HendrikBakker en 1978. Important témoignage du colossal travail de documentationet du rôle capital des informateurs d'Emile Zola dans la peinture de son immense fresque naturelle et sociale. La lettre que nous présentons ici a été rédigée après la fin de l'établissement du plan du roman Pot-Bouille dixième volume des Rougon-Macquart dont Zola démarra la rédaction le 16 juin 1881. Alors qu'il achève le plan de son récit, l'écrivain sollicite l'une de ses connaissances, Gabriel Thyébaut: « Le jeudi 3 mars [1881], les Zola reçoivent à dîner Céard, Huysmans, Alexis, et, pour la première fois, Gabriel Thyébaut, un Champenois, ami de Céard, juriste et fonctionnaire dans l'administration de Paris - le futur informateur juridique des Rougon-Macquart, que Zola mettra à contribution dès la préparation de Pot-Bouille. » (Henri Mitterrand, Zola, Tome II. L'Homme de Germinal. 1871-1893) On sait quel acharnement Zola mettait à collecter des informations, créant de gigantesques dossiers de «documents» voués à rendre ses romans les plus réalistes possibles. Cette collecte de renseignements a lieu en parallèle de la mise en place du plan et avant la phase de rédactionet Zola s'aide de plusieurs informateurs: «Il fait plus exclusivement appel à ses amis pour établir le profil professionnel de ses personnages masculins, et les conditions juridiques de leurs arrangement familiaux. [...] Le troisième informateur est Gabriel Thyébaut. Il a fait la connaissance de Zola précisément au moment où celui-ci préparait Pot-Bouille; et il est désormais, selon les mots mêmes de Zola, "le grand jurisconsulte et conseil juridique des Rougon-Macquart". Il participe pour sa part à la création du personnage qui s'appelle encore Duverdy, et qui sera conseiller à la cour d'appel [...]» (ibid.) Notre lettre témoigne de cette aide capitale apportée à la création de l'important personnage d'Alphonse Duveyrier: «Je vous remercie mille fois des renseignements que vous voulez bien m'envoyer. Mais, puisque vous vous mettez si obligeamment à ma disposition, j'abuserai et je vous demanderai des détails plus précis. Mon conseiller est à la cour d'appel de Paris. (Je voudrais le mettre dans une affaire de cour d'assises, est-ce possible ?) Que gagne-t-il ? Quelles sont les heures où il est pris, et combien de fois par semaine ? Quels sont les travaux qu'il a à faire chez lui ? Comment est-il arrivé à son poste ? (il n'a que 42 ans et doit tout à la faveur.) Enfin quel peut être son, avenir, si je veux lui donner une situation supérieure ?» On connaît les réponses détaillées de Gabriel Thyébaut à ces questions très précises grâce à la numérisation par la BnF de tout le dossier de travail d'Emile Zola pour Pot-Bouille. Le juriste répond point par point aux sollicitations de son ami, dressant le portrait du conseiller à la cour d'appel, tel qu'il apparaîtra dans la version finale du roman. Mais Zola ne s'intéresse pas qu'à la véracité de ses personnages, il a également besoin que les intrigues soient plausibles et demande alors: «Autre question, sur un cas déterminé. Comment mon conseiller peut-il agir, quelle coquinerie légale peut-il commettre (légale ou tolérée ou même ignorée) - à la mort de son beau-père, dont on vend une maison - pour se faire adjuger cette maison à bas prix, de façon à frustrer les autres héritiers.» Cette question qu'il juge «un peu générale» donne lieu à un important développement de la part de Thyébaut: «Le notaire qui n'est pas un honnête homme et qui ne serait pas fâché de faire plaisir à X [Duveyrier] dont il espère l'appui, pour se faire nommer juge de paix, plus tard, s'aperçoit du désir qu'a notre conseiller d'avoir la maison dans les prix doux. [...] Le notaire persuadera aux autres héritiers que, pour attirer les amateurs, il serait habile de baisser la mise à prix de la maison, beaucoup de monde viendra [...] alléché par le bas prix, puis à la chaleur des enchères, la maison arrivera à se payer très cher. Les autres héritiers, qui n'y connaissent rien, sont enchantés de cette excellente idée, la maison est mise en vente à la moitié ou aux deux tiers de la valeur, et le jour de la vente qui a lieu chez le notaire, celui-ci, au bout de deux ou trois enchères d'un millier de francs chacune, adjuge la maison à X qui a enchéri; le tour est joué.Je ne l'invente pas malheureusement, car la pratique l'a plus d'une fois révélé. » ...et c'est bien ce qu'il se passera dans le roman: «Duveyrier se chargea de tout, au nom de sa femme. D'abord, il persuada aux deux frères de ne pas laisser faire la licitation devant le tribunal ; s'ils s'entendaient, elle pouvait avoir lieu devant son notaire, maître Renaudin, un homme dont il répondait. Ensuite, il leur souffla l'idée, sur le conseil même du notaire, disait-il, de mettre la maison à bas prix, à cent quarante mille francs seulement : c'était très malin, les amateurs afflueraient, les enchères s'allumeraient et dépasseraient toutes les prévisions. [...] Puis, le jour de la vente, après cinq ou six enchères, maître Renaudin adjugea brusquement la maison à Duveyrier, pour la somme de cent quarante-neuf mille francs. » (Pot-Bouille, chapitre 11). Cette importante lettre révèle la volonté d'Emile Zola de décrire non seulement une société réelle, construite d'après une documentation détaillée, mais avant tout de doter son roman d'une intrigue plausible pour le lecteur. On assiste avec lui à l'abandon du miroir réaliste, reflétant l'azur du ciel et la fange des chemins, pour le microscope naturaliste, se glissant dans les appartements et les alcôves des bourgeois parisiens. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR3,000.00 (€3,000.00 )

Reference : 13403

(1898)

‎[Affaire Dreyfus]. Zola. 32 Caricatures par Lebourgeois.‎

‎Paris E. Bernard et Cie 1898 1 Paris, E. Bernard et Cie, 1898. 2 séries en 1 vol. grand in-8, titre et 32 planches, demi-percaline rouge à coins, couvertures conservées (Carayon). ‎


‎Recueil contenant l'ensemble des caricatures en simili aquarelle croquant l'oeuvre de Zola avec un regard anti-dreyfusard. Les dessins de Lebourgeois furent publiés fin juillet 1898 ; Zola était présenté dans une situation violemment comique. L'Assommoir : un ouvrier vomit sur le coin d'un mur, avenue de la Grande Armée ; Pot-bouille : Zola séduit une cuisinière ; L'Argent : Zola se courbe devant un financier ventru, polytechnicien ; La Débâcle : Zola, en italien, quitte Paris en courant vers Bordeaux ; La Curée : Zola mange l'Assiette au beurre avec un porc et un chien ; Germinal : Zola contemple une femme qui montre son postérieur à un soldat ; Le Rêve : Zola en académicien ; La Confession de Claude : Zola en bateleur de foire tape sur un tambour sur lequel sont inscrit les mots J'Accuse… Pour conclure, Lebourgeois présente le romancier comme un aliéné : Rochefort et Drumont accompagnent Zola portant une camisole de force à la porte de l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne. Bel exemplaire. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 46 33 57 22

EUR500.00 (€500.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !