‎[ART] - AVERMAETE (Roger) - ‎
‎FRANS MASEREEL. ‎

‎Antwerpen, Font Mercator, 1975; in-4, 318 pp., cartonnage de l'éditeur. En très bon état sauf l'étuit déteint et petites usures - Nombreuses et magnifiques illustrations - Du témoignage - L'artiste parle de lui - Années de jeunesse - Evasion - L'image de la guerre - Genève - La gravure sur bois - Une oase spirituelle - Grandes planches - Romans en images - Livres illustrés - Paris - Evolution - Illustrations capitales - La couleur apparaît - Peindre - Expériences - Temps troubles - Russie - Avignon - La fin de la guerre - La force du dessin - Nouveaux albums - L'ange gardien - Technique et esthétique - Lithographie - La couleur réapparaît - Nice - La fin - Positions - Synthèse - Bibliographie - Albums de bois gravés et de dessins - Gravures originales publiées sous forme d'estampes - Lithographies - Eaux fortes - Gravure sur lino - Livres, catalogues et publications non périodiques comportant des oeuvres inédites et non inédites de Frans Masereel - Principales publications consacrées à l'artiste - Monographies - Catégorie : Biographie / Art.‎

Reference : 201314870


‎En très bon état sauf l'étuit déteint et petites usures - Nombreuses et magnifiques illustrations - Du témoignage - L'artiste parle de lui - Années de jeunesse - Evasion - L'image de la guerre - Genève - La gravure sur bois - Une oase spirituelle - Grandes planches - Romans en images - Livres illustrés - Paris - Evolution - Illustrations capitales - La couleur apparaît - Peindre - Expériences - Temps troubles - Russie - Avignon - La fin de la guerre - La force du dessin - Nouveaux albums - L'ange gardien - Technique et esthétique - Lithographie - La couleur réapparaît - Nice - La fin - Positions - Synthèse - Bibliographie - Albums de bois gravés et de dessins - Gravures originales publiées sous forme d'estampes - Lithographies - Eaux fortes - Gravure sur lino - Livres, catalogues et publications non périodiques comportant des oeuvres inédites et non inédites de Frans Masereel - Principales publications consacrées à l'artiste - Monographies - Catégorie : Biographie / Art.‎

€80.00
Librairie Lire et Chiner
Bookseller's contact details

Librairie Lire et Chiner
M. Fabrice Schnell
36 rue Marchands
68000 Colmar
France

lireetchiner@free.fr

03 89 24 16 78

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others cards
Others
Sale conditions

commande par internet, retrait possible au magasin. Les colis sont expédiés dès réception du règlement après entente concernant les frais de port, envoi vers la France mais aussi vers l'étranger nous contacter pour le calcul des frais d'envoi

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎[Masereel (Frans)] - ‎ ‎Frans Masereel (1889-1972)‎

Reference : AMO-E6

(1917)

‎Gravure sur bois originale par Frans Masereel (1889-1972)‎

‎Feuille : 26 x 18,5 cm Tirage (gravure sur bois) : 16,7 x 12,2 cm (belles marges) Papier anglais (ressemble à un papier buvard peu épais assez cotonneux) Très belle épreuve - noirs profonds - encrage parfait - verso de la feuille blanc Parfait état Estampe extraite de l'ouvrage "Quinze Poèmes d'Emile Verhaeren" (Paris, G. Crès, 1917) Estampe signée dans la planche "FM". La gravure vendue ici représente une ramasseuse de fagots Frans Masereel, né le 30 juillet 1889 à Blankenberge (Belgique) et mort le 3 janvier 1972 (à 82 ans) à Avignon (France), est un graveur belge d'origine flamande qui a principalement travaillé en France. Son œuvre la plus connue est sans doute Mon livre d’heures (Passionate Journey). Né à Blankenberge le 31 juillet 1889, Frans Masereel s'installe à Gand en 1896, où il commence à étudier à l'École des Beaux-Arts dans la classe de Jean Delvin à l'âge de 18 ans. En 1909, il voyage en Angleterre et en Allemagne, qui lui inspirent ses premières eaux-fortes et gravures sur bois. En 1911, Frans Masereel s'installe à Paris pour quatre ans, puis, durant la Première Guerre Mondiale, il émigre en Suisse, où il travaille comme graphiste pour des journaux et des magazines. Sa série de gravures sur bois, expressionniste et qui a pour thème la critique sociale, fait de lui quelqu'un d'internationalement reconnu. Parmi ses travaux de cette époque, on peut citer La Passion d'un homme (1918 ), Mon Livre d'heures (1919 ), Le Soleil (1919 ), L'Idée (1920 ) et Histoire sans paroles (1920). À cette époque, il fait aussi des illustrations pour des œuvres de Thomas Mann, Émile Zola ou Stefan Zweig. En 1921 Masereel revint à Paris, où il peint ses célèbres scènes de rue, les peintures de Montmartre. Il vit pendant un temps à Berlin, où son ami le plus proche est George Grosz. Après 1925, il réside près de Boulogne-sur-Mer, où il peint des zones côtières, des ports, et des portraits de marins et de pêcheurs. Pendant les années 1930, il réalise moins d'illustrations et de gravures. En 1940, il quitte Paris et séjourne dans plusieurs villes du sud de la France. Après la Seconde Guerre mondiale Masereel reprend la gravure et la peinture tout en devenant professeur à la Hochschule der Bildenden Künste Saar (de) de Sarrebruck. En 1949 Masereel s'installe à Nice. Jusqu'en 1968, il crée plusieurs séries de gravures sur bois qui diffèrent de ses «romans dans l'image » et sont plutôt des variations sur sujet au lieu d'être un récit continu. Il conçoit également des décors et costumes pour de nombreuses productions théâtrales. Frans Masereel est mort à Avignon en 1972 et est enterré à Gand. Sa seconde épouse Laure Malcles, née en 1911, est décédée en 1981. Il a donné son nom à l'organisation culturelle Masereelfonds. Frans Masereel est souvent considéré comme un maître de la gravure sur bois, au même titre que Vallotton. Son style se caractérise par de forts contrastes entre noir et blanc et un graphisme puissant, qu'il met souvent au service d'un réalisme à la fois féerique et social. Son expressionnisme eut une grande influence sur les graveurs européens. Il inventa le « roman sans parole », récit graphique composé d'une suite de gravures symboliques (Le soleil, L'idée). Ces récits connurent un certain succès ; Thomas Mann par exemple en était friand. Berthold Bartosch s'inspira de l'un de ses livres pour réaliser le film d'animation, L'Idée, en 1931. Le graphiste américain Lynd Ward a été grandement influencé par Masereel. Un certain nombre de dessinateurs, comme Clifford Harper (en), Will Eisner et Eric Drooker ont cité Masereel comme une influence. Art Spiegelman cite Mon Livre d'heures comme inspiration pour son Maus. Masereel participa à l'illustration de la revue de la Jeunesse communiste allemande dans les années 1920. De façon générale, nombre de ses gravures sont teintées d'anticapitalisme. Il illustra notamment Baudelaire, Verhaeren, Maeterlinck, Kipling, Blaise Cendrars, ainsi que Pierre Jean Jouve et Romain Rolland dont il partageait les convictions pacifistes. (source Wikipédia). Artiste coté et recherché.‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Phone number : 06 79 90 96 36

EUR80.00

‎[Masereel (Frans)] - ‎ ‎Frans Masereel (1889-1972)‎

Reference : AMO-E5

(1917)

‎Gravure sur bois originale par Frans Masereel (1889-1972) ‎

‎Feuille : 26 x 18,5 cm Tirage (gravure sur bois) : 16,7 x 12,2 cm (belles marges) Papier anglais (ressemble à un papier buvard peu épais assez cotonneux) Très belle épreuve - noirs profonds - encrage parfait - verso de la feuille blanc Parfait état Estampe extraite de l'ouvrage "Quinze Poèmes d'Emile Verhaeren" (Paris, G. Crès, 1917) Estampe signée dans la planche "FM". La gravure vendue ici représente une scène d'embarquement sur un paquebot / navire avec des ballots et des hommes Frans Masereel, né le 30 juillet 1889 à Blankenberge (Belgique) et mort le 3 janvier 1972 (à 82 ans) à Avignon (France), est un graveur belge d'origine flamande qui a principalement travaillé en France. Son œuvre la plus connue est sans doute Mon livre d’heures (Passionate Journey). Né à Blankenberge le 31 juillet 1889, Frans Masereel s'installe à Gand en 1896, où il commence à étudier à l'École des Beaux-Arts dans la classe de Jean Delvin à l'âge de 18 ans. En 1909, il voyage en Angleterre et en Allemagne, qui lui inspirent ses premières eaux-fortes et gravures sur bois. En 1911, Frans Masereel s'installe à Paris pour quatre ans, puis, durant la Première Guerre Mondiale, il émigre en Suisse, où il travaille comme graphiste pour des journaux et des magazines. Sa série de gravures sur bois, expressionniste et qui a pour thème la critique sociale, fait de lui quelqu'un d'internationalement reconnu. Parmi ses travaux de cette époque, on peut citer La Passion d'un homme (1918 ), Mon Livre d'heures (1919 ), Le Soleil (1919 ), L'Idée (1920 ) et Histoire sans paroles (1920). À cette époque, il fait aussi des illustrations pour des œuvres de Thomas Mann, Émile Zola ou Stefan Zweig. En 1921 Masereel revint à Paris, où il peint ses célèbres scènes de rue, les peintures de Montmartre. Il vit pendant un temps à Berlin, où son ami le plus proche est George Grosz. Après 1925, il réside près de Boulogne-sur-Mer, où il peint des zones côtières, des ports, et des portraits de marins et de pêcheurs. Pendant les années 1930, il réalise moins d'illustrations et de gravures. En 1940, il quitte Paris et séjourne dans plusieurs villes du sud de la France. Après la Seconde Guerre mondiale Masereel reprend la gravure et la peinture tout en devenant professeur à la Hochschule der Bildenden Künste Saar (de) de Sarrebruck. En 1949 Masereel s'installe à Nice. Jusqu'en 1968, il crée plusieurs séries de gravures sur bois qui diffèrent de ses «romans dans l'image » et sont plutôt des variations sur sujet au lieu d'être un récit continu. Il conçoit également des décors et costumes pour de nombreuses productions théâtrales. Frans Masereel est mort à Avignon en 1972 et est enterré à Gand. Sa seconde épouse Laure Malcles, née en 1911, est décédée en 1981. Il a donné son nom à l'organisation culturelle Masereelfonds. Frans Masereel est souvent considéré comme un maître de la gravure sur bois, au même titre que Vallotton. Son style se caractérise par de forts contrastes entre noir et blanc et un graphisme puissant, qu'il met souvent au service d'un réalisme à la fois féerique et social. Son expressionnisme eut une grande influence sur les graveurs européens. Il inventa le « roman sans parole », récit graphique composé d'une suite de gravures symboliques (Le soleil, L'idée). Ces récits connurent un certain succès ; Thomas Mann par exemple en était friand. Berthold Bartosch s'inspira de l'un de ses livres pour réaliser le film d'animation, L'Idée, en 1931. Le graphiste américain Lynd Ward a été grandement influencé par Masereel. Un certain nombre de dessinateurs, comme Clifford Harper (en), Will Eisner et Eric Drooker ont cité Masereel comme une influence. Art Spiegelman cite Mon Livre d'heures comme inspiration pour son Maus. Masereel participa à l'illustration de la revue de la Jeunesse communiste allemande dans les années 1920. De façon générale, nombre de ses gravures sont teintées d'anticapitalisme. Il illustra notamment Baudelaire, Verhaeren, Maeterlinck, Kipling, Blaise Cendrars, ainsi que Pierre Jean Jouve et Romain Rolland dont il partageait les convictions pacifistes. (source Wikipédia). Artiste coté et recherché.‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Phone number : 06 79 90 96 36

EUR80.00

‎[Masereel (Frans)] - ‎ ‎Frans Masereel (1889-1972)‎

Reference : AMO-E3

(1917)

‎Gravure sur bois originale par Frans Masereel (1889-1972)‎

‎Feuille : 26 x 18,5 cm Tirage (gravure sur bois) : 16,7 x 12,2 cm (belles marges) Papier anglais (ressemble à un papier buvard peu épais assez cotonneux) Très belle épreuve - noirs profonds - encrage parfait - verso de la feuille blanc Parfait état Estampe extraite de l'ouvrage "Quinze Poèmes d'Emile Verhaeren" (Paris, G. Crès, 1917) Estampe non signée dans la planche. La gravure vendue ici représente une scène de sortie d'usine avec hommes et usines en arrière-plan Frans Masereel, né le 30 juillet 1889 à Blankenberge (Belgique) et mort le 3 janvier 1972 (à 82 ans) à Avignon (France), est un graveur belge d'origine flamande qui a principalement travaillé en France. Son œuvre la plus connue est sans doute Mon livre d’heures (Passionate Journey). Né à Blankenberge le 31 juillet 1889, Frans Masereel s'installe à Gand en 1896, où il commence à étudier à l'École des Beaux-Arts dans la classe de Jean Delvin à l'âge de 18 ans. En 1909, il voyage en Angleterre et en Allemagne, qui lui inspirent ses premières eaux-fortes et gravures sur bois. En 1911, Frans Masereel s'installe à Paris pour quatre ans, puis, durant la Première Guerre Mondiale, il émigre en Suisse, où il travaille comme graphiste pour des journaux et des magazines. Sa série de gravures sur bois, expressionniste et qui a pour thème la critique sociale, fait de lui quelqu'un d'internationalement reconnu. Parmi ses travaux de cette époque, on peut citer La Passion d'un homme (1918 ), Mon Livre d'heures (1919 ), Le Soleil (1919 ), L'Idée (1920 ) et Histoire sans paroles (1920). À cette époque, il fait aussi des illustrations pour des œuvres de Thomas Mann, Émile Zola ou Stefan Zweig. En 1921 Masereel revint à Paris, où il peint ses célèbres scènes de rue, les peintures de Montmartre. Il vit pendant un temps à Berlin, où son ami le plus proche est George Grosz. Après 1925, il réside près de Boulogne-sur-Mer, où il peint des zones côtières, des ports, et des portraits de marins et de pêcheurs. Pendant les années 1930, il réalise moins d'illustrations et de gravures. En 1940, il quitte Paris et séjourne dans plusieurs villes du sud de la France. Après la Seconde Guerre mondiale Masereel reprend la gravure et la peinture tout en devenant professeur à la Hochschule der Bildenden Künste Saar (de) de Sarrebruck. En 1949 Masereel s'installe à Nice. Jusqu'en 1968, il crée plusieurs séries de gravures sur bois qui diffèrent de ses «romans dans l'image » et sont plutôt des variations sur sujet au lieu d'être un récit continu. Il conçoit également des décors et costumes pour de nombreuses productions théâtrales. Frans Masereel est mort à Avignon en 1972 et est enterré à Gand. Sa seconde épouse Laure Malcles, née en 1911, est décédée en 1981. Il a donné son nom à l'organisation culturelle Masereelfonds. Frans Masereel est souvent considéré comme un maître de la gravure sur bois, au même titre que Vallotton. Son style se caractérise par de forts contrastes entre noir et blanc et un graphisme puissant, qu'il met souvent au service d'un réalisme à la fois féerique et social. Son expressionnisme eut une grande influence sur les graveurs européens. Il inventa le « roman sans parole », récit graphique composé d'une suite de gravures symboliques (Le soleil, L'idée). Ces récits connurent un certain succès ; Thomas Mann par exemple en était friand. Berthold Bartosch s'inspira de l'un de ses livres pour réaliser le film d'animation, L'Idée, en 1931. Le graphiste américain Lynd Ward a été grandement influencé par Masereel. Un certain nombre de dessinateurs, comme Clifford Harper (en), Will Eisner et Eric Drooker ont cité Masereel comme une influence. Art Spiegelman cite Mon Livre d'heures comme inspiration pour son Maus. Masereel participa à l'illustration de la revue de la Jeunesse communiste allemande dans les années 1920. De façon générale, nombre de ses gravures sont teintées d'anticapitalisme. Il illustra notamment Baudelaire, Verhaeren, Maeterlinck, Kipling, Blaise Cendrars, ainsi que Pierre Jean Jouve et Romain Rolland dont il partageait les convictions pacifistes. (source Wikipédia). Artiste coté et recherché.‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Phone number : 06 79 90 96 36

EUR80.00

‎Frans Masereel (1889-1972)‎

Reference : AMO-E2

‎Gravure sur bois originale par Frans Masereel (1889-1972)‎

‎Feuille : 26 x 18,5 cm Tirage (gravure sur bois) : 16,7 x 12,2 cm (belles marges) Papier anglais (ressemble à un papier buvard peu épais assez cotonneux) Très belle épreuve - noirs profonds - encrage parfait - verso de la feuille blanc Parfait état Estampe extraite de l'ouvrage "Quinze Poèmes d'Emile Verhaeren" (Paris, G. Crès, 1917) Estampe non signée dans la planche. La gravure vendue ici représente une scène d'intérieur de cabaret avec musiciens et serveuses de bar Frans Masereel, né le 30 juillet 1889 à Blankenberge (Belgique) et mort le 3 janvier 1972 (à 82 ans) à Avignon (France), est un graveur belge d'origine flamande qui a principalement travaillé en France. Son œuvre la plus connue est sans doute Mon livre d’heures (Passionate Journey). Né à Blankenberge le 31 juillet 1889, Frans Masereel s'installe à Gand en 1896, où il commence à étudier à l'École des Beaux-Arts dans la classe de Jean Delvin à l'âge de 18 ans. En 1909, il voyage en Angleterre et en Allemagne, qui lui inspirent ses premières eaux-fortes et gravures sur bois. En 1911, Frans Masereel s'installe à Paris pour quatre ans, puis, durant la Première Guerre Mondiale, il émigre en Suisse, où il travaille comme graphiste pour des journaux et des magazines. Sa série de gravures sur bois, expressionniste et qui a pour thème la critique sociale, fait de lui quelqu'un d'internationalement reconnu. Parmi ses travaux de cette époque, on peut citer La Passion d'un homme (1918 ), Mon Livre d'heures (1919 ), Le Soleil (1919 ), L'Idée (1920 ) et Histoire sans paroles (1920). À cette époque, il fait aussi des illustrations pour des œuvres de Thomas Mann, Émile Zola ou Stefan Zweig. En 1921 Masereel revint à Paris, où il peint ses célèbres scènes de rue, les peintures de Montmartre. Il vit pendant un temps à Berlin, où son ami le plus proche est George Grosz. Après 1925, il réside près de Boulogne-sur-Mer, où il peint des zones côtières, des ports, et des portraits de marins et de pêcheurs. Pendant les années 1930, il réalise moins d'illustrations et de gravures. En 1940, il quitte Paris et séjourne dans plusieurs villes du sud de la France. Après la Seconde Guerre mondiale Masereel reprend la gravure et la peinture tout en devenant professeur à la Hochschule der Bildenden Künste Saar (de) de Sarrebruck. En 1949 Masereel s'installe à Nice. Jusqu'en 1968, il crée plusieurs séries de gravures sur bois qui diffèrent de ses «romans dans l'image » et sont plutôt des variations sur sujet au lieu d'être un récit continu. Il conçoit également des décors et costumes pour de nombreuses productions théâtrales. Frans Masereel est mort à Avignon en 1972 et est enterré à Gand. Sa seconde épouse Laure Malcles, née en 1911, est décédée en 1981. Il a donné son nom à l'organisation culturelle Masereelfonds. Frans Masereel est souvent considéré comme un maître de la gravure sur bois, au même titre que Vallotton. Son style se caractérise par de forts contrastes entre noir et blanc et un graphisme puissant, qu'il met souvent au service d'un réalisme à la fois féerique et social. Son expressionnisme eut une grande influence sur les graveurs européens. Il inventa le « roman sans parole », récit graphique composé d'une suite de gravures symboliques (Le soleil, L'idée). Ces récits connurent un certain succès ; Thomas Mann par exemple en était friand. Berthold Bartosch s'inspira de l'un de ses livres pour réaliser le film d'animation, L'Idée, en 1931. Le graphiste américain Lynd Ward a été grandement influencé par Masereel. Un certain nombre de dessinateurs, comme Clifford Harper (en), Will Eisner et Eric Drooker ont cité Masereel comme une influence. Art Spiegelman cite Mon Livre d'heures comme inspiration pour son Maus. Masereel participa à l'illustration de la revue de la Jeunesse communiste allemande dans les années 1920. De façon générale, nombre de ses gravures sont teintées d'anticapitalisme. Il illustra notamment Baudelaire, Verhaeren, Maeterlinck, Kipling, Blaise Cendrars, ainsi que Pierre Jean Jouve et Romain Rolland dont il partageait les convictions pacifistes. (source Wikipédia). Artiste coté et recherché.‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Phone number : 06 79 90 96 36

EUR80.00

‎ARCOS René [FRANS MASEREEL - ILLUSTRATEUR]‎

Reference : 21362

(1919)

‎LE BIEN COMMUN, Récits Avec Vingt Sept Bois Dessinés et Gravés Par Frans Masereel ‎

‎Genéve Edition du Sablier 1919 in-12 broché un volume, broché blanc in-douze carré Editeur (paperback in-12 Editor (17,3 x 12,4 cm), dos et couverture rempliée imprimés en noir, toutes tranches non-rognées, Exemplaire du Tirage limité, un des 750 Exemplaires sur vergé volumineux anglais (Exemplaire N° service) service écrit à la main à l'encre bleue par l'éditeur, orné de Vingt Sept Bois in-texte en noir Dessinés et Gravés Par Frans Masereel, 185 pages, 1919 [Genève] (Suisse) Edition du Sablier Editeur + joint avec : le bulletin de souscription dépliant de l'Editeur avec un bois specimen de Frans Masereel,‎


‎EDITION ORIGINALE.......................RARE...............en bon état (good condition). ‎

Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR170.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
[ART] - AVERMAETE (Roger) - - FRANS ...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !