‎[MÉDECINE] - SULTZER (Docteur Charles Michel)‎
‎Journal des visites de malades hors de Barr et en ville, depuis 1810. Manuscrit. ‎

‎Barr et environs, s.e., 1810-1854; in-8, 249 pp., broché, couverture bleue ancienne de consolidation, usagée, avec, sur le plat supérieur, cette inscription "Journal des visites de malades hors de Barr et en ville, depuis 1810" (petites déchirures et manques de papier) ; emboîtage de toile bleue moderne. Très intéressant manuscrit, unique et rare témoignage de l'activité d'un médecin cantonal alsacien, sur une période s'étendant du premier au second Empire. Le premier feuillet - qui était probablement la couverture originelle - porte le titre suivant : Journal des Visites de Malades soignés à Barr et ses Environs en 1810, 1811,… [jusqu’en 18]43. En réalité, le journal couvre la période de 1810 à 1854, et traite de deux secteurs géographiques: les localités environnantes de Barr (pp. 1 à 178) ; la ville de Barr elle-même (pp. 181 à 249). Charles Sultzer (Strasbourg 1770 - Barr 1854), illustre médecin cantonal de Barr, a fait ses visites jusqu’à ses derniers jours, à 84 ans. Henri Gachot, précédent possesseur de cet ouvrage, avait noté p. 178: «Dernière visite à Walff le 20 juillet 1854. Décédé le 31 juillet 1854» et p. 249: «Dernière visite à Barr le 24 juillet 1854. Décédé le 31 juillet 1854». Charles Sultzer a fait de brillantes études à Strasbourg en botanique (il a été élève de Charles Hermann) et en médecine (formé à la chirurgie par le chirurgien en chef de l’Hôpital de Strasbourg, François Laurent Marchal). Il avait été nommé chirurgien-aide major dans un bataillon de la Garde Nationale de Strasbourg. Séjournant à Paris, il refusa cependant la proposition faite par Cuvier d’une carrière au Jardin des Plantes. Il publia une thèse en médecine, alors considérée comme brillante, qui inspira Laënnec (Dissertation sur un ver nouvellement découvert et décrit sous le nom de bicorne rude, Strasbourg J. A. Fischer, 1802). Aux perspectives parisiennes ou strasbourgeoises, il préféra la campagne alsacienne. Médecin cantonal de Barr et environs à partir de 1803, il resta néanmoins en contact avec les autorités académiques, promu professeur agrégé libre de médecine, et correspondant de l’Académie de médecine de Paris. Ses qualités d’anatomiste le firent solliciter pour des expertises anthropologiques, ainsi pour l’analyse des ossements de Sainte Odile en 1836 et 1841 (au Mont Sainte-Odile) et de ceux de Sainte Richarde (à Andlau) en 1841. Le contexte familial de Charles Sultzer est assez remarquable: il était le fils de Jean-Michel Sultzer qui avait été membre du conseil général de la ville de Strasbourg dans les années 1793 à 1794 et auquel on attribue le sauvetage de la flèche de la Cathédrale de Strasbourg au moment de la tourmente révolutionnaire; sa sœur a été la Supérieure générale des Sœurs de la Charité (Toussaint), ordre qu’elle a refondé. Dès les premières pages de ce Journal de visites, le ton est donné. Quelques notes précisent : "ne sont point inscrits beaucoup de malades, dont les honoraires sont certains, et soumis à leur appréciation"; ou encore : "d’Epfig à Barr 5 kilomètres", "de Mittelbergheim à Barr, 2 kilomètres, d’après taxation du tribunal"; enfin "Michel Willm, d’Heiligenstein, ivrogne, me doit 10 fr. depuis bien longtemps…". Au dos de la page de titre, Sultzer a placé quelques phrases en exergue, avec une ironie un peu amère, dont celle-ci: "Invoqués comme des dieux au milieu du danger, vous serez souvent oubliés comme eux". Il note ensuite ses visites sur trois colonnes: date / visites en dehors / ordonnances données, prescriptions, recettes. Il se rend, par exemple, à la Cense de Saint-Gorgon (aujourd’hui disparue, à mi-chemin entre Ottrott et le pèlerinage du Mont Sainte-Odile), à Itterswiller, Stotzheim, Obernai, Meistratzheim, Schléstat [Sélestat], Zellweiler [Zellwiller], Oberottrott (Ottrott-le-Haut], Walff [Valff]…. Plus loin, on apprend qu’il se rend aussi à Grendelbruch, Dambach, Ebersmunster, R(e)ichsfeld, Villé…! En tant que médecin cantonal très apprécié (et sollicité), il couvre ainsi en toute saison un vaste territoire. Dans la seconde colonne sont précisés le nom du client, éventuellement avec des indications comme «femme de, père, fils…», quelquefois des indications sur le métier, sinon la confession («le Juif»), ou la localisation «vis-à-vis les deux clefs», parfois des indications comme «visite en passant, passé la nuit…», assez rarement la maladie «ulcère carcinomateux …, fistule, etc.». Dans la 3e colonne sont données principalement les recettes perçues (quand il y en a) sinon la date du règlement, il est précisé «acquitté le» ou parfois «insolvable» ou encore «mort», visiblement sans payer… On peut trouver encore «condamné aux galères…». Le règlement est le plus souvent effectué des mois après, sinon un an ou deux ans après la visite! Des notables peuvent fort bien figurer parmi les derniers à régler les honoraires, ou alors Sultzer note avec ironie certainement, à côté de tel métier fort rentable «insolvable». Une fois le règlement acquitté, Sultzer biffe les quelques lignes correspondant à la visite ; on peut encore, malgré cela, déchiffrer la grande majorité des informations consignées dans le document … Dans ce Journal de visites, surgit aussi, de façon concrète, tout un monde de petites gens, de petits métiersd’un assez large secteur d’Alsace ; des informations apparaissent sur les maladies. Un dépouillement exhaustif de ce journal permettrait de préciser ce qu'était l'activité quotidienne d'un médecin à cette période, et de mieux comprendre la teneur du dévouement total (mais sans illusion) du bon docteur Sultzer. 1810‎

Referencia : 201800407


‎‎

€4,500.00
Librairie de L'Amateur
Coordonnées du libraire

Librairie de L'Amateur
Stéphane Haegeli
24c rue des Orfèvres
67000 Strasbourg
Francia

contact@librairie-amateur.com

33 03 88 32 11 72

Contactar el librero

Modo de pagamiento
Otros
Cheque
Todas las tarjetas
Condiciones de venta

Conformes aux usages de la librairie ancienne et moderne. Les livres décrits sont complets et en bon état, sauf indication du contraire. Envoi en recommandé à la charge de l'acquéreur, emballage gratuit. <br /> Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne IBAN : FR76 1470 7500 0170 2181 8614 512 Adresse SWIFT (BIC): CCBPFRPPMTZ CODE BANQUE : 14707 CODE GUICHET : 50001 N° DE COMPTE : 70218186145 CLE RIB : 12

Contactar el librero concerniendo este libro

Entrar estos caracteres para validar el formulario
*
Enviar
Get it on Google Play Get it on AppStore
[MÉDECINE] - SULTZER (Docteur Charles ...

El artículos fue añadido à su carrito

Vous venez d'ajouter :

-

iTiene 0 artículo(s) en su carrito.
Total : €0.00
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !