‎Pierre Loti‎
‎La galilée‎

‎Calmann-Lévy 1896 12x18. 1896. reliure demi-basane. 248 pages. état intérieur propre et sans rousseurs couverture frottée sur ses bords‎

Reference : 100087431


‎‎

€14.70
Bookseller's contact details

Livres-sur-sorgue
M. Philippe Arnaiz

contact@livres-sur-sorgue.com

04 90 26 49 32

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Transfer
Others
Sale conditions

Conformes aux usages de la librairie ancienne et moderne. Les prix sont nets auxquels il faut ajouter les frais de port. <br />Nous acceptons la carte bancaire. <br />

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎Centre International de Synthèse - Galilée - Galileo - Suzanne Delomre, ed. - Clavelin (Maurice) - Costabel (Pierre) - Dame (Bernard) - Dubarle (Dominique) - Grmek (Mirko Drazen) - Moscovici (Serge) - Namer (Emil) - Nedelkovitch (Duchan) - Piveteau (Pierre) - Ronchi (Vasco) - Russo (François) - Taton (René)‎

Reference : 101191

(1968)

‎Galilée - Aspects de sa vie et de son oeuvre à l'occasion du 4eme centenaire de sa naissance, 1564-1642 (Galileo) - (Tableau chronologique de la vie et de l'uvre de Galilée -Personnalité de Galilée et influence de son uvre sur les sciences de la vie - Analyse inductive et qualité d'homme d'après Galilée - La méthode scientifique de Galilée - L'intelligibilité mathématique et l'expérience - Galilée et l'astronomie - Galilée et le refus de l'équivalence des hypothèses - Astronomie de Galilée, place dans son uvre et dans l'histoire de la pensée - Galilée et les taches solaires, 1610-1613 - Galilée et la mécanique - La roue d'Aristote et les critiques françaises à l'argument de Galilée - Les développements historiques de la théorie galiléenne des marées -La traité de la balance hydrostatique de Galilée - Lettre de Galilée à Christine de Lorraine , grande-duchesse de Toscane, 1615 - Un hommage de Mersenne à Galilée)‎

‎Presses Universitaires de France - P.U.F. , Centre International de Synthèse Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1968 Book Condition, Etat : Bon broché, sous couverture imprimée éditeur gris clair, illustrée d'un portrait de Galilée en médaillon grand In-8 1 vol. - 401 pages‎


‎1 portrait de Galilée sur planche en frontispice (complet), quelques planches dans le texte et fac-similés de ses publications 1ere édition, 1968 Contents, Chapitres : Avant-propos de Suzanne Delorme, viii, portrait de Galilée sur planche, Texte, 381 pages - René Taton : Tableau chronologique de la vie et de l'uvre de Galilée - R. Taton : Galilée, 1564-1642 - M.D. Grmek : Personnalité de Galilée et influence de son uvre sur les sciences de la vie - D. Nedelkovitch : Analyse inductive et qualité d'homme d'après Galilée - D. Dubarle : La méthode scientifique de Galilée - E. Namer : L'intelligibilité mathématique et l'expérience - V. Ronchi : Galilée et l'astronomie - M. Clavelin : Galilée et le refus de l'équivalence des hypothèses - E. Namer : Astronomie de Galilée, place dans son uvre et dans l'histoire de la pensée - B. Dame : Galilée et les taches solaires, 1610-1613 - D. Dubarle : Galilée et la mécanique - P. Costabel : La roue d'Aristote et les critiques françaises à l'argument de Galilée - S. Moscovici : Les développements historiques de la théorie galiléenne des marées - E. Namer : La traité de la balance hydrostatique de Galilée - F. Russo : Lettre de Galilée à Christine de Lorraine , grande-duchesse de Toscane, 1615 - P. Costabel et P. Piveteau : Un hommage de Mersenne à Galilée - Bibliographie et index couverture à peine jaunie sur les bords, infimes traces de pliures aux coins des plats sans cuune gravité, sinon bel exemplaire, intérieur frais et propre, bien complet du portrait de Galilée en frontispice‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR50.00

‎Koyré (Alexandre) sur Galilée‎

Reference : 101378

(1980)

‎"Etudes Galiléennes (Galilée) - (1. A l'aube de la science classique : Aristote - Les discussions médiévales : Bonamico - La physique de l'impetus : Benedetti - Galilée - 2. La loi de la chute des corps, Descartes et Galilée : Introduction - Galilée - Descartes - Encore Galilée - Définition, conclusions - 3. Galilée et la loi d'inertie : Le problème physique du copernicanisme - Giordano Bruno - Tycho Brahe - Kepler - 4. Le ""Dialogue sur les deux grands systèmes du monde"" et la polémique anti-aristotélicienne - La physique de Galilée - L'élimination de la pesanteur : Les Galiléens, Cavalieri, Torricelli, Gassendi - Descartes, le monde, les principes)"‎

‎Hermann et Cie , Histoire de la Pensée Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1980 Book Condition, Etat : Très Bon broché, sous couverture imprimée éditeur violet, illustrée d'une célèbre gravure représentant une discussion entre Aristote, Ptolémée et Copernic grand In-8 1 vol. - 341 pages‎


‎quelques figures dans le texte en noir et blanc Nouvelle édition de 1980, identique à la première édition de 1966 "Contents, Chapitres : 1. A l'aube de la science classique : Aristote - Les discussions médiévales : Bonamico - La physique de l'impetus : Benedetti - Galilée - 2. La loi de la chute des corps, Descartes et Galilée : Introduction - Galilée - Descartes - Encore Galilée - Définition, conclusions - 3. Galilée et la loi d'inertie : Le problème physique du copernicanisme - Giordano Bruno - Tycho Brahe - Kepler - 4. Le ""Dialogue sur les deux grands systèmes du monde"" et la polémique anti-aristotélicienne - La physique de Galilée - Conclusion - Appendice : L'élimination de la pesanteur : Les Galiléens, Cavalieri, Torricelli, Gassendi - Descartes, le monde, les principes - Index - Alexandre Koyré est un philosophe et historien des sciences français dorigine russe, né Aleksandr Vladimirovitch Koïranskiï, le 29 août 1892 à Taganrog (Empire russe), dans une famille de commerçants aisés d'origine juive, et mort le 28 avril 1964 à Paris (France). Ses travaux dépistémologie et dhistoire des sciences portent sur Galilée ainsi que sur la cosmologie aux xvie et xviie siècles. Il voit dans la naissance de la physique moderne au xviie siècle une « révolution scientifique ». Cette expression est caractéristique de sa conception discontinue de lhistoire des sciences, quil partage avec Gaston Bachelard. Passer du « monde clos » de la cosmologie aristotélicienne à la théorie dun « univers infini » d'Isaac Newton suppose ainsi une transformation radicale des bases métaphysiques sur lesquelles repose la physique. Il est un des éditeurs des deux tomes des Philosophiae Naturalis Principia Mathematica d'Isaac Newton parus en 1971 et 1972 aux Harvard University Press. - Koyré a commencé par s'intéresser à l'histoire des religions avant de devenir un philosophe de la science. De là découle ce qui constitue une part importante de son originalité : sa capacité à lier les études sur la science moderne à l'histoire des religions et à la métaphysique. Koyré a beaucoup étudié Galilée, Platon et Isaac Newton. Son livre le plus célèbre demeure Du monde Clos à l'Univers infini, tiré des Noguchi Lectures données en 1953. Dans ce livre, il décrit l'apparition de la science moderne et le changement qui s'est produit dans la perception du monde durant la période qui va de Nicolas de Cues et Nicolas Copernic à Isaac Newton. À un tout fini, où la structure spatiale reflète une hiérarchie de valeur, succède un univers infini sans hiérarchie naturelle uni seulement par lidentité des lois qui le régissent. « Pour ma part, écrit-il, j'ai essayé, dans mes Études Galiléennes, de définir les schémas structurels de l'ancienne et de la nouvelle conception du monde et de décrire les changements produits par la révolution du xviie siècle. Ceux-ci me semblent pouvoir être ramenés à deux éléments principaux, d'ailleurs étroitement liés entre eux, à savoir la destruction du Cosmos, et la géométrisation de l'espace, - Pour Koyré, ce n'est pas la nature expérimentale ou empirique des travaux de Galilée et d'Isaac Newton qui firent la « révolution scientifique » du xviie siècle, mais un changement de perspective, une nouvelle vision théorique du monde. Koyré critiquait ce qu'il appelait la vision positiviste des sciences pour laquelle des relations entre des phénomènes permettraient d'établir des lois qui les décriraient ou mieux qui permettraient de les prédire. Pour Koyré, la science était d'abord théorie, aspiration à connaitre la vérité du monde et à faire apparaitre les structures essentielles d'où surgissent les phénomènes et les lois qui les relient. (source : Wikipedia)" bel exemplaire, très frais et propre de ce recueil d'articles d'Alexandre Koyré sur Galilée et la science de son temps‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR30.00

‎Koyré (Alexandre) sur Galilée‎

Reference : 100504

(1980)

‎"Etudes Galiléennes (Galilée) - (1. A l'aube de la science classique : Aristote - Les discussions médiévales : Bonamico - La physique de l'impetus : Benedetti - Galilée - 2. La loi de la chute des corps, Descartes et Galilée : Introduction - Galilée - Descartes - Encore Galilée - Définition, conclusions - 3. Galilée et la loi d'inertie : Le problème physique du copernicanisme - Giordano Bruno - Tycho Brahe - Kepler - 4. Le ""Dialogue sur les deux grands systèmes du monde"" et la polémique anti-aristotélicienne - La physique de Galilée - L'élimination de la pesanteur : Les Galiléens, Cavalieri, Torricelli, Gassendi - Descartes, le monde, les principes)"‎

‎Hermann et Cie , Histoire de la Pensée Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1980 Book Condition, Etat : Bon broché, sous couverture imprimée éditeur violet, illustrée d'une célèbre gravure représentant une discussion entre Aristote, Ptolémée et Copernic grand In-8 1 vol. - 341 pages‎


‎quelques figures dans le texte en noir et blanc Nouvelle édition de 1980, identique à la première édition de 1966 "Contents, Chapitres : 1. A l'aube de la science classique : Aristote - Les discussions médiévales : Bonamico - La physique de l'impetus : Benedetti - Galilée - 2. La loi de la chute des corps, Descartes et Galilée : Introduction - Galilée - Descartes - Encore Galilée - Définition, conclusions - 3. Galilée et la loi d'inertie : Le problème physique du copernicanisme - Giordano Bruno - Tycho Brahe - Kepler - 4. Le ""Dialogue sur les deux grands systèmes du monde"" et la polémique anti-aristotélicienne - La physique de Galilée - Conclusion - Appendice : L'élimination de la pesanteur : Les Galiléens, Cavalieri, Torricelli, Gassendi - Descartes, le monde, les principes - Index - Alexandre Koyré est un philosophe et historien des sciences français dorigine russe, né Aleksandr Vladimirovitch Koïranskiï, le 29 août 1892 à Taganrog (Empire russe), dans une famille de commerçants aisés d'origine juive, et mort le 28 avril 1964 à Paris (France). Ses travaux dépistémologie et dhistoire des sciences portent sur Galilée ainsi que sur la cosmologie aux xvie et xviie siècles. Il voit dans la naissance de la physique moderne au xviie siècle une « révolution scientifique ». Cette expression est caractéristique de sa conception discontinue de lhistoire des sciences, quil partage avec Gaston Bachelard. Passer du « monde clos » de la cosmologie aristotélicienne à la théorie dun « univers infini » d'Isaac Newton suppose ainsi une transformation radicale des bases métaphysiques sur lesquelles repose la physique. Il est un des éditeurs des deux tomes des Philosophiae Naturalis Principia Mathematica d'Isaac Newton parus en 1971 et 1972 aux Harvard University Press. - Koyré a commencé par s'intéresser à l'histoire des religions avant de devenir un philosophe de la science. De là découle ce qui constitue une part importante de son originalité : sa capacité à lier les études sur la science moderne à l'histoire des religions et à la métaphysique. Koyré a beaucoup étudié Galilée, Platon et Isaac Newton. Son livre le plus célèbre demeure Du monde Clos à l'Univers infini, tiré des Noguchi Lectures données en 1953. Dans ce livre, il décrit l'apparition de la science moderne et le changement qui s'est produit dans la perception du monde durant la période qui va de Nicolas de Cues et Nicolas Copernic à Isaac Newton. À un tout fini, où la structure spatiale reflète une hiérarchie de valeur, succède un univers infini sans hiérarchie naturelle uni seulement par lidentité des lois qui le régissent. « Pour ma part, écrit-il, j'ai essayé, dans mes Études Galiléennes, de définir les schémas structurels de l'ancienne et de la nouvelle conception du monde et de décrire les changements produits par la révolution du xviie siècle. Ceux-ci me semblent pouvoir être ramenés à deux éléments principaux, d'ailleurs étroitement liés entre eux, à savoir la destruction du Cosmos, et la géométrisation de l'espace, - Pour Koyré, ce n'est pas la nature expérimentale ou empirique des travaux de Galilée et d'Isaac Newton qui firent la « révolution scientifique » du xviie siècle, mais un changement de perspective, une nouvelle vision théorique du monde. Koyré critiquait ce qu'il appelait la vision positiviste des sciences pour laquelle des relations entre des phénomènes permettraient d'établir des lois qui les décriraient ou mieux qui permettraient de les prédire. Pour Koyré, la science était d'abord théorie, aspiration à connaitre la vérité du monde et à faire apparaitre les structures essentielles d'où surgissent les phénomènes et les lois qui les relient. (source : Wikipedia)" couverture propre et en bon état, dos à peine insolé, intérieur frais et propre, quelques rousseurs discrètes sur la tranche centrale (droite du volume), n'affectent pas l'intérieur, cela reste un bon exemplaire de ce recueil de textes de Koyré sur Galilée parues dans diverses publications‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR25.00

‎Galilée - Galileo Galilei - Marin Mersenne, traduction - Pierre Costabel et M.-P. Lerner, eds. - Bernard Rochot, préface‎

Reference : 101198

(1973)

‎Les nouvelles pensées de Galilée où il est traité de la proportion des mouvements naturels et violents traduit de l'italien par Marin Mersenne - Edition critique par Pierre Costabel et M.-P. Lerner, préface de Bernard Rochot - dans la collection L'Histoire des Sciences, Textes et Etudes (Galileo - Discours concernant deux sciences nouvelles ou Discorsi e Dimonstrazioni matematiche intorno a due scienze attenanti alla mecanica ed i movimenti local)‎

‎Librairie Philosophique J. Vrin , L'Histoire des Sciences, Textes et Etudes Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1973 Book Condition, Etat : Très Bon broché, sous couverture imprimée éditeur blanche, illustrée d'une figure grand In-8 2 vol. - 319 pages‎


‎quelques figures dans le texte en noir et blanc et fac-similé des pages de titres originales 1ere édition, 1973 "Contents, Chapitres : Tome 1, 130 pages - Tome 2, pages 131 à 319 - Tome 1. Avrtissement de P. Costabel - Avant-propos de Bernard Rochot : Galilée et Mersenne, 6 pages - 1. Introduction : La genèse des Discorsi - Mersenne et les Discorsi : De l'Harmonie universelle aux Nouvelles Pensées de Galilée - Les Nouvelles Pensées : Description bibliographique et comparaison matérielle avec les Discorsi - La transmission des Discorsi à travers les Nouvelles Pensées, brèves remarques - Note sur l'édition du texte - Les Nouvelles Pensées de Galilée, texte de Mersenne - Table des livres et articles - Tome 2. Note de l'édition - Unités de mesure utilisées par Galilée et par Mersenne - Notes critiques du texte des Nouvelles Pensées - Exemplaire de main des Nouvelles Pensées - Index des noms, index du vocabulaire de Mersenne, index des matières - Marin Mersenne (1588-1648), connu également sous son patronyme latinisé Marinus Mersenius, est un religieux français appartenant à l'ordre des Minimes, érudit, mathématicien et philosophe. On lui doit les premières lois de l'acoustique, qui portèrent longtemps son nom1. Il établit concomitamment avec Galilée la loi de la chute des corps dans le vide. De Waard dit de lui qu'il était le secrétaire de l'Europe savante de son temps. - Il publie, peu après l'abjuration de Galilée, le 22 juillet 1633, les Mechaniques, une uvre d'inspiration manifestement pro-galiléenne ; et en 1639, il traduit les Nouvelles Pensées de l'italien. Pour autant, il se tient dans une position d'attente et refuse de se déterminer en faveur du système copernicien. Pour lui, « il n'y a pas de démonstration naturelle qui contraigne d'embrasser la stabilité ou la mobilité de la Terre. » En 1634 se fixe sa doctrine, avec la création de l'Academia Parisiensis, qui rejoint dans son éclectisme celles de ses deux amis, Thomas Hobbes et Pierre Gassendi. - Les nouvelles pensées de Galilée sont la première traduction française commentée en 1639 des Discours concernant deux sciences nouvelles de Galilée de 1638. En 1636, Louis Elzevier reçoit une ébauche des Discours sur deux sciences nouvelles de la part du maître florentin. C'est le dernier livre qu'écrira Galilée, ouvrage où le scientifique a consigné les découvertes d'où est née la dynamique moderne ; il y établit les fondements de la mécanique en tant que science et marque ainsi la fin de la physique aristotélicienne. Il tente aussi de poser les bases de la résistance des matériaux, avec moins de succès. Il finira ce livre de justesse, car le 4 juillet 1637, il perd l'usage de son il droit. Le 2 janvier 1638, Galilée perd définitivement la vue. Par chance, Dino Peri a reçu l'autorisation de vivre chez Galilée pour l'assister avec le père Ambrogetti qui prendra note de la sixième et dernière partie des Discours. Cette partie ne paraîtra qu'en 1718. L'ouvrage complet paraît en juillet 1638 à Leyde (Pays-Bas) et à Paris. Il est lu par les grands esprits de l'époque. (source : Wikipedia)" bel exemplaire, complet en 2 tomes homogènes de cette édition des Nouvelles Pensées de Galilée, traduit par Marin Mersenne avec un appareil critique très étoffé et une longue introduction de P. Costabel et M.-P. Lerner, édition de référence en français, très frais et propre‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR75.00

‎Revue d'Histoire des Sciences sur Galileo Galilei - P.-N. Mayaud - Pierre Souffrin sur Aristote - Jean-Luc Gautero - Jacques Gapaillard - Egidio Festa sur Cavalieri, Galilée, et Torricelli - Patrice Bailhache sur Isaac Beeckman - Henri Breny - Fabio Minazzi sur l'Institut Ludovico Geymonat‎

Reference : 101039

(1992)

‎Revue d'Histoire des Sciences - Tome 45 (XLV), n°2-3 - Avril-Septembre 1992 - Etudes sur Galilée - (Une nouvelle affaire Galilée - Sur l'histoire du concept de vitesse d'Aristote à Galilée - Note sur la démonstration mécanique du théorème de l'isochronisme des cordes du cercle dans les Discorsi de Galilée - Galilée et le principe du chasseur - La notion d'agrégat d'indivisibles dans la constitution de la cinématique galiléenne : Cavalieri, Galilée, Torricelli - Documentation : Isaac Beeckman a-t-il démontré la loi des cordes vibrantes selon laquelle la fréquence est inversement proportionnelle à la longueur - Premières évaluations numériques pour une loi des gaz - L'Institut Ludovico Geymonat pour la philosophie de la science, la logique et l'histoire de la science et de la technique)‎

‎Presses Universitaires de France - P.U.F. , Revue d'Histoire des Sciences Malicorne sur Sarthe, 72, Pays de la Loire, France 1992 Book Condition, Etat : Bon broché, sous couverture imprimée éditeur blanche, titre en bleu et noir grand In-8 1 vol. - 223 pages‎


‎quelques figures dans le texte en noir et blanc 1ere édition, 1992 Contents, Chapitres : 1. Galilée : P.-N. Mayaud : Une nouvelle affaire Galilée - Pierre Souffrin : Sur l'histoire du concept de vitesse d'Aristote à Galilée - Jean-Luc Gautero et Pierre Souffrin : Note sur la démonstration mécanique du théorème de l'isochronisme des cordes du cercle dans les Discorsi de Galilée - Jacques Gapaillard : Galilée et le principe du chasseur - Egidio Festa : La notion d'agrégat d'indivisibles dans la constitution de la cinématique galiléenne : Cavalieri, Galilée, Torricelli - 2. Documentation : Patrice Bailhache : Isaac Beeckman a-t-il démontré la loi des cordes vibrantes selon laquelle la fréquence est inversement proportionnelle à la longueur - Henri Breny : Premières évaluations numériques pour une loi des gaz - Fabio Minazzi : L'Institut Ludovico Geymonat pour la philosophie de la science, la logique et l'histoire de la science et de la technique couverture à peine jaunie, sinon bon etat, intérieur frais et propre - paginé 161 à 383‎

Librairie Internet Philoscience - Malicorne-sur-Sarthe
EUR25.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !