‎[LOUSTAL] PARINGAUX & LOUSTAL‎
‎DUNE.‎

‎ Seuil Jeunesse, mai 2001. In-8, 15,5 x 21,5 cm, cartonnage illustré de l’éditeur, 39 pages. L’histoire charmante de la petite chatte Dune racontée par Paringaux et illustrée par Loustal de belles compositions en couleurs in et hors texte. Etat neuf.‎

Reference : 18230


‎‎

€18.00 (€18.00 )
Bookseller's contact details

Librairielegalet
Mme Florence Froger
18, square Alboni
75016 Paris
France

librairielegalet@wanadoo.fr

06 79 60 18 56

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Others
Sale conditions

Nous présentons sur ce site une sélection d'ouvrages renouvelés régulièrement et VENDUS UNIQUEMENT PAR CORRESPONDANCE. Nos ouvrages sont garantis complets et en bon état sauf indications contraires. Les prix indiqués sont nets et les frais de port à la charge du client. Nous acceptons pour la France les réglements par chèque établi en euros à l'ordre de "librairielegalet" ou par virement. Pour les paiements venant de l'étranger, nous acceptons les virements et mandats postaux en euros. Les livres sont expédiés en colissimo après réception duréglement. Les ouvrages qui, à la demande du client, ne seront pas envoyés par colissimo voyageront à ses risques.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

Reference : alb846a2430e6fd96f7

‎Herbert Frank Herbert Brian Anderson Kevin. Set of nine books: 1. Dune. 2. Messiah of the Dune. Children of the Dune. ‎

‎Herbert Frank Herbert Brian Anderson Kevin. Set of nine books: 1. Dune. 2. Messiah of the Dune. Children of the Dune. 3. God the Emperor of the Dune. 4. Heretics of the Dune. 5. Dune Capital. 6. Atreides House. 7. Harconnen House. 8. Corrineau House. 9. Battlerian Jihad. In Russian (ask us if in doubt)./Gerbert Frenk Gerbert Brayan Anderson Kevin. Komplekt iz devyati knig: 1. Dyuna. 2. Messiya Dyuny. Deti Dyuny. 3. Bog Imperator Dyuny. 4. Eretiki Dyuny. 5. Kapitul Dyuny. 6. Dom Atreydesov. 7. Dom Kharkonnenov. 8. Dom Korrino. 9. Batlerianskiy dzhikhad. Series: Gold fantasy series. M. ACT. 2001-2004. Sold only by kit. SKUalb846a2430e6fd96f7.‎


FoliBiblio - Malden
EUR299.00 (€299.00 )

‎HERBERT, Frank‎

Reference : 1706RGD

(1987)

‎Le cycle de Dune‎

‎Paris, Robert Laffont, 1987, in-12, br., 5 vols., emboîtage éd. ill., 348,409, 315, 538, 600 pp. Comprend : Dune* ; Dune** ; Le Messie de Dune ; Les Enfants de Dune ; L'Empereur-Dieu de Dune. Ill. W. Siudmak ‎


‎ Emboîtage usé aux coins, l'ensemble reste très bon ‎

Phone number : 06 82 28 22 85

EUR25.00 (€25.00 )

‎LUCAS (Charles) - Recueil provenant de la bibliothèque personnelle de Charles Lucas‎

Reference : 37107

‎DE LA BIBLIOTHEQUE PERSONNELLE DE CHARLES LUCAS.1er VOLUME :1- Lettre à M. le Baron Gérando, Conseiller dEtat. Projet détablissement, par souscriptions, dune Maison pénitentiaire pour les jeunes Détenus [20 janvier 1833]. Paris, Imprimerie de A. Henry, (1833).16 p.2- Extrait du compte-rendu de la séance publique du 22 avril 1839. Société de la Morale Chrétienne. (Paris), Imprimerie de A. Henry, (1839). 46, (2) p. 3- Des moyens et des conditions dune réforme pénitentiaire en France. Paris, Au bureau de la Revue de Législation, 1840. xxi, 108 p.4- Compte-rendu dune réunion préparatoire pour la formation dune société de patronage pour les jeunes libérés de la maison pénitentiaire de Fontevrault. Paris, Cosson, (1840). 20 p. 5- Exposé de létat de la question pénitentiaire en Europe et aux Etats-Unis. Suivi dobservations de MM. De Tocqueville, Ch. Lucas et Béranger. Extraites de compte rendu des travaux de lAcadémie. Paris, Imprimerie Panckoucke, 1844. jv, 129 p.Contient la retranscription de la discussion entre Ch. Lucas et Tocqueville, sous forme de questions / réponses.2e VOLUME :1- HELLO (J.). Notice sur la colonie agricole dessai du Val-dYèvre, près Bourges (Cher). Paris, Imprimerie de Hennuyer et Cie, [1850]. 32 p. L'auteur était inspecteur général des prisons.2- HELLO (J.). Des Colonies agricoles pénitentiaires ou considérations morales et pratiques sur la loi déducation et de patronage des jeunes détenus du 5 août 1850 et sur le projet de règlement du 31 mars 1864 relatif à lexécution de cette loi. Paris, Cotillon, 1865. (2) f., 64 p.3- SELLON (Valentine de). La Peine de mort au vingtième siècle. Paris, Guillaumin et Cie, 1877. viii, 54, (1) p. de table.4- Bulletin de la Société générale des Prisons autorisée par décret du 22 mai 1877 [Première année. Séances présidées par Charles Lucas]. Paris, Imprimerie centrale des chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1877. 124 p.5- OLIVECRONA (Knut). La Colonie dessai du Val-dYèvre et la théorie de lamendement de lenfant par la terre et de la terre par lenfant. Paris, Guillaumin et Cie, A. Durand & Pedone-Lauriel, Octobre 1878. 64 p.6- OLIVECRONA (Knut) et LUCAS (Charles). Rapport au congrès pénitentiaire de Stockholm sur le mouvement progressif de la réforme pénitentiaire de 1872 à 1878 daprès les communications successives de M. Ch. Lucas à lInstitut de France. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, [1879]. 8 p.7- BUJON (Pierre). Le Congrès international pénitentiaire de Stockholm (I). Paris, Guillaumin et Cie, 1878. 15 p. Tiré-à-part du Journal des Économistes (déc. 1878)8- BUJON (Pierre). Le Congrès pénitentiaire international de Stockholm (II). Paris, A. Cotillon et Cie, 1880. 15 p. Tiré-à-part de la Revue Critique de Législation et de Jurisprudence.9- BUJON (Pierre). La Science pénitentiaire au congrès de Stockholm. Paris, A. Cotillon et Cie, 1880. 8 p. 10- BUJON (Pierre). "LUCAS (Charles-Jean-Marie)" : Extrait des notices biographiques et bibliographiques des membres de lInstitut de droit international. Paris, F. Pichon, A. Cotillon et Cie, s. d. 31 p.3e VOLUME :1- LUCAS (Charles). Discours prononcé au Banquet du Comice Agricole de lArrondissement de Bourges (30 août 1846). Bourges, Impr. Et Lith. de Jollet-Souchois, [1846]. 8 p.2- LEZARDIERES (Charles de). Bénédiction et inauguration des bâtiments de la chapelle, de lécole et de linfirmerie à la colonie agricole du Val-dYèvre (Cher). Le 27 septembre 1857. Bourges, Imprimerie du Ve Ménagé, 1857. (1) f., 12 p.3- Colonie agricole du Val-DYèvre. Cérémonie de la confirmation et visite de létablissement par Mgr lArchevêque de Bourges. 15 Avril 1860. Bourges, Imprimerie et Lithographie de Ve Jollet-Souchois, 1860. 7 p.4- Réception à la chapelle de colonie du Val-dYèvre, par Mgr lArchevêque de Bourges () dune relique de Saint-Charles apportée de Rome () et quelques renseignements sur lintroduction de cette congrégation dans les Maisons pénitentiaires de Femmes condamnées. 5 mai 1861. Bourges, Imprimerie et Lithographie de A. Jollet Fils, 1861. 12 p. 5- LUCAS (Charles). Un Mot sur la fondation de la colonie agricole pénitentiaire du Val-dYèvre considérée au point de vue du programme impérial du 5 janvier 1860, sur le défrichement des marais avec quelques notes et renseignements de M. De Lézardières, directeur de létablissement. Bourges, Imprimerie et Lithographie de A. Jollet Fils, 1861. 27 p.6- [LUCAS, Charles]. Résumé de la question relative à la proposition de cession à lEtat de la colonie du Val-dYèvre. Paris, J. Claye, s.d. 31 p. 7- HELLO (J.). Notice sur la colonie agricole dessai du Val-dYèvre, près de Bourges (Cher). Paris, Imprimerie de Hennuyer et Cie, [1850]. 32 p. (rouss.).8- HELLO (J.). Des Colonies agricoles pénitentiaires ou considérations morales et pratiques sur la loi déducation et de patronage des jeunes détenus du 5 août 1850 et sur le projet de règlement du 31 mars 1864 relatif à lexécution de cette loi. Paris, Cotillon, 1865. (2) f., 64 p. 9- LUCAS (Charles). Transformation de la colonie privée du Val-dYèvre en colonie publique (Séance du 14 décembre 1872). Orléans, Imp. Ernest Colas, [1872]. 24 p.10- LUCAS (Charles). Coup dil historique sur la fondation de la colonie privée du Val-dYèvre et sa transformation en colonie publique. Précédé dune lettre à M. A. Cochery, membre de lAssemblée nationale, à loccasion de son rapport sur le budget des dépenses du Ministère de lIntérieur. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, 1875. 40 p. 11- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur les publications de la commission parlementaire denquête pénitentiaire et spécialement sur celle relative à léducation et au patronage des jeunes détenus, par M. Félix Voisin, membre de lAssemblée Nationale. Orléans, Imp. Ernest Colas, [1875]. 47 p.12- LUCAS (Charles). LOrphelinat agricole et lutilité quil peut retirer des résultats de la colonie dessai du Val-dYèvre. Paris, Orléans, Imp. Ernest Colas, 1876. 19 p.13- LUCAS (Charles). Transformation de la colonie privée du Val-dYèvre et son existence comme colonie publique. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, [1872]. 60 p.14- LUCAS (Charles). Observations sur la statistique des prisons et établissement pénitentiaires pour lannée 1873. Orléans, Imp. Ernest Colas, (1874). 24 p.15- [LUCAS (Charles)]. Note chronologique dans lordre des idées et des faits sur la fondation de la colonie dessai du Val-dYèvre comme établissement privé et sa transformation en colonie publique. Paris, J. Claye, A. Quantin, s.d. [ca 1872]. 16 p.16- LUCAS (Charles). La Cession à lEtat de la colonie dessai du Val-dYèvre au point de vue de léquité. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, [1878]. 20 p.17- LUCAS (Charles). Les Nouvelles Négociations relatives au Val-dYèvre. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, [1878]. 8 p.18- LUCAS (Charles). Observations présentées à la Société Général des Prisons sur la révision de la loi du 5 août 1850 relative aux Colonies agricoles pénitentiaires de jeunes détenus. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1879. 24 p. 19- LUCAS (Charles). Observations sur la colonisation agricole pénitentiaire supplémentaires à celles présentées à la séance du 3 mars 1879 de la Société Général des Prisons. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1879. 12 p.20- [LUCAS (Charles)]. Résumé des résultats économiques et agricoles obtenus au profit de lEtat et de lexpérience pratique par la colonie dessai du Val-dYèvre et de ceux à recueillir par lEtat du projet de loi dacquisition du 31 mai 1879. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, Novembre 1879. 34 p.21- OLIVECRONA (Knut) et LUCAS (Charles). Rapport au congrès pénitentiaire de Stockholm sur le mouvement progressif de la réforme pénitentiaire de 1872 à 1878 daprès les communications successives de M. Ch. Lucas à lInstitut de France. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, [1879]. 8 p.22- OLIVECRONA (Knut). La Colonie dessai du Val-dYèvre et la théorie de lamendement de lenfant par la terre et de la terre par lenfant. Paris, Guillaumin et Cie, A. Durand & Pedone-Lauriel, Octobre 1878. 64 p.4e VOLUME :1- LUCAS (Charles). Discours prononcé au Banquet du Comice Agricole de lArrondissement de Bourges (30 août 1846). Bourges, Impr. et lith. Jollet-Souchois, [1846]. 8 p.2- LUCAS (Charles). Rapport verbal de M. Ch. Lucas sur la statistique des prisons et de établissements pénitentiaires par M. Louis Perrot, inspecteur général chargé de la division des prisons. Orléans, Impr. Colas-Gardin, s.d. [1855]. 28 p. 3- LEZARDIERES (Charles de) et LUCAS (Charles). Bénédiction et inauguration des bâtiments de la chapelle, de lécole et de linfirmerie à la colonie agricole du Val-dYèvre (Cher). Le 27 septembre 1857. Bourges, Impr. du Ve Ménagé, 1857. (2), 12 p.4- LUCAS (Charles). La Colonie du Val-dYèvre et la pétition au Sénat sa production horticole. Réponse de M. Ch. Lucas. Bourges, Impr. de A. Jollet, [1868]. 28 p.5- LUCAS (Charles). Observations relatives au congrès pénitentiaire de Londres présentées à lAcadémie des Sciences Morales & Politiques. (Séances des 22 et 29 juin 1872). Orléans, Impr. Ernest Colas, [1872]. 64 p.6- LUCAS (Charles). Transformation de la colonie privée du Val-dYèvre en colonie publique. (Séance du 14 déc. 1872). Orléans, Impr. Ernest Colas, [1872]. 24 p.7- LUCAS (Charles). Rapport verbal de M. Ch. Lucas relatif à une notice sur la maison de forge et de correction de Gand et la maison cellulaire de Louvain par M. Visschers (Séance du 21 décembre 1872). Orléans, Impr. Ernest Colas, [1873]. 8 p.8- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur les publications de la commission parlementaire denquête pénitentiaire et spécialement sur celle relative à léducation et au patronage des jeunes détenus, par M. Félix Voisin, membre de lAssemblée Nationale. Orléans, Impr. Ernest Colas, [1875]. 47 p.9- LUCAS (Charles). LOrphelinat agricole et lutilité quil peut retirer des résultats de la colonie dessai du Val-dYèvre. Paris, Orléans, Impr. Ernest Colas, 1876. 19 p.10- LUCAS (Charles). Transformation de la colonie privée du Val-dYèvre et son existence comme colonie publique. Paris, Impr. Arnous de Rivière et Cie, [1872]. 60 p.11- LUCAS (Charles). Observations sur la statistique des prisons et établissements pénitentiaires pour lannée 1873. Orléans, Impr. Ernest Colas, s.d. [1874]. 24 p.12- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur les travaux préparatoires du congrès pénitentiaire de Stockholm. (Séance du 19 mai 1877). Paris, Impr. Ernest Colas, 1877. 22 p.13- LUCAS (Charles). Allocution prononcée à la séance dinstallation de la Société Générale des Prisons. Paris, Impr. centrale des chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1877. 28 p.14- [LUCAS (Charles)]. Note chronologique dans lordre des idées et des faits sur la fondation de la colonie dessai du Val-dYèvre comme établissement privé et sa transformation en colonie publique. Paris, J. Claye, A. Quantin, s.d. [1877]. 16 p.15- LUCAS (Charles). Lettre de M. Charles Lucas, Membre de lInstitut, à M. le docteur Wines, Président de la commission internationale pénitentiaire, Sur lutilité des travaux préparatoires et notamment des rapports relatifs aux questions soumises aux délibérations du congrès de Stockholm. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, [1878]. 16 p. 16- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur les institutions répressives et pénitentiaires et les institutions préventives concernant lenfance à loccasion du vagabondage des enfants et les écoles industrielles par M. le Vicomte dHaussonville (Séance du 11 janvier 1879). Orléans, Imp. Ernest Colas, [1879]. 36 p.17- LUCAS (Charles). Observations présentées à la Société générale des Prisons sur la révision de la loi du 5 août 1850 relative aux Colonies agricoles pénitentiaires de jeunes détenus. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1879. 24 p. 18- LUCAS (Charles). Observations sur la colonisation agricole pénitentiaire supplémentaires à celles présentées à la séance du 3 mars 1879 de la Société générale des Prisons. Paris, Impr. centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1879. 12 p.19- [LUCAS (Charles)]. Résumé des résultats économiques et agricoles obtenus au profit de lEtat et de lexpérience pratique par la colonie dessai du Val-dYèvre et de ceux à recueillir par lEtat du projet de loi dacquisition du 31 mai 1879. Paris, Impr. centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, Novembre 1879. (4), 34 p.20- [LUCAS (Charles)]. De léducation correctionnelle et de léducation préventive. Orléans, Imp. Ernest Colas, s.d. [1881]. 4 p.21- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur le bulletin de la société général des prisons. Quatrième année. Orléans, Imp. Ernest Colas, s.d. [1882]. 12 p.22- HELLO (J.). Notice sur la colonie agricole dessai du Val-dYèvre, près de Bourges (Cher). Paris, Imprimerie de Hennuyer et Cie, [1850]. 32 p.23- HELLO (J.). Des Colonies agricoles pénitentiaires ou considérations morales et pratiques sur la loi déducation et de patronage des jeunes détenus du 5 août 1850 et sur le projet de règlement du 31 mars 1864 relatif à lexécution de cette loi. Paris, Cotillon, 1865. (4), 64 p.24- OLIVECRONA (Kurt) et LUCAS (Charles). Rapport au congrès pénitentiaire de Stockholm sur le mouvement progressif de la réforme pénitentiaire de 1872 à 1878. Paris, Impr. centrale des chemins de fer, A. Chaix et Cie, [1879]. 8 p.25- OLIVECRONA (Knut). La Colonie dessai du Val-dYèvre et la théorie de lamendement de lenfant par la terre et de la terre par lenfant. Paris, Guillaumin et Cie, A. Durand & Pedone-Lauriel, Octobre 1878. 64 p.‎

‎ Ensemble de 62 pièces reliées en 4 volumes in-8°, 3 de demi-chagrin vert, dos à nerfs et un de demi-maroquin vert, dos lisse orné d'un décor romantique doré (reliures de lépoque). ‎


‎Précieux recueil de 62 pièces (dont 15 en double), composé en partie de ses propres uvres, constitué par Charles Lucas pour sa bibliothèque personnelle. Chaque volume est précédé d'un index de sa main.Charles Lucas (1803-1899) est l'homme "qui, sans conteste, pendant le XIXe siècle, a le mieux incarné les ambitions et les ambiguïtés de la réforme pénitentiaire (...) et a fondé la Science des prisons" (J.G. Petit).Il personnifia le libéralisme pénal de la Restauration, jetant les bases d'un système pénitentiaire qui récusait l'emprisonnement perpétuel. Guizot le nomma inspecteur des prisons dès le changement de régime, en 1830. Il demeura trente-cinq ans à ce poste.À partir de 1830, l'engouement pour l'amélioration du système pénitentiaire suscita des centaines d'ouvrages. Charles Lucas se constitua une très riche bibliothèque spécialisée, augmentée des nombreuses brochures que l'inspecteur général des prisons recevait. On trouve ici une importante réunion de 21 plaquettes traitant de la colonie agricole du Val d'Yèvre qu'il avait fondée, en 1841, pour recevoir des jeunes délinquants. Après avoir acheté 140 ha de marais au Val dYèvre près de Bourges, Charles Lucas soumit son projet au ministère de lIntérieur qui ne le retint pas. En 1846, il décida de se lancer personnellement dans "laventure". La construction coûta 450.000 francs et lEtat alloua 80 centimes par jour et par colon qui furent transférés de la prison de Fontevraud dès 1847 : 100 en 1850 puis 400 en 1860. En 1865, Charles Lucas devenu aveugle fut remplacé par son fils docteur en droit. En 1872, la colonie fut louée, puis acquise par lEtat et "nationalisée". La loi de 1912 sur les tribunaux pour enfants entraîna une réduction progressive des effectifs jusquen 1924 pour le Val dYèvre ferma définitivement. ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 47 07 40 60

EUR1,800.00 (€1,800.00 )

‎HUMBOLDT, Alexander von (1769 1859)‎

Reference : 8881

(1847)

‎Cosmos, essai dune description physique du monde, 3 tomes (sur 4) en 4 volumes, 1847 1852.‎

‎ 1847 4 volumes in-8° (138 x 216 mm) reliés en demi-veau fauve (volumes I et II) et noir (volumes III et IV), dos à nerfs ornés de fleurons à froid et de filets dorés, pièces de titre rouges et pièces de tomaison vertes. Reliures de lépoque en parfait état. Collation exacte: Cosmos, essai dune description physique du monde, par Alexandre de Humboldt; traduit par H. Faye, un des astronomes de lobservatoire royal de Paris. Première partie. Paris, Gide et Cie, libraires-éditeurs, rue des Petits-Augustins, 5, 1847. [4]+VII+[1bl]+VIII+580 pages. Contenu: Introduction; Le ciel; La terre; Vie organique.Cosmos, essai dune description physique du monde, par Alexandre de Humboldt ; traduit par Ch. Galusky. Tome deuxième. Paris, Gide et J. Baudry, éditeurs, rue des Petits-Augustins, 5, 1848. XIV+[2]+636 pages. Contenu: Reflet du monde extérieur dans limagination de lhomme; Essai historique sur le développement progressif de lidée de lunivers; Notes. Cosmos, essai dune description physique du monde, par Alexandre de Humboldt ; traduit par H. Faye, membre de lInstitut, un des astronomes de lobservatoire de Paris. Tome troisième [1ere partie]. Paris, Gide et J. Baudry, éditeurs, rue des Petits-Augustins, 5, 1851. VIII+[2]+363+[1bl] pages. Contenu: Partie uronologique de la description physique du monde.Cosmos, essai dune description physique du monde, par Alexandre de Humboldt ; traduit par H. Faye, membre de lInstitut, un des astronomes de lobservatoire de Paris. Tome troisième (Seconde partie). Paris, Gide et J. Baudry, éditeurs, 5 rue Bonaparte, ancienne rue des Petits-Augustins, 1852. VI+[2]+365-763+[1bl] pages. Contenu: Système solaire. ‎


‎1ere traduction française de louvrage de Humboldt paru en 1845, dont manque ici le tome IV, publié en 1859, et consacré à la description de la terre. Langue‎

Phone number : 021/312 85 42

EUR500.00 (€500.00 )

‎KERGUELEN-TREMAREC (Yves-Joseph de).‎

Reference : 4259

(1782)

‎Relation de deux voyages dans les mers Australes & des Indes, faits en 1771, 1772, 1773 & 1774. Par M. de Kerguelen, Commander les Vaisseaux du Roi le Berrier, la Fortune, le Gros-Ventre, le Rolland, lOiseau & le Dauphine. Ou Extrait du Journal de sa Navigation pour la découverte des terres Australes, & pour vérifcation dune nouvelle route proposée pour abréger denviron huit cent lieues la traversée dEurope à la Chine.‎

‎Paris, Knapen & Fils, 1782. 1782 1 vol in-8° (191 x 120 mm) de : VIII ; 244 pp. ; [2] ff. (approbation et privilége) ; 1 carte dépliante. Culs-de-lampe. Demi-basane 19ème, plats recouverts de papier marbré, dos à nerfs orné de fers à froid, pièces de titre maroquin rouge et brun. (Taches brunes en marge latérale d'une douzaine de ff. avec discrets renforts).‎


‎Édition originale, dune grande rareté, des deux expéditions de Kerguelen à la recherche du légendaire continent austral. Grâce à ses relations à la cour, Yves-Joseph Marie de Kerguelen (1734-1797) obtient le commandement dune expédition dans les mers australes. Il sembarque de Lorient sur le Berryer, le 1er mai 1771, à la recherche de lhypothétique et mythique "terre de Gonneville", que le capitaine de Gonneville aurait découverte en 1503, et qui fut l'objet de nombreuses expéditions antérieures. Louis XV lui confie la mission de "tenter une des plus importantes découvertes quil reste à faire". Le mémoire du roi précise "que le sieur de Kerguelen est instruit quil y a toute apparence quil existe un très-grand-continent dans le sud des îles de Saint-Paul & Amsterdam et quil doit occuper une partie du globe depuis les 40 et 45° de latitude sud jusquaux environs du pôle, dans un espace immense où lon na point encore pénétré" (pp.4-5). Kerguelen arrive fin août à lÎle de France (Maurice). Il arme alors deux bâtiments plus légers, la Fortune et le Gros-Ventre commandés par son ami Louis de Saint-Aloüarn (1738-1772, officier de marine et explorateur français). La saison nétant pas propice à la navigation par le sud, il emprunte la nouvelle route maritime vers lest permettant de rejoindre les Indes par les Seychelles et les Maldives. Le 16 janvier 1772, après trois mois en mer, il revient à Port-Louis et appareille vers les terres australes: "Le 13 [février], à quatre heures du matin, nous vîmes une île ; mais ce nétait pas celle que nous avions vue la veille ; les courants nous avaient transportés pendant la nuit. Je continuai ma route à lEst-quart-Nord-Est et, à dix heures du matin, jeus connaissance dun gros cap très élevé. Un moment après, je vis dautres terres également hautes. A sept heures, le soleil ayant dissipé la brume et éclairci lhorizon, je distinguai parfaitement une continuation de terres, qui sétendaient à toute vue depuis le Nord-Est jusquau Sud du compas, ce qui comprenait environ 25 lieues de côtes" (p.22). Malgré les conditions météorologiques très difficiles, le Gros Ventre réussi à accoster. Cest le second de Saint-Aloüarn, qui met pied à terre et prend possession, au nom de la France, de ce qui deviendra les îles Kerguelen. Mais Kerguelen, à bord de la Fortune, ne peut sapprocher du rivage et décide de rentrer à lÎle de France pour faire connaître sa découverte. À son retour en France, Louis XV le promeut capitaine de vaisseau. En mars 1773, après avoir reçu une aide financière, il repart pour une seconde expédition aux terres australes. Il relève environ 80 lieues de longueur de côtes, sans parvenir à déterminer sil sagit dun archipel isolé ou de quelques îles prolongeant un continent allant jusquau pôle. Le mauvais temps loblige à remonter vers le nord en faisant escale à Madagascar. Il rentre à Brest en septembre 1774 et sera jugé en cour martiale pour non-respect des instructions, commerce illicite et commerce de pacotille, ainsi que pour avoir embarqué une passagère clandestine, Louise Seguin (première femme européenne exploratrice en région antarctique, déguisée en garçon, lors du voyage de Kerguelen). Rayé de la Marine, condamné à six ans de prison, il est innocenté et libéré quatre ans plus tard et reprend du service, participant à la guerre d'Indépendance des États-Unis. Rallié à la Révolution, il est fait contre-amiral avant d'être admis à la retraite en 1796. Louvrage contient la relation de la découverte des îles Kerguelen (pp.1-120); des "Observations sur la guerre des Amériques" (pp.121-133) et sur la disposition des vaisseaux de guerre (pp.134-153); un mémoire sur Madagascar (pp. 154-169); des "Observations sur la manière de faire la guerre contre lAngleterre (pp.170-185); une "réflexion sur la marine (pp.186-209) et sur le scorbut (pp.210-219) puis une section sur les signaux de jour et de nuit (pp.220-244). En raison de la dédicace "À la Patrie", le livre est interdit par arrêt du 28 mai 1783 et la majeure partie de cette édition est saisie et détruite par le gouvernement français. Lillustration se compose dune grande planche dépliante composée dune carte des terres australes avec en vignette 1 profil de côte de La Réunion, de 2 petites cartes (Baie de lOiseau et Baie du Lion-Marin) et de 6 profils de côtes des "Terres Australes ou partie septentrionale de l'Isle de Kerguelen". Référence : Sabin, 37618. 1 vol. 8vo of : VIII ; 244 pp. ; [2] ff. ; 1 folding map. Culs-de-lampe. 19th century half-sheep, boards covered with marbled paper, ribbed spine decorated with cold stamps, red and brown morocco title labels. (Brown spots on the lateral margin of a dozen ff. with discreet reinforcements). Original edition, of great rarity, of the two expeditions of Kerguelen in search of the legendary southern continent. Thanks to his connections at court, Yves-Joseph Marie de Kerguelen (1734-1797) obtained the command of an expedition in the southern seas. He embarked from Lorient on the Berryer on May 1, 1771, in search of the hypothetical and mythical "land of Gonneville" [translated from French], which Captain de Gonneville had discovered in 1503, and which had been the object of many previous expeditions. Louis XV entrusted him with the mission to "attempt one of the most important discoveries still to be made" [translated from French]. The king's memoir specifies "that Sieur de Kerguelen is instructed that there is every appearance that there is a very large continent in the south of the islands of Saint-Paul and Amsterdam and that it must occupy part of the globe from 40 and 45° south latitude to around the pole, in an immense space which has not yet been penetrated" [translated from French] (pp.4-5). Kerguelen arrives at the end of August in Ile de France (Mauritius). He then arms two lighter vessels, the Fortune and the Gros-Ventre, commanded by his friend Louis de Saint-Aloüarn (1738-1772, French naval officer and explorer). As the season was not propitious for navigation from the south, he took the new sea route eastward to reach the Indies via the Seychelles and the Maldives. On January 16, 1772, after three months at sea, he returned to Port Louis and set sail for the southern lands: "On the 13th [February], at four o'clock in the morning, we saw an island; but it was not the one we had seen the day before; the currents had carried us away during the night. I continued on my way to the East-Quarter-Northeast and at ten o'clock in the morning, I was informed of a large, very high cape. A moment later, I saw other lands that were also high. At seven o'clock, the sun having cleared the mist and brightened the horizon, I saw a continuation of land, which extended at all sight from the Northeast to the South of the compass, which included about 25 leagues of coastline" [translated from French] (p.22). In spite of the very difficult weather conditions, the Big Belly managed to dock. It is the second of Saint-Aloüarn, who sets foot ashore and takes possession, in the name of France, of what will become the Kerguelen Islands. But Kerguelen, aboard the Fortune, could not get close to shore and decided to return to the Ile de France to make his discovery known. On his return to France, Louis XV promoted him to Captain. In March 1773, after receiving financial aid, he set out again for a second expedition to the southern lands. He found about 80 leagues of coastline, without being able to determine whether it is an isolated archipelago or a few islands extending a continent to the pole. The bad weather forces him to go up northward while making a stopover in Madagascar. He returns to Brest in September 1774 and will be judged in court martial for non respect of instructions, illicit trade and trade of trinkets, as well as for having embarked a clandestine passenger, Louise Seguin (first European woman explorer in the Antarctic region, disguised as a boy, during the voyage of Kerguelen). Disbarred from the Navy, sentenced to six years in prison, he is cleared and released four years later and resumes service, participating in the U.S. War of Independence. Rallying for the Revolution, he was made Rear Admiral before being admitted to retirement in 1796. The book contains the report on the discovery of the Kerguelen Islands (pp.1-120); "Observations on the War of the Americas" (pp.121-133) and on "the disposition of warships" [translated from French] (pp.134-153). ); a memoir on Madagascar (pp.154-169); "Observations on the way of waging war against England" [translated from French] (pp.170-185); a "reflection on the navy" [translated from French] (pp.186-209) and on scurvy (pp.210-219), followed by a section on day and night signals (pp.220-244). Because of the dedication "À la Patrie", the book was banned by decree on May 28, 1783, and most of this edition was seized and destroyed by the French government. The illustration is composed of a large folding plate consisting of a map of the "Terres Australes" with a vignette of 1 coastal profile of Reunion Island, 2 small maps ("Baie de l'Oiseau" and "Baie du Lion-Marin") and 6 coastal profiles of the "Terres Australes ou partie septentrionale de l'Isle de Kerguelen".‎

J-F Letenneur Livres Rares - Saint Briac sur Mer
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 06 81 35 73 35

EUR8,500.00 (€8,500.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !