‎BATHILD BOUNIOL‎
‎Le peintre.‎

‎BRAY Ambroise. 1860. In-16. Broché. Etat d'usage, Couv. légèrement passée, Dos satisfaisant, Mouillures. 108 pages. Quelques rousseurs.. . . . Classification Dewey : 750-La peinture et les peintres‎

Reference : RO20041763


‎La couleur, la composition, le paysage, marines, les fleurs, l'Oestre.... Classification Dewey : 750-La peinture et les peintres‎

€19.80 (€19.80 )
Bookseller's contact details

Le-livre.fr / Le Village du Livre

ZI de Laubardemont
33910 Sablons
France

serviceclient@le-livre.fr

05 57 411 411

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards
Sale conditions

Les ouvrages sont expédiés à réception du règlement, les cartes bleues, chèques , virements bancaires et mandats cash sont acceptés. Les frais de port pour la France métropolitaine sont forfaitaire : 6 euros pour le premier livre , 2 euros par livre supplémentaire , à partir de 49.50 euros les frais d'envoi sont de 8€ pour le premier livre et 2€ par livre supplémentaire . Pour le reste du monde, un forfait, selon le nombre d'ouvrages commandés sera appliqué. Tous nos envois sont effectués en courrier ou Colissimo suivi quotidiennement.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎TECHNIQUE - BATIMENT - PEINTURE‎

Reference : 16529

‎Le LEXIQUE du PEINTRE en Batiment et Le Lexique du Peintre Decorateur.‎

‎Paris, Edité par LES PUBLICATIONS TECHNIQUES & PROFESSIONNELLES ("Moniteur de la Peinture"), 1935-1936. in-4 (31x24), 842 pp, Agremente de 959 belles gravures et 18 tableaux. Reliure verte d'Edition en percaline à motif en relief, titres dores. RARE.‎


‎Couleurs, vernis, pigments, liants, diluants, colles, outillage, materiel - Architecture - Construction - Esthetique - Coloration - Sciences appliquees a la profession - Verroterie, miroiterie, vitrerie - Metrage - Droit. Très agréable volume en bel etat Très agréable volume en bel etat (Allegories, attributs, emblèmes et symboles - Ecoles de Peinture - Mythologies - Religions - Questions décoratives diverses).‎

Phone number : 07 80 01 72 79

EUR145.00 (€145.00 )

‎MARTIN-BARBAZ, J.‎

Reference : 34386

‎Le Peintre du dimanche - Principes theoriques et techniques de la peinture a l"huile.‎

‎Paris, Albin Michel, 1959. in-12, 236 pp., fig. et schemas, broche, couverture illustree.‎


‎Bel exemplaire. [TX-13] ‎

Phone number : 07 80 01 72 79

EUR10.00 (€10.00 )

‎VIGEE LE BRUN Elisabeth‎

Reference : 86403

(1832)

‎Lettre autographe signée à la peintre Hortense Haudebourt-Lescot‎

‎Paris s.d. (1832), 12,2x18,6cm, un bifeuillet.‎


‎Lettre autographe signée de la peintre Elisabeth Vigée-Lebrun adressée à la peintre d'histoire et portraitiste Hortense Haudebourt-Lescot. Deux pages à l'encre noire sur un bifeuillet. Adresse autographe de Mme Haudebourt, au 19 de la rue Rochefoucauld, au verso du second feuillet. Deux traces de pli horizontales inhérentes à l'envoi, déchirure sans atteinte au texte sur le second feuillet dûe au cachet. Note d'un précédent bibliographe au crayon bleu sur le verso du dernier feuillet. Vigée-Lebrun a probablement rédigé cette missive en 1832 à la mort de leur ami commun, Guillaume Guillon Lethière, célèbre peintre et maître de sa destinataire, Hortense Haudebourt :"Je ne puis vous exprimer, Madame, combien je suis sensible et reconnaissante de votre aimable souvenir. Le dessin de M. Le Thier que vous avez eut la bonté de m'envoyer ce matin m'a touchée de toute manière, ma reconnaissance pour vous et en même temps tous mes regrets pour lui". La peintre s'adresse ici à une artiste qui, comme elle, a jouit d'une immense célébrité de son vivant et fut remarquée, en sus de ses scènes d'histoire néo-classiques, pour sesportraits de la haute société. Leurs destinées se reflètent dans de nombreux points de vue : Vigée-Lebrun fut la portraitiste attitrée de Marie-Antoinette, et à sa suite, Haudebourt reçut les honneurs de la duchesse de Berry, figure de proue du monarchisme légitimiste. Cette exceptionnelle missive atteste de leur attachement commun au peintre Lethière, que Vigée-Lebrun, émigrée à la suite de la Révolution, avait fréquenté à Rome où il était pensionnaire de l'Académie. Elle le rencontra de nouveau à Naples et laissa dans ses Souvenirs l'anecdote de leur mémorable ascension du Vésuve : "M. Lethière, très habile peintre d'histoire, qui était grand amateur du volcan. Je me souviens que ce jour était celui de la Chandeleur. Nous partîmes vers trois heures, avec deux amis de M. Lethière. Il faisait beau; mais lorsque nous fûmes arrivés sur la montagne, il s'éleva un brouillard si épais qu'il ressemblait à une énorme fumée. Tout disparut à nos yeux [...] Enfin le brouillard se dissipant peu à peu, nous découvrit la mer et tout ce qui l'environne jusqu'aux îles les plus lointaines; cette création fut admirable. [...] Nous remontâmes pour voir le coucher du soleil. Son disque brillant d'où partaient d'immenses rayons, se réfléchissait dans la mer. Nous étions dans l'extase à la vue de ce superbe tableau et de tout ce qui l'encadrait. Nous revînmes à Naples, rapportant nos croquis. M. Lethière avait fait un dessin dans lequel il me représentait descendant la montagne sur mon âne." Haudebourt avait quant à elle suivi Lethière en Italie en 1808 après sa nomination audirectorat de l'Académie de France à Rome, exceptionnel voyage pour une femme à une époque où le prix de Rome leur est fermé. Elle y séjourna jusqu'en 1816, et se lia d'amitié avec les plus grands artistes du temps, notamment Ingres et Canova. Son activité de peintre lui permit de s'émanciper à son retour en France ; elle loua alors un atelier et fonda un salon très réputé en son hôtel de la rue Rochefoucauld - auquel la présente lettre est adressée. Autre résidente du florissant quartier de la Nouvelle Athènes, Vigée Lebrun fréquentait les rendez-vous artistiques et intellectuels hebdomadaires de sa consoeur, aux côtés des "peintres Picot, Drölling ou encore le sculpteur David d'Angers [...] des compositeurs Rossini et Auber, des dramaturges Arnault et Scribe, ou encore des célébrissimes comédiens comme Talma, Mademoiselle Mars ou de Mademoiselle Duchesnois" (Paul Menoux). C'est sans doute à la disparition de leur ami que Vigée-Lebrun reçoit le dessin de Lethière mentionné dans cette lettre : "Je serai bien heureuse de vous remercier de vive voix [...] je vous recevrai tous les deux avec joie et empressement car j'ai depuis bien longtemps le désir d'aller vous revoir. Agréez je vous prie Madame, l'assurance des bons sentiments que vous m'avez inspiré pour la vie [...]" Précieux témoin, sans doute inédit, du lien unissant deux immenses artistes, parmi les rares femmes à vivre de leur art en ce début de XIXe siècle. Nous remercions M. Paul Menoux d'avoir aimablement apporté son aide à l'établissement de cette notice. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris
Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 56 08 08 85

EUR4,000.00 (€4,000.00 )

‎MAKOWSKI (Jozef Tadeusz, dit Tadé) peintre de genre et illustrateur polonais (1882-1er novembre 1932), actif en France depuis 1909.‎

Reference : 30C29

‎Correspondance de 1923 à 1932, composée de 9 cartes postales autographes signées et d’une carte de visite autographe, adressées au peintre et graveur français Jean Emile Laboureur (1877-1943). Une des cartes datée, du 15 août 1932 de Massais dans les Deux-Sèvres, très probablement une des dernières cartes écrite par le peintre, est adressée à son fils François dit « Boudou » avec un petit dessin de deux oiseaux. Les lettres autographes de ce peintre sont Rares. ‎

‎Belle correspondance amicale et professionnelle. Il voyage à travers la France et se réjouit de lui donner de ses nouvelles à chacun de ses déplacements. De Breuilpont dans l’Eure, il se console du mauvais temps en prenant du repos et sera de retour à Paris vers le 25 et le questionne. « Il parait que vous avez fait un voyage charmant avec Gromaire ». Arrivé dans le Golf du Morbihan où il se trouve depuis quelques semaines « dans un petit village près de St Gildas », il lui avoue que « le pays est très beau et si le temps voulait s’arranger, ce serait charmant. Je me repose en travaillant un peu… » A Bannay, dans le Cher, il se trouve chez Mlle Clémence Fouchard : « j’ai échoué dans un petit village aux environs de Cosne. La Loire avec ses plages de sable fin, ses sites et sa pêche est proche ; c’est vous dire que je me distrais en dehors de mon travail. Entouré de braves gens, je travaille de mon mieux. Qu’en sortira-t-il ? Je resterai ici encore quelques semaines pour me reposer en même temps… ». A Massais, dans les Deux-Sèvres, il lui apprend que « Gromaire a été opéré de l’appendicite… ». ‎

‎On joint une coupure de presse du 3 novembre 1932 annonçant la mort du peintre « Le peintre Tadé Makowski est mort sans connaître la gloire qu’il méritait et pourtant l’apport de ce maitre dans l’art contemporain est considérable ». ‎


Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 33 01 45 66 48 65

EUR1,850.00 (€1,850.00 )

‎MARCEL BASCHET (PEINTRE)‎

Reference : 25596

(1904)

‎LETTRE AUTOGRAPHE MANUSCRITE SIGNÉE DE MARCEL BASCHET (PEINTRE) A ARTHUR HUSTIN (PEINTRE) MARDI 24 MAI 1904 ‎

‎paris 1904 une Lettre sur papier blanc (filigrané : "cheval ailé" UNIVERSAL), format : 17,7 x 11,2 cm(une grande feuille pliée en deux), lettre autographe manuscrite à l'encre noire avec signature autographe manuscrite de Marcel BASCHET, le Mercredi 24 Mai 1904,‎


‎André-Marcel Baschet, né le 5 août 1862 à Gagny (Seine-et-Oise) et mort le 28 décembre 1941 à Paris, est un peintre et illustrateur français. Marcel Baschet est le second fils de l'éditeur d'art Ludovic Baschet ............... c'est une lettre de 10 LIGNES adressée à Arthur Hustin le peintre (conseiller municipal du Raincy et secrétaire général de la questure du Sénat) ....... Arthur Louis HUSTIN est né en 1850 à Haspres dans le Nord. Il décède en 1924 au Raincy. Après une licence de droit obtenue à Douai, il suit des cours de peinture à Paris. Il participa à la guerre de 1870 puis s'installa à Paris en 1895. Il se distingua dans plusieurs disciplines, débuta dans la presse en 1871 et prit part à la vie artistique parisienne. Il fut secrétaire de Jules Ferry avant de devenir son chef de cabinet en 1893. En 1895, il devint Chevalier de la Légion d'Honneur puis fut élevé au rang d'Officier en qualité de secrétaire général de la questure du Sénat........ UNIQUE.......en bon état (good condition) ....... contenu de la lettre : ".....Mercredi 24 mai 1904 ..... Cher Monsieur Hustin.....je tiens à vous remercier de l'article paru dans l'Echo du Raincy. J'ai tout de suite pensé qu'il avait été dicté par notre bonne amitié. Croyez moi votre bien aimé et reconnaissant... (signé) Marcel BASCHET....Je n'oublie pas votre protégée..." ..... UNIQUE ..... en parfait état (very good condition). en trés bon état ‎

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR60.00 (€60.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !