‎L'ILLUSTRATION. N°2533 COLELCTIF‎
‎M. Jules Grévy.‎

‎Journal Universel. 12 septembre 1891.. In-4. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. 16 pages illustrées de nombreuses gravures. Noir et blanc.. . . . Classification Dewey : 70.4417-L'illustration / Figaro salon‎

Reference : RO10007988


‎"Illustration du tableau ""La peste à Rome"", de M. Delaunay (dont portrait).Gravure pleine page de l'exposition de la sainte tunique dans la cathédrale de Treves. Le chemin de fer de Sarrajevoà l'Adriatique à la Bosnie (gravures sur double page). Un tour en bosnieavec 5 dessins dans texte. 8 pages ""Aux grandes manoeuvres militaires (en couleur). Classification Dewey : 70.4417-L'illustration / Figaro salon"‎

€29.80
Le-livre.fr / Le Village du Livre
Bookseller's contact details

Le-livre.fr / Le Village du Livre

ZI de Laubardemont
33910 Sablons
France

serviceclient@le-livre.fr

05 57 411 411

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards
Sale conditions

Les ouvrages sont expédiés à réception du règlement, les cartes bleues, chèques , virements bancaires et mandats cash sont acceptés. Les frais de port pour la France métropolitaine sont forfaitaire : 6 euros pour le premier livre , 2 euros par livre supplémentaire , à partir de 49.50 euros les frais d'envoi sont de 8€ pour le premier livre et 2€ par livre supplémentaire . Pour le reste du monde, un forfait, selon le nombre d'ouvrages commandés sera appliqué. Tous nos envois sont effectués en courrier ou Colissimo suivi quotidiennement.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎LAVERGNE (Bernard).‎

Reference : 67660

(1966)

‎Les Deux Présidences de Jules Grévy, 1879-1887. Mémoires de Bernard Lavergne.‎

‎ Fischbacher, 1966, gr. in-8°, 532 pp, préface de Pierre Renouvin, notes et commentaires de Jean Elleinstein, 2 photos hors texte, 2 cartes, tableau dépliant in-fine, 26 pages de notices biographiques, biblio, 2 index, broché, bon état‎


‎Bernard Lavergne (1815-1903), député puis sénateur du Tarn, avait ses entrées à l'Elysée. Ses Mémoires, recueillis sous forme de journal, aident à comprendre l'état d'esprit des dirigeants républicains vers 1885 et éclairent la façon dont Jules Grévy envisageait son rôle d'arbitre. Nombreux détails sur la mise en place des institutions de la République, l'instruction publique, la liberté de la presse, les colonies, la question de l'Allemagne, l'affaire Boulanger, l'affaire Wilson, etc. — "« C'est un « beau document » très vivant, qui ne doit pas manquer de retenu l'attention bien au delà du cercle des historiens ». Telle est, au terme de sa préface, l'appréciation portée par le doyen Renouvin sur ces Mémoires d'un vétéran de la Deuxième République que l'on retrouve, de 1871 à 1900, siégeant sans discontinuer dans les diverses assemblées de la IIIe où l'envoit la confiance, toujours renouvelée, de ses compatriotes tarnais. Ces Mémoires couvrent la période où se déroulent les deux présidences de Jules Grévy, – exactement de mai 1881 au funeste mois de décembre 1887. Leur intérêt capital provient de ce que Lavergne, ancien collègue de Grévy à la Législative de 1849, était resté son familier, amicalement reçu à l'Elysée et bien souvent convié à déjeuner sans façons. Par Lavergne, Grévy était, mieux que par ses ministres, renseigné sur les remous des milieux parlementaires et en retour, il le prenait pour confident, – laissant entendre qu'il ne serait pas un président soliveau, surtout en matière de politique étrangère. Lors de l'incident Schnaebelé, il revendiquera l'honneur d'un règlement pacifique et honorable pour lui seul, comme s'il avait été son ministre des affaires étrangères et son ministre de la guerre. De loin en loin, non content de rappeler son droit au libre choix des ministres, il va jusqu'à parler d'une possible dissolution, de quoi rendre sages les députés. Lavergne, inscrit à ce groupe résolument modéré qui se nommait gauche républicaine, partageait les répugnances de Grévy aussi bien pour les réformes hardies du programme radical que pour les aventures où risquait d'être entraîné le pays par la redoutable personnalité de Gambetta. Le spectre de Bismarck les hantait comme si l'arrivée aux affaires de l'homme de la Revanche devait provoquer une immédiate intervention allemande, – et par la suite, la même appréhension les détourna de laisser au pouvoir le général Boulanger à la popularité galopante. Une pareille méfiance les opposa sourdement à Jules Ferry lorsqu'il se révéla le promoteur de l'expansion coloniale..." (François Gadrat, Revue d’Histoire moderne et contemporain, 1967) — "Il existe peu de souvenirs personnels sur la Troisième République, et en particulier sur les années 1880-1900. Il est donc heureux qu'un éditeur ait accepté de publier les papiers d'un député du Tarn, Bernard Lavergne, que sa longue expérience parlementaire et son amitié pour le président Grévy avaient mis au courant de bien des problèmes mal connus. Le présentateur n'a pas repris intégralement les mémoires de Lavergne, mais il a choisi l'essentiel de ce qui concerne les années 1879-1887. A côté de beaucoup d'anecdotes, le lecteur trouvera dans ces pages un important témoignage sur la mentalité des parlementaires et sur leurs préoccupations après le triomphe républicain. Certains passages apportent des précisions sur les rapports entre le personnel politique et les milieux d'affaires. On constate d'abord que B. Lavergne s'est médiocrement intéressé aux questions économiques, financières ou budgétaires. S'il a suivi avec passion les événements de l'hiver 1881-1882, il n'a prêté aucune attention au krach de l'Union générale ; il s'est laissé dire que des manœuvres avaient eu lieu contre Bontoux, mais il n'a pas cherché à approfondir le sens de ces bruits, et s'est contenté de noter que son collègue Dauphin s'en trouvait éclaboussé. Spectateur peu averti, Lavergne est probablement impartial : il rapporte ce qu'on lui confie. Or, à l'en croire, Léon Say, en se voyant offrir le portefeuille des Finances au début de 1882, y aurait mis comme première condition un engagement à ne pas reposer la question du rachat des chemins de fer pendant quinze ans ; il aurait également réclamé un abandon aux compagnies des lignes prévues pour le réseau d'Etat ; il aurait dû renoncer à ces premières exigences, mais aurait fait voter la convention avec l'Orléans contre l'avis de l'entourage présidentiel. Ces indications sont vagues ; on se demande si Lavergne a vu ce qu'impliquait l'accusation qu'il formule ; mais de telles remarques viennent confirmer ce que l'on pressentait sur le rôle des compagnies en 1882-1883. D'autres détails sont fournis sur l'affaire tunisienne et sur l'expédition d'Egypte. A la façon dont l'auteur les rapporte, on comprend que, pour lui, ces faits sont mineurs, et concernent seulement tel ou tel homme politique ; les compromissions sont le propre d'individus isolés, la majorité leur demeure étrangère. C'est ainsi tout un climat qui se trouve évoqué, sans aucun souci de présentation, au gré des événements. Les faits nouveaux sont rares, mais l'accent général est intéressant. Lavergne décrit, sans en avoir conscience, les parlementaires des années 1880, leurs travers et leurs insuffisances. Ses notes apportent beaucoup plus qu'un traité théorique sur le fonctionnement du régime et méritent de retenir l'attention." (Pierre Sorlin, Annales ESC, 1969) ‎

Pages d'Histoire - Librairie Clio - Paris

Phone number : 33 01 45 41 59 20

EUR50.00

‎GILL André [Illustrateur] + Texte de FELICIEN CHAMPSAUR‎

Reference : 22085

(1879)

‎JULES GREVY - LES HOMMES D'AUJOURD'HUI n° 25 - Dessin ANDRE GILL (1879)‎

‎Paris A.Cinqualbre 1879 broché un journal satirique (newpaper), broché in-quarto (29,56 x 20 cm), 4 pages, 1ère de couverture illustrée d'un PORTRAIT-CHARGE de JULES GREVY colorié au pochoir par André Gill, texte de la notice biographique sur les 3 pages suivantes par FELICIEN CHAMPSAUR, sans date(1879) Paris A. Cinqualbre Editeur,‎


‎François-Judith-Paul Grévy, dit Jules Grévy, né le 15 août 1807, à Mont-sous-Vaudrey (Jura) et mort le 9 septembre 1891 dans la même commune, est un homme d'État français.........................Couverture convenable.... Dos satisfaisant..... Intérieur frais......RARE....en bon état (good condition). bon état ‎

Librairie Guimard

Phone number : 06 81 28 61 70

EUR20.00

‎GREVY (Jules), FRANCK‎

Reference : 200601864

(1880)

‎Portrait photographique de Jules Grévy, par Franck, issu de la "Galerie contemporaine". ‎

‎Paris, Phot. Goupil et Cie, s.d. (vers 1880); 186 x 232 mm (photographie) sur un carton de 271 x 356 mm, . Portrait de l'homme politique Jules Grévy par Franck, tiré en photoglyptie, monté sur carton fort, légendé. 1880‎


Librairie de L'Amateur - Strasbourg

Phone number : 33 03 88 32 11 72

EUR70.00

‎(CHANSONS - GREVY Jules ) - ‎

Reference : 10595

‎Ensemble de 3 partitions ou monologue sur le scandale du trafic des décorations par le gendre de Jules Grévy qui était alors Président de la République.‎

‎ CARRE Emile. Ah ! quel malheur d'avoir un gendre Ou les Tribulations d’un beau père. Actualité. Paroles de Emile Carré. Paris, à la lyre, Bertinot et Mabboux, sans date ; 2pp. (sans musique). Couverture illustrée par Cabrion. Petite déchirure sans manque, quelques rousseurs./ APPY A. d’. Zut!! Je déménage Ou C’est La Faute à Mon Gendre. Sur l’air de Bon Voyage Mr Dumollet. Paroles de A. D’Appy. Paris, Albert Donadey éditeur, (1887); 2pp. Couverture illustrée par E. Jolly. (sans musique). Quelques rousseurs. / YED et RIFFEY. Faut que l'métal vil sonne. Air connu Mad’moiselle écoutez-moi donc! Paris, Foisy et Riffey père éditeurs; 2pp. Couverture illustrée par Kibo.‎


‎ Rares partitions et monologue de format grand in-8°. Le scandale des décorations entraina la démission du Président Grévy. (GarCLgr) ‎

Livres Anciens N. Rousseau

Phone number : 33 (0)2 54 49 05 62

EUR60.00

‎[GREVY]. FRANCK.‎

Reference : 1304052

‎Jules Grévy.‎

‎Photoglyptie. 238 x 190 mm, contrecollée sur carton fort légendé. (GO40A) ‎


‎Jules Grévy (1807-1891) fut président de la IIIème République de 1879 à 1887, alors qu'il avait été en 1848, l'un des adversaires les plus résolus de l'établissement d'un président de la République au suffrage universel. Photo extraite de la Galerie contemporaine des illustrations françaises (v.1890). Notice par Charles Valois, 4 pp. Mouillure dans la marge inférieure, avec très légère atteinte à la photo. ‎

Librairie Jean-Etienne HURET - Paris

Phone number : 33 01 40 50 15 40

EUR90.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
L'ILLUSTRATION. N°2533 COLELCTIF - M. ...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !