‎GASTON MIGEON‎
‎LE CAIRE‎

‎H. LAURENS / LES VILLES D'ART CELEBRES. 1906. In-8 Carré. Broché. Etat d'usage. Couv. légèrement passée. Dos fané. Intérieur frais. 160 pages Premier plat illustré en rose. Nombreuses photos et illustrations en noir et blanc dans le texte. Tampons de bibliothèque.‎

Reference : R260125240


‎‎

€24.90
Le-livre.fr / Le Village du Livre
Bookseller's contact details

Le-livre.fr / Le Village du Livre

ZI de Laubardemont
33910 Sablons
France

serviceclient@le-livre.fr

05 57 411 411

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards
Sale conditions

Les ouvrages sont expédiés à réception du règlement, les cartes bleues, chèques , virements bancaires et mandats cash sont acceptés. Les frais de port pour la France métropolitaine sont forfaitaire : 5 euros pour le premier livre , 1 euros par livre supplémentaire , à partir de 49.50 euros les frais d'envoi sont de 9 euros en Colissimo suivi . Pour le reste du monde, un forfait, selon le nombre d'ouvrages commandés sera appliqué. Tous nos envois sont effectués en courrier ou Colissimo suivi quotidiennement.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎CAIRE Jean‎

Reference : 28407

(2004)

‎Les papiers de Jean Caire‎

‎ Société scientifique et littéraire des Alpes de Haute-Provence, les Alpes de lumière 2004 2004, Société scientifique et littéraire des Alpes de Haute-Provence, les Alpes de lumière, in-12 broché de 280 pages, couverture bleue et blanche, titrage blanc, nombreuses illustrations noir et blanc, nombreux textes provençaux, chansons traditionnelles, Les papiers de Jean Caire, mémoires, lieux et récits du Val d'Allos‎


‎Bon état général, couverture légèrement défraîchie, coiffe supérieure frottée, quelques écritures au stylo ‎

Les Kiosques - Toulon

Phone number : 04 94 913 130

EUR25.00

‎COUSSONNET Patrice‎

Reference : 22487

(1989)

‎Pensée mythique, idéologie et aspirations sociales dans un conte des mille et une nuits, le récit d'Ali du Caire‎

‎ Institut français d'archéologie orientale du Caire 1989 1989, Institut français d'archéologie orientale du Caire, supplément aux annales islamologiques, cahier n°13, in-4 broché de 65 pages, couverture illustrée, 6 planches en fin d'ouvrage. Introduction, traduction, essai d'analyse et d'interprétation.‎


‎Très bon état général ‎

Les Kiosques - Toulon

Phone number : 04 94 913 130

EUR40.00

‎[Congrégation de Notre Dame, Chanoinesses de St Augustin] - ‎ ‎Anonyme ; CAIRE, André Antoine Esprit Vincent‎

Reference : 26578

(1880)

‎Histoire de la vie et des vertus de Mgr. Caire protonotaire apostolique décédé à Lyon le 5 juillet 1856 ( 1797 - 1856 ) [ Biographie manuscrite inédite d'un prêtre marseillais, aumônier d'Henri IV et de Louis le Grand, contemporain de Lamennais, Frayssinous, Quelen et Mgr. de Mazenod, ami de Mgr. de Salinis et co-directeur du collège de Juilly ]‎

‎Manuscrit de travail anonyme et original, abondamment corrigé et annoté, et reproduisant abondamment la correspondance de Mgr. Caire, en 1 vol. in-8 relié demi-basane marron, Congrégation de Notre Dame, Chanoinesses de St Augustin, s.d. (circa 1880), 401 pp. (rel. frottée avec le premier plats et les premiers ff. détachés). Un passionnant document retraçant un intéressant parcours ecclésiastique dans la première moitié du XIXe siècle (avec un saisissant récit de l'épidémie de choléra de 1832 à Paris)‎


‎Fils du fervent légitimiste marseillais André Antoine Esprit Caire et de Joséphine Pinatel, André Antoine Esprit Vincent Caire, né le 5 avril 1797, manifesta dès son plus jeune âge les meilleures dispositions pour la piété et les études sérieuses. Alors qu'il était âgé de six ans, en 1804, son père fut emprisonné mais Napoléon "convaincu qu'il n'avait pas trempé dans la conspiration de Pichegru, lui rendit la liberté et voulut l'attacher à sa cause en lui faisant offrir ... les postes les plus éminents". En 1811, suite à l'assassinat de 11 personnes en quelques mois, Mme Caire effrayé obtint de son mari un déplacement de Creisseaux vers Aubagne ; le petit André poursuivit alors ses études au petit séminaire fondé à Marseille par le père Ripert. Après un bref séjour à Aix, il retrouve le père Ripert aux Aygalades. Epuisé par 25 années de lutte, son père meurt en 1816, mais malgré les pressions qu'il eût à subir en tant qu'aîné, André persévère dans sa vocation ecclésiastique ; âgé de 19 ans, et seulement tonsuré, il enseigne déjà au petit séminaire. Ordonné diacre à 22 ans, puis prêtre avant ses 25 ans, il est mandé par Mgr Perigord, archevêque de Paris, et Mgr de Beausset lui accorda l'exeat. L'abbé Caire quitte donc Marseille le 28 août 1821, et est accueilli au séminaire d'Issy par le supérieur M. Duclos. Celui-ci lui annonce alors, comme André Caire l'écrit à sa mère : "vous êtes appelé à remplir de hautes destinées, le coadjuteur me charge de vous envoyer chez Mr Frayssinous, qui doit vous faire une proposition". On déjeune et puis je cours chez Mr. Frayssinous (la tête trottait bien plus encore) cet homme si justement célèbre me propose l'éducation des enfants de Mr. de Clermont-Tonnerre, pair de France. ... " On lui prédit même que viendra ensuite l'éducation du Duc de Bordeaux, "dont le marquis de Clermont-Tonnerre sera très probablement le gouverneur". Devant l'insistance du coadjuteur, il rencontre le marquis de Clermont-Tonnerre qui le considère comme engagé. "Je sors étourdi et presque décidé mais la nuit porte conseil. Je considère d'un côté tous les pour : la volonté de l'archevêque, l'avis de son conseil, et surtout de Mr. de Frayssinous, les avantages du poste : logement très agréable, bonne table, excellente société (le grand chancelier, les plus illustres pairs : les Bonald, les Villèle, etc. etc. car tout ce qu'il y a de mieux va là !) Voiture à mon service, campagnes en Normandie, en Picardie, etc. etc. Le marquis et la marquise me plurent (celle-ci par parenthèse est dans ce moment le précepteur de ses enfants ; elle lit Virgile et Tacite comme l'almanach). Mais voici les Contre : d'abord, j'étais perdu pour mon état... considération d'un poids immense ; ... Ensuite, un précepteur est toujours le premier domestique et je suis, sans prétention, le fils de mon père... " Le jeune abbé réussit à se sortir avec tact de cette situation délicate, et conserve l'amitié de Mgr. de Quélen et de Mr. Frayssinous. Il est alors admis comme prêtre administrateur à la paroisse des Missions étrangère ; il continue ses visites régulières chez Monsieur Frayssinous, croise le duc de Rivière, M. de Pastoret. L'abbé Caire évoque avec talent un souper servi aux petits Savoyards par la société des bonnes oeuvres "composée de ce qu'il y a de mieux" : "ici un grand vicaire portait du pain ; là le marquis de Montmorency versait à boire, plus loin l'abbé André que vous connaissez bien essuyait, par distraction, le bord d'une assiette contre l'habit du comte de *** qui coudoyait lui-même l'archevêque. Le spectacle était grotesque et touchant à la fois". Le 18 février 1823, M. de Frayssinous le nomme aumônier du Collège Louis le Grand. A l'occasion du passage à Paris de Mgr. de Mazenod, l'abbé Caire lui rend visite sans prétendre s'engager sur un retour à Marseille. Malgré l'irritation de Mgr. de Quélen, l'obstination de Mgr. de Mazenod porta ses fruits et l'abbé Caire retourne à Marseille en 1823, en tant que responsable du petit séminaire. Nommé chanoine honoraire de la cathédrale, il est admis dans la société des prêtres du Sacré-Coeur, mais suite à divers ennui, annonce sa démission du petit séminaire et repart à Paris, où il devient second aumônier à Henri IV. : "l'Abbé de Salinis, premier aumônier, est mon ami ; il a des qualités précieuses, nous vivrons comme deux frères. La situation du collège est charmante : derrière Ste Geneviève, beau jardin, appartement agréable pour les aumôniers, usage de la bibliothèque, voilà ce qui m'a déterminé pour Henri IV". Il dit désormais sa messe pour les religieuses de la Congrégation de Notre-Dame, près de Saint Nicolas du Chardonnet. Dans un courrier à sa mère, lors du carême de 1826, il évoque Lamennais : "M. l'abbé de Lamennais, qui partage quelquefois nos repas, prétend que nous pouvons sans scrupule prendre des forces pour tirer des coups de fusil contre l'impiété". Il évoque ensuite longuement le jubilé royal de 1826 ; il est ensuite nommé aumônier adjoint des pages du roi ; en 1828, et prononce un "panégyrique de Saint Louis" devant l'Académie Française. Il écrit notamment pour rassurer sa mère à propos des scènes révoutionnaires qui avaient eu lieu à l'occasion des élections, et s'inquiète des effets d'une épidémie à Marseille. Pour les vacances de 1828, il doit annuler son projet de descendre en Provence avec le peintre Paulin Guérin, car il est retenu par l'importante affaire du collège de Juilly. Il évoque longuement l'affaire, le tollé suscité par la reprise de l'institution par les abbés de Salinis, de Scorbiac et par lui-même, les difficultés de l'installation et son retour à Paris, chez les religieuses de la congrégation, dans l'intérêt du collège de Juilly. Il évoque ensuite le sac de Saint Germain l'Auxerrois (affaire du service du Duc de Berry). Nommé vicaire de Saint Eustache, il évoque par la suite, de manière saisissante et sur une dizaine de pages, le terrible épisode de l'épidemie de choléra, auquel succombe la mère supérieure de la Congrégation. Il est ensuite nommé premier vicaire à Saint Philippe du Roule, mais reste en charge de la congrégation, dans laquelle il accueille la marquise de Balivière, comme dame pensionnaire puis comme novice, et négocie en 1838 le mariage de Mlle de Balivière avec le comte de Guiteaut, ancien élève de Juilly. Nommé administrateur des fondations anglaises et écossaises en France, l'abbé Caire reçoit en janvier 1847 le titre honorifique de protonotaire apostolique. On suit tout le détail des ses missions et pérégrinations, à Amiens (notamment au concile d'Amiens en 1853), à Rome où il fait recevoir l'ordre des Soeurs de Saint Joseph, et où il assiste à la proclamation du Dogme de l'Immaculée Conception. Il meurt le 5 juillet 1856 et son coeur est conservé dans la chapelle des soeurs de la congrégation de Saint Joseph. On joint un intéressant document manuscrit de 8 pp., bordé de noir, reproduisant le discours prononcé par Mr Briot de la Mallerie, curé de Saint Philippe du Roule, le 9 juillet 1856. On évoque longuement (pp. 55-57) la maison de Sainte-Marguerite, située à quelques kilomètres de Marseille.‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR780.00

Reference : 17887

(1985)

‎Le Caire, mille et une villes, H.-S. n°12‎

‎ autrement 1985 février 1985, autrement, in-8 broché de 258 pages, série Monde, couverture illustrée en couleurs, quelques photographies noir et blanc.‎


‎Bon état général ‎

Les Kiosques - Toulon

Phone number : 04 94 913 130

EUR5.00

‎Ebers Georges (1837-1898)‎

Reference : 10848

(1880)

‎L'Egypte - Alexandrie et le Caire - Du Caire à Philae -Traduction de Gaston Maspero Professeur au Collège de France (2 tomes complet pour cette édition)‎

‎Librairie de Firmin-Didot à Paris, 1880-1881, in folio (38,5 x 31 cm), VI pages+ 2 ff + 385 pages - VI pages + 2ff + 432 pages. Illustration de 2 cartes en couleurs (Basse-Egypte en tête du tome I, et Haute-Egypte en tête du tome II), et de près de 700 illustrations en noir dont plus de 100 en pleine page. Reliure éditeur demi chagrin vert bronze, deux plats en percaline ornés d'un même décor doré représentant le Sphinx, les Pyramides de Giseh et le Nil, frises d'encadrement dorées et titre doré sur le premier plat (Plaque de A. Souze), dos richement orné de fers à décor d'arabesques dorés, titre doré, toutes tranches dorées ; reliure d'après une maquette du relieur Engel (Signature "Engel Rel" en bas du dos). ‎


‎Première édition française de cet ouvrage en 2 volumes de l'égyptologue allemand Georg Moritz Ebers (1837-1898) ?traduit de l'allemand par Gaston Maspero et abondamment illustré sur l'Egypte antique et contemporaine (XIXè siècle). Le premier volume est consacré à Alexandrie, Tantah, et au Caire des Mamelouks ; Le second volume concerne le Caire du XIXe siècle et la vallée du Nil vers Thèbes et la Nubie. Au sommaire : Alexandrie antique ; Alexandrie moderne ; A travers le Delta ; Gosen ; Memphis, les pyramides ; Le Caire, les origines de la ville ; Le Caire, sous les fatimites et les Eyoubites ; Le Caire sous les sultans Mamelouks ; Le Caire, sa décadence, ses tombeaux ; La rénovation de l'Egypte ; Résurrection de l'antique Egypte ; La Mosquée et l'université El Azhar ; Le Caire, La vie du peuple ; Départ pour la Haute-Egypte ; La Haute-Egypte jusqu'aux tombeaux de Beni-Hassan ; Jusqu'à Thèbes ; Thèbes et l'époque brillante de l'Egypte ; De la ville d'Amon à la cataracte - Reliures en bon état de conservation, intérieurs avec rousseurs faibles localisées : VOLUME 1 - sur les gardes, les pages V-VI, la première illustration et la carte en début de volume, ainsi que sur la dernière page (Table des matières), le reste restant très frais c'est-à-dire sur la grande majorité des pages du premier volume ; VOLUME 2 - sur les gardes et de la page de faux-titre jusqu'à la page 4 (dizaine de feuillets) ainsi que sur la dernière page (Table des matières) du second volume ; RESTE UN BON EXEMPLAIRE.‎

Les Temps Modernes

(CAB)

Phone number : 06 98 82 90 42

EUR400.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
GASTON MIGEON - LE CAIRE

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !