‎ZWEIG STEFAN‎
‎FOUCHE.‎

‎ISBN : 2744105619. FRANCE LOISIRS / GRASSET BERNARD. 1997. In-8 Carré. Relié, Jaquette. Bon état. Couv. convenable. Dos satisfaisant. Intérieur frais. 253 pages.‎

Reference : R240047258


‎Traduit de l'allemand par Alzir Hella et Olivier Bournac.‎

€14.90
Le-livre.fr / Le Village du Livre
Bookseller's contact details

Le-livre.fr / Le Village du Livre

ZI de Laubardemont
33910 Sablons
France

serviceclient@le-livre.fr

05 57 411 411

Contact bookseller

Payment mode
Others
Cheque
Others cards
Sale conditions

Les ouvrages sont expédiés à réception du règlement, les cartes bleues, chèques , virements bancaires et mandats cash sont acceptés. Les frais de port pour la France métropolitaine sont forfaitaire : 5 euros pour le premier livre , 1 euros par livre supplémentaire , à partir de 49.50 euros les frais d'envoi sont de 9 euros en Colissimo suivi . Pour le reste du monde, un forfait, selon le nombre d'ouvrages commandés sera appliqué. Tous nos envois sont effectués en courrier ou Colissimo suivi quotidiennement.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎DE WARESQUIEL Emmanuel‎

Reference : 599

(2014)

‎Fouché Les Silences De La Pieuvre‎

‎France Tallandier/Fayard 2014 In-8 Broché. 830pp. Couverture semi-souple, 48 pages (en numérotation romaine) réunis en deux cahiers hors-texte d'illustrations légendées représentant les principaux lieux et protagonistes de la vie de Fouché. Petits frottements et marques d'usage sur couverture, pointe des coins cornée, petits impacts aux coiffes et aux arêtes, tranches et intérieur jaunis, sinon bon état ‎


Librairie Historique Kerizel

Phone number : 06 30 14 28 19

EUR27.00

‎FOUCHÉ (Joseph, duc d'Otrante, comte Fouché).‎

Reference : 3677

‎ Né au Pellerin (près de Nantes). 1759-1820. Ministre de la Police sous le Directoire, le Consulat et l'Empire. Brouillon d’un Manuscrit Autographe Signé de son paraphe, intitulé « Éclaircissements nécessaires pour l’histoire ». Linz, 21 avril 1819. 4 pages in-4. Nom-breuses ratures et corrections. 2 400 €BEAU PLAIDOYER ÉCRIT DE LA MAIN DE FOUCHÉ, (MAIS RÉDIGÉ AU NOM DE SON FILS), DANS LEQUEL FOUCHÉ ENTEND RÉTABLIR LA VÉRITÉ SUR SA DISGRÂCE PAR NAPOLÉON :‎

‎ 21 avril 1819 Depuis son exil (à Linz), Fouché répond aux attaques, notamment à celles formulées dans Mémoires pour servir à la vie dun homme célèbre [Jean-Joseph Regnault-Warin, Paris, chez Plancher, 1819]. Dans cet ouvrage, lauteur préten-dait que Napoléon avait disgracié Fouché à la suite de faux rapports sur lAngleterre.En préambule, ...Je suis très reconnaissant de la peine que vous avez prise de me faire connaître les calomnies que lon débite contre mon père. Je vous envoie les réponses : on trouvera juste quelles reçoivent la même publicité (que les calomnies)... Les ennemis du duc dOtrante ont un grand avantage sur ses amis cest de pouvoir dire tout ce qui leur passe par la tête sûrs quon na pas toute liberté de leur répondre... Fouché explique : …Comment Napoléon qui récompensait tous ses courtisans, traite si mal le duc dOtrante (Fouché) pour avoir cherché à le flatter (...). Quand on dit des choses aussi opposées à la nature du caractère de Napoléon on ne doit pas se borner à des accusations vagues. Il faut du positif. (...). Les souffrances que les prisonniers français éprouvèrent en Angleterre engagèrent plusieurs fois Napoléon à traiter dun échange. Mais les ministres anglais ne voulurent ja-mais rien entendre. Il crut pouvoir mieux parvenir à son but en chargeant son frère Louis, alors roi de Hol-lande, de cette négociation. Ce prince envoya Labouchère à Londres, qui ne fut pas plus heureux. Lord Wellesley lui dit formellement quil ny avait quun seul homme en France avec lequel il traiterait et il nomma le duc dOtrante (Fouché). Le roi de Hollande fit connaître le propos au duc qui sempressa denvoyer le Sr Ouvrard en Angleterre avec les instructions pour le Cartel. Cet agent, dun esprit supérieur et dun caractère entrepre-nant (…) se hasarda à faire des propositions de paix. Elles furent favorablement accueillies. Ainsi donc deux négociations importantes se poursuivaient en même temps par la seule influence du duc dOtrante : léchange des prisonniers et le traité de paix… Napoléon apprit ces faits par son frère Louis, ...Cette nouvelle causa un dépit extrême à lempereur. Il ne put se contenir à lidée que le duc faisait plus quil navait pu faire lui-même (…). Au retour de Napoléon à Paris, son ministre supporta son emportement avec force et dignité. Cet emportement eût été bientôt calmé par la simple lecture du rapport où le duc dOtrante lui rendait compte de cette affaire, sil ny eut une autre cause dirritation. Napoléon pardonnait encore moins au duc dOtrante davoir dit quil nétait pas un homme daffaires et surtout de lavoir prouvé en faisant lever, en son absence et sans son autorisation, la garde nationale pour repousser les anglais à Walkren (?)… Fouché aborde ensuite le sujet de la condamnation du Maréchal Ney et du Général Labedoyère [tous deux condamnés pour sêtre ralliés à Napoléon pendant les Cent-Jours]. Il se défend de toute responsabilité : …Ces exils nont rien de commun avec les proscriptions de 1815. Le Gal Labedoyère et le Mal Ney nen auraient pas été victimes sils eussent suivi les conseils du duc dOtrante… Quant à ceux qui laccusent davoir voulu sauver sa fortune avant de servir les intérêts du pays, Fouché répond : …Sil se fût occupé de sa fortune, il aurait servi la réaction au lieu de la combattre quand tout faisait entendre quelle allait envahir ses propriétés ; il aurait sacrifié les hommes quon voulait immoler au lieu de détourner de leurs idées la hache des bourreaux en lappelant sur la sienne. Au lieu dêtre en exil, il serait en faveur aujourdhui… Enfin, rectifiant la biographie de Michaud à propos du Général Lechi [Teodoro Lechi, 1778-1866, militaire italien] et de sa mission à Livourne, il sinsurge …Il ny a que des mensonges dans cet article. Le duc dOtrante na eu aucun rapport ni avec le Gal Lechi, ni avec les anglais. Il na fait ni traité ni stipulation avec per-sonne. Il na point été à Livourne. Il était en France lorsque larrangement pour loccupation de cette ville fut fait par le Marquis de Luchesini [Girolamo Luchesini, 1751-1825, diplomate prussien,] ancien ministre de Prusse en France, au nom de la sœur de Napoléon (…). La preuve quil a fait son devoir, cest que Napoléon à son débarquement de lisle dElbe où il avait été porté à connaître les détails de la conduite du duc dOtrante, lui a donné toute sa confiance en le chargeant du ministère de la police Gale. Il est évident que ce calomniateur na voulu que barbouiller du papier et dire des injures où il ny a ni esprit, ni raison ni vérité…Il termine en demandant que soit insérés ces réponses dans la presse belge et celle de Savoie, ainsi : ...Vous ferez une chose juste et utile (...). Le Ciel et mon père vous en récompenseront...Élu à la Convention en 1792, Joseph Fouché siégea aux côtés des Montagnards et vota la mort de Louis XVI. En 1799, BARRAS le nomme ministre de la Police. Il mit alors au service de Bonaparte un réseau despions et dagents afin de préparer le coup dÉtat du 18 brumaire. Ses relations avec ce dernier furent complexes. Si Bonaparte nhésitait pas à critiquer ouvertement son ministre, il le fit toute-fois duc en 1809 et lui confia le ministère de lIntérieur. Pendant les Cent-Jours, Fouché fut à nouveau ministre de la Police puis, après Waterloo, membre du gouvernement provisoire. Il contribua alors à préparer le retour des Bourbons. Atteint comme régicide par la loi de 1816, il fut contraint de sexiler à Prague, puis à Linz, et mourut à Trieste. ‎


‎18945‎

Galerie Paul Blaizot - Paris

Phone number : 01 43 59 36 58

EUR2,000.00

‎ Louis MADELIN (1871-1956).‎

Reference : 14245

(1945)

‎FOUCHE (1759-1820) de Louis MADELIN (Biographie de l'homme politique français, ministre de la police sous le Consulat, l'Empire et Louis XVIII - Fouché de Nantes, le Ministre Fouché, le Duc d'Otrante)‎

‎ 1945 PARIS, Librairie Plon - les Petits-Fils de Plon et Nourrit - 1945 - 2 volumes grand in-octavo, petit accroc en tête du T. I - - - Portrait de Fouché en frontispice sur le premier volume - Avant-propos de la deuxième édition, Préface de la première édition de Louis Madelin du 28 Juin 1900,XXXIII, 517 + 568 pages - légères rousseurs - T.I en partie non coupé, T. II, non coupé Très bons exemplaires‎


‎NODIER, écrira: « je conviendrai de beaucoup de choses, avant de convenir que FOUCHE a été bien jugé. Lhistoire et Dieu le jugeront ». FOUCHE aussi comptait sur la postérité: « Ma vie politique est terminée et mon ambition est satisfaite, puisque jai acquis parmi les Français une considération qui suivra mon nom et ma personne en tous lieux. La justice et la postérité décideront si, dans les maux qui ont accablé ma Patrie, tous les partis ont eu une part égale, et quel est celui qui y a le plus contribué ». Nous savons, combien insensible à ces appels, lhistoire lui fut cruelle. Honnête homme dans sa vie privée, il ne la assurément pas été dans sa vie publique, étant dun esprit trop avisé pour un sens moral trop faible Une crise sans précédent qui, soudain, mit à lépreuve des consciences plus probes et les fit dévier, tira ce mince professeur ecclésiastique de sa classe et de son laboratoire et révéla en lui un ambitieux sans foi ni frein. Il se trouva servir mais, finalement, trahir tous les partis; aucun de ceux-ci ne fut intéressé à défendre sa mémoire. A tous Joseph FOUCHE apparaît moins comme un « homme dÉtat » quun prodigieux et, on peut dire, un génial intrigant - le type supérieur des politiciens de son siècle- et le plus marquant ». Louis MADELIN. Joseph FOUCHE fut oratorien à la fin de lAncien Régime, révolutionnaire, Jacobin et Montagnard, Représentant en mission lors de la Terreur à Lyon, Thermidorien pour sauver sa tête au moment de la chute de ROBESPIERRE, vécut dexpédients sous le Directoire, Ministre de la Police générale sous le Consulat, Duc dOTRANTE sous lEmpire, Ministre sous LOUIS XVIII Le « FOUCHE » de Louis MADELIN, issu de sa thèse parue au début du XX° siècle, est un des ouvrages classiques et fondamentaux de lhistoriographie de la Révolution et de lEmpire Pour ACHATS MULTIPLES réduction de 5 % pour 2 ouvrages, 7 pour 3 ouvrages - CONSULTEZ notre catalogue.- Achat, vente et expertises de livres anciens - Librairie Spécialisée en Généalogie, Bretagne et Histoire - Envoi rapide et soigné - Conditions de vente : Les ouvrages sont payables à la commande. Nous acceptons les règlements par chèque, virement, ou paypalLes frais de port affichés au moment de la commande sont INDICATIFS. Un envoi prioritaire est dŽenviron 10 euros pour la France, 15 euros pour lŽEurope et 25 euros pour les USA. Ce tarif est basé sur celui d'un livre pesant 1 kilogramme. Si le livre commandé dépasse ce poids nous pouvons être amené à vous contacter pour vous signaler le prix du supplément de port. - Conditions de livraison : Les envois simples, sans suivi, ni assurance, sont sous la responsabilités des acheteurs. - Réception en boutique sur rendez-vous. nous pouvons vous recevoir uniquement sur rendez-vous..‎

A l's.p.rance - Saint-Derrien

Phone number : 06 81 23 31 48

EUR48.00

‎[De l'Imprimerie Nationale] - ‎ ‎FOUCHE de Nantes, J. ; [ FOUCHE, Joseph ]‎

Reference : 27210

(1793)

‎Réflexions de J. Fouché, (de Nantes) sur le Jugement de Louis Capet.‎

‎Imprimées par ordre de la Convention Nationale, 1 brochure in-8 en feuilles, De l'Imprimerie Nationale, Paris, 1793, 8 pp.‎


‎Rare et importante brochure originale dans laquelle Fouché expose ses opinions sur les modalités du jugement de Louis XVI. "Citoyens, je ne m'attendois pas à énoncer, à cette tribune, d'autre opinion contre le tyran, que son arrêt de mort". Bon état (petites fentes en dos). Manque à Martin & Walter. "C'est lors du procès du roi que Fouché bascula. Il avait, la veille du vote, promis à Daunou de s'opposer à la mort, mais changea d'avis au cours de la nuit et se rangea parmi les régicides. Il n'expliqua jamais de manière convaincante ce revirement subit. Sur le moment, il prétendit de façon compréhensible mais peu glorieuse qu'il avait craint les représailles de la foule parisienne. Plus vraisemblablement, il se rallia à la majorité après avoir vu Brissot et Vergniaud voter la mort. Par la suite, il s'en fit un moment de gloire : à Napoléon lui faisant remarquer qu'il avait voté la mort du roi, il répondit que c'était le premier service qu'il lui avait rendu ! Quoi qu'il en soit, l'évolution qui suivit cette palinodie fut d'un rapidité effrayante." (Suratteau, V° Fouché in Dictionnaire Historique de la Révolution Française)‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR245.00

‎(REVOLUTION FRANCAISE). FOUCHE (Joseph, dit Fouché de Nantes). ‎

Reference : SES-3713

‎Réflexions de J. Fouché (de Nantes) sur le jugement de Louis Capet. Imprimées par odre de la Convention Nationale. A Paris, de l’Imprimerie Nationale, 1793.‎

‎In-8 br. en feuilles de 8pp. (qqs. petites brunissures). ‎


‎Ed. originale rare de cet important document dans lequel Fouché se prononce pour l’application de la peine de mort lors du procès de Louis XVI : « Citoyens, je ne m'attendois pas à énoncer, à cette tribune, d'autre opinion contre le tyran, que son arrêt de mort ». Manque à Martin et Walter. « C'est lors du procès du roi que Fouché bascula. Il avait, la veille du vote, promis à Daunou de s'opposer à la mort, mais changea d'avis au cours de la nuit et se rangea parmi les régicides. Il n'expliqua jamais de manière convaincante ce revirement subit. Sur le moment, il prétendit de façon compréhensible mais peu glorieuse qu'il avait craint les représailles de la foule parisienne. Plus vraisemblablement, il se rallia à la majorité après avoir vu Brissot et Vergniaud voter la mort. Par la suite, il s'en fit un moment de gloire : à Napoléon lui faisant remarquer qu'il avait voté la mort du roi, il répondit que c'était le premier service qu'il lui avait rendu ! Quoi qu'il en soit, l'évolution qui suivit cette palinodie fut d'un rapidité effrayante ». (cf. Article Fouché in Dictionnaire Historique de la Révolution Française). ‎

Le Jardin des Muses

Phone number : 02 32 57 41 77

EUR250.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
ZWEIG STEFAN - FOUCHE.

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !