‎( Opéra-Comique ) - MONNET Jean.‎
‎Supplément au Roman comique ou Mémoires pour servir à la vie de Jean Monnet, ci-devant directeur de l'Opéra-Comique à Paris, de l'Opéra de Lyon, et d'une Comédie Française à Londres. Écrits par lui-même. ‎

‎ Londres 1772, complet en deux tomes in-12 reliés en un volume (17,8 x 11,5 cm) de (10) dont un portrait en frontispice par Cochin, gravé par Saint-Aubin - 200 (4 - dont 3 de table des matières) - 288 (8 - dont 7 de table des matières). Relié au XIXe en demi-veau blond à quatre nerfs soulignés d'un double filet et d'une roulette sur nerfs, dorés; titre et tomaison dorés sur pièces de titre : une rouge une verte. Ex-libris de Albert Patin de La Fizelière sur verso de première de couverture. Très bel exemplaire de cette édition originale bien complète de la gravure. ‎

Référence : 2730


‎ .......... Né à Condrieu près de Lyon en 1703, mort à Paris en 1785. Dirigea le théâtre de l'Opéra-Comique à Paris en 1743, puis devint directeur d'un théâtre à Lyon et d'ue troupe française qui alla donner des représentations à Londres. De retour à Pris, il prit à nouveau la direction de l'Opéra-Comique, qu'il garda jusqu'en 1757. .......... Albert Patin de La Fizelière : critique d'art, historien, bibliographe et biographe français. Connu pour son amitié avec Charles Nodier, Champfleury ou Baudelaire, il a publié la première bibliographie de ce dernier un an après sa mort. A collaboré à de nombreux journaux et fondé "la chronique des beaux-arts" (1840). STOP - SUPPRESSION des COMMANDES TOUT le MOIS de JUIN - RETROUVEZ-NOUS à partir de JUILLET - MERCI. …........... NOUVEAU CATALOGUE : 222 ouvrages du XIXe principalement de LITTERATURE - ET TOUJOURS, voir sur notre site http://www.sisyphe.com plusieurs catalogues spécifiques : Henri Bosco - Colette - Giono + Contadour - Queneau - Charles Ferdinand Ramuz - Roger Vailland - spécial Voyages - régionalisme Bourgogne Sud et circonvoisins - catalogue de livres illustrés : Chagall, Colucci, Dali, Leonor Fini, Lemarié, Pascin, Renoir, etc... et par la photographie : Clergue, Doisneau, Krull, Lartigue, Ronis, Strand, etc... - Catalogue de 200 autres livres illustrés - catalogue de 350 éditions originales et/ou dédicacées - Nous vous souhaitons une bonne journée.‎

200,00 €
Librairie Ancienne Darreau
Coordonnées du libraire

Librairie Ancienne Darreau
M. Norbert Darreau
9 place St Pierre - B.P. 47
71002 Mâcon cedex
France

courriel@darreau.com

06 78 65 39 18

Contacter le libraire

Mode de paiement
Chèque
Autres cartes
Autres
Conditions de vente

STOP - SUPPRESSION des COMMANDES TOUT le MOIS de JUIN - RETROUVEZ-NOUS à partir de JUILLET - MERCI. ..... Conformes aux usages de la librairie ancienne. Domiciliation bancaire Banque Nationale de Paris :<br /> IBAN FR76 3000 4003 8600 0200 4957 783 - BIC BNPAFRPPXXX<br /> POUR TOUTE DEMANDE AU SUJET d'un livre sur catalogue<br /> MERCI DE PRIVILEGIER l'ENVOI d'un COURRIER ELECTRONIQUE.

Contacter le libraire à propos de ce livre

Entrez ces caractères pour valider le formulaire.
*
Envoyer

3 livre(s) avec le même titre

‎MONNET Jean:‎

Référence : 8828

(1772)

‎Supplément au Roman comique, ou mémoires pour servir à la vie de Jean Monnet, ci-devant directeur de l'Opéra Comique à Paris, de l'Opéra de Lyon, & d'une Comédie française à Londres. Ecrits par lui-même.‎

‎Londres, [sans nom], 1772. 2 volumes in-12 de [8]-200-[4]; 288-[8] pages, plein veau moucheté brun, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés, roulette dorée sur les coupes. Petite fente à un mors. Aux centres des plats, armes de Ch. François Barbarat de Mazirot, président à Mortier au parlement de Metz, puis intendant du Bourbonnais (Olivier, 268). Avec sa signature sur la page de titre du premier volume, et au faux titre du second. ‎


‎Illustré d'un portrait de l'auteur gravé par Cochin. "Jean Monnet, né à Condrieux, près de Lyon, fut orphelin à l’âge de huit ans, et resta jusqu’à l’âge de quinze ans chez un oncle qu’on appelait le Rabelais du canton, mais qui, tout à ses plaisirs, négligea l’éducation de son pupille. Le jeune Monnet savait à peine lire, lorsqu’un de ses compatriotes le conduisit à Paris, et le plaça auprès de la duchesse de Berry (fille du régent). Cette princesse, charmée du talent qu’il montrait pour exécuter et contrefaire la voix et les gestes de toutes les personnes qu’il voyait, le prit en affection, et lui fit donner plusieurs maîtres d’agrément. Déjà Monnet se livrait aux plus douces espérances, lorsque tout à coup il perdit sa bienfaitrice, le 20 juillet 1719. Il était sans ressource : la veuve d’un vieux militaire le reçut chez elle. Ce n’était pas une existence honorable ; cependant elle lui offrait quelques agréments : mais les parents de la dame la firent enfermer. Monnet alla demander asile à son cousin qu’il avait à Mortagne. Il ne tarda pas à ressentir une vive passion pour une jeune personne d’une bonne famille ; et, payé de retour, il se disposait à l’enlever. Le projet fut découvert, Monnet se retira à la Trappe ; mais, le neuvième jour, il quitta le couvent et reprit le chemin de Paris. Pendant dix ou douze ans, il exerça plusieurs métiers. « Je fus, dit-il, bibliothécaire, éditeur, même auteur de plusieurs ouvrages. » Après une jeunesse dissipée et orageuse, il obtint en 1743 la direction de l’Opéra-Comique, dont on le priva bientôt, quoiqu’il eût revivifié ce spectacle. Il était en 1745 directeur du théâtre de Lyon, et en 1748, d’une troupe française à Londres. Il se lia dans cette ville avec le fameux Théodore, roi de Corse. De retour à Paris, il y reprit en 1752 la direction de l’Opéra-Comique, qu’il conserva jusqu’en 1757 : ce fut l’époque la plus brillante de ce spectacle. Monnet fit en 1766 un nouveau voyage à Londres, puis revint à Paris, où il est mort obscurément vers 1785. " Michaud, Biographie universelle. Bel exemplaire de ce témoignage de la vie quotidienne des comédiens au temps de Louis XV, dont c'est la seule et unique édition. ‎

ILLIBRAIRIE | Alexandre Illi | Bombadil SA - Genève

Téléphone : +4122 310 20 50

800,00 CHF (754,66 € )

‎MONNET (Jean.)‎

Référence : 46402245

(1773)

‎Supplément eu Roman comique, ou Mémoires pour servir à la vie de Jean Monnet, ci-devant Directeur de l’Opéra-comique à Paris, de l’Opéra de Lyon, et d’une Comédie Française à Londres. Ecrits par lui-même.‎

‎A Londres, , A Londres, 1773 ; 2 tomes en 1 volume in-12, broché dans un papier de dominoterie bleu à fleurs, entièrement non rogné. (État de parution) 4 ff. n. ch., 135 pp., 2 ff. de table - 2 ff., 192 pp., 3 ff. de table, 1 f. blanc.Autobiographie romanesque de Jean Monnet. Né à Condrieux près de Lyon, orphelin à 8 ans, il vécut jusqu’à 15 ans chez un oncle, nommé “le Rabelais” du canton, qui négligea son éducation au point qu’il ne savait pas lire alors que le duvet lui poussait au menton. Il se rendit alors à Paris et fut placé dans la maison de la duchesse de Berry (fille du Régent) qui lui fournit quelques maîtres d’agrément. En 1719, ayant perdu sa bienfaitrice il se trouva sans ressources et vécut d’aventures et d’expédients. Gigolo d’une veuve d’un vieux militaire, il se trouva sur la pavé lorsque la famille de la joyeuse la fit enfermer. Hébergé par un cousin à Mortagne, il séduisit une fille de famille et s’apprêta à l’enlever. Le projet fut découvert. De désespoir Monnet se retira à la Trappe où il ne tint que 9 jours. Il retourna à Paris et exerça divers métiers, dont certains prétendus honnêtes comme bibliothécaire, libraire, éditeur et même auteur. En 1743 il obtint le privilège de l’Opéra comique, le perdit presque aussitôt. En 1745 il était directeur de théâtre de Lyon, en 1748 d’un théâtre français à Londres. En 1752 il reprit la direction de l’Opéra comique et la garda jusqu’en 1758. Ce fut sous Monnet que ce spectacle prit du développement et cessa d’être un théâtre de vaudeville. Favart, Sedaine, Philidor préparèrent le public à entendre de la musique plus dramatique. Monnet a fortement contribué à cette révolution. En 1766 il retourna à Londres, puis revint à Paris où il est mort obscurément vers 1785.Dans le tome 2 on trouve pp.69 à 192 : Les mystifications du Sieur P..., récit romanesque des aventures d’un comédien et auteur dramatique dont Monnet ne révèle pas le nom. Il s’agit d’Antoine Poinsinet né à Fontainebleau en 1735, mort noyé dans le Guadaquivir en 1769. Poinsinet n’était qu’un plagiaire ridicule, ignorant et présomptueux. Sa bêtise et ses mystifications ont amusé ceux qui l’ont connu. Il devint la victime des espiègleries des écrivains et comédiens de l’époque. Monnet raconte toutes les mésaventures de ce Ragotin. Mylne Martin 72.26 (qui décrit aussi 2 autres éditions de 1772 et une de 1777.) Trou dans la marge inférieure du 1er titre, qq. mouillures, sinon plaisant exemplaire dans son premier brochage. Le papier dominoté est en partie doublé, avec déchirures au dos.‎


Librairie du Manoir de Pron - Montigny sur Canne

Téléphone : 03 86 50 05 22

150,00 EUR

‎MONNET Jean‎

Référence : 98

‎SUPPLEMENT AU ROMAN COMIQUE OU MEMOIRES POUR SERVIR A LA VIE DE JEAN MONNET CI-DEVANT DIRECTEUR DE L ' OPERA COMIQUE DE PARIS , DE L' OPERA DE LYON ET D ' UNE COMEDIE FRANCAISE A LONDRES . ECRITS PAR LUI-MEME‎

‎Londres s. n. 1772 (E.O.) 2 T. en 1 vol. in-8 ( 17 X 10,5 cm )200 pp., (2) ff. + 288 pp., (4) ff.Bandeaux , culs-de-lampe . Demi-basane modeste . Dos lisse orné , p. de t. rouge . Petit travail de vers au dos . Manques de papier sans atteinte au texte ( coin du f. 47-48 et dernier f. du T. I ) . Petit manque f. 101-102 ( T. II ) atteignant deux ou trois lettres . Deux mouillures très claires ; rares rousseurs .‎


‎Rare E. O. de cette autobiographie romanesque de J. Monnet , avec des indications sur la vie théâtrale au XVIII s . Le titre est une allusion au Roman comique de Scarron . J. Monnet ( Condrieux près Lyon 1703 - Paris 1785 ) : orphelin placé dans la maison de la duchesse de Berry . Vit d'aventures et d'expédients . Exerce à Paris les professions de bibliothécaire , libraire , éditeur . Obtient le privilège de l'Opéra Comique (1743) , mais le perd rapidement . Directeur du théâtre de Lyon (1745), puis d' un théâtre français à Londres (1748) . Reprend la direction de l' Opéra Comique pour des années , invite l'auteur Favart qui épure le genre comique . Avec Sedaine , ils préparent le public à entendre une musique plus dramatique . Le T. II contient aussi Les mystifications du sieur P*** . Il s'agit d ' Antoine Poinsinet ( Fontainebleau 1735 - Cordoue 1769 ) dramaturge et librettiste . " Poinsinet avait une singulière ignorance des choses les plus communes , un amour propre , une extrême crédulité et une naïveté tels que son nom était devenu proverbial ." ( Wikipedia ) Monnet raconte les mésaventures de ce Ragotin qui " allioit à la malice du singe l' imbécilité d'un oison ." ‎

Librairie ancienne Tonon

Téléphone : 05 53 48 62 96 ou 05 56 62 05 68

200,00 EUR
Téléchargez l'application sur Google Play Téléchargez l'application sur l'AppStore
( Opéra-Comique ) - MONNET Jean. - ...

L'article a été ajouté à votre panier

Vous venez d'ajouter :

-

Il y a 0 article(s) dans votre panier.
Total : 0,00 €
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !