‎ARAGON.‎
‎LE LIBERTINAGE.‎

‎Paris, Édition de la nouvelle revue française, (31 mars) 1924. In-12 (188 x 121 mm), broché, (2)-258 pages.‎

Referência : 4632


‎Edition originale. Un des 792 exemplaires numérotés sur papier vélin pur fil Lafuma-Navarre. Couverture défraîchie. [4632]‎

€ 95,00
Librairie DHOUAILLY SAS
Coordonnées du libraire

Librairie DHOUAILLY SAS
M et Mme Alain et Kyoko DHOUAILLY

contact@dhouaillyetcie.com

33 01 43 47 01 20

Contactar o livreiro

Modo de pagamento
Outros
Cheque
Todas as cartas
Condições de venda

ATTENTION: Nous recevons nos clients éventuels seulement sur rendez-vous. Nous sommes également présents au Marché du Livre Parc Georges BRASSENS, 104 rue Brancion, 75015-PARIS. Sauf à l’occasion de grands évènements bibliophiliques. NOS SPÉCIALITÉS: Littérature ancienne et moderne, Cartonnages XIXème, Enfantina, Voyages et Extrême-Orient. Nous parlons JAPONAIS. Nous admettons toutes formes de PAIEMENT: chèque, CB, virement interbancaire, Paypal, American Express. L'option CB est fortement souhaitée car l'attente d'un chèque peut retarder de plusieurs jours la date d'expédition de la commande. Nos conditions sont conformes aux usages de la librairie ancienne et moderne (SLAM). Tous nos ouvrages sont complets et en bon état, sauf indications contraires. Nous adressons les livres par La Poste et le paiement des FRAIS DE PORT est à la charge du client : généralement, pour la France, les frais sont actuellement de 5 € minimum (dans le cas de livres de moins de 500g et de petit format). Au delà les prix seront à préciser en fonction du poids et de la taille, voire du mode d’expédition. Pour toute expédition à l'étranger, nous calculons les frais au cas par cas. Compte tenu de la valeur de certains livres, nous recommandons le tarif Colissimo avec garantie de "suivi". Tout règlement par Eurochèque ou par chèques en devise entrainera une majoration de 15 €.

Contactar o livreiro sobre este livro

Entrar estes caracteres para validar o formulário
*
Enviar

5 livre(s) avec le même titre

‎Sturm, Ernest ‎

Referência : KXI-21955

‎Crébillon Fils et le libertinage au dix-huitième siècle ‎

‎Paris - Rennes Editions A.G.Nizet - Presses des Imprimeries réunies 1970 - 1970 158 p. bibliographie petit in-8, 14 x 19 cm Broché, couverture blanche de l'éditeur Exemplaire non coupé, tel que paru ‎


‎Ernest Sturm ; traduit avec la collaboration de Lucie Picard, Jean Brière et Geneviève Schmidt (The Sophisticated world of Crébillon fils, facets of eighteenth century libertinism) Cet ouvrage comprend : ''La société libertine, Fond de tableau", " Le libertin et son entourage vus à travers Crébillon'', ''La Doctrine libertine", " Le libertinage, concept dynamique", " Le libertinage, dénonciateur de mythes", " Le libertinage et le mariage", " Le libertinage, doctrine à sens unique", " Crépuscule du libertinage''‎

Jean-Denis Touzot Libraire - Paris

Número de telefono : 01 43 26 03 88

EUR 25,00

‎ARAGON Louis‎

Referência : 63154

(1924)

‎Le libertinage‎

‎Nrf, Paris 1924, 12x19cm, broché.‎


‎Édition originale, un des exemplaires du service de presse. Quelques restaurations sur le dos, rousseurs claires sur les gardes. L'exemplaire est présenté sous chemise à rabats en demi maroquin gris, dos lisse, inscription estampée à l'or?: Exemplaire de Gala en pied, étui de papier à décor moderniste bordé de maroquin gris, ensemble signé P. Goy & C. Vilaine. Précieux envoi autographe signé de Louis Aragon?: «?à Gala - on aura beau dire, il y a de petites feuilles sur les toits, et moi votre ami Louis.?» Cette poétique et énigmatique dédicace à Gala seule est empreinte de la terrible et soudaine absence d'éluard qui vient d'abandonner femme, enfant, amis et littérature pour une destination inconnue et, croyait-on, définitive. Après avoir porté un coup fatal au dadaïsme et à l'heure où le surréalisme naissant n'est encore qu'un «?mouvement flou?» (comme se plaît à le qualifier Aragon dans sa préface du Libertinage), Paul éluard, rimbaldien en diable, décide de fuir le monde, peut-être pour ne pas le quitter définitivement. Sur les épreuves de Mourir De Ne Pas Mourir, il modifie la classique dédicace en une définitive sentence?: «?Je meurs... Pour tout simplifier je dédie mon dernier livre à André Breton P. E.?», et part secrètement, le 24 mars 1924, se réfugier à Nice avant d'embarquer pour Tahiti puis Singapour. Gala se retrouve alors seule avec leur fille Cécile en bas âge et son amant Max Ernst dans la maison de ses beaux-parents qui réprouvent ces murs. Sans la présence complice d'éluard, la passion adultère se meurt, et rapidement le couple Gala-Ernst se défait. Bientôt, Paul préviendra sa femme et éternelle muse de ses pérégrinations et l'invitera à le rejoindre. Que savait Aragon de ce départ romantique?? à la mort d'éluard en 1952, il reviendra sur cet épisode en affirmant avoir passé avec lui la dernière nuit avant sa fugue?: «?ce qu'il m'a dit au juste je ne l'ai jamais répété et ne le répéterai jamais. C'était au temps où régnait le romantisme des départs. Il allait partir. [...] Il m'avait laissé cette mission?: casser les pattes à l'idéalisation de ce départ [...] Il disait ces mots avec rage. Tout simplement il allait voyager, voyager. Ici, il ne voyait plus devant lui.?» Certains biographes doutent de cette confession. Pourtant, si Aragon, sommé de se taire, était informé des projets de son ami, nul doute qu'il ait, à travers cette énigmatique dédicace réalisée quelques jours après le départ d'éluard, révélé à demi-mots une part de son secret à son amie anéantie. «?On aura beau dire, il y a de petites feuilles sur les toits.?» Si nous ne pouvons, avec certitude, percer le mystère de cette réconfortante dédicace, il faut sans doute en chercher la source dans la poésie même d'éluard et dans cette allégorie récurrente des feuilles accrochées aux arbres qui parsème le dernier recueil et testament littéraire du poète, Mourir de ne pas Mourir?: «?Le soir, un rien, une hirondelle qui dépasse, Très peu de vent, les feuilles qui ne tombent plus, Un beau détail, un sortilège sans vertus, Pour un regard qui n'a jamais compris l'espace.?» («?Denise disait aux merveilles?») «?Les feuilles de couleur dans les arbres nocturnes Et la liane verte et bleue qui joint le ciel aux arbres, Le vent à la grande figure Les épargne.?» («?Celle qui n'a pas la parole?») «?Un millier de sauvages [...] s'alignent avec lenteur Devant un millier d'arbres verts Qui, sans en avoir l'air, Tiennent encore à leur feuillage.?» («?Perspective?») «?On aura beau dire?». N'est-ce pas l'ombre d'éluard que désigne Aragon par cette troisième personne indéfinie?? Ces «?petites feuilles?» qui, malgré les écrits du poète, tombent tout de même «?sur les toits?» sont-elles des promesses de retour, ou une évocation de l'uvre laissée inachevée par le poète?? Aragon, pas plus que Breton, ne croyait à ce retour. Pour tous les surréalistes, éluard venait d'accomplir le geste «?surréel?» ultime, à l'instar de Monsieur Teste, sacralisé par André Breton, qui sacrifie son uvre à la vie?: «?à mes yeux, il bénéficiait [...] du prestige inhérent à un mythe qu'on a pu voir se constituer autour de Rimbaud - celui de l'homme tournant le dos, un beau jour, à son uvre, comme si certains sommets atteints, elle «?repoussait?» en quelque sorte son créateur?» (A. Breton, Entretiens avec A. Parinaud). Par ce geste sacrificiel ambivalent, éluard prive le mouvement naissant d'un de ses principaux apôtres mais lui offre une figure mythique fondatrice propre à donner un sens au «?mouvement flou?» que tente de révéler Aragon dans sa longue préface du Libertinage?: «?Nous sommes des messianiques. Soit. à l'idée traditionnelle de la beauté et du bien, nous opposerons la nôtre, si infernale qu'elle paraisse?». Aragon attribue d'ailleurs à éluard la formulation théologique de la mission revendiquée par le groupe de jeunes artistes?: «?Nous défendons la cause du diable. éluard me disait un jour que c'est la faute à Dieu s'il y a un diable, et qu'il n'y aurait jamais eu d'avocats du diable, s'il n'y avait pas eu d'abord les stupides avocats de Dieu.?» La disparition de cette figure antéchristique coïncide avec l'AnI du Surréalisme dont Le Libertinage est le véritable premier manifeste. Manifeste certes encore «?flou?» mais empreint de la même liberté intellectuelle qui préside au départ à la fois définitif et éphémère d'éluard. Sans doute le poète Aragon a déjà raison en comparant, dans cette émouvante dédicace, son ami à un arbre renaissant à chaque saison, car éluard, semant ses poèmes comme des «?petites feuilles?» d'amours perdus «?sur les toits?» de ses grands idéaux, ne cessera désormais de mourir de ne pas mourir. - Photos sur www.Edition-originale.com - ‎

Le Feu Follet - Paris

Número de telefono : 01 56 08 08 85

EUR 6.500,00

‎PIERRE JEAN BAPTISTE NOUGARET‎

Referência : R300108001

‎SUZETTE ET PIERRIN OU LES DANGERS DU LIBERTINAGE - SECONDE PARTIE SEUL.‎

‎CHEZ J.FR. BASTIEN. 1780. In-12 Carré. Broché. Etat passable. Livré sans Couverture. Dos abîmé. Intérieur acceptable. 217 pages - couverture de substitution - déchirure sur la page 217 - 3 photos disponibles.‎


‎Pierre-Jean-Baptiste Nougaret, né le 16 décembre 1742 à La Rochelle et mort le 27 juin 1823 à Paris, est un homme de lettres français - SOMMAIRE : Suzette se fait comédienne - voyons une actrice hors de la scène - le spadassin - maladie qui n'est point une preuve de sagesse - consultation des médecins - voilà pourtant à quoi nous réduit le libertinage ! - nouvel excés du libertinage - la vertu des femmes tient quelquefois à peu de chose - autre punition aussi frappante etc.‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Número de telefono : 05 57 411 411

EUR 149,00

‎[Herrick Chéri Hérouard ] - ‎ ‎Herrick Chéri Hérouard ‎

Referência : AMO-3552

(1936)

‎galanterie, libertin, libertinage, curiosa, érotica‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Número de telefono : 06 79 90 96 36

EUR 30,00

Referência : AMO-3385

(1871)

‎Le Libertinage du Grand Monde ou La Nouvelle Gamiani.‎

‎Le Libertinage du Grand Monde ou La Nouvelle Gamiani. Paris et Bruxelles, chez tous les marchands de nouveautés, 1871-1872 1 volume in-12 (18,7 x 12 cm), dérelié (anciennement relié) de 1 feuillet de titre avec marque imprimée en noir, 2 pages de Préface (paginée 5 à 6), 105 pages et 1 feuillet. Il doit manquer à notre exemplaire le feuillet de justification de tirage (au début ?) D'après nos recherches ce petit livre a été publié clandestinement par Vital Puissant à 100 exemplaires sur vergé de Hollande. On trouve normalement à la suite un autre texte intitulé : "la Maison des jolies filles" (texte qui ne se trouve pas ici). Bon exemplaire imprimé sur bon papier vergé, à relier. Peu commun. ‎


Librairie L'amour qui bouquine - Alise-Sainte-Reine

Número de telefono : 06 79 90 96 36

EUR 150,00
Get it on Google Play Get it on AppStore
ARAGON. - LE LIBERTINAGE.

O artigos foi acrescentado ao carrinho

Vous venez d'ajouter :

-

Tem 0 artigo(s) no seu carrinho.
Total : € 0,00
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !