‎Espagne‎
‎GIBRALTAR ‎

‎ Rock Photographic Service GIBRALTAR , album accordéon 10 Photo cartes postales de Giovanni Trimboli . Bon état. ‎

Référence : 664


‎‎

8,00 €
Lou-Becut Archives
Coordonnées du libraire

Lou-Becut Archives
David Slitinsky

slitinsky@free.fr

06 30 90 23 78

Contacter le libraire

Mode de paiement
Chèque
Virement
Autres
Conditions de vente

CGV Conformes aux usages de la profession. Les livres et documents sont en bon état sauf mention particulière . La commande ou la réservation se fait directement par mail, courrier ou téléphone , en précisant la référence et le titre. Nous confirmons sa disponibilité et le montant des frais d'expédition. L'envoi des ouvrages se fait par la poste, après réception ou encaissement du règlement par chèque, virement , espèces

Contacter le libraire à propos de ce livre

Entrez ces caractères pour valider le formulaire.
*
Envoyer

5 livre(s) avec le même titre

‎[Gibraltar]‎

Référence : 20920

(1782)

‎Plan de Gibraltar, attaquée par terre et par mer par l’armée espagnole et française aux ordres de Mr le duc de Crillon en présence de M. le comte d’Artois. D’après les dessins d’un ingénieur en chef de l’armée.‎

‎Paris, Esnault et Rapilly, 1782, gravé par Charbonier (750 x 615 sans les marges) ; encadrement doré, sous vitre (890 x 650 mm).‎


‎Ce plan en couleurs, en deux parties, représente la baie d’Algésiras avec les nombreux bateaux, ainsi que le détroit de Gibraltar jusqu’à Ceuta (à gauche), et le plan détaillé de Gibraltar avec la position des nombreuses batteries flottantes qui bombardent la ville et les installations anglaises, ainsi que les positions de l’artillerie terrestre, à droite.Profitant de la guerre d’indépendance de l’Amérique, l’Espagne monte une très lourde opération militaire et navale pour essayer de reconquérir Gibraltar, place forte conquise en 1704 par un coup de force de la Navy. En juillet 1779, la marine espagnole bloque tout accès maritime à Gibraltar et l’artillerie espagnole bloque également l’accès terrestre. Rapidement, l’Espagne fait appel à la France pour l’aider ; l’amiral de Guichen et l’ingénieur Le Michaud d’Arçon, probable auteur de cette carte, qui aura l’idée de créer des batteries flottantes, sont dépêchés avec des troupes. Ce siège qui va durer de juillet 1779 à la fin de 1783, finira par un échec cuisant pour l’Espagne et la France car Gibraltar sera fort bien défendue par le général anglais Georges Augustus Eliott et plusieurs fois ravitaillée par les amiraux Rodney en 1780 ; Darbry en avril 1781 et Richard Howe en octobre 1782. Petites déchirures sans perte, bel exemplaire de cette carte assez rare. Port et assurance inclus pour tout envoi en France Métropolitaine (sauf mention contraire).‎

Librairie Ancienne Clagahé - Lyon

Téléphone : 04 78 37 21 35

1 200,00 EUR

‎ESNAUTS (Jacques) & RAPILLY (Michel).‎

Référence : LBW-4322

(1782)

‎[GIBRALTAR] Plan de Gibraltar, attaqué par terre et par mer par l'armée espagnole et française aux ordres de M.r le duc de Crillon, en présence de M.gr le Comte d'Artois. D'après les dessins d'un ingénieur en chef de l'Armée.‎

‎Paris, Esnauts et Rapilly, 1782. 750 x 513 mm.‎

‎Très beau plan de Gibraltar, dressé d'après les dessins d'un ingénieur en chef de l'armée française, divisé en deux parties, avec à gauche une vue de la baie avec les nombreux vaisseaux en place, et à droite un plan détaillé des fortifications du rocher. Le plan a été dressé lors de l'un des épisodes de la Guerre d'Indépendance des Etats-Unis, que fut le Grand Siège de Gibraltar, qui dura de 1779 à 1783, alors que les Espagnols, soutenus par les Français, tentaient de reprendre le rocher aux Anglais. Y figurent le fort Saint-Philippe avec les retranchements construits par les Espagnols après le siège de 1727, afin d'empêcher la possession anglaise de communiquer avec l'Espagne, le Fort du Levant, la bombardière, les magasins à poudre, les batteries, les corps de garde, les bastions, l'hôpital, ainsi que la maison et le jardin du gouverneur. La partie gauche figurant la baie de Gibraltar montre les villes d'Algesiras et de Ceuta, le camp espagnol de Saint-Roch, ainsi que tous les vaisseaux et chaloupes mouillant dans la baie. Au bas du plan figure la note suivante : "Cette place a été bloquée dès le mois de juillet 1779, par l'escadre espagnole aux ordres de Don Barcelo, et l'armée de terre commandée par Don Alvarez de Mendoza. Et le siège dans toutes les règles a été commencé vers la fin d'août 1782". Antoine Barcelo ou Don Antonio Barcelo fut un marin et militaire espagnol, qui se distingua lors du siège de Gibraltar. En 1704, au moment de la Guerre de Succession d'Espagne, l'Angleterre s'emparait de Gibraltar, place forte d'un intérêt stratégique considérable. Cette prise de possession fut confirmée par le traité d'Utrecht de 1713, puis par différents traités conclus au cours du XVIIIème siècle. Cependant, plusieurs tentatives de reprise de ce territoire par les Espagnols eurent lieu, en particulier entre 1727 et 1729, et entre 1779 et 1783, lorsque le "Rocher", assiégé, dut subir les attaques répétées des troupes franco-espagnoles commandées par le duc de Crillon. Bel exemplaire finement colorié à l'époque.‎


Librairie Le Bail - Paris

Téléphone : 33 01 43 29 72 59

1 500,00 EUR

‎RENAUD (Chevalier).‎

Référence : LBW-3315

(1780)

‎[GIBRALTAR] Plan du promontoire, de la ville et du port de Gibraltar avec les ouvrages faits depuis le dernier siège et les lignes construites par ordre de Sa Majesté Très Catholique, pour empescher la communication de Gibraltar avec l'Espagne. Levé nouvellement sur les lieux par l'ingénieur de la place.‎

‎Paris, Lattré, [circa 1780]. 400 x 550 mm.‎

‎Beau plan du rocher de Gibraltar, figurant les ouvrages construits par les Espagnols au cours du XVIIIème siècle, afin d'empêcher la possession anglaise de communiquer avec l'Espagne. En 1704, au moment de la Guerre de Succession d'Espagne, l'Angleterre s'emparait de Gibraltar, place forte d'un intérêt stratégique considérable. Cette prise de possession fut confirmée par le traité d'Utrecht de 1713, puis par différents traités conclus au cours du XVIIIème siècle. Cependant, plusieurs tentatives de reprise de ce territoire par les Espagnols eurent lieu, en particulier entre 1727 et 1729, et entre 1779 et 1783, lorsque le "Rocher", assiégé, dut subir les attaques répétées des troupes franco-espagnoles commandées par le duc de Crillon. Levé par le Chevalier Renaud, le plan figure les batteries des Espagnols lors du siège de 1727, les batteries anglaises placées sur les rochers escarpés, les retranchements des Anglais, la fontaine, l'hôpital, le jardin du gouverneur, l'arsenal, les cazernes, les corps de garde, le magasin à vin, les bastions, le fort Saint-Philippe, et le camp espagnol de Saint-Roch avec le commentaire "Retranchement pour empescher la communication de Gibraltar avec l'Espagne". Sous le plan figure la liste numérotée des 50 bâtiments et ouvrages du rocher, ainsi qu'une description historique et géographique. Le nord est placé à gauche du plan. Bon exemplaire finement colorié à l'époque.‎


Librairie Le Bail - Paris

Téléphone : 33 01 43 29 72 59

600,00 EUR

‎GIBRALTAR - MINORCA.‎

Référence : 56215

Herman H. J. Lynge & Son - Copenhagen

Téléphone : +45 33 155 335

4 500,00 DKK (603,55 € )

‎Robert Boyd (1710-1794) Général anglais, gouverneur de Gibraltar (1776-1777, puis 1790-1794).‎

Référence : 4103

(1791)

‎Robert Boyd, le gouverneur de Gibraltar, met les choses au point.‎

‎«It's true, my dear, good friday correspondent, that you have not been inattentive to the supplying me with a list of officers, who you suppose, are come out in the Resistance & Ulysses 44 gunships which arrived here the 11th jan.» Mais il y a 6 officiers qui font défaut, dont il donne les noms et les régiments. «Upon this, I shall only say that if proper notice is not taken of such inattention to orders issued from the war office, we can never be sure of the necessary attendance of officers in this garnison. The poor unhappy man, who has the Kings commission for the office of Provost Martial, shews extreme reluctance to be an executioner, and altho the sherriff of a country, as I understand, if a hangman is not to be had is, by law, obliged to perform that office, I am not clear that there is such a law for a Prevost Martial. The inclosed return will show the time the officers there mentionned have been absent beyong the 18 months allowed [...]».‎

‎. Destinataire : Matthew Lewis. Date : 16/05/1791. Lieu : Gibraltar. Format : In-4. Etat : bon. Nombre de documents : 1. Type de document : lettre autographe signée. Nombre de pages : 1‎


Traces Ecrites - Paris

Téléphone : 01 43 54 51 04

380,00 EUR
Téléchargez l'application sur Google Play Téléchargez l'application sur l'AppStore
Espagne - GIBRALTAR

L'article a été ajouté à votre panier

Vous venez d'ajouter :

-

Il y a 0 article(s) dans votre panier.
Total : 0,00 €
(hors frais de livraison)
En savoir plus sur la livraison
A quoi sert un compte utilisateur ?

A quoi sert un compte utilisateur ?

  • Toutes vos recherches sont mémorisées dans votre historique permettant de retrouver et d'effectuer à nouveau des recherches antérieures.
  • Vous pouvez gérer une liste des recherches favorites que vous faites régulièrement.
  • Vos préférences (paramètres de recherche, langue de consultation du site, etc) sont mémorisées.
  • Vous pouvez envoyer les résultats de recherche sur votre adresse mail sans avoir à la renseigner à chaque fois.
  • Contacter les libraires, passer des commandes, voir l'historique de vos commandes.
  • Publier des Evènements en rapport avec le livre.

Et bien d'autres choses que vous découvrirez en parcourant Livre Rare Book !