‎[Jomard] - ‎ ‎CAILLIÉ (René).‎
‎Journal d'un voyage a Temboctou et a Jenné, dans l'Afrique centrale, précédé d'observations faites chez les maures Braknas, les Nalous et d'autres peuples ; pendant les années 1824, 1825, 1826, 1827, 1828.‎

‎Paris, imprimé par autorisation du roi à l'Imprimerie royale, 1830. 3 volumes in-8 et 1 Atlas, reliures différentes ,2-xii-475pp,426 pp.; 404 pp., illustré du portrait de l’auteur en frontispice du tome 1 , l’Atlas contenant 5 gravures et la grande carte dépliante par Jomard, manque la page de titre du tome 2 , divers défauts aux reliures , rousseurs au tome 2 et 3 , mouillures au tome 1 , petite tache sur la carte , petites rousseurs à l’atlas.‎

Reference : PHO-1288


‎René CAILLIÉ (1799-1838) a réalisé deux exploits dont chacun aurait suffi à immortaliser son auteur. 1, atteindre Tombouctou et en revenir vivant. 2 , traverser le Sahara du Niger au Maroc. Dans l’Afrique centrale, précédé d’observations faites chez les Maures Braknas, les Nalous et d’autres peuples ; pendant les années 1824-1825-1826-1827-1828. Avec une carte itinéraire, et des remarques géographiques, par M Jomard, membre de l’institut. Dès 1816, il s’embarque pour le Sénégal comme domestique d’un officier et il commence à rêver de Tombouctou en lisant les récits de Mungo Park. Après un premier séjour à la Guadeloupe, il regagne l’Afrique et participe en 1818-1819 à la malheureuse expédition du major Gray à la recherche du Mungo Park. De retour au Sénégal en 1824, il séjourne durant près de deux années chez les Maures Brakna, dont il apprend la langue, les coutumes, la religion. Lassé par l’indifférence des autorités françaises et anglaises, il décide de se lancer seul, sans appuis, presque sans argent, dans l’immensité du continent noir. Le 19 avril 1827, René CAILLIE quitte Kakoudy, sur les bords du Rio Nuñez ; à travers le Fouta Djalon, il atteint le haut Niger dans la région de Kouroussa. Puis, par Kankan et Tengréla, il arrive à Djenné après un an de fatigues et de maladies. Là il embarque sur une pirogue qui en un mois le conduit à Kabara, le port de Tombouctou. Le 20 avril 1828, c’est l’arrivée à Tombouctou-la-mystérieuse et la désillusion presque immédiate : la ville est triste, mal bâtie, moins active que Djenné et pratiquement vassale des Touaregs. Dès le 4 mai, Caillié, se faisant toujours passer pour un musulman, prend le chemin du retour, mais quel retour ! Associé à une immense caravane, il traverse le Sahara occidental par Arouan, Taoudeni et le Tafilelt. Souffrant de la faim et de la soif, maltraité par ses compagnons, il parvient à bout de force au Maroc. Le 7 septembre 1828, il est à Tanger où le consul de France, Delaporte, l’accueille et le fait rapatrier. Voyageur autodidacte, se déplaçant dans des conditions très précaires, Caillé n’a pu faire une oeuvre rigoureusement scientifique. Ses observations sur la géographie, le climat, l’agriculture, les populations, les villes des régions traversées n’en sont pas moins extrêmement précieuses et seront confirmées par ses successeurs.(Numa Broc). 3 octavo volumes and 1 atlas (differents binding), 1 frontispiece portrait, 5 plates and 1 folding map and itinerary (900x 650mm). Very rare and complete in different bounding, René Caillié, son of a humble French baker and orphaned at the age of eleven, was inspired by his reading of Robinson Crusoe to become an explorer (howgego).( Gay . 243 Numa Broc Afrique pp 64-65). P2-3C-P2-8C‎

€2,400.00 (€2,400.00 )
Bookseller's contact details

Librairie Voyage et Exploration
M. Stéphan Feldman

stephan.feldman@live.fr

09 86 72 59 94

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Transfer
Others
Sale conditions

Les colis sont soignés, possibilité d'envoi partout dans le monde avec COLISSIMO international, frais à définir selon le poids de l'ouvrage et l'assurance choisie.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎CAILLIÉ René‎

Reference : 27302

(1830)

‎Journal d'un voyage à Temboctou et à Jenné, dans l'Afrique centrale, précédé d'observations faites chez les Maures Braknas, les Nalous et d'autres peuples; pendant les années 1824, 1825, 1826, 1827, 1828. Avec une carte itinéraire, et des remarques géographiques, par M. Jomard, membre de l'Institut ‎

‎Paris Imprimerie Royale 1830 4 vol. in-8 3 vol. de texte demi-basane fauve à coins, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison de maroquin noir, chiffre couronné "EA" en lettres dorées sur les plats, tr. jaspées [Rel. de l'époque], qqs lég. rousseurs, et 1 carte repliée sous étui [Rel. à l'imitation] ‎


‎1) Portrait de René Caillié, 2 ff.n.ch., xii, 475 pp. - 2) 2 ff.n.ch., 426 pp., 2 planches h.t. (numér. 4 et 5). - 3) 1 planche en front. (numér. 3), 2 ff.n.ch., 404 pp., 1 f.n.ch. d'errata, 2 planches h.t. (numér. 2 et 6). Dans l'étui : 1 grande carte repliée par Jomard. Gay, 2748. "En Français dans le texte", 243. Numa Broc, Afrique, pp. 64-65."René Caillié [1799-1838] a réalisé deux exploits dont chacun aurait suffi à immortaliser son auteur : 1. Atteindre Tombouctou, et en revenir vivant. 2. Traverser le Sahara du Niger au Maroc (…). Dès 1816, il s'embarque pour le Sénégal comme domestique d'un officier et il commence à rêver de Tombouctou en lisant les récits de Mungo Park. Après un premier séjour à la Guadeloupe, il regagne l'Afrique et participe en 1818-1819 à la malheureuse expédition du major Gray à la recherche de Mungo Park (…). De retour au Sénégal en 1824, il séjourne durant près de deux années chez les Maures Brakna, dont il apprend la langue, les coutumes, la religion. Lassé par l'indifférence des autorités françaises et anglaises, il décide de se lancer seul, sans appuis, presque sans argent, dans l'immensité du continent noir. Le 19 avril 1827, René Caillié quitte Kakondy, sur les bords du Rio Nuñez; à travers le Fouta Djalon, il atteint le haut Niger dans la région de Kouroussa. Puis, par Kankan et Tengréla, il arrive à Djenné après un an de fatigues et de maladie. Là, il embarque sur une pirogue qui en un mois le conduit à Kabara, le port de Tombouctou. Le 20 avril 1828, c'est l'arrivée à Tombouctou-la-mystérieuse et la désillusion presque immédiate : la ville est triste, mal bâtie, moins active que Djenné et pratiquement vassale des Touaregs. Dès le 4 mai, Caillié, se faisant toujours passer pour un musulman, prend le chemin du retour, mais quel retour ! Associé à une immense caravane, il traverse le Sahara occidental par Arouan, Taoudeni et le Tafilelt. Souffrant de la faim et de la soif, maltraité par ses compagnons, il parvient à bout de forces au Maroc. Le 7 septembre 1828, il est à Tanger où le consul de France, Delaporte, l'accueille et le fait rapatrier (…). Voyageur autodidacte, se déplaçant dans des conditions très précaires, Caillié n'a pu faire œuvre rigoureusement scientifique. Ses observations sur la géographie, le climat, l'agriculture, les populations, les villes des régions traversées n'en sont pas moins extrêmement précieuses et seront confirmées par ses successeurs" (Numa Broc). Provenance : Les volumes de texte sont au chiffre d'Eugène de Beauharnais (1781-1824), vice-roi d'Italie, duc de Leuchtenberg, fils adoptif de Napoléon Ier, et de son épouse la princesse Amélie de Bavière (1788-1851).Bel et précieux exemplaire de cet ouvrage capital ‎

Logo SLAM Logo ILAB

Phone number : 01 47 70 84 87

EUR15,000.00 (€15,000.00 )

‎CAILLIE (René).‎

Reference : PHO-1206

(1830)

‎Journal d'un voyage a Temboctou et a Jenné, dans l'Afrique centrale, précédé d'observations faites chez les maures Braknas, les Nalous et d'autres peuples ; pendant les années 1824, 1825, 1826, 1827, 1828.‎

‎Paris, imprimé par autorisation du roi à l'Imprimerie royale, 1830.3 volumes in-8 , reliures différentes ,2-xii-475pp,426 pp.; 404 pp ., illustré du portrait de l’auteur en frontispice , manque l’atlas et la grande carte itinéraire , manque la page de titre du tome 2 , divers défauts aux reliures , rousseurs au tome 2 et 3 ,mouillures au tome 1.‎


‎Édition originale de cette relation importante relatant les voyages de René Cailliè en Afrique centrale.Il était le premier explorateur occidental à pénétrer dans la ville interdite de Tombouctou et le premier à en repartir vivant. Portrait de l'auteur en frontispice.La publication est complétée des Remarques et recherches géographiques sur le voyage de M. Caillié dans l'Afrique centrale par M. Jomard. Text of René Cailié ‘s journey to Tombouctou, he was the first european to visit Tombouctou and return out alive, without the atlas and map , different binding . P2-3C‎

Phone number : 09 86 72 59 94

EUR350.00 (€350.00 )

‎René CAILLIE‎

Reference : 35414

(1832)

‎Journal d'un voyage à Temboctou et à Jenné dans l'Afrique Centrale précédé d'observations faites chez les Maures Braknas, les Nalous et d'autres peuples, pendant les années 1824, 1825, 1826, 1827, 1828 -‎

‎ 1832 Turin - Frères Reycend - 1832 - Complet en 7 tomes reliés en 3 volumes in12 de 212 - 194 - 188 - 187 - 180 - 151 - 176 pages - Reliures demi chagrin brun - quelques rousseurs - Bel exemplaire -‎


‎Edition rare de cet ouvrage important - Réouverture jeudi 11 avril 2024 - Nous traiterons vos commandes à ce moment là -‎

Galerie Fert - Nyons

(SNCAO)

Phone number : 33 04 75 26 13 80

EUR400.00 (€400.00 )

‎Caillié, René.‎

Reference : 107833

‎Journal d'un Voyage à TEmboctou (TOMBOUCTOU) et à Jenné, Dans l'Afrique Centrale, précédé d'Observations faites chez les Maures Braknas, les Nalous et d'Autres Peuples ; pendant les Années 1824, 1825, 1826, 1827, 1828 : Par René Caillé. Avec une Carte itinéraire, et des Remarques géographiques, par M. Jomard, Membre de l'Institut (tome deuxième/3, vendu seul).‎

‎ Paris, Imprimé par Autorisation du Roi à l'Imprimerie Royale, 1830, 1 volume, tome 2/3, (vendu seul), in-8 de 202x135x20 mm environ, 1f.blanc, faux-titre, titre, 426 pages, 1f.blanc, demi reliure en veau vert olive, titres et tomaison dorés sur dos lisse, tranches finement mouchetées. Des rousseurs, fortes par endroits, un coin tapé, frottements sur le cuir et les coupes, début de fente sur un mors, la carte annoncée n'est pas dans le volume 2. ‎


‎René Caillié, né le 19 novembre 1799 à Mauzé-sur-le-Mignon (Deux-Sèvres) et mort le 17 mai 1838 à La Gripperie-Saint-Symphorien (Charente-Maritime), est un explorateur français, connu comme le premier Occidental à revenir de la ville de Tombouctou, dans l'actuel Mali. Merci de nous contacter à l'avance si vous souhaitez consulter une référence au sein de notre librairie.‎

Phone number : 33 04 78 42 29 41

EUR200.00 (€200.00 )

‎CAILLIE (René)‎

Reference : 15946

(1830)

Phone number : 33 (0)3 85 53 99 03

EUR450.00 (€450.00 )
Get it on Google Play Get it on AppStore
The item was added to your cart
You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !