‎Flaubert, Gustave.‎
‎Madame Bovary‎

‎Paris, Charpentier et Cie Editeurs 1885 1 in 12 Reliure Demi-Basane dos à nerfs 467 [pp] ‎

Reference : LCI-2297


‎ Etat de conservation correct, pages jaunies mais exemplaire agréable. Frais de port inclus vers France métropole au tarif normal, délai d'acheminement sous 72h, pour les commandes > à 80 euros et poids < 1kg. Disponibilité sous réserve de vente en Boutique.‎

€18.00
Le Chef d'Oeuvre Inconnu
Bookseller's contact details

Le Chef d'Oeuvre Inconnu
M. Jean-Claude Codevelle
20 rue Edouard Delesalle
59000 Lille
France

jc.codevelle@gmail.com

07 86 26 13 25

Contact bookseller

Payment mode
Cheque
Transfer
Others
Sale conditions

Librairie Ancienne Arts et Lettres Le Chef d'Oeuvre Inconnu SASU au capital de 3500 € SIREN : 810 817 916 APE : 4761Z Siège Social 47 rue Turgot 59000 Lille TVA non applicable - article 293 B du CGI http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F21746.xhtml\#R24406 avant expédition cash

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎Gustave Flaubert‎

Reference : 8266

(1921)

‎Madame Bovary‎

‎État : Bon état - Année : 1921 - Format : in 12° - Pages : 468pp - Editeur : Eugène Fasquelle, Editeur - Lieu d'édition : Paris - Type : Reliure demi-chagrin - Divers : Voir description ci-dessus. - Collection : Bibliothèque-Charpentier - Commander rapidement : https://www.bons-livres.fr/livre/gustave-flaubert/8266-madame-bovary?lrb‎


‎Moeurs de province. Edition définitive suivie des réquisitoire, plaidoirie et jugement du procès intenté à l'auteur devant le tribunal correctionnel de Paris. Audiences des 31 janvier et 7 février 1857. Procès pour ˮoutrage au bonnes moeurs et à la réligionˮ. un ˮclassiqueˮ publié en 1921 et établi dans une reliure élégante en demi-chagrin brun foncˮ, dos plat avec motifs, titre et auteur dorés, tranche de tête dorée (un peu fanée), en bon état (dos légèrement frotté et coins du cartonnage plus sérieusement). Intérieur bien propre avec un léger jaunissement des pages.‎

Bons Livres du général au particulier

Phone number : 09 63 58 85 14

EUR14.00

‎FLAUBERT (Gustave).‎

Reference : 10905

‎Madame Bovary. La Censure et l'Oeuvre.‎

‎Rouen, Coédition Alinéa, E. Brunet, Point de Vues, 2007. Un volume de 490 pp. sur Vergé de Rives 170 g. pour le texte, accompagné d'une plaquette de 64 pp. sur le même papier:" Madame Bovary : la censure et l'oeuvre". Notice d'Yvan Leclerc, lettres de Flaubert, note inédite de Flaubert à maître Senard, reproductions de pages manuscrites, extraits du réquisitoire, de la plaidoirie et des arrêtés du jugement. Broché sous emboîtage, couvertures vertes à l'identique de l'édition originale.‎


‎Exemplaire sur vergé de Rives, tiré à 150 exemplaires, comme le grand-papier de l'édition de 1857. Du 1er octobre au 15 décembre 1856, la Revue de Paris publie dans six numéros consécutifs un roman inédit, Madame Bovary. Cette Revue a exigé de son auteur des coupes et censuré certaines scènes. S'en sont suivis un procès pour outrage aux bonnes moeurs et à la morale publique et religieuse puis un acquittement. Dès qu'il reçoit l'un des volumes de l'édition originale en avril 1857, Flaubert, désireux d'éterniser la bêtise du Censeur, reporte une par une les corrections exigées et commente la suppression imposée de quelques scènes-clés : la noce, les comices, le fiacre, le pied-bot. Il procède très minutieusement. Au crayon d'abord, il met les passages concernés entre crochets ; il barre d'un trait horizontal les fragments courts, d'une croix de Saint-André les plus longs. Puis, à l'encre, il encadre presque toujours le morceau visé et, quelquefois, il repasse à la plume sur les rayures au crayon. Paradoxe de la rature, ce qui immédiatement saute aux yeux, c'est la violence de la mutilation : parce que le Censeur transforme le mot raturé en trait saillant, lui donnant une force qu'il n'avait pas initialement dans le corps du texte. Et c'est presque une autre Madame Bovary que l'on découvre, une Bovary décolorée, aseptisée, une Bovary de bon goût, enfin acceptable, privée de son immoralité supposée : immoralité de mot - tout ce qui touche à la chair, à la physiologie est épinglé par le Censeur - immoralité de situation, comique de caractère atténué. Premier écrivain sans doute dans l'histoire littéraire à inscrire rétrospectivement dans le corps même du livre l'un des moments douloureux de sa genèse, Flaubert montrait volontiers cet exemplaire-témoin à ses amis. Cent cinquante ans plus tard, grâce à ce fac-similé, son objectif est désormais atteint : faire sortir la censure du cadre privé du manuscrit afin que la postérité puisse juger. ‎

Librairie Bertran - Rouen

Phone number : 02 35 70 79 96

EUR120.00

‎FLAUBERT Gustave‎

Reference : 107173

(2007)

‎Madame Bovary (3 volumes).‎

‎ Rouen Alinéa Point de Vues Brunet 2007 Rouen, Alinéa, Point de Vues, Elisabeth Brunet, 2007, 490 pour les deux premier volumes et 63 p. pour le troisième, fac-simile de l'édition-témoin (dans laquelle Flaubert, "désireux d'éterniser la bêtise du Censeur, reporte une par une les corrections exigées et commente la suppression imposée de quelques scènes-clés), brochés, environ 18x12cm, premiers plats insolés, bon état.‎


‎Volume 1 et 2 : Madame Bovary / Volume 3 : Madame Bovary, la censure et l'oeuvre. Madame Bovary : l'exemplaire-témoin par Yvan Leclerc. Lettres Notes inédites de Flaubert. Extraits des pièces du procès. Merci de nous contacter à l'avance si vous souhaitez consulter une référence au sein de notre librairie.‎

Librairie Diogène - Lyon

Phone number : 33 04 78 42 29 41

EUR50.00

‎FLAUBERT (Gustave)‎

Reference : 65279

(1857)

‎Madame Bovary. Moeurs de province‎

‎Paris, Michel Lévy frères [Typ. de Mme Ve Dondey-Dupré, rue Saint-Louis, 46], 1857, , deux volumes in-12, [1] feuillet de dédicade, [1] faux-titre, 490 pages en numérotation continue, avec [1] feuillet de titre non compris dans la pagination en tête du tome II, demi-chagrin aubergine de l'époque, dos à faux nerfs et fleuronnés, ÉDITION ORIGINALE en librairie, publiée après la parution en livraisons dans la Revue de Paris en 1856. PREMIER TIRAGE de l'édition ordinaire, contenant en tête du tome I la dédicace "à Marie-Antoine-Jules Sénart", c'est-à-dire Sénard, l'avocat qui défendit la cause célèbre de ce roman poursuivit par le parquet de la Seine pour outrage aux bonnes moeurs, orthographié avec un "t" final qui sera corrigé par le "d" dès le second tirage. En outre, on détermine l'origine de ce tirage en relevant quelques fautes non encore corrigées, dont : pages 50 et 67 non chiffrées ; page 145 (ligne 23), "demanda-t-elle" au lieu de "se demanda-t-elle" ; page 290 (ligne 25), il y a une virgule après "abîme" ; page 377 (21), impression mauvaise du premier mot "Puis" ; etc. (Piclin) "C'est associé à celui de Madame Bovray que le nom de Flaubert apparut pour la première fois sur une couverture" (En français dans le texte) Ce chef-d'oeuvre immense rassemble à lui trop de qualificatifs pour que l'on puisse ici en faire l'étalage... Retenons néanmoins quelques phrase d'un autre monument de la littérature française, Émile Zola, dans le Le Messager de l'Europe (novembre 1875) : "Quand Madame Bovary parut, il y eut toute une évolution littéraire. Il sembla que la formule du roman moderne, éparse dans l'oeuvre colossale de Balzac, venait d'être réduite et clairement énoncée dans les quatre cents pages d'un livre. Le code de l'art nouveau se trouvait écrit. Madame Bovary avait une netteté et une perfection qui en faisaient le roman type, le modèle définitif du genre. Il n'y avait plus, pour chaque romancier, qu'à suivre la voie tracée, en affirmant son tempérament particulier et en tâchant de faire des découvertes personnelles. Certes, les conteurs de second ordre continuèrent à battre monnaie avec leurs histoires à dormir debout ; les écrivains qui se sont taillé une spécialité en amusant les dames n'abandonnèrent pas leurs récits à l'eau de rose. Mais tous les débutants de quelque avenir reçurent une profonde secousse ; et il n'en est pas un aujourd'hui, parmi ceux qui ont grandi, qui ne doive reconnaître tout au moins un initiateur en Gustave Flaubert. Il a, je le répète, porté la hache et la lumière dans la forêt parfois inextricable de Balzac. Il a dit le mot vrai et juste que tout le monde attendait." Il manque le faux-titre du tome II. Couvertures non conservées. Sans le catalogue éditeur qui terminait le tome I. Petit accroc réparé et petite tache brune au feuillet de dédicace. Dos insolés. Carteret, I, 263-266. Clouzot, 121. En Français dans le texte, 277. G.-R. Piclin, "L'Édition originale de Madame Bovary". Les Amis de Flaubert. Année 1960, Bulletin n° 16, p. 54 [En ligne]. Vicaire III, 721-723. Couverture rigide‎


‎Bon deux volumes in-12, [1]‎

Librairie Alain Brieux - Paris

Phone number : 331 42 60 21 98

EUR5,000.00

‎Jean-Paul Sartre (1905-1980) Philosophe et écrivain.‎

Reference : 12666

(1966)

‎Sartre analyse Flaubert et son ressentiment, prenant exemple sur Madame Bovary‎

‎Manuscrit fragmentaire deJean-Paul Sartre, consacré à Flaubert et intitulé "Le Démoralisateur". "Que l'artiste soit le méchant, Flaubert n'en doute plus en 39. Dans les années 37-38 il a découvert un des sens profonds de son activitélittéraire : puisqu'il écrit par ressentiment, sa fin ne peut être que de nuire. L'idée date de loin puisqu'il félicitait Corneille, à neuf ans, d'avoir "abaissé le genre humain" mais il n'en a pas pris d'abord conscience et, dans ses premières nouvelles, son intention était plutôt d'exprimer son pessimisme [...]. Il commence assez tôt, pourtant, à se douter du venin qu'il distille dans ses oeuvres puisqu'il leur ajoute souvent des préfaces ou des postfaces [...]. En général par mépris mais aussi par prudence. A cette époque, Flaubert se projette spontanément et sans trop s'y reconnaître dans des personnages que le malheur a rendus méchants. La solidarité sans sympathie qui l'unit à ces projectionsdonne à ces récits un "ton" inimitable que nous retrouverons plus tard dans "Madame Bovary". La construction de ses personnages a cependant pour effet d'accroitre indirectement son savoir sur soi : par exemple Isambart représente à la fois la réaction du "monde" aux malheurs de Marguerite et le sadisme propre à Flaubert : celui-là entreprend de démoraliser Marguerite - c'est à dire de la conduire au désespoir par la connaissance de la vérité, et celui-ci invente à plaisir les circonstances qui la dégraderont systématiquement et la conduiront à son Euréka désespéré [...]". Le second feuillet porte le chiffre "III" en tête avec le sous-titre "Le ressentiment". Ce sont des notes jetées par Sartre : "Flaubert écrit aussi par ressentiment. Le ressentiment semble contraire à l'orgueil mais il l'aide : cf brouillon page I et page dernière [...]". Sartre, passionné par Flaubert, fera paraîtreL'Idiot de la famille, en1971-1972. On retrouve des bribes de ce texte dans un article paru en 1966 dans Les Temps modernes. Très intéressant.‎

‎Encre bleue.. Date : [1966?]. Lieu : S.l.. Format : In-4. Etat : Bon . Nombre de documents : 1. Type de document : manuscrit autographe. Nombre de pages : 2 pp. ‎


Traces Ecrites - Paris

Phone number : 01 43 54 51 04

EUR1,800.00
Get it on Google Play Get it on AppStore
Flaubert, Gustave. - Madame Bovary

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !