‎ROSA Leonardo; LAURENT Jean-Jacques; MONTICELLI Raphaël (traducteur):‎
‎Onze Septembre.‎

‎[Sainte-Croix Vallée Française], L'attentive, collection "A la main", 2003. In-4 de [28]p., sous couverture à rabats, étui de papier kraft. A l'état de neuf. ‎

Reference : 7656


‎Illustré par Jean-Jacques Laurent de deux peintures et trois vignettes originales. Tiré à 19 exemplaires numérotés et signés par l'auteur, l'artiste et le traducteur (ex. n°7). " Ce vingt-deuxième titre de la collection "A la main" a été manuscrit dix-neuf fois par Leonardo Rosa. La traduction est de Raphaël Monticelli." Entièrement manuscrit, ces poèmes, écrits en septembre 2001 à Iraklia, dans les Cyclades sont un hommage - tout comme les peintures, aux tragiques événements survenus le 11 septembre 2001 à New York (World Trade Center). Le texte de Rosa est en italien, avec la traduction en français. ‎

€310.03
ILLIBRAIRIE | Alexandre Illi | Bombadil SA
Bookseller's contact details

ILLIBRAIRIE | Alexandre Illi | Bombadil SA
Monsieur Alexandre Illi
20 Grand'Rue
1204 Genève
Switzerland

info@illibrairie.ch

+4122 310 20 50

Contact bookseller

Payment mode
Transfer
Others
Sale conditions

Conformes aux usages de la librairie ancienne et moderne, tous les ouvrages sont complets et en bon état, sauf mention contraire. Les prix indiqués sont nets, les frais d’expédition sont à la charge du destinataire et seront précisés au moment de la commande. Les commandes peuvent être transmises par téléphone, par correspondance et par courriel. Vous pouvez venir chercher vos livres à la librairie, après vous être assurés de leur disponibilité.

Contact bookseller about this book

Enter these characters to validate your form.
*
Send

5 book(s) with the same title

‎KIRSCHBAUM (Stanislav)‎

Reference : 32488

Juridica (s.p.r.l. Typ)

Phone number : 0032(0)475.48.96.88

EUR20.00

‎JACOB, Georges ; DENTU, Edouard‎

Reference : 44460

(1873)

‎3 Lettres autographes signées sur papier à en-tête de l'Imprimerie Georges Jacob, Cloître St-Etienne, Orléans [ Adressées à Edouard Dentu, évoquant le travail d'impression d'un ouvrage de Barbey d'Aurevilly, très vraisemblablement l'édition originale des Diaboliques : ] - Première L.A.S. : " Orléans le 27 août 1873. Monsieur, je vous adresse le spécimen pour le volume de M. d'Aurevilly. Il y a énormément de matières : le spécimen est encore neuf sur une justification assez large comme vous le voyez, interligne à deux points, et nous formerons 10 feuilles pleines à 10 feuilles 1/2. Il faudra évidemment un faux titre pour chaque partie. Le caractère sera très bon, très net. Mais la quantité de matière et le nombre limité de feuilles nous forcent à être compact, trop compact pour faire un volume élégant. Il faudrait pouvoir blanchir davantage et s'étendre jusqu'à 19 feuilles au moins. Je ne vous parle pas du corps 10, nous faisons d'emblée 11 feuilles et plus. Je pourrais me mettre en mesure de vous livrer pour paraître dans la première quinzaine d'octobre". - Seconde L.A.S. : "Orléans, le 1 septembre 1873. Monsieur, Je prends la liberté de venir troubler la tranquillité de votre villégiature pour vous mettre un peu au courant de mes travaux. J'ai envoyé à Monsieur Assollant ses 5 et 6e feuilles. La 7e sera prête sous trois jours au plus. [...] Barbey d'Aurevilly est commencé et d'ici 4 jours j'ajouterai trois compositeurs jusqu'à épuisement de la lettre disponible. Cardenio va partir en ballots chez le brocheur. Veuillez être assez bon pour donner des ordres pour l'expédition du papier pour achever Rachel et commencer le nouveau [... avec les commentaires autographes d'Edouard Dentu à la suite, pour son commis Sauvaitre : ] "La lettre ci-jointe vous mettra au courant des travaux chez Jacob. Envoyez-lui sans tarder le papier qu'il demande. Le volume de Barbey fera onze feuilles. [ ... ] Je vous retourne les deux traites acquittées. Envoyez à Emile Gaboriau, hôtel d'Orléans à Royan (Charente-Inférieure) quinze cents francs [... ] Il est en effet préférable de ne faire paraître l'affiche qu'au moment de la mise en vente des Mémoires de Paul de Kock". -Troisième L.A.S. "Orléans le 10 septembre 1873. Monsieur, J'expédie à M. Barbey d'Aurevilly la dernière feuille de son travail, et la troisième sera finie lundi et expédiée le jour même ou mardi au plus tard. Vous ne m'avez pas fixé de nombre ; prendra-t-on empreintes ? Monsieur Assolant ne renvoie pas plus les épreuves que par le passé. Je lui avais écrit directement le conjurant de hâter sa lecture des épreuves. Ainsi que je vous l'ai dit dans ma dernière lettre j'ai expédié Cardenio chez le brocheur et la facture du volume que M. Sauvaistre doit avoir sous les yeux. Je serai à Paris la semaine prochaine vers le 16. Je serai très heureux de vous y rencontrer [ etc... ]" ‎

‎3 L.A.S. totalisant 4 ff. in-12 rédigés recto-verso,datées des 27 août, 1er septembre et 10 septembre 1873 : détail du texte : Première L.A.S. : " Orléans le 27 août 1873. Monsieur, je vous adresse le spécimen pour le volume de M. d'Aurevilly. Il y a énormément de matières : le spécimen est encore neuf sur une justification assez large comme vous le voyez, interligne à deux points, et nous formerons 10 feuilles pleines à 10 feuilles 1/2. Il faudra évidemment un faux titre pour chaque partie. Le caractère sera très bon, très net. Mais la quantité de matière et le nombre limité de feuilles nous forcent à être compact, trop compact pour faire un volume élégant. Il faudrait pouvoir blanchir davantage et s'étendre jusqu'à 19 feuilles au moins. Je ne vous parle pas du corps 10, nous faisons d'emblée 11 feuilles et plus. Je pourrais me mettre en mesure de vous livrer pour paraître dans la première quinzaine d'octobre". - Seconde L.A.S. : "Orléans, le 1 septembre 1873. Monsieur, Je prends la liberté de venir troubler la tranquillité de votre villégiature pour vous mettre un peu au courant de mes travaux. J'ai envoyé à Monsieur Assollant ses 5 et 6e feuilles. La 7e sera prête sous trois jours au plus. [...] Barbey d'Aurevilly est commencé et d'ici 4 jours j'ajouterai trois compositeurs jusqu'à épuisement de la lettre disponible. Cardenio va partir en ballots chez le brocheur. Veuillez être assez bon pour donner des ordres pour l'expédition du papier pour achever Rachel et commencer le nouveau [... avec les commentaires autographes d'Edouard Dentu à la suite, pour son commis Sauvaitre : ] "La lettre ci-jointe vous mettra au courant des travaux chez Jacob. Envoyez-lui sans tarder le papier qu'il demande. Le volume de Barbey fera onze feuilles. [ ... ] Je vous retourne les deux traites acquittées. Envoyez à Emile Gaboriau, hôtel d'Orléans à Royan (Charente-Inférieure) quinze cents francs [... ] Il est en effet préférable de ne faire paraître l'affiche qu'au moment de la mise en vente des Mémoires de Paul de Kock". - Troisième L.A.S. "Orléans le 10 septembre 1873. Monsieur, J'expédie à M. Barbey d'Aurevilly la dernière feuille de son travail, et la troisième sera finie lundi et expédiée le jour même ou mardi au plus tard. Vous ne m'avez pas fixé de nombre ; prendra-t-on empreintes ? Monsieur Assolant ne renvoie pas plus les épreuves que par le passé. Je lui avais écrit directement le conjurant de hâter sa lecture des épreuves. Ainsi que je vous l'ai dit dans ma dernière lettre j'ai expédié Cardenio chez le brocheur et la facture du volume que M. Sauvaistre doit avoir sous les yeux. Je serai à Paris la semaine prochaine vers le 16. Je serai très heureux de vous y rencontrer [ etc... ]" ‎


‎Provenant du fonds Dentu, ces 3 très intéressantes lettres autographes signées de l'imprimeur orléanais Georges Jacob, évoquent son travail de composition d'un ouvrage de Barbey d'Aurevilly. Il ne peut s'agir que de l'édition originale de l'ouvrage majeur de Barbey, "Les Diaboliques", qui paraîtra en 1874 chez Dentu, imprimé par Georges Jacob en 2200 exemplaires (Vicaire, I, 305). On y évoque aussi que le roman "Cardenio", oeuvre de Gustave Aimard parue chez Dentu en 1874. Quant au roman d'Assolant évoqué par Jacob, s'agit manifestement de "Rachel" publié chez Dentu en 1874. Rare courrier d'imprimeur évoquant le long labeur préparatoire à l'édition d'un des chefs-d'oeuvre de la littérature française. La seconde des 3 lettres est enrichie de 2 pages d'annotations autographes par Edouard Dentu à l'attention de son premier commis Sauvaistre. ‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR750.00

‎DENTU, Edouard ; DENTU, Gabriel-André‎

Reference : 44484

(1870)

‎[ Lot de plus de 80 pièces : Archives de la famille Dentu 1837-1883 : Gabriel, Mélanie, Edouard, famille Caumartin, Librairie Dentu :] 2 L.A.S de l'éditeur Gabriel Dentu (1837 et 1839 : "Ma chère petite, Je ne suis plus rue d'Erfurt et pas encore rue des Beaux-Arts ; c'est un bien agréable métier qu'un déménagement" et ".. enfin, à onze heures, après avoir vu défiler la racaille des Variétés, Odry en tête..." L'acteur Odry était l'un des principaux acteurs du théâtre des Variétés ] ; 1 L.A.S. des parents Caumartin à Gabriel et Mélanie Dentu [ son épouse, née Caumartin. S.d., août 1835. Evocation d'une "bagarre qui a fait tant de victimes"]. Petit dossier de 8 courriers (plusieurs annotés par Gabriel Dentu, 2 L.A.S. de l'imprimeur Paul Renouard) sur une affaire amenée par la Chambre des Imprimeurs, relative à un M. Tarbé (années 1842-1844) - 1 L.A.S. de Mélanie à sa mère Caumartin [ 1843, première communion d'Edouard ] - L.A.S. de son frère Gabriel (1873) - 3 L.A.S. des enfants Edouard et Gabriel Dentu à leur mère Mélanie (3 d'Edouard dont 2 très jeune, et 1 partagée avec Gabriel ] - 2 L.A.S. de la cousine Marie Hons-Olivier (une datée de 1862) - Lettre de son avoué avec copie d'un courrier de Philarète Chasles (demande le report d'une réunion - Avril 1864) - 24 L.A.S d'Edouard Dentu à sa femme Léonie Faure-Decamps [ 1865-1883. Extraits : 27 août 1867 : "PS : en lisant les journaux, je vois que Juliette, la vieille maîtresse de Ponson, vient de mourir" - "18 septembre 1872 : "Je t'écris de la rue de Rivoli où je viens de voir Mr. Barbier [ le poète Auguste Barbier, son tuteur ] qui a été fort souffrant"] - Assignation d'huissier contre Edouard Dentu de la part de l'Office franco-belge qui "avait acquis le droit exclusif d'affichage sur la Palissade en planches ... sur la place du palais Royal, et sur la rue de Valois faisant angle au coin de cette place, le Pavillon incendié du Palais Royal" (12 décembre 1871) - Photographie :"Reproduction du Portrait de mon Marie, Edouard Dentu, à l'âge de 3 ans" [mention autographe de son épouse Léonie ] - Photographie : "A mon cher cher petit Pierre, portrait de ta maman en 1884 Année de son Mariage" [ mention autographe de sa fille Jeanne, épouse La Batut ] - Acte d'huissier contre Edouard Dentu, de la part de M. E. V. Régnier contre "l'éditeur d'une publication qui vient de paraître sous le titre de Rapport du Général Rivière" [ l'honneur du sieur Régnier est bafoué, il est tacitement accusé d'intelligence avec l'ennemi prussien. On joint la réponse de l'avoué du librairie l'invitant à n'en tenir aucun compte. 1873 ] - 10 reçus autographes signée et 1 L.A.S d'Edouard Dentu - - ] Lot de 23 courriers divers (Avoués, Imprimeurs, libraires, dont un brouillon d'assignation du Duc de Persigny par Edouard Dentu) - On joint quelques documents dont cartes de visite avec qq. mots autographes d'Arsène Houssaye - Lot d'Affiche, brochure et Journaux relatifs à la famille Dentu : [ Grand Prospectus-Affiche de la Librairie Dentu, circa - Phare de la Loire, 21 septembre 1878 : article sur Dentu - Le High-Life, 22 janvier 1882 : article sur Dentu - Le Périgord. 18 mars 1879 : article sur Edouard Dentu - Tiré à part de la Revue de France de 1876 consacré à Dentu (état moyen) - La Presse 14 septembre 1881 : article sur Dentu ] - Lot d'une trentaine de courrier, documents et L.A.S à ou de Léonie Veuve Dentu [ discours de mariage avec Ferry du Pommier, LAS à son époux Edouard Dentu, LAS à sa belle-mère Mélanie Dentu, Lettres d'avoués sur l'affaire Adolphe Belot, 1 LAS à Edouard Dentu, etc. ]‎

‎[ Lot de plus de 80 pièces : Archives de la famille Dentu 1837-1883 : Gabriel, Mélanie, Edouard, famille Caumartin, Librairie Dentu :] 2 L.A.S de l'éditeur Gabriel Dentu (1837 et 1839 : "Ma chère petite, Je ne suis plus rue d'Erfurt et pas encore rue des Beaux-Arts ; c'est un bien agréable métier qu'un déménagement" et ".. enfin, à onze heures, après avoir vu défiler la racaille des Variétés, Odry en tête..." L'acteur Odry était l'un des principaux acteurs du théâtre des Variétés ] ; 1 L.A.S. des parents Caumartin à Gabriel et Mélanie Dentu [ son épouse, née Caumartin. S.d., août 1835. Evocation d'une "bagarre qui a fait tant de victimes"]. Petit dossier de 8 courriers (plusieurs annotés par Gabriel Dentu, 2 L.A.S. de l'imprimeur Paul Renouard) sur une affaire amenée par la Chambre des Imprimeurs, relative à un M. Tarbé (années 1842-1844) - 1 L.A.S. de Mélanie à sa mère Caumartin [ 1843, première communion d'Edouard ] - L.A.S. de son frère Gabriel (1873) - 3 L.A.S. des enfants Edouard et Gabriel Dentu à leur mère Mélanie (3 d'Edouard dont 2 très jeune, et 1 partagée avec Gabriel ] - 2 L.A.S. de la cousine Marie Hons-Olivier (une datée de 1862) - Lettre de son avoué avec copie d'un courrier de Philarète Chasles (demande le report d'une réunion - Avril 1864) - 24 L.A.S d'Edouard Dentu à sa femme Léonie Faure-Decamps [ 1865-1883. Extraits : 27 août 1867 : "PS : en lisant les journaux, je vois que Juliette, la vieille maîtresse de Ponson, vient de mourir" - "18 septembre 1872 : "Je t'écris de la rue de Rivoli où je viens de voir Mr. Barbier [ le poète Auguste Barbier, son tuteur ] qui a été fort souffrant"] - Assignation d'huissier contre Edouard Dentu de la part de l'Office franco-belge qui "avait acquis le droit exclusif d'affichage sur la Palissade en planches ... sur la place du palais Royal, et sur la rue de Valois faisant angle au coin de cette place, le Pavillon incendié du Palais Royal" (12 décembre 1871) - Photographie :"Reproduction du Portrait de mon Marie, Edouard Dentu, à l'âge de 3 ans" [mention autographe de son épouse Léonie ] - Photographie : "A mon cher cher petit Pierre, portrait de ta maman en 1884 Année de son Mariage" [ mention autographe de sa fille Jeanne, épouse La Batut ] - Acte d'huissier contre Edouard Dentu, de la part de M. E. V. Régnier contre "l'éditeur d'une publication qui vient de paraître sous le titre de Rapport du Général Rivière" [ l'honneur du sieur Régnier est bafoué, il est tacitement accusé d'intelligence avec l'ennemi prussien. On joint la réponse de l'avoué du librairie l'invitant à n'en tenir aucun compte. 1873 ] - 10 reçus autographes signée et 1 L.A.S d'Edouard Dentu - - ] Lot de 23 courriers divers (Avoués, Imprimeurs, libraires, dont un brouillon d'assignation du Duc de Persigny par Edouard Dentu) - On joint quelques documents dont cartes de visite avec qq. mots autographes d'Arsène Houssaye - Lot d'Affiche, brochure et Journaux relatifs à la famille Dentu : [ Grand Prospectus-Affiche de la Librairie Dentu, circa - Phare de la Loire, 21 septembre 1878 : article sur Dentu - Le High-Life, 22 janvier 1882 : article sur Dentu - Le Périgord. 18 mars 1879 : article sur Edouard Dentu - Tiré à part de la Revue de France de 1876 consacré à Dentu (état moyen) - La Presse 14 septembre 1881 : article sur Dentu ] - Lot d'une vingtaine de courrier, documents et L.A.S à ou de Léonie Veuve Dentu [ discours de mariage avec Ferry du Pommier, LAS à son époux Edouard Dentu, LAS à sa belle-mère Mélanie Dentu, etc. ]‎


‎Ensemble intéressant d'archives de la famille des célèbres éditeurs Dentu. Prix du lot.‎

SARL Librairie du Cardinal

Phone number : 09 82 20 86 11

EUR950.00

‎COLLECTIF‎

Reference : RO30220979

‎MIROIR SPRINT - N°1058 - 12 septembre 1966 / le recul de l'U.C.I. / Poulidor court à Longchamp / Snella et Arribas les deux têtes du onze de France / chronique d'un bel été / les girouettes de l'U.C.I. / au coeur d'ovalie...‎

‎AU BUREAU DE LA REVUE. 1966. Bon état. Couv. convenable. Intérieur frais. 32 pages augmentées de nombreuses photos en noir et blanc dans et hors texte‎


‎Sommaire : le recul de l'U.C.I. / Poulidor court à Longchamp / Snella et Arribas les deux têtes du onze de France / chronique d'un bel été / les girouettes de l'U.C.I. / au coeur d'ovalie...‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR29.80

‎COLLECTIF‎

Reference : RO30220812

‎MIROIR SPRINT - N°903 - 23 septembre 1963 / Special France-Russie / Titurine, révélation du match, accompagné de Michel Bernard / le onze bulgare / les septs buts de Monaco / entre Kopa et Verriest / Special France-Russie...‎

‎AU BUREAU DE LA REVUE. 1963. Bon état. Couv. convenable. Intérieur frais. 40 pages augmentées de nombreuses photos en noir et blanc dans et hors texte‎


‎Sommaire : Special France-Russie / Titurine, révélation du match, accompagné de Michel Bernard / le onze bulgare / les septs buts de Monaco / entre Kopa et Verriest / Special France-Russie...‎

Le-livre.fr / Le Village du Livre - Sablons

Phone number : 05 57 411 411

EUR29.80
Get it on Google Play Get it on AppStore
ROSA Leonardo; LAURENT Jean-Jacques; ...

The item was added to your cart

You have just added :

-

There are/is 0 item(s) in your cart.
Total : €0.00
(without shipping fees)
More information about shipping
What can I do with a user account ?

What can I do with a user account ?

  • All your searches are memorised in your history which allows you to find and redo anterior searches.
  • You may manage a list of your favourite, regular searches.
  • Your preferences (language, search parameters, etc.) are memorised.
  • You may send your search results on your e-mail address without having to fill in each time you need it.
  • Get in touch with booksellers, order books and see previous orders.
  • Publish Events related to books.

And much more that you will discover browsing Livre Rare Book !